Crackers au beurre de cacahuètes - Quand Nad cuisine...

Crackers au beurre de cacahuètes - Quand Nad cuisine...

Le week-end approche et on va pouvoir enfin profiter de l’apéro en terrasse! Et pour accompagner le rosé bien frais, voilà une petite recette de crackers qui, accompagnés de rillettes de sardines, partiront bien vite, croyez-moi! Pour une quarantaine d’étoiles (selon la taille de votre emporte-pièce, le livre en annonce seulement une vingtaine!): 250 g de farine 30 g de beurre mou 60 g de beurre de cacahuètes 7 cl de lait 1 oeuf 3 cs de paprika sel, poivre Préchauffer le four à 200° (chaleur tournante, sinon 220°). Dans le bol du robot (ou dans un saladier), mélanger d’abord la farine avec le beurre, le beurre de cacahuètes, le lait, 1 petite pincée de sel et un peu de poivre. Ajouter l’oeuf et mélanger de nouveau de façon à obtenir une pâte homogène. Sur le plan de travail fariné, étaler finement la pâte et découper des étoiles (ou autre forme). Les déposer au fur et à mesure sur la plaque du four couverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson. Saupoudrer de paprika et enfourner. Laisser cuire 10 min (à adapter selon les fours), les crackers ne doivent pas trop colorer. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Servir nature ou mieux, accompagner de rillettes de sardines, à tartiner généreusement! Mais pour la recette des rillettes, patientez jusqu’à demain!!

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Les pâtisseries de rose madeleine

Les pâtisseries de rose madeleine

Passionnée, curieuse et surtout gourmande, Véronique St-Pierre vous invite à succomber à des desserts des plus décadents. Cinquante gâteries végét...

Mes recettes healthy #2: BAM ! 80 recettes fitfightforever pour te transformer

Mes recettes healthy #2: BAM ! 80 recettes fitfightforever pour te transformer

Mincir grâce aux 80 nouvelles recettes de Thibault Geoffray, le coach sportif n°1 d'Instagram ! Des recettes toujours aussi simples, rapides et dé...

Cookie dough, recettes à la pâte à cookie crue

Cookie dough, recettes à la pâte à cookie crue

Qui n'a jamais cédé au plaisir régressif de manger la pâte des cookies (ou cookie dough) crue, à même le bol ? De grignoter les restes sur la spat...

Les recettes similaires


Crackers au beurre de cacahuètes - Quand Nad cuisine...

Crackers au beurre de cacahuètes - Quand Nad cuisine...

Le week-end approche et on va pouvoir enfin profiter de l’apéro en terrasse! Et pour accompagner le rosé bien frais, voilà une petite recette de crackers qui, accompagnés de rillettes de sardines, partiront bien vite, croyez-moi! Pour une quarantaine d’étoiles (selon la taille de votre emporte-pièce, le livre en annonce seulement une vingtaine!): 250 g de farine 30 g de beurre mou 60 g de beurre de cacahuètes 7 cl de lait 1 oeuf 3 cs de paprika sel, poivre Préchauffer le four à 200° (chaleur tournante, sinon 220°). Dans le bol du robot (ou dans un saladier), mélanger d’abord la farine avec le beurre, le beurre de cacahuètes, le lait, 1 petite pincée de sel et un peu de poivre. Ajouter l’oeuf et mélanger de nouveau de façon à obtenir une pâte homogène. Sur le plan de travail fariné, étaler finement la pâte et découper des étoiles (ou autre forme). Les déposer au fur et à mesure sur la plaque du four couverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson. Saupoudrer de paprika et enfourner. Laisser cuire 10 min (à adapter selon les fours), les crackers ne doivent pas trop colorer. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Servir nature ou mieux, accompagner de rillettes de sardines, à tartiner généreusement! Mais pour la recette des rillettes, patientez jusqu’à demain!!

