Biftecks au beurre de moutarde au moût de raisin - Quand Nad cuisine...

Biftecks au beurre de moutarde au moût de raisin - Quand Nad cuisine...

Toujours dans l’idée de servir mes biftecks autrement que simplement grillés à la poêle, j’ai eu envie de tester un beurre de moutarde. J’ai choisi une moutarde assez typée, au moût de raisin, qui se marie à merveille avec la viande rouge.Justement pour la viande, rien de tel qu’un bifteck de qualité de mon partenaire Nature et Régions.   Pour 3-4 personnes: 50 g de beurre mou 2 cc bombées de moutarde au moût de raisin 1 trait de sauce Worcestershire 1 cs de jus de citron 3-4 biftecks (selon le nombre de convives) Sortir le beurre du réfrigérateur un peu à l’avance ou le passer un peu au micro-ondes (attention de ne pas le faire fondre!) pour le ramollir. Dans un bol le mélanger avec la moutarde, la sauce worcestershire et le jus de citron. Quand l’ensemble est homogène, le placer sur un morceau de film alimentaire et former un boudin en tortillant les extrémités (comme un bonbon). Placer au réfrigérateur (ou au congélateur) pour qu’il durcisse. Détailler ensuite le rouleau de beurre en rondelles (pas trop fines) et en mettre un peu dans une poêle chaude. Cuire les biftecks de chaque côté selon la cuisson désirée (l’idéal étant une cuisson saignante qui évite au beurre à la moutarde de chauffer trop longtemps au risque de brûler) Servir immédiatement, en disposant des rondelles de beurre sur la viande.  

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


100 recettes à l'affiche

100 recettes à l'affiche

Pourquoi s'embarrasser de longs discours lorsqu'un beau dessin fait venir l'eau à la bouche ? * Ce livre hors norme propose des recettes végétarie...

Saveurs libanaises: Miroir de la diversité

Saveurs libanaises: Miroir de la diversité

Après le succès de Cuisine libanaise d'hier et d'aujourd'hui, qui s'est imposé comme la nouvelle référence pour tous les amoureux d'une cuisine li...

Chez moi - Printemps-Eté

Chez moi - Printemps-Eté

Après un premier volume consacré aux recettes de l'automne et de l'hiver, Hélène Darroze nous invite ici à célébrer les beaux jours autour de recet...

Confitures, compotes, fruits séchés, sirops...

Confitures, compotes, fruits séchés, sirops...

55 recettes imbattables pour profiter du bon goût des fruits bio toute l'année Les saveurs des fruits de saison sont inimitables. Comment les conse...

Les recettes similaires


Salade césar au poulet - Quand Nad cuisine...

Salade césar au poulet - Quand Nad cuisine...

Cette recette, inspirée d’un hors-série de Cuisine Actuelle, ravira les personnes, qui arrivent parfois tard à la maison en se demandant ce qu’elles vont bien pouvoir préparer à dîner. Et bien la réponse est là! Cette salade complète est un vrai régal, préparée en 10 min, il ne vous en faudra pas plus pour la dévorer! Pour 2 personnes: 2 grosses poignées de mesclun ou autre salade 2 blancs de poulet 2 oeufs des croûtons nature (maison ou pas) du parmesan (ici râpé mais en copeaux ça serait mieux) Pour la sauce: 5 cs de crème liquide 1 cc de moutarde 2 cs de jus de citron 1 cs de vinaigre de vin blanc 1 trait de worcestershire sauce sel, poivre Faire dorer les blancs de poulet à la poêle dans une cuillerée d’huile d’olive. Ajouter un peu d’eau et couvrir pour finir la cuisson doucement (10 min), afin de ne pas les dessécher. Cuire les oeufs dans l’eau bouillante pendant 6 min. Les plonger ensuite dans l’eau froide pour stopper la cuisson. Mélanger tous les ingrédients de la sauce. Tailler le poulet en lamelles. Écaler les oeufs. Répartir dans les assiettes la salade, les croûtons, les lamelles de poulet. Déposer un oeuf, napper de sauce et saupoudrer de parmesan. Et là, vous pouvez vous poser et déguster!   Salade-cesar-au-poulet1.pdf 2009-09-25T08:09:00+02:00

Poitrine de pintade d’al Wusla aux dattes

Poitrine de pintade d’al Wusla aux dattes

Poitrine de pintade d'al Wusla aux dattes, navets confits à la terra merita, citron vert, pollen et jus parfumé au macis Pintade aux dattes © Renards Gourmets 2 personnesdifficulté : difficilecoût : moyen +/- 2 heures Ingrédients :  Pour la pintade Un filet de pintade 1 oignon blanc finement haché1 cuillère à café de cannelle 1/2 cuillère à café de macis 1/4 de cuillère à café de muscade 1 cuillère à café de miel d'arbousier 50 g de pulpe de dattes 1/2 cuillère à café de menthe séchée 1 pincée de safran 4 amandes torréfiées 1 cuillère à café de vinaigre de Xérès une pincée de poivre de la Jamaïque une noix de beurre sel  Pour le jus 25 g de sucre roux 2.5 cl de vinaigre de Xérès 2.5 cl d'un mélange de jus d'orange et pamplemousse 12 cl de jus de pintade 1/2 cuillère à café de macis 1/2 cuillère à café de cannelle une pincée de poivre de la Jamaïqueune pincée de safran Pour la garniture 1 botte de navets primeurs 1 petit morceau de racine de curcuma sel et poivre 2 cuillères à soupe de sirop de dattes2 feuilles de blettes huile d'olive Pour les finitions huile d'arachide beurre frais 1 cuillère à soupe de pollen de fleurs 1 citron vert L'idée de farcir les volatiles est très ancienne, en effet l'assyriologue Jean Bottéro, traducteur francophone des tablettes mésopotamiennes de l'Université de Yale parle d'un pigeon amursânu farci entre la chair et la peau. Cette technique est toujours attestée en Orient au Moyen Âge puisque dans l'ouvrage d'al Wusla, un livre de cuisine syrienne du XIIIe siècle (époque Ayyoubide), il est fait mention d'un poulet pareillement farci. Cette recette rencontra beaucoup de succès en Occident et figure même dans le Viandier sous le nom de poulet à la byzantine. Nous avons décidé de voyager à l'époque de la dynastie kurde des Ayyoubides (1169-1260) dont le plus célèbre représentant n'est autre que Saladin. L'auteur de l'ouvrage d'al Wusla serait un certain Ibn al-Adîm (1192-1260), petit neveu de Saladin. Il y traite des cuisines locales d'Alep et de Bagdad mais référence également de nombreuses recettes du monde musulman présentées sous leur forme d'origine (plats arméniens, grecs, yéménites, juifs, indiens et même franque comme le shiwâ ifranjî, un plat de viande). Les farces sont multiples mais sont généralement composées d'épices, des abats du volatile et parfois de fruits. Ces recettes se sont propagées avec l’expansion de l'Islam jusqu'au Maroc et nous nous sommes inspirés d'une farce typiquement marocaine pour notre pintade. La chair de pintade est particulièrement savoureuse et d'après nos anciens rappelle plus volontiers celle des poulets d'autrefois que les bêtes sans saveur qui sont élevées aujourd'hui. Nous aimons l'association de la datte et du navet et avons cuisiné nos navets avec de la terra merita, l'ancien nom du curcuma. Cette recette est destinée aux amateurs d'épices et de parfums subtils. Il était particulièrement difficile de trouver un vin qui s'accorde avec ce plat. Notre choix s'est cependant porté sur un vin d'Arménie, Une bouteille de Voskehat 2012 de chez Armas. Il s'agit d'un vin blanc sec, produit par Armenak Aslanian. Voskehat signifie rais d'or en arménien. On y retrouve des parfums de poire, de miel et de champignons. 1. Préparation de la pintade Plumer, flamber et laver la pintade. Prélever un filet et conserver le reste pour d'autres préparations. Décoller délicatement la peau de la chair. Préparer la farce en mixant tous les ingrédients, garnir une poche à douille avec ce mélange et l'insérer entre la chair et la peau en massant progressivement pour la répartir uniformément. Mettre sous vide avec une noix de beurre frais, une pincée de sel et de poivre. Faire cuire au bain marie pendant 50 minutes à 62°. Rafraîchir et réserver. 2. Préparation du jus de pintade Préparer un caramel à sec avec 25 g de sucre, une fois bien coloré, déglacer avec 2.5 cl de vinaigre de Xérès et faire réduire de deux tiers. Ajouter 2.5 cl d’un mélange de jus d’orange et de pamplemousse et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec 12 cl de jus de pintade et les épices. Rectifier l’assaisonnement, ajouter une pincée de safran et laisser infuser dix minutes hors du feu. Chinoiser et réserver. 3. Préparation de la garniture Laver, peler et tourner les navets. Détailler des palets à l'emporte pièce. Faire cuire sous vide pendant 1h15 à 90° avec le curcuma, une pincée de sel, le poivre et le sirop de dattes. Conserver le liquide de cuisson, faire réduire et glacer les navets sur grille. Imbiber les feuilles de blettes d'huile d'olive et réserver. 4. Finitions et dressage Sécher soigneusement la pintade. Faire chauffer un filet d'huile d'arachide dans un sautoir et faire colorer la peau pour la rendre croustillante. Baisser la température du feu et ajouter du beurre en arrosant régulièrement la viande. Faire torréfier le pollen quelques secondes dans une poêle chaude. Lier la sauce avec de l'arrow-root, porter à ébullition et monter au beurre, tenir chaud. Réchauffer les navets quelques minutes, garnir de pollen de fleurs et de zestes de citron vert. Couper le filet dans la longueur et disposer un morceau dans une assiette. Ajouter les navets, la sauce et cacher une partie des navets avec la feuille de blette. Déguster très chaud. Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Pintade aux dattes © Renards Gourmets Home Recettes Été Facebook Pinterest Instagram

