Brioche au mascarpone (sans beurre)

Brioche au mascarpone (sans beurre)

Reprenons les bonnes habitudes et attaquons la semaine avec une bonne brioche! C’est en voyant la brioche au mascarpone d’Anne que j’ai eu envie de faire d’une pierre deux coups: utiliser mon reste de mascarpone et façonner une jolie brioche pour le petit déjeuner. Mission accomplie, on s’est régalé! Je n’avais pas de citron sous la main, la mienne est donc parfumée à la vanille. Let’s go en cuisine pour préparer une belle brioche au mascarpone! Reprenons les bonnes habitudes et attaquons la semaine avec une bonne brioche! C’est en voyant la brioche au mascarpone d’Anne que j’ai eu envie de faire d’une pierre deux coups: utiliser mon reste de mascarpone et façonner une jolie brioche pour le petit déjeuner. Mission accomplie, on s’est régalé! Je n’avais pas de citron sous la main, la mienne est donc parfumée à la vanille.   Let’s go en cuisine pour préparer une belle brioche au mascarpone! Pour une belle brioche: 450 g de farine 60 g de sucre blond 4 g de sel 2 oeufs 120 ml de lait 125 g de mascarpone 1 cc d’extrait de vanille 2 cc de levure de boulanger du sucre perlé un jaune (ou un blanc d’oeuf ) pour dorer Dans le bol du robot muni du crochet, placer tous les ingrédients dans l’ordre (sauf le sucre perlé). Pétrir une dizaine de minutes, d’abord à petite vitesse puis à vitesse moyenne. Quand la pâte est bien élastique, couvrir le bol d’un torchon et laisser doubler de volume dans un endroit chaud. Sur le plan de travail fariné, dégazer la pâte et l’étaler en un grand rectangle. Saupoudrer la partie supérieure de sucre perlé et détailler la partie inférieure en 21 bandelettes. Tresser les bandes de pâte 3 par 3 (voir photos). Rouler la pâte en boudin en partant du haut jusqu’à ce que les tresses entourent complètement le boudin. Déposer la pâte en formant une couronne (souder les extrémités) sur une plaque couverte de papier cuisson ou d’un tapis silicone. Couvrir d’un torchon et laisser lever 45 min à 1h (à température ambiante ou dans le four chauffé à 30-40°). Badigeonner la brioche de jaune (ou de blanc) d’oeuf, puis saupoudrer de sucre perlé. Placer la brioche dans le four froid et lancer la cuisson pour 40 min à 150° (chaleur tournante). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Retrouvez sur le blog deux autres recettes de brioche au mascarpone, ici et là. Print PDF 2017-09-25T07:03:00+02:00 Retrouvez d’autres recettes de brioches au mascarpone ici ou encore là!

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Craquants, les croustillants !

Craquants, les croustillants !

Chauds ou froids, ils se picorent avec les doigts.Légers et faciles à préparer, ils croustillent à souhait, et transforment votre table... N'hésit...

La pâtisserie, ça se partage avec Clélia: 50 recettes adaptables au gré de vos envies

La pâtisserie, ça se partage avec Clélia: 50 recettes adaptables au gré de vos envies

Brioche au beurre pour le petit déjeuner, cheesecake à la vanille pour le dessert, cookies crousti-fondants et milkshake au caramel pour le goûter....

60 desserts vegan healthy

60 desserts vegan healthy

Remplacer le lait dans les desserts, c'est facile avec les laits végétaux. Mais par quoi remplacer les oeufs, le beurre, la crème ? Rabia vous don...

Les recettes similaires


Couronne briochée (des rois ou pas!) - Quand Nad cuisine...

Couronne briochée (des rois ou pas!) - Quand Nad cuisine...

  Vous en avez peut-être déjà mangé la semaine dernière et ce week-end… et bien j’en remets une couche! En fait, j’avoue que cette couronne briochée pour nous ne fait pas office de gâteau des rois, dans ma région, la tradition c’est surtout la galette à la frangipane. Cependant on s’est régalé avec cette recette d’Audrey et elle reviendra sûrement pour un prochain petit déj’. La brioche est bien moelleuse, la mie douce et parfumée…hummm!   Let’s go en cuisine pour préparer cette couronne briochée! Pour une belle couronne: 350 g de farine 80 g de sucre en poudre (seulement 60 g pour moi) 1 cc de sel 170 ml de lait tiède 1 oeuf 2 cs d’eau de fleur d’oranger 1 sachet de levure de boulanger déshydratée 80 g de beurre ramolli Pour dorer, un jaune d’oeuf battu avec 1 cs d’eau et du sucre perlé Dans la cuve du robot muni du crochet pétrisseur (ou dans un saladier si vous pétrissez à la main), placer tous les ingrédients dans l’ordre (sauf le beurre). Pétrir à vitesse 2 puis lorsque le pâton est bien formé, ajouter le beurre en morceaux. Pétrir encore une bonne dizaine de minutes. La pâte reste un peu collante c’est normal. Couvrir le bol avec un torchon propre et laisser doubler de volume dans un endroit chaud. Sur le plan de travail légèrement fariné, dégazer la pâte et former un long boudin (éviter de rajouter trop de farine même si la pate colle aux mains). Rejoindre les deux extrémités pour former une couronne et la déposer soit dans un moule rond soit comme moi dans un moule à savarin pour avoir une belle forme de couronne. Une autre façon de faire consiste à façonner une boule puis avec le doigt de faire trou au centre, puis l’agrandir de façon à former une couronne. Pour la deuxième levée, là encore deux options: soit vous êtes pressée (comme moi), et vous laissez de nouveau lever dans un endroit chaud (une petite heure ou moins selon la température de la pièce), soit vous couvrez la couronne de film et vous laisser lever tranquillement une nuit au réfrigérateur. Dans ce cas, il faudra la laisser lever 1h en la sortant du frigo le lendemain. Badigeonner la couronne de jaune d’oeuf et saupoudrer de sucre perlé. Enfourner dans le four froid et laisser cuire 25 à 30 min à 180°, chaleur tournante (la couronne doit être bien dorée et gonflée).Laisser tiédir avant de démouler sur une grille pour la laisser refroidir.

Brioche moelleuse de Choumicha - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Brioche moelleuse de Choumicha - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Brioche moelleuse de Choumicha brioche moelleuse de Choumicha,selem/bonjour,un peu de boulange avec cette recette de brioche moelleuse de Choumicha,une bonne brioche marocaine au sucre réalisée avec des oeufs frais et du beurre et bien parfumée aux zestes de citron qui sera la bienvenue sur vos tables pour le petit déjeuner ou le gouter des vacances!Cette version je l’ai trouvée ICI,j’ai juste diminué un peu la quantité de beurre,la mie est filante et la brioche est légère comme tout! ingrédients: 500 grs de farine t45 1 bonne pincée de sel 15 grs de levure de boulanger fraiche 120 grs de sucre en poudre 1 sachet de sucre vanillé 4 oeufs battus en omelette 100 ml de lait 75 grs de beurre mou(ou 120 gr pour la recette originale) le zeste d’un citron un peu de sucre en grains 1 jaune d’oeuf+1 càs de lait pour dorer faire lever 15/20 minutes la levure émiettée dans le lait à peine tiédi avec 1 cuillère à soupe de sucre mettre dans le bol du robot muni du crochet,la farine,le sel,le sucre,le sucre vanillé la levure gonflée,faire tourner doucement position 1 du kitchenaid ou autre robot ajouter progressivement(en trois fois)  les oeufs légèrement battus et le zeste de citron finement râpé mélanger à vitesse 1 puis vitesse 2 jusqu’à ce que la pâte commence à se former en boule ajouter ensuite le beurre en petits morceaux en 3 fois pétrir à vitesse 2  pendant 10 minutes environ jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois fariner légèrment la surface et couvrir d’un papier film ou d’un torchon humide et laisser pousser dans un endroit chaud à l’abri des courants d’airs 1h30(la pâte doit doubler de volume) dégazer la pâte et la diviser en deux boules égales bouler chaque pâton sur un plan de travail fariné et déposer chaque boule dans un moule à brioche beurré et fariné laisser pousser à nouveau 1h15/1h30 environ dorer les brioches à l’oeuf+lait et entailler le dessus avec un ciseau saupoudrer de sucre en grains et enfourner à 180 ° pour 25/30 minutes selon les fours ,à surveiller! et régalez-vous!! BON APPETIT!! gâteaux boulange ramadan brioche gateaux algeriens maroc algerie kitchenaid petits déjeuners Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : brioche moelleuse de Choumicha Publie Le : 2016-08-02Temps de preparation : 1h30MTemps de cuisson : 30M Temps total : 2HAverage rating 2 Based on 3 Review(s)

Chinois à la compote et aux pépites de chocolat - Quand Nad cuisine...

Chinois à la compote et aux pépites de chocolat - Quand Nad cuisine...

  La réserve de pommes du jardin semble inépuisable! Autant vous dire que je me fais plaisir à tester tout plein de recettes à base de ce fruit que j’adore. La compote a souvent la part belle ici, et pas seulement parce que Pauline aime ça, nous aussi on s’en régale. Cette fois, j’avais ajouté deux coings à ma compote, ce qui lui donne une saveur différente qui change un peu. Bon je ne vais pas vous donner ma recette de compote hein (surtout que moi je la fais au thermomix, complètement au pif niveau quantités!) mais l’usage que j’en ai fait. Un délicieux chinois tout moelleux où quelques pépites de chocolat viennent apporter plus de gourmandise.   Mettre dans la cuve de la MAP: 175 g de lait 1 oeuf 30 g de sucre 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 1 grosse pincée de sel 100 g de beurre mou 350 g de farine pour pain brioché 1 1/2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et l’étaler sur le plan de travail fariné en forme de rectangle (environ 50×30 cm). Tartiner de compote (j’avoue ne pas avoir pesé, faire à l’oeil sans toutefois exagérer, elle ne doit pas non plus trop ramollir la pâte à la cuisson) et parsemer de pépites de chocolat (là non plus je n’ai pas pesé, une bonne grosse poignée!). Rouler ensuite en gros boudin puis découper 7 ou 8 tronçons de même largeur. Déposer les uns contre les autres (mais pas trop serré) dans un moule à manqué (en silicone ici). Laisser lever 1 h dans un endroit tiède. Badigeonner de lait et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer à 180°). Laisser cuire 20 à 25 min à 180°. Laisser refroidir avant de démouler délicatement, l’ensemble est assez fragile.         Chinois à la compote et aux pépites de chocolat 2011-12-13T07:05:00+01:00

Douda briochée ("Chenille briochée") - Quand Nad cuisine...

Douda briochée ("Chenille briochée") - Quand Nad cuisine...

  D’abord je tiens à vous prévenir que le rythme des publications va ralentir ces prochains jours, je suis de nouveau en plein déménagement. Alors forcément, le nez dans mes cartons, j’ai moins le temps de le mettre dans mes casseroles! Mais promis, tout rentrera dans l’ordre très vite, j’ai encore plein de bonnes recettes à partager avec vous!     Et c’est le cas de cette brioche rigolote, sa forme de chenille amusera vos enfants c’est sûr! Pauline se demandait même si elle allait se manger! Et à la première bouchée le doute s’était envolé, cette bestiole n’est pas seulement comestible, elle est délicieuse. Merci à Nadia de me l’avoir fait découvrir. La pâte peut se préparer au robot, à la main ou en machine à pain. C’est cette dernière option que j’ai choisie. Mettre dans la cuve de la MAP: 13 cl de lait tiède 1 oeuf 50 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé 1/4 cc de sel 80 g de beurre en dés 300 g de farine 1 cc 1/2 de levure de boulanger déshydratée   Lancer le programme « pâte ». A la sonnerie, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Étaler au rouleau en forme de rectangle et découper la partie inférieure en lanières à l’aide d’un couteau. Napper la partie supérieure de pâte à tartiner (environ 2 cs). Rouler la pâte en boudin en commençant par le haut du rectangle (partie tartinée), en arrivant vers le bas, positionner les lanières une à une (voir photos). Placer deux pépites de chocolat de façon à faire les yeux. Placer la chenille ainsi formée sur une plaque antiadhésive (ou recouverte de papier sulfurisé) et laisser lever 1h dans un endroit tiède. Badigeonner la chenille d’oeuf battu et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four). laisser cuire 15 min à 180° (30 min chez Nadia, à vous d’adapter selon votre four).         Douda briochée 2013-03-12T07:06:00+01:00

Brioche au miel - Quand Nad cuisine...

