Ma petite lotte à l’américaine.

Ma petite lotte à l’américaine.

Il y a quelques mois je vous avais proposé les calamars à l'américaine. Et bien ce vendredi, je vous suggère une petite baudroie ou lotte à l'américaine. Rien de très compliqué à cuisiner et tellement bon ! Vous pourrez l'accompagner d'un riz blanc et de quelques légumes pour un plat complet. La baudroie est pêchée au large des côtes de l'Atlantique Nord dixit mon poissonnier chez qui nous avons l'habitude de prendre notre poisson. Et puis, il adore quand je lui refile quelques astuces. D'ailleurs, je lui ai confié ma recette de tartare de thon. Il était tout content. En attendant, je lui ai gentiment demandé de m'éplucher les deux petites baudroies que j'allais préparées pour ce midi. Et j'ai regardé attentivement comment sa petite femme levait les deux filets. Je vous montrerai en photo comment faire. On emploie souvent le terme de lotte aussi quand la baudroie est cuisinée m'a-t-on rapporté. Un peu de recherches sur internet concernant notre belle baudroie ne fait pas de mal : Les baudroies  appartiennent à la famille des lophiidés tels que les diables, crapaud de mer, marache ou saillit. Au XIXè siècle, la Souris de mer est le nom vulgaire par lequel on désigne parfois les baudroies. Il faut voir leurs têtes :P La baudroie commune, Lophius piscatorius et la baudroie rousse, Lophius budegassa, sont des poissons marins des eaux de l’Atlantique Nord et de la Méditerranée, qui ne se distinguent que par la couleur de leur ventre et par leur taille. Elles possèdent une tête énorme, aplatie et qui est bien plus large que le reste du corps. La bouche est large, formant presque un demi-cercle et surmontée de nombreuses dents pointues. L’ensemble du corps est recouvert de nombreux lambeaux de peaux ressemblant à des algues. Les baudroies arborent une véritable tenue de camouflage avec un dos brun, plus ou moins marbré, se confondant tout à fait avec le fond marin. [caption id=attachment_2654 align=aligncenter width=423] La baudroie est vraiment moche ! Une sacrée gueule. Seule la queue et les joues sont exquises. TiteZacuisine.com[/caption] L'origine du mot « baudroie » est mal connue, il semblerait néanmoins provenir du provençal puisque le terme est attesté sous la forme « boudron » dès 1452, mais aussi sous d'autres formes comme « buldroy » ou « baudroie ». Au XVIIIè siècle, le célèbre paléontologue Georges Cuvier orthographie le mot de la façon suivante : « baudroie ». Le terme (commercial) de lotte est encore plus ambigu, car il désigne aussi un poisson d'eau douce : la lote de rivière. L'espèce Lota lots, poissons d'eau douce, dont la dénomination commerciale française est lote ou lote de rivière avec un seul T contrairement à la lotte de mer que l'on cuisine aujourd'hui. Bref quand le poisson est dans l'eau c'est une baudroie et quand on la cuisine elle devient LOTTE avec deux T pour celle des océans et des mers. Compliquée cette affaire ! Voilà pour les quelques informations que j'ai pu recensées sur la toile pour vous présenter ce poisson à la chair blanche et exquise et qu'il faut cuire très rapidement. Par exemple, vous pouvez poiler vos filets de lotte dans un peu de beurre salé avec du persil plat ciselé et de l'ail deux minutes sur chaque face. C'est un délice. Vous pouvez coupez les filets en médaillons comme j'ai fait dans ma recette. Ce jour, je vous propose une recette assez facile. Seule la préparation de la sauce à l'américaine est un peu technique. Pour le déjeuner de ce midi, allez, j'ai mis un quart d'heure, vingt minutes à peine à la cuisiner et vous ferez pocher les morceaux de lotte deux minutes dans cette délicieuse sauce américaine. Faites la recette dans un faitout ou dans une grande casserole ou sauteuse profonde mais surtout pas à l'auto-cuiseur la chair de la lotte n'aime pas trop la surchauffe. Je vous donne tous les conseils que j'ai reçus de mes poissonniers. [caption id=attachment_2661 align=aligncenter width=960] C'est exquis ! Lotte à l'américaine, un régal ! Foi de TiteZa TiteZacuisine.com[/caption] Ma Petite lotte à l'américaine. Les courses : Pour 3 à 4 gourmands 2 à 3 belles queues de baudroie* Deux oignons Deux échalotes 5 -6 belles tomates fraîches de saison ou une grosse boite de tomates (en hors saison) Deux gousses d'ail Un petit bouquet de persil frisé ou plat du jardin Une belle branche d'estragon frais Un morceau d'écorce d'orange BIO ou les zestes d'une orange.  Un citron BIO 20-25 g de beurre salé de Guérande 10 cl de vin blanc sec type Muscadet  10 cl de fumet de poisson (il en existe en poudre comme le fond de veau - Chez Maggi ...) pourquoi se fatiguer ? Une cuillère à soupe de fond de veau.  Une cuillère à soupe de Cognac, j'en colle deux hi-hi !  2 cuillères à soupe d'huile d'olive de chez Belle-Maman Une pincée de piment de Cayenne. Sel de Guérande, poivre du moulinLa préparation : Epluchez les queues de baudroie*, si votre charmant poissonnier ne l'a pas fait. Lavez-les, épongez-les et coupez les filets le long de l'os central. Il parait que l'on ne dit pas arête pour une baudroie mais os. Sur chaque baudroie vous prélèverez donc deux beaux filets. Coupez les en morceaux. la cuisson se fera plus vite. Epluchez les oignons et les échalotes. Coupez et émincez-les. Versez dans un faitout sur feu moyen-vif, une à deux cuillères à soupe d'huile d'olive de contre-bande de chez Belle-maman. Faites-y sauter vivement  les oignons et les échalotes quelques minutes … en remuant.  Coupez les tomates en quartiers, coupez les deux dents d'ail en petits morceaux et disposez dans le faitout. Lavez les feuilles d'un demi bouquet de persil (gardez-en pour la décoration finale), et les feuilles d'estragon. Epongez-les et ciselez-les. Mettez-les sur les tomates. Je rajoute une cuillère à soupe de fond de veau. ;) c'est la Patte du chef LA LA LA I TOU  et les zestes prélevés sur un quart d'une orange ou juste un petit morceau d'écorce si tu crains de ne pas aimer le goût. Cela peut effectivement gêner les dégustateurs en herbe. Mais c'est juste imperfectible mais c'est un peu le secret d'une bonne sauce à l'américaine ;) Mouillez avec les 10 cl de vin blanc sec Muscadet, les 10 cl fumet de poisson que vous mélangerez bien. Ajoutez une cuillère à soupe de Cognac (voir deux … hi-hi !). Salez un peu, poivrez ! (doucement sur la dose de poivre !!! . Juste un soupçon).  Plus tard, nous rajouterons  une pincée de piment de Cayenne … Attention !!!! ayez la main légère. Vaut mieux rajouter un assaisonnement en fin de cuisson que de pleurer !) Couvrez la cocotte et faites cuire votre sauce américaine doucement 15 à 20 minutes sur feu doux. Mais ce n'est pas fini ! [caption id=attachment_2660 align=aligncenter width=632] Sauce à l'américaine, morceaux de lotte coupés, et découpe des filets de lotte. Bien longer l'arête centrale. Titezacuisine.com[/caption] Pendant ce temps : Pressez un 1/2 citron. Conservez le jus. Faites pocher les morceaux de lotte dans votre sauce américaine deux, trois minutes. (pas plus ! la lotte se cuit très rapidement). En fin de cuisson, retirez les morceaux de poisson et disposez les dans un plat de service profond à côté. Conservez couvert ! HORS DU FEU !!!!! Ajoutez dans la sauce, 20 à 25g de beurre coupé en petits morceaux, le jus de citron, UNE pincée de piment de Cayenne. MELANGEZ bien le tout. Astuce et petit tour de main :  Ajoutez le beurre froid coupé en petits morceaux afin qu'ils fondent rapidement en fouettant sans arrêt. Le beurre ne doit pas se liquéfier mais s'incorporer petit-à-petit morceau par morceau à la sauce. ETAPE de PATIENCE ...  MAis ... Mais … c'est ici même un des petits secrets de la réussite de la sauce à l'américaine :) Goûtez votre sauce et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire (sel,poivre). Versez la sauce dans le plat sur les morceaux de lotte. Parsemez du reste de persil plat ....Servez cette lotte à la sauce américaine avec un riz blanc (type Oncle Bens) et quelques légumes (chou blanc en fleurettes, fleurettes de brocoli et carottes en rondelles). [caption id=attachment_2663 align=aligncenter width=960] Petite lotte à l'américaine - Titezacuisine.com[/caption] Je vous souhaite une bonne dégustation et une belle découverte pour ceux qui ne connaissent pas l'onctuosité de la lotte. Les queues de baudroies * (demandez à votre poissonnier de nettoyer, éplucher et prélever les filets sur chaque queue. On compte env.130 g de poisson pour un enfant ou une femme et de 150-200 g de poisson par personne pour un homme ou un ado affamé qui mange bien. Mais demandez conseil à votre poissonnier, ce professionnel  connait les quantités exactes. Il est certain qu'un enfant de six ans mangera moins qu'un beau gaillard d'un mètre quatre-vingt-dix de dix-sept ans !

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Lazare

Lazare

Situé en plein coeur de la gare Saint-Lazare, qui dessert la Normandie natale du chef étoilé, Le Lazare est lieu en perpétuel effervescence de 7 h...

Salades XXL

Salades XXL

Légères ou nourrissantes, vertes ou protéinées, les salades en format XXL sont idéales pour proposer à vos invités un repas complet et convivial a...

Les recettes similaires


Risotto aux crevettes (fumet de crevettes maison) - Quand Nad cuisine...

Risotto aux crevettes (fumet de crevettes maison) - Quand Nad cuisine...

Et pour débuter la semaine, une énième recette de risotto! Mais celui-là me rend d’autant plus fière que j’ai fait moi-même le fumet de crevettes pour le cuire… divin! Vraiment ce risotto aux crevettes est un des meilleurs que j’ai pu faire, le bouillon maison fait toute la différence. Ne vous arrêtez pas à la liste des ingrédients, qui peut paraître longue, et lancez-vous, c’est simple et délicieux! Pour 2 gourmands: 220 g de crevettes roses 150 g de riz à risotto 1 oignon 3 cs d’huile d’olive 1 gousse d’ail 5 cl de vin blanc sec 60 cl de fumet de crevettes (recette ci-dessous) 2 cs de persil ciselé 1 filet de jus de citron 1 belle noix de beurre 2 cs de parmesan râpé Pour le fumet de crevettes (recette adaptée du Sot l’y Laisse): les carapaces et têtes des 220 g de crevettes du risotto 1 cs d’huile d’olive 1 oignon 1 carotte 1 échalote 1 cc de concentré de tomate 1 belle tomate 1 grosse cs de cognac 5 cl de vin blanc sec 1 gousse d’ail 1 bouquet garni 1 bon litre d’eau Décortiquer les crevettes et les réserver au frais. Bien sûr, ne pas jeter les carapaces! Préparer le fumet: ciseler l’oignon et l’échalote. tailler également la carotte et la tomate en petits cubes. Écraser la gousse d’ail avec le plat d’un couteau et préparer le bouquet garni. Dans une grande poêle (ou une sauteuse), faire revenir les carapaces des crevettes dans l’huile d’olive. Baisser le feu et ajouter les dés de carottes, oignon et échalote. Laisser cuire à feu doux (sans colorer) puis ajouter le concentré de tomate. Le laisser légèrement attacher au fond (cela permet d’enlever une partie de l’acidité, petite astuce que je ne connaissais pas!) puis verser le cognac. Laisser réduire  complètement. Ajouter le vin blanc, et laisser réduire également. Ajouter la tomate, la gousse d’ail et le bouquet garni. Mouiller à hauteur avec un bon litre d’eau et porter à frémissement. Laisser cuire ainsi pendant 25 min en écumant de temps en temps. Filtrer le fumet en le passant au chinois, bien presser sur les carapaces pour en exprimer tout le jus. Préparer le risotto: ciseler l’oignon et le faire revenir dans une sauteuse avec 2 cs d’huile d’olive. Ajouter le riz et bien mélanger pour enrober les grains d’huile. Quand le riz est nacré, verser le blanc et laisser réduire. Ajouter ensuite le fumet de crevettes bien chaud, louche après louche, en attendant que la première soit absorbée avant d’en rajouter. Pendant ce temps, poêler les crevettes avec la gousse d’ail écrasée dans la dernière cuillerée d’huile. Ajouter le jus de citron et saupoudrer de persil. Réserver. Quand le risotto est cuit, ajouter la poêlée de crevettes, la noix de beurre ainsi que le parmesan. Mélanger, retirer du feu et couvrir pendant 5 min. Servir tout de suite.