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux Pain hamburger maison ultra moelleux, bonjour à tous mes amis!! Aujourd’hui je partage avec vous ma recette inratable de pain hamburger maison rapide et ultra moelleux, ma recette chouchou qui donne des petits buns que j’aime souvent garnir de poulet curry ou comme aujourd’hui de kefta en steak haché! La pâte nécessite qu’une seule poussée et donne des hamburgers maison ultra moelleux et absolument délicieux que vous pourrez aussi congeler!! C’est tout simplement une recette de pain hamburger de chef, celle de Brice, candidat au 1er top chef que j’ai testé et largement adopté depuis quelques années maintenant!! La pâte à burger se travaille parfaitement bien et les pains hamburger maison sont briochés et moelleux à souhait!! Avec ce pain hamburger maison vous pourrez réaliser des buns à la viande hachée, des mini burgers ou bien le burger de brice !! La version d’aujourd’hui est un hamburger classique avec steak aux épices et fromage kiri fondant! On peut également garnir ces hamburgers de sauce fromagère et c’est une tuerie! Avec cette recette, je participe au défi « Recette autour d’un ingrédient » et l’ingrédient star de ce mois est ” les graines de sésame”! Ingrédients: 500 gr de farine T 55 10 grs de levure boulangère fraiche 1 càs de sucre 2 petites càc de sel 270/280 ml de lait légèrement tiédi 2 jaunes d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer:1 jaune +1 càs de lait graines de sésame blanche   pour les steaks: 500 gr de bœuf hachée 1/2 botte de persil et de coriandre haché des oignons nouveaux hachés 1 petit œuf paprika doux 1 càc d’épices pour grillade sel et poivre pour les burgers: masdaam ou cheddar en tranches oignon nouveau batavia, roquette… sauce au choix, mayonnaise , ketchup… Préparation et recette du pain hamburger maison: mettre dans le bol du robot ou dans un saladier la faine, le sel ainsi que le sucre puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée ou la levure type briochin et mélanger à nouveau et ajouter les jaunes d’œuf puis verser ensuite le lait tiédi progressivement et pétrir position 1/2 du kitchenaid ou pétrir à la main puis ajouter le beurre pommade (beurre mou) en 3 ou 4 fois tout en pétrissant bien car le beurre doit bien s’incorporer et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule souple et non collante puis déposer la pâte sur un plan de travail diviser la pâte en plusieurs boules égales bouler les pâtons avec le creux de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson puis aplatir chaque petit pain légèrement avec la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h/ 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les burgers de jaune d’œuf mélangé au lait et saupoudrer de sésame blanc ou doré puis les enfourner 10 à 15 mn à 180 °(à surveiller) et laisser légèrement tiédir puis couper les pains en deux et mélanger tout les ingrédients de la viande et former des steaks à l’emporte-pièce de la même taille que les pains puis les faire cuire à la poêle dans un beurre mousseux quelques minutes de chaque côté puis déposer sur les pains un peu de sauce et de la salade, une tranche de fromage puis un steak bien chaud et pour les enfants j’ai déposé 1/2 ou 1 carré kiri ou vache qui rit selon les goûts de chacun et régalez-vous!! sandwich ramadan hamburger burger viande hachée  pain steak algerie La liste des inscrites au jeu #19 entre blogueuses : Soulef du blog Amour de Cuisine avec des demi-lune aux grains de sésame et tahini Calinhorley du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec Noix de cajou caramélisées au sésame Annabelle du blog  Merveilles et gourmandises avec biscuits à la pâte de sésame (Tahini) (sans gluten, sans farine, sans sucre raffiné, sans huile) Kelly du blog pause gouter avec des shortbreads millionnaire au praliné de sésame Christelle du blog Toque de choc avec beignets de feta panés au sésame Rosa du blog Rosa culinaire  avec COOKIES AU CHOCOLAT, GRAINS DE LIN ET PAVOT Hélène du blog  Keskonmangemaman avec  tataki de saumon au sésame noir , concombre à l’huile de sésame grillé Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises avec oeuf cocotte sésame et wasabi. Chris du blog  La cuisine facile de chris avec Saumon grillé et crevettes épicées en croûte de sésame les gralettes du blog  Les gralettes  avec  Barres de céréales sesame et flocons d’avoine Corrine du blog Mamou & Co avec Crackers à la tomate et aux graines de sésame  Michelle du blog Plaisirs de la maison avec pain maison au four Natly du blog cuisine voozenoo avec Cookies au graines de sésame Isabelle du blog quelques grammes de gourmandise avec Torsades à l’emmental gratiné & aux graines de sésame. Salima du blog c’est Salima qui cuisine avec Montécaos aux graines de sésame Christelle du blog la cuisine de poupoule avec  chou vert au sésame au thermomix ou sans Delphine du blog oh la gourmande del avec Crackers aux graines de Sésames et tomates séchées Michèle du blog croquant fondant gourmand avec sa recette: Croustillant de saumon au sésame Julia du blog cooking julia avec Croquants au sésame. coco de Nice du blog cuisine en folie Brochettes de poulet au sésame doré et riz épicé Samar du blog mes inspirations culinaires avec ghribia aux grains de sésames Catalina du blog  le blog de cata avec Sablés au miel et graines de sésame Yasmina du blog  a l’orée des douceurs avec les krachels  Saleha du blog aux delices du palais avec babouches gâteau  au sésame et miel Maman ça déborde du blog maman ça deborde avec nougat chinois Amal du blog la cuisine de amal avec salade d’aubergine au taratore Cécile du blog mes gateaux rigolos avec camembert pané aux graines de sésame Sarah du blog Le sucré salé d’Oum souhaib avec pain hamburger maison ultra moelleