Cocottes de patates douces au chorizo et pois chiches - Quand Nad cuisine...

Cocottes de patates douces au chorizo et pois chiches - Quand Nad cuisine...

  Dès que j’ai vu ces cocottes chez Sandra, j’ai su que j’allais les tester! Elles comportent tout ce j’aime et je ne doutais pas de la bonne alliance de la patate douce et du chorizo. Et en effet, on s’est régalé avec ce petit plat mijoté bien parfumé, qui ne demande que peu de préparation. Ce fut également pour nous l’occasion de découvrir une épice: le paprika fumé. Et ça tombe bien, j’en avais justement reçu le matin même de la part de Sur les Quais (dont je vous parle juste après la recette). Comme son nom l’indique, ce paprika fumé (appelé aussi pimenton) est en fait un piment doux broyé et séché puis fumé au bois de hêtre. Il est très présent notamment dans la cuisine espagnole. Pour 4 personnes: 2 grosses patates douces soit environ 700 g 500 g de pois chiches (poids égoutté) 150 g de chorizo 1 oignon 2 gousses d’ail 750 ml de bouillon de volaille 3 brins de thym 1 cs de concentré de tomate 3/4 cc de paprika fumé Sur les Quais 2 cs d’huile d’olive sel, poivre Peler l’oignon, les gousses d’ail et les patates douces. Retirer la peau du chorizo et le tailler en demi-rondelles. Émincer l’oignon et tailler les patates douces en gros cubes. Dans une cocotte (ou une grande sauteuse), faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive. Quand il commence à dorer, ajouter l’ail écrasé et le chorizo puis au bout de 2 min, le paprika fumé, le thym, le concentré de tomate et le bouillon. Porter à ébullition. Ajouter la patate douce ainsi que les pois chiches et mélanger. Baisser le feu et laisser mijoter pendant 30 min. Attention le temps de cuisson peut varier selon le type de patates douces! Dans sa recette, Sandra prévoit 1 h de cuisson. Vérifier la cuisson des patates douces avec la pointe du couteau, elles ne doivent pas trop cuire sous peine de finir en purée.       Cocottes de patates douces au chorizo et pois chiches         Je vous le disais, j’ai eu la chance de recevoir tout un assortiment d’épices de la part de Sur les Quais, afin de les découvrir. Sur les Quais, c’est d’abord un magasin à Paris, mais on peut également retrouver leurs produits par exemple à l’Atelier des Chefs ou encore chez Alice Délice. Tombée par hasard sur leur site, j’ai découvert des produits très originaux, tant par leurs pacakaging ludiques et originaux que par les saveurs proposées. On y trouve non seulement toute une gamme de sprays d’huiles (natures ou aromatisées), mais aussi des produits gourmets conditionnés en tubes en aluminium (notamment des moutardes -au piment d’Espelette, au citron vert, à la verveine, au pastis, etc.- de la crème de cornichons en core du ketchup bloody mary) ainsi que des épices. Ces dernières sont en autres, conditionnées de tout petits flacons, Chic Shot, de quelques grammes seulement (en fonction de l’épice) et sont accompagnées de fiches conseil avec des astuces d’utilisation. 30 épices sont ainsi disponibles. Je trouve ça tout simplement génial! C’est une excellente façon de découvrir une épice sans avoir à acheter tout un flacon dont on ne resservira peut-être pas! Pas de gaspillage donc et pas de perte de qualité (on sait que les épices perdent en saveur au fil du temps). Bref j’ai été séduite par ce produit, je voulais le partager avec vous!   2012-03-22T07:00:00+01:00

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


I love cuisine vapeur

I love cuisine vapeur

Soupes et sauces, viandes, volailles ou poissons, légumes, fruits et desserts, grands classiques ou recettes inventives, vous trouverez forcément...

Tartes et pizzas xxl

Tartes et pizzas xxl

Délicieuses et festives, les tartes, quiches et pizzas en format XXL sont idéales pour proposer à vos invités un repas complet et convivial autour...

Les recettes similaires


Loubia, recette haricots blancs à l'algérienne - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Loubia, recette haricots blancs à l'algérienne - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

La loubia est un plat réconfortant à base de haricots blancs une recette algérienne facile et rapide idéale en période de grand froid ! loubia, recette haricots blancs à l’algérienne Direction le Maghreb avec cette recette de loubia en sauce rouge, un plat traditionnel de la cuisine algérienne que je prépare souvent aux légumes (pommes de terre et carottes) durant l’hiver. Tout comme le aich ou la chorba, ce ragout ou cette soupe de haricots blancs est idéal pour lutter contre le froid, on le sert généralement bien relevé avec une bonne sauce tomate épicée et du piment. Mon mari adore manger la loubia avec des pieds de veau ou comme ici avec du jarret mais on peut aussi la préparer sans viande ou encore l’accompagner de poulet, boulettes, merguez ou de collier d’agneau. Cette recette de haricots blancs à l’algérienne est riche en sauce et elle est composée de haricots cocos blancs ou roses ou lingot, j’utilise les secs mais on peut aussi mettre des frais à écosser, de la tomate fraiche, du concentré, aïl, persil, cumin, ras el hanout, coriandre et piment rouge doux. Vous trouverez plusieurs versions de ce plat mijoté selon les villes et les régions, la recette diffère aussi légèrement d’un pays à un autre avec du gingembre et curcuma pour un ragout à la marocaine ou avec de la harissa et du tabel pour une loubia à la tunisienne ! ingrédients pour 4 personnes: 250 gr de haricots cocos blancs 2 morceaux de jarret de veau (on peut aussi mettre du poulet, agneau, ou le faire sans viande) 1 gros oignon 3 càs d’huile d’olive 2 gousses d’aIl 2 tomates fraiches 1/2 bouquet de persil 1càc de coriandre moulue une bonne pincée de cumin 1 càc de piment doux ou paprika 1 càc de raz el hanout 2 brins de thym frais ou séchés 2 feuilles de laurier sel et poivre 1,5 litre d’eau environ piment vert frais 3 ou 4 pommes de terre 2 carottes haricots blancs algérienne en sauce rouge Commencer par faire tremper les haricots blancs la veille dans un saladier recouvert d’eau le lendemain faire chauffer l’huile d’olive dans un faitout ou une cocotte minute puis la chauffer légèrement puis ajouter l’oignon émincé et le veau et faire dorer le tout quelques minutes en remuant bien et ajouter les tomates que j’écrase à l’aide d’une râpe puis ajouter toutes les épices et l’aïl écrasée et bien mélanger sur feu doux puis couvrir avec l’eau et ajouter le concentré de tomate, le persil haché, le thym et le laurier puis égoutter les haricots blancs et les ajouter dans la marmite et couvrir et laisser mijoter 30 minutes puis éplucher les pommes de terre et carottes les laver et les couper morceaux et les verser dans la cocotte et couvrir puis laisser cuire encore 30 minutes sur feu doux n’hésitez pas à rajouter de l’eau si il en manque car la sauce doit être assez généreuse dans ce plat puis servir bien chaud saupoudré d’un peu de coriandre ou persil frais ciselé. haricots blancs veau haricot Algérie ragout  carottes pomme de terre  viande 

