Tourte à la viande et à la mozzarella - Quand Nad cuisine...

Tourte à la viande et à la mozzarella - Quand Nad cuisine...

  Comme souvent en me baladant sur le blog des copinautes, je tombe sur des recettes que j’ai envie de tester immédiatement. C’est souvent le cas que je visite le blog de Madame Chocolat. Outre des desserts gourmands, j’y trouve toujours de belles recettes appétissantes qui me correspondent bien. Souvenez de la galette de pommes de terre roulée farcie à la cancoillotte ou encore du chinois franc-comtois, et bien c’est à elle que je les dois. Cette fois-ci c’est pour sa tourte à la viande que j’ai craqué. Je l’ai quelque peu adaptée à mes réserves et y ai ajouté un peu de fondant avec de la mozzarella: c’est vraiment très bon et vite préparé (sauf si comme Nadine vous faites vous-mêmes votre pâte feuilletée). Pour 4 personnes: 2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler 400 g de viande de boeuf hachée 2 petites carottes 1 oignon 2 gousses d’ail environ 5 cl de vin blanc sec 1 oeuf 1 cs de moutarde 100 g de fromage râpé persil 125 g de mozzarella sel, poivre Préchauffer le four à 190°. Mixer la viande avec les carottes pelées et l’oignon épluchés. Ajouter le reste des ingrédients sauf la mozzarella. Bien mélanger le tout. Dérouler une première pâte (avec sa feuille de cuisson) sur la plaque du four. Répartir la farce en tassant bien sur ce fond de pâte en laissant libre un bord d’1,5 à 2 cm. Détailler la mozzarella en lamelles et les répartir sur la viande. Dérouler la deuxième pâte et repasser un peu le rouleau à pâtisserie dessus de façon à agrandir le rond de quelques centimètres. Recouvrir la farce avec cette pâte et souder les bords avec un peu d’eau. Découper l’excédent de pâte et festonner les bords (appuyer de l’extérieur vers l’intérieur avec le côté non tranchant d’un couteau ou le manche d’une petite cuillère).  Former une cheminée sur le dessus de la tourte: faire un petit trou avec la pointe du couteau et y glisser un morceau de papier cuisson. Décorer la tourte avec les chutes de pâte et badigeonner de jaune (ou de blanc) d’oeuf (attention à ne pas en mettre sur les bords, cela empêcherait le feuilletage de se développer).    Enfourner et laisser cuire 45 min (vérifier la cuisson).     Les photos ne sont pas très flatteuses car prises en soirée mais je peux vous assurer que cette tourte est délicieuse. 2011-03-01T07:06:00+01:00

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Plats complets pour le soir - Tous en cuisine !

Plats complets pour le soir - Tous en cuisine !

Passez tous en cuisine avec Plats complets pour le soir !Vous avez simplement envie de préparer des plats complets et équilibrés pour le dîner sans...

Salades XXL

Salades XXL

Légères ou nourrissantes, vertes ou protéinées, les salades en format XXL sont idéales pour proposer à vos invités un repas complet et convivial a...

