Salade césar au poulet - Quand Nad cuisine...

Salade césar au poulet - Quand Nad cuisine...

Cette recette, inspirée d’un hors-série de Cuisine Actuelle, ravira les personnes, qui arrivent parfois tard à la maison en se demandant ce qu’elles vont bien pouvoir préparer à dîner. Et bien la réponse est là! Cette salade complète est un vrai régal, préparée en 10 min, il ne vous en faudra pas plus pour la dévorer! Pour 2 personnes: 2 grosses poignées de mesclun ou autre salade 2 blancs de poulet 2 oeufs des croûtons nature (maison ou pas) du parmesan (ici râpé mais en copeaux ça serait mieux) Pour la sauce: 5 cs de crème liquide 1 cc de moutarde 2 cs de jus de citron 1 cs de vinaigre de vin blanc 1 trait de worcestershire sauce sel, poivre Faire dorer les blancs de poulet à la poêle dans une cuillerée d’huile d’olive. Ajouter un peu d’eau et couvrir pour finir la cuisson doucement (10 min), afin de ne pas les dessécher. Cuire les oeufs dans l’eau bouillante pendant 6 min. Les plonger ensuite dans l’eau froide pour stopper la cuisson. Mélanger tous les ingrédients de la sauce. Tailler le poulet en lamelles. Écaler les oeufs. Répartir dans les assiettes la salade, les croûtons, les lamelles de poulet. Déposer un oeuf, napper de sauce et saupoudrer de parmesan. Et là, vous pouvez vous poser et déguster!   Salade-cesar-au-poulet1.pdf 2009-09-25T08:09:00+02:00

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


100 recettes à l'affiche

100 recettes à l'affiche

Pourquoi s'embarrasser de longs discours lorsqu'un beau dessin fait venir l'eau à la bouche ? * Ce livre hors norme propose des recettes végétarie...

Rostang père & filles

Rostang père & filles

Découvrez à travers 60 recettes, l'histoire de l'empire Rostang, restaurant parisien doublement étoilé, mais aussi une histoire de famille, de mém...

Cuisine rock

Cuisine rock

Découvrez dans ce livre des recettes gourmandes et originales, inspirées des plus grands tubes de Rock.Des apéros et entrées qui vont secouer avec...

Les Volailles de Sophie

Les Volailles de Sophie

Connue pour ses recettes si simples à réaliser, Sophie Dudemaine a publié de nombreux ouvrages. Depuis son formidable succès de Cakes de Sophie, e...

Les recettes similaires


Poitrine de pintade d’al Wusla aux dattes

Poitrine de pintade d’al Wusla aux dattes

Poitrine de pintade d'al Wusla aux dattes, navets confits à la terra merita, citron vert, pollen et jus parfumé au macis Pintade aux dattes © Renards Gourmets 2 personnesdifficulté : difficilecoût : moyen +/- 2 heures Ingrédients :  Pour la pintade Un filet de pintade 1 oignon blanc finement haché1 cuillère à café de cannelle 1/2 cuillère à café de macis 1/4 de cuillère à café de muscade 1 cuillère à café de miel d'arbousier 50 g de pulpe de dattes 1/2 cuillère à café de menthe séchée 1 pincée de safran 4 amandes torréfiées 1 cuillère à café de vinaigre de Xérès une pincée de poivre de la Jamaïque une noix de beurre sel  Pour le jus 25 g de sucre roux 2.5 cl de vinaigre de Xérès 2.5 cl d'un mélange de jus d'orange et pamplemousse 12 cl de jus de pintade 1/2 cuillère à café de macis 1/2 cuillère à café de cannelle une pincée de poivre de la Jamaïqueune pincée de safran Pour la garniture 1 botte de navets primeurs 1 petit morceau de racine de curcuma sel et poivre 2 cuillères à soupe de sirop de dattes2 feuilles de blettes huile d'olive Pour les finitions huile d'arachide beurre frais 1 cuillère à soupe de pollen de fleurs 1 citron vert L'idée de farcir les volatiles est très ancienne, en effet l'assyriologue Jean Bottéro, traducteur francophone des tablettes mésopotamiennes de l'Université de Yale parle d'un pigeon amursânu farci entre la chair et la peau. Cette technique est toujours attestée en Orient au Moyen Âge puisque dans l'ouvrage d'al Wusla, un livre de cuisine syrienne du XIIIe siècle (époque Ayyoubide), il est fait mention d'un poulet pareillement farci. Cette recette rencontra beaucoup de succès en Occident et figure même dans le Viandier sous le nom de poulet à la byzantine. Nous avons décidé de voyager à l'époque de la dynastie kurde des Ayyoubides (1169-1260) dont le plus célèbre représentant n'est autre que Saladin. L'auteur de l'ouvrage d'al Wusla serait un certain Ibn al-Adîm (1192-1260), petit neveu de Saladin. Il y traite des cuisines locales d'Alep et de Bagdad mais référence également de nombreuses recettes du monde musulman présentées sous leur forme d'origine (plats arméniens, grecs, yéménites, juifs, indiens et même franque comme le shiwâ ifranjî, un plat de viande). Les farces sont multiples mais sont généralement composées d'épices, des abats du volatile et parfois de fruits. Ces recettes se sont propagées avec l’expansion de l'Islam jusqu'au Maroc et nous nous sommes inspirés d'une farce typiquement marocaine pour notre pintade. La chair de pintade est particulièrement savoureuse et d'après nos anciens rappelle plus volontiers celle des poulets d'autrefois que les bêtes sans saveur qui sont élevées aujourd'hui. Nous aimons l'association de la datte et du navet et avons cuisiné nos navets avec de la terra merita, l'ancien nom du curcuma. Cette recette est destinée aux amateurs d'épices et de parfums subtils. Il était particulièrement difficile de trouver un vin qui s'accorde avec ce plat. Notre choix s'est cependant porté sur un vin d'Arménie, Une bouteille de Voskehat 2012 de chez Armas. Il s'agit d'un vin blanc sec, produit par Armenak Aslanian. Voskehat signifie rais d'or en arménien. On y retrouve des parfums de poire, de miel et de champignons. 1. Préparation de la pintade Plumer, flamber et laver la pintade. Prélever un filet et conserver le reste pour d'autres préparations. Décoller délicatement la peau de la chair. Préparer la farce en mixant tous les ingrédients, garnir une poche à douille avec ce mélange et l'insérer entre la chair et la peau en massant progressivement pour la répartir uniformément. Mettre sous vide avec une noix de beurre frais, une pincée de sel et de poivre. Faire cuire au bain marie pendant 50 minutes à 62°. Rafraîchir et réserver. 2. Préparation du jus de pintade Préparer un caramel à sec avec 25 g de sucre, une fois bien coloré, déglacer avec 2.5 cl de vinaigre de Xérès et faire réduire de deux tiers. Ajouter 2.5 cl d’un mélange de jus d’orange et de pamplemousse et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec 12 cl de jus de pintade et les épices. Rectifier l’assaisonnement, ajouter une pincée de safran et laisser infuser dix minutes hors du feu. Chinoiser et réserver. 3. Préparation de la garniture Laver, peler et tourner les navets. Détailler des palets à l'emporte pièce. Faire cuire sous vide pendant 1h15 à 90° avec le curcuma, une pincée de sel, le poivre et le sirop de dattes. Conserver le liquide de cuisson, faire réduire et glacer les navets sur grille. Imbiber les feuilles de blettes d'huile d'olive et réserver. 4. Finitions et dressage Sécher soigneusement la pintade. Faire chauffer un filet d'huile d'arachide dans un sautoir et faire colorer la peau pour la rendre croustillante. Baisser la température du feu et ajouter du beurre en arrosant régulièrement la viande. Faire torréfier le pollen quelques secondes dans une poêle chaude. Lier la sauce avec de l'arrow-root, porter à ébullition et monter au beurre, tenir chaud. Réchauffer les navets quelques minutes, garnir de pollen de fleurs et de zestes de citron vert. Couper le filet dans la longueur et disposer un morceau dans une assiette. Ajouter les navets, la sauce et cacher une partie des navets avec la feuille de blette. Déguster très chaud. Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Home Recettes Été Facebook Pinterest Instagram