Chakhchoukha constantinoise aux pilons de poulet - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Chakhchoukha constantinoise aux pilons de poulet - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Chakhchoukha constantinoise aux pilons de poulet chakhchoukha constantinoise aux pilons de poulet, bonjour!! Encore une spécialité qui nous vient de l’est de l’Algérie, très populaire dans la ville de Constantine, la chakchoukha constantinoise est un plat à base de fines galettes de semoule que l’on coupe en tout petits morceaux et que l’on fait sécher, pour être ensuite cuite à la vapeur. Rien à voir avec la chakhchoukha de Biskra, qui elle se prépare avec des fines feuilles de pâte! Il suffit ensuite de la préparer en vapeur comme le couscous ou le Tlitli avec une sauce blanche pour certains ou bien rouge, avec un peu de tomate mais pas trop, pour d’autres. La chakhchoukha constantinoise que je vous propose aujourd’hui est préparée avec du poulet mais on peut aussi la réaliser avec de l’agneau et des cardons !! Ce plat de chakhchoukha est souvent présenté aux invités lors de fiançailles, naissances ou encore de circoncision en Algérie! C’est un plat savoureux et convivial, à découvrir si vous ne connaissez pas car c’est un vrai régal!! ingrédients: recette de la chakhchoukha constantinoise  pour 6/8personnes: 6 cuisses de poulet ou 6 pilons 2 gros oignons 1 gousses d’ail 3 belles tomates bien mûres quelques branches de coriandre fraiche 1/2 cuillère a soupe de coriandre moulue 1 càc de paprika doux 1/4 càc de ras el hanout 2 càs de concentré de tomate 1 càc d’ harissa(facultatif) 3 càs d’huile neutre ou huile d’olive 2 poignées de pois chiche (trempés la veille dans l’eau) selon la saison, 2 branches de cardons 1 piment (facultatif) 500 gr de pâte de chakhchoukha (j’achète la mienne en paquet) on peut aussi la remplacer par les pâtes crozet que l’on trouve facilement en grandes surfaces 3 càs d huile pour travailler les pâtes eau 50 gr de beurre environ   Préparation: commencer par mixer les oignons, les tomates, la coriandre fraiche et l’ail mettre cette préparation dans le couscoussier ou une cocotte puis ajouter l’huile, la coriandre moulue, le sel , le paprika, le ras el hanout, le poivre, la harissa et le poulet, puis les pois chiches faire mijoter cette préparation à feu moyen pendant environ 10 minutes environ en remuant régulièrement pendant ce temps préparer le cardon une fois que la sauce a bien mijoté, couvrir entièrement avec de l’eau (environ 2,5 l) dès que la sauce boue ajouter les cardons, le concentré de tomate et le piment puis laisser cuire 30/45 minutes pendant ce temps préparer la chakhoukha: mettre les pâtes de galettes dans un grand saladier ou une guessra y ajouter 2 càs d’huile et travailler rapidement avec les mains. ajouter ensuite un verre d’eau puis travailler encore avec les mains pour faire gonfler les pâtes les déposer dans le panier du couscoussier et laisser cuire une 1ère fois en vapeur en même temps que la sauce dès que la vapeur s’échappe, enlever le panier et le retourner dans le saladier laisser un peu refroidir puis ajouter un verre d’eau et du sel (1 càs environ) et travailler encore les pâtes de galettes comme la première fois avec les mains réserver dans le panier et remettre à cuire une 2ème fois en vapeur en même temps que la sauce dès que la vapeur s’échappe du couscoussier, retourner celui-ci dans le saladier puis ajouter 2 ou 3 louches de sauce et travailler rapidement avec les mains sans se bruler réserver une dernière fois dans le panier et cuire en vapeur sur le couscoussier retourner une dernière fois dans le saladier et ajouter 50 gr de beurre laisser fondre avec la chaleur et travailler rapidement avec les mains ou une cuillère en bois recouvrir d’un torchon propre et réserver une fois que le poulet est cuit, l’enlever de la sauce prendre une grande cocotte puis déposer au dessus une passoire puis verser toute la sauce doucement (la sauce sera dans la cocotte et le reste des légumes dans la passoire) verser alors les pâtes de galettes dans la sauce et cuire doucement 5/10 minutes sur feu doux remuer sans cesse avec une grande cuillère en bois sur feu moyen jusqu’à ce que la chakhchoukha est absorbée toute la sauce, elle ne doit pas être trop sèche, ni liquide servir à l’aide d’une louche dans une grande assiette à couscous ajouter les pois chiches et le poulet tout autour puis décorer avec les cardons selon la saison (facultatif) c’est un peu long à lire mais pas compliqué à réaliser, et surtout c’est un vrai régal!! avec de l’agneau et des cardons: BON APPÉTIT!!! algerie plat pilons de poulet poulet chakhchoukha ramadan cardons sauce Sommaire : Nom de la recette : chakhchoukha constantinoise aux pilons de poulet SarahPublie Le : 2019-01-14Temps de preparation : 20MTemps de cuisson : 1H Temps total : 1H20MAverage rating 2 Based on 10 Review(s)

Soupe folle de quinoa, lentilles et légumes - La fée Stéphanie

Soupe folle de quinoa, lentilles et légumes - La fée Stéphanie

Je vous présente aujourd’hui une très belle recette, pleine de couleurs et de senteurs, vraiment complète, saine et nourrissante, le tout sans gluten et tout végétal. Ceux qui me suivent l’auront bien compris, j’adore les plats mijotés dans lesquels sont mariés légumes, céréales et légumineuses. Vous pourrez adapter la recette selon vos goûts en utilisant des légumes de saison, des céréales ou des légumineuses au choix, et y ajoutant les aromates et les épices que vous préférez.  Temps de préparation: 20 minutes Temps de cuisson: 35 minutes  Ingrédients pour 4 personnes:  200 g de lentilles vertes ou brunes 250 g de quinoa noir ou classique 1 oignon 1 branche de céleri  3 carottes 1 courgette 3-4 tomates 2 gousses d’ail 1 c. à s. de laurier 1 c. à s. de thym Sel Poivre 1,2 l. d’eau + 1 c. à s. de bouillon de légumes en poudre bio 2 c. à s. d’huile d’olive Facultatif:  paprika Ajouter selon les saisons des feuilles de choux, d’épinards ou de blettes, des pommes de terre ou patates douces, cubes de courge, etc. Pensez aussi aux pois chiches, pois cassés ou haricots, millet, orge, sarrasin, blé ou même riz. Préparation: 1. Préparer tous les légumes: _ […]

Saltimbocca, sauce à la crème et tagliatelles aux tomates confites - Quand Nad cuisine...

Saltimbocca, sauce à la crème et tagliatelles aux tomates confites - Quand Nad cuisine...

  En voilà un bon petit plat, riche en saveurs! Tout simplement délicieux, à refaire au plus vite! La recette est issue du livre « Masterchef, le Cookbook saison 2« , dernier livre reçu des Editions Solar dans le cadre du Club Praline.       Pour tout dire, je n’ai pas du tout suivi l’émission (il faut dire que cet été mes préoccupations étaient tout autres…), aussi avec ce livre, j’ai découvert en même temps que les recettes, le visage de candidats… surtout leur visage d’ailleurs! Et c’est bien là le bémol de ce livre (en ce qui me concerne hein!), car il y a en fait très peu de photos des plats. Alors, ok Nathalie est toute mimi et Karim loin d’être désagréable à regarder, mais j’aurais quand même préféré voir un peu plus le contenu des plats. Quoiqu’il en soit, les fans de l’émission seront comblés et les autres aussi, il faut reconnaître que les recettes sont quand même bien tentantes! Par contre, comme je le disais, l’émission datant de cet été, la plupart des produits (notamment les légumes) utilisés sont quand même très estivaux, donc pas facile de trouver une recette adéquate à vous présenter en cette saison. Mais j’ai quand même trouvé mon bonheur avec ces saltimbocca (plat avec photo dans le livre…), recette que j’ai suivi à la lettre si ce n’est les fonds d’artichaut que je n’avais pas et la quantité de pâtes que j’ai diminué (500 g me paraissant énormes pour un accompagnement). Pour 4 personnes: 4 belles escalopes de veau 4 tranches de jambon serrano 1 boule de mozzarella 5 feuilles de sauge (pour ma part de la sauge séchée) 1 oignon 2 gousses d’ail 20 cl de bouillon de volaille 30 cl de crème fleurette 500 g de tagliatelles (environ 320 g pour moi) 1 petit bocal de tomates confites (je n’en ai mis que la moitié) 4 fonds d’artichaut déjà cuits (pas mis) 10 olives vertes copeaux de parmesan (complètement oubliés! cela dit, ils n’apparaissent pas dans le déroulement de la recette) huile d’olive sel, poivre Sur le plan de travail, aplatir les escalopes entre deux feuilles de film alimentaire avec un rouleau à pâtisserie. Saler et poivrer. Déposer sur chacune, une tranche de jambon puis 1/4 de mozzarella en tranches et une feuille de sauge. Rouler le tout et maintenir avec un cure-dent. Peler l’oignon et les gousses d’ail. Dans une poêle, faire chauffer un filet d’huile d’olive et y ajouter l’oignon émincé et les saltimbocca. Faire dorer de tous côtés à feu vif. Préchauffer le four à 180°. Retirer la viande de la poêle et la déposer dans un plat à gratin. Déglacer la poêle avec le bouillon et laisser réduire une dizaine de minutes à feu doux. Ajouter ensuite la crème, la moitié de l’ail écrasé et la dernière feuille de sauge. Laisser réduire encore 5 min puis verser dans le plat sur les saltimbocca. Enfourner et laisser cuire 20 min (10 dans le livre mais insuffisant). Pendant ce temps, cuire les pâtes al dente dans une marmite d’eau bouillante salée. Hacher grossièrement au couteau les tomates confites et les olives. Couper les fonds d’artichaut en 4 et les émincer en fines lamelles. Dans une sauteuse, faire chauffer un filet d’huile d’olive et y faire revenir quelques minutes les légumes avec le reste d’ail écrasé. Ajouter les tagliatelles égouttées et bien mélanger. Dresser les pâtes dans une assiette creuse et placer les saltimbocca dessus, arroser de sauce et parsemer de copeaux de parmesan. Servir sans tarder.       Saltimbocca, sauce à la crème et tagliatelles 2012-02-09T07:05:00+01:00

Tacos d'hiver à la purée de patates douces rôties, poêlée de haricots noirs au poireau et aux olives noires, sauce crémeuse à l'avocat - La fée Stéphanie

Tacos d'hiver à la purée de patates douces rôties, poêlée de haricots noirs au poireau et aux olives noires, sauce crémeuse à l'avocat - La fée Stéphanie

Sitôt cuisinée, sitôt publiée! Ma petite préparation du jour nous a tellement plu que je me réjouissais de partager les photos et la recette avec vous le plus vite possible! Je ne serai par contre pas très bavarde aujourd’hui, je suis en pleine relecture de mon prochain livre! Il partira à l’imprimerie d’ici quelques jours, tout doit être parfait!! J’ai tellement hâte de vous en parler! Je vous souhaite un très bon week-end!  Temps de préparation: 15 minutes Temps de cuisson: 45 minutes au total Ingrédients pour 2 personnes: 500 g de patates douces 1 blanc de poireau ou 1 oignon 1 gousse d’ail 1 douzaine d’olives noires dénoyautées 1 boite de haricots noirs 1 c. à s. de concentré de tomate 1/2 verre d’eau  Huile d’olive Sel et poivre du moulin 2 tortillas  2 c. à s. de graines de courge Pour la sauce à l’avocat: 1 avocat 1 citron pressé 1 c. à c. de sauce mexicaine (à la belle saison 1 tomate mure + quelques gouttes de tabasco) 1 petite gousse d’ail Sel  Préparation: 1. Brosser les patates douces sous l’eau pour éliminer toute trace de terre. Les couper en deux dans le sens de la longueur, puis enfourner […]

Sauté de porc aux deux tomates (au Micro Minute) - Quand Nad cuisine...

Sauté de porc aux deux tomates (au Micro Minute) - Quand Nad cuisine...

  On commence à entendre parler de plus en plus dans les médias de ce Micro Minute, aussi bien sur les blogs que dans la presse écrite, et à juste titre: c’est un véritable petit bijou que cette cocotte minute qui va au micro-ondes. Depuis plusieurs mois qu’il a intégré ma cuisine, j’en suis fan et ce n’est pas ma petite famille qui va dire le contraire!Au menu cette fois, un sauté de porc aux 2 tomates préparé en seulement 5 min, je l’ai laissé cuire ensuite 1/2 heure au micro-ondes le temps de récupérer les enfants à l’école. A mon retour, une viande parfaitement cuite et fondante… trop facile! et tellement bon! Pour 4-5 personnes: 75 g de tomates séchées à l’huile égouttées 800 g de sauté de porc (dans la recette initiale tirée du livre « La cuisson sous pression », il s’agit de joues de porc) 50 ml (=25 g) de farine 1 bel oignon 2 gousses d’ail 1 cube de bouillon de volaille 1 boîte (= 400 g) de pulpe de tomate en dés 100 ml de vin blanc 100 ml d’eau sel, poivre Bien égoutter les tomates séchées sur du papier absorbant et les couper en deux avec des ciseaux.Couper la viande en cubes et les mélanger à la farine dans un saladier pour bien les enrober. Hacher finement l’oignon et l’ail (ici au turbo max). Dans le Micro Minute, placer dans l’ordre et sans mélanger (sinon cela aurait une incidence sur la cuisson): l’oignon et l’ail hachés, les tomates séchées, les cubes de viande farinés, le bouillon émietté, la pulpe de tomates, le vin blanc et l’eau. Fermer la cocotte en verrouillant bien le couvercle et placer dans le micro-ondes. Laisser cuire 30 min à 900W puis laisser reposer 15 min pour que la cuisson finisse et que la pression redescende. Ajuster l’assaisonnement. Servir avec une purée de pommes de terre ou de patate douces.

Mijoté de poulet aux légumes (au mijot'cook) - Quand Nad cuisine...

Mijoté de poulet aux légumes (au mijot'cook) - Quand Nad cuisine...

Grâce au site Rueducommerce.com, j’ai eu la chance dernièrement de recevoir le dernier appareil de cuisson de Seb, à savoir le mijoteur électrique, mijot’cook. Un petit bijou qui fera plus d’un adepte vous pouvez me croire! Avant toute chose, je tiens à préciser que j’ai une totale liberté de parole pour vous dire ce que j’en pense vraiment (c’est d’ailleurs le cas pour chacun des ustensiles ou produits dont je vous parle sur ce blog, on est bien d’accord!)… ben oui Monsieur Seb ne me pose pas un couteau sous la gorge pendant que j’écris ces lignes! D’ailleurs, avant de vous en parler, je voulais le tester à plusieurs reprises, pour me faire une vraie idée. Et comme je suis une aventurière (ouais enfin…) j’ai commencé par une recette… qui n’était pas dans le bouquin (une vraie déglingo je vous dis!)! Oui parce que je dois vous préciser que le mijot’cook est livré avec un livre (pas genre 3 pages hein! non non 63 s’il vous plaît), bourré de bonnes recettes et de photos alléchantes. Voilà la bête en question! Jolie machine n’est-ce pas? Un coloris unique pour le mijot’cook, l’inox brossé, qui lui donne un côté très classe! A l’intérieur une très belle cuve en céramique noire, d’une capacité de 5,7 l (de quoi mitonner un petit plat pour 6 personnes). Amovible, elle est passe facilement de la table au lave-vaisselle (mais je ne l’ai pas fait). Elle se nettoie vraiment facilement. Le couvercle en verre est lui aussi amovible et passe au lave-vaisselle. Mais honnêtement un simple coup d’éponge suffit. Il n’y a pas de projection (la cuisson se fait à basse température), et très peu de condensation. Et le peu de condensation s’écoule à l’ouverture du couvercle, dans un petit réceptacle situé à l’arrière du mijot’cook. Le plan de travail reste impeccable. Le programmateur rétroéclairé peut se régler de 2 à 20h selon le mode choisi. Au choix, deux températures de cuisson: 90°C (en mode low) ou 120° (en mode high) . Vraiment très simple d’utilisation. Sur le devant du mijot’cook, un témoin s’allume lors de l’ouverture du couvercle: la fonction boost se met alors en marche pour assurer une montée en chaleur et compenser la chaleur perdue. Un signal sonore vous rappelle même à l’ordre si vous oubliez de refermer le couvercle! En fin de cuisson, le mijot’cook passe en mode warm pour maintenir votre plat au chaud (à 70°). Je dois reconnaître que je ne cuisine que très rarement des plats mijotés: d’abord parce que ce sont souvent des plats familiaux, prévus pour de grandes tablées et nous ne sommes que 2 (et demi!) à la maison. Et puis c’est vrai que quand je reçois, je ne pense pas forcément à ces petits plats pourtant tellement pratiques car préparés la veille et bien meilleurs réchauffés. Par ailleurs, je suis un peu réticente quant à l’idée de laisser une cocotte sur le gaz pendant des heures… Mais avec le mijot’cook, je sens que tout ça va changer! En plus pas besoin d’être une cuisinière chevronnée pour maîtriser la bête! Il suffit de mettre tous les ingrédients dans la cuve, de placer celle-ci dans la base et de programmer la cuisson. Un jeu d’enfant! Mais place à la recette! Pour 4-5 personnes: 1 petit poulet fermier 1 oignon émincé 1 carotte en rondelles 1 poivron rouge en lamelles 200 g de courgettes (surgelées) en rondelles 400 g de pulpe de tomates (en boîte) 1 kg de pommes de terre pelées et taillées en gros quartiers 1 gousse d’ail écrasée 2 feuilles de laurier 2 brins de thym 25 cl d’eau sel, poivre Avec le mijot’cook, il n’est pas nécessaire de faire dorer les aliments avant de lancer la cuisson. Personnellement, je l’ai fait quand même pour dégraisser un peu la peau du poulet. Placer tous les aliments dans la cuve et poser la cuve dans la base. Programmer 3 h en mode high (120°). Et voilà! Bien sûr, vous pouvez réaliser cette recette plus traditionnellement à la cocotte mais dans ce cas, surveiller la cuisson et ajuster la quantité de liquide. La viande et les légumes sont ultra fondants sans pour autant se défaire. C’est un vrai délice! Je suis vraiment conquise par l’appareil. J’ai depuis refait dedans un boeuf bourguignon à tomber, dont je vous reparle bientôt. Et les points négatifs me direz-vous? et bien je dois avouer que j’ai dû les chercher! Je dirais donc qu’il est dommage que la minuterie ne puisse pas redémarrer à moins de 2h (en mode high et 4 h en mode low), s’il faut rajouter seulement une demie-heure de cuisson, ce n’est pas possible.  Par ailleurs le fil n’est pas rétractable et ne peut donc pas se ranger à l’intérieur de l’appareil lorsque celui-ci fonctionne pas. Il n’est pas impossible que je découvre de nouvelles petites choses (positives ou négatives) au fil de l’utilisation du mijot’cook. Je ne manquerai pas venir les rajouter ici.

Tripes à la romaine

Tripes à la romaine

Tripes à la romaine, huile de menthe fraîche Tripes à la romaine © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : facilecoût : bon marché +/- 8 heures Ingrédients : Pour les tripes 750 g de tripes de veau ou de bœuf 1 carotte 1 oignon 1 branche de céleri 1 zeste d'orange séché 6 grains de poivre 3 feuilles de laurier 3 clous de girofle gros sel vinaigre Pour la sauce 100 g de guanciale huile d'olive 1 carotte 1 oignon 1 branche de céleri 1 gousse d'ail en chemise 1 peperoncino séché 100 g de pecorino romano poivre noir fleur de sel 4 feuilles de menthe sauvage 3 clous de girofle 1/2 verre de vin blanc sec 300 g de purée de tomates 1 verre d'eau Pour l'huile de menthe 6 feuilles de menthe sauvage 100 g d'huile d'olive Pour les finitions huile d'olive extra vierge menthe sauvage fraîche pecorino romanopoivre noirpain de campagne  Les tripes à la romaine est un plat très ancien typique de la cuisine pauvre de l’Italie centrale. Comme souvent, ce plat populaire est devenu rare et prisé par les gastronomes romains. Les tripes n’en restent pas moins un plat bon marché préparé traditionnellement le samedi midi. Devant les trattorias trasteveres on peut souvent lire l’inscription « sabato trippa ». Presque toutes les grandes villes d'Italie comptent au moins une recette de tripes, elles sont invariablement préparées avec de la tomate. Cependant celles de Rome parfumées de menthe sauvage de la région ont ce petit quelque chose en plus qui les rendent absolument délicieuses. La seule façon de savoir si vous avez affaire à un vrai italien c'est de lui parler des tripes à la romaine. Un vrai de vrai aura les yeux animés de constellations dans l'instant. Et le cœur battant. Puis il vous demandera où vous avez acheté vos tripes pour pouvoir s'en préparer le plus rapidement possible.  Si vous aviez vu le visage de Salvatore, le sicilien, quand Esther lui a parlé de ce plat, ou entendu Paolo, le vénitien, quand il a crié de joie au téléphone à l'idée de pouvoir avoir sa part  (et surtout le plus vite possible)... Voilà bien la façon de rassembler toute l'Italie ! NOTE : Ce plat peut être préparé à l'avance et réchauffé il n'en sera que meilleur. En général nous en préparons une très grande quantité, réservons une partie après cuisson des tripes que nous pourrons congeler puis parfumer différemment plus tard ainsi qu'une quantité préparée dans la sauce à base de tomate et également congelée en portions. L'huile de menthe est optionnelle. La menthe sauvage peut être remplacée par de la menthe pouliot séchée ou de la menthe fraîche classique. Nous avons dégusté ce plat avec une bouteille de Selvadoce Rosso (2013). 1. Préparation des tripes Faire tremper les tripes dans une bassine d'eau légèrement salée et vinaigrée et les frotter pour les nettoyer. Disposer dans une grande casserole d'eau légèrement salée et vinaigrée, porter à ébullition et faire cuire vingt minutes. Éliminer l'eau, rincer les tripes, laver la casserole et redisposer les tripes à l'intérieur. Ajouter une carotte, une branche de céleri et un oignon grossièrement coupés ainsi que 3 clous de girofle, 6 grains de poivre noir, un zeste d'orange séché et trois feuilles de laurier. Saler légèrement et ajouter également un trait de vinaigre. Porter de nouveau à ébullition et faire cuire pendant cinq heures à frémissement. Ajouter de l'eau si nécessaire. Laisser complètement refroidir les tripes dans le bouillon. Éliminer la garniture, rincer et faire égoutter les tripes. Ainsi préparées, les tripes peuvent être soigneusement séchées et congelées pour d'autres préparations. Sinon les découper en lanières régulières de 1 cm de large et de toute leur longueur (soit entre 5 et 6 cm environ). 2. Préparation de la sauce Retirer la couenne du guanciale et tailler en fine julienne (de la dimension d'une allumette). Disposer dans un plat en terre cuite et faire fondre doucement le guanciale avec un trait d'huile d'olive. Hacher le plus finement possible la carotte, la branche de céleri et l'oignon. Dès que les morceaux de guanciale sont dorés, ajouter les légumes et les laisser suer en les enrobant bien de matière grasse. Ajouter l'ail écrasé en chemise et un petit piment écrasé. Laisser cuire quelques minutes sans coloration. Ajouter les tripes et une toute petite pincée de sel. Poivrer très généreusement et ajouter les clous de girofle concassés. Incorporer le pecorino râpé et quelques feuilles de menthe. Porter à frémissement et laisser mijoter une vingtaine de minutes sur feu doux à couvert. Ajouter le vin blanc, augmenter la température et faire réduire complètement le vin. Incorporer la tomate, couvrir et laisser mijoter dix minutes à feu moyen. Ajouter l'eau, éliminer le couvercle et porter à ébullition. Prolonger la cuisson pendant deux heures à feu très doux. La sauce ne doit pas être trop courte, ajouter un peu d'eau ou de bouillon si nécessaire. 3. Préparation de l'huile de menthe Disposer l'huile et les feuilles de menthe dans un sac de cuisson sous-vide. Faire cuire pendant trois heures à 55°, refroidir immédiatement dans une glaçante puis chinoiser dans une étamine. 4. Finitions et dressage Ciseler le plus finement possible quelques feuilles de menthe. Disposer une louche de tripes bien chaudes par assiette, arroser d'un fin filet d'huile de menthe, de pecorino fraîchement râpé, de feuilles de menthe, d'un trait d'huile d'olive et d'une généreuse quantité de poivre. Déguster très chaud avec un bon pain. Tripes à la romaine © Renards Gourmets Tripes à la romaine © Renards Gourmets Home Recettes Été Facebook Pinterest Instagram

Pommes de terre à la hongroise - Quand Nad cuisine...

Pommes de terre à la hongroise - Quand Nad cuisine...

Voilà une version plutôt sympa du gratin de pommes de terre, qui saura parfaitement accompagner vos grillades au barbecue. Cette recette est tirée d’un petit recueil « 30 recettes de pommes de terre irrésistibles et chaleureuses » de Cuisine et vins de France, revue et corrigée par mes soins! Pour 4 personnes: 800 g de pommes de terre 2 tomates 2 petits oignons 1 gousse d’ail 1 cs d paprika 40 cl de bouillon de volaille ARIAKE (ou réalisé avec 1 cube 1/2) 2 brins de thym 1 feuille de laurier 3 cs d’huile d’olive sel, poivre Préchauffer le four à 180°. Peler et couper les pommes de terre en rondelles de 3-4 mm d’épaisseur. Rincer celles-ci et les éponger sur un linge. Inciser les tomates en croix et les plonger dans l’eau bouillante 30 sec afin de les peler facilement. Les épépiner et les concasser. Préparer le bouillon de volaille. Peler et hacher les oignons et l’ail. Les faire revenir dans une sauteuse avec l’huile d’olive. Saupoudrer de paprika. Hors du feu, ajouter les tomates et les rondelles de pommes de terre. Saler et poivrer (légèrement à cause du bouillon). Répartir la préparation dans un plat à gratin et mouiller de bouillon à hauteur. Déposer le thym et le laurier. Enfourner et laisser cuire 1h20-30, selon les fours (surveiller les dernières minutes, le gratin ne doit pas se dessécher) . Les pommes de terre cuites ainsi sont vraiment fondantes et le plat bien parfumé grâce au paprika, au thym et au laurier.   Pdt-a-la-hongroise1.pdf Pour couper le plus régulièrement possible les rondelles de pommes de terre, l’idéal est d’utiliser une mandoline, comme celle reçue dans le cadre de mon partenariat avec Kookit. Un jeu d’enfant! Et rappelez-vous, grâce à mon blog, vous pouvez bénéficier de 5% de rédution sur votre commande! 2009-08-19T08:30:00+02:00

Chou farci de ragoût de seitan aux petits légumes - La fée Stéphanie

Chou farci de ragoût de seitan aux petits légumes - La fée Stéphanie

Si vous faites partie de ceux qui me suivent sur Instagram, vous saurez que je mets régulièrement des photos en story sur la préparation de mes repas. J’ai préparé il y a quelques jours du chou farci et vous avez été nombreux à me demander la recette. Donc voici la recette! Pour la farce, il y a vraiment le choix et vous pourrez y mettre un peu ce qui vous chante: légumineuses, farce aux champignons, riz ou blé, etc. J’ai opté pour un ragoût de seitan aux petits légumes pour un plat riche en protéines. Pour une recette sans gluten, remplacer le seitan par du tofu, des lentilles ou des protéines de soja texturées.  Temps de préparation: 20 minutes Temps de cuisson:  1 heure  Ingrédients pour 9 rouleaux (2-3 personnes): 2 carottes 2 branches de céleri  1 oignon 1 gousse d’ail 2 c. à s. d’huile d’olive 200 g de seitan nature  1 c. à s. de concentré de tomate 1 c. à c. de paprika fumé 1,5 c. à s. d’herbes séchées (origan, basilic, thym, romarin) 1 c. à c. de fécule de pomme de terre 100 ml de bouillon de légumes 1 tasse à café de vin rouge Sel et […]

Recette de Couscous au Poulet aux épices - Nosrecettesfaciles.com

Recette de Couscous au Poulet aux épices - Nosrecettesfaciles.com

La meilleure recette de couscous de poulet aux épices et légumes variés proposée par Mamylou - Ingrédients : 8 pilons de poulet, 1 courgette, 2 carottes, 2 navets, 1 poivron vert, 2 branches de céleri, pois chiche, concentré de tomate, 2 gousses d'ail, 1 oignon, cumin, coriandre, curcuma, paprika, purée de piment...

REGOUT DE POMME DE TERRE - RECETTES DE NATIE

REGOUT DE POMME DE TERRE - RECETTES DE NATIE

RAGOUT DE POMME DE TERRE 1 kg de pomme de terre 2 oignons 200g de lardons fumés 1 cas de concentré de tomates 2 gousses d'ail 2 branche de thym 1 cas de farine 1 litre de bouillon de volaille 1 pincée de piment d'espelette dans du saindoux faire revenir...

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux Pain hamburger maison ultra moelleux, bonjour à tous mes amis!! Aujourd’hui je partage avec vous ma recette inratable de pain hamburger maison rapide et ultra moelleux, ma recette chouchou qui donne des petits buns que j’aime souvent garnir de poulet curry ou comme aujourd’hui de kefta en steak haché! La pâte nécessite qu’une seule poussée et donne des hamburgers maison ultra moelleux et absolument délicieux que vous pourrez aussi congeler!! C’est tout simplement une recette de pain hamburger de chef, celle de Brice, candidat au 1er top chef que j’ai testé et largement adopté depuis quelques années maintenant!! La pâte à burger se travaille parfaitement bien et les pains hamburger maison sont briochés et moelleux à souhait!! Avec ce pain hamburger maison vous pourrez réaliser des buns à la viande hachée, des mini burgers ou bien le burger de brice !! La version d’aujourd’hui est un hamburger classique avec steak aux épices et fromage kiri fondant! On peut également garnir ces hamburgers de sauce fromagère et c’est une tuerie! Avec cette recette, je participe au défi « Recette autour d’un ingrédient » et l’ingrédient star de ce mois est ” les graines de sésame”! Ingrédients: 500 gr de farine T 55 10 grs de levure boulangère fraiche 1 càs de sucre 2 petites càc de sel 270/280 ml de lait légèrement tiédi 2 jaunes d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer:1 jaune +1 càs de lait graines de sésame blanche   pour les steaks: 500 gr de bœuf hachée 1/2 botte de persil et de coriandre haché des oignons nouveaux hachés 1 petit œuf paprika doux 1 càc d’épices pour grillade sel et poivre pour les burgers: masdaam ou cheddar en tranches oignon nouveau batavia, roquette… sauce au choix, mayonnaise , ketchup… Préparation et recette du pain hamburger maison: mettre dans le bol du robot ou dans un saladier la faine, le sel ainsi que le sucre puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée ou la levure type briochin et mélanger à nouveau et ajouter les jaunes d’œuf puis verser ensuite le lait tiédi progressivement et pétrir position 1/2 du kitchenaid ou pétrir à la main puis ajouter le beurre pommade (beurre mou) en 3 ou 4 fois tout en pétrissant bien car le beurre doit bien s’incorporer et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule souple et non collante puis déposer la pâte sur un plan de travail diviser la pâte en plusieurs boules égales bouler les pâtons avec le creux de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson puis aplatir chaque petit pain légèrement avec la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h/ 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les burgers de jaune d’œuf mélangé au lait et saupoudrer de sésame blanc ou doré puis les enfourner 10 à 15 mn à 180 °(à surveiller) et laisser légèrement tiédir puis couper les pains en deux et mélanger tout les ingrédients de la viande et former des steaks à l’emporte-pièce de la même taille que les pains puis les faire cuire à la poêle dans un beurre mousseux quelques minutes de chaque côté puis déposer sur les pains un peu de sauce et de la salade, une tranche de fromage puis un steak bien chaud et pour les enfants j’ai déposé 1/2 ou 1 carré kiri ou vache qui rit selon les goûts de chacun et régalez-vous!! sandwich ramadan hamburger burger viande hachée  pain steak algerie La liste des inscrites au jeu #19 entre blogueuses : Soulef du blog Amour de Cuisine avec des demi-lune aux grains de sésame et tahini Calinhorley du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec Noix de cajou caramélisées au sésame Annabelle du blog  Merveilles et gourmandises avec biscuits à la pâte de sésame (Tahini) (sans gluten, sans farine, sans sucre raffiné, sans huile) Kelly du blog pause gouter avec des shortbreads millionnaire au praliné de sésame Christelle du blog Toque de choc avec beignets de feta panés au sésame Rosa du blog Rosa culinaire  avec COOKIES AU CHOCOLAT, GRAINS DE LIN ET PAVOT Hélène du blog  Keskonmangemaman avec  tataki de saumon au sésame noir , concombre à l’huile de sésame grillé Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises avec oeuf cocotte sésame et wasabi. Chris du blog  La cuisine facile de chris avec Saumon grillé et crevettes épicées en croûte de sésame les gralettes du blog  Les gralettes  avec  Barres de céréales sesame et flocons d’avoine Corrine du blog Mamou & Co avec Crackers à la tomate et aux graines de sésame  Michelle du blog Plaisirs de la maison avec pain maison au four Natly du blog cuisine voozenoo avec Cookies au graines de sésame Isabelle du blog quelques grammes de gourmandise avec Torsades à l’emmental gratiné & aux graines de sésame. Salima du blog c’est Salima qui cuisine avec Montécaos aux graines de sésame Christelle du blog la cuisine de poupoule avec  chou vert au sésame au thermomix ou sans Delphine du blog oh la gourmande del avec Crackers aux graines de Sésames et tomates séchées Michèle du blog croquant fondant gourmand avec sa recette: Croustillant de saumon au sésame Julia du blog cooking julia avec Croquants au sésame. coco de Nice du blog cuisine en folie Brochettes de poulet au sésame doré et riz épicé Samar du blog mes inspirations culinaires avec ghribia aux grains de sésames Catalina du blog  le blog de cata avec Sablés au miel et graines de sésame Yasmina du blog  a l’orée des douceurs avec les krachels  Saleha du blog aux delices du palais avec babouches gâteau  au sésame et miel Maman ça déborde du blog maman ça deborde avec nougat chinois Amal du blog la cuisine de amal avec salade d’aubergine au taratore Cécile du blog mes gateaux rigolos avec camembert pané aux graines de sésame Sarah du blog Le sucré salé d’Oum souhaib avec pain hamburger maison ultra moelleux bénédicte du blog douceurs maison avec cookies sésame noir chorizo Sandra du blog encore un gateau avec mousse au chocolat dulcey et nougatine de sésame Malika du blog Safran Cannelle avec des petits pains aux sésames Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : pain hamburger maison ultra moelleux SarahPublie Le : 2016-07-15Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 3.5 Based on 13 Review(s)