Les recettes similaires


Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau au foie gras et à la truffe, chou vert, chanterelles jaunes et sauce agrodolce Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : difficilecoût : cher +/- 2 heures + une nuit de repos pour la pâte  Ingrédients :  Pour le pithiviers 1 perdreau gris 100 g de foie gras confit de canard 50 g de foie gras confit pour la farce 1 oignon confit 1 gousse d'ail confite le foie du perdreau (ou de volaille) 200 g de gorge de porc peu grasse 2 cuillères à soupe de Cognac 2 cuillères à soupe de Noilly Prat 2 cuillères à soupe de Porto fleur de sel poivre Voatsiperifery beurre 1 truffe noire de 40 g 200 g de chanterelles jaunes 1 petit chou vert de Milan huile d'olive gros sel  Pour la pâte 265 g de beurre mou 170 g de farine de blé T55 80 g de farine d'épeautre 120 g de maïzena 10 g de sel 3 g de sucre 35 g d’œuf 80 ml d'eau 10 ml de vinaigre de vin blanc jaunes d’œufs pour la dorure  Pour la sauce 2,5 cl de jus d’orange 25 g de miel d’arbousier 2,5 cl de vinaigre de coing 5 cl de vin rouge 5 cl de porto rouge 5 cl de jus de gibier à plumes 1/2 cuillère à café de cacao à 70% 1/2 cuillère à café de gelée de coing 8 grains de poivre sauvage Pour la garniture une salade de Castelfranco huile d'olive vinaigre de Barolo fleur de sel poivre mignonette mostarda de Crémone Un pithiviers est un terme culinaire définissant deux préparations probablement originaires de la ville du même nom dans le Loiret. Une préparation de pâte feuilletée sucrée à laquelle on ajoute une frangipane et qui est dégustée à l'occasion de l'épiphanie et une petite tourte de gibier à plume. Son origine pourrait remonter au XVIIe siècle. Aujourd'hui la version sucrée est plus communément appelée galette des Rois, le terme est ainsi plutôt employé pour le petit pâté chaud de gibier. Ces derniers contiennent presque toujours du foie gras et peuvent être de colvert, de perdreau, de caille ou encore de pigeonneau et de palombe. A l'origine il s'agissait d'un pâté d'alouettes. La recette reste identique et peut être adaptée, il faudra cependant modifier le temps de cuisson en fonction des viandes. En suivant cette recette vous obtiendrez deux petits pithiviers pouvant convenir à deux ou quatre personnes en fonction des appétits. La recette de pâte donnée ici n'est pas celle d'une pâte feuilletée, finalement nous la préférons car celle-ci s'imbibe d'avantage du goût des viandes et de la sauce tout en conservant un extérieur croquant. Se procurer de la viande de gibier : Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France. 1. Préparation de la pâte La veille, crémer le beurre avec le sel et le sucre. Ajouter la maïzena et bien mélanger pour l'incorporer. Ajouter progressivement l’œuf, l'eau et le vinaigre. Homogénéiser l'ensemble. Tamiser la farine et l'incorporer par tiers. Rouler en boule et réserver au frais dans du film alimentaire. 2. Préparation de la farce Plumer, flamber et vider le perdreau en conservant son foie pour la farce et sa carcasse pour la confection d'un jus. Désosser et dénerver parfaitement les cuisses et retirer la peau. Retirer les filets, débarrasser la peau et les extrémités pour obtenir deux rectangles. Détailler le morceau de foie gras de canard pesant 100 g en 4 bandes de 1 cm sur 5 cm. Couper les 50 g de foie gras restant en petits dés. Émincer l'oignon et la gousse d'ail confits. Nettoyer le foie du perdreau. Couper la gorge de porc découennée en cubes réguliers de 2 cm de côté. Disposer le Cognac, le Noilly Prat et le Porto dans une petite casserole. Porter à ébullition, flamber puis laisser complètement refroidir. Brosser la truffe sous un fin filet d'eau froide, peler et conserver les parures pour la confection d'une sauce. Nettoyer brièvement les chanterelles dans un peu d'eau tiède. Les faire égoutter immédiatement. Chauffer un filet d'huile d'olive dans un sautoir, saisir les chanterelles à feu vif puis débarrasser. Ajouter une noix de beurre, faire mousser puis remettre les chanterelles pour les enrober parfaitement. Débarrasser sur une grille pour faire égoutter, saler et poivrer. Prélever 4 belles feuilles de chou vert, émincer la tige avec un couteau d'office. Porter une casserole d'eau fortement salée à ébullition et faire blanchir le chou pendant deux minutes. Rafraîchir immédiatement dans une glaçante puis faire égoutter et presser les feuilles à plat au travers d'un torchon. 3. Montage des pithiviers Assaisonner les filets et les découper en trois bandes de même dimension que celles de foie gras pour obtenir six bandes de perdreau. Assaisonner le foie gras et combiner les deux comme suivant ; Une lanière de perdreau, une de foie gras, une de perdreau, une de foie gras et terminer par le perdreau. Faire de même pour le second pithiviers. Disposer deux feuilles de film alimentaire sur le plan de travail. Détailler un cercle dans chaque feuille de chou aux dimensions du montage de perdreau et de foie gras en conservant un débord par rapport au rectangle. Disposer une feuille sur chaque couche de film. Diviser les champignons en deux et déposer sur la feuille de chou. Couvrir du montage au perdreau. Détailler la truffe en fines lamelles et couvrir chaque montage de tranches de truffe. Enfin couvrir avec les feuilles de chou restantes. Emballer chaque montage du film en serrant pour faire adhérer tous les éléments entre eux. Réserver pendant dix minutes au congélateur pour les refroidir parfaitement. Placer le hachoir avec les cuisses et parures de perdreau ainsi que la gorge de porc, le restant de foie gras et le foie de perdreau au réfrigérateur pendant dix minutes. Passer l'ensemble au hachoir grille N°5. Ajouter les alcools flambés, l'oignon et l'ail confit puis saler et poivrer. Réserver cette farce hachée au frais pendant dix minutes. Prélever deux fois 40 g de farce. Disposer deux feuilles de papier cuisson sur le plan de travail en indiquant le sens de montage au stylo. Déposer 40 g de farce sur chaque feuille aux dimensions d'un emporte pièce légèrement plus grand que celui employé pour le taillage du chou. Retirer le film des montages au chou et déposer chacun d'eux sur la farce. Diviser le restant de farce en deux et couvrir chaque montage en faisant coïncider les deux parties pour enfermer parfaitement les montages. Donner une forme de sphère à l'aide du dos d'une cuillère à soupe légèrement humide. Filmer et réserver pendant 15 minutes au congélateur. Préchauffer le four à 230°. Fraiser le plan de travail, diviser la pâte en deux tiers, un tiers puis en deux. Réserver les deux plus grandes parties au frais puis étaler les deux plus petites sur 3 mm d'épaisseur. Dorer l'ensemble de l'abaisse au jaune d’œuf. Disposer chaque demi sphère débarrassées du papier de cuisson sur la pâte étalée. Dorer le dessus de l'insert puis étaler les secondes abaisses sur 3 mm et couvrir les demi sphères en chassant progressivement l'air. Appuyer parfaitement avec les mains farinées pour que la pâte épouse la farce et que celle-ci soit d'une épaisseur identique au chapeau et au socle. Utiliser un emporte pièce rond pour finir de sceller la pâte et l'affiner là où elle fait contact pour que la cuisson soit homogène. Éliminer le surplus de pâte à l'aide de l'emporte-pièce. Dorer les pithiviers au jaune d’œuf et réserver 10 minutes au congélateur. Dorer une seconde fois et réserver 10 minutes supplémentaires. Dorer une dernière fois et faire reposer 10 minutes à nouveau. Chiqueter avec une pince puis réaliser des décorations et des cheminées.  Réserver 15 minutes supplémentaires au congélateur pour raffermir la pâte. Enfourner les pithiviers sur une petite plaque munie de papier de cuisson où sera indiqué le sens de montage. Faire cuire pendant 20 minutes puis laisser reposer pendant une demi-heure au dessus du four sur une petite grille pour éviter que le fond de pâte de se détrempe. 4. Préparation de la sauce Faire caraméliser le miel, déglacer avec le vinaigre et faire réduire de deux tiers. Ajouter le  jus d’orange et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec le vin, le Porto et le jus et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Ajouter le cacao, la gelée et le poivre, prolonger la cuisson de 2 minutes, chinoiser et réserver. 5. Finitions et dressage Laver et assaisonner la salade, disposer dans chaque assiettes. Ajouter la mostarda de Crémone. Monter la sauce au beurre et disposer dans une saucière. Remettre les pithiviers au four pendant 4/5 minutes. Le temps d'attente aura permis à la farce de tirer, c'est-à-dire de terminer sa cuisson sans agression. Disposer les pithiviers sur un plateau en argent et les découper devant les convives. Servir chaque moitié dans une assiette, verser la sauce en imbibant très légèrement l'intérieur du pithiviers. Déguster très chaud avec une excellente bouteille de vin. Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Pastitsio... ou gratin grec - Quand Nad cuisine...

Pastitsio... ou gratin grec - Quand Nad cuisine...

J’avais déjà vu ce plat sans jamais y avoir goûté mais suite au jeu lancé par MaryAthenes, j’ai décidé de me lancer. Le jeu consiste à réaliser un plat (mais aussi salades, desserts, mezedes, etc) typiquement grecs qu’elle a déjà présenté sur son blog, En direct d’Athènes. Il faut bien avouer que je n’ai pas choisi le plus compliqué: il s’agit en fait d’un gratin de macaroni à la viande recouvert d’une bonne couche de sauce béchamel au fromage. Autant dire un plat super light, vous vous en doutez!! Mais avec l’hiver qui persiste, c’est le genre de plat qu’on aime retrouver sur sa table. J’ai divisé par deux les proportions données par Mary et heureusement, j’ai déjà obtenu un plat pour au moins 5-6 personnes. 250 g de macaroni (à défaut, j’ai utilisé des penne) 500 g de viande de boeuf hachée 200 g de tomates concassées en boîte 1 cc de concentré de tomates 1 petit oignon 1 gousse d’ail 1/2 verre de vin blanc sec 2 cs d’huile d’olive 1 cc de cannelle sel, poivre Pour la sauce: 1 l de lait 3 cs de maïzena 1 noix de beurre 2 petits oeufs 100 g de fromage râpé sel Émincer l’oignon et hacher l’ail et les faire revenir dans l’huile d’olive. Ajouter la viande, la faire revenir également et ajouter le vin, les tomates. Assaisonner de sel, poivre et cannelle. Laisser mijoter. Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salée. Égoutter. Préchauffer le four à 180°. Préparer la sauce: Délayer la maïzena dans un peu de lait et faire chauffer le reste de lait dans une casserole avec le beurre. Verser la maïzena délayée et une pincée de sel dans le lait chaud et bien remuer au fouet pour éviter les grumeaux, jusqu’à ce que la sauce épaississe. Hors du feu, ajouter les oeufs battus et le fromage. Mélanger 1/4 de la sauce obtenue avec la viande, 1/4 avec les pâtes. Dans un plat à gratin, étaler les pâtes. Verser dessus le mélange à la viande et enfin napper du reste de sauce. Enfourner et laisser environ 30 min. Par ces ingrédients, le pastitsio peut rappeler les lasagnes à la bolognaise, et pourtant j’ai eu l’impression de goût à un plat vraiment différent! En tout cas, on s’est régalé! Mais comme le précise à juste titre Mary, prévoyez une petite balade digestive en fin de repas… si, si, vous verrez!   Pastitsio1.PDF 2009-02-11T09:57:00+01:00

Galette de pommes de terre roulée farcie à la cancoillotte - Quand Nad cuisine...

Galette de pommes de terre roulée farcie à la cancoillotte - Quand Nad cuisine...

Encore et toujours fidèle au poste en ce début de semaine (ma puce n’est pas encore pas encore décidée à pointer le bout de son nez!), je vous propose cette galette de pommes de terre, une recette repérée tout récemment chez Nadine. Franc-comtoise comme moi, Nadine ne manque pas de me faire baver devant ces plats savoureux, notamment ceux dégoulinant de fromage. Et cette galette ne déroge pas à la règle, c’est un vrai régal! Je n’ai fait que très peu de changements par rapport à sa recette. Pour 4 personnes: 500 g de pommes de terre 4 oeufs 1 oignon 1 gousse d’ail 100 g d’emmental râpé 6 tranches de jambon cru 200 g de cancoillotte au vin blanc sel, poivre Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Peler et râper les pommes de terre. Bien les presser entre les mains pour extraire le maximum d’eau. Les mélanger avec l’oignon émincé, l’ail écrasé, les oeufs battus, le fromage râpé, le sel et le poivre. Verser le tout sur une plaque à pâtisserie (28*38 cm pour moi) (recouverte de papier sulfurisé si elle n’est pas antiadhésive). Enfourner et laisser cuire 20 min (vérifier la cuisson, poursuivre de 5 min si nécessaire). La galette doit être cuite mais trop dorée afin de pouvoir se rouler facilement. Répartir les tranches de jambon sur la galette puis napper de cancoillotte. Rouler la galette (comme pour un gâteau roulé) et réenfourner 5 min. N’hésitez pas à varier les garnitures (jambon blanc, bacon, saumon fumé, etc.) et les fromages pour encore plus de plaisir!   Galette de pdt farcie à la cancoillotte1 2010-03-15T10:15:00+01:00

Tarte aux escargots - Quand Nad cuisine...

Tarte aux escargots - Quand Nad cuisine...

Une divine tarte qui change notre façon de déguster ces charmants gastéropodes! Comme souvent ce sont l’échalote, l’ail et le persil qui subliment ici l’escargot. On sert cette tarte en entrée ou en plus grosses parts comme plat principal, avec une salade… et tout le repas prend un air de fête! Pour un moule de 26 cm de diamètre: 1 pâte brisée maison 4 douzaines d’escargots moyens L’Escargot Frais 1 belle échalote 2 gousses d’ail 1 belle noix de beurre 2 cs de cognac 10 cl de vin blanc sec 20 cl de crème liquide 3 cs bombées de persil frais haché 3 oeufs 40 g de parmesan râpé sel, poivre Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Égoutter les escargots. Dans une poêle, faire fondre l’échalote émincée dans le beurre puis ajouter les escargots et l’ail écrasé. Chauffer quelques minutes puis verser le cognac. Flamber hors du feu. Ajouter le vin blanc et laisser réduire à feu moyen. Verser la crème dans la poêle et laisse réduire encore quelques minutes, jusqu’à épaississement. Dans un cul de poule, battre les oeufs. Foncer le moule beurré avec la pâte. Filtrer le contenu de la poêle au dessus du cul de poule et fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le parmesan râpé et le persil haché. Répartir escargots et échalotes sur le fond de tarte et verser l’appareil oeufs-crème dessus. Enfourner et laisser cuire 30 min. Si vous avez quelques chutes de pâte brisée, vous pouvez vous en servir pour décorer (dans ce cas, cuire à part sur une feuille de cuisson, pendant 10-15 min). Pour apprécier cette tarte a sa juste valeur, il faut des escargots de qualité et j’en ai trouvé d’excellents chez L’Escargot Frais. Dans cette ferme située à Comines près de la frontière belge, on s’occupe de tout, de l’élevage jusqu’à la mise en conserve, pour un résultat exceptionnel. Si vous voulez en savoir plus sur cet élevage d’escargots Gros-Gris, je vous laisse visiter leur site. Vous découvrirez tous les produits disponibles dans leur boutique. En voici un petit aperçu: Comme vous pouvez le constater, les escargots sont cuits et conservés dans un bouillon de carottes, céleri, ail, oignon vin, sel et eau, ce qui les parfument très agréablement. Par ailleurs des croquilles sont également disponibles en boutique: des coquilles croustillantes qui se mangent!! à essayer au plus vite!! 2010-09-21T07:29:00+02:00

Omelette aux moules - amafacon

Omelette aux moules - amafacon

  Omelette aux moules Ingrédients : 2 douzaines de moules, 2 oeufs,1 gousse d'ail, beurre, persil, vin blanc, poivre au...

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux Pain hamburger maison ultra moelleux, bonjour à tous mes amis!! Aujourd’hui je partage avec vous ma recette inratable de pain hamburger maison rapide et ultra moelleux, ma recette chouchou qui donne des petits buns que j’aime souvent garnir de poulet curry ou comme aujourd’hui de kefta en steak haché! La pâte nécessite qu’une seule poussée et donne des hamburgers maison ultra moelleux et absolument délicieux que vous pourrez aussi congeler!! C’est tout simplement une recette de pain hamburger de chef, celle de Brice, candidat au 1er top chef que j’ai testé et largement adopté depuis quelques années maintenant!! La pâte à burger se travaille parfaitement bien et les pains hamburger maison sont briochés et moelleux à souhait!! Avec ce pain hamburger maison vous pourrez réaliser des buns à la viande hachée, des mini burgers ou bien le burger de brice !! La version d’aujourd’hui est un hamburger classique avec steak aux épices et fromage kiri fondant! On peut également garnir ces hamburgers de sauce fromagère et c’est une tuerie! Avec cette recette, je participe au défi « Recette autour d’un ingrédient » et l’ingrédient star de ce mois est ” les graines de sésame”! Ingrédients: 500 gr de farine T 55 10 grs de levure boulangère fraiche 1 càs de sucre 2 petites càc de sel 270/280 ml de lait légèrement tiédi 2 jaunes d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer:1 jaune +1 càs de lait graines de sésame blanche   pour les steaks: 500 gr de bœuf hachée 1/2 botte de persil et de coriandre haché des oignons nouveaux hachés 1 petit œuf paprika doux 1 càc d’épices pour grillade sel et poivre pour les burgers: masdaam ou cheddar en tranches oignon nouveau batavia, roquette… sauce au choix, mayonnaise , ketchup… Préparation et recette du pain hamburger maison: mettre dans le bol du robot ou dans un saladier la faine, le sel ainsi que le sucre puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée ou la levure type briochin et mélanger à nouveau et ajouter les jaunes d’œuf puis verser ensuite le lait tiédi progressivement et pétrir position 1/2 du kitchenaid ou pétrir à la main puis ajouter le beurre pommade (beurre mou) en 3 ou 4 fois tout en pétrissant bien car le beurre doit bien s’incorporer et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule souple et non collante puis déposer la pâte sur un plan de travail diviser la pâte en plusieurs boules égales bouler les pâtons avec le creux de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson puis aplatir chaque petit pain légèrement avec la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h/ 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les burgers de jaune d’œuf mélangé au lait et saupoudrer de sésame blanc ou doré puis les enfourner 10 à 15 mn à 180 °(à surveiller) et laisser légèrement tiédir puis couper les pains en deux et mélanger tout les ingrédients de la viande et former des steaks à l’emporte-pièce de la même taille que les pains puis les faire cuire à la poêle dans un beurre mousseux quelques minutes de chaque côté puis déposer sur les pains un peu de sauce et de la salade, une tranche de fromage puis un steak bien chaud et pour les enfants j’ai déposé 1/2 ou 1 carré kiri ou vache qui rit selon les goûts de chacun et régalez-vous!! sandwich ramadan hamburger burger viande hachée  pain steak algerie La liste des inscrites au jeu #19 entre blogueuses : Soulef du blog Amour de Cuisine avec des demi-lune aux grains de sésame et tahini Calinhorley du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec Noix de cajou caramélisées au sésame Annabelle du blog  Merveilles et gourmandises avec biscuits à la pâte de sésame (Tahini) (sans gluten, sans farine, sans sucre raffiné, sans huile) Kelly du blog pause gouter avec des shortbreads millionnaire au praliné de sésame Christelle du blog Toque de choc avec beignets de feta panés au sésame Rosa du blog Rosa culinaire  avec COOKIES AU CHOCOLAT, GRAINS DE LIN ET PAVOT Hélène du blog  Keskonmangemaman avec  tataki de saumon au sésame noir , concombre à l’huile de sésame grillé Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises avec oeuf cocotte sésame et wasabi. Chris du blog  La cuisine facile de chris avec Saumon grillé et crevettes épicées en croûte de sésame les gralettes du blog  Les gralettes  avec  Barres de céréales sesame et flocons d’avoine Corrine du blog Mamou & Co avec Crackers à la tomate et aux graines de sésame  Michelle du blog Plaisirs de la maison avec pain maison au four Natly du blog cuisine voozenoo avec Cookies au graines de sésame Isabelle du blog quelques grammes de gourmandise avec Torsades à l’emmental gratiné & aux graines de sésame. Salima du blog c’est Salima qui cuisine avec Montécaos aux graines de sésame Christelle du blog la cuisine de poupoule avec  chou vert au sésame au thermomix ou sans Delphine du blog oh la gourmande del avec Crackers aux graines de Sésames et tomates séchées Michèle du blog croquant fondant gourmand avec sa recette: Croustillant de saumon au sésame Julia du blog cooking julia avec Croquants au sésame. coco de Nice du blog cuisine en folie Brochettes de poulet au sésame doré et riz épicé Samar du blog mes inspirations culinaires avec ghribia aux grains de sésames Catalina du blog  le blog de cata avec Sablés au miel et graines de sésame Yasmina du blog  a l’orée des douceurs avec les krachels  Saleha du blog aux delices du palais avec babouches gâteau  au sésame et miel Maman ça déborde du blog maman ça deborde avec nougat chinois Amal du blog la cuisine de amal avec salade d’aubergine au taratore Cécile du blog mes gateaux rigolos avec camembert pané aux graines de sésame Sarah du blog Le sucré salé d’Oum souhaib avec pain hamburger maison ultra moelleux bénédicte du blog douceurs maison avec cookies sésame noir chorizo Sandra du blog encore un gateau avec mousse au chocolat dulcey et nougatine de sésame Malika du blog Safran Cannelle avec des petits pains aux sésames Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : pain hamburger maison ultra moelleux SarahPublie Le : 2016-07-15Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 3.5 Based on 13 Review(s)

Moules flambées au Whisky - amafacon

Moules flambées au Whisky - amafacon

Moules flambées au Whisky Ingrédients : 600g de moules de pêche au large de Barfleur, 1 ognon, 1 gousse d'ail, persil, 6 cl de vin blanc,...