Blancs de poulet à la diable - Quand Nad cuisine...

Blancs de poulet à la diable - Quand Nad cuisine...

  C’est chez ma copinaute Maiwenn (encore!) que j’ai dénichée cette recette. Une façon gourmande de manger de banals blancs de poulet. J’ai fait quelques petites adaptations pour nous deux, en conservant tout de même les quantités de sauce (qu’elle trouvait trop juste pour 4). On a beaucoup aimé le fondant du poulet épicé sous sa petite couche croustillante. Pour 2 personnes: 2 blancs de poulet 1 petite cs de farine 1 cs de paprika(à doser selon vos goûts) 5 cl de cognac 20 cl de vin blanc sec 5 cs de crème liquide 70 g de gruyère râpé 1 cs de moutarde forte 2 biscottes réduites en chapelure 1 cs d’huile d’olive sel, poivre Dans une assiette, mélanger la farine, le paprika, le sel et le poivre. Rouler chaque blanc de poulet dedans pour bien les enrober puis les dorer dans une poêle avec l’huile d’olive. Verser alors le cognac et flamber hors du feu. Ajouter le vin blanc dans la poêle et laisser réduire 5 min à feu doux. Ajouter la crème et 45 g de gruyère râpé, bien mélanger. Laisser mijoter une dizaine de minutes. Déposer les blancs de poulet dans un plat à four. Ajouter la moutarde dans la poêle et mélanger. Napper le poulet avec la sauce. Mélanger le reste de fromage râpé avec la chapelure de biscottes et en saupoudrer le plat. Faire gratiner le plat une dizaine de minutes à 200°.       Blancs de poulet à la diable 2012-07-19T07:07:00+02:00

Tarte aux escargots - Quand Nad cuisine...

Tarte aux escargots - Quand Nad cuisine...

Une divine tarte qui change notre façon de déguster ces charmants gastéropodes! Comme souvent ce sont l’échalote, l’ail et le persil qui subliment ici l’escargot. On sert cette tarte en entrée ou en plus grosses parts comme plat principal, avec une salade… et tout le repas prend un air de fête! Pour un moule de 26 cm de diamètre: 1 pâte brisée maison 4 douzaines d’escargots moyens L’Escargot Frais 1 belle échalote 2 gousses d’ail 1 belle noix de beurre 2 cs de cognac 10 cl de vin blanc sec 20 cl de crème liquide 3 cs bombées de persil frais haché 3 oeufs 40 g de parmesan râpé sel, poivre Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Égoutter les escargots. Dans une poêle, faire fondre l’échalote émincée dans le beurre puis ajouter les escargots et l’ail écrasé. Chauffer quelques minutes puis verser le cognac. Flamber hors du feu. Ajouter le vin blanc et laisser réduire à feu moyen. Verser la crème dans la poêle et laisse réduire encore quelques minutes, jusqu’à épaississement. Dans un cul de poule, battre les oeufs. Foncer le moule beurré avec la pâte. Filtrer le contenu de la poêle au dessus du cul de poule et fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le parmesan râpé et le persil haché. Répartir escargots et échalotes sur le fond de tarte et verser l’appareil oeufs-crème dessus. Enfourner et laisser cuire 30 min. Si vous avez quelques chutes de pâte brisée, vous pouvez vous en servir pour décorer (dans ce cas, cuire à part sur une feuille de cuisson, pendant 10-15 min). Pour apprécier cette tarte a sa juste valeur, il faut des escargots de qualité et j’en ai trouvé d’excellents chez L’Escargot Frais. Dans cette ferme située à Comines près de la frontière belge, on s’occupe de tout, de l’élevage jusqu’à la mise en conserve, pour un résultat exceptionnel. Si vous voulez en savoir plus sur cet élevage d’escargots Gros-Gris, je vous laisse visiter leur site. Vous découvrirez tous les produits disponibles dans leur boutique. En voici un petit aperçu: Comme vous pouvez le constater, les escargots sont cuits et conservés dans un bouillon de carottes, céleri, ail, oignon vin, sel et eau, ce qui les parfument très agréablement. Par ailleurs des croquilles sont également disponibles en boutique: des coquilles croustillantes qui se mangent!! à essayer au plus vite!! 2010-09-21T07:29:00+02:00

Gnocconi au ragù de canard

Gnocconi au ragù de canard

Gnocconi au ragù de canard et aux blettes comme à Venise Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : moyencoût : bon marché+/- 2 heures Ingrédients : Pour les gnocconi 500 g de pommes de terre Bintje120 g de farine type 0030 g de semoule extra-fine1 œuf entier15 g de parmesanmuscadebeurresel1,5 l de consommé de canard Pour le ragù 2 canards sauvages1 carotte1 branche de céleri1 oignon2 gousses d'ail1 brin de sauge1 brin de romarin1 verre de Pinot Grigio Veneto1 verre de jus de canard1 bâton de cannelle de Ceylan4 grains de poivre de la Jamaïquepoivre noirselhuile d'olivevinaigre de Barolo Pour la garniture 1 poignée de pignons de pin1 poignée de raisins de Smyrne1 petit bouquet de blettes italiennes1 gousse d'ail en chemise1 filet d'anchois (ou un peu de colatura)muscadesel et poivreLes Gnocconi col sugo d'anatra est une recette typiquement vénitienne. Les gnocconi sont de gros gnocchi que l'on accompagne généralement d'une sauce à la viande appelée ragù. On peut les servir avec des erbre cotte, c'est à dire des salades cuites, provenant généralement de l'ile de Sant'Erasmo. Nous préparons toujours un peu plus de ce ragout de canard car nous aimons le réchauffer le lendemain pour le servir avec des bigoli, des pâtes de la région. Ce sont les Arméniens et les Juifs qui apportent les pignons et les raisins secs avec eux dans la lagune. Cette recette date probablement de cette époque. Elle comporte de nombreuses épices que les marchands du Rialto cherchaient à accommoder de différentes manières pour les faire goûter à leurs clients. Nous utilisons des cuisses de canard sauvage pour cette recette car il nous en reste généralement plusieurs  d'autres préparations mais on pourrait très bien faire de même avec des magrets ou un canard entier.Se procurer de la viande de gibier :Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France.1. Préparation du ragùLever les cuisses et les filets de canard, retirer les peaux, les os et les nerfs et couper la viande au couteau finement. Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une cocotte en fonte. Ajouter la viande pour bien la faire dorer. Tailler la carotte, la branche de céleri et l'oignon en très fine brunoise. Dégraisser partiellement la cocotte et ajouter les légumes. Faire suer et déglacer avec le vin blanc. Ajouter l'ail en chemise, les herbes, le poivre de la Jamaïque, le jus et le bâton de cannelle brisé en deux. Donner une première ébullition, ajouter le j us de canard, donner une seconde ébullition, couvrir et laisser mijoter pendant deux heures à feu très doux. Retirer les herbes et les gousses d'ail. Ajouter un trait de vinaigre et du poivre noir fraîchement moulu.2. Préparation des gnocconiBrosser les pommes de terre avec leur peau et les faire cuire dans l'eau froide salée qui sera amenée progressivement à frémissement. Elles doivent être très fondantes. Éplucher tant qu'elles sont encore chaudes et écraser avec une fourchette. Remettre dans la casserole une fois égouttée et les faire dessécher quelques minutes. Tamiser puis laisser tiédir sur une planche farinée. Former un trou au centre, incorporer l’œuf, disposer la moitié de la farine et de la semoule autour des pommes de terre. Saler, ajouter la muscade râpée et le parmesan et commencer à amalgamer les ingrédients ensemble. Ajouter le reste de la farine et de la semoule et travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse et homogène. Couper une tranche et former un boudin de 2 cm de diamètre. Le couper en tronçons de 2 ou 3 cm. Les rouler légèrement dans les mains préalablement farinées. Laisser reposer sur un torchon fariné.3. Préparation de la garnitureLaver les blettes, les égoutter, ne conserver que le vert. Couper grossièrement. Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse. Ajouter la gousse d'ail en chemise et le filet d'anchois. Laisser infuser sur feu moyen quelques minutes avant de débarrasser la gousse d'ail. Faire tomber les blettes et les faire suer vivement. Ajouter les raisins secs et la muscade, saler et poivrer. Dans une petite poêle, faire dorer les pignons de pin quelques minutes.Porter une grande casserole de consommé à frémissement. Retirer du feu, immerger délicatement les gnocconi et replacer sur le feu. Le consommé doit frémir mais ne pas bouillir. Dès que les gnocconi remontent à la surface, c'est qu'ils sont cuits.Faire fondre un peu de beurre dans une casserole. Égoutter les gnocconi et les arroser de beurre fondu.Disposer un peu de sauce au canard dans une assiette creuse, ajouter les gnocconi, les herbes cuites et parsemer de pignons de pin, de muscade fraîchement râpée et de poivre noir. Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Salade César - Notre amour de cuisine

Salade César - Notre amour de cuisine

Ingrédients: laitue iceberg ou romaine 2 blancs de poulet 2 tranches de pain de mie huile d'olive Pour la sauce César : 6 cas de mayonnaise 1 cas de lait 1 cas de jus de citron 3 cas de parmesan 1 càcde moutarde 1 gousse d'ail hachéesel et poivre Préparation:...

Tourte au saumon frais et sa petite sauce à l'oseille - Quand Nad cuisine...

Tourte au saumon frais et sa petite sauce à l'oseille - Quand Nad cuisine...

Voici une tourte vite préparée que vous pourrez improviser facilement pour un dîner par exemple. La sauce qui l’accompagne est également très simple à réaliser: c’est la sauce de base de Mercotte, version oseille. Inutile de préciser qu’elle se marie divinement avec le saumon. Pour un moule à manqué: 2 pâtes feuilletées (maison ou pas) 400 g de pavés de saumon frais (ou surgelés et préalablement décongelés) 2 oeufs + 1 blanc (vous pouvez utiliser 3 oeufs entiers, j’ai fait en fonction de mes restes!) 200 g de crème épaisse 1 filet de jus de citron 1 bonne pincée d’aneth Epicez-moi ça! Pour la sauce: 1 échalote 1 cube de bouillon de volaille 1 verre de vin blanc sec 30 cl de crème liquide  quelques gouttes de jus de citron 3 à 4 cs d’oseille hachée (surgelée pour moi) Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante ou 200° mode normal. Mixer les pavés de saumon avec le reste des ingrédients. Foncer le moule avec une pâte feuilletée, répartir la préparation au saumon puis recouvrir avec la deuxième pâte en  soudant bien les bords. Dorer le dessus avec un jaune d’oeuf ou un peu de lait. Enfourner et laisser cuire 30 min (à surveiller). Juste avant la fin de la cuisson, préparer la sauce: faire réduire à sec dans une casserole, l’échalote émincée, le cube de bouillon et le vin blanc. Quand il n’y a plus de liquide, ajouter la crème et le citron. Porter à ébullition et ajouter l’oseille. Ne pas laisser bouillir la sauce mais la laisser réduire quelques instants à feu doux. Servir la tourte bien chaude accompagnée de sauce.   Tourte-au-saumon-et-sauce-oseille1.pdf 2009-09-18T08:36:00+02:00

Salade César à ma façon

Salade César à ma façon

On la trouve principalement dans les restaurants Américains. Plat très populaire et emblématique aux Etats Unis.  Son origine reste incertaine Italienne ou Mexicaine ?? (voir en fin de recette) Quoi qu'il en soit elle a tout ce qu'il faut pour faire un repas complet ! Dans la recette de base c'est la volaille qui est utilisée, moi je prends de la coppa. Salade préférée de Félix !   Pour 4 personnes 1 belle salade romaine 100 g de copeaux de parmesan  200 g de volaille 4 belles tranches de pain de campagne (attention prendre un pain avec une mie pas trop tassée sinon les croûtons seront durs) Huile de tournesol (pour la cuisson des croûtons) 2 œufs durs La sauce  2  jaune d’œufs  4 cs d'huile d'olive 4 cs de jus de citron  2 cs de vinaigre sel, poivre  2 gousses d'ail Dans un grand saladier mettre : La salade coupée  en lamelles Le parmesan les œufs durs froids  coupés en morceaux   Coupez  la volaille en lamelles et la [...]

Roulé salé au thon - Quand Nad cuisine...

Roulé salé au thon - Quand Nad cuisine...

  Après le biscuit roulé tomate et fines herbes et celui à la crème de tomates séchées, j’ai testé le roulé au thon! Contrairement aux deux premiers que j’avais servis à l’apéro, celui-là a fait office d’entrée, accompagné d’une petite salade. Mais il trouverait sa place également à l’apéritif sans problème. J’ai emprunté la recette de Payette sans rien y changer! C’est très bon et très frais. A retenir pour cet été! Pour 6 à 8 personnes (à raison de 2 tranches par personne): Pour le biscuit: 4 oeufs 75 g de gruyère râpé 75 g de parmesan râpé 80 g de beurre fondu 4 cs de vin blanc sec 100 g de farine 1/2 sachet de levure chimique Pour la garniture: 1 boîte de thon (140 g net égoutté) 125 g de mascarpone 4 cs de jus de citron 4 cs de crème liquide fines herbes ciselées selon les goûts: ici ciboulette et persil sel, poivre Préchauffer le four à 160°.   Dans un saladier, mélanger les jaunes d’oeufs avec les fromages râpés, le beurre fondu et le vin blanc. Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et en incorporer 1/3 à la préparation précédente pour l’assouplir. Incorporer délicatement le reste avec une spatule. Ajouter la farine tamisée avec la levure en mélangeant, toujours délicatement pour ne pas faire retomber les blancs. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier cuisson et verser la pâte dessus en étalant uniformément avec la spatule. Enfourner et cuire 10 min. Pendant ce temps, préparer la garniture en mélangeant bien tous les ingrédients. A la sortie du four, démouler le biscuit sur un torchon propre, retirer le papier cuisson et rouler le biscuit avec le torchon. Laisser tiédir 5 bonnes minutes puis dérouler. Tartiner de garniture et rouler. Filmer le tout et placer au réfrigérateur pendant au moins 2-3 h. Trancher au moment de servir.         Roulé salé au thon 2012-03-02T07:03:00+01:00

Salade César à ma façon - Quand Nad cuisine...

Salade César à ma façon - Quand Nad cuisine...

  Je dis bien à ma façon parce qu'il est vrai qu'il existe de nombreuses manières de préparer la salade césar (ou caesar salad pour les anglophones): certains y ajoutent du poulet, d'autres des anchois… Je vous présente ici ma recette, comprenez par là, celle que je pourrais manger matin, midi et soir sans jamais m'en lasser (bon peut-être qu'au bout d'une semaine…).   Pour les quantités, j'adapte en fonction du nombre de convives mais je mets par assiette: – quelques feuilles de salade (romaine, feuille de chêne… c'est vous qui voyez!!) – du jambon blanc émincé – des dés de tomates – des croûtons de pain (revenus dans de l'huile d'olive)  Pour la sauce, je me suis servie dans la base de Marmiton, source (quasi) intarissable de bonnes recettes et comme souvent, je n'ai pas été déçue! Les ingrédients (pour 4-5 assiettes): 1 oeuf 25 g de parmesan râpé 2 cc de câpres 1/2 cc de moutarde quelques gouttes de Tabasco le jus d'1/2 citron 1 gousse d'ail pelée 15 cl d'huile (tournesol… en fait je mets au pif!) sel et poivre   La recette préconise de faire cuire l' oeuf 1 min 30 dans l'eau bouillante, avant de le casser dans le bol du robot et de le mixer avec le reste des ingrédients. Pour avoir essayer avec ou sans cuisson de l'oeuf, je ne vois aucune différence dans la consistance de la sauce. Peut-être est-ce plutôt dû à la conservation (une sauce avec un oeuf cru ne se conserve pas longtemps), je vous avoue que je ne sais pas! Casser l'oeuf dans le bol d'un mixeur et ajouter le reste des ingrédients. Mixer jusqu'à ce que la sauce soit bien homogène. Verser sur la salade et déguster! Trop bon!!             2007-07-28T18:52:00+02:00

Terrine de merlan aux crevettes - Quand Nad cuisine...

Terrine de merlan aux crevettes - Quand Nad cuisine...

J’avais repéré cette terrine dans un numéro hors-série de Cuisine Actuelle consacrée aux recettes de Sophie Dudemaine. La recette était intitulée « cake de merlan aux crevettes » mais pour moi la texture obtenue n’est pas celle d’un cake comme on peut s’y attendre, aussi j’ai préféré la renommer. En effet, on obtient une terrine fine et goûteuse, que j’ai accompagnée d’une petite sauce crémeuse au citron et à la ciboulette. Autre changement, j’ai utilisé ici du merlan et des crevettes surgelés que j’ai laissés décongeler avant la préparation de la recette. Pour un moule à cake de 24 cm: 400 g de filets de merlan 65 g de crevettes roses décortiquées 200 g de pain de mie 20 cl de lait 10 cl de crème liquide 4 oeufs 2 gousses d’ail 3 cs d’herbes hachées (persil, ciboulette, cerfeuil) sel, poivre Dans un saladier, arroser le pain de mie avec le lait. Placer les filets de merlan sur une assiette et couvrir de film étirable. Percer quelques trous avec la pointe d’un couteau et faire cuire au micro-ondes pendant 5 min à pleine puissance. Écraser ensuite en purée. Préchauffer le four à 180°. Dans le saladier, ajouter le poisson au pain de mie et mélanger avec le reste des ingrédients (sauf les crevettes). Verser le tout dans un moule à cake en silicone (ou beurré s’il ne l’est pas) en intercalant des crevettes au milieu de la farce au poisson. Déposer le moule dans un plat creux rempli d’eau bouillante et cuire ainsi au bain-marie pendant 40 min. Démouler tiède et laisser refroidir. Servir la terrine bien froide avec une sauce tomate ou comme moi, une sauce au citron (un mélange de crème fraîche liquide, jus de citron et ciboulette ciselée). 2010-11-26T07:09:00+01:00

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau au foie gras et à la truffe, chou vert, chanterelles jaunes et sauce agrodolce Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : difficilecoût : cher +/- 2 heures + une nuit de repos pour la pâte  Ingrédients :  Pour le pithiviers 1 perdreau gris 100 g de foie gras confit de canard 50 g de foie gras confit pour la farce 1 oignon confit 1 gousse d'ail confite le foie du perdreau (ou de volaille) 200 g de gorge de porc peu grasse 2 cuillères à soupe de Cognac 2 cuillères à soupe de Noilly Prat 2 cuillères à soupe de Porto fleur de sel poivre Voatsiperifery beurre 1 truffe noire de 40 g 200 g de chanterelles jaunes 1 petit chou vert de Milan huile d'olive gros sel  Pour la pâte 265 g de beurre mou 170 g de farine de blé T55 80 g de farine d'épeautre 120 g de maïzena 10 g de sel 3 g de sucre 35 g d’œuf 80 ml d'eau 10 ml de vinaigre de vin blanc jaunes d’œufs pour la dorure  Pour la sauce 2,5 cl de jus d’orange 25 g de miel d’arbousier 2,5 cl de vinaigre de coing 5 cl de vin rouge 5 cl de porto rouge 5 cl de jus de gibier à plumes 1/2 cuillère à café de cacao à 70% 1/2 cuillère à café de gelée de coing 8 grains de poivre sauvage Pour la garniture une salade de Castelfranco huile d'olive vinaigre de Barolo fleur de sel poivre mignonette mostarda de Crémone Un pithiviers est un terme culinaire définissant deux préparations probablement originaires de la ville du même nom dans le Loiret. Une préparation de pâte feuilletée sucrée à laquelle on ajoute une frangipane et qui est dégustée à l'occasion de l'épiphanie et une petite tourte de gibier à plume. Son origine pourrait remonter au XVIIe siècle. Aujourd'hui la version sucrée est plus communément appelée galette des Rois, le terme est ainsi plutôt employé pour le petit pâté chaud de gibier. Ces derniers contiennent presque toujours du foie gras et peuvent être de colvert, de perdreau, de caille ou encore de pigeonneau et de palombe. A l'origine il s'agissait d'un pâté d'alouettes. La recette reste identique et peut être adaptée, il faudra cependant modifier le temps de cuisson en fonction des viandes. En suivant cette recette vous obtiendrez deux petits pithiviers pouvant convenir à deux ou quatre personnes en fonction des appétits. La recette de pâte donnée ici n'est pas celle d'une pâte feuilletée, finalement nous la préférons car celle-ci s'imbibe d'avantage du goût des viandes et de la sauce tout en conservant un extérieur croquant. Se procurer de la viande de gibier : Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France. 1. Préparation de la pâte La veille, crémer le beurre avec le sel et le sucre. Ajouter la maïzena et bien mélanger pour l'incorporer. Ajouter progressivement l’œuf, l'eau et le vinaigre. Homogénéiser l'ensemble. Tamiser la farine et l'incorporer par tiers. Rouler en boule et réserver au frais dans du film alimentaire. 2. Préparation de la farce Plumer, flamber et vider le perdreau en conservant son foie pour la farce et sa carcasse pour la confection d'un jus. Désosser et dénerver parfaitement les cuisses et retirer la peau. Retirer les filets, débarrasser la peau et les extrémités pour obtenir deux rectangles. Détailler le morceau de foie gras de canard pesant 100 g en 4 bandes de 1 cm sur 5 cm. Couper les 50 g de foie gras restant en petits dés. Émincer l'oignon et la gousse d'ail confits. Nettoyer le foie du perdreau. Couper la gorge de porc découennée en cubes réguliers de 2 cm de côté. Disposer le Cognac, le Noilly Prat et le Porto dans une petite casserole. Porter à ébullition, flamber puis laisser complètement refroidir. Brosser la truffe sous un fin filet d'eau froide, peler et conserver les parures pour la confection d'une sauce. Nettoyer brièvement les chanterelles dans un peu d'eau tiède. Les faire égoutter immédiatement. Chauffer un filet d'huile d'olive dans un sautoir, saisir les chanterelles à feu vif puis débarrasser. Ajouter une noix de beurre, faire mousser puis remettre les chanterelles pour les enrober parfaitement. Débarrasser sur une grille pour faire égoutter, saler et poivrer. Prélever 4 belles feuilles de chou vert, émincer la tige avec un couteau d'office. Porter une casserole d'eau fortement salée à ébullition et faire blanchir le chou pendant deux minutes. Rafraîchir immédiatement dans une glaçante puis faire égoutter et presser les feuilles à plat au travers d'un torchon. 3. Montage des pithiviers Assaisonner les filets et les découper en trois bandes de même dimension que celles de foie gras pour obtenir six bandes de perdreau. Assaisonner le foie gras et combiner les deux comme suivant ; Une lanière de perdreau, une de foie gras, une de perdreau, une de foie gras et terminer par le perdreau. Faire de même pour le second pithiviers. Disposer deux feuilles de film alimentaire sur le plan de travail. Détailler un cercle dans chaque feuille de chou aux dimensions du montage de perdreau et de foie gras en conservant un débord par rapport au rectangle. Disposer une feuille sur chaque couche de film. Diviser les champignons en deux et déposer sur la feuille de chou. Couvrir du montage au perdreau. Détailler la truffe en fines lamelles et couvrir chaque montage de tranches de truffe. Enfin couvrir avec les feuilles de chou restantes. Emballer chaque montage du film en serrant pour faire adhérer tous les éléments entre eux. Réserver pendant dix minutes au congélateur pour les refroidir parfaitement. Placer le hachoir avec les cuisses et parures de perdreau ainsi que la gorge de porc, le restant de foie gras et le foie de perdreau au réfrigérateur pendant dix minutes. Passer l'ensemble au hachoir grille N°5. Ajouter les alcools flambés, l'oignon et l'ail confit puis saler et poivrer. Réserver cette farce hachée au frais pendant dix minutes. Prélever deux fois 40 g de farce. Disposer deux feuilles de papier cuisson sur le plan de travail en indiquant le sens de montage au stylo. Déposer 40 g de farce sur chaque feuille aux dimensions d'un emporte pièce légèrement plus grand que celui employé pour le taillage du chou. Retirer le film des montages au chou et déposer chacun d'eux sur la farce. Diviser le restant de farce en deux et couvrir chaque montage en faisant coïncider les deux parties pour enfermer parfaitement les montages. Donner une forme de sphère à l'aide du dos d'une cuillère à soupe légèrement humide. Filmer et réserver pendant 15 minutes au congélateur. Préchauffer le four à 230°. Fraiser le plan de travail, diviser la pâte en deux tiers, un tiers puis en deux. Réserver les deux plus grandes parties au frais puis étaler les deux plus petites sur 3 mm d'épaisseur. Dorer l'ensemble de l'abaisse au jaune d’œuf. Disposer chaque demi sphère débarrassées du papier de cuisson sur la pâte étalée. Dorer le dessus de l'insert puis étaler les secondes abaisses sur 3 mm et couvrir les demi sphères en chassant progressivement l'air. Appuyer parfaitement avec les mains farinées pour que la pâte épouse la farce et que celle-ci soit d'une épaisseur identique au chapeau et au socle. Utiliser un emporte pièce rond pour finir de sceller la pâte et l'affiner là où elle fait contact pour que la cuisson soit homogène. Éliminer le surplus de pâte à l'aide de l'emporte-pièce. Dorer les pithiviers au jaune d’œuf et réserver 10 minutes au congélateur. Dorer une seconde fois et réserver 10 minutes supplémentaires. Dorer une dernière fois et faire reposer 10 minutes à nouveau. Chiqueter avec une pince puis réaliser des décorations et des cheminées.  Réserver 15 minutes supplémentaires au congélateur pour raffermir la pâte. Enfourner les pithiviers sur une petite plaque munie de papier de cuisson où sera indiqué le sens de montage. Faire cuire pendant 20 minutes puis laisser reposer pendant une demi-heure au dessus du four sur une petite grille pour éviter que le fond de pâte de se détrempe. 4. Préparation de la sauce Faire caraméliser le miel, déglacer avec le vinaigre et faire réduire de deux tiers. Ajouter le  jus d’orange et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec le vin, le Porto et le jus et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Ajouter le cacao, la gelée et le poivre, prolonger la cuisson de 2 minutes, chinoiser et réserver. 5. Finitions et dressage Laver et assaisonner la salade, disposer dans chaque assiettes. Ajouter la mostarda de Crémone. Monter la sauce au beurre et disposer dans une saucière. Remettre les pithiviers au four pendant 4/5 minutes. Le temps d'attente aura permis à la farce de tirer, c'est-à-dire de terminer sa cuisson sans agression. Disposer les pithiviers sur un plateau en argent et les découper devant les convives. Servir chaque moitié dans une assiette, verser la sauce en imbibant très légèrement l'intérieur du pithiviers. Déguster très chaud avec une excellente bouteille de vin. Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Petites quiches aux gésiers de canard confits et présentation des Produits Régionaux - Quand Nad cuisine...