Brioche au miel - Quand Nad cuisine...

  Aujourd’hui c’est la rentrée pour mes petits loulous et après de chouettes vacances, on ne peut pas dire qu’ils soient franchement motivés pour reprendre le chemin de l’école! Il leur faut bien une bonne brioche pour repartir du bon pied. J’ai eu envie de glisser du miel dans la mienne après avoir reçu le colis de L’Abeille du Terroir, un site de vente en ligne de produits de la ruche (miel, gelée royale, pollen, propolis). Leur gamme de miels est vraiment très large, tous sont des miels 100% pur, ni chauffés ni pasteurisés et récoltés de façon artisanal en France, en Espagne ou en Italie, selon les variétés. Ce site propose également un grand nombre de produits bios (miels mais aussi produits dérivés comme du nougat, des confitures au miel, des moutardes, bonbons, etc.). J’étais donc très tentée d’y goûter et je n’ai pas été déçue. J’ai commencé par le miel de bruyère, un miel épais et coloré à la saveur assez puissante.   Pour 2 brioches moyennes (dans le moule platine Demarle): 500 g de farine 1 pincée de sel 1 cs de sucre vanillé 240 g de lait 1 oeuf 2 cs bombées de miel de bruyère 2 cc de levure de boulanger déshydratée 100 g de beurre mou Pour le glaçage: 3 cs de miel de bruyère 1-2 cs d’eau J’ai préparé ma pâte dans mon kitchenaid mais vous pouvez la faire aussi à la main, dans une map ou encore dans le thermomix. Dans le bol du robot muni du pétrin, placer tous les ingrédients sauf le beurre. Pétrir jusqu’à ce la pâte forme une boule puis ajouter le beurre mou. Pétrir encore une dizaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et élastique. Couvrir le bol d’un torchon et laisser lever au chaud environ 1h. Sur le plan de travail légèrement fariné, dégazer la pâte et la séparer en 6 morceaux égaux. Les façonner en boudins puis les tresser 3 par 3 pour former 2 brioches. Les placer dans les empreintes du moule (ou dans deux moules à cake moyens). Laisser lever au chaud encore 50 min. Badigeonner les tresses de lait puis les enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°). Laisser cuire à 180° pendant 22 à 25 min, selon les fours (vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau). A la sortie du four, démouler les brioches sur une grille. Dans un petit bol, faire chauffer l’eau au micro-ondes et y délayer le miel. Avec un pinceau, badigeonner les brioches encore chaudes avec ce mélange. Comme vous pouvez le voir sur les photos, je n’ai pas glacé ma deuxième brioche car je l’ai mise au congélateur, je craignais le résultat à la décongélation.Laisser refroidir.

Brioche à la confiture et amandes - Quand Nad cuisine...

Brioche à la confiture et amandes - Quand Nad cuisine...

  Cette brioche est un gain de temps certain pour le petit déj’: pas besoin de tartiner les tranches de confiture, elles le sont déjà! J’ai repéré cette recette chez ma copinaute Maiwenn, qui elle-même la tient de Nadjibella. J’ai donc pris un peu chez l’une, un peu chez l’autre pour faire la mienne! Au final, c’était très bon même si le fait d’avoir remplacé les amandes effilées de Maiwenn par de la poudre d’amandes les rendaient beaucoup plus discrètes. Par ailleurs j’aurais pu être un peu plus généreuse sur la confiture… Enfin, si vous testez, vous faites comme vous le sentez! Pour une belle brioche: 250 ml de lait tiède 2 cc de levure sèche de boulanger 40 g de sucre 50 ml d’huile d’olive 430 g de farine 1 pincée de sel Pour la garniture: environ 25 g de beurre fondu + 2 cs d’amandes en poudre (mieux, des amandes effilées) de la confiture d’abricots J’ai préparé la pâte avec le kitchenaid (avec le pétrin) mais ça marche aussi dans tout autre robot ou machine à pain ou encore à la main. Placer le lait dans le bol du kitchenaid et y diluer la levure. Ajouter le sucre et l’huile puis mélanger. Ajouter la moitié de la farine ainsi que le sel puis bien mélanger. Ajouter progressivement le reste de farine, en rajouter si nécessaire (la pâte doit se détacher des parois du bol). Couvrir le bol et laisser la pâte doubler de volume dans un endroit chaud. Dégazer la pâte sur le plan de travail fariné et séparer en deux. Étaler chaque pâton en un grand rectangle. En badigeonner un de beurre fondu et saupoudrer d’amandes. Recouvrir avec le second et tartiner ce dernier de confiture (perso, j’ai mis la confiture avant de le placer sur le premier rectangle de pâte, et ce fut très difficile à manipuler après! ne faites pas comme moi!). Rouler le tout en gros boudin et souder les deux extrémités pour former une couronne. La déposer sur une plaque couverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson. Entailler régulièrement la couronne (sans aller jusqu’au bout, voir photos) de façon à former 12 « pétales ». Appuyer ensuite fortement au centre de chaque pétale avec une baguette (ou le manche fin d’une cuillère en bois par exemple). De nouveau, laisser lever l’abri des courants d’air (j’ai mis dans mon four à 30°). Badigeonner de jaune d’oeuf ou de lait. Enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer) et laisser cuire 18 min à 180° (à adapter selon les fours. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.         brioche à la confiture et amandes 2013-05-02T07:00:00+02:00

Tresse briochée - Quand Nad cuisine...

Tresse briochée - Quand Nad cuisine...

Comment ne pas craquer devant une belle brioche tressée bien dorée? Et bien on ne peut pas! Alors pour que vous aussi, vous succombiez, je vous donne la recette (encore tirée de « Pains maison », éd. Marabout). La brioche se prépare initialement sur une poolish mais là, faute de temps, je n’en ai pas fait et elle était tout de même excellente! A mettre dans la cuve de la MAP dans l’ordre: 100 ml de lait 2 jaunes d’oeufs 2/3 cc de sel 1/2 cc de jus de citron 20 g de sucre 1/2 cc de vanille liquide 46 g de beurre mou 273 g de farine T45 1/2 cc levure (Si les quantités vous semblent très précises, c’est juste que j’ai dû recalculer les quantités pour 2 jaunes alors qu’elles étaient prévues pour 3!) Lancer le programme « pâte ». Quand le programme est terminé, sortir le pâton et le diviser en 3 boules.  Les rouler chacune en un long boudin et les tresser sur une plaque de four. Laisser lever 40 environ (jusqu’à que ce la brioche ait doublé de volume). Préchauffer le four à 200°. Badigeonner la tresse de lait puis enfourner. Baisser la température à 180° et laisser cuire 20 min. A la sortie du four, laisser la brioche refroidir sur une grille.  

Chinois pomme-spéculoos - Quand Nad cuisine...

Chinois pomme-spéculoos - Quand Nad cuisine...

Une viennoiserie à tomber qui ne fera pas long feu sur votre table, croyez-moi! L’idée m’est venue en tombant sur le chinois de Soso, mais je n’ai pas suivi sa recette, j’ai fait à mon idée! La  pâte à brioche peut sembler peu sucrée mais la pâte de spéculoos sucre suffisamment par la suite.  La mie est filante, les dés de pomme fondants, bref on se régale! Mettre dans la cuve de la MAP: 175 g de lait 1 oeuf 30 g de sucre 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 1 grosse pincée de sel 100 g de beurre mou 350 g de farine pour pain brioché 1 1/2 cc de levure sèche de boulanger Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et l’étaler sur le plan de travail fariné en forme de rectangle (environ 50×30 cm). Faire ramollir votre pot de pâte de spéculoos au micro-ondes et en répartir 4-5 grosses cs sur la pâte. trop facile avec la longue spatule à crêpes Mastrad! Peler et couper 1 grosse pomme en petits dés et les répartir dessus également. Rouler la pâte en boudin (côté le plus long) puis détailler celui-ci en 9-10 tronçons que vous placez debout dans un moule à manqué. Laisser lever 1h dans un endroit tiède. Badigeonner de lait et enfourner à four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer votre four), pendant 20 min à 180°. super pratique le pinceau-poire Mastrad: on aspire le lait et, en badigeonnant, la juste quantité s’écoule! A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.   Chinois-pomme-sp-uloos1_1.PDF 2009-10-21T08:54:00+02:00

Brioche au yaourt (deux versions) - Quand Nad cuisine...

Brioche au yaourt (deux versions) - Quand Nad cuisine...

    Allez on commence la semaine avec un bon petit déjeuner gourmand: une délicieuse brioche au yaourt, garnie de chocolat. Et plus exactement deux brioches! En effet, avec la quantité de pâte obtenue je me suis décidée à faire deux brioches: l’une aux pépites de chocolat blanc et au lait et l’autre à la pâte à tartiner (au chocolat noir). J’ai retrouvé cette recette de Nadia dans mes archives, comme quoi ça a du bon de faire le tri de temps en temps!   Let’s go en cuisine pour préparer cette brioche au yaourt! Mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir au robot ou à la main): 2 yaourts natures (ou à la vanille) 1 oeuf 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 55 g de sucre (la quantité initiale était 80 g, j’ai volontairement diminué puisque j’ajoute une garniture) 1/2 cc de sel 50 g de beurre mou 500 g de farine 2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Diviser en deux morceaux. Étaler le premier en un grand rectangle de la même longueur que le moule à cake utilisé. Garnir généreusement de pépites de chocolat blanc et au chocolat au lait (des tablettes concassées mais je n’ai pas pesé). Roulé la brioche et la déposer dans un moule à cake. Diviser le deuxième morceau de pâte en trois parts et façonner en boudins. Puis les aplatir et y déposer un ruban de pâte à tartiner. Refermer chaque boudin en pinçant puis les tresser et déposer la natte dans un moule à cake. Laisser lever les deux brioches dans un endroit tiède pendant environ 1h. Badigeonner de lait ou de jaune d’oeuf et enfourner dans le four froid programmé à 180° (si votre four n’est pas à chaleur tournante, pensez à le préchauffer). Laisser cuire 20 min. A la sortie du four, démouler les brioches et laisser refroidir sur une grille. à la pâte à tartiner    aux pépites de chocolat (d’ailleurs comme souvent, celles au chocolat blanc ont complètement fondu!)

Challah, ou mon premier "défi boulange" - Quand Nad cuisine...

Challah, ou mon premier "défi boulange" - Quand Nad cuisine...

  Si bon nombre de blogueuses comprendront d’emblée le titre de mon article, ça ne sera pas le cas de tout le monde. Alors je m’explique: le « défi boulange » vous pouvez le retrouver sur une page facebook où certaines blogueuses se lancent des défis tels que réaliser telle ou telle brioche, façonner de telle façon, etc. Tout le monde peut y participer en y présentant ses propres réalisations. J’aime bien ce concept, sans prise de tête, sans cadeau ni gloire à la clé, juste le plaisir de partager. Après avoir vu défiler les oeuvres de chacun, j’ai aussi eu envie de participer. Voilà comment est arrivé sur ma table cette challah. C’est un pain traditionnel juif que l’on retrouve sur les tables pour le shabbat et qui ne contient ni lait ni beurre (pour des raisons religieuses). Il est joliment façonné en forme de tresse à 3, 4 ou 6 brins. Ici le défi proposait un façonnage à 6 brins que j’ai voulu relevé. Grâce aux explications de Manue, ce fut plutôt facile. Et franchement le pain brioché est vraiment délicieux, je le referai sans aucun doute. Nadia, également à l’initiative de ce défi, nous propose une version différente de cette challah, moins dans le respect de la religion (car avec beurre et lait) mais qui me tente tout autant. Le tressage est également différent, je pense que je la testerai prochainement également. Pour une belle challah: 580 g de farine T45 70 g de sucre 3 cc de levure de boulanger déshydratée 2 oeufs + 1 jaune (réserver le blanc pour dorer) 50 g d’huile d’olive 2 cc de sel 200 g d’eau tiède Ici le pétrissage se fait au robot (avec le crochet) mais bien sûr vous pouvez le faire à la MAP ou encore à la main. La levure sèche peut être remplacée par de la levure fraîche mais dans ce cas, la délayer dans l’eau (placer alors le sel avec les ingrédients secs). Dans la cuve, placer les ingrédients secs (farine, sucre, levure) et mélanger. Faire un puits au centre et y mettre les oeufs entiers et le jaune, l’huile, le sel et l’eau. Pétrir environ 15 min (à vitesse 2 sur mon kitchenaid) de façon à obtenir une pâte bien souple (elle reste un peu collante c’est normal). Bien se fariner les mains pour prendre la pâte et la façonner en boule. La redéposer dans le bol fariné. Couvrir et laisser doubler de volume au chaud. (Comme Michèle, je l’ai placée dans mon four à 30° pendant 1h.) Placer la pâte sur le plan de travail fariné et la partager en 6 morceaux identiques (si nécessaire, peser). Former des boudins de 40 cm de long et les placer côte à côte. Les souder ensemble en haut et commencer à tresser: prendre le brin le plus à droite et le passer SOUS le brin du milieu (en le passant donc SUR les 4 autres). Répéter l’opération jusqu’à la fin tout en redressant la challah au fur à mesure (sinon elle part sur la gauche). Terminer en plaçant les extrémités sous la tresse. Les photos vous aideront à mieux comprendre:     Resserrer un peu la tresse en la déposant sur la plaque (ici ma plaque perforée couverte d’un tapis de cuisson). Couvrir d’un torchon proche et laisser lever de nouveau 1h (ou comme moi 30 min dans mon four à 30°). Badigeonner la challah de blanc d’oeuf et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer) et cuire 30 min à 170°. Laisser ensuite refroidir sur une grille.   A la sortie du four… vous noterez qu’il est énorme! J’en ai donc congelé la moitié une fois refroidi, sans problème, au moment de la décongélation il est comme frais.       Challah 2013-02-12T07:00:00+01:00