OSSO BUCCO

OSSO BUCCO

 OSSO BUCCO Cette recette Italienne est un vrai bonheur ! Un peu coûteuse c'est vrai, mais Se faire plaisir de temps en temps est très important ! Alors essayez cette recette avec en accompagnement des tagliatelles ou du riz. Encore une fois, vous pouvez le préparer la veille et le réchauffer le lendemain c'est encore meilleur ! Ingrédients pour 6 personnes 600g Jarret de veau 2 carottes coupées en rondelles 1 branche de céleri coupée en morceaux 400g de tomate (ou une grande boite de tomates concassées) 1 orange 2 oignons 2 gousses ail, écrasées 1 bouquet garni 200 ml Vin blanc Persil hâché Huile d'olive 1 càs bombée de farine Poivre et sel Mettre l'huile dans une cocotte et faire dorer les morceaux de jarret à feu vif. Retirer les morceaux et réserver sur une assiette. Faire blondir les oignons puis rajouter les jarrets, saupoudrer le tout avec la cuillère à soupe de farine. Mouiller avec le vin blanc et porter à ébullition puis [...]

Tripes à la romaine

Tripes à la romaine

Tripes à la romaine, huile de menthe fraîche Tripes à la romaine © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : facilecoût : bon marché +/- 8 heures Ingrédients : Pour les tripes 750 g de tripes de veau ou de bœuf 1 carotte 1 oignon 1 branche de céleri 1 zeste d'orange séché 6 grains de poivre 3 feuilles de laurier 3 clous de girofle gros sel vinaigre Pour la sauce 100 g de guanciale huile d'olive 1 carotte 1 oignon 1 branche de céleri 1 gousse d'ail en chemise 1 peperoncino séché 100 g de pecorino romano poivre noir fleur de sel 4 feuilles de menthe sauvage 3 clous de girofle 1/2 verre de vin blanc sec 300 g de purée de tomates 1 verre d'eau Pour l'huile de menthe 6 feuilles de menthe sauvage 100 g d'huile d'olive Pour les finitions huile d'olive extra vierge menthe sauvage fraîche pecorino romanopoivre noirpain de campagne  Les tripes à la romaine est un plat très ancien typique de la cuisine pauvre de l’Italie centrale. Comme souvent, ce plat populaire est devenu rare et prisé par les gastronomes romains. Les tripes n’en restent pas moins un plat bon marché préparé traditionnellement le samedi midi. Devant les trattorias trasteveres on peut souvent lire l’inscription « sabato trippa ». Presque toutes les grandes villes d'Italie comptent au moins une recette de tripes, elles sont invariablement préparées avec de la tomate. Cependant celles de Rome parfumées de menthe sauvage de la région ont ce petit quelque chose en plus qui les rendent absolument délicieuses. La seule façon de savoir si vous avez affaire à un vrai italien c'est de lui parler des tripes à la romaine. Un vrai de vrai aura les yeux animés de constellations dans l'instant. Et le cœur battant. Puis il vous demandera où vous avez acheté vos tripes pour pouvoir s'en préparer le plus rapidement possible.  Si vous aviez vu le visage de Salvatore, le sicilien, quand Esther lui a parlé de ce plat, ou entendu Paolo, le vénitien, quand il a crié de joie au téléphone à l'idée de pouvoir avoir sa part  (et surtout le plus vite possible)... Voilà bien la façon de rassembler toute l'Italie ! NOTE : Ce plat peut être préparé à l'avance et réchauffé il n'en sera que meilleur. En général nous en préparons une très grande quantité, réservons une partie après cuisson des tripes que nous pourrons congeler puis parfumer différemment plus tard ainsi qu'une quantité préparée dans la sauce à base de tomate et également congelée en portions. L'huile de menthe est optionnelle. La menthe sauvage peut être remplacée par de la menthe pouliot séchée ou de la menthe fraîche classique. Nous avons dégusté ce plat avec une bouteille de Selvadoce Rosso (2013). 1. Préparation des tripes Faire tremper les tripes dans une bassine d'eau légèrement salée et vinaigrée et les frotter pour les nettoyer. Disposer dans une grande casserole d'eau légèrement salée et vinaigrée, porter à ébullition et faire cuire vingt minutes. Éliminer l'eau, rincer les tripes, laver la casserole et redisposer les tripes à l'intérieur. Ajouter une carotte, une branche de céleri et un oignon grossièrement coupés ainsi que 3 clous de girofle, 6 grains de poivre noir, un zeste d'orange séché et trois feuilles de laurier. Saler légèrement et ajouter également un trait de vinaigre. Porter de nouveau à ébullition et faire cuire pendant cinq heures à frémissement. Ajouter de l'eau si nécessaire. Laisser complètement refroidir les tripes dans le bouillon. Éliminer la garniture, rincer et faire égoutter les tripes. Ainsi préparées, les tripes peuvent être soigneusement séchées et congelées pour d'autres préparations. Sinon les découper en lanières régulières de 1 cm de large et de toute leur longueur (soit entre 5 et 6 cm environ). 2. Préparation de la sauce Retirer la couenne du guanciale et tailler en fine julienne (de la dimension d'une allumette). Disposer dans un plat en terre cuite et faire fondre doucement le guanciale avec un trait d'huile d'olive. Hacher le plus finement possible la carotte, la branche de céleri et l'oignon. Dès que les morceaux de guanciale sont dorés, ajouter les légumes et les laisser suer en les enrobant bien de matière grasse. Ajouter l'ail écrasé en chemise et un petit piment écrasé. Laisser cuire quelques minutes sans coloration. Ajouter les tripes et une toute petite pincée de sel. Poivrer très généreusement et ajouter les clous de girofle concassés. Incorporer le pecorino râpé et quelques feuilles de menthe. Porter à frémissement et laisser mijoter une vingtaine de minutes sur feu doux à couvert. Ajouter le vin blanc, augmenter la température et faire réduire complètement le vin. Incorporer la tomate, couvrir et laisser mijoter dix minutes à feu moyen. Ajouter l'eau, éliminer le couvercle et porter à ébullition. Prolonger la cuisson pendant deux heures à feu très doux. La sauce ne doit pas être trop courte, ajouter un peu d'eau ou de bouillon si nécessaire. 3. Préparation de l'huile de menthe Disposer l'huile et les feuilles de menthe dans un sac de cuisson sous-vide. Faire cuire pendant trois heures à 55°, refroidir immédiatement dans une glaçante puis chinoiser dans une étamine. 4. Finitions et dressage Ciseler le plus finement possible quelques feuilles de menthe. Disposer une louche de tripes bien chaudes par assiette, arroser d'un fin filet d'huile de menthe, de pecorino fraîchement râpé, de feuilles de menthe, d'un trait d'huile d'olive et d'une généreuse quantité de poivre. Déguster très chaud avec un bon pain. Tripes à la romaine © Renards Gourmets Tripes à la romaine © Renards Gourmets Home Recettes Été Facebook Pinterest Instagram