Tajine de keftas aux herbes - Quand Nad cuisine...

Tajine de keftas aux herbes - Quand Nad cuisine...

  Et si en ce début de semaine, je vous faisais voyager un peu? Vous êtes partants? Alors attachez vos ceintures, direction le Maroc! Grâce au dernier livre reçu des Editions Solar, je me suis lancée dans la préparation d’un délicieux tajine. Et même si je ne l’ai pas cuit dans le plat traditionnel, je l’ai servi dans le très beau tajine que Belle-maman m’a ramené de Fès. Et avec les épices en provenance de là-bas également. Ça change tout, on s’y croirait!     Pour une première recette de ce livre, je me suis orientée vers les keftas (boulettes de viande hachée) dont les saveurs me tentaient terriblement: coriandre, cumin, cannelle, etc., le tout dans une délicieuse sauce acidulée. J’ai dosé les épices à l’oeil, sans vraiment compter les cuillères, à vous de voir selon vos goûts. Pour 4 personnes: 500 g de viande de boeuf hachée 1 oignon 1 cs de persil plat finement ciselé 1 cs de coriandre finement ciselée 1 cc de cannelle 1 cc de cumin 1 cc de coriandre moulue 1/2 cc de paprika sel, poivre Pour la sauce: 1 oignon 2 gousses d’ail 1 noisette de gingembre 10 g de beurre 1 cs d’huile d’olive 2 cc de curcuma 1 cs de persil plat ciselé 2 cs de coriandre ciselée le jus d’un citron Préparer les boulettes: peler et hacher finement l’oignon (ou le râper). Le mettre dans un saladier avec les épices et les herbes. Saler et poivrer. Malaxer l’ensemble à la main jusqu’à ce qu’il soit bien homogène. Humidifier ses mains et former des boulettes de la taille d’une grosse noix (j’en ai fait 15). Réserver au frais. Préparer la sauce: peler et hacher finement l’oignon, l’ail et le gingembre puis les faire revenir dans une cocotte (une sauteuse pour moi) avec l’huile et le beurre. Quand ils commencent à dorer, saupoudrer de curcuma, ajouter le persil et 1 cs de coriandre. Verser 30 cl d’eau et porter à petite ébullition, couvrir et laisser mijoter 10 min. Mettre les boulettes dans la sauce, couvrir et poursuivre la cuisson 10 min à feu doux. Verser le jus de citron et laisser cuire encore 5 min. Servir chaud, parsemé du reste de coriandre ciselée. Je l’ai accompagné de semoule de couscous. Divin! 2011-07-11T07:02:00+02:00

Boulettes de porc parfumées - Quand Nad cuisine...

Boulettes de porc parfumées - Quand Nad cuisine...

  Avec la chair à saucisse reçue de mon partenaire Nature et régions, j’ai tout de suite eu envie de tester ces boulettes de porc parfumées. L’idée de les cuire à la vapeur me plaisait autant que le résultat m’intriguait. La recette est issue du livre Tupperware consacré au Microvap’ (le cuiseur vapeur au micro-ondes), c’est donc dans cet appareil que je l’ai faite. Si vous ne le possédez pas, vous pouvez toujours cuire les boulettes dans votre cuiseur vapeur habituel ou encore à la poêle. Au final, la viande reste bien moelleuse et vraiment bien parfumée. Bien sûr, vous pouvez adapter les épices en fonction de vos goût ou de vos placards.   Let’s go en cuisine pour préparer ces boulettes de porc parfumées! Pour une douzaine de boulettes: 2 tranches de pain de mie trempée dans un peu d’eau (ou de lait) 1 œuf 500 g de chair à saucisse Nature et Régions 15 ml d’huile d’olive 1 oignon 1 gousse d’ail 5 brins de coriandre 5 brins de persil 1 ml de cannelle 5 ml de gingembre 2 ml de 4 épices 25 ml de farine 5 ml de paprika 1 pincée de piment d’Espelette 1 cube de bouillon de légumes Pour la sauce: 3 brins de coriandre 3 brins de persil 1 petite gousse d’ail 10 ml de jus de citron 1 yaourt nature Sel, poivre Dans un saladier, mélanger le pain de mie (légèrement essoré), l’œuf, la chair à saucisse et l’huile. Hacher l’oignon, l’ail, la coriandre et le persil (pour moi dans le turbotup en quelques secondes) puis les ajouter à la préparation précédente avec la cannelle, le gingembre et les 4 épices. Saler, poivrer et bien mélanger.Dans un grand bol, mélanger la farine avec le paprika et le piment d’Espelette. Façonner une douzaine de boulettes avec la préparation à la viande et les passer dans la farine épicée. Déposer au fur et à mesure les boulettes dans la passoire inférieure du microvap.Remplir le réservoir avec l’eau et y émietter le cube de bouillon. Poser la passoire dessus et fermer avec le couvercle. Placer au micro-ondes et cuire 20 min à 800W. Laisser reposer 10 min. Pendant ce temps, préparer la sauce: hacher la coriandre, le persil, l’ail avec le jus de citron et le yaourt dans le turbotup (dans un autre mixeur). Saler et poivrer. Placer au frais en attendant de servir avec les boulettes. Accompagner de légumes.   Pour fariner facilement les boulettes: mettre la farine épicée dans un bol avec couvercle hermétique et placer les boulettes 4 par 4. Fermer et secouer la boîte dans tous les sens pour bien les enrober de farine. Rapide et efficace!     Retrouvez une recette de boulettes de poulet au citron par ici!

Gnocconi au ragù de canard

Gnocconi au ragù de canard

Gnocconi au ragù de canard et aux blettes comme à Venise Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets 4 personnesdifficulté : moyencoût : bon marché+/- 2 heures Ingrédients : Pour les gnocconi 500 g de pommes de terre Bintje120 g de farine type 0030 g de semoule extra-fine1 œuf entier15 g de parmesanmuscadebeurresel1,5 l de consommé de canard Pour le ragù 2 canards sauvages1 carotte1 branche de céleri1 oignon2 gousses d'ail1 brin de sauge1 brin de romarin1 verre de Pinot Grigio Veneto1 verre de jus de canard1 bâton de cannelle de Ceylan4 grains de poivre de la Jamaïquepoivre noirselhuile d'olivevinaigre de Barolo Pour la garniture 1 poignée de pignons de pin1 poignée de raisins de Smyrne1 petit bouquet de blettes italiennes1 gousse d'ail en chemise1 filet d'anchois (ou un peu de colatura)muscadesel et poivreLes Gnocconi col sugo d'anatra est une recette typiquement vénitienne. Les gnocconi sont de gros gnocchi que l'on accompagne généralement d'une sauce à la viande appelée ragù. On peut les servir avec des erbre cotte, c'est à dire des salades cuites, provenant généralement de l'ile de Sant'Erasmo. Nous préparons toujours un peu plus de ce ragout de canard car nous aimons le réchauffer le lendemain pour le servir avec des bigoli, des pâtes de la région. Ce sont les Arméniens et les Juifs qui apportent les pignons et les raisins secs avec eux dans la lagune. Cette recette date probablement de cette époque. Elle comporte de nombreuses épices que les marchands du Rialto cherchaient à accommoder de différentes manières pour les faire goûter à leurs clients. Nous utilisons des cuisses de canard sauvage pour cette recette car il nous en reste généralement plusieurs  d'autres préparations mais on pourrait très bien faire de même avec des magrets ou un canard entier.Se procurer de la viande de gibier :Nous travaillons avec la société Picardie Venaison implantée à Compiègne dans l'Oise. Une maison réputée pour la fraîcheur de sa viande et la qualité du gibier sélectionné. Leur viande est principalement issue de réseaux de chasse des forêts et plaines de France.1. Préparation du ragùLever les cuisses et les filets de canard, retirer les peaux, les os et les nerfs et couper la viande au couteau finement. Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une cocotte en fonte. Ajouter la viande pour bien la faire dorer. Tailler la carotte, la branche de céleri et l'oignon en très fine brunoise. Dégraisser partiellement la cocotte et ajouter les légumes. Faire suer et déglacer avec le vin blanc. Ajouter l'ail en chemise, les herbes, le poivre de la Jamaïque, le jus et le bâton de cannelle brisé en deux. Donner une première ébullition, ajouter le j us de canard, donner une seconde ébullition, couvrir et laisser mijoter pendant deux heures à feu très doux. Retirer les herbes et les gousses d'ail. Ajouter un trait de vinaigre et du poivre noir fraîchement moulu.2. Préparation des gnocconiBrosser les pommes de terre avec leur peau et les faire cuire dans l'eau froide salée qui sera amenée progressivement à frémissement. Elles doivent être très fondantes. Éplucher tant qu'elles sont encore chaudes et écraser avec une fourchette. Remettre dans la casserole une fois égouttée et les faire dessécher quelques minutes. Tamiser puis laisser tiédir sur une planche farinée. Former un trou au centre, incorporer l’œuf, disposer la moitié de la farine et de la semoule autour des pommes de terre. Saler, ajouter la muscade râpée et le parmesan et commencer à amalgamer les ingrédients ensemble. Ajouter le reste de la farine et de la semoule et travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse et homogène. Couper une tranche et former un boudin de 2 cm de diamètre. Le couper en tronçons de 2 ou 3 cm. Les rouler légèrement dans les mains préalablement farinées. Laisser reposer sur un torchon fariné.3. Préparation de la garnitureLaver les blettes, les égoutter, ne conserver que le vert. Couper grossièrement. Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse. Ajouter la gousse d'ail en chemise et le filet d'anchois. Laisser infuser sur feu moyen quelques minutes avant de débarrasser la gousse d'ail. Faire tomber les blettes et les faire suer vivement. Ajouter les raisins secs et la muscade, saler et poivrer. Dans une petite poêle, faire dorer les pignons de pin quelques minutes.Porter une grande casserole de consommé à frémissement. Retirer du feu, immerger délicatement les gnocconi et replacer sur le feu. Le consommé doit frémir mais ne pas bouillir. Dès que les gnocconi remontent à la surface, c'est qu'ils sont cuits.Faire fondre un peu de beurre dans une casserole. Égoutter les gnocconi et les arroser de beurre fondu.Disposer un peu de sauce au canard dans une assiette creuse, ajouter les gnocconi, les herbes cuites et parsemer de pignons de pin, de muscade fraîchement râpée et de poivre noir. Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Gnocconi au ragù de canard © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Pain de thon aux courgettes - Quand Nad cuisine...

Pain de thon aux courgettes - Quand Nad cuisine...

Je vous propose aujourd’hui une terrine délicieuse à servir bien fraîche en entrée, d’une belle couleur verte qui n’est pas sans rappeler le printemps… ça tombe bien, c’est aujourd’hui! Servie avec une petite sauce au fromage blanc (ou une mayonnaise maison pour les inconditionnels), elle ravira petits et grands… même ceux qui n’aiment pas les courgettes! Recette testée et approuvée par toute la famille au grand complet! Elle est inspirée des recettes de Guylaine et de Marie-Laure. Pour une belle terrine (prévoir un grand moule à cake): 2 courgettes moyennes 1 gousse d’ail 3 oeufs 80 g de maïzena 1/2 sachet de levure 300 g de thon au naturel égoutté 50 g de lait 2 cs d’huile d’olive 120 g de fromage blanc 50 g d’emmental râpé 1 cs de persil ciselé quelques baies roses sel, poivre Laver et râper les courgettes puis les faire revenir dans l’huile d’olive dans une poêle avec l’ail écrasé pendant 10-15 min. Saler et poivrer. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, ou 190° chaleur normale). Dans un saladier, mélanger les jaunes d’oeufs avec le fromage blanc, la farine mélangée à la levure, le lait. Saler et poivrer. Ajouter le thon émietté,  les courgettes, le persil et le fromage râpé. Battre les blancs en neige et les ajouter à la préparation précédente délicatement. Verser le tout dans le moule à cake (beurré s’il n’est pas en silicone). Cuire 50 min. Laisser refroidir sur une grille. Pour la sauce au fromage blanc, mélanger une bonne cuillerée de moutarde avec 1 cs de jus de citron et du fromage blanc (je n’ai pas mesuré, peut-être 200 g). Ajouter de la ciboulette ciselée. Saler et poivrer à votre convenance.       Pain-de-thon-aux-courgettes1.pdf 2009-03-20T09:21:00+01:00

Hamburgers de poisson cajuns - Quand Nad cuisine...

Hamburgers de poisson cajuns - Quand Nad cuisine...

Comment faire manger du poisson à vos enfants? et bien en leur proposant sous forme de hamburgers pardi! Bon j’avoue ne pas les avoir proposés à des enfants mais je peux vous assurer que nous, on a adoré! Alors même si vos enfants n’aiment pas… ce n’est pas perdu!   Pour 2 personnes: 300 g de filet de poisson blanc 25 g de chapelure 1 petit oignon 1 gousse d’ail 1 jaune d’oeuf quelques gouttes de Tabasco sel, poivre 1 cs de mélange d’épices cajun (*) 2 cs d’huile d’olive 2 petits pains à hamburgers (maison ou pas) 1 petite tomate Pour la sauce (je vous laisse juger des proportions): fromage blanc jus de citron ciboulette ciselée sel, poivre Dans le bol du robot, déposer vos filet de poisson et hacher grossièrement. Ajouter la chapelure, l’oignon émincé finement, l’ail écrasé, le jaune d’oeuf, le Tabasco et les épices cajun. Saler et poivrer. Mixer de nouveau de façon à obtenir un mélange homogène (mais ne mixer pas trop pour que l’ensemble ait suffisamment de tenue pour être façonné).Diviser la préparation en deux et façonner des galettes (du diamètre de votre pain). Placer au réfrigérateur pendant 1h. Faire chauffer l’huile dans une poêle et y faire cuire les galettes de poisson 3-4 minutes par face. Faire griller vos petits pains coupés en deux au grille-pain (ou sous le gril du four). Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients. Dresser dans les assiettes, sur un petit pain, mettre 1 à 2 cs de sauce, répartir quelques rondelles de tomates puis déposer la galette de poisson. Remettre un peu de sauce et refermer avec la deuxième moitié du petit pain. Servir avec une salade.   (*) On retrouve en général dans le mélange cajun: thym, ail, oignon rose, paprika, poivre noir, moutarde jaune, piment fort, origan, cumin.

Burger façon Brice de top chef - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Burger façon Brice de top chef - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Burger façon Brice de top chef Burger façon Brice de top chef, coucou tout le monde ! Si vous êtes fidèles aux émissions culinaires, vous vous rappelez surement de Brice Morvent, ancien candidat de la première émission top chef qui nous avait régalés avec ces superbes assiettes ! Il y a quelques années, il avait livré sa recette de son fameux burger du comptoir au magazine Grazia, un délicieux burger maison qui avait également été élu le meilleur burger de Paris par le magazine My Little Paris ! Cela faisait des mois et des mois que cette recette était dans mes favoris et qu’elle me faisait de l’œil comme pas possible ! Et cette semaine j’ai enfin trouvé l’occasion de réaliser ces pains à burger brioché pour le match France /Brésil et mes footeux petits et grands étaient au top hi hi hi ! Si vous êtes friands d’oignons confits et de sauce tartare maison le burger façon Brice est forcément pour vous mes chers amis ! Un burger gourmand qui peut aussi être préparé en version mini avec un pain extra moelleux que je vous avais déjà proposé ICI et que j’ai adopté depuis ! Bref, un burger 100 % home made à tomber par terre. et à tester absolument car vous allez l’adopter ! Merci Brice pour cette version gastronomique, source de la recette chez Grazia ! ingrédients: pour 4 pains burger façon Brice : 125 gr de farine T55 125 gr de farine complète mais si vous n’en avez pas, vous pouvez mettre que de la T55 10 gr de levure boulangère fraiche 5 gr de sucre 5 gr de sel 140 ml de lait légèrement tiédi 1 jaune d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer: 1 jaune+1 càs de lait graines de sésame dorées pour les oignons confits: 3 càs d’huile d’olive 2 gros oignons 1 filet d’eau pour la sauce tartare maison: 2 oignons nouveaux 1 jaune d’œuf 1 càs de moutarde aux condiments ( Savora ) 1/2 botte de persil plat 1/2 botte de ciboulette 2 ou 3 pickles(cornichons) huile de tournesol(environ 100 ml) pour les steaks: 400 gr de viande de boeuf hachée 1 càs de persil et de coriandre haché 1 petit oignon haché un petit oeuf sel et poivre pour garnir les burgers: leerdammer en tranches ketchup recette burger gastronomique J’ai triplé les ingrédients pour 12 maxi burgers une recette gastronomique à ne pas rater ! Mettre dans le bol du robot la farine, le sucre et le sel puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée et mélanger à nouveau puis verser le lait tiédi progressivement ajouter le jaune d’œuf puis le beurre pommade (beurre mou) puis pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule vous pouvez si vous aimez rajouter des graines dans la pâte (pavot, sésame, tournesol) puis déposer la pâte sur un plan de travail fariné et diviser la pâte en 4 boules égales puis bouler les pâtons à la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson aplatir chaque petit pain légèrement avec la paume de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air pendant ce temps,préparer les oignons confits: émincer les oignons finement les faire revenir dans l’huile d’olive en remuant souvent pendant 15 minutes environ, ils doivent être transparents puis saler et poivrer puis ajouter ensuite un filet d’eau et laisser confire pendant 10 minutes environ et réserver préparer la sauce tartare pour garnir les burgers: Emincer finement les oignons nouveaux, le persil, la ciboulette et les pickles puis mettre dans un gros bol la moutarde aux condiments puis ajouter le jaune d’œuf, les oignons, les herbes et les pickles émincés puis saler/poivrer et monter la sauce doucement en versant l’huile progressivement d’autre part préparer les steaks en mélangeant tous les ingrédients à l’aide d’un emporte-pièce, leur donner la même taille que les pains les saisir dans une poêle beurrée quelques minutes de chaque côté   puis déposer sur chaque steak 2 ou 3 morceaux de leerdammer et laisser fondre et réserver au chaud sous papier aluminium à l’aide d’un pinceau, les badigeonner de jaune d’œuf mélangé à 1 cuillère à soupe de lait puis saupoudrer généreusement de sésame  les enfourner 10 à 15 minutes à 180 ° (à surveiller) puis laisser tiédir couper ensuite les pains en deux puis les toaster ou les réchauffer au four quelques minutes puis les garnir de sauce tartare maison puis déposer le steak et le fromage et garnir d’oignons confits déposer ensuite une pointe de ketchup sur le chapeau et recouvrir le burger avec et voilà le burger façon brice de top chef !! Régalez-vous car c’est terriblement bon ! sauce tartare tartare oignons burger viande hachée pain steak algerie sauce Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : burger façon Brice de top chef SarahPublie Le : 2016-11-09Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15Average rating 4.5 Based on 6 Review(s)