Brioches tressées - Quand Nad cuisine...

Brioches tressées - Quand Nad cuisine...

  Je ne me lasse pas de tester de nouvelles recettes de brioches… Enfin, si vous êtes fidèles à mon blog ou si vous avez jeté un oeil à mon index des pains et viennoiseries, vous avez dû vous en rendre compte! Je n’ai donc pas pu laisser passer les belles brioches tressées de Michèle sans les tester à mon tour. Avec les quantités données, on obtient deux belles tresses. J’en ai donc congelé une aussitôt refroidie, pour la ressortir quelques jours plus tard. Elle était bien sûr toujours aussi délicieuse! Pour 2 tresses, mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir à la main ou au robot): 2 oeufs 225 g de lait 60 g d’eau de fleur d’oranger (j’en ai mis moitié moins) 1 pincée de sel 600 g de farine 1 cs de levure de boulanger déshydratée 80 g de sucre en poudre 150 g de beurre ramolli en parcelles Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Séparer en 6 morceaux identiques et rouler chacun en boudins. Façonner 2 tresses de 3 boudins et les déposer sur la plaque du four couverte de papier cuisson ou d’un tapis cuisson. Laisser reposer 20 min (dans un endroit chaud). Badigeonner chaque tresse de lait et saupoudrer de sucre glace (j’ai oublié!).  Enfourner dans le four froid et laisser cuire 20 min à 180° (préchauffer le four s’il n’a pas la chaleur tournante et surveiller la cuisson, elle varie d’un four à l’autre. Michèle cuit 30 min).         Brioches tressées 2012-05-09T06:49:00+02:00

Brioche aux pralines - Quand Nad cuisine...

Brioche aux pralines - Quand Nad cuisine...

  Ce lundi encore, je vous propose un bon petit déjeuner pour commencer la semaine. En voyant cette brioche chez Maiwenn (encore!) je savais bien qu’elle finirait sur ma table! Elle est non seulement très jolie, mais aussi moelleuse et gourmande avec sa garniture aux pralines. Un vrai délice! Pour une belle brioche: 2 oeufs + lait ribot (fermenté) = 250 ml 100 g de sucre 1 cs de fleur d’oranger 1 sachet de levure de boulanger (soit 2 cc) 400 g de farine 1 cc de sel 120 g de beurre froid 80 g de pralines roses concassées + quelques pralines entières pour décorer J’ai utilisé mon thermomix pour pétrir la pâte mais on peut très bien le faire en machine à pain, au robot ou encore à la main. Dans un pichet gradué, casser les oeufs et verser le lait ribot jusqu’à la graduation 250 ml. Verser le tout dans le bol du thermomix et ajouter le sucre, la fleur d’oranger et la levure de boulanger. Régler 2 min à 37°, vitesse 2. Ajouter ensuite la farine, le sel et le beurre en dés. Pétrir 5 min, fonction « épi ». Laisser la pâte lever dans le bol fermé (ou dans un endroit chaud si vous la placez ensuite dans un saladier couvert). Sortir la pâte et la dégazer sur le plan de travail fariné. La séparer en 2 morceaux égaux. Étaler chacun en un grand rectangle et répartir sur chacun la moitié des pralines. Rouler la pâte en boudin puis torsader les deux boudins obtenus et les souder pour former une couronne. La placer sur une plaque couverte de papier ou d’un tapis de cuisson. Décorer de quelques pralines entières et laisser doubler de volume au chaud (dans mon four tiède éteint). Badigeonner la brioche de jaune (ou de blanc) d’oeuf dilué avec 1 cs d’eau. Enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) et laisser cuire 20 min à 180° (à surveiller, le temps de cuisson varie selon les fours). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Brioche toute moelleuse et sa version semi-feuilletée - Quand Nad cuisine...

Brioche toute moelleuse et sa version semi-feuilletée - Quand Nad cuisine...