Petites quiches aux gésiers de canard confits et présentation des Produits Régionaux - Quand Nad cuisine...

Avant de vous parler de ces petites tartelettes sans pâte mais pas sans saveur, je tiens à vous présenter les Produits Régionaux, une épicerie fine en ligne qui m’a fait parvenir un colis des plus somptueux: Les Produits Régionaux, c’est une entreprise implantée à Souillac dans le Lot, entre le Quercy et le Périgord depuis 1850. Et depuis 2004, leur boutique en ligne propose non moins de 500 produits d’une qualité exceptionnelle, du foie gras, en passant par la truffe, aux confits et autres plats cuisinés… Ils savent avec délice faire-valoir leur terroir, et le partage avec nous en nous offrant le meilleur du sud-ouest. Parmi les trésors reçus: – du velouté de langoustine – du coulis de pêches de vigne – du vinaigre dit « du jardinier » (vinaigre de vin blanc parfumé avec herbes et aromates) – de la sauge séchée – du foie gras de canard entier au vin de paille – des gésiers de canard confits – une bouteille de Quercy des îles (un apéritif original dont je vous reparlerais très vite!) – une confiture originale au doux de nom « gourmandise » poire-chocolat – de la sauce au safran du Quercy Alors forcément avec des produits comme ceux-là on se sent inspiré! Et ce sont les gésiers confits que j’ai d’abord voulu goûter! Pour 5 petites quiches (sans pâte) (de 6,5 cm de diamètre): 1 oeuf 165 g de lait 30 g de farine 30 g de parmesan 2 gésiers de canard confits Produits régionaux 2 tomates séchées Quai Délices sel, poivre Préparer les gésiers: sortir les gésiers de leur graisse (surtout ne pas la jeter!! elle vous servira à d’autres préparations) et les mettre dans une poêle. Laisser fondre à feu doux et lorsque les gésiers sont dépourvus de graisse, les déposer sur du papier absorbant. Laisser refroidir quelques minutes. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, ou 190-200° en chaleur normale). Dans le bol d’un mixeur, mettre l’oeuf puis ajouter la farine, le lait et le parmesan. Saler et poivrer. Mixer la préparation de façon à obtenir une pâte homogène. Découper les gésiers en fines lamelles et les tomates séchées en petits morceaux (le plus pratique étant d’utiliser de bons ciseaux pour ces dernières). Répartir dans 5 moules à tartelettes en silicone (sinon bien beurrer et fariner les moules). Verser la préparation précédente dans les moules et enfourner. Laisser cuire 20 min. Servir chaud ou tiède avec une salade agrémentée de noix et de croûtons.     Petites-quiches-g-siers-confits1.pdf 2009-04-06T08:20:00+02:00

Risotto aux crevettes (fumet de crevettes maison) - Quand Nad cuisine...

Risotto aux crevettes (fumet de crevettes maison) - Quand Nad cuisine...

