Chou rouge à la polonaise - Les petits plats de Béa

Chou rouge à la polonaise - Les petits plats de Béa

Traditionnellement je cuisine le chou rouge de cette manière : émincé et cuit à court jus avec parfois un peu de vin rouge, j'ai ainsi le sentiment de conserver toutes les propriétés de ce légumes et il a donc une couleur rouge très foncé, comme ici. Et...

Les recettes de cuisine similaires à "Chou rouge à la polonaise - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Gaufres au chou kale et au fromage

Gaufres au chou kale et au fromage

Bonjour à tous et à toutes, Comme vous n'êtes pas sans le savoir, j'adore les légumes et les plats qui changent, je ne suis pas trop port...

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Bien manger, c’est une sacré organisation ! Entre le travail, le sport, les sorties … le temps de cuisiner en semaine se réduit considérablement et on tombe vite dans la facilité. Pour ma part, je dois en plus me cuisiner des plats pour le midi, n’ayant pas de cantine ou de quoi cuisiner sur mon lieu de travail, et n’ayant pas une folle envie de manger des sandwichs tous les midis. Je fais aussi du sport plusieurs soir par semaine, et il m’est souvent impossible niveau timing de rentrer du travail, cuisiner, manger, et partir au sport. Donc, plutôt que de manger un plat de pâte au fromage râpé, je me suis mise au meal prep !  Mais qu’est ce que c’est ? Le meal prep vient de l’anglais « meal » qui signifie repas et « prep » pour préparation, Ou autrement dit l’art de préparer ses repas en amont.  Voilà comment ça se passe à la maison :  Durant la semaine, je prépare mes menus pour la semaine suivante. J’essaye de réduire la viande et le poisson au maximum, je prévois donc en général un seul repas dans la semaine avec de la viande ou du poisson. Si le plat est long à faire, je le prévois en début de semaine pour le cuisiner le week end, sinon je le prévois en milieu de semaine et vais chercher la viande le jour J chez mon boucher. Je fais aussi attention avec le poisson, et ne mange pas de poisson d’origine Norvège par exemple.  Pour le reste de la semaine, je passe en revue les légumes de saisons et essaye de prévoir les plats en fonction. (Pas toujours facile sachant que j’ai vraiment du mal avec 95% des légumes d’hiver !  😉 ) Nous sommes 2 à la maison, et je sais qu’un gros potiron nous fait 2 repas : je prévois donc 2 recettes à base de potiron Pareil pour les sachets de pomme de terre, ou toutes ces choses en grandes quantité qui peuvent servir pour plusieurs repas.  Je trouve ça pratique car il est plus facile pour moi de trouver des idées de recettes autour d’un aliment particulier, et cela évite également le gaspillage.  Pour faire mon menu, je me sers d’un tableau Excel tout simple, ou je note mes recettes pour chaque midis et chaque soirs de la semaine, et ou je note tous les ingrédients dont j’ai besoin, ainsi que les quantités. Ci-dessous mon tableau si vous voulez vous en servir ! Je prends ensuite ma liste et la compare avec tout ce que j’ai dans mes placards : encore une fois on évite le gaspillage ! J’achète seulement ce dont j’ai besoin.  Vient le temps de la cuisine ! (Enfin !) Une fois les courses faites, je me réserve en général le dimanche après-midi pour cuisiner.  La aussi, question d’organisation. On commence par les aliments qui prennent le plus de temps à cuire, et on se pose les bonnes questions : Combien de plats vont aller au four ? Pour combien de temps ? Est ce que plusieurs plats nécessitent les mêmes ingrédients ? Si c’est le cas, je fais en sorte de les préparer en même temps.  Je privilégie les quiches, tartes, et autres plats qui se conserve quelques jours. Mais vous pouvez aussi prévoir d’autres plats qui se gardent un peu moins bien. Dans ce cas, préparez tous vos ingrédients (épluchez vos carottes, découpez vos courgettes,…) et faites cuire le tout au dernier moment ! Vous aurez ainsi gagné un temps très précieux de préparation. En général, je prévois les repas du soir pour 3 personnes : ainsi, il me reste une portion pour le midi! En plus de gagner du temps, cela m’évite de trop me creuser la tête pour trouver 2 fois plus de recettes. Il est temps ensuite de ranger vos préparations ! C’est la qu’il vous faut des boites. De nombreuses boites. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur, si votre plat est prévu pour la fin de semaine et que vous n’avez pas envie qu’il se détériore. Pensez à étiqueter vos boites, avec le nom de votre plat, le jour à laquelle vous souhaitez le manger, et la date à laquelle vous l’avez préparé.  Ainsi, plus de casse-tête durant la semaie! Vous sortez votre petite boîte, vous réchauffez, vous assaisonnez si besoin, et vous dégustez. Le grand luxe quoi ! Et encore une fois , les soirs où on a pas trop de temps, c’est tellement plus simple et plus sain que de ce faire un plat rapidos. Le meal prep est également super pour les petits déjeuners ! Vous n’avez pas le temps de prendre un petit déjeuner ? Vous mangez un gros bol de céréale rapidement ? Préparez à l’avance vos barres de céréales, vos galettes pour le matin. Comme ça, un petit déjeuner de chef chaque matin!  Et vous, êtes vous adeptes du « meal prep » ? 

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

Vous vous intéressez aux cocottes en fonte, mais vous restez perplexe quant à l’idée d’en acheter une. Pourtant, c’est un ustensile de cuisine qui a conquis plusieurs personnes en raison ses nombreux atouts. C’est en effet une cocotte qui permet de faire de bons petits plats et de cuire rapidement les aliments. Elle présente de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Nous apporterons plus de détails dans la suite de cet article. Une cocotte en fonte, c’est quoi ? La cocotte en fonte fait désormais partie des indispensables d’une cuisine. Elle est semblable à une marmite et dispose d’un couvercle et des poignées. Comme son nom l’indique, sa matière de base est la fonte. Elle est adaptée pour la cuisson des aliments sur braise, sur table de cuisson ou encore au four. Comme la plupart de ses semblables, cet ustensile de cuisine peut être utilisé pour mijoter ou pour braiser des viandes et des légumes. Elle est disponible sous différentes formes et avec des couleurs tout aussi variées. À ce sujet, les modèles ovales et ceux ronds sont les plus répandus. Les avantages Les raisons qui motivent les utilisateurs à se procurer cet ustensile de cuisine sont assez nombreuses. La cocotte en fonte est avant un outil polyvalent. Elle peut être utilisée sur les feux de cuisson et même au four. Elle permet aussi de garder au chaud un aliment après cuisson. Vous pouvez laisser vos aliments déjà cuits dans la cocotte pendant plusieurs heures avant de les servir sans craindre qu’ils se refroidissent. On peut comprendre pourquoi cet accessoire est si apprécié du public. En plus, elle résiste aux températures élevées et à l’effet du lave-vaisselle grâce à l’épaisseur de la fonte et l’émaillage interne. Outre sa résistance, la cocotte en fonte permet également de cuire une large gamme d’aliments. De plus, c’est un ustensile de cuisine increvable lorsqu’il est bien entretenu et utilisé normalement. De ce fait, son achat constitue un investissement rentable. Par ailleurs, la cocotte à fonte favorise une cuisson homogène et savoureuse des aliments. Un autre avantage de cet équipement de cuisine, c’est qu’il ne se corrode pas et ne perd pas non plus ses caractéristiques, et ce, même s’il passe au lave-vaisselle. Toutefois, il est recommandé de laver cette cocotte avec un produit non abrasif et une éponge douce, puis de la rincer à l’eau chaude. Les inconvénients     Malgré les nombreux avantages de la cocotte en fonte, elle présente quelques inconvénients. Son utilisation demande de prendre plusieurs précautions. En effet, il n’est pas facile de faire une cuisson à sec avec cet équipement, à moins que vous ajoutiez de la matière grasse et un peu d’eau. Aussi, elle ne supporte pas la montée brusque de la température de cuisson. L’idéal serait de cuire vos aliments en montant progressivement l’intensité de la source de chaleur. La fonte étant une matière très fragile, il faut donc éviter de faire tomber votre cocotte. Par ailleurs, l’intérieur et l’extérieur de la cocotte en fonte ne doivent pas être grattés pendant son lavage. Pour cette raison, il est conseillé de la tremper dans de l’eau chaude pour enlever les aliments collés à sa paroi interne, car elle n’est pas antiadhésive. Aussi, le poids du couvercle de certains modèles peut aller jusqu’à plusieurs kilogrammes. Il faut donc bien vérifier ce détail lors de l’achat. En définitive, la cocotte en fonte est un bon équipement de cuisine qui permet non seulement de cuire rapidement les aliments, mais aussi de les préserver des contaminations. C’est un équipement de grande qualité avec moins de risque pour la santé.

Sarmale - feuilles de vigne farcies moldaves - sucreetepices.over-blog.com

Sarmale - feuilles de vigne farcies moldaves - sucreetepices.over-blog.com

Les sarmale sont des feuilles de vigne ou de chou nature ou aigre de type choucroute farcies avec un mélange de viande, de riz et de légumes. C'est un plat traditionnel moldave et roumain, présent sur toutes les tables de fête. On retrouve des variantes...

JARDINIÈRE DE LÉGUMES À MA FAÇON

JARDINIÈRE DE LÉGUMES À MA FAÇON

J'achète très rarement des haricots plats au profit des traditionnels haricots verts, mais c'est un tort car cette autre variété est délicie...

Couscous

Couscous

Les sondages récurrents placent le couscous comme le  plat favori des Français. Si ce n'est pas une belle preuve d'intégration !Le couscous est un mets désormais adopté de tous et la métropole regorge de restaurants proposant des couscous au goût des clients.Toutefois, comme tout plat traditionnel, il connaît autant de variantes que d'origines ou encore que de cuisinières et cuisiniers.Très largement présent dans toute l'Afrique du Nord, jusqu'en Libye, on en trouve historiquement des traces jusqu'en Sicile voire dans les Balkans avec un équivalent en Albanie.Le couscous reste traditionnellement un plat complet qui se compose d'une céréale ( semoule de blé, orge mondée, etc. ), de protéines végétales ( les pois chiche ) et d'un ragoût de légumes du cru allant du légume vert aux féculents.Le couscous de terroir ne comportait originellement pas d'apport carné. La viande est venue, au gré des siècles et des influences en l'espèce de la viande ovine ou bovine. Les traditions juives séfarades ont porté aux nues les boulettes de viande ou la merguez.         En France, les restaurateurs flattent les gaulois que nous sommes en présentant des couscous dit "royaux" qui offrent un choix de viandes diverses et variées en même temps.Le couscous est recensé sur le continent africain bien avant l'Islamisation du Maghreb. Les traces archéologiques d'ustensiles culinaires s'apparentant au fameux couscoussier ont été découvertes tant en Kabylie qu'aux abords de l'Atlas.Étant répandu dans toute cette partie du continent, le couscous n'est jamais connu sous ce même vocable. Au gré des langues et des régions on parle de couksi, barbucha, seksu, kseksou voire ta'am ( nourriture ) ou encore na'ma ( bénédiction ) !J'ai personnellement fait mes premiers pas dans le monde du couscous familial avec une dame algérienne et un ami kabyle algérien. Leurs couscous, s'ils pouvaient différer un peu, avaient toutefois un point commun que je considère comme une belle garantie d'authenticité : ils étaient simples. Si une viande vient enrichir le ragoût, on ne choisit qu'une seule viande.Je souhaite ici vous proposer le couscous de mon ami kabyle.Pas d'inquiétude, hormis la semoule qui demande un petit tour de main, la recette est très abordable.

Pita aux blettes et fromage ( d'inspiration serbe et turque )

Pita aux blettes et fromage ( d'inspiration serbe et turque )

Mes voyages dans les Balkans, en Grèce et en Turquie ont toujours été ponctués de ces délicieux moments où je dégustais, non, je l'avoue, où je dévorais les feuilletés de toutes sortes que l'on trouve dans cette partie du bassin méditerranéen.Ces mêmes feuilletés sont assez éloignés des nôtres et sont habituellement confectionnés à l'aide de très fines feuilles de pâte translucide que l'on superpose en ajoutant la matière grasse et la garniture. Ainsi en ex-Yougoslavie utilise-t-on les feuilles de "koré" et en Grèce la fameuse "pâte à filo" ; en Turquie, c'est le non moins connu "burek". L'utilisation en est très simple. A défaut de pouvoir faire ses achats dans une épicerie de tradition balkanique, je vous suggère d'utiliser la pâte à filo que l'on trouve désormais dans les hypermarchés. La pâte à filo se présente en rouleau de feuilles très fines d'environ 35 x 25 cm. Elles sont très fragiles et ne supportent pas la conservation après ouverture du paquet. Vous pourrez néanmoins les conserver quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur en ayant pris soin de remettre les feuilles dans leur emballage d'origine, emballage que vous roulerez dans quatre ou cinq feuilles de papier essuie-tout humide puis dans une feuille de papier aluminium.On trouve toute sorte de garnitures en fonction des régions et des pays. Ainsi peut-on déguster des pitas au fromage, à la viande de boeuf, aux épinards, aux épinards et au fromage, aux oeufs ou encore aux pommes de terre.