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau au foie gras et à la truffe, chou vert, chanterelles jaunes et sauce agrodolce Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : difficilecoût : cher +/- 2 heures + une nuit de repos pour la pâte  Ingrédients :  Pour le pithiviers 1 perdreau gris 100 g de foie gras confit de canard 50 g de foie gras confit pour la farce 1 oignon confit 1 gousse d'ail confite le foie du perdreau (ou de volaille) 200 g de gorge de porc peu grasse 2 cuillères à soupe de Cognac 2 cuillères à soupe de Noilly Prat 2 cuillères à soupe de Porto fleur de sel poivre Voatsiperifery beurre 1 truffe noire de 40 g 200 g de chanterelles jaunes 1 petit chou vert de Milan huile d'olive gros sel  Pour la pâte 265 g de beurre mou 170 g de farine de blé T55 80 g de farine d'épeautre 120 g de maïzena 10 g de sel 3 g de sucre 35 g d’œuf 80 ml d'eau 10 ml de vinaigre de vin blanc jaunes d’œufs pour la dorure  Pour la sauce 2,5 cl de jus d’orange 25 g de miel d’arbousier 2,5 cl de vinaigre de coing 5 cl de vin rouge 5 cl de porto rouge 5 cl de jus de gibier à plumes 1/2 cuillère à café de cacao à 70% 1/2 cuillère à café de gelée de coing 8 grains de poivre sauvage Pour la garniture une salade de Castelfranco huile d'olive vinaigre de Barolo fleur de sel poivre mignonette mostarda de Crémone Un pithiviers est un terme culinaire définissant deux préparations probablement originaires de la ville du même nom dans le Loiret. Une préparation de pâte feuilletée sucrée à laquelle on ajoute une frangipane et qui est dégustée à l'occasion de l'épiphanie et une petite tourte de gibier à plume. Son origine pourrait remonter au XVIIe siècle. Aujourd'hui la version sucrée est plus communément appelée galette des Rois, le terme est ainsi plutôt employé pour le petit pâté chaud de gibier. Ces derniers contiennent presque toujours du foie gras et peuvent être de colvert, de perdreau, de caille ou encore de pigeonneau et de palombe. A l'origine il s'agissait d'un pâté d'alouettes. La recette reste identique et peut être adaptée, il faudra cependant modifier le temps de cuisson en fonction des viandes. En suivant cette recette vous obtiendrez deux petits pithiviers pouvant convenir à deux ou quatre personnes en fonction des appétits. La recette de pâte donnée ici n'est pas celle d'une pâte feuilletée, finalement nous la préférons car celle-ci s'imbibe d'avantage du goût des viandes et de la sauce tout en conservant un extérieur croquant. Se procurer de la viande de gibier : Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France. 1. Préparation de la pâte La veille, crémer le beurre avec le sel et le sucre. Ajouter la maïzena et bien mélanger pour l'incorporer. Ajouter progressivement l’œuf, l'eau et le vinaigre. Homogénéiser l'ensemble. Tamiser la farine et l'incorporer par tiers. Rouler en boule et réserver au frais dans du film alimentaire. 2. Préparation de la farce Plumer, flamber et vider le perdreau en conservant son foie pour la farce et sa carcasse pour la confection d'un jus. Désosser et dénerver parfaitement les cuisses et retirer la peau. Retirer les filets, débarrasser la peau et les extrémités pour obtenir deux rectangles. Détailler le morceau de foie gras de canard pesant 100 g en 4 bandes de 1 cm sur 5 cm. Couper les 50 g de foie gras restant en petits dés. Émincer l'oignon et la gousse d'ail confits. Nettoyer le foie du perdreau. Couper la gorge de porc découennée en cubes réguliers de 2 cm de côté. Disposer le Cognac, le Noilly Prat et le Porto dans une petite casserole. Porter à ébullition, flamber puis laisser complètement refroidir. Brosser la truffe sous un fin filet d'eau froide, peler et conserver les parures pour la confection d'une sauce. Nettoyer brièvement les chanterelles dans un peu d'eau tiède. Les faire égoutter immédiatement. Chauffer un filet d'huile d'olive dans un sautoir, saisir les chanterelles à feu vif puis débarrasser. Ajouter une noix de beurre, faire mousser puis remettre les chanterelles pour les enrober parfaitement. Débarrasser sur une grille pour faire égoutter, saler et poivrer. Prélever 4 belles feuilles de chou vert, émincer la tige avec un couteau d'office. Porter une casserole d'eau fortement salée à ébullition et faire blanchir le chou pendant deux minutes. Rafraîchir immédiatement dans une glaçante puis faire égoutter et presser les feuilles à plat au travers d'un torchon. 3. Montage des pithiviers Assaisonner les filets et les découper en trois bandes de même dimension que celles de foie gras pour obtenir six bandes de perdreau. Assaisonner le foie gras et combiner les deux comme suivant ; Une lanière de perdreau, une de foie gras, une de perdreau, une de foie gras et terminer par le perdreau. Faire de même pour le second pithiviers. Disposer deux feuilles de film alimentaire sur le plan de travail. Détailler un cercle dans chaque feuille de chou aux dimensions du montage de perdreau et de foie gras en conservant un débord par rapport au rectangle. Disposer une feuille sur chaque couche de film. Diviser les champignons en deux et déposer sur la feuille de chou. Couvrir du montage au perdreau. Détailler la truffe en fines lamelles et couvrir chaque montage de tranches de truffe. Enfin couvrir avec les feuilles de chou restantes. Emballer chaque montage du film en serrant pour faire adhérer tous les éléments entre eux. Réserver pendant dix minutes au congélateur pour les refroidir parfaitement. Placer le hachoir avec les cuisses et parures de perdreau ainsi que la gorge de porc, le restant de foie gras et le foie de perdreau au réfrigérateur pendant dix minutes. Passer l'ensemble au hachoir grille N°5. Ajouter les alcools flambés, l'oignon et l'ail confit puis saler et poivrer. Réserver cette farce hachée au frais pendant dix minutes. Prélever deux fois 40 g de farce. Disposer deux feuilles de papier cuisson sur le plan de travail en indiquant le sens de montage au stylo. Déposer 40 g de farce sur chaque feuille aux dimensions d'un emporte pièce légèrement plus grand que celui employé pour le taillage du chou. Retirer le film des montages au chou et déposer chacun d'eux sur la farce. Diviser le restant de farce en deux et couvrir chaque montage en faisant coïncider les deux parties pour enfermer parfaitement les montages. Donner une forme de sphère à l'aide du dos d'une cuillère à soupe légèrement humide. Filmer et réserver pendant 15 minutes au congélateur. Préchauffer le four à 230°. Fraiser le plan de travail, diviser la pâte en deux tiers, un tiers puis en deux. Réserver les deux plus grandes parties au frais puis étaler les deux plus petites sur 3 mm d'épaisseur. Dorer l'ensemble de l'abaisse au jaune d’œuf. Disposer chaque demi sphère débarrassées du papier de cuisson sur la pâte étalée. Dorer le dessus de l'insert puis étaler les secondes abaisses sur 3 mm et couvrir les demi sphères en chassant progressivement l'air. Appuyer parfaitement avec les mains farinées pour que la pâte épouse la farce et que celle-ci soit d'une épaisseur identique au chapeau et au socle. Utiliser un emporte pièce rond pour finir de sceller la pâte et l'affiner là où elle fait contact pour que la cuisson soit homogène. Éliminer le surplus de pâte à l'aide de l'emporte-pièce. Dorer les pithiviers au jaune d’œuf et réserver 10 minutes au congélateur. Dorer une seconde fois et réserver 10 minutes supplémentaires. Dorer une dernière fois et faire reposer 10 minutes à nouveau. Chiqueter avec une pince puis réaliser des décorations et des cheminées.  Réserver 15 minutes supplémentaires au congélateur pour raffermir la pâte. Enfourner les pithiviers sur une petite plaque munie de papier de cuisson où sera indiqué le sens de montage. Faire cuire pendant 20 minutes puis laisser reposer pendant une demi-heure au dessus du four sur une petite grille pour éviter que le fond de pâte de se détrempe. 4. Préparation de la sauce Faire caraméliser le miel, déglacer avec le vinaigre et faire réduire de deux tiers. Ajouter le  jus d’orange et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec le vin, le Porto et le jus et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Ajouter le cacao, la gelée et le poivre, prolonger la cuisson de 2 minutes, chinoiser et réserver. 5. Finitions et dressage Laver et assaisonner la salade, disposer dans chaque assiettes. Ajouter la mostarda de Crémone. Monter la sauce au beurre et disposer dans une saucière. Remettre les pithiviers au four pendant 4/5 minutes. Le temps d'attente aura permis à la farce de tirer, c'est-à-dire de terminer sa cuisson sans agression. Disposer les pithiviers sur un plateau en argent et les découper devant les convives. Servir chaque moitié dans une assiette, verser la sauce en imbibant très légèrement l'intérieur du pithiviers. Déguster très chaud avec une excellente bouteille de vin. Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Osso bucco

Osso bucco

INGREDIENTS : 8 personnes 2 branches de céleri 2 carottes 2 oignons 70 gr de concentré de tomates "1 bt" 3 gousses d'ail zest d'un citron zest d'une orange huile d'olive 8 tranches de jarret de veau 30 cl fond de veau 50 cl de vin blanc 3 cas de fécule de pomme de terre 1 verre d'eau sel - poivre 1 bouquet thym - lauri

Cabillaud à l'indienne - Quand Nad cuisine...

Cabillaud à l'indienne - Quand Nad cuisine...

    Aujourd’hui vendredi, je vous propose du cabillaud à l’indienne. J’ai repris le titre original de la recette de Michèle mais en fait j’ai utilisé de la julienne. J’aime beaucoup ce poisson, dont la chair peu grasse a une excellente tenue à la cuisson. Ici il est parfait et ne se démolit pas du tout après son passage au four dans la sauce. Let’s go en cuisine préparer ce cabillaud à l’indienne! Pour 2-3 personnes: 400 g de filets de cabillaud (ou julienne) 1 oignon 1 échalote 2 gousses d’ail 1 boîte de pulpe de tomate (400 g) 5 cl de vin blanc sec 1 cc de curcuma 1 bonne pincée de curry (petit ajout personnel pour renforcer le côté indien!) 80 g de crème liquide huile d’olive coriandre ciselée (à défaut du persil) sel, poivre Préchauffer le four à 190°. Peler et hacher l’oignon et l’échalote. Les faire fondre dans une sauteuse avec un filet d’huile d’olive. Ajouter ensuite l’ail écrasé et laisser revenir sans coloration. Verser la pulpe de tomate et le vin blanc. Ajouter les épices et assaisonner. Bien mélanger, couvrir et laisser frémir pendant une dizaine de minutes. Ajouter la crème et laisser mijoter encore 5 min. Pendant ce temps, couper le poisson en gros cubes et les déposer dans un plat à gratin légèrement huilé. Recouvrir de sauce et enfourner. Laisser cuire 20 min. Servir bien chaud, saupoudré de coriandre ciselée et accompagné de riz blanc.

Blanquette de veau à l'ancienne

Blanquette de veau à l'ancienne

INGRÉDIENTS : 1 kg de jarret de veau 1 kg de tendron de veau 600 gr d'épaule d'agneau 40 cl crème fraîche jus d'un citron 2 oignons 400 gr de petits oignons grelots 25 cl d'eau 75 cl de vin blanc 500 gr de champignons laurier thym 30 gr de persil 3 gousses d'ail poivre sel 3 œufs beurre 2 carottes 2 cas de fécule de po

Colin d'alaska à la sauce provençale et purée d'épinards - lacuisinedesab

Colin d'alaska à la sauce provençale et purée d'épinards - lacuisinedesab

4 colins d'alaska sauce à la provençale: huile d'olives 1 oignon 1 verre de vin blanc 400 grs de tomates hachées 1 gousse d'ail haché 2 càs de persil un jus de citron purée d'épinards : épinards congelés pomme de terre J'ai cuit mes filets de colins d'alaska,...

Boeuf bourguignon (au mijot'cook) - Quand Nad cuisine...

Boeuf bourguignon (au mijot'cook) - Quand Nad cuisine...

  Avant de vous présenter la recette du jour, je tenais à toutes et tous vous remercier du fond du coeur pour tous vos gentils mots et commentaires à l’occasion des 1 an de ma petite Pauline. Des mots tous plus chaleureux les uns que les autres qui me vont droit au coeur, alors un grand merci à vous!!     Aujourd’hui, je vous propose une recette traditionelle, bien de chez moi (et oui je suis bourguignonne d’origine). Le temps étant revenu à la pluie, on apprécie un bon petit plat mijoté… d’autant plus s’il est ultra facile à préparer. Ici je me suis servie du mijot’cook, mon mijoteur électrique dont je vous parlais ici. Rien de plus simple: on place tous les ingrédients (sauf la farine, le beurre et l’eau) dans la cuve de l’appareil et on le programme. Ensuite on vaque à ses occupations sans s’en préoccuper le moins du monde, juste en appréciant les bonnes odeurs qui embaument la cuisine, et rapidement tout l’appartement! J’ai suivi la recette donnée dans le livre accompagnant le mijot’cook, elle est parfaite! Pour 6 personnes: 1,3 kg de paleron (ou de collier) coupé en cubes de 3 cm 300 g de poitrine découpée en lardons 2 gros oignons coupés en 4 300 g de champignons de Paris lavés 3 carottes épluchées et coupées en rondelles 1 tomate concassée (j’en ai mis 2) 2 gousses d’ail épluchées 1 bouquet garni (thym, laurier, persil) 50 cl de vin rouge corsé 20 cl de fond de veau (pour moi 2 cc de fond de veau déshydraté reconstitué avec 20 cl d’eau) sel, poivre du moulin Pour la liaison (à ajouter à la fin): 40 g de farine 40 g de beurre 15 cl d’eau   Placer tous les ingrédients dans la cuve du mijot’cook et la positionner dans l’appareil. Programmer 4h en mode high (ou 8h en mode low). Avant de servir, mélanger la farine avec le beurre et l’eau dans un bol. Ajouter dans le mijot’cook et remuer. Laisser épaissir une dizaine de minutes. Servir avec des tagliatelles fraîches ou comme moi des pommes de terre vapeur.     Si vous ne possédez pas de mijoteur électrique, vous pouvez toujours cuire votre boeuf bourguignon dans une cocotte et laisser cuire sur un coin de la gazinière, mais surveillez quand même! 2011-04-01T07:05:00+02:00