Boeuf bourguignon

Boeuf bourguignon

Ingrédients : 500 g de boeuf à bourguignon (à braiser)  1 kg de carottes  1 bouteille de vin de bourgogne 1 oignon 1 grosse boîte de champignons de Paris 4 gousses d'ail huile, 500 ml de...

Estouffade de boeuf provençale - Quand Nad cuisine...

Estouffade de boeuf provençale - Quand Nad cuisine...

  Voilà une variante ensoleillée du boeuf bourguignon que l’on réserve plutôt aux journées plus froides. Ici les lardons et les champignons laissent la place aux tomates et aux olives. Ma viande était celle reçue de Nature et régions, un vrai délice, une belle viande de qualité, fondante à souhait. La recette est issue du petit livre accompagnant ma cocotte minute mais vous pouvez bien sûr  préparer votre estouffade dans une cocotte classique en laissant mijoter plus longtemps. Pour 4-5 (voire 6!) personnes: 800 g de boeuf (à bourguignon: paleron, macreuse) 2 oignons 2 gousses d’ail 2 cs de farine 50 cl de vin blanc sec 1 grosse boîte de tomates pelées 25-30 olives vertes dénoyautées 2 cs d’huile 1 bouquet garni sel, poivre Dans une cocotte minute, faire chauffer l’huile et y faire colorer les morceaux de viande. Ajouter les oignons hachés. Laisser dorer puis saupoudrer de farine. Bien mélanger. Verse le vin blanc, puis la boîte de tomates (avec le jus), l’ail écrasé, les olives, et le bouquet garni. Saler et poivrer. Fermer la cocotte. Compter 30-35 min de cuisson à partir du chuchotement de la soupape. A l’ouverture de la cocotte, retirer le bouquet garni et vérifier la cuisson. Servir avec des pommes de terre vapeur ou encore des pâtes fraîches.     On peut très bien préparer ce plat la veille et le faire réchauffer à feu doux le lendemain.         Estouffade de boeuf provençale       ATTENTION, vous n’avez plus qu’un jour pour m’envoyer vos partcipations! 2012-07-05T06:43:00+02:00

Crêpes de pommes de terre à la viande - Quand Nad cuisine...

Crêpes de pommes de terre à la viande - Quand Nad cuisine...

Pour faire ces crêpes de pommes de terre à la viande, je me suis inspirée de la recette de « chaussons aux légumes » vue sur le livre « Spécial pommes de terre » (Ed. Marabout). Mais bien sûr, j’y ai apporté mes modifications… Pour 4 grosses crêpes fourrées: 200 g de pommes de terre 110 g de farine 1/2 sachet de levure 2 oeufs 430 ml de lait 1 oignon 2 steaks hachés (ou 200 g de viande de boeuf hachée) 1/2 poivron rouge 1 grosse boîte de sauce tomate 1/2 verre de vin rouge parmesan et gruyère râpés ail origan basilic sel, poivre Commencer par faire cuire les pommes de terre pelées à l’eau salée. Pendant ce temps, faire revenir l’oignon émincé dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Rajouter les steaks émiettés, le poivron émincé, de l’ail, de l’origan, sel et poivre. Quand le tout est bien doré, rajouter le vin rouge. Laisser évaporer puis rajouter l’équivalent des 2/3 de a boîte de tomates pelées avec un peu de jus. Laisser mijoter 20 min. Égoutter les pommes de terre puis les réduire en purée. Les mélanger avec la farine, la levure, les oeufs battus, le lait, sel et poivre. On obtient alors la consistance d’une pâte à crêpes. Laisser reposer au frais une dizaine de minutes. Préchauffer le gril du four. Faire cuire les crêpes dans une grande poêle ou une crêpière (avec les quantités données on en obtient 4). Les garnir de la préparation à la viande puis les plier et les déposer dans un plat à gratin beurré. Mixer le reste de tomates pelées avec le reste de jus puis parfumer au basilic. Verser cette sauce sur les crêpes puis saupoudrer de parmesan et de gruyère râpés. Enfourner pour faire gratiner quelques minutes. Servir bien chaud.

Cuisse de dinde en cocotte - amafacon

Cuisse de dinde en cocotte - amafacon

Cuisse de dinde en cocotte Ingrédients : 1 cuisse de dinde, 1 oignon, 1 gousse d'ail, 1 bouquet de persil plat, 10 cl de vin blanc, 10 cl...

Gnocconi au ragù de canard

Gnocconi au ragù de canard

Gnocconi au ragù de canard et aux blettes comme à Venise Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : moyencoût : bon marché+/- 2 heures Ingrédients : Pour les gnocconi 500 g de pommes de terre Bintje120 g de farine type 0030 g de semoule extra-fine1 œuf entier15 g de parmesanmuscadebeurresel1,5 l de consommé de canard Pour le ragù 2 canards sauvages1 carotte1 branche de céleri1 oignon2 gousses d'ail1 brin de sauge1 brin de romarin1 verre de Pinot Grigio Veneto1 verre de jus de canard1 bâton de cannelle de Ceylan4 grains de poivre de la Jamaïquepoivre noirselhuile d'olivevinaigre de Barolo Pour la garniture 1 poignée de pignons de pin1 poignée de raisins de Smyrne1 petit bouquet de blettes italiennes1 gousse d'ail en chemise1 filet d'anchois (ou un peu de colatura)muscadesel et poivreLes Gnocconi col sugo d'anatra est une recette typiquement vénitienne. Les gnocconi sont de gros gnocchi que l'on accompagne généralement d'une sauce à la viande appelée ragù. On peut les servir avec des erbre cotte, c'est à dire des salades cuites, provenant généralement de l'ile de Sant'Erasmo. Nous préparons toujours un peu plus de ce ragout de canard car nous aimons le réchauffer le lendemain pour le servir avec des bigoli, des pâtes de la région. Ce sont les Arméniens et les Juifs qui apportent les pignons et les raisins secs avec eux dans la lagune. Cette recette date probablement de cette époque. Elle comporte de nombreuses épices que les marchands du Rialto cherchaient à accommoder de différentes manières pour les faire goûter à leurs clients. Nous utilisons des cuisses de canard sauvage pour cette recette car il nous en reste généralement plusieurs  d'autres préparations mais on pourrait très bien faire de même avec des magrets ou un canard entier.Se procurer de la viande de gibier :Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France.1. Préparation du ragùLever les cuisses et les filets de canard, retirer les peaux, les os et les nerfs et couper la viande au couteau finement. Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une cocotte en fonte. Ajouter la viande pour bien la faire dorer. Tailler la carotte, la branche de céleri et l'oignon en très fine brunoise. Dégraisser partiellement la cocotte et ajouter les légumes. Faire suer et déglacer avec le vin blanc. Ajouter l'ail en chemise, les herbes, le poivre de la Jamaïque, le jus et le bâton de cannelle brisé en deux. Donner une première ébullition, ajouter le j us de canard, donner une seconde ébullition, couvrir et laisser mijoter pendant deux heures à feu très doux. Retirer les herbes et les gousses d'ail. Ajouter un trait de vinaigre et du poivre noir fraîchement moulu.2. Préparation des gnocconiBrosser les pommes de terre avec leur peau et les faire cuire dans l'eau froide salée qui sera amenée progressivement à frémissement. Elles doivent être très fondantes. Éplucher tant qu'elles sont encore chaudes et écraser avec une fourchette. Remettre dans la casserole une fois égouttée et les faire dessécher quelques minutes. Tamiser puis laisser tiédir sur une planche farinée. Former un trou au centre, incorporer l’œuf, disposer la moitié de la farine et de la semoule autour des pommes de terre. Saler, ajouter la muscade râpée et le parmesan et commencer à amalgamer les ingrédients ensemble. Ajouter le reste de la farine et de la semoule et travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse et homogène. Couper une tranche et former un boudin de 2 cm de diamètre. Le couper en tronçons de 2 ou 3 cm. Les rouler légèrement dans les mains préalablement farinées. Laisser reposer sur un torchon fariné.3. Préparation de la garnitureLaver les blettes, les égoutter, ne conserver que le vert. Couper grossièrement. Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse. Ajouter la gousse d'ail en chemise et le filet d'anchois. Laisser infuser sur feu moyen quelques minutes avant de débarrasser la gousse d'ail. Faire tomber les blettes et les faire suer vivement. Ajouter les raisins secs et la muscade, saler et poivrer. Dans une petite poêle, faire dorer les pignons de pin quelques minutes.Porter une grande casserole de consommé à frémissement. Retirer du feu, immerger délicatement les gnocconi et replacer sur le feu. Le consommé doit frémir mais ne pas bouillir. Dès que les gnocconi remontent à la surface, c'est qu'ils sont cuits.Faire fondre un peu de beurre dans une casserole. Égoutter les gnocconi et les arroser de beurre fondu.Disposer un peu de sauce au canard dans une assiette creuse, ajouter les gnocconi, les herbes cuites et parsemer de pignons de pin, de muscade fraîchement râpée et de poivre noir. Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Blaff de langue de porc - amafacon

Blaff de langue de porc - amafacon

Blaff de langue de porc Ingrédients : 1 langue de porc. Pour le blaff : 20 cl de vin blanc, 2, 1 oignon, 2 gousses d'ail, poivre au...