Et pour débuter la semaine, une énième recette de risotto! Mais celui-là me rend d’autant plus fière que j’ai fait moi-même le fumet de crevettes pour le cuire… divin! Vraiment ce risotto aux crevettes est un des meilleurs que j’ai pu faire, le bouillon maison fait toute la différence. Ne vous arrêtez pas à la liste des ingrédients, qui peut paraître longue, et lancez-vous, c’est simple et délicieux! Pour 2 gourmands: 220 g de crevettes roses 150 g de riz à risotto 1 oignon 3 cs d’huile d’olive 1 gousse d’ail 5 cl de vin blanc sec 60 cl de fumet de crevettes (recette ci-dessous) 2 cs de persil ciselé 1 filet de jus de citron 1 belle noix de beurre 2 cs de parmesan râpé Pour le fumet de crevettes (recette adaptée du Sot l’y Laisse): les carapaces et têtes des 220 g de crevettes du risotto 1 cs d’huile d’olive 1 oignon 1 carotte 1 échalote 1 cc de concentré de tomate 1 belle tomate 1 grosse cs de cognac 5 cl de vin blanc sec 1 gousse d’ail 1 bouquet garni 1 bon litre d’eau Décortiquer les crevettes et les réserver au frais. Bien sûr, ne pas jeter les carapaces! Préparer le fumet: ciseler l’oignon et l’échalote. tailler également la carotte et la tomate en petits cubes. Écraser la gousse d’ail avec le plat d’un couteau et préparer le bouquet garni. Dans une grande poêle (ou une sauteuse), faire revenir les carapaces des crevettes dans l’huile d’olive. Baisser le feu et ajouter les dés de carottes, oignon et échalote. Laisser cuire à feu doux (sans colorer) puis ajouter le concentré de tomate. Le laisser légèrement attacher au fond (cela permet d’enlever une partie de l’acidité, petite astuce que je ne connaissais pas!) puis verser le cognac. Laisser réduire  complètement. Ajouter le vin blanc, et laisser réduire également. Ajouter la tomate, la gousse d’ail et le bouquet garni. Mouiller à hauteur avec un bon litre d’eau et porter à frémissement. Laisser cuire ainsi pendant 25 min en écumant de temps en temps. Filtrer le fumet en le passant au chinois, bien presser sur les carapaces pour en exprimer tout le jus. Préparer le risotto: ciseler l’oignon et le faire revenir dans une sauteuse avec 2 cs d’huile d’olive. Ajouter le riz et bien mélanger pour enrober les grains d’huile. Quand le riz est nacré, verser le blanc et laisser réduire. Ajouter ensuite le fumet de crevettes bien chaud, louche après louche, en attendant que la première soit absorbée avant d’en rajouter. Pendant ce temps, poêler les crevettes avec la gousse d’ail écrasée dans la dernière cuillerée d’huile. Ajouter le jus de citron et saupoudrer de persil. Réserver. Quand le risotto est cuit, ajouter la poêlée de crevettes, la noix de beurre ainsi que le parmesan. Mélanger, retirer du feu et couvrir pendant 5 min. Servir tout de suite.

Boulettes de poulet au citron - Quand Nad cuisine...

Boulettes de poulet au citron - Quand Nad cuisine...

    Aujourd’hui au menu, ces délicieuses boulettes de poulet bien citronnées, accompagnées d’une sauce crémeuse à la menthe. On a beaucoup aimé (sauf Pauline pour qui le citron « piquait trop »!) cette recette dénichée sur Marmiton, la viande est moelleuse et bien parfumée, et la sauce tout en fraîcheur grâce à la menthe. Dans la recette originale, la sauce est au yaourt, mais n’en ayant pas sous la main, je l’ai remplacé par de la crème légère liquide.Ces boulettes seraient parfaites pour un apéro dînatoire ou un plateau télé, car facile à grignoter du bout des doigts, mais ici elles ont été servies en plat principal avec des petits pois-carottes.     Pour 4 personnes: 4 escalopes de poulet 1 citron 1 jaune d’oeuf 4 cs de chapelure 2 cs de moutarde 125 g de crème liquide légère (ou 1 yaourt nature) quelques feuilles de menthe (lyophilisée pour moi) huile d’olive sel, poivre   Dans le bol d’un robot, hacher les escalopes de poulet taillées en gros dés. Râper le zeste du citron et le presser. Dans un saladier, mélanger le poulet haché, 1/4 du zeste de citron et la moitié du jus, le jaune d’oeuf, la moutarde et la chapelure.Saler et poivrer. Pour une préparation bien homogène, le mieux est de mélanger à la main. Façonner ensuite des boulettes de la taille d’une grosse noix. Dans une grande poêle, faire chauffer un filet d’huile d’olive et y faire dorer les boulettes. Remuer souvent la poêle pour une coloration homogène. Les boulettes doivent être cuites à coeur. Pendant ce temps, préparer la sauce en mélangeant la crème (ou le yaourt) avec 1 cs de zeste de citron et le jus restant. Ajouter les feuilles de menthe finement ciselées. Réserver au frais jusqu’au moment de servir avec les boulettes.  

Paupiettes de porc à la montagnarde à la moutarde // Carré de Boeuf - Quand Nad cuisine...

Paupiettes de porc à la montagnarde à la moutarde // Carré de Boeuf - Quand Nad cuisine...

Vous le savez, j’adore découvrir de nouveaux produits, de nouvelles adresses, et quand, grâce à mon blog, je découvre une petite perle, je la partage avec vous!  La perle du jour c’est Carré de Boeuf, un site de vente en ligne de viandes sélectionnées (veau de Corrèze, agneau du Limousin, etc.), de volailles, mais aussi de gibier (en saison de chasse), ainsi que de préparations traiteur (paupiettes et rôtis prêts à cuire). La fraîcheur des produits est garantie par un emballage sous vide (la viande se conserve ainsi 10 jours) et une livraison ultra-rapide (préparé le matin, le produit est livré le jour même sur Paris et sa banlieue, le lendemain pour le reste du pays) dans une boîte isotherme contenant des gels réfrigérants, capables de maintenir la viande entre 0° et 4° pendant 48h. Jugez plutôt:   Qui plus est, notez que la livraison est gratuite dès 50€ d’achats! J’ai déjà goûté aux paupiettes de porc à la montagnarde et aux escalopes de veau et je peux vous assurer que la viande est d’excellente qualité. Carré de boeuf est donc une adresse a retenir absolument! paupiettes de poulet aux cèpes et paupiettes de porc à la montagnarde escalopes de veau filets de canard       Aujourd’hui je vous fais partager ma petite recette de paupiettes. Il s’agit en fait d’ escalopes de filet de porc, farcies à la chair de porc, au lard fumé et à l’emmenthal français. Pour ne pas masquer les saveurs de ce produit déjà préparé, j’ai opté pour une petite sauce crémeuse à la moutarde à l’ancienne, tout simplement. Pour 2 personnes (affamées, les paupiettes sont vraiment copieuses): 2 paupiettes de porc à la montagnarde 1 échalote 1noix de beurre 1 cs d’huile 10 cl de vin blanc sec 40 cl d’eau 2 cs de moutarde à l’ancienne 15 cl de crème liquide 2 cc de fond de veau déshydraté sel, poivre Dans une cocotte minute, faire dorer les paupiettes dans le beurre et l’huile. Ajouter l’échalote émincée puis déglacer avec le vin blanc. Porter à ébullition et ajouter l’eau. Saler et poivrer. Fermer la cocotte et laisser cuire 25-30 min à partir du chuchotement de la soupape. Dans un bol, mélanger le fond de veau avec la crème et la moutarde et verser le tout dans la cocotte. Laisser épaissir quelques minutes et servir avec des tagliatelles. Ici mes paupiettes manquent un peu de cuisson (la chair est un peu trop rosée) mais la farce est généreuse et bien goûteuse, un délice! 2010-10-15T07:36:00+02:00

Roulé salé au saumon - Quand Nad cuisine...

Roulé salé au saumon - Quand Nad cuisine...

  Je vous en avais déjà proposé une version au thon, je récidive avec ce roulé au saumon que j’ai beaucoup aimé également. J’ai improvisé la garniture avec ce que j’avais, à savoir une barquette de Philadelphia saveur saumon fumé et aneth, que j’ai complétée avec un pavé de saumon frais. On peut bien sûr utiliser un autre fromage frais (par exemple ail et fines herbes) et du saumon fumé. J’ai gardé la même base de biscuit car non seulement il est simple à réaliser mais il est aussi bien moelleux et parfumé. Pour 6 à 8 personnes (à raison de 2 tranches par personne): Pour le biscuit: 4 oeufs 75 g de gruyère râpé 75 g de parmesan râpé 80 g de beurre fondu 4 cs de vin blanc sec 100 g de farine 1/2 sachet de levure chimique Pour la garniture: 1 pavé de saumon frais (≈150 g) cuit à la vapeur (ou pourquoi pas une boîte de saumon au naturel) 150 g de philadelphia saumon fumé et aneth 2 cs de jus de citron 2 cs de crème liquide Préchauffer le four à 160°.   Dans un saladier, mélanger les jaunes d’oeufs avec les fromages râpés, le beurre fondu et le vin blanc. Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et en incorporer 1/3 à la préparation précédente pour l’assouplir. Incorporer délicatement le reste avec une spatule. Ajouter la farine tamisée avec la levure en mélangeant, toujours délicatement pour ne pas faire retomber les blancs. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier cuisson et verser la pâte dessus en étalant uniformément avec la spatule. Enfourner et cuire 10 min. Pendant ce temps, préparer la garniture en mélangeant bien tous les ingrédients. A la sortie du four, démouler le biscuit sur un torchon propre, retirer le papier cuisson et rouler le biscuit avec le torchon. Laisser tiédir 5 bonnes minutes puis dérouler. Tartiner de garniture et rouler. Filmer le tout et placer au réfrigérateur pendant au moins 2-3 h. Trancher au moment de servir.       Roulé salé au saumon 2013-02-26T07:05:00+01:00

Pain de thon aux courgettes - Quand Nad cuisine...

Pain de thon aux courgettes - Quand Nad cuisine...

Je vous propose aujourd’hui une terrine délicieuse à servir bien fraîche en entrée, d’une belle couleur verte qui n’est pas sans rappeler le printemps… ça tombe bien, c’est aujourd’hui! Servie avec une petite sauce au fromage blanc (ou une mayonnaise maison pour les inconditionnels), elle ravira petits et grands… même ceux qui n’aiment pas les courgettes! Recette testée et approuvée par toute la famille au grand complet! Elle est inspirée des recettes de Guylaine et de Marie-Laure. Pour une belle terrine (prévoir un grand moule à cake): 2 courgettes moyennes 1 gousse d’ail 3 oeufs 80 g de maïzena 1/2 sachet de levure 300 g de thon au naturel égoutté 50 g de lait 2 cs d’huile d’olive 120 g de fromage blanc 50 g d’emmental râpé 1 cs de persil ciselé quelques baies roses sel, poivre Laver et râper les courgettes puis les faire revenir dans l’huile d’olive dans une poêle avec l’ail écrasé pendant 10-15 min. Saler et poivrer. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, ou 190° chaleur normale). Dans un saladier, mélanger les jaunes d’oeufs avec le fromage blanc, la farine mélangée à la levure, le lait. Saler et poivrer. Ajouter le thon émietté,  les courgettes, le persil et le fromage râpé. Battre les blancs en neige et les ajouter à la préparation précédente délicatement. Verser le tout dans le moule à cake (beurré s’il n’est pas en silicone). Cuire 50 min. Laisser refroidir sur une grille. Pour la sauce au fromage blanc, mélanger une bonne cuillerée de moutarde avec 1 cs de jus de citron et du fromage blanc (je n’ai pas mesuré, peut-être 200 g). Ajouter de la ciboulette ciselée. Saler et poivrer à votre convenance.       Pain-de-thon-aux-courgettes1.pdf 2009-03-20T09:21:00+01:00

Asperges et dos de cabillaud poêlés sauce Hollandaise  - Les plaisirs de la bouche

Asperges et dos de cabillaud poêlés sauce Hollandaise - Les plaisirs de la bouche

Recette N°747 Ingrédients pour deux personnes : 12 asperges vertes 60 g de beurre 2 morceaux de dos de cabillaud 3 c à soupe de farine 100 g de beurre 2 jaunes d’œuf 2 c à soupe de vinaigre de vin blanc 1 c à soupe de jus de citron Sel et poivre Préparation...

Saute-en-bouche de poulet à la moutarde - Quand Nad cuisine...

Saute-en-bouche de poulet à la moutarde - Quand Nad cuisine...

  Cette recette, repérée sur le magazine Cuisine Actuelle (de mars 2006), m’avait tout de suite interpellée, non seulement par son nom pas banal mais aussi parce que j’adore la moutarde à l’ancienne (rappelez-vous mes dernières papillotes!). Les ingrédients (pour 2 personnes): 2 blancs de poulet 6 tranches fines de poitrine fumée 1/2 oignon 1 feuille de laurier de la moutarde à l’ancienne 1/2 verre de vin blanc sec beurre, huile d’olive sel, poivre Couper d’abord les blancs de poulet dans l’épaisseur puis les placer sous un film alimentaire et les aplatir (le mieux étant d’utiliser le rouleau à pâtisserie). Les tailler en bandes de 4 cm environ (on en obtient alors 3 par blanc). Saler et poivrer puis les tartiner de moutarde. Déposer alors chaque morceau de poulet sur une tranche de poitrine puis rouler (le lard se retrouve alors à l’extérieur) et maintenir le tout avec une pique en bois. Faire revenir l’oignon émincé dans une poêle avec une noix de beurre et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajouter les roulades de poulet et la feuille de laurier. Laisser dorer environ 5 min sur feu vif puis déglacer avec le vin blanc. Porter à ébullition et laisser cuire à feu plus doux quelques minutes. Rajouter un peu d’eau si vous souhaitez obtenir un peu plus de jus. Je vous dis pas les parfums qui se dégagent pendant la cuisson.. hummm… Servir bien chaud. On peut choisir de servir en enlevant ou non les piques en bois. Un régal!   2006-11-18T09:57:00+01:00

Filets de poulet sauce comté et lardons - Shukar Cooking

Filets de poulet sauce comté et lardons - Shukar Cooking

4 filets de poulet 1 oignon 75 g de lardons 1 feuille de laurier thym 30 cl de vin blanc pour la sauce : 100 g de comté râpé 20 cl de crème liquide 1 càs de moutarde de Dijon 1 càc de paprika fumé sel Mettre un peu d’huile d’olive dans une sauteuse, y...

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.