Poitrine de pintade d’al Wusla aux dattes

Poitrine de pintade d’al Wusla aux dattes

Poitrine de pintade d'al Wusla aux dattes, navets confits à la terra merita, citron vert, pollen et jus parfumé au macis Pintade aux dattes © Renards Gourmets 2 personnesdifficulté : difficilecoût : moyen +/- 2 heures Ingrédients :  Pour la pintade Un filet de pintade 1 oignon blanc finement haché1 cuillère à café de cannelle 1/2 cuillère à café de macis 1/4 de cuillère à café de muscade 1 cuillère à café de miel d'arbousier 50 g de pulpe de dattes 1/2 cuillère à café de menthe séchée 1 pincée de safran 4 amandes torréfiées 1 cuillère à café de vinaigre de Xérès une pincée de poivre de la Jamaïque une noix de beurre sel  Pour le jus 25 g de sucre roux 2.5 cl de vinaigre de Xérès 2.5 cl d'un mélange de jus d'orange et pamplemousse 12 cl de jus de pintade 1/2 cuillère à café de macis 1/2 cuillère à café de cannelle une pincée de poivre de la Jamaïqueune pincée de safran Pour la garniture 1 botte de navets primeurs 1 petit morceau de racine de curcuma sel et poivre 2 cuillères à soupe de sirop de dattes2 feuilles de blettes huile d'olive Pour les finitions huile d'arachide beurre frais 1 cuillère à soupe de pollen de fleurs 1 citron vert L'idée de farcir les volatiles est très ancienne, en effet l'assyriologue Jean Bottéro, traducteur francophone des tablettes mésopotamiennes de l'Université de Yale parle d'un pigeon amursânu farci entre la chair et la peau. Cette technique est toujours attestée en Orient au Moyen Âge puisque dans l'ouvrage d'al Wusla, un livre de cuisine syrienne du XIIIe siècle (époque Ayyoubide), il est fait mention d'un poulet pareillement farci. Cette recette rencontra beaucoup de succès en Occident et figure même dans le Viandier sous le nom de poulet à la byzantine. Nous avons décidé de voyager à l'époque de la dynastie kurde des Ayyoubides (1169-1260) dont le plus célèbre représentant n'est autre que Saladin. L'auteur de l'ouvrage d'al Wusla serait un certain Ibn al-Adîm (1192-1260), petit neveu de Saladin. Il y traite des cuisines locales d'Alep et de Bagdad mais référence également de nombreuses recettes du monde musulman présentées sous leur forme d'origine (plats arméniens, grecs, yéménites, juifs, indiens et même franque comme le shiwâ ifranjî, un plat de viande). Les farces sont multiples mais sont généralement composées d'épices, des abats du volatile et parfois de fruits. Ces recettes se sont propagées avec l’expansion de l'Islam jusqu'au Maroc et nous nous sommes inspirés d'une farce typiquement marocaine pour notre pintade. La chair de pintade est particulièrement savoureuse et d'après nos anciens rappelle plus volontiers celle des poulets d'autrefois que les bêtes sans saveur qui sont élevées aujourd'hui. Nous aimons l'association de la datte et du navet et avons cuisiné nos navets avec de la terra merita, l'ancien nom du curcuma. Cette recette est destinée aux amateurs d'épices et de parfums subtils. Il était particulièrement difficile de trouver un vin qui s'accorde avec ce plat. Notre choix s'est cependant porté sur un vin d'Arménie, Une bouteille de Voskehat 2012 de chez Armas. Il s'agit d'un vin blanc sec, produit par Armenak Aslanian. Voskehat signifie rais d'or en arménien. On y retrouve des parfums de poire, de miel et de champignons. 1. Préparation de la pintade Plumer, flamber et laver la pintade. Prélever un filet et conserver le reste pour d'autres préparations. Décoller délicatement la peau de la chair. Préparer la farce en mixant tous les ingrédients, garnir une poche à douille avec ce mélange et l'insérer entre la chair et la peau en massant progressivement pour la répartir uniformément. Mettre sous vide avec une noix de beurre frais, une pincée de sel et de poivre. Faire cuire au bain marie pendant 50 minutes à 62°. Rafraîchir et réserver. 2. Préparation du jus de pintade Préparer un caramel à sec avec 25 g de sucre, une fois bien coloré, déglacer avec 2.5 cl de vinaigre de Xérès et faire réduire de deux tiers. Ajouter 2.5 cl d’un mélange de jus d’orange et de pamplemousse et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec 12 cl de jus de pintade et les épices. Rectifier l’assaisonnement, ajouter une pincée de safran et laisser infuser dix minutes hors du feu. Chinoiser et réserver. 3. Préparation de la garniture Laver, peler et tourner les navets. Détailler des palets à l'emporte pièce. Faire cuire sous vide pendant 1h15 à 90° avec le curcuma, une pincée de sel, le poivre et le sirop de dattes. Conserver le liquide de cuisson, faire réduire et glacer les navets sur grille. Imbiber les feuilles de blettes d'huile d'olive et réserver. 4. Finitions et dressage Sécher soigneusement la pintade. Faire chauffer un filet d'huile d'arachide dans un sautoir et faire colorer la peau pour la rendre croustillante. Baisser la température du feu et ajouter du beurre en arrosant régulièrement la viande. Faire torréfier le pollen quelques secondes dans une poêle chaude. Lier la sauce avec de l'arrow-root, porter à ébullition et monter au beurre, tenir chaud. Réchauffer les navets quelques minutes, garnir de pollen de fleurs et de zestes de citron vert. Couper le filet dans la longueur et disposer un morceau dans une assiette. Ajouter les navets, la sauce et cacher une partie des navets avec la feuille de blette. Déguster très chaud. Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Home Recettes Été Facebook Pinterest Instagram

Poisson à la bordelaise - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Poisson à la bordelaise - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Ingrédients : pour 4 personnes 100 g de chapelure maison (pain maison rassis et mixé) 2 belles échalotes 1 gousse d’ail 20 g de jus de citron pressé 80 g de vin blanc sec 2 cuillerées à soupe de persil plat haché 600 g de dos de cabillaud (4 morceaux...

