Velouté glacé coco chou d'été et cosses de petits pois - Les petits plats de Béa

Velouté glacé coco chou d'été et cosses de petits pois - Les petits plats de Béa

Un joli chou d'été m'a fait de l'?il chez mon maraîcher. Mais en cette saison je me demandais bien comment l'utiliser. C'est ce potage glacé qui s'est imposé à mon esprit. Frais et parfumé mais doux également il est tout ce dont j'avais envie pour me...

Les recettes de cuisine similaires à "Velouté glacé coco chou d'été et cosses de petits pois - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Glace maison yaourt & coco

Glace maison yaourt & coco

Je ne suis pas hyper fan de glaces, sauf en été ou elles remplacent un peu trop souvent une coupe de salade de fruits maison ou un ramequin de fromage blanc pour mon dessert du dîner. Mon chéri est fan des parfums acidulés, genre citron, mandarine ou framboises et de la bonne glace à la vanille, mon

Cocotte de légumes aux pois chiches [le lundi c'est veggie]

Cocotte de légumes aux pois chiches [le lundi c'est veggie]

Je n'aurai pas la prétention d'appeler ma p'tite cocotte de légumes couscous, mais c'est de ce plat que je me suis inspirée pour réaliser ma recette. J'avais envie d'un plat savoureux, légèrement épicé, avec une sauce parfumée et j'avais dans mon frigo quelques navets jaunes et carottes jaunes. Ce p

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

Mijoté de boulettes aux petits pois - sucreetepices.over-blog.com

Mijoté de boulettes aux petits pois - sucreetepices.over-blog.com

Aujourd'hui je vous propose un délicieux plat complet à base de boulettes. J'ai utilisé de la viande de boeuf que j'ai hachée moi-même mais vous pouvez prendre une autre viande hachée. C'est un plat facile à faire, économique, équilibré et très parfumé,...

Velouté de potiron au lait de coco - sucreetepices.over-blog.com

Velouté de potiron au lait de coco - sucreetepices.over-blog.com

C'est une soupe très facile à faire et riche en goût. On profite encore du potiron, c'est tellement bon et ça donne bonne mine :-). Le lait de coco apporte au velouté de la douceur et les épices le parfument agréablement. Un régal. Ingrédients (pour 5-6...

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Tête de veau "sauce bibiche"

Tête de veau "sauce bibiche"

Les lecteurs assidus ne manqueront pas de constater que j'ai quand même pas mal de "madeleines de Proust". Il en est une que je chéris tout particulièrement car elle évoque encore aujourd'hui des moments heureux à la table de famille.J'ai un peu roulé ma bosse et vécu dans pas mal d'endroits différents. Lorsque je rentrais chez mes parents après une absence prolongée, Maman mettait un point d'honneur à me demander ce que je souhaitais manger pour mon retour. A chaque fois je lui demandais une tête de veau " sauce bibiche". Cette tête de veau était toute simple mais bonne et surtout accompagnée, non pas d'une sauce gribiche, mais d'une sauce que j'avais affectueusement baptisée "bibiche". Il s'agissait d'une simple mayonnaise aux herbes, bien relevée et parfumée. Cette mayonnaise, à l’œuf entier, est institutionnelle et si par malheur le réfrigérateur n'en contient pas, cela relève de l'incident diplomatique. Je crois me souvenir que la recette avait été mise au point il a plusieurs décennies par la célèbre marque américaine qui commence par Tupp.... et qui se termine par ..ware. Elle a l'avantage d'être incroyablement digeste et se conserve très longtemps au frais en bocal fermé. Elle est très blanche, absolument pas huileuse et se prête à toutes les variantes possibles.A la fin, je n'avais même plus à demander quoi que ce soit et je savais que sur la table je trouverais une plantureuse tête de veau, bien fumante accompagnée de pommes de terre et de carottes et de l'incontournable pot de sauce "bibiche".On ne discute pas, la tête de veau on l'adore où on la déteste.