  Ça y est l’heure de la rentrée a sonné, et quoi de mieux pour cette reprise qu’une bonne brioche moelleuse! Cette recette a été dénichée sur le blog de Sandra, une référence en matière de boulange. Elle y utilise une technique japonaise que j’avais déjà testée il y a quelques années, celle du tang zhong et qui confère à la pâte du volume et beaucoup de moelleux. Je ne sais pas pourquoi que je n’ai pas refait cette technique pendant toutes ces années parce qu’il faut bien reconnaître que le résultat est délicieux.  Pour deux belles brioches:Pour le tang zhong: 50 g de farine 200 g de lait Pour la pâte: 600 g de farine 5 g de sel  50 g de sucre (on peut largement augmenté la dose à 70-80 g) 1 cs de levure de boulanger déshydratée (ou 20 g de levure fraîche) 100 g d’eau tiède 80 g de crème liquide 80 g de miel (du sirop de dattes dans la recette d’origine) 1 œuf entier + 2 jaunes 1 zeste d’orange non traitée (pour moi 1 cs d’eau de fleur d’oranger) 60 g de beurre mou Pour la brioche semi-feuilletée: 40 g de beurre fondu 40 g de cassonade Commencer par préparer le tang zhong: dans une casserole, délayer la farine dans le lait puis faire épaissir sur feu doux, en remuant constamment, comme pour une crème pâtissière ou une béchamel. Retirer du feu et laisser tiédir.  Dans la cuve du robot muni du crochet (ou dans un grand saladier), verser la farine, le sel et le sucre. Faire un puits au centre et ajouter la levure, l’eau, la crème, le miel, l’œuf et les jaunes puis la totalité du tang zhong. Mélanger jusqu’à ce que la pâte se détache des parois de la cuve. Si la pâte semble trop collante, rajouter 1 à 2 cs de farine (pas plus, elle reste assez molle). Lorsque la pâte est bien lisse et souple, ajouter le beurre en morceaux petit à petit. Pétrir une bonne dizaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène et élastique. Couvrir la cuve avec un film (ou comme moi un couvercle en silicone) et laisser la pâte doubler de volume dans un endroit chaud. Dégazer la pâte, couvrir de nouveau la cuve (ou transférer la pâte dans un grand saladier) et placer au frais toute la nuit. (Cette étape au frais n’est pas obligatoire mais permet de développer les arômes et de faciliter la manipulation de la pâte).  Dégazer la pâte sur le plan de travail fariné. Ici j’ai choisi de réaliser une brioche classique et une brioche semi-feuilletée, mais bien sûr on peut faire deux brioches classiques ou même plusieurs individuelles. Pour la brioche classique, prélever 12 pâtons de 55 g environ. façonner chacun en boules et les placer dans un grand moule à cake beurré (pour moi, mon cadre extensible ovale en inox, tapissé de papier cuisson) en faisant deux rangées de 6 boules. Couvrir avec un film et laisser lever 1 h (ou plus la température ambiante, la brioche doit doubler de volume). Pour la brioche semi-feuilletée: Faire fondre le beurre dans un récipient adapté au micro-ondes. Séparer le reste de pâte en 4 pâtons de même poids. Étaler chacun en un rectangle de 5 mm d’épaisseur. Badigeonner le 1er rectangle avec 1/4 du beurre fondu puis saupoudrer avec 1/4 de cassonade. Recouvrir avec un second rectangle. Badigeonner de nouveau avec 1/4 de beurre et saupoudrer d’1/4 de cassonade. Couvrir avec un 3ème rectangle et renouveler l’étape beurre-cassonade. Couvrir avec le dernier rectangle (sans beurre ni sucre). Appuyer légèrement pour souder les couches entre elles puis à l’aide d’un rouleau, étaler le rectangle sur 34 cm de long environ. Badigeonner avec le reste de beurre et saupoudrer du reste de cassonade. Rouler en boudin assez serré sur le côté long. Découper ce boudin en 10 tronçons de même taille puis les déposer harmonieusement au fur et à mesure dans un moule à manqué (beurré si besoin). Couvrir de film alimentaire et laisser doubler de volume au chaud.  Préchauffer le four à 190° (chaleur tournante).Badigeonner les brioches au pinceau avec un œuf battu (moi j’ai mis du lait). Enfourner et laisser cuire 25 à 30 min (à surveiller, le temps varie d’un four à l’autre). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. 

Petits pains moelleux au saumon fumé (et leur version chocolatée) - Quand Nad cuisine...

Petits pains moelleux au saumon fumé (et leur version chocolatée) - Quand Nad cuisine...

Aujourd’hui je vous propose de préparer en même temps de quoi accompagner votre petite salade du dîner et de délicieux petits pains fourrés de chocolat pour le petit déj’ du lendemain… elle est pas belle la vie?   Pour 12 petits pains (6 au saumon et 6 au chocolat): Pour la pâte: 2 oeufs 300 g de lait 1 grosse pincée de sel 35 g de sucre en poudre 75 g de beurre mou 550 g de farine T55 2 cc de levure sèche de boulanger Pour la version salée: 120-150 g de saumon fumé taillé en petites lanières 6 cs de crème fraîche épaisse 2-3 cs de jus de citron aneth graines de pavot (facultatif) Pour la version sucrée: 50 g de pépites de chocolat au lait 50 g de pépites de chocolat blanc (toutes deux réalisées en concassant des tablettes) Placer tous les ingrédients de la pâte dans la cuve de la machine à pain (vous pouvez bien sûr utiliser un robot ou réaliser la pâte à la main). Lancer le programme « pâte ». Surveiller la formation du pâton et rajouter de la farine si nécessaire.   A la fin du programme, sortir la pâte de la cuve et diviser en 12 morceaux. Les étaler en forme de disque. Au centre de 6 d’entre eux, répartir le saumon fumé et la crème citronnée. Saupoudrer d’aneth et refermer en soudant bien les bords avec les doigts. Façonner en forme de petits pains allongés et les déposer sur la plaque du four (recouverte de papier sulfurisé si elle n’est pas antiadhésive) ou sur un moule à baguettes.   Répartir les pépites de chocolat sur les 6 disques restants et bien refermer. Façonner en boules et déposer sur une plaque à pâtisserie.   Laisser lever environ 45 min.   Badigeonner les petits pains salés de lait et parsemer de graines de pavot. Enfourner à four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) et laisser cuire 15 min. Laisser refroidir quelques minutes avant de déguster avec une salade.     Pendant ce temps, badigeonner les petits pains au chocolat (qui auront levé un peu plus longtemps) de lait ou de jaune d’oeuf, et laisser cuire 15 min à 180°. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.           Ptts pains au saumon et version au choc1   2010-05-21T07:34:00+02:00

Brioche au sucre au chocolat - Quand Nad cuisine...

Brioche au sucre au chocolat - Quand Nad cuisine...

C’est une recette qui a tourné sur déjà pas mal de blogs (chez Michèle, Yolande ou encore Aurélie) et qui a vu son parfum changé au gré des réserves de chacune! En effet, ici c’est le sucre aromatisé qui fait toute la différence. Tantôt à l’orange chez l’une, tantôt au citron chez l’autre, chez moi le sucre est au chocolat! Mais rassurez-vous un sucre vanillé sera tout aussi délicieux! Pour une belle brioche, mettre dans la cuve de la MAP: 150 g de lait 2 oeufs 1 cc de sel 3 cs de sucre au chocolat (environ 60 g) Histoire de Goût 85 g de beurre mou 450 g de farine 2 cc de levure sèche de boulanger Lancer le programme « pâte ». A la fin du progframme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Diviser en 8 boules que vous disposez en quinconce dans un moule à cake. Laisser lever 1h dans un endroit tiède. Badigeonner de lait et enfourner à four froid (si votre four dispose de la chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) pendant 20 min à 180°. Démouler et laisser refroidir sur une grille.   Brioche-au-sucre-au-chocolat1.pdf 2009-11-13T09:05:00+01:00

Tresse du paradis - Quand Nad cuisine...

Tresse du paradis - Quand Nad cuisine...

  En voilà une brioche qui porte bien son nom! J’ai trouvé cette recette dans ma dernière acquisition en matière de livres sur les pains: Et puis elle ne pouvait pas mieux tomber, je viens justement de trouver récemment dans mon magasin Grand Frais toute une gamme de fruits séchés, nécessaires pour la brioche! Bon comme souvent, j’ai divisé les quantités par deux afin d’obtenir une tresse plus petite, je vous donne donc mes propres proportions pour chacun des ingrédients.   75 ml de lait 1 oeuf une pincée de sel 28 g de sucre 28 g de beurre 225 g de farine T55 1 petite cc de levure de boulanger sèche   Mettre tous les ingrédients dans la MAP et lancer le programme « pâte » (vous pouvez aussi pétrir le tout à la main et laisser lever environ 1h30). A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve, dégazer et incorporer 60 g de pommes séchées découpées en petits cubes et 30 g d’ananas séché. La recette initiale préconise des poires séchées (au lieu des pommes) et en plus 25 g d’amandes blanchies hachées, que je n’avais pas). Diviser la pâte en 3 boudins que vous tressez ensuite. Laisser lever 1h dans un endroit tiède. Pour la cuisson j’ai appliqué ma méthode personnelle (elle convient tout à fait à mon four) à savoir, enfourner la brioche badigeonnée de lait dans le four froid programmé sur 160°, chaleur tournante, pendant 20 min. Sinon, comptez 20-25 min dans un four préchauffé à 180°-190° (chaleur « normale »). Laisser ensuite refroidir sur une grille puis enduire de beurre fondu (environ 12 g) et saupoudrer de sucre glace. Euh, pour le morceau qui manque… enfin il fallait bien que quelqu’un goûte! Cette tresse du paradis est tout simplement… divine! (oui je sais, le jeu de mot était facile!)   2008-01-27T08:01:00+01:00

Brioche à la pomme et et à la fève tonka - Quand Nad cuisine...

Brioche à la pomme et et à la fève tonka - Quand Nad cuisine...

C’était la première fois que j’utilisais de la fève tonka dans une brioche et vraiment j’ai adoré. Associée à la pomme, elle parfume vraiment bien cette brioche fondante à souhait.Pour une belle brioche (taille d’un moule à cake): 75 g de lait 1 oeuf 1 bonne pincée de sel 40 g de sucre 1/2 fève tonka râpée 75 g de beurre 300 g de farine pour pain brioché et brioche 1 bonne cc de levure sèche de boulanger Mettre tous les ingrédients (selon l’ordre préconisé sur la notice de votre machine) dans la cuve de la MAP et lancer le programme « pâte » (30 min de pétrissage + 1h de levée). A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Incorporer 1 grosse pomme coupée en cubes (pas trop petits). Contrairement à Nycolette, j’ai préféré ajouter la pomme hors de la machine afin de ne pas trop ramollir la pâte. Pour essayer de répartir au mieux les cubes de pommes, j’ai façonné ma pâte en un long boudin que j’ai ensuite aplati. J’ai déposé les cubes de pomme tout le long puis j’ai emprisonné ceux-ci en refermant en boudin. Ensuite j’ai coupé ce boudin en deux et tressé les deux brins que j’ai déposés dans un moule à cake en silicone. Laisser lever dans un endroit tiède pendant 50 min. Badigeonner la brioche de blanc d’oeuf et saupoudrer de cassonade. Enfourner dans le four froid, programmer 20 min à 170° chaleur tournante (si vous n’avez pas la chaleur tournante, préchauffez votre four à 180°). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Pour ceux qui ne connaissent pas la fève tonka, voici ce qu’en dit Marmiton: La fève tonka, dipterix odorata, provient d’un arbre dont le bois dur est commercialisé sous le nom de « teck ». Cet arbre, originaire du Venezuela et du Brésil, pousse dans les milieux tropicaux et produit un fruit dont la forme n’est pas sans rappeler la mangue. A maturité ce fruit ovale tombe à terre. Il est alors récolté puis séché pendant presque 1 an avant que soient récoltées ses graines : les fèves tonka. Ces graines noires sont ridées et mesurent environ 3 cm de long pour 1 cm de large.La fève tonka possède un arôme complexe, suave et envoûtant. Il est assez difficile de résumer en quelques mots le goût de cette épice. Ses arômes forts rappellent à la fois la vanille, le chocolat, l’amande, le caramel et le tabac. Épicé, légèrement fumé, son goût particulier fait merveille avec les desserts, notamment avec les crèmes, le chocolat ou la vanille. Pour utiliser la fève tonka, il faut la râper ou la moudre au dernier moment afin de préserver ses qualités organoleptiques. Le goût de la fève de tonka est très intense, employez-la avec parcimonie !

La brioche de Kinou, le retour! - Quand Nad cuisine...

La brioche de Kinou, le retour! - Quand Nad cuisine...

Pourquoi le retour? parce que je vous ai déjà présenté cette brioche il y a 2 ans mais l’ayant refaite dernièrement et avec des proportions légèrement différentes, je tenais à la partager de nouveau avec vous. Pour une belle tresse: 2 jaunes d’oeufs 110 ml de lait 25 g de sucre en poudre 1 bonne cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 1/2 cc de sel 50 g de beurre mou 275 g de farine T45 Florimeule 1 cc de levure sèche de boulanger Mettre les ingrédients dans la cuve de la MAP et lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Diviser en 3 ou 4 morceaux et façonner des boudins. Tresser les boudins de pâte ensemble et déposer la natte sur une plaque à pâtisserie anti-adhésive (ou couverte de papier sulfurisé). Laisser lever 45 min dans un endroit tiède. Badigeonner la tresse de blanc d’oeuf (ou de jaune) battu et parsemer de sucre en grains. Enfourner dans le four froid programmé 20 min à 180° (chaleur tournante). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.    Brioche-de-Kinou1.pdf Cette brioche a été l’occasion de déguster autour d’un café quelques-uns des délicieux chocolats reçus de la part de Monbana. Monbana est le spécialiste du chocolat, grâce à un savoir faire qui s’étend de la poudre de chocolat, à la confiserie et ses délicieux chocolats à croquer. N’hésitez pas à visiter la boutique ne ligne, vous serez surpris par l’originalité de la gamme proposée. Voici un aperçu de ce que contenait mon colis: – des tablettes de chocolat – un assortiment de chocolat en poudre (au chocolat blanc, parfumé à l’mande, à la cannelle, à l’orange, au aramel, aux épices, etc.) – des carrés de chocolat (dont certains pétillants (comme les  bonbons de notre enfance, vous vous souvenez? incroyable!), d’autres issus du commerce équitable) – un assortiments de spécialités Monbana (amandes, myrtilles et grains de café enrobés de chocolat, crousti-neige, nougat, etc.) et de douceurs pour accompagner le café (mini-madeleines, spéculoos, petit-beurre, crêpe dentelle, cigarettes, etc.) 2009-07-10T09:10:00+02:00

Brioche royale - Quand Nad cuisine...

Brioche royale - Quand Nad cuisine...

Pour la 16ème édition de ce jeu initié par Manue, Sandra du blog « Le Pétrin » a choisi comme thème la brioche royale! Qui plus est, elle a mis à notre disposition deux belles recettes: la première, celle du gâteau des rois provençal et la seconde celle de la couronne des rois suisse.C’est la deuxième recette que j’ai utilisée et je ne le regrette pas: c’est une pure merveille!! Je vous remets la recette ici avec mes précisions (sachant que je l’ai faite en partie en MAP): 500 g de farine t45 1 sachet de levure briochin 50 g de sucre 270 ml de lait 1 1/2 cc de sel 1 cc de vanille liquide 1 oeuf 100 g de beurre mou du jaune d’oeuf pour la dorure du sucre perlé pour la décoration du sucre glace et de l’eau pour faire briller Préparer un levain-levure en mettant dans la cuve de la MAP:– 100 ml de lait– 1 cs de sucre– 100 g de farine (prélevé sur les 500 g)– la levure Lancer le programme « pâte » puis l’arrêter dès que la pâte est homogène. L’ensemble est alors semi-liquide. Saupoudrer de 2 cs de farine et laisser lever dans la cuve pendant 30 min. Au bout de ce laps de temps, rajouter sur le levain:– le reste du lait– l’oeuf– la vanille liquide– le reste de sucre– le sel– le reste de farine Lancer le programme « pâte » et quand la pâte devient homogène, ajouter progressivement le beurre. Laisser terminer le programme. A la fin de celui-ci, sortir le pâton de la cuve sur le plan de travail fariné et le travailler quelques minutes. Diviser en 9 morceaux: 8 morceaux de même poids (95 g environ) et 1 morceau plus gros (350g). Façonner chaque morceau en boule régulière en commençant par la plus grosse que l’on dépose au centre de la plaque de cuisson beurrée ou tapissée de papier sulfurisé. Disposer les 8 autres boules autour en les espaçant de 1 à 2 cm (pour plus de régularité, disposer les petites boules 2 à 2 diamétralement opposées par rapport au centre). Laisser lever 1h dans un endroit tiède (comme d’habitude j’ai glissé la plaque dans mon four légèrement préchauffé mais éteint). Préchauffer le four à 150° (chaleur tournante). Badigeonner la brioche au pinceau avec de l’oeuf battu et parsemer du sucre grain au sommet de chaque boule. Enfourner et cuire 30 min. J’ai couvert la brioche avec du papier aluminium au bout de 20 min car elle me semblait suffisamment dorée.  Dès la sortie du four, badigeonner la brioche d’un mélange de sucre glace et d’eau (1 cs de chaque) et laisser refroidir sur une grille.

Brioche tiramisu - Quand Nad cuisine...

Brioche tiramisu - Quand Nad cuisine...

    Après le succès de mes cupackes tiramisu auprès de ma petite famille, j’ai récidivé! Mais cette fois, c’est pour ne brioche tiramisu que j’ai craqué… et on l’a dévorée en un rien de temps! Elle est délicieuse, merci Galoute! J’ai préparé la pâte dans le kitchenaid, mais vous pouvez bien sûr utiliser le thermomix, la machine à pain ou vos petites mimines!   Let’s go en cuisine pour préparer cette brioche tiramisu! Pour un moule à cake de 26 cm: 500 g de farine 50 g de sucre 1 cc de sel 2 jaunes d’oeufs battus 6 cl de café fort tiède 12,5 cl de lait tiède 75 g de mascarpone 1 sachet de levure de boulanger déshydratée 60 g de beurre mou 50 g de pépites de chocolat (au lait pour moi)   Dans le bol du kitchenaid, placer la farine, le sucre et le sel. Au centre, verser les jaunes d’oeufs, le café, le lait, le mascarpone et la levure. Pétrir 5 min puis ajouter le beurre. Pétrir encore 10 min. Couvrir le bol d’un torchon et laisser doubler de volume au chaud. Dégazer la pâte sur le plan de travail légèrement fariné puis incorporer les pépites de chocolat. Façonner la brioche et la déposer dans un moule à cake. Laisser de nouveau lever 1h. Badigeonner la brioche de lait et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°). Laisser cuire 25 min. A la sortie du four, démouler la brioche sur une grille et laisser refroidir.  

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.