OSSO BUCCO

OSSO BUCCO

 OSSO BUCCO Cette recette Italienne est un vrai bonheur ! Un peu coûteuse c'est vrai, mais Se faire plaisir de temps en temps est très important ! Alors essayez cette recette avec en accompagnement des tagliatelles ou du riz. Encore une fois, vous pouvez le préparer la veille et le réchauffer le lendemain c'est encore meilleur ! Ingrédients pour 6 personnes 600g Jarret de veau 2 carottes coupées en rondelles 1 branche de céleri coupée en morceaux 400g de tomate (ou une grande boite de tomates concassées) 1 orange 2 oignons 2 gousses ail, écrasées 1 bouquet garni 200 ml Vin blanc Persil hâché Huile d'olive 1 càs bombée de farine Poivre et sel Mettre l'huile dans une cocotte et faire dorer les morceaux de jarret à feu vif. Retirer les morceaux et réserver sur une assiette. Faire blondir les oignons puis rajouter les jarrets, saupoudrer le tout avec la cuillère à soupe de farine. Mouiller avec le vin blanc et porter à ébullition puis [...]

Hachis parmentier revisité ou la célébration de la Saint-Patrick! - Quand Nad cuisine...

Hachis parmentier revisité ou la célébration de la Saint-Patrick! - Quand Nad cuisine...

  Tout est parti d’un reste de chair à saucisse qui traînait dans le frigo… et pas envie de faire mes friands à la viande. De toute façon, pour midi il me fallait quelque chose de plus complet. Pourquoi pas un hachis parmentier où la chair à saucisse remplacerait la viande de boeuf? Oui, mais moi qui voulait aussi servir le reste de chou… Mais alors quel rapport avec la Saint-Patrick? J’y viens!! Avec quelques réflexions et coups d’oeil dans mon livre « Spécial pommes de terre » (Ed. Marabout), je (re)découvre la recette du colcannon, un plat traditionnel irlandais (ah bah voilà le rapport!!) qui, je cite, « est traditionnellement servi pour la fête d’Halloween ». Bon pour Halloween, on repassera! mais je tiens là le moyen d’utiliser mon chou! Par ailleurs j’ai envie de servir mes hachis en portions individuelles…quelle idée! mais allons-y! Pour 4 personnes: 250 g de chair à saucisse (c’est tout ce qui me restait!) 2 petits oignons émincés 1/2 échalote émincée 1 oeuf persil 1 grosse cs de farine 730 g de pommes de terre (soit 6 moyennes) à chair farineuse 20 cl de crème liquide 30 g de beurre 1 petite gousse d’ail écrasée 180 g de chou taillé en fines lanières emmental râpé sel, poivre Faire cuire les pommes de terre en robe des champs pendant 20 min à l’eau salée. Pendant ce temps, confectionner 4 galettes de farce: mélanger la chair à saucisse, 1/2 oignon, l’échalote, l’oeuf le persil, du sel et du poivre. Bien mélanger et ajouter la farine. Façonner 4 galettes à l’aide d’un cercle à pâtisserie et les faire cuire dans une poêle anti-adhésive sans matière grasse. Réserver. Écraser les pommes de terre cuites en purée avec la crème et la moitié du beurre. Assaisonner. Faire fondre le reste du beurre dans une sauteuse et faire revenir l’oignon et l’ail puis ajouter les lanières de chou. Laisser cuire 2-3 min si vous voulez conserver le croquant du chou ou alors poursuivre la cuisson en rajoutant un peu pour un chou plus fondant (ce que j’ai fait). Préchauffer le four, position gril. Incorporer la purée à cette préparation et disposer le tout sur les galettes de farce disposée sur la plaque du four, toujours en vous aidant d’un cercle à pâtisserie. Parsemer d’emmental râpé et faire dorer au four. Servir bien chaud. C’était vraiment super bon! comme quoi, l’improvisation nous réserve parfois bien des surprises! Toutefois, la couche de viande est un peu trop fine et déséquilibre un peu le plat mais vraiment pour le goût, y a rien à dire, le chou se marie très bien avec la chair à saucisse. A refaire!   2007-03-17T07:31:00+01:00

Un gigot presque parfait - amafacon

Un gigot presque parfait - amafacon

Un gigot presque parfait Ingrédients : 1 gigot d'agneau raccourci (1kg 700), 1 oignon, 3-4 gousse d'ail, vin blanc, sel, poivre au...

Blanquette de veau à l'ancienne

Blanquette de veau à l'ancienne

INGRÉDIENTS : 1 kg de jarret de veau 1 kg de tendron de veau 600 gr d'épaule d'agneau 40 cl crème fraîche jus d'un citron 2 oignons 400 gr de petits oignons grelots 25 cl d'eau 75 cl de vin blanc 500 gr de champignons laurier thym 30 gr de persil 3 gousses d'ail poivre sel 3 œufs beurre 2 carottes 2 cas de fécule de po

Moules d'Espagne au safran - amafacon

Moules d'Espagne au safran - amafacon

Moules d'Espagne au safran Ingrédients : 500 g de moules d'Espagne, 1 oignon, 1 gousse d'ail, 8 cl de vin blanc d'Espagne, quelques...

Cannellonis au poulet - parmesan

Cannellonis au poulet - parmesan

Ingrédients : 115g de beurre 10 cannellonis 500g de risotta 170g de parmesan 250g de poulet cuit haché (ou reste de viande cuite : rosbif, gigot d'agneau ...) 2 oeufs 2 gousses d'ail écrasées 50...

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.