Galette des rois facile à la frangipane - Quand Nad cuisine...

Galette des rois facile à la frangipane - Quand Nad cuisine...

  Vous en avez peut-être trop mangé ce week-end, mais j’en remets une couche avec ma galette! Après avoir publié mon récap samedi, je me suis rendue compte que je ne vous avais pas donné la recette classique de la galette à la frangipane. J’en ai fait une hier (exprès pour vous!… enfin surtout pour nous!), mais plus simple que celle que je vous proposais il y a quelques années, puisque sans crème pâtissière. Elle est très rapide à préparer (surtout quand on ne fait pas sa pâte feuilletée maison et qu’on mélange la crème d’amande au robot) et vraiment très bonne, j’ai tout juste sauvé un morceau pour une rapide photo de l’intérieur! Pour 6 personnes: 2 pâtes feuilletées 90 g de beurre à température ambiante 120 g de poudre d’amandes 90 g de sucre en poudre 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 2 oeufs (+1 pour dorer) 1 cs de rhum (facultatif) Dans le bol du kitchenaid muni de la feuille (ou dans un saladier avec une cuillère en bois), mélanger le beurre mou jusqu’à ce qu’il soit bien pommade. Ajouter la poudre d’amandes, les sucres et mélanger. Incorporer enfin les oeufs et parfumer avec le rhum. Dérouler la première pâte sur une plaque en conservant le papier cuisson. Déposer la crème d’amandes en partant du centre et en laissant une marge d’environ 2 cm sur le pourtour. Badigeonner le contour resté libre avec un peu d’eau et déposer la seconde pâte dessus en chassant l’air et en appuyant tout autour pour souder. Avec un couteau, retailler nettement les bords. Badigeonner le dessus de la galette d’oeuf battu et décorer avec la pointe du couteau. Glisser la galette au réfrigérateur le temps de préchauffer le four à 200°.  Badigeonner une nouvelle fois d’oeuf battu (oublié!) et enfourner. Laisser cuire 20 min à 200° puis baisser la température du four à 180° et poursuivre la cuisson 10 min. A la sortie du four, laisser tiédir ou complètement refroidir sur une grille avant de déguster.           Galette des rois facile à la frangipane 2014-01-06T06:34:00+01:00

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Recettes au robot pâtissier

Recettes au robot pâtissier

Plus de 140 recettes gourmandes, rapides et faciles  !  Côté sucré  :Pâte sablée, feuilletée, petits biscuits, gâteaux, cheesecakes, tartes, mouss...

My comfort food - 120 recettes ultra-réconfortantes et diaboliquement gourmandes

My comfort food - 120 recettes ultra-réconfortantes et diaboliquement gourmandes

Quand les températures sont en baisse et que le moral est en berne, rien ne vaut une rassurante soupe maison ou un bon gratin pour nous mettre du...

Galettes - à l'école des pâtissiers

Galettes - à l'école des pâtissiers

Découvrez dans ce livre tout l'art de la galette des rois, pour réussir sa pâte feuilletée et en varier les garnitures comme un pro !20 recettes d...

Vivement la galette !

Vivement la galette !

Vous adorez la galette des rois mais vous pensez qu'elle se résume à une pâte feuilletée fourrée de frangipane ? Les recettes que vous allez déco...

Les recettes similaires


Galette des rois au chocolat - Quand Nad cuisine...

Galette des rois au chocolat - Quand Nad cuisine...

Toute attentionnée aux recettes pour les fêtes, j’en avais oublié l’épiphanie! Et pour cause, cette année, à peine remis du réveillon (plus difficilement pour certains… ils se reconnaîtront!)  qu’il faut déjà attaquer la galette! Chaque année, j’aime en préparer des versions différentes, la première de 2011 sera au chocolat! pas très originale, mais ô combien délicieuse! Il est important de bien fouetter le beurre avec le sucre au départ (et mon beau kitchenaid le fait admirablement!) pour avoir une texture bien mousseuse par la suite, qui rend la garniture plus aérienne. Pour une belle galette: 2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler (ou maison) 100 g de chocolat noir 120 g de beurre 100 g de sucre en poudre 125 g d’amandes en poudre 2 oeufs 1 cs de vanille liquide 1 cs de rhum Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Faire fondre le chocolat en morceaux au micro-ondes (ou au bain-marie).  Battre à l’aide d’un robot (ou d’un batteur électrique) le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse bien. Ajouter la poudre d’amandes, les oeufs, la vanille et le rhum. Verser le chocolat fondu et mélanger bien. Sur la plaque du four, dérouler une première pâte avec sa feuille de papier cuisson. A l’aide d’un pinceau en silicone, badigeonner le tour avec de l’eau. Verser la préparation au chocolat au centre et l’étaler en laissant un pourtour de 2-3 cm. Déposer la (ou les) fève(s) (j’ai oublié!!). Recouvrir avec la seconde pâte (dont on aura retirer le papier) et appuyer fortement sur le tour pour la souder à la première pâte. Décorer le dessus avec la pointe d’un couteau et badigeonner de lait (ou de jaune d’oeuf pour une dorure plus prononcée). Enfourner et laisser cuire 20-25 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.   D’autres galettes des rois? Galette des rois aux pommes, amandes et cannelle Galette des rois à la poire et au pain d’épices Galette des rois à la frangipane Galette des rois à la crème d’amandes Vous êtes plutôt brioche? Brioche royale Brioche des Rois 2011-01-05T07:09:00+01:00

Galette des rois banane chocolat - Quand Nad cuisine...

Galette des rois banane chocolat - Quand Nad cuisine...

  Je vous le disais samedi, je n’avais pas encore réalisée de galette cette année. Et bien maintenant c’est chose faite! Et c’est une version gourmande à la banane et au chocolat que j’ai choisie. Vraiment délicieuse, on a beaucoup aimé, notamment Pauline qui ne s’est pas faite priée! Avec des bananes bien mûres, il est inutile de trop sucrer la crème d’amandes, mais si vous préférez, vous pouvez augmenter la quantité à 100 g. Pour une belle galette: 2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler 80 g de beurre mou 80 g de sucre 125 g de poudre d’amandes 2 oeufs 2 cs de crème liquide 1 cs de rhum (ou plus si vous souhaiter une saveur plus prononcée, ici il passait inaperçu) 2 bananes 50 g de pépites de chocolat au lait (une tablette concassée) 1 fève (ou plusieurs) 1 jaune d’oeuf + 1 cs de lait pour la dorure Préchauffer le four à 200° (chaleur tournante). Fouetter le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le ménage mousse (dans le bol du kitchenaid c’est parfait). Ajouter alors la poudre d’amandes, les oeufs, la crème et le rhum. Bien fouetter pour obtenir une préparation homogène. Dérouler la première pâte et la déposer sur la plaque du four avec son papier cuisson. Étaler la préparation précédente en laissant un bord de 2 cm environ sur le pourtour. Déposer la (ou les) fève(s). Peler et détailler les bananes en rondelles pas trop épaisses et les répartir sur la crème d’amandes. Parsemer de pépites de chocolat. Dérouler la seconde pâte et la déposer par dessus. Avec un pinceau, passer un peu d’eau sur les bords pour mieux les souder et bien appuyer avec les doigts. Retailler la pâte si nécessaire pour obtenir un bord bien net et la chiqueter (= faire de petites entailles régulières avec la pointe d’un couteau). Mélanger le jaune d’oeuf avec le lait et badigeonner la galette à l’aide d’un pinceau. Enfourner la galette et laisser cuire 10 min. Baisser ensuite la température du four à 180° et poursuivre la cuisson 20 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.       Galette des rois banane chocolat     Toujours pas rassasiés de galettes? testez donc celles-ci: Galette des rois à la frangipane Galette des rois à la poire et au pain d’épices Galette des rois au chocolat Galette des rois aux pommes, amandes et cannelle Galette des rois chocolat et caramel Galette des rois poire spéculoos Galette franc-comtoise 2013-01-07T07:08:00+01:00

Galette des rois aux pralines - Quand Nad cuisine...

Galette des rois aux pralines - Quand Nad cuisine...

  Tout comme lundi dernier, je débute la semaine avec une galette des rois. Je sais bien que l’épiphanie est passée mais il n’est jamais trop tard pour se régaler de bonnes galettes! Cette fois j’ai testé la recette de Sylvie Aït-Ali (je vous avais déjà parlé de ce livre ici), avec ma petite touche personnelle des plus gourmandes: une poignée de pralines roses concassées éparpillées sur la crème d’amandes. Une belle idée, c’était délicieux! J’avais quand même conservé une moitié nature, je savais que ma petite fan de galette aurait été déçue sinon!       Pour une belle galette: 2 pâtes feuilletées 50 g de beurre mou 80 g de sucre en poudre 2 oeufs (+ 1 jaune pour dorer) 150 g de poudre d’amandes 1 cs bombée de crème épaisse 1 poignée de pralines roses concassées   Dans le bol du kitchenaid muni de la feuille (ou dans un saladier avec une cuillère en bois), mélanger le beurre mou avec le sucre. Ajouter les oeufs un à un puis la poudre d’amandes et la crème. Laisser reposer au frais 30 min. Dérouler la première pâte sur une plaque en conservant le papier cuisson. Déposer la crème d’amandes en partant du centre et en laissant une marge d’environ 2 cm sur le pourtour. Badigeonner le contour resté libre avec un peu d’eau et déposer la seconde pâte dessus en chassant l’air et en appuyant tout autour pour souder. Avec un couteau, retailler nettement les bords. Badigeonner le dessus de la galette de jaune d’oeuf battu et placer la galette au réfrigérateur pendant 30 min. Préchauffer le four à 200°.  Badigeonner une nouvelle fois d’oeuf battu et décorer avec la pointe du couteau. Enfourner. Laisser cuire 20 min à 200° puis baisser la température du four à 180° et poursuivre la cuisson 10 min (dans le livre Sylvie préconise 20 min à 210°) A la sortie du four, laisser tiédir ou complètement refroidir sur une grille avant de déguster.   Mes dessins sur la pâte ne se voient quasiment jamais après le passage au four pourtant j’appuie assez sur mon couteau… des suggestions??       Galette des rois aux pralines 2014-01-13T06:20:00+01:00

Tarte aux pacanes de Thanksgiving

Tarte aux pacanes de Thanksgiving

Tarte aux pacanes de Thanksgiving comme à la Nouvelle-Orléans Tarte aux pacanes © Renards Gourmets 4/6 personnesdifficulté : facilecoût : moyen +/- 3 heures  Ingrédients :  Pour la crème de pacanes 80 g de beurre froid en cubes 80 g de sirop d'érable 120 g de noix de pécan 1 œuf entier à température ambiante 2 pincées de romarin en poudre une pincée de fleur de sel une pincée de poivre long Pour la pâte sucrée 150 g de beurre mou fleur de sel 100 g de sucre glace 1 œuf à température ambiante 2.5 ml d’extrait de vanille 250 g de farine type 55 Pour la garniture 200 g de noix de pécan 50 g de sirop d'érable 1 cl de rhum ambré 1 cuillère à café d'extrait de vanille 1 pincée de macis en poudre La tarte aux pacanes est un dessert typique de la Nouvelle-Orléans, d'influence française, ce sont les Amérindiens qui ont fait découvrir la noix de pécan aux colons. Elle est également présente au Québec où le sirop d'érable remplace généralement celui de maïs. Elle est habituellement servie durant l'automne mais surtout pour la fête de Thanksgiving. 1. Préparation de la crème de pacanes Mixer les pacanes et le sirop d'érable ensembles puis ajouter l’œuf, le romarin en poudre, le poivre, le sel et le beurre, mixer de nouveau et réserver dans une poche à douille. 2. Préparation de la pâte Crémer le beurre au fouet, ajouter le sucre et une pincée de fleur de sel puis mélanger vivement jusqu’à ce que la masse soit très souple. Incorporer l’œuf et fouetter de nouveau. Ajouter la farine en une fois et mélanger avec une maryse puis une spatule. Placer la masse sur du film alimentaire, étaler légèrement et laisser prendre au frais pendant deux heures. Préchauffer le four à 180°. Travailler la pâte sur un plan de travail fariné puis l’étaler rapidement au rouleau. Foncer le cercle et piquer le fond. Poser une feuille d’aluminium sur le fond de tarte et ajouter des billes d’argile. Faire cuire 10 minutes puis retirer les billes et garnir de crème de pacanes. Prolonger la cuisson de 8/10 minutes. (Le temps de cuisson dépend de la puissance du four. La texture doit-être celle d’un flan, légèrement blond) Laisser reposer sur grille puis démouler. Quand la tarte est parfaitement froide, utiliser un tamis pour lisser les bords et brosser avec un pinceau. 3. Préparation de la garniture Faire chauffer le sirop d'érable, le rhum, le macis et l'extrait de vanille avec un fond d'eau, ajouter les noix de pécan pour les enrober parfaitement. Réserver sur une feuille de papier cuisson. Badigeonner la crème de pacanes de sirop d'érable et disposer les noix de pécan caramélisées sur la tarte. 4. Finitions et dressage Cette tarte se déguste tiède ou froide avec une boule de glace à la vanille ou un bon café. Tarte aux pacanes © Renards Gourmets Tarte aux pacanes © Renards Gourmets Tarte aux pacanes © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Ma galette des rois à la frangipane - Quand Nad cuisine...

Ma galette des rois à la frangipane - Quand Nad cuisine...

Et bien oui, hier jour d’épiphanie, j’ai fait ma galette… et pour une fois, avec ma propre pâte feuilletée! Évidemment, maintenant que j’ai mon super thermomix, c’est un vrai jeu d’enfant, ce n’est pas Kashyle qui dira le contraire! D’habitude je la fais à la crème d’amande mais cette fois j’ai fait une vraie frangipane, c’est-à-dire une crème d’amande additionnée de crème pâtissière. C’est vrai que je n’ai pas un grand mérite puisque mon thermomix chéri a pas mal travaillé à ma place: une crème pâtissière en 7 min, une crème d’amandes en quelques secondes… mais euh bon, c’est quand même moi qui a procédé au montage final, non mais! Pour une belle galette (8-10 personnes, facile!) 2 rouleaux de pâte feuilletée ou l’équivalent en pâte feuilletée maison 1 (ou plusieurs) fève(s) 1 oeuf pour dorer sucre glace pour la crème frangipane: 100 g de beurre mou 100 g de sucre glace 100 g de poudre d’amandes 1 cc de Maïzena 2 oeufs quelques gouttes d’arôme d’amande amère 125 g de crème pâtissière (réalisée avec un oeuf, 25 g de farine, 250 g de lait, 50 g de sucre, 1cc de vanille liquide mais vous n’utiliserez pas la totalité de la crème obtenue) Si vous optez pour une pâte industrielle, passez directement à la réalisation de la crème, sinon voici comment procéder. Si vous n’avez pas le thermomix, je vous invite à consulter la recette de la tarte feuilletée pommes de terre et reblochon dans laquelle j’explique les étapes de la préparation de la pâte feuilletée. Si vous avez la chance d’avoir le super robot, il suffit de mixer 30 secondes à vitesse 6: 300 g de farine, 300 g de beurre en morceaux préalablement congelés, une pincée de sel et 150 g d’eau. Ensuite 10 secondes en fonction sens inverse vitesse 2 afin de décoller la pâte du bol. On sort la pâte du robot, on lui donne au minimum 3 tours, et c’est tout! réserver au frais. Préparer la crème pâtissière: fouetter l’oeuf entier avec le sucre, puis ajouter la farine et la vanille. Délayer avec le lait chaud. Mettre dans une casserole et chauffer sur feu doux jusqu’à épaississement sans cesser de remuer. Retirer du feu et laisser refroidir. Avec le thermomix, rien de plus simple, on met tous les ingrédients dans le bol du robot et on programme 7 min à 90°, vitesse 4. A l’arrêt de la minuterie, on mixe 5 sec à vitesse 9. Préparer la crème à l’amande: fouetter au batteur le beurre mou avec le sucre glace, la poudre d’amandes, la Maïzena, les oeufs et l’arôme. Incorporer la crème pâtissière. Préchauffer le four à 210°. Abaisser la pâte feuilletée en 2 parts quasi égales, l’une légèrement plus grande que l’autre, soit en rond, soit en rectangle (comme moi!). Déposer la plus petite sur la plaque du four tapissée de papier sulfurisé, étaler la crème frangipane en laissant un bord de 2 cm. N’oubliez pas la (ou les) fève(s)! Badigeonner le pourtour d’oeuf battu et déposer la seconde pâte. Découper le surplus de pâte à l’aide d’un couteau bien aiguisé pour ne pas gêné le feuilletage. Faire quelques arabesques sur la galette et dorer la surface avec l’oeuf battu (en évitant les bords, toujours pour ne pas gêner le développement du feuilletage)   Enfourner et laisser cuire 20 min. Sortir la galette, la saupoudrer de sucre glace et enfourner de nouveau pour 10 min. Sortir la galette et la laisser refroidir sur une grille. La pâte est bien feuilletée et la crème a un bon goût d’amande, je dirais donc que c’était très réussi!… même si ce n’est pas moi qui a été la reine…   Galette-des-rois—la-frangipane1.PDF Pour une version de galette qui change un peu, allez voir ma galette aux poires et au pain d’épices! 2009-01-05T08:48:00+01:00

Galette des rois frangipane - Les Patouseries de Patou

Galette des rois frangipane - Les Patouseries de Patou

Recette : Ingrédients : 2 pâtes feuilletées ; 100 g de sucre ; 60 g de beurre mou ; 2 œufs ; 150 g de poudre d'amande ; 1 gousse de vanille ; 2 cuillères à soupe de rhum ; 1 oeuf pour dorer la galette avec 1 pincée de sel ; 3 cuillères à soupe de sucre...

Galette des rois poire spéculoos - Quand Nad cuisine...

Galette des rois poire spéculoos - Quand Nad cuisine...

  En ce week-end d’Epiphanie, je ne pouvais pas vous laisser sans une galette des rois! Et pourtant je n’en ai encore pas fait cette année, tant pis je vous en donne une réalisée l’année dernière trop tard pour être publiée à l’époque. La recette était celle d’Hélène. Pour 8 personnes: 2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler 2 poires pas trop mûres 80 g de beurre 80 g de sucre 2 oeufs 100 g de poudre d’amandes 50 g de crème fraîche 150 g de pâte de spéculoos 1 fève (ou 2) pour dorer: 1 jaune d’oeuf + 1 cc de lait Peler et épépiner les poires puis les couper en petits cubes. Dans une poêle, faire fondre 30 g de beurre et faire revenir les dés de poires. Ajouter ensuite le sucre et laisser caraméliser, les dés de poires doivent devenir fondants. Faire fondre les 50 g de beurre restants au micro-ondes (ou dans une casserole). Laisser tiédir. Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le beurre fondu. Ajouter la poudre d’amandes et bien mélanger. Ajouter la crème puis la pâte de spéculoos (à faire tiédir au micro-ondes, elle sera plus liquide et donc facile à incorporer). Bien mélange pour obtenir une préparation homogène. Laisser reposer au frais environ 30 min. Dérouler un premier rouleau de pâte et la placer avec son papier de cuisson sur la plaque du four. Étaler la crème d’amandes aux spéculoos en laissant une marge de 2 cm sur le pourtour. Répartir les dés de poires et placer la (ou les) fève(s). Dérouler la 2ème pâte et la placer délicatement dessus. Avec un pinceau, passer un peu d’eau sur les bords pour mieux les souder et bien appuyer avec les doigts. Mélanger le jaune d’oeuf avec le lait et badigeonner la galette à l’aide d’un pinceau. Placer au frais environ 30 min. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Enfourner et laisser cuire 25-30 min. A la sortie du four, laisser tiédir avant de déguster.       Galette des rois poire spéculoos     Encore de la galette? en voici d’autres: Galette des rois à la frangipane Galette des rois à la poire et au pain d’épices Galette des rois au chocolat Galette des rois aux pommes, amandes et cannelle Galette des rois chocolat et caramel Galette franc-comtoise     2013-01-05T07:07:00+01:00

Galette des rois à la poire et au pain d'épices - Quand Nad cuisine...

Galette des rois à la poire et au pain d'épices - Quand Nad cuisine...

  Je ne pouvais pas laisser passer l’épiphanie sans vous donner la recette de galette que j’ai préparée ce week-end. Certes elle n’a pas fait l’unanimité mais personnellement j’ai beaucoup aimé alors je vous laisse juger par vous-mêmes! D’après une recette du site Nestlé:   2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler (ou maison si vous êtes courageux!) 1 grosse boîte de poires au sirop 3 tranches de pain d’épices (maison c’est encore meilleur! recette à venir) 3 cs d’eau 100 g de beurre mou 80 g de sucre en poudre 50 g de poudre d’amandes 1 oeuf + 1 jaune 1 fève (euh moi j’en avais mis 3!!)   Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, ou 200° normal). Égoutter les poires et les couper en lamelles. Dans une assiette creuse, émietter les tranches de pain d’épices et écraser à la fourchette avec les 3 cuillerées d’eau de façon à obtenir une crème. Dans un saladier, mélanger le beurre mou avec le sucre puis y ajouter la poudre d’amandes, la crème de pain d’épices et enfin l’oeuf. Bien mélanger (c’est important afin de bien répartir le pain d’épices). Dérouler une pâte feuille sur la plaque du four (garder la feuille de cuisson dessous). Étaler la préparation précédente, disposer les lamelles de poires et bien sûr, LA (les) FÈVE(s)! Recouvrir avec la deuxième pâte et bien souder les bords. Dorer toute la surface avec le jaune d’oeuf mélangé à un peu de lait. Décorer selon vos envies avec la pointe du couteau. Enfourner pendant 25 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Déguster cette galette bien froide.     2008-01-08T08:37:00+01:00

Galette des rois Nouvelle année - La cuisine de laeti

Galette des rois Nouvelle année - La cuisine de laeti

Pate sablée Frangipane 125 g de sucre 60 g de beurre mou 2 oeufs 150 g de poudre d'amande 1 gousse de vanille 2 c. à soupe de rhum Cuisson 180° pdt 25min Crème amande 340g de lait + arôme amande 4 jaune d’œufs 40g de sucre 30g de fécule 35g de beurre...

Galette des rois aux pommes, amandes et cannelle - Quand Nad cuisine...

Galette des rois aux pommes, amandes et cannelle - Quand Nad cuisine...

L’année a déjà bien commencé, il est grand temps que je reprenne le chemin de mon blog! Je tenais avant toute chose à vous remercier pour les chaleureux commentaires et mails reçus pendant ces fêtes (trop nombreux pour répondre à tous individuellement) et vous présenter à nouveau mes meilleurs voeux pour 2010! La recette du jour: une galette! Oui je sais bien que l’Epiphanie est passé mais je n’ai pas eu l’occasion de faire une galette avant hier et comme on s’est régalé, je tenais à la partager avec vous. Point de frangipane dans cette version mais plutôt une garniture aux pommes fondantes et au bon goût d’amandes, le tout légèrement parfumé à la cannelle. C’est une recette de Marie-Laure sur son site Odélices. Pour une belle galette: 2 rouleaux de pâte feuilletée (ou pâte maison) 5 pommes 40 g de sucre en poudre 1 cs bombée de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 50 g de poudre d’amandes 1/2 cc de cannelle 1 jaune d’oeuf ou du lait sucré pour dorer 1 fève Peler, épépiner et couper les pommes en morceaux puis les faire cuire dans une sauteuse à couvert, pendant 25 min à feu doux. Rajouter un peu d’eau pour éviter que le mélange accroche. A mi-cuisson, saupoudrer de sucre (Marie-Laure ne l’ajoute qu’à la fin mais je trouve qu’ainsi les pommes caramélisent). Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi, sinon 200°). En fin de cuisson, les pommes doivent être bien fondantes. Ajouter la poudre d’amandes et la cannelle et bien mélanger. Dérouler une pâte sur la plaque du four et répartir les pommes dessus en prenant soin de conserver un bord de 2 cm tout autour. Déposer la fève. Badigeonner le pourtour d’eau à l’aide d’un pinceau et couvrir avec la seconde pâte en appuyant bien sur les bords pour les souder. Décorer le dessus avec la pointe d’un couteau et badigeonner de lait sucré ou de jaune d’oeuf. Enfourner pendant 30 min. Déguster tiède ou froid.   Galette pommes amandes cannelle1 D’autres recettes de galettes: Galette des rois à la poire et au pain d’épices Galette des rois à la frangipane Galette des rois à la crème d’amandes 2010-01-08T10:27:00+01:00

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau aux truffes

Pithiviers de perdreau au foie gras et à la truffe, chou vert, chanterelles jaunes et sauce agrodolce Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : difficilecoût : cher +/- 2 heures + une nuit de repos pour la pâte  Ingrédients :  Pour le pithiviers 1 perdreau gris 100 g de foie gras confit de canard 50 g de foie gras confit pour la farce 1 oignon confit 1 gousse d'ail confite le foie du perdreau (ou de volaille) 200 g de gorge de porc peu grasse 2 cuillères à soupe de Cognac 2 cuillères à soupe de Noilly Prat 2 cuillères à soupe de Porto fleur de sel poivre Voatsiperifery beurre 1 truffe noire de 40 g 200 g de chanterelles jaunes 1 petit chou vert de Milan huile d'olive gros sel  Pour la pâte 265 g de beurre mou 170 g de farine de blé T55 80 g de farine d'épeautre 120 g de maïzena 10 g de sel 3 g de sucre 35 g d’œuf 80 ml d'eau 10 ml de vinaigre de vin blanc jaunes d’œufs pour la dorure  Pour la sauce 2,5 cl de jus d’orange 25 g de miel d’arbousier 2,5 cl de vinaigre de coing 5 cl de vin rouge 5 cl de porto rouge 5 cl de jus de gibier à plumes 1/2 cuillère à café de cacao à 70% 1/2 cuillère à café de gelée de coing 8 grains de poivre sauvage Pour la garniture une salade de Castelfranco huile d'olive vinaigre de Barolo fleur de sel poivre mignonette mostarda de Crémone Un pithiviers est un terme culinaire définissant deux préparations probablement originaires de la ville du même nom dans le Loiret. Une préparation de pâte feuilletée sucrée à laquelle on ajoute une frangipane et qui est dégustée à l'occasion de l'épiphanie et une petite tourte de gibier à plume. Son origine pourrait remonter au XVIIe siècle. Aujourd'hui la version sucrée est plus communément appelée galette des Rois, le terme est ainsi plutôt employé pour le petit pâté chaud de gibier. Ces derniers contiennent presque toujours du foie gras et peuvent être de colvert, de perdreau, de caille ou encore de pigeonneau et de palombe. A l'origine il s'agissait d'un pâté d'alouettes. La recette reste identique et peut être adaptée, il faudra cependant modifier le temps de cuisson en fonction des viandes. En suivant cette recette vous obtiendrez deux petits pithiviers pouvant convenir à deux ou quatre personnes en fonction des appétits. La recette de pâte donnée ici n'est pas celle d'une pâte feuilletée, finalement nous la préférons car celle-ci s'imbibe d'avantage du goût des viandes et de la sauce tout en conservant un extérieur croquant. Se procurer de la viande de gibier : Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France. 1. Préparation de la pâte La veille, crémer le beurre avec le sel et le sucre. Ajouter la maïzena et bien mélanger pour l'incorporer. Ajouter progressivement l’œuf, l'eau et le vinaigre. Homogénéiser l'ensemble. Tamiser la farine et l'incorporer par tiers. Rouler en boule et réserver au frais dans du film alimentaire. 2. Préparation de la farce Plumer, flamber et vider le perdreau en conservant son foie pour la farce et sa carcasse pour la confection d'un jus. Désosser et dénerver parfaitement les cuisses et retirer la peau. Retirer les filets, débarrasser la peau et les extrémités pour obtenir deux rectangles. Détailler le morceau de foie gras de canard pesant 100 g en 4 bandes de 1 cm sur 5 cm. Couper les 50 g de foie gras restant en petits dés. Émincer l'oignon et la gousse d'ail confits. Nettoyer le foie du perdreau. Couper la gorge de porc découennée en cubes réguliers de 2 cm de côté. Disposer le Cognac, le Noilly Prat et le Porto dans une petite casserole. Porter à ébullition, flamber puis laisser complètement refroidir. Brosser la truffe sous un fin filet d'eau froide, peler et conserver les parures pour la confection d'une sauce. Nettoyer brièvement les chanterelles dans un peu d'eau tiède. Les faire égoutter immédiatement. Chauffer un filet d'huile d'olive dans un sautoir, saisir les chanterelles à feu vif puis débarrasser. Ajouter une noix de beurre, faire mousser puis remettre les chanterelles pour les enrober parfaitement. Débarrasser sur une grille pour faire égoutter, saler et poivrer. Prélever 4 belles feuilles de chou vert, émincer la tige avec un couteau d'office. Porter une casserole d'eau fortement salée à ébullition et faire blanchir le chou pendant deux minutes. Rafraîchir immédiatement dans une glaçante puis faire égoutter et presser les feuilles à plat au travers d'un torchon. 3. Montage des pithiviers Assaisonner les filets et les découper en trois bandes de même dimension que celles de foie gras pour obtenir six bandes de perdreau. Assaisonner le foie gras et combiner les deux comme suivant ; Une lanière de perdreau, une de foie gras, une de perdreau, une de foie gras et terminer par le perdreau. Faire de même pour le second pithiviers. Disposer deux feuilles de film alimentaire sur le plan de travail. Détailler un cercle dans chaque feuille de chou aux dimensions du montage de perdreau et de foie gras en conservant un débord par rapport au rectangle. Disposer une feuille sur chaque couche de film. Diviser les champignons en deux et déposer sur la feuille de chou. Couvrir du montage au perdreau. Détailler la truffe en fines lamelles et couvrir chaque montage de tranches de truffe. Enfin couvrir avec les feuilles de chou restantes. Emballer chaque montage du film en serrant pour faire adhérer tous les éléments entre eux. Réserver pendant dix minutes au congélateur pour les refroidir parfaitement. Placer le hachoir avec les cuisses et parures de perdreau ainsi que la gorge de porc, le restant de foie gras et le foie de perdreau au réfrigérateur pendant dix minutes. Passer l'ensemble au hachoir grille N°5. Ajouter les alcools flambés, l'oignon et l'ail confit puis saler et poivrer. Réserver cette farce hachée au frais pendant dix minutes. Prélever deux fois 40 g de farce. Disposer deux feuilles de papier cuisson sur le plan de travail en indiquant le sens de montage au stylo. Déposer 40 g de farce sur chaque feuille aux dimensions d'un emporte pièce légèrement plus grand que celui employé pour le taillage du chou. Retirer le film des montages au chou et déposer chacun d'eux sur la farce. Diviser le restant de farce en deux et couvrir chaque montage en faisant coïncider les deux parties pour enfermer parfaitement les montages. Donner une forme de sphère à l'aide du dos d'une cuillère à soupe légèrement humide. Filmer et réserver pendant 15 minutes au congélateur. Préchauffer le four à 230°. Fraiser le plan de travail, diviser la pâte en deux tiers, un tiers puis en deux. Réserver les deux plus grandes parties au frais puis étaler les deux plus petites sur 3 mm d'épaisseur. Dorer l'ensemble de l'abaisse au jaune d’œuf. Disposer chaque demi sphère débarrassées du papier de cuisson sur la pâte étalée. Dorer le dessus de l'insert puis étaler les secondes abaisses sur 3 mm et couvrir les demi sphères en chassant progressivement l'air. Appuyer parfaitement avec les mains farinées pour que la pâte épouse la farce et que celle-ci soit d'une épaisseur identique au chapeau et au socle. Utiliser un emporte pièce rond pour finir de sceller la pâte et l'affiner là où elle fait contact pour que la cuisson soit homogène. Éliminer le surplus de pâte à l'aide de l'emporte-pièce. Dorer les pithiviers au jaune d’œuf et réserver 10 minutes au congélateur. Dorer une seconde fois et réserver 10 minutes supplémentaires. Dorer une dernière fois et faire reposer 10 minutes à nouveau. Chiqueter avec une pince puis réaliser des décorations et des cheminées.  Réserver 15 minutes supplémentaires au congélateur pour raffermir la pâte. Enfourner les pithiviers sur une petite plaque munie de papier de cuisson où sera indiqué le sens de montage. Faire cuire pendant 20 minutes puis laisser reposer pendant une demi-heure au dessus du four sur une petite grille pour éviter que le fond de pâte de se détrempe. 4. Préparation de la sauce Faire caraméliser le miel, déglacer avec le vinaigre et faire réduire de deux tiers. Ajouter le  jus d’orange et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec le vin, le Porto et le jus et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Ajouter le cacao, la gelée et le poivre, prolonger la cuisson de 2 minutes, chinoiser et réserver. 5. Finitions et dressage Laver et assaisonner la salade, disposer dans chaque assiettes. Ajouter la mostarda de Crémone. Monter la sauce au beurre et disposer dans une saucière. Remettre les pithiviers au four pendant 4/5 minutes. Le temps d'attente aura permis à la farce de tirer, c'est-à-dire de terminer sa cuisson sans agression. Disposer les pithiviers sur un plateau en argent et les découper devant les convives. Servir chaque moitié dans une assiette, verser la sauce en imbibant très légèrement l'intérieur du pithiviers. Déguster très chaud avec une excellente bouteille de vin. Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Pithiviers de perdreau © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

La galette des rois à la frangipane - Gourmandises-zen  Recettes-zen

La galette des rois à la frangipane - Gourmandises-zen Recettes-zen

La galette des rois à la frangipane Pour 6 personnes Ingrédients : 30g de beurre 120g de sucre semoule 1 œuf 1 cuil. à café de rhum Quelques gouttes d’extrait d’amande amère 100g d’amandes en poudre 500g de pâte feuilletée Décor : 1 œuf 1dl de sirop (60g...

Sablés pattes de chat - Quand Nad cuisine...

Sablés pattes de chat - Quand Nad cuisine...

  Pendant cette période de l’Avent, il est coutume en Alsace de préparer des petits biscuits à partager avec la famille et les amis. Je ne suis pas originaire de cette région et pourtant je me prête à ce jeu gourmand depuis quelques années. D’ailleurs, retrouvez à la fin de ce billet un petit récapitulatif de ces petites douceurs qui parfument si agréablement la maison et réchauffent le coeur de tous les gourmands. Je ne sais pas si ces sablés joliment appelés « pattes (ou griffes) de chat » font partie des bredele traditionnellemnt préparés mais ici on les a adorés! Pauline a bien sûr mis la main à la pâte puisqu’elle les a façonné toute seule comme une « gouande », comme elle dit si bien! La texture est bien friable, d’ailleurs j’en ai gardé quelques-uns sans chocolat pour en faire profiter à mon petit loup de 13 mois qui les croque sans problème. Merci à Sophie d’avoir relayé la recette donnée par Christelle.     Pour une cinquantaine de biscuits: 120 g de beurre demi-sel à température ambiante 100 g de sucre glace 1 sachet de sucre vanillé 10 cl d’huile 1 oeuf 350 g de farine 1 cc de levure chimique 50 g de poudre d’amandes 200 g de chocolat noir Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Dans le bol du kitchenaid muni de la feuille (ou dans un saladier), fouetter le beurre mou avec les sucres jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Sans cesser de mélanger, incorporer l’huile et l’oeuf. Ajouter ensuite la farine, la levure et la poudre d’amandes. La pâte est assez molle mais se travaille très bien. Avec une petite cuillère, prélever des petites portions de pâte et les façonner en petites boules. Les déposer sur deux plaques à pâtisserie (couvertes de papier cuisson si nécessaire ou d’un tapis en silicone). Les aplatir légèrement avec une fourchette de façon à laisser une belle empreinte.   Enfourner et laisser cuire 12 min (si vous utilisez deux plaques et que vous les cuisez en même temps, pensez à les intervertir à mi-cuisson). A la sortie du four, placer les sablés sur une grille pour les laisser refroidir. Faire fondre le chocolat concassé au micro-ondes (ou au bain-marie). Y tremper les biscuits (pas complètement) et les déposer ensuite sur une plaque couverte de papier cuisson et laisser sécher au frais. Conserver ensuite au frais dans une boîte hermétique.       Sablés pattes de chat     Quelques petits biscuits à préparer pour vous régaler ou pour offrir: Biscuits craquants aux épices Biscuits de Noël Biscuits au miel et à la cannelle Bredele aux noix Brunsli de Bâle (biscuits) Etoiles en chocolat Galettes au miel et aux noix Sablés à l’anis Sablés à la confiture Sablés au pavot et au chocolat Sablés aux amandes à la confiture et au Nutella Sablés viennois Sablés viennois au cacao de Pierre Hermé Schwowebredele (petit gâteaux de Noël alsaciens) Spritz en couronnes à l’extrait de vanille et encore plus de gourmandises dans mon index des petites douceurs 2013-12-11T06:13:00+01:00

Galettes bretonnes (biscuits) - Quand Nad cuisine...

Galettes bretonnes (biscuits) - Quand Nad cuisine...

  Je précise « biscuits » entre parenthèses dans mon titre car je ne voudrais pas que les fans de galettes complètes (ou autre garniture!) soient déçus! Rien à voir non plus avec la galette de pommes de terre que je vous proposais hier! Il s’agit bien ici des sablés bretons au bon petit goût de beurre salé. C’est chez Céline et son Palais des Délices que j’ai trouvé cette recette, un vrai petit délice. Comme elle, j’ai utilisé du beurre salé aux cristaux de fleur de sel et on les sent bien à chaque bouchée. A défaut, vous pouvez le remplacer par du beurre demi-sel et rajouter une pincée de fleur de sel. Par contre j’ai dû étaler ma pâte un peu plus finement qu’elle et découper des biscuits plus petits, car j’obtiens plus de galettes. De quoi régaler plus de gourmands! Pour 30 galettes (de 4 cm de diamètre): 100 g de beurre salé aux cristaux de fleur de sel  60 g de sucre 1 jaune d’oeuf 1/2 cc d’extrait naturel de vanille (ou 1/4 de cc de poudre de vanille) 1/2 cc de rhum ambré (facultatif) 140 g de farine 1 jaune d’oeuf additionné d’1 cc d’eau ou de lait pour la dorure J’ai utilisé mon kitchenaid pour préparer la pâte mais vous pouvez bien sûr le faire à la main. Dans le bol du robot muni de la feuille, travailler (à vitesse moyenne) le beurre mou avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange blanchâtre et crémeux. Ajouter le jaune d’oeuf et bien mélanger à nouveau. Ajouter ensuite la vanille et le rhum, mélanger. Finir par la farine en travaillant à vitesse lente jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Mais ne pas trop pétrir, la pâte perdrait alors sa texture sableuse. Préchauffer le four à 170-180°. Sur le plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur de 4 mm environ. Découper les sablés à l’aide d’un emporte-pièce et placer les galettes au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie (couverte de papier sulfurisé si nécessaire). Rassembler les chutes de pâte et réétaler jusqu’à épuisement de la pâte. Dorer au pinceau une première fois les galettes avec le mélange jaune d’oeuf-lait. Laisser sécher quelques minutes et dorer de nouveau. Avec les dents d’une fourchette retournée (pour éviter d’abîmer la pâte), strier le dessus des galettes. Enfourner et laisser cuire 10 min environ (à ajuster selon les fours). Elles doivent être joliment dorées. A la sortie du four, laisser tiédir les galettes (attention elles sont fragiles!) avant de les déposer sur une grille. Une fois totalement refroidies, entreposer les galettes dans une boîte en fer.   2011-07-07T07:00:00+02:00

Bûche (revisitée) caramel pomme - Quand Nad cuisine...

Bûche (revisitée) caramel pomme - Quand Nad cuisine...