Colombo de poulet

Colombo de poulet

Pour 12 personnes : 6 blancs de poulet  3 gousses d'ail 4 échalottes 1 oignon rouge 1 bouquet de persil 1 branche de thym 1 boite de poudre de colombo (environ 6 cuillères à soupe) 3  courgettes 2  aubergines 10  pomme de terre 1 citron 15 cl de lait de coco non sucré (facultatif...je n'en met pas) 1 cuillere à café de coriande (en poudre) 1/2 cuillère à café de piment doux sel poivre Préparation : 20 mn Cuisson : 45 mn Temps total : 65 mn Préparation Colombo de poulet Découper chaque blanc poulet en 3 morceaux, les sécher avec du papier absorbant puis les saler, poivrer. Ajouter les gousses d'ail écrasées, 1/2 cuillère de piment doux en poudre, 2 échalotes émincées et de 1/2 cuillerée à café de coriandre. Ajouter peu de vinaigre et laisser macérer 1 heure environ. Dans une cocotte ou un grand faitout, verser un peu d'huile d'olive, ajouter 2 échalottes émincées et le reste de coriande. Laisser blondir retirer et [...]

Gratin franc-comtois - Quand Nad cuisine...

Gratin franc-comtois - Quand Nad cuisine...

Le gratin que je vous propose aujourd’hui est tout simplement extra! Certes pas light du tout, mais totalement approprié au temps pourri de ces derniers jours. Il est ultra gourmand, avec ses pommes de terre fondantes et surtout ses délicieuses saucisses de Montbéliard et le comté, produits typiques de mon terroir (d’adoption) franc-comtois. La recette se réalise presque entièrement au thermomix (la cuisson se termine au four, mon robot magique ne sait pas encore gratiner!) mais vous pourrez sans aucune difficulté l’adapter. D’ailleurs je vous propose une variante, sans thermomix, telle que je l’aurais faite si je n’en étais pas équipée. La recette est issue du livre « La France gourmande » , édité par Vorwerk. Pour 4-5 personnes: 200 g de comté 1 kg de pommes de terre 2 oignons 2 gousses d’ail 1 pincée de poivre 1 cc de thym 3 saucisses de Montbeliard 800 g d’eau 50 g de vin blanc sec 100 g d’allumettes de lardons fumés  1 cc bombée de moutarde 200 g de crème liquide 1 cs de Maïzena   Mettre le comté en morceaux dans le bol du thermomix. et mixer 10 sec à vitesse 10. Réserver dans un bol. Peler et couper les pommes de terre en lamelles. Les placer dans le Varoma.   Mettre les oignons coupés en deux et l’ail dans le bol. Mixer 5 sec à vitesse 5. Verser sur les pommes de terre. Poivrer. Mélanger. Poser dessus les saucisses piquées avec une fourchette. Remplir le bol avec les 800 g d’eau et placer le varoma dessus. Programmer 35 min, température varoma à  vitesse 1. Préchauffer le four à 200°. Dans un plat à gratin légèrement beurré, alterner des couches de pommes de terres et de saucisses coupées en rondelles, en terminant  par une couche de pommes de terre. Préparer la sauce : conserver dans le bol 1/2 gobelet de jus de cuisson. Ajouter le vin blanc et les lardons et régler 3 min à 80°, vitesse 1. Ajouter la moutarde, la crème fraîche, 150 g de comté et la Maïzena. Régler 5 min à 100°, vitesse 2. Verser la sauce sur le gratin. Saupoudrer le reste de comté et enfourner pour 15 min. SANS THERMOMIX: Râper le comté et réserver. Peler et couper les pommes de terre en lamelles. Les cuire à la vapeur (au cuit-vapeur, à la cocotte-minute ou encore au micro-ondes). Cuire les saucisses non piquées dans une casserole d’eau frémissante pendant 20 min. Faire revenir les oignons émincées et l’ail haché dans un peu d’huile à la poêle. Préchauffer le four à 200°. Dans un plat à gratin légèrement beurré, alterner des couches de pommes de terres (salées et poivrées), d’oignons et de saucisses coupées en rondelles, en terminant par une couche de pommes de terre. Dans une casserole, placer les lardons avec le vin blanc et porter à ébullition. Délayer la Maïzena dans 5 cl d’eau et l’ajouter dans la casserole en remuant, avec la moutarde, la crème fraîche et 150 g de comté. Laisser épaissir en remuant pendant quelques minutes. Verser la sauce sur le gratin. Saupoudrer le reste de comté et enfourner pour 15 min.   2011-02-15T07:04:00+01:00

Frittata de pâtes aux poivrons et au chorizo - Quand Nad cuisine...

Frittata de pâtes aux poivrons et au chorizo - Quand Nad cuisine...

  C’est sur le blog de Marie que j’avais repéré  cette recette. Il s’agit d’une omelette garnie (ici de coquillettes, poivron et chorizo) cuite au four, un peu à la façon de ma tortilla de pommes de terre au jambon. Nous l’avons dégustée en petit plat du soir avec une salade, mais cette frittata serait parfaite également pour un apéro dînatoire par exemple. Pour 4 personnes (en plat): 6 oeufs 125 g de coquillettes 1 poivron rouge 150 g de chorizo 1 oignon 1 gousse d’ail 10 cl de lait 3 cs de crème épaisse 2 cs de basilic haché (surgelé pour moi) 1 pincée de thym 3 cs d’huile d’olive 1 cube Kub’or sel, poivre Cuire les pâtes dans l’eau bouillante salée additionnée du cube de bouillon 1 min de moins que le temps indiqué sur le paquet. Les égoutter et les mélanger avec 1 cs d’huile d’olive. Peler le poivron et le tailler en petits dés. Les faire revenir dans une poêle avec 2 cs d’huile. Ajouter l’oignon émincé finement et l’ail haché, puis le chorizo coupés en petits dés. Laisser colorer sur feu doux pendant 3 minutes environ, en remuant de temps en temps. Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier fouetter les oeufs, la crème, le lait, le basilic haché et  le thym. Saler et poivrer. (Vous pouvez comme moi tout mélanger dans le thermomix). Ajouter les coquillettes dans la préparation, ainsi que la poêlée poivron-chorizo. Bien mélanger et verser dans un moule huilé (pas nécessaire si vous utilisez un moule en silicone, pour ma part, j’ai opté pour le moule à savarin). Enfourner et laisser cuire 15 à 20 min environ (pour moi 15). La frittata est cuite quand l’omelette est bien prise et bien dorée. A la sortie du four, laisser reposer 5 min avant de démouler sur un plat de service. Servir chaud ou froid, coupé en fines tranches ou en petits cubes.   2011-04-08T07:03:00+02:00

Hamburgers du sud-ouest - Quand Nad cuisine...

Hamburgers du sud-ouest - Quand Nad cuisine...