Choucroute de navets : " la navroute "

Choucroute de navets : " la navroute "

Le navet peut encore connaître son heure de gloire......Personnellement je suis grand amateur de ce légume que tant de personnes ne prennent même plus la peine de cuisiner. Je l'aime à toutes les sauces : vapeur et sauté avec une persillade, en purée, farci, etc....J'ai redécouvert au gré de mes pérégrinations une façon de le préparer peu commune et malheureusement en désuétude : en choucroute !!!Le navet, ou plus exactement le navet-rave ( beaucoup plus gros ) était râpé comme son lointain cousin le chou blanc et soumis à une lacto-fermentation pour être accommodé exactement comme la choucroute que nous connaissons tous. La lacto-fermentation est connue depuis des siècles dans beaucoup de civilisations. Il s'agit d'une simple fermentation lactique provoquée par les bactéries présentes dans les légumes. Cette transformation a pour but, en premier lieu, de favoriser une conservation optimale et dans un second temps, d'accroître la quantité de vitamines ( surtout la C concernant le chou et le navet ). La lacto-fermentation est aujourd'hui un phénomène de mode assez répandu et nombre de sites internet y sont consacrés.Moi, j'ai connu la chcoucroute de navets dans mon entourage. Elle est traditionnelle en Franche-Comté mais ne se rencontre que fort peu aujourd'hui.J'ai tenté de remédier à cette quasi-disparition en la préparant moi-même et j'avoue avoir été très surpris du résultat. 

TOP 10 des recettes du mois d?Aout - Fourneaux Et Fourchettes

TOP 10 des recettes du mois d?Aout - Fourneaux Et Fourchettes

Août est là, la chaleur aussi ! Les fruits et légumes sont présents partout, et il est important de manger ces produits de saison car? ils contiennent plein d?eau ! Parfait pour rester hydrater ?? Alors voilà notre top 10 des recettes du mois d?Aout qu?on a hâte de déguster ! Il suffit de cliquer sur le titre de la recette pour y accéder. TOP 10 des recettes du mois d?Août Muffins courgette, pépites de chocolat et miel La courgette donne à ces muffins un côté très aérien et léger, et en plus ils sont sans beurre  Aubergines en salade Une salade Super fraîche pour supporter les grosses chaleurs ! Les aubergines rôties donnent beaucoup de goût à cette salade parfaite pour l?été  Flan de tomate Vous l?avez peut être déjà vu passer car ce flan de tomate a eu beaucoup de succès, mais vraiment on ne s?en lasse pas ! Il est en plus super simple et rapide à faire  Galettes de thon à la tomate Une autre recette à base de tomate qui a eu beaucoup de succès à sa sortie et qui accompagne parfaitement une petite salade verte ! Salade de betterave Cette salade de pâte et betterave a un petit côté « comfort food » avec sa sauce au roquefort. Et puis un été sans salade de pâte, est ce vraiment un été ?  Muffins aux flocons d?avoine et framboises Un peu de sucré avec ces muffins aux flocons d?avoine et framboises ! Il reste très léger, et la fraîcheur de la framboise en fait un dessert d?été parfait ! Carottes rôties au four Un des plats qui m?a fait adoré les carottes cuites ! Ces carottes rôties au four sont juste fondantes, c?est une de mes recettes préférées !  Salade de tortellini à la grecque Du concombre, des tomates, de la fêta ,? on nage en plein bonheur pour moi la ! Une recette très fraîche que j?adore !  Tarte aux légumes du soleil Elle porte bien son nom cette tarte non ? La tarte parfaite de cet été, à base de courgette, aubergine et tomate bien sur. Risotto aux asperges et mozzarella Si vous voulez donner un air d?été à vos risottos et changer du traditionnelle risotto aux champignons ? Alors, il faut essayer ce risotto tomate mozzarella et asperges ! Voilà, c?est déjà tout pour ce mois ci. J?espère que vous trouverez votre bonheur, et rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle sélection !

Cuisiner et conserver les légumes de saison - Line Lisbonne Et Cie

Cuisiner et conserver les légumes de saison - Line Lisbonne Et Cie

L’été approche et le jardin est en pleine effervescence. Que vous ayez un potager ou que vous soyez un client assidu des marchés locaux, voici des idées pour préparer, cuisiner ou encore congeler les légumes de saison : courgettes, betteraves rouges, poivrons, petits oignons blancs et bientôt les tomates.  Alors, pour varier les plaisirs ou … Read More

Poêlée de haricots Azuki au potimarron

Poêlée de haricots Azuki au potimarron

L'assiette que je vous propose est un plat complet avec des légumineuses, des légumes et du riz. Le potimarron donne une jolie touche colorée et sucrée. Il est conseillé de l'acheter bio car ainsi, on conserve la peau qui est difficile à éplucher. C'est plus pratique car elle devient tendre à la cuisson. J'ai choisi un chou chinois mais le chou cabus est parfait également.

Soupe "Caldo verde"

Soupe "Caldo verde"

"Caldo verde" signifie bouillon vert et le choix du chou, qui donne sa belle couleur verte, est fondamental. Comme pour toute recette traditionnelle on trouve diverses versions de cette soupe qui nous vient du Nord-Est du Portugal, tout près de l'Espagne, mais les deux légumes de base sont toujours les mêmes : du chou vert et des pommes de terre. Sans oublier le "chouriço" portugais ( une saucisse de porc fumée au piment doux), que vous pourrez remplacer par une saucisse fumée à cuire ou un chorizo doux espagnol. Ce ne sera pas tout à fait le même goût mais ce sera bon tout de même !

Boul-go-gui de Corée du Sud

Boul-go-gui de Corée du Sud

Boul-go-gui de Corée du Sud Une recette traditionnelle coréenne à base de bœuf que l'on grille sur une plaque chauffante conique placée à table. Néanmoins, on peut tout à fait la préparer sur une pierrade où à la poêle. Généralement, ce plat est servi avec un assortiments de légumes crus (concombre, laitue, carottes et feuilles de chrysanthème comestibles) mais on peut juste le proposer avec du riz. Ici, il s'agit de la recette du Chef Mi-Kyeung Kim pour être au plus près des saveurs de la recette originale, il est conseillé d'utiliser des poires asiatiques (elles n'ont pas vraiment la même texture ni le goût des nôtres c'est plus des « pommes-poires » ) et d'utiliser l'ail confit de Corée du Sud de Sarabar (il a été confit dans de l'eau de mer pendant 30 jours donc forcément il n'a ni le goût ni la texture d'un simple ail et encore moins son visuel car il est noir).

Nouilles sautées à la Thaï et au tofu (pas à pas en photos)

Nouilles sautées à la Thaï et au tofu (pas à pas en photos)

Nouilles sautées à la Thaï et au tofu (pas à pas en photos) Une recette traditionnelle thaïlandaise (Pad Thaï Kai) que j'ai faite dans l'Atelier de cuisine Thaï à la Maison de la Thaïlande avec Chef Lek. On peut tout à fait remplacer le tofu par du poulet, du bœuf ou des crevettes. Personnellement j'ai refait la recette au tofu car je trouve que cela change un peu et qu'on ne le cuisine pas assez justement. Par contre, j'ai volontairement omis de mixer les cacahuètes grillées car je préfère lorsqu'elles sont concassées pour plus de croquant et pareil pour les crevettes séchées que j'ai laissées tels quels car elles sont petites. Au final tout le monde a adoré.

Légumes farcis à la viande hachée au four

Légumes farcis à la viande hachée au four

Légumes farcis à la viande hachée au four Une recette classique facile et rapide à faire surtout si en plus vous êtes malin et vous en profitez pour recycler des restes dans le hachis (c'est pour cela que la recette a été inventée par nos grands-mères pour éviter le gaspillage!). Bien entendu à vous de mettre les légumes préférés de vos enfants (généralement les pommes de terre!) et ceux qu'ils détestent (chez moi c'est les courgettes mais ils en mangent sans le savoir dans les hachis justement et se resservent plusieurs fois donc ils les trouvent bonnes! C'est juste une question de dosage et de présentation) mais rajoutez aussi des poivrons ou des légumes aux couleurs ou formes variés pour rendre votre plats plus appétissant.

Waterzoï de poulet (pas à pas en photos)

Waterzoï de poulet (pas à pas en photos)

Waterzoï de poulet (pas à pas en photos) Une recette traditionnelle française de la région de la Picardie dont il existe forcément de nombreuses variantes dans les recettes de grands-mères. En voici une toute simple, adaptée de façon à constituer un repas complet mais rien ne vous empêche si vous n'êtes pas amateur de poireaux de proposer d'autres légumes cuits à part et plus populaires pour les enfants genre des pommes de terre...

Colcannon, un plat traditionnel irlandais

Colcannon, un plat traditionnel irlandais

Colcannon,plat irlandais,chou vert,pomme de terre,purée,st Patrick,fête nationale,17 mars,halloween,hiver,plat traditionnel,végétarien, légumes d'hiver