  Je vous l’annonçais en début de semaine, voici donc une nouvelle recette de bûche. Je précise « revisitée » dans l’intitulé car contrairement à Chef Nini à qui j’ai emprunté la recette, je n’ai pas de gouttière à bûche, j’ai donc choisi un moule de circonstance, à savoir un moule en silicone en forme de sapin. Plus qu’une bûche, il s’agit en fait d’une mousse au caramel à la fleur de sel, déposée sur un lit de pommes fondantes (un insert de pommes confites dans la recette originale), le tout couché sur un sablé constellé d’éclats de carambar et de fleur de sel. C’est tout simplement à tomber! La mousse est un pur délice, je regrette seulement que mon lit de pommes eut été si mince, la saveur de la pomme passait presque inaperçue. N’hésitez donc pas à doubler (ou du moins augmenter) la quantité de fruits donnée. J’ai également doublé les proportions du sablé car une fois ma pâte réalisée avec les quantités données par Chef Nini, j’ai trouvé ça trop peu pour la base de ma bûche. Par contre, j’ai eu un peu de rab, mais j’en ai fait quelques sablés aux pépites de bonbons caramel au beurre salé (trop bon!).   Pour 6 personnes: Pour le lit de pommes: 4 pommes 25 g de beurre 2 cs sucre vanillé Pour la mousse au caramel: 40 cl de crème liquide entière 100 g de sucre 75 g de beurre 2 belles pincées de fleur de sel 3 jaunes d’oeufs 3 g de gélatine en feuilles Pour le sablé (ici mes proportions, à vous d’ajuster selon le moule utilisé): 2 jaunes d’oeuf 90 g de sucre 150 g de farine 80 g de beurre 2 carambars 2 pincées de fleur de sel Pour le décor: 2 carambars 25 g de crème liquide 1/2 cc de cacao en poudre Avant de commencer, prendre les mesures du moule utilisé de façon à les appliquer au sablé: ici, j’ai retourné mon moule sur une feuille de papier pour en dessiner le contour (vous comprendrez donc qu’il vaut mieux y penser avant de le remplir de mousse!). Peler les pommes et les poêler dans le beurre. Saupoudrer de sucre vanillé et laisser caraméliser quelques minutes. Laisser refroidir. Pour la mousse: prélever 30 cl de crème et la placer au congélateur 15 min avec les fouets et le bol du batteur (ainsi la chantilly prendra plus facilement). Faire bouillir les 10 cl de crème restants. Couper le beurre en dés. Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une casserole, faire fondre le sucre et le laisser prendre une belle couleur dorée (remuer la casserole de temps en temps). Quand le caramel est prêt, ajouter le beurre puis la crème bouillante tout en mélangeant bien à l’aide d’un fouet. Ajouter également les jaunes d’oeufs et la gélatine essorée, toujours en fouettant. Laisser tiédir. Pendant ce temps, fouetter la crème placée au congélateur en chantilly. Y incorporer délicatement la préparation au caramel à l’aide d’une spatule. Verser la mousse obtenue dans le moule. Répartir par dessus les pommes caramélisées en couche régulière, en les enfonçant légèrement. Placer au congélateur (cela sera plus facile de démouler par la suite). Préparer le sablé: fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse. Ajouter ensuite la farine et le beurre en dés. Sabler la pâte entre les doigts puis former une boule. Personnellement, j’ai tout mélangé dans le kitchenaid (avec la feuille) puis placé la pâte 1h au frais. Pendant ce temps, détailler les carambars en tout petits dés. Réserver. Étaler la pâte sur le plan de travail fariné (ou comme moi directement sur le tapis de cuisson). Découper la pâte aux mesures du moule (en s’aidant du gabarit réalisé sur la feuille pour ma part) puis la déposer sur une plaque à pâtisserie. Répartir les dés de carambars ainsi que la fleur de sel puis enfourner. Laisser cuire 15 min (à surveiller tout de même). A la sortie du four, laisser tiédir le sablé, puis le déposer sur la mousse encore congelée. Retourner le tout et démouler délicatement. Replacer la bûche au réfrigérateur quelques heures afin que la mousse retrouve toute sa texture. Pour décorer, préparer une petite sauce au caramel en faisant fondre les carambars dans la crème. Ajouter le cacao et bien mélanger avec un fouet. Verser le tout dans un petit sac congélation et couper une des extrémités. Dessiner quelques arabesques sur la bûche selon votre inspiration.       Rassurez-vous, la recette est bien plus longue à expliquer qu’à réaliser, n’hésitez pas à vous lancer, vous ne serez pas déçus!       Bûche (revisitée) caramel pomme 2012-12-21T07:00:00+01:00

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

  Je crois qu’il est une des premières recettes que j’ai voulu tester en feuilletant la bible rose de Christophe Felder pour la première fois. Les 1 an de mon petit prince ce week-end était l’occasion rêvée pour enfin la réaliser. Et je vous la publie aujourd’hui, jour de mon propre anniversaire. Ce gâteau est un pur délice: un biscuit moelleux au chocolat surmonté d’une couche de poires caramélisées, nappées de sauce au caramel, puis d’une couche de mousse au caramel, et de nouveau un biscuit au chocolat et le reste de mousse. Le tout décoré de caramel croquant (le petit point faible de ma réalisation!). Je craignais qu’il ne soit un peu écoeurant, voire trop sucré mais pas du tout. C’est juste gourmand comme il faut! J’ai réalisé la recette telle quelle, c’est-à-dire pour 20 personnes, puis l’ai coupé en deux après deux heures au congélateur. J’en ai laissé une partie au réfrigérateur (sans décoration au caramel) et remis le reste au congélateur en attendant samedi de fêter une nouvelle fois l’anniversaire avec le reste de la famille. Je reviendrai vous dire si ce séjour un peu prolongé au congélateur lui a été néfaste ou pas. Je ne vais pas vous mentir, la préparation est un peu longue, Felder prévoit 1h, moi il m’a bien fallu le double! Mais le résultat en vaut vraiment la peine, alors n’hésitez pas à vous lancer, d’autant que les étapes sont bien détaillées (contrairement au livre, je vous ai seulement fait des photos du montage, mais ça vous donne une idée de ce à quoi doit ressembler chaque élément). Bien sûr, si vous ne maitrisez pas un minimum la cuisson du caramel, mieux vaut passer votre chemin, vous devrez en réaliser par 4 fois ici. Allez c’est parti pour la recette!     Pour environ 20 personnes (1 cadre de 40*30 cm): Pour le sirop à la vanille: 7 cl d’eau 50 g de sucre 1/2 cc de vanille liquide Pour le biscuit au chocolat (soit deux feuilles de 40*30 cm): 120 g de jaunes d’oeufs (soit 6 jaunes) 150 g de farine 25 g de cacao en poudre 240 g de blancs d’oeufs (7 pour moi) 180 g de sucre semoule Pour les poires caramélisées: 50 g de sucre semoule 600 g de dés de poires bien mûres (les miennes ne l’étant pas du tout, j’ai opté pour des poires au sirop bien égouttées) 1 gousse de vanille Pour la sauce au caramel: 60 g de sucre semoule 150 g de crème liquide (entière) 30 g de beurre Pour la mousse au caramel: 12 g de gélatine en feuilles 550 g de crème liquide (entière) 120 g de jaunes d’oeufs (= 6) 30 g + 190 g de sucre semoule 75 g d’eau 270 g de lait Pour la décoration: 150 g de sucre semoule 1 cc de beurre 1 pincée de sel Préparer le sirop  en mélangeant dans un bol l’eau, le sucre et la vanille. Réserver. Préparer le biscuit au chocolat: Préchauffer le four à 180°. Préparer deux feuilles de papier sulfurisé de 40*30 cm (un tout petit peu plus pour avoir un peu de marge) . Dans un bol, travailler légèrement les jaunes d’œufs avec une fourchette. Tamiser ensemble la farine et le cacao sur une feuille de papier sulfurisé. Fouetter les blancs en neige: lorsqu’ils sont assez montés, verser peu à peu le sucre et continuer de battre jusqu’à obtenir une neige ferme. Incorporer ensuite délicatement les jaunes et mélanger doucement (avec le batteur à vitesse minimum). Ajouter ensuite le mélange farine-cacao avec une spatule délicatement pour ne pas faire retomber l’ensemble. Placer une des feuilles de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et à l’aide d’une poche à douille, pocher la moitié de la pâte à biscuit. Enfourner et laisser cuire une bonne dizaine de minutes (pile 10 min chez moi, bien surveiller la cuisson). Pocher le reste de pâte sur la seconde feuille de papier sulfurisé et cuire de même. Laisser ensuite les biscuits refroidir sur une grille. Préparer les poires: Dans une poêle, faire fondre sur feu doux le sucre à sec (c’est-à-dire sans ajouter d’eau) jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé. Ajouter les dés de poires, la gousse de vanille fendue et grattée et remuer pendant 5 min. Réserver. Préparer la sauce au caramel: Dans une casserole sur feu moyen, faire fondre le sucre à sec jusqu’à légère coloration. Faire tiédir la crème quelques secondes au micro-ondes ou dans une petite casserole (elle s’incorporera ainsi plus facilement). Verser la crème tout doucement dans le caramel en 3 fois, tout en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Ajouter le beurre et remettre à cuire sur feu moyen pendant quelques secondes afin que le caramel soit bien onctueux. Préparer la mousse au caramel: Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Si ce n’est déjà fait, placer la crème liquide au réfrigérateur (j’ai également glissé le bol du kitchenaid ainsi que le fouet au congélateur pour une meilleure prise de la crème ensuite). Mélanger les jaunes d’œufs avec 30 g de sucre sans faire blanchir. Dans une casserole sur feu doux, faire fondre les 190 g de sucre à sec jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé (attention à ne pas trop faire cuire sans quoi il sera brûlé). A la première fumée, incorporer l’eau et remuer vivement. Refaire chauffer le tout pour un caramel bien homogène. Dans une autre casserole, porter le lait à ébullition. Le verser sur les jaunes en remuant puis reverser le tout dans la casserole. Ajouter le caramel à l’eau et placer sur feu doux. Faire cuire comme une crème anglaise (à 82° si vous avez un thermomètre de cuisson). Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée et bien mélanger. Laisser refroidir sans toutefois laisser figer (sinon réchauffer légèrement). Dans le bol glacé du robot, verser la crème liquide et la monter avec le fouet. Elle doit être bien ferme et doubler de volume. Ajouter la crème anglaise au caramel et mélanger délicatement avec une spatule.     Pour le montage: Placer un cadre en inox (de 40*30 cm) sur le premier biscuit et avec un couteau, couper le surplus en dehors du cadre. Faire de même avec le second biscuit. Placer le cadre sur le plat de service (ou un grand plateau) et y déposer un biscuit. A l’aide d’un pinceau, imbiber le biscuit de sirop à la vanille. Etaler les dés de poires dessus et napper de sauce au caramel. Déposer la moitié de la mousse au caramel et couvrir avec le second biscuit. Verser le reste de mousse et lisser bien la surface avec une spatule en inox. Placer l’entremets au congélateur au moins 1h pour qu’il prenne bien. Pour la décoration: Réaliser un caramel brun foncé en faisant fondre le sucre à sec dans une casserole à feu doux (attention là encore à ne pas trop le cuire). A la première fumée, incorporer le beurre et remuer vivement. Verser ce caramel sur une feuille de papier sulfurisé et l’étaler finement avec une spatule en inox. Une fois le caramel refroidi, l’écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Sortir l’entremets du congélateur et le parsemer de brisures de caramel (j’ai également ajouter une demie-poire émincée finement). Servir. J’ai réalisé cet entremets la veille, donc une fois pris au congélateur je l’ai placé au réfrigérateur et seulement décoré le lendemain juste avant de servir.       le poire-caramel de Felder 2013-11-05T06:23:00+01:00

Paris brest de Mercotte version Conticini - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Paris brest de Mercotte version Conticini - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Paris-Brest de Mercotte version Conticini Paris-brest de Mercotte version Conticini,comme beaucoup d’entre-vous ,j’ai craqué sur le superbe paris brest de Mercotte  vu dans la finale du meilleur pâtissier 2013(saison 2)!!!Et pas n’importe quel paris brest puisque Mercotte nous avait proposé la version du célèbre pâtissier Philippe Conticini avec ses 8 choux en couronne surmontés de craquelins et son coulant au praliné maison…un véritable bonheur!! Pour une question d’organisation,j’ai préparé la recette sur 3 jours:le 1er jour j’ai réalisé le praliné maison,le second les craquelins et le 3ème la couronne en choux ,la crème mousseline,l’insert et le montage!!Cette version du paris brest Conticini est un véritable délice…ce que j’ai préféré…le croustillant du craquelin qui se marie parfaitement avec le moelleux des choux… le Paris-Brest était extra le jour même et à tomber le lendemain…Merci Mr Conticini,merci Mercotte!! ingrédients pour le paris brest de mercotte: pour une couronne de 8 choux et 5 choux individuels: pour la pâte à choux: 125 gr d’eau 60 gr de beurre doux 2 gr de sel 2 gsr de sucre 80 gr de farine t45 125 gr d’oeufs entiers pour le craquelin: 40 gr de beurre pommade 50 gr de cassonade 50 gr de farine 1 pincée de fleur de sel pour la crème mousseline: 2 jaunes d’oeuf 50 gr de sucre en poudre 1/4 de litre de lait 1/2 gousse de vanille 10 gr de farine 10 gr de maizena 150 gr de beurre pommade 75 gr de praliné pour l’insert au praliné: 100 gr de praliné 35 gr de crème fleurette sucre glace pour la décoration préparer le craquelin: mélanger dans le bol du robot ou dans un saladier,la farine ,la cassonade,la fleur de sel et le beurre mou travailler jusqu’à obtenir une pâte homogène étaler sur 4 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier cuisson découper 8 cercles de la taille des choux ,les réserver au frais,perso je les ai congelés,plus qu’à les sortir au moment voulu,avec cette quantité,j’ai obtenu une vingtaine de craquelins! préparer la couronne à 8 choux: mettre dans une casserole,l’eau,le beurre,le sel et le sucre et porter à ébullition hors du feu,ajouter d’un coup la farine remettre sur le feu et bien mélanger jusqu’à ce que la pâte se décolle parfaitement de la casserole mettre ensuite la pâte dans le bol du robot et faire tourner position 1 afin de la refroidir battre rapidement les œufs puis les ajouter petit à petit à la pâte,bien attendre que la pâte soit homogène entre chaque ajout laisser pétrir quelques minutes,la pâte est réussie lorsque l’on trace une ligne avec le doigt,la pâte doit se refermer! déposer la pâte dans une poche à douille et dresser 8 choux en couronne. j’ai réussie le dressage au bout de la 3ème fois!! vous pouvez dessiner 8 cercles de 4 cm de diamètre en forme de couronne sur une feuille de papier cuisson ou bien comme moi,suivre les conseils de Mercotte et dresser en croix,2 choux à la verticale en laissant un espace au centre,puis 2 à l’horizontale,il ne reste plus qu’à combler les 4 espaces pour obtenir une couronne. déposer sur chaque choux un disque de craquelin enfourner à 180 ° chaleur statique(si vous avez un four ventilé,le ventilateur ne doit pas tourner…position pâtisserie pour moi)pendant 35 à 40 mn sans ouvrir le four laisser refroidir à température ambiante pour l’insert praliné: mettre le praliné dans un gros bol verser la crème froide en 3 fois mélanger rapidement après chaque ajout mettre la préparation dans une poche à douille et réserver au frais préparer la crème mousseline: faire bouillir le lait avec la gousse de vanille dans 1 saladier,fouettez les jaunes avec le sucre ajouter la farine et la maizena,mélanger sans faire blanchir puis incorporer 1/3 du lait au melange oeufs,maizena et sucre puis verser la préparation dans le reste du lait remettre sur feu doux sans s’arrêter de fouetter dès que la préparation épaissie,retirez la casserole du feu,environ 1 mn étaler la crème sur une plaque et recouvrir d’ un papier film laisser refroidir à température ambiante pour réaliser la crème mousseline,la crème pâtissière doit être à la même température que le beurre fouetter le beurre pommade au robot ajouter le praliné puis la crème pâtissière petit à petit fouetter le tout jusqu’à ce que la crème devienne mousseuse réserver au frais dans une poche à douille enfin le montage… couper la couronne en deux dans le sens de l’épaisseur déposer un peu de crème mousseline dans le creux des 8 choux recouvrir d’une noix de praliné terminer par la crème mousseline recouvrir de la partie supérieur de la couronne réserver au frais au moins 1h au moment de servir ,saupoudrer de sucre glace et régalez-vous! BON APPETIT!!! kitchenaid  patisserie paris-brest pâte à choux choux gateaux algériens gateau  pâte de praliné Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : Paris-Brest de Mercotte version Conticini Publie Le : 2016-10-21Temps de preparation : 1H30Temps de cuisson : 1H Temps total : 2H30Average rating 3.5 Based on 4 Review(s)

Couronne des rois feuilletée aux fruits confits

Couronne des rois feuilletée aux fruits confits

Couronne des rois feuilletée aux fruits confits Couronne des rois feuilletée aux fruits confits, bonjour! La galette des rois commence à faire son entrée sur tous les blogs alors je vous remonte cette belle recette de couronne des rois feuilletée recouverte de fruits confits réalisée l’année dernière et qui avait eu un vrai succès sur ma page facebook! C’est une de mes brioche préférée, originale et terriblement bonne car elle est croustillante et moelleuse à la fois, bien aérée et bien feuilletée avec un moelleux incomparable! Si vous maitrisez bien la pâte à couque (pâte à croissant) alors cette brioche sera un jeu d’enfant pour vous!! Elle est tout simplement composée de pâte feuilletée levée, quelques cerises confites, un peu de sucre perlé et le tour est joué! Voilà l’occasion de partager un moment de convivialité autour de cette belle brioche avec tous ceux que vous aimez! Les ingrédients sont pour 4 à 5 personnes pas plus mais doublez les quantités si vous êtes gourmands pour 2 belles couronnes, sincèrement tout le monde se ressert 2 fois tant elle est bonne hi hi hi!! Un clin d’œil à Hayette, chère lectrice qui est fan de cette couronne! ingrédients: 1  pâte à couque quelques cerises confites ou fruits confits perles de sucre pour décorer 1 jaune d’oeuf +1 càs de lait pour dorer   Préparation: Commencer par préparer la pâte à couque, pour la recette cliquer ICI. puis étaler la pâte en un  long rectangle sur le côté le moins large du rectangle à l’aide d’une roulette à pizza découper 3 ou 4 bandes de 4 cm de largeur prendre les 3 bandes puis les fixer entre elles avec les doigts et bien serrer puis tresser comme une natte en serrant bien le feuilletage doit être visible sur le dessus rejoindre les 2 extrémités de la tresse afin de les fixer entre elles et afin d’obtenir une couronne   la déposer ensuite sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisser lever 2 heures dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air dorer au mélange jaune d’œuf + lait en prenant soin de ne pas passer sur le feuilletage déposer quelques cerises confites ou fruits confits et parsemer de perles de sucre puis enfourner 13 à 15 minutes à 200° four préchauffé, à surveiller! BON APPÉTIT!!! et régalez-vous!!! galettes pâte feuilletée galette des rois kitchenaid gateaux algeriens brioches gateaux pâte feuilletée levée Sommaire : Nom de la recette : couronne des rois feuilletée SarahPublie Le : 2019-01-03Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 2.5 Based on 2 Review(s)

Tarte aux nectarines - Quand Nad cuisine...

Tarte aux nectarines - Quand Nad cuisine...

  Cette tarte aux nectarines est surtout née d’une envie de parfaire ma maîtrise d’une part du fonçage d’une pâte dans un cercle et de l’autre de la cuisson à blanc sans que les bords ne s’affaissent. Alors certes cette tarte n’est pas parfaite mais je pense que l’objectif est en partie atteint. Le secret? Une pâte bien froide, qui ne va pas se rétracter à la cuisson et donc faire tomber les bords à l’intérieur. Et pour foncer au mieux ma pâte dans le moule (ici le moule couronne que j’adore!), j’ai fait comme les pros: d’abord découper le fond puis découper des bandes de pâte pour former les bords en les soudant bien à la base. Enfin découper l’excédent de pâte avec un petit couteau bien tranchant et le tour est joué. Pour utiliser ce fond de tarte (presque) tout beau, j’ai voulu profité des derniers fruits d’été avec de belles nectarines bien parfumées. Bientôt les fruits d’automne les remplaceront alors autant en profiter.  Une fois n’est pas coutume, pour une lecture plus fluide, je vous ai mis la liste des ingrédients avant chaque préparation, et bien sûr l’ordre dans lequel vous devez les réaliser. La recette semble longue mais vous avez du temps entre chaque étape.  Pour un moule couronne de 30 cm de diamètre (ou un cercle de 24 cm de diamètre):Pour la pâte (recette de C. Michalak): 240 g de farine 130 g de beurre froid 2 g de sel 90 g de sucre glace 30 g de poudre d’amandes 1 œuf  Dans la cuve du robot muni de la feuille, verser la farine, le beurre froid en morceaux, le sel, le sucre glace et la poudre d’amandes. Mélanger à vitesse moyenne jusqu’à l’obtention d’un sable grossier. Ajouter l’œuf et mélanger encore jusqu’à ce que la pâte soit homogène (il ne faut pas trop la travailler). Rassembler la pâte en boule aplatie et filmer. Placer au réfrigérateur au moins 4 h (normalement c’est 24 h mais j’ai un peu triché).Au bout de temps, abaisser la pâte avec un rouleau sur le plan de travail légèrement fariné. À l’aide du moule, découper le fond de tarte puis le placer dans le moule. Dans les chutes de pâte, détailler des bandes (dont la largeur est un petit peu plus grande que la hauteur du moule) puis les placer contre les bords du moule en appuyant bien pour les faire adhérer à la fois aux parois du moule et à la fois au fond de pâte. Placer le moule au réfrigérateur 15-20 min. Avec un couteau bien aiguisé, découper l’excédent de pâte, en faisant des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur. Piquer le fond avec une fourchette. Placer le moule ainsi foncé au congélateur pendant 15 min.  Préchauffer le four à 170° (chaleur tournante).Enfourner et laisser cuire le fond de tarte 15 min (il sera seulement précuit, il finira sa cuisson avec la crème d’amandes). Dans le reste de pâte j’ai découpé quelques petites fleurs pour décorer ma tarte. Elles ont cuit 8 min à 170°.  Pour la crème mascarpone à la framboise (à préparer pendant le repos de la pâte): 67 g de mascarpone 30 g de purée de framboise 37 g de sucre 142 g de crème liquide entière Dans un saladier, mélanger le mascarpone avec la purée de framboise. Ajouter le sucre et la crème. Quand le mélange est homogène, filmer et placer au réfrigérateur au moins 2 h. Pour la crème d’amandes (les quantités ont été recalculées en fonction du poids de l’œuf, d’où ces mesures à virgule): 70 g de beurre mou 70 g de sucre glace 8,5 g de maïzena 85 g de poudre d’amandes 1 gros œuf (ici 57 g) 8,5 g de rhum ambré Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Dans la cuve du robot muni de la feuille, mélanger le beurre mou avec le sucre, la maïzena et la poudre d’amandes jusqu’à obtention d’une crème. Ajouter l’œuf puis le rhum. Bien mélanger pour avoir une crème homogène. La répartir sur le fond de tarte refroidi (avec une poche à douille ou à l’aide d’une petite spatule coudée). Enfourner et laisser cuire 15 min. Laisser refroidir. Pour le nappage neutre (recette simple et rapide piochée ici):  75 g de sucre 75 d’eau 1 feuille de gélatine (soit 2 g) Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau de façon à obtenir un sirop. Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée. Mélanger pour la dissoudre puis laisser tiédir.S’il reste du nappage après cette tarte, il peut se conserver dans un bocal au réfrigérateur. Pour la garniture et le montage final: 2 belles nectarines (3 si elles sont plus petites) quelques feuilles de menthe quelques fleurs sablées (réalisées dans les chutes de pâte) A l’aide d’un fouet électrique, fouetter la crème de mascarpone à la framboise jusqu’à obtenir une chantilly souple. La pocher sur le fond de tarte refroidi puis la lisser avec une petite spatule coudée à hauteur des bords. Détailler les nectarines en fines lamelles et les disposer sur la crème. A l’aide d’un pinceau, badigeonner les fruits de nappage neutre (tiède et un peu épaissi). Décorer enfin avec des petites feuilles de menthe et quelques fleurs sablées. Placer au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Cette tarte peut se préparer la veille, le lendemain la pâte est toujours bien croustillante.  J’ai piochée la recette de la crème d’amande et celle de la crème mascarpone à la framboise chez Pastry Freak (Ludo du Meilleur Pâtissier, si vous suivez l’émission de M6), un superbe site avec des recettes très bien détaillées Une autre version de tarte aux nectarines, c’est par ici!

Flan pâtissier à la pâte de spéculoos et aux poires - Quand Nad cuisine...

Flan pâtissier à la pâte de spéculoos et aux poires - Quand Nad cuisine...

    Voilà une idée de flan pâtissier qui change carrément du traditionnel à la vanille (certes délicieux, mais traditionnel! ben tiens d’ailleurs je n’ai jamais posté de recette, il va falloir que j’y remédie!). Je l’ai déniché sur le blog Une cuillère pour les délices… et je peux vous dire que c’en est un! J’avais déjà testé et adoré l’association poire-pâte de spéculoos dans une panna cotta, une fois de plus c’est une réussite!     Pour 6 personnes : 1 pâte feuilletée 3 oeufs 100 g de maïzena 1 l de lait (entier, sinon demi-écrémé ça marche aussi!) 150 g de sucre 3 cs de pâte de spéculoos 3 poires Piquer le fond et les bords de la pâte avec une fourchette et en foncer un moule à bords hauts (pour moi un moule à manqué en silicone de 24 cm de diamètre). Placer au réfrigérateur le temps de poursuivre la recette. Dans le bol du kitchenaid (ou avec un fouet électrique), battre les oeufs avec la maïzena délayée dans 12,5 cl de lait (prélevés sur le litre). Dans une casserole (suffisamment grande pour contenir la totalité de l’appareil à flan par la suite), porter à ébullition le reste du lait avec le sucre et la pâte de spéculoos. Préchauffer le four à 180°. Verser le lait bouillant sur la préparation aux oeufs tout en fouettant, puis reverser le tout dans la casserole. Remettre sur feu doux sans cesser de remuer avec un fouet. Laisser frémir quelques secondes, la préparation doit avoir légèrement épaissi. Peler et épépiner les poires. Les couper en lamelles pas trop fines et les disposer sur le fond de tarte. Verser l’appareil à flandessus et enfourner. Laisser cuire 40 min (couvrir avec une feuille de papier alu pendant les 10 dernières min). A la sortie du four, laisser refroidir avant de placer au réfrigérateur pendant au moins 3h.

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.