Aujourd’hui mercredi je vous propose un plat qui met tout le monde d’accord: des hamburgers!!! Oui mais version sud-ouest! avec de délicieux produits comme du jambon de Bayonne, de la tommette pur brebis Arradoy et de la sauce Sakari, tout un programme! Pour 2 hamburgers: 220 g de viande de boeuf hachée 1/2 oignon finement émincé 1 gousse d’ail écrasée 1 bonne pincée de mélanges d’herbes pour grillades de la Maison Petricorena sel, poivre 2 tranches de tommette Arradoy de la Maison Petricorena 1 tranche de jambon de Bayonne de la Maison Petricorena 2 pains à hamburgers (achetés tout prêts ou maison) 1 petite tomates de la sauce Sakari douce de la Maison Petricorena quelques feuilles de salade Préparer les steaks: mélanger la viande haché, l’oignon émincé, l’ail écrasé et les herbes. Saler et poivrer. Mélanger le tout intimement (à la main c’est mieux!).  Façonner les steaks en enfermant le fromage à l’intérieur (retailler la tommette si besoin). Placer au frais environ 30 min. Tartiner les pains à hamburgers avec la sauce Sakari et les placer sous le gril du four quelques minutes. Dans une poêle, faire légèrement griller la tranche de jambon coupée en deux à sec, sur les deux faces. Réserver. A la place, faire cuire les steaks. Monter les hamburgers: sur un demi-pain, déposer quelques rondelles de tomates, un steak au fromage, le jambon grillé et recouvrir avec le haut du petit pain. Procéder de même pour le 2ème hamburger et déguster sans attendre avec la salade (vous pouvez choisir de mettre la salade dans le burger). Inutile de préciser qu’on s’est régalé, j’ai bien failli oublié la photo de coupe! La sauce Sakari dite « douce » est tout de même bien relevée! Pour info, elle se compose d’huile végétale, de vinaigre, de piment doux, de poivre, de sel, d’ail, de persil, de thym et d’aromates. Quant à la tommette, elle est tout simplement délicieuse! C’est un fromage pur lait de brebis, sous forme de tomme à pâte pressée non cuite. Il est affiné au minimum 3 mois ce qui lui confère une saveur inimitable et un goût de terroir inoubliable!   Hamburgers-du-sud-ouest1.pdf 2009-04-08T08:51:00+02:00

Cuisse de dinde à la moutarde - Quand Nad cuisine...

Cuisse de dinde à la moutarde - Quand Nad cuisine...

Ces derniers jours il m’est de plus en plus difficile de publier sur mon blog. Le terme de la grossesse approchant, la fatigue se fait plus présente contrairement à l’envie de cuisiner! Du coup, les plats préparés sont plus basiques, même si on continue quand même de se régaler. Ce fut le cas avec cette cuisse de dinde, cuite simplement en cocotte au four avec quelques légumes et parfumée à la moutarde en fin de cuisson. Je me suis inspirée de plusieurs recettes repérées ici et là sur le net. Pour 3-4 personnes (selon la taille de la cuisse et des appétits): 1 belle cuisse de dinde 1 boîte de 400 g de tomates concassées 1 grosse boîte de marrons 2 gousses d’ail 1 oignon 5 à 10 cl de vin blanc sec (je n’ai pas mesuré) 15 cl de crème liquide 3 cs de moutarde forte sel, poivre Préchauffer le four à 210-220°. Dans une cocotte (avec couvercle) allant au four (penser à la huiler si vous craignez qu’elle n’attache au fond), verser les tomates concassées, l’oignon haché et l’ail écrasé. Saler et poivrer légèrement. Ajouter le vin blanc et mélanger. Retirer la peau de la dinde, saler et poivrer et la déposer sur le lit de légumes dans la cocotte. Couvrir. Enfourner pour 45 min en retournant la cuisse à mi-cuisson. Dans un bol, mélanger la crème et la moutarde puis badigeonner la cuisse de dinde avec la moitié du mélange. Réenfourner pendant 15 min. Renouveler l’opération sur la deuxième face de la dinde et poursuivre la cuisson (toujours à couvert) encore 15 min, en ajoutant cette fois les marrons (ces derniers étant déjà cuits, ils doivent juste réchauffer).   Cuisse de dinde à la moutarde1 2010-02-23T09:58:00+01:00

Blanquette de porc à la moutarde - AnneSoGood

Blanquette de porc à la moutarde - AnneSoGood

Un plat qui réchauffe ! Pour 6 personnes : 1 kg de viande de porc pour sauté 3 c à soupe de farine 500 ml de bouillon de légumes ou de volaille 1 botte de carottes fanes 1 poireau 1 oignon 1 gousse d'ail persil, thym, laurier 200 ml de crème fraiche fleurette...

Oeufs à la flamenca - Quand Nad cuisine...

Oeufs à la flamenca - Quand Nad cuisine...

    Avec ces oeufs à la flamenca, c’est une invitation en Espagne que je vous lance! Un plat savoureux et très simple où le chorizo parfume divinement les pommes de terre et le poulet qu’il côtoie.La recette est issue du dernier livre reçu des éditions Solar « Cuisine du Monde« , dans la collection « 1001 recettes », une collection que j’aime beaucoup (j’ai déjà « Les gâteaux » et « Cuisine de marques®« ), car elle propose pour une même recette 4 variantes ou accompagnements possibles. Ici c’est un véritable tour du monde qui est proposé dans ce dernier opus, les 5 continents y sont représentés à travers une multitude de recettes. Certaines connues comme le fameux chili con carne du Mexique ou encore l’osso bucco italien, d’autres moins comme la tourte à l’autruche d’Australie ou les vetkoeks farcis d’Afrique du Sud. Un livre dépaysant à découvrir.     Let’s go en cuisine pour préparer ces oeufs à la flamenca! Pour 4 personnes: 400 g de petites pommes de terre 1 chorizo (j’en ai mis environ 150 g) 1 oignon rouge 2 gousses d’ail 200 g de filet de poulet quelques brins de thym 400 g de tomates concassées 10 cl de bouillon de volaille 6 oeufs 1 cs d’huile d’olive + un peu pour le plat   Peler les pommes de terre et les tailler en fines rondelles. Faire de même avec le chorizo.Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile et y faire sauter les pommes de terre pendant 5 à 7 min (selon le livre, moi il m’a bien fallu 12-15 min) jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites. A mi-cuisson, ajouter le chorizo. Réserver. Préchauffer le four à 200°. Pendant ce temps, émincer l’oignon et écraser l’ail. Tailler le poulet en lamelles et effeuiller le thym. Dans la même sauteuse, faire revenir l’oignon et l’ail pendant 1 à 2 min. Ajouter le poulet et laisser dorer de chaque côté. Ajouter les tomates, le bouillon et la moitié du thym. Laisser frémir 5 min.Verser le tout dans un plat à gratin légèrement huilé. Recouvrir avec le mélange pommes de terre-chorizo. Avec le dos d’une cuillère, former 6 trous (pas évident!) pour y casser les oeufs. Parsemer du thym restant. Enfourner et laisser cuire 15 à 20 min, jusqu’à ce que les blancs d’oeufs soient pris mais les jaunes encore coulants.    

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.