Pain d'épices

Pain d'épices

     Il existe de nombreuses variétés de pain d'épices et autant de villes tant en France qu'à l'étranger qui peuvent s'enorgueillir de mettre en avant cette spécialité.Reims, Sens, l'Alsace, l'Allemagne (Ulm), l'Angleterre offrent toutes un pain d'épices dont les recettes sont parfois très différentes. La base toutefois, reste unique : une farine, du miel et des épices.Le pain d'épices de Dijon se distingue essentiellement par le recours à la farine de blé alors que les autres sont très souvent faits à base de farine de seigle.Le pain d'épices est plus que millénaire ; si des traces de pain de sésame au miel sont connues et répertoriées en Egypte antique, Rome mettait aussi à sa table des préparations faites de  pâtes frites au miel. Le pain d'épices tel que nous le connaissons en occident viendrait quant à lui de l'extrème-orient et l'on avance l'hypothèse qu'il descendrait en droite ligne d'un pain/gâteau chinois (le mi-kong), pain dont la réputation de très longue conservation aurait séduit les troupes du terrible Gengis Khan.  Ce pain aurait cheminé à travers le continent avant d'échouer au Moyen-Orient. De là, des Croisés le rapportèrent dans les Flandres et la jeune comtesse de Flandres et d'Artois, également duchesse de Bourgogne, Marguerite de Flandres aurait apporté cette préparation à Dijon, siège du duché.         Du fond de sa retraite du château de Germolles ( Saône-et-Loire), notre bonne duchesse nous a transmis cette spécialité qui fait encore la renommée de notre bonne vieille ville de Dijon.Jusque dans les années cinquante, la région comptait plus de quarante artisans "pain-d'épiciers". Aujourd'hui, seules deux maisons ont survécu : "Mulot et Petitjean" et "Auger".Personnellement moi, c'est ma madeleine de Proust. Entrer dans la boutique sans âge de Mulot et Petijean, contempler les boiseries anciennes et pâtinées, marcher de la pointe des pieds sur le carrelage coloré et sentir.... sentir cette odeur si caractéristique de "notre" pain d'épices. L'anis et l'anis étoilé parfument la pâte du pain d'épices de Dijon. Quel tourbillon de parfums, d'odeurs, de formes.....J'ai toujours été impressionné par les monstrueux "pavés de santé", ces pièces rectangulaires de plus de six kilos que l'on détaillait et vendait au poids. Nous allions fort souvent en acheter pour les grand- tantes, car au delà de la gourmandise, le pavé de santé était appelé ainsi car on lui prêtait une vertu indéniable : " ça fait aller " !!!!!!!!Les pains fourrés de confiture d'orange, les nonnettes, les glacés minces, les sujets .......Le goût de mon enfance ? oui, une tartine de pain d'épices plutôt sec, beurré et trempé dans un cacao au retour d'une partie de neige au pied des vignes du plateau de Chenôve, tout ça les pieds collés contre le radiateur de la salle à manger !Je fais encore régulièrement du pain d'épices sans toutefois chercher à égaler mon bon vieux pavé de santé. La recette diffère en tous points mais le goût est là. Je vous propose mon pain d'épices.Pour deux pains il faut : ( vous êtes prévenus, c'est une bombe calorique )

Velouté de petits pois et chantilly à l'Espelette - Les petits plats de Béa

Velouté de petits pois et chantilly à l'Espelette - Les petits plats de Béa

Aujourd'hui je vous propose une recette empruntée à Doria (la cuisine de Doria). Un potage très élégant, paré d'une chantilly parfumée à la purée de piment d'Espelette. Elle apporte du peps à ce velouté dont la douceur ne fait que confirmer son qualificatif...

Yaourts maison au citron pour un petit déjeuner gourmand - Les petits plats de Béa

Yaourts maison au citron pour un petit déjeuner gourmand - Les petits plats de Béa

Les yaourts maison j'en fais toutes les semaines. Bien souvent natures, je les mange tel quel car ils sont très doux ou parfois additionnés de confiture ou de compote. D'autres fois je m'amuse à les parfumer. Aujourd'hui je vous propose ma version au...

Velouté de chou rave et pois cassés à la sauge - Les petits plats de Béa

Velouté de chou rave et pois cassés à la sauge - Les petits plats de Béa

Aujourd'hui je vous propose un velouté réconfortant et complet, idéal pour un diner léger. Cet hiver est finalement assez doux dans ma région et les feuilles de sauge ont bien résisté jusqu'à maintenant me permettant encore de parfumer cette soupe. Pour...

SOUPE EPICEE AUX COURGETTES ET AUX POIS CHICHES - Les petits plats de Béa

SOUPE EPICEE AUX COURGETTES ET AUX POIS CHICHES - Les petits plats de Béa

Ce potage vient du blog de Vanda. Sa composition a retenu mon attention. C'est ainsi qu'on s'en est régalé un dimanche soir. Les soupes, veloutés ou potages y sont souvent au menu. Pour 4 bols 2 courgettes 150 g de pois chiches cuits 1 oignon 3 gousses...

Salade de chou d'été à la polonaise - Les petits plats de Béa

Salade de chou d'été à la polonaise - Les petits plats de Béa

Je vous l'ai dit il y a quelques jours je me suis laissée tenter par un chou d'été sur l'étal de mon maraîcher. J'en ai utilisé la moitié pour faire ce velouté très frais parfumé à la noix de coco.la recette est ici Pour l'autre moitié j'avais imaginé...

Velouté de carottes blanches - Les petits plats de Béa

Velouté de carottes blanches - Les petits plats de Béa

Je voulais étonner par la couleur de ce potage mais j'ai été la première surprise par la saveur de ce velouté. Une véritable douceur, une saveur bien moins prononcée que celle des carottes traditionnelles ont fait dire à Monsieur les Petits Plats qui...

Velouté choux raves carottes - Les petits plats de Béa

Velouté choux raves carottes - Les petits plats de Béa

Après tous ces repas de fêtes, un potage est toujours agréable pour un repas léger d'un soir juste accompagné de fromage et de bon pain. 3 choux raves 3 carottes 2 échalotes 1 cuillère à soupe d'huile d'olive 2 cuillères à soupe de crème fraîche 1 cube...

Filets de sardines à la chermoula, galettes de céréales - Maroc (3) Meknès - Les petits plats de Béa

Filets de sardines à la chermoula, galettes de céréales - Maroc (3) Meknès - Les petits plats de Béa

J'achète rarement des magazines. Mais en partant au Pérou, j'ai acheté à l'aéroport un Femme Actuelle. Cette recette en y est issue. Les filets de sardines sont farcis de chermoula. J'ai vraiment aimé ce mélange d'herbes, d'épices et de beurre très parfumé....

Gaspacho, glace au basilic - Andalousie (1) Cadix - Les petits plats de Béa

Gaspacho, glace au basilic - Andalousie (1) Cadix - Les petits plats de Béa

Une entrée fraîcheur garantie avec un potage frais aux saveurs estivales de tomates, poivrons, concombre, accompagné d'une boule de glace au fromage blanc parfumé au basilic. Ce plat est le fruit de mes rêves de fraîcheur pendant les derniers jours de...

Jarret de dinde gremolata et petits légumes - Les petits plats de Béa

Jarret de dinde gremolata et petits légumes - Les petits plats de Béa

Quand nous sommes arrivés dans notre maison, le contexte village à la campagne m'a donné envie de créer dans notre jardin un potager. J' y ai semé de la salade, du persil, des haricots verts des petits pois.... Mais au fil du temps, le mal de dos et les...

Salade pique-nique quinoa, crudités, thon et croûtons chèvre Tipiak

Salade pique-nique quinoa, crudités, thon et croûtons chèvre Tipiak

Salade pique-nique quinoa, crudités, thon et croûtons chèvre Tipiak Une recette Tipiak avec un Quinoa gourmand, j'ai choisi le quinoa parfumé aux épices douces, et une nouveauté : leurs croûtons goût chèvre pour salades. Ici, la recette est présentée dans des pots parfaits pour les transporter sans risques en pique-nique ainsi que leur sauce diététique au fromage blanc. Une façon originale de passer un bon moment en famille avec un repas équilibré que tout le monde a aimé.

Crème de petits pois chèvre-menthe en verrine

Crème de petits pois chèvre-menthe en verrine

Verrine,crème,soupe,potage,velouté,gaspacho,petits pois,menthe,chèvre frais,bûchette de chèvre,crème fraîche,mascarpone,tiède,chaud,glacé,apéritif,apéro,apéritif dînatoire,buffet,mint coat cheese peas cream