Ma petite sauce à la crème citron beurre noisette

Ma petite sauce à la crème citron beurre noisette

Pour accompagner le poisson blanc, les gambas, les noix de Saint Jacques ....  une délicieuse sauce !! Citronnée mais pas trop grâce à une petite technique que j'ai envie de partager  pour 4/5 personnes le jus d'un citron 25 cl de crème liquide de préférence entière !!!! 30 g de beurre 2 branches de persil sel et poivre   Dans une poêle non adhésive faites chauffer à feu doux le jus de citron pendant env.5/6 mm pour qu'il s'évapore complètement. Vous devez juste voir des cristaux mais sans coloration alors attention et bien surveiller Dans le même temps dans une petite casserole faites fondre le beurre  et quand il devient noisette (brun très clair mais pas noirci, sentez le une odeur de noisette se dégage !) le verser dans la poêle Remuez Ajoutez la crème Laissez encore 2/3 mm en remuant sans arrêt et ajoutez le persil ciselez, le sel et le poivre    -    Et voilà !!! C'est prêt    

Seiches grillées - Notre amour de cuisine

Seiches grillées - Notre amour de cuisine

Ingrédients: 1 Seiche 1 Bon filet d'huile d'olive 1 Jus de citron 2 Gousses d'ail Brin de persil 1 Pincée de sel,,,,4 Cas de sauce teryaki Préparation: Faire mariner la seiche avec tous les ingrédients. Faire revenir la seiche dans une poêle grill de...

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux Pain hamburger maison ultra moelleux, bonjour à tous mes amis!! Aujourd’hui je partage avec vous ma recette inratable de pain hamburger maison rapide et ultra moelleux, ma recette chouchou qui donne des petits buns que j’aime souvent garnir de poulet curry ou comme aujourd’hui de kefta en steak haché! La pâte nécessite qu’une seule poussée et donne des hamburgers maison ultra moelleux et absolument délicieux que vous pourrez aussi congeler!! C’est tout simplement une recette de pain hamburger de chef, celle de Brice, candidat au 1er top chef que j’ai testé et largement adopté depuis quelques années maintenant!! La pâte à burger se travaille parfaitement bien et les pains hamburger maison sont briochés et moelleux à souhait!! Avec ce pain hamburger maison vous pourrez réaliser des buns à la viande hachée, des mini burgers ou bien le burger de brice !! La version d’aujourd’hui est un hamburger classique avec steak aux épices et fromage kiri fondant! On peut également garnir ces hamburgers de sauce fromagère et c’est une tuerie! Avec cette recette, je participe au défi « Recette autour d’un ingrédient » et l’ingrédient star de ce mois est ” les graines de sésame”! Ingrédients: 500 gr de farine T 55 10 grs de levure boulangère fraiche 1 càs de sucre 2 petites càc de sel 270/280 ml de lait légèrement tiédi 2 jaunes d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer:1 jaune +1 càs de lait graines de sésame blanche   pour les steaks: 500 gr de bœuf hachée 1/2 botte de persil et de coriandre haché des oignons nouveaux hachés 1 petit œuf paprika doux 1 càc d’épices pour grillade sel et poivre pour les burgers: masdaam ou cheddar en tranches oignon nouveau batavia, roquette… sauce au choix, mayonnaise , ketchup… Préparation et recette du pain hamburger maison: mettre dans le bol du robot ou dans un saladier la faine, le sel ainsi que le sucre puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée ou la levure type briochin et mélanger à nouveau et ajouter les jaunes d’œuf puis verser ensuite le lait tiédi progressivement et pétrir position 1/2 du kitchenaid ou pétrir à la main puis ajouter le beurre pommade (beurre mou) en 3 ou 4 fois tout en pétrissant bien car le beurre doit bien s’incorporer et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule souple et non collante puis déposer la pâte sur un plan de travail diviser la pâte en plusieurs boules égales bouler les pâtons avec le creux de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson puis aplatir chaque petit pain légèrement avec la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h/ 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les burgers de jaune d’œuf mélangé au lait et saupoudrer de sésame blanc ou doré puis les enfourner 10 à 15 mn à 180 °(à surveiller) et laisser légèrement tiédir puis couper les pains en deux et mélanger tout les ingrédients de la viande et former des steaks à l’emporte-pièce de la même taille que les pains puis les faire cuire à la poêle dans un beurre mousseux quelques minutes de chaque côté puis déposer sur les pains un peu de sauce et de la salade, une tranche de fromage puis un steak bien chaud et pour les enfants j’ai déposé 1/2 ou 1 carré kiri ou vache qui rit selon les goûts de chacun et régalez-vous!! sandwich ramadan hamburger burger viande hachée  pain steak algerie La liste des inscrites au jeu #19 entre blogueuses : Soulef du blog Amour de Cuisine avec des demi-lune aux grains de sésame et tahini Calinhorley du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec Noix de cajou caramélisées au sésame Annabelle du blog  Merveilles et gourmandises avec biscuits à la pâte de sésame (Tahini) (sans gluten, sans farine, sans sucre raffiné, sans huile) Kelly du blog pause gouter avec des shortbreads millionnaire au praliné de sésame Christelle du blog Toque de choc avec beignets de feta panés au sésame Rosa du blog Rosa culinaire  avec COOKIES AU CHOCOLAT, GRAINS DE LIN ET PAVOT Hélène du blog  Keskonmangemaman avec  tataki de saumon au sésame noir , concombre à l’huile de sésame grillé Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises avec oeuf cocotte sésame et wasabi. Chris du blog  La cuisine facile de chris avec Saumon grillé et crevettes épicées en croûte de sésame les gralettes du blog  Les gralettes  avec  Barres de céréales sesame et flocons d’avoine Corrine du blog Mamou & Co avec Crackers à la tomate et aux graines de sésame  Michelle du blog Plaisirs de la maison avec pain maison au four Natly du blog cuisine voozenoo avec Cookies au graines de sésame Isabelle du blog quelques grammes de gourmandise avec Torsades à l’emmental gratiné & aux graines de sésame. Salima du blog c’est Salima qui cuisine avec Montécaos aux graines de sésame Christelle du blog la cuisine de poupoule avec  chou vert au sésame au thermomix ou sans Delphine du blog oh la gourmande del avec Crackers aux graines de Sésames et tomates séchées Michèle du blog croquant fondant gourmand avec sa recette: Croustillant de saumon au sésame Julia du blog cooking julia avec Croquants au sésame. coco de Nice du blog cuisine en folie Brochettes de poulet au sésame doré et riz épicé Samar du blog mes inspirations culinaires avec ghribia aux grains de sésames Catalina du blog  le blog de cata avec Sablés au miel et graines de sésame Yasmina du blog  a l’orée des douceurs avec les krachels  Saleha du blog aux delices du palais avec babouches gâteau  au sésame et miel Maman ça déborde du blog maman ça deborde avec nougat chinois Amal du blog la cuisine de amal avec salade d’aubergine au taratore Cécile du blog mes gateaux rigolos avec camembert pané aux graines de sésame Sarah du blog Le sucré salé d’Oum souhaib avec pain hamburger maison ultra moelleux bénédicte du blog douceurs maison avec cookies sésame noir chorizo Sandra du blog encore un gateau avec mousse au chocolat dulcey et nougatine de sésame Malika du blog Safran Cannelle avec des petits pains aux sésames Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : pain hamburger maison ultra moelleux SarahPublie Le : 2016-07-15Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 3.5 Based on 13 Review(s)

Filet mignon aux graines de moutarde et champignons - Quand Nad cuisine...

Filet mignon aux graines de moutarde et champignons - Quand Nad cuisine...

  Avant de vous présenter la recette du jour, je tenais à vous signaler que je serais absente toute la semaine, aussi je ne pourrais pas répondre à vos questions ou messages avant la semaine prochaine. Pour vous faire patienter, j’ai programmé quelques articles pour les prochains jours, pas autant que j’aurais voulu mais j’ai été prise par le temps…   Allez passons vite à la recette! Aujourd’hui je vous propose un filet mignon parfumé à la moutarde (si vous n’avez pas de graines, vous pouvez mettre de la moutarde à l’ancienne à la place) et aux champignons, c’est délicieux, cette petite sauce crémeuse hummm! Pour 3-4 personnes (selon la taille du filet): 1 filet mignon de porc (550 g environ) 20 g de beurre + 1 filet d’huile ≈ 8 cl de vin blanc sec 2 échalotes 1 bonne cs de graines de moutarde jaune 20 g de champignons séchés (mélange forestier : champignons noirs, shiitake, cèpes, bolets jaunes) 1 cc de fond de veau déshydraté 10 cl d’eau 120 g de crème semi-épaisse Commencer par réhydrater les champignons dans un bol d’eau tiède pendant au moins 30 min. Couper le filet mignon en tronçons d’environ 1,5 cm d’épaisseur et les poêler dans le mélange beurre-huile. Réserver sur une assiette et vider l’excédent de gras. Déglacer la poêle avec le vin puis ajouter les échalotes finement ciselées et les graines de moutarde. Laisser réduire. Ajouter les champignons égouttés et laisser cuire quelques minutes en remuant. Ajouter le fond de veau reconstitué dans l’eau puis la crème. Remettre la viande dans la poêle et laisser mijoter à feu doux. Servir avec des tagliatelles.     2011-03-21T06:51:00+01:00

Hamburgers au chorizo et au jus de vin rouge, pour le burger day! - Quand Nad cuisine...

Hamburgers au chorizo et au jus de vin rouge, pour le burger day! - Quand Nad cuisine...

  C’est quoi le burger day? Le concept est né suite à un billet d’Anaïk sur son irrésistible blog « Le confit c’est gras« , Débo lui a suggéré et elle l’a fait! Instaurer une journée du hamburger, fallait oser! L’idée m’a tout de suite séduite, parce qu’il faut bien l’avouer, moi j’adore les hamburgers! Et je ne parle pas ceux de Ronald, non non! les miens à moi que je fais! D’ailleurs c’est avec plaisir que je m’y colle une fois de plus pour Anaïk! Cette fois, j’ai choisi une recette un peu plus originale, dénichée dans le livre offert par mon chéri (pas fou!) « Hamburgers faits maison ». Pour les petits pains, j’ai repris la recette que je vous avais donnée ici, mais cette fois avec les quantités données ce sont 12 buns que j’ai préparés. De quoi avoir sous la main au congélo de quoi assouvir de futures envies! Pour la garniture, pour 3 burgers (j’en mange seulement un alors que mon chéri en dévore deux facile!): 250 g de boeuf haché 80 g de chorizo fort 80 g de poivrons rouges grillés (en bocal ou maison) 1 cs de persil paprika, sel, poivre 2 cs d’huile d’olive 1 petit oignon 1 petite gousse d’ail 1 cc de sucre en poudre 10 cl de vin rouge 1 tomate Hacher le chorizo et les poivrons puis les mélanger avec le boeuf dans un saladier. Ajouter le persil, le paprika, saler et poivrer. Diviser la préparation en 3 et façonner des steaks ronds. Couvrir et placer au frais pendant 1/2 h. Faire chauffer l’huile dans une poêle et faire revenir les steaks 3 min de chaque côté. Retirer et réserver sur une assiette. A la place, faire revenir l’oignon haché et l’ail écrasé pendant environ 2 min. Ajouter le sucre et le vin et laisser réduire de moitié à feu moyen. Remettre les steaks dans la poêle et les retourner plusieurs fois dans la sauce pour bien les enrober. Pendant ce temps, passer les petits pains coupés en deux sous le gril du four et tailler la tomate en fines rondelles.  Assembler les burgers en déposant d’abord sur la base du pain, quelques rondelles de tomates, puis un steak et une cuillerée de sauce. Couvrir avec le dessus du pain et déguster aussitôt, avec une salade. Vous pouvez bien sûr ajouter du fromage, de la salade, etc. Mais comme ça c’était délicieux, les steaks boeuf-chorizo-poivron étaient parfaitement relevés et la sauce au vin… hummm!   2008-01-29T08:28:00+01:00

Tataki saumon sésame au gingembre (pas à pas en photos)

Tataki saumon sésame au gingembre (pas à pas en photos)

Tataki saumon sésame au gingembre (pas à pas en photos) Une recette traditionnelle japonaise très facile à faire qui nécessite juste de mariner le saumon quelques heures avant de le saisir rapidement à la poêle pour l'enrober de graines de sésames. Il sera ensuite plus simple à couper s'il est bien frais ce qui permet aussi aux graines de bien adhérer tout autour. Pour le déguster la meilleure façon c'est avec du gingembre mariné, de la sauce soja, des tranches de citron vert et quelques pois gourmands. Ici, j'ai utilisé le gingembre mariné et le jus de fruits gingembre miel citron de la marque The Ginger people que l'on trouve en magasins bio ou chez Naturalia.