Filet de julienne sauce chorizo et tagliatelles de courgettes

Filet de julienne sauce chorizo et tagliatelles de courgettes

Filet de julienne sauce chorizo et tagliatelles de courgettes Je vous propose une recette de poisson blanc avec une sauce au chorizo. C'est délicieux ! mes enfants qui aiment pas trop le poisson blanc ont adoré. L'association chorizo/poisson (terre/mer) se mari très bien. J'ai choisi du filet de julienne (peu cher) mais on peut tout aussi bien choisir du filet de cabillaud plus fin. Ingrédients pour 4 personnes : 4 filets julienne ou  dos de cabillaud jus de citron huile d'olive 3 courgettes *Sauce  : 70 g de chorizo en rondelles 1 échalote 3 cl de vin blanc 15 cl de crème fraîche liquide jus d'un 1/2 citron 1 pincée de piment d'Espelette 1 filet d'huile d'olive Epluchez et émincez l'échalote, réserver. De même laver et détailler les courgettes en fines lamelles. Dans une casserole, mettre un filet d'huile d'olive puis faire revenir les rondelles de chorizo quelques minutes, ajouter l'échalote et laisser encore 1 à 2 minutes. [...]

Tarte aux escargots - Quand Nad cuisine...

Tarte aux escargots - Quand Nad cuisine...

Une divine tarte qui change notre façon de déguster ces charmants gastéropodes! Comme souvent ce sont l’échalote, l’ail et le persil qui subliment ici l’escargot. On sert cette tarte en entrée ou en plus grosses parts comme plat principal, avec une salade… et tout le repas prend un air de fête! Pour un moule de 26 cm de diamètre: 1 pâte brisée maison 4 douzaines d’escargots moyens L’Escargot Frais 1 belle échalote 2 gousses d’ail 1 belle noix de beurre 2 cs de cognac 10 cl de vin blanc sec 20 cl de crème liquide 3 cs bombées de persil frais haché 3 oeufs 40 g de parmesan râpé sel, poivre Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Égoutter les escargots. Dans une poêle, faire fondre l’échalote émincée dans le beurre puis ajouter les escargots et l’ail écrasé. Chauffer quelques minutes puis verser le cognac. Flamber hors du feu. Ajouter le vin blanc et laisser réduire à feu moyen. Verser la crème dans la poêle et laisse réduire encore quelques minutes, jusqu’à épaississement. Dans un cul de poule, battre les oeufs. Foncer le moule beurré avec la pâte. Filtrer le contenu de la poêle au dessus du cul de poule et fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le parmesan râpé et le persil haché. Répartir escargots et échalotes sur le fond de tarte et verser l’appareil oeufs-crème dessus. Enfourner et laisser cuire 30 min. Si vous avez quelques chutes de pâte brisée, vous pouvez vous en servir pour décorer (dans ce cas, cuire à part sur une feuille de cuisson, pendant 10-15 min). Pour apprécier cette tarte a sa juste valeur, il faut des escargots de qualité et j’en ai trouvé d’excellents chez L’Escargot Frais. Dans cette ferme située à Comines près de la frontière belge, on s’occupe de tout, de l’élevage jusqu’à la mise en conserve, pour un résultat exceptionnel. Si vous voulez en savoir plus sur cet élevage d’escargots Gros-Gris, je vous laisse visiter leur site. Vous découvrirez tous les produits disponibles dans leur boutique. En voici un petit aperçu: Comme vous pouvez le constater, les escargots sont cuits et conservés dans un bouillon de carottes, céleri, ail, oignon vin, sel et eau, ce qui les parfument très agréablement. Par ailleurs des croquilles sont également disponibles en boutique: des coquilles croustillantes qui se mangent!! à essayer au plus vite!! 2010-09-21T07:29:00+02:00

Loubia, recette haricots blancs à l'algérienne - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Loubia, recette haricots blancs à l'algérienne - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

La loubia est un plat réconfortant à base de haricots blancs une recette algérienne facile et rapide idéale en période de grand froid ! loubia, recette haricots blancs à l’algérienne Direction le Maghreb avec cette recette de loubia en sauce rouge, un plat traditionnel de la cuisine algérienne que je prépare souvent aux légumes (pommes de terre et carottes) durant l’hiver. Tout comme le aich ou la chorba, ce ragout ou cette soupe de haricots blancs est idéal pour lutter contre le froid, on le sert généralement bien relevé avec une bonne sauce tomate épicée et du piment. Mon mari adore manger la loubia avec des pieds de veau ou comme ici avec du jarret mais on peut aussi la préparer sans viande ou encore l’accompagner de poulet, boulettes, merguez ou de collier d’agneau. Cette recette de haricots blancs à l’algérienne est riche en sauce et elle est composée de haricots cocos blancs ou roses ou lingot, j’utilise les secs mais on peut aussi mettre des frais à écosser, de la tomate fraiche, du concentré, aïl, persil, cumin, ras el hanout, coriandre et piment rouge doux. Vous trouverez plusieurs versions de ce plat mijoté selon les villes et les régions, la recette diffère aussi légèrement d’un pays à un autre avec du gingembre et curcuma pour un ragout à la marocaine ou avec de la harissa et du tabel pour une loubia à la tunisienne ! ingrédients pour 4 personnes: 250 gr de haricots cocos blancs 2 morceaux de jarret de veau (on peut aussi mettre du poulet, agneau, ou le faire sans viande) 1 gros oignon 3 càs d’huile d’olive 2 gousses d’aIl 2 tomates fraiches 1/2 bouquet de persil 1càc de coriandre moulue une bonne pincée de cumin 1 càc de piment doux ou paprika 1 càc de raz el hanout 2 brins de thym frais ou séchés 2 feuilles de laurier sel et poivre 1,5 litre d’eau environ piment vert frais 3 ou 4 pommes de terre 2 carottes haricots blancs algérienne en sauce rouge Commencer par faire tremper les haricots blancs la veille dans un saladier recouvert d’eau le lendemain faire chauffer l’huile d’olive dans un faitout ou une cocotte minute puis la chauffer légèrement puis ajouter l’oignon émincé et le veau et faire dorer le tout quelques minutes en remuant bien et ajouter les tomates que j’écrase à l’aide d’une râpe puis ajouter toutes les épices et l’aïl écrasée et bien mélanger sur feu doux puis couvrir avec l’eau et ajouter le concentré de tomate, le persil haché, le thym et le laurier puis égoutter les haricots blancs et les ajouter dans la marmite et couvrir et laisser mijoter 30 minutes puis éplucher les pommes de terre et carottes les laver et les couper morceaux et les verser dans la cocotte et couvrir puis laisser cuire encore 30 minutes sur feu doux n’hésitez pas à rajouter de l’eau si il en manque car la sauce doit être assez généreuse dans ce plat puis servir bien chaud saupoudré d’un peu de coriandre ou persil frais ciselé. haricots blancs veau haricot Algérie ragout  carottes pomme de terre  viande 

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux Pain hamburger maison ultra moelleux, bonjour à tous mes amis!! Aujourd’hui je partage avec vous ma recette inratable de pain hamburger maison rapide et ultra moelleux, ma recette chouchou qui donne des petits buns que j’aime souvent garnir de poulet curry ou comme aujourd’hui de kefta en steak haché! La pâte nécessite qu’une seule poussée et donne des hamburgers maison ultra moelleux et absolument délicieux que vous pourrez aussi congeler!! C’est tout simplement une recette de pain hamburger de chef, celle de Brice, candidat au 1er top chef que j’ai testé et largement adopté depuis quelques années maintenant!! La pâte à burger se travaille parfaitement bien et les pains hamburger maison sont briochés et moelleux à souhait!! Avec ce pain hamburger maison vous pourrez réaliser des buns à la viande hachée, des mini burgers ou bien le burger de brice !! La version d’aujourd’hui est un hamburger classique avec steak aux épices et fromage kiri fondant! On peut également garnir ces hamburgers de sauce fromagère et c’est une tuerie! Avec cette recette, je participe au défi « Recette autour d’un ingrédient » et l’ingrédient star de ce mois est ” les graines de sésame”! Ingrédients: 500 gr de farine T 55 10 grs de levure boulangère fraiche 1 càs de sucre 2 petites càc de sel 270/280 ml de lait légèrement tiédi 2 jaunes d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer:1 jaune +1 càs de lait graines de sésame blanche   pour les steaks: 500 gr de bœuf hachée 1/2 botte de persil et de coriandre haché des oignons nouveaux hachés 1 petit œuf paprika doux 1 càc d’épices pour grillade sel et poivre pour les burgers: masdaam ou cheddar en tranches oignon nouveau batavia, roquette… sauce au choix, mayonnaise , ketchup… Préparation et recette du pain hamburger maison: mettre dans le bol du robot ou dans un saladier la faine, le sel ainsi que le sucre puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée ou la levure type briochin et mélanger à nouveau et ajouter les jaunes d’œuf puis verser ensuite le lait tiédi progressivement et pétrir position 1/2 du kitchenaid ou pétrir à la main puis ajouter le beurre pommade (beurre mou) en 3 ou 4 fois tout en pétrissant bien car le beurre doit bien s’incorporer et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule souple et non collante puis déposer la pâte sur un plan de travail diviser la pâte en plusieurs boules égales bouler les pâtons avec le creux de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson puis aplatir chaque petit pain légèrement avec la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h/ 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les burgers de jaune d’œuf mélangé au lait et saupoudrer de sésame blanc ou doré puis les enfourner 10 à 15 mn à 180 °(à surveiller) et laisser légèrement tiédir puis couper les pains en deux et mélanger tout les ingrédients de la viande et former des steaks à l’emporte-pièce de la même taille que les pains puis les faire cuire à la poêle dans un beurre mousseux quelques minutes de chaque côté puis déposer sur les pains un peu de sauce et de la salade, une tranche de fromage puis un steak bien chaud et pour les enfants j’ai déposé 1/2 ou 1 carré kiri ou vache qui rit selon les goûts de chacun et régalez-vous!! sandwich ramadan hamburger burger viande hachée  pain steak algerie La liste des inscrites au jeu #19 entre blogueuses : Soulef du blog Amour de Cuisine avec des demi-lune aux grains de sésame et tahini Calinhorley du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec Noix de cajou caramélisées au sésame Annabelle du blog  Merveilles et gourmandises avec biscuits à la pâte de sésame (Tahini) (sans gluten, sans farine, sans sucre raffiné, sans huile) Kelly du blog pause gouter avec des shortbreads millionnaire au praliné de sésame Christelle du blog Toque de choc avec beignets de feta panés au sésame Rosa du blog Rosa culinaire  avec COOKIES AU CHOCOLAT, GRAINS DE LIN ET PAVOT Hélène du blog  Keskonmangemaman avec  tataki de saumon au sésame noir , concombre à l’huile de sésame grillé Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises avec oeuf cocotte sésame et wasabi. Chris du blog  La cuisine facile de chris avec Saumon grillé et crevettes épicées en croûte de sésame les gralettes du blog  Les gralettes  avec  Barres de céréales sesame et flocons d’avoine Corrine du blog Mamou & Co avec Crackers à la tomate et aux graines de sésame  Michelle du blog Plaisirs de la maison avec pain maison au four Natly du blog cuisine voozenoo avec Cookies au graines de sésame Isabelle du blog quelques grammes de gourmandise avec Torsades à l’emmental gratiné & aux graines de sésame. Salima du blog c’est Salima qui cuisine avec Montécaos aux graines de sésame Christelle du blog la cuisine de poupoule avec  chou vert au sésame au thermomix ou sans Delphine du blog oh la gourmande del avec Crackers aux graines de Sésames et tomates séchées Michèle du blog croquant fondant gourmand avec sa recette: Croustillant de saumon au sésame Julia du blog cooking julia avec Croquants au sésame. coco de Nice du blog cuisine en folie Brochettes de poulet au sésame doré et riz épicé Samar du blog mes inspirations culinaires avec ghribia aux grains de sésames Catalina du blog  le blog de cata avec Sablés au miel et graines de sésame Yasmina du blog  a l’orée des douceurs avec les krachels  Saleha du blog aux delices du palais avec babouches gâteau  au sésame et miel Maman ça déborde du blog maman ça deborde avec nougat chinois Amal du blog la cuisine de amal avec salade d’aubergine au taratore Cécile du blog mes gateaux rigolos avec camembert pané aux graines de sésame Sarah du blog Le sucré salé d’Oum souhaib avec pain hamburger maison ultra moelleux bénédicte du blog douceurs maison avec cookies sésame noir chorizo Sandra du blog encore un gateau avec mousse au chocolat dulcey et nougatine de sésame Malika du blog Safran Cannelle avec des petits pains aux sésames Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : pain hamburger maison ultra moelleux SarahPublie Le : 2016-07-15Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 3.5 Based on 13 Review(s)

Osso-Buco à la milanaise

Osso-Buco à la milanaise

Ingrédients :  4 tranches de jarret de veau   4 tomates 20 g de concentré de tomate  3 oignons 3  carottes 25 cl de vin blanc sec 1 bouquet garni 2 gousses d'ail 10 g farine  1 litre de...

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.