Filet de sanglier et pulenda

Filet de sanglier et pulenda

Filet de sanglier à la feuille de châtaignier, jus aux arbouses et aux baies de myrte, pulenda et pommes sauvages Sanglier à la pulenda © Renards Gourmets 2 personnes difficulté : moyen coût : moyen +/- 2 heures Ingrédients : Pour le filet de sanglier 250 g de filet de sanglier 3/4 feuilles de châtaignier fleur de sel poivre de Sarawak Pour la pulenda 100 g de farine de châtaigne3 fois le volume d'eau sel Pour la sauce 25 g de miel d'arbousier 2,5 cl de vinaigre de Banyuls 2,5 cl de jus d'orange 5 cl de vin rouge corsé 5 cl de Porto rouge 5 cl de fond brun de gibier 4 graines de coriandre 4 baies de myrte 4 grains de poivre de Sarawak 1 clou de girofle 1 cuillère à café de gelée d'arbouse 1/2 cuillère à café de cacao en  poudre Pour la garniture 2 petites pommes sauvages acidulées beurre clarifié fleur de sel poivre de Sarawak Pour les finitions huile de pépins de raisin beurre clarifié écorce de cédrat confit beurre feuilles, bogues et coques de châtaignes branches de romarin En Balagne comme en Castagniccia, le châtaignier est surnommé l'arbre à pain. Autrefois, chaque maison traditionnelle de pierres grises avait pour plafond un séchoir à châtaignes appelé grataghju et le poêle toujours allumé faisait lentement sécher la dernière récolte de ces extraordinaires fruits épineux qui d'un craquement annonçaient qu'enfin, ils étaient prêts à être moulus sur la pierre pour préparer la célèbre farine de châtaigne. Ces maisons au toits de lauzes sont surnommées maisons qui fument. La farine de châtaigne pouvait alors être employée pour préparer des brilluli, une sorte de porridge accompagné de lait frais de brebis ou bien pour la pulenda (ou pulenta). Cette cousine corse de la polenta sert encore aujourd'hui d'accompagnement aux charcuteries grillées ou aux plats en sauce comme la daube de sanglier. Elle se prépare dans de l'eau bouillante avec un bâton en bois exactement comme la polenta. Une fois qu'elle se détache des parois de la casserole, on la dépose sur un linge fariné et on la laisse reposer quelques instants avant de la découper avec un fil blanc, tradition oblige. La chasse aux sanglier est encore très importante en Corse, moment privilégié de l'automne où l'on partage un plat de daube accompagné de pulenda et de champignons sauvages. Nous avons adapté cette recette et cette tradition en utilisant du filet de sanglier et en réalisant la sauce à part. Retrouvez notre article sur la cuisine corse sur le site Les Hardis. 1. Préparation du filet de sanglier Faire tremper dans l'eau quelques feuilles de châtaignier pendant deux heures pour les réhydrater. Éliminer la fine pellicule blanche qui se trouve sur le filet, l’égaliser, saler avec de la fleur de sel et ajouter un peu de poivre fraîchement moulu. Faire égoutter les feuilles de châtaignier et les faire sécher parfaitement. Enrouler les feuilles autour du filet et lui donner une forme harmonieuse avec du film alimentaire supportant la cuisson. Disposer dans un sac de cuisson sous-vide et faire cuire pendant 45 minutes à 62°. 2. Préparation de la pulenda Faire chauffer l'eau dans une casserole à fond épais, ajouter le sel puis porter à ébullition. Tamiser la farine de châtaignes et la verser en pluie. Baisser le feu au minimum et faire cuire pendant 45 minutes en mélangeant régulièrement. Verser la pulenda sur un linge fariné de farine de châtaigne, replier le linge pour lui donner une forme régulière et laisser refroidir. 3. Préparation de la sauce Faire caraméliser le miel, déglacer avec le vinaigre et faire réduire de deux tiers. Ajouter le jus d’orange et faire réduire de 3/4 en écumant régulièrement. Mouiller avec le vin, le Porto et le jus. Ajouter les épices, les baies et le poivre et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Ajouter le gelée, prolonger la cuisson de 5 minutes puis ajouter le cacao et mélanger, donner un léger frémissement, chinoiser et réserver. 4. Préparation de la garniture Faire chauffer le beurre clarifié dans une cocotte en fonte, laver et couper les pommes sauvages et les faire sauter dans le beurre jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Ajouter la fleur de sel et une pincée de poivre fraîchement moulu. 5. Finitions et dressage Débarrasser le filet de sanglier de ses feuilles de châtaignier. Faire chauffer un trait d'huile dans un sautoir en fonte et le faire saisir dans l'huile fumante pour le colorer. Ajouter une noix de beurre frais, l'enrober rapidement et débarrasser immédiatement sur une grille. Disposer les feuilles de châtaignier, les bogues, les branches de romarin et les coques de châtaignes au fond d'une cocotte en fonte. Fermer le couvercle et faire chauffer sur feu vif. Flamber avec un chalumeau, attendre que le feu s'éteigne et que la fumée se forme. Disposer le filet sur le lit d'aromatiques, couvrir et laisser fumer deux minutes hors du feu. Faire chauffer le beurre clarifié dans un sautoir, détailler la pulenda en morceaux et la faire griller dans le beurre chaud. Réchauffer les pommes, ajouter le cédrat détaillé en petits morceaux puis monter la sauce au beurre. Disposer les morceaux de pulenda dans une assiette plate. Ajouter les pommes ainsi que les morceaux de cédrat confit. Découper le filet en bouchées, disposer dans l'assiette et ajouter la sauce montée au beurre bien chaude. Servir immédiatement. Sanglier à la pulenda © Renards Gourmets Sanglier à la pulenda © Renards Gourmets Sanglier à la pulenda © Renards Gourmets Home Recettes Automne Facebook Pinterest Instagram

Magrets de canard au miel et au pastis - Quand Nad cuisine...

Magrets de canard au miel et au pastis - Quand Nad cuisine...

  Dans le cadre du Club Praline, j’ai dernièrement reçu un livre assez original. Non seulement il est présenté en forme de bouteille de pastis, mais il répertorie 30 recettes gourmandes sucrées et salées à base de cette boisson. Ne soyez pas effrayés par sa teneur en alcool (de toute façon ce dernier s’évapore à la cuisson) mais voyez là plutôt un concentré de saveurs qui parfumera agréablement tous vos plats, de l’entrée au dessert.  Pour commencer j’ai donc testé ces magrets de canard (enfin je n’en ai fait qu’un seul pour nous deux). On a vraiment adoré, le seul bémol était que le pastis était vraiment discret, la faute à mon miel trop parfumé pour le coup. La prochaine fois (oui car j’en referai certainement) j’augmenterai la dose de pastis (ou j’utiliserai un miel plus neutre en goût). Comme j’aime quand il y a beaucoup de sauce, j’ai gardé les quantités données pour 2 magrets… Autant vous dire qu’on a largement eu de quoi tremper nos frites!        Pour 4 personnes: 2 magrets de canard d’environ 500 g chacun 4 cs de miel toutes fleurs 2 cs de sauce soja 2 cc de pastis (ou plus pour une saveur plus marquée) 20 g de beurre sel, poivre du moulin Dans un bol, mélanger le miel avec la sauce soja et le pastis. Avec un couteau tranchant, quadriller la peau des magrets en dessinant des losanges d’environ 2 cm (en n’entaillant que la graisse). Les déposer côte à côte dans un plat et verser la marinade dessus. Les badigeonner uniformément avec un pinceau. Saler et poivrer. Laisser mariner 1h à température ambiante. Préchauffer le four à 190°. Beurrer un plat à gratin (moi j’ai utilisé mon ultra plus tupperware, donc pas besoin). Faire chauffer une poêle antiadhésive à feu moyen. Quand elle est bien chaude (mais pas brûlante), déposer les magrets, côté peau, et laisser cuire 2 min. Ensuite, les retourner et laisser dorer la deuxième face 1 min. Égoutter la graisse rendue et les mettre dans le plat sur la peau. Badigeonner généreusement avec toute la marinade. Enfourner et laisser cuire 6 à 8 min, selon l’épaisseur de la viande et le degré de cuisson désiré (pour ma part, même avec 8 min de cuisson au four, le magret était encore bien rosé). Badigeonner de temps en temps avec le jus de cuisson. Sortir du four et couvrir de papier alu. Laisser reposer 5 min avant de couper en tranches et de servir.       Magrets au miel et au pastis     Dans ce livre, d’autres recettes sont également bien tentantes comme les langoustines en nage anisées, les rillettes de truite fumée au pastis, le lapin au pastis, le crumble de carottes au cumin et à l’anis… Sans parler des figues rôties au miel et au pastis, des petits crèmes à l’anis, de la brioche au pastis… à consommer avec modération bien sûr! 2013-05-07T07:00:00+02:00

Crêpes de pommes de terre à la viande - Quand Nad cuisine...

Crêpes de pommes de terre à la viande - Quand Nad cuisine...

Pour faire ces crêpes de pommes de terre à la viande, je me suis inspirée de la recette de « chaussons aux légumes » vue sur le livre « Spécial pommes de terre » (Ed. Marabout). Mais bien sûr, j’y ai apporté mes modifications… Pour 4 grosses crêpes fourrées: 200 g de pommes de terre 110 g de farine 1/2 sachet de levure 2 oeufs 430 ml de lait 1 oignon 2 steaks hachés (ou 200 g de viande de boeuf hachée) 1/2 poivron rouge 1 grosse boîte de sauce tomate 1/2 verre de vin rouge parmesan et gruyère râpés ail origan basilic sel, poivre Commencer par faire cuire les pommes de terre pelées à l’eau salée. Pendant ce temps, faire revenir l’oignon émincé dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Rajouter les steaks émiettés, le poivron émincé, de l’ail, de l’origan, sel et poivre. Quand le tout est bien doré, rajouter le vin rouge. Laisser évaporer puis rajouter l’équivalent des 2/3 de a boîte de tomates pelées avec un peu de jus. Laisser mijoter 20 min. Égoutter les pommes de terre puis les réduire en purée. Les mélanger avec la farine, la levure, les oeufs battus, le lait, sel et poivre. On obtient alors la consistance d’une pâte à crêpes. Laisser reposer au frais une dizaine de minutes. Préchauffer le gril du four. Faire cuire les crêpes dans une grande poêle ou une crêpière (avec les quantités données on en obtient 4). Les garnir de la préparation à la viande puis les plier et les déposer dans un plat à gratin beurré. Mixer le reste de tomates pelées avec le reste de jus puis parfumer au basilic. Verser cette sauce sur les crêpes puis saupoudrer de parmesan et de gruyère râpés. Enfourner pour faire gratiner quelques minutes. Servir bien chaud.

Emincé de poulet à la citronnelle - Quand Nad cuisine...

Emincé de poulet à la citronnelle - Quand Nad cuisine...

  Une délicieuse recette qui ne laisse pas les papilles indifférentes: le poulet est doux et parfumé et surtout il fond dans la bouche! Dans la recette d'origine, c'est de la citronnelle fraîche qui était utilisée, pour ma part j'en ai pris de la séchée qui quand même bien parfumé mon plat. Pauline a bien aimé, surtout accompagné de semoule dont elle raffole.   Pour 4 personnes: 4 escalopes de poulet 2 cs de miel 3 cs de sauce soja 3 cs de jus de citron 2 cs d’huile de sésame Guénard 1 cs de citronnelle séchée 2 pincées de thym séché 2 oignons 1 cs de sucre sel, poivre Détailler le poulet en lanières et les placer dans un plat creux. Dans un bol, mélanger le miel, la sauce soja, le jus de citron et 1 cs d'huile. Ajouter la citronnelle, le thym, du sel et du poivre. Verser sur le poulet et bien mélanger. Laisser mariner au moins 30 min (voire même une demi-journée) en remuant régulièrement. Emincer les oignons et les faire revenir dans une poêle avec la cuillérée d'huile restante. Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser. Réserver dans un bol. Dans la même poêle, faire dorer les lanières de poulet égouttées. Ajouter alors les oignons réservés et la marinade. Mélanger le tout et laisser mijoter quelques minutes. Servir bien chaud avec du riz ou de la semoule de couscous.       Emincé de poulet à la citronnelle L'huile de sésame utilisée ici m'a été envoyée dans le cadre d'un partenariat avec les Huileries du Berry. Sous la marque Guénard 1824, vous découvrirez une très large gamme d'huiles rares et originales, de fabrication artisanale. J'ai vraiment été séduite par ces huiles de grande qualité, n'hésitez pas à parcourir leur site pour en savoir plus. 85794999_o 2013-12-03T06:51:00+01:00

Moussaka

Moussaka

 Moussaka   Ingrédients pour 4 à 6 personnes : 2 aubergines 4 grosses pomme de terre 1 grosse boite de tomates pelées 500g de viande hachée de boeuf 1 petite brique de béchamel 1 grosse oignon 2 càc de miel 1 càs d'herbes de provence huile d'olive sel / poivre   Laver et couper les aubergines en rondelles, les faire dégorger avec du gros sel dans une passoire. Emincer l'oignon et le faire blondir dans une sauteuse ou une casserole. Ajouter les tomates, les 2 càc de miel, 1 càs d'huile d'olive, 1 càs d'herbes de provence puis saler et poivrer (pour épaissir la sauce, vous pouvez ajouter 1 brique de coulis tomate). Laisser mijoter à feu doux pendant 25 minutes. Pendant ce temps, peler et laver les pommes de terre, les couper en rondelles. Les disposer dans un plat à gratin préalablement huilé puis arroser d'un peu de jus de tomates qui mijote. Placer  le plat au grill 10 à 15 minutes. Dans une poêle, mettre un peu de beurre et faire [...]

Terrine de merlan aux crevettes - Quand Nad cuisine...

Terrine de merlan aux crevettes - Quand Nad cuisine...

J’avais repéré cette terrine dans un numéro hors-série de Cuisine Actuelle consacrée aux recettes de Sophie Dudemaine. La recette était intitulée « cake de merlan aux crevettes » mais pour moi la texture obtenue n’est pas celle d’un cake comme on peut s’y attendre, aussi j’ai préféré la renommer. En effet, on obtient une terrine fine et goûteuse, que j’ai accompagnée d’une petite sauce crémeuse au citron et à la ciboulette. Autre changement, j’ai utilisé ici du merlan et des crevettes surgelés que j’ai laissés décongeler avant la préparation de la recette. Pour un moule à cake de 24 cm: 400 g de filets de merlan 65 g de crevettes roses décortiquées 200 g de pain de mie 20 cl de lait 10 cl de crème liquide 4 oeufs 2 gousses d’ail 3 cs d’herbes hachées (persil, ciboulette, cerfeuil) sel, poivre Dans un saladier, arroser le pain de mie avec le lait. Placer les filets de merlan sur une assiette et couvrir de film étirable. Percer quelques trous avec la pointe d’un couteau et faire cuire au micro-ondes pendant 5 min à pleine puissance. Écraser ensuite en purée. Préchauffer le four à 180°. Dans le saladier, ajouter le poisson au pain de mie et mélanger avec le reste des ingrédients (sauf les crevettes). Verser le tout dans un moule à cake en silicone (ou beurré s’il ne l’est pas) en intercalant des crevettes au milieu de la farce au poisson. Déposer le moule dans un plat creux rempli d’eau bouillante et cuire ainsi au bain-marie pendant 40 min. Démouler tiède et laisser refroidir. Servir la terrine bien froide avec une sauce tomate ou comme moi, une sauce au citron (un mélange de crème fraîche liquide, jus de citron et ciboulette ciselée). 2010-11-26T07:09:00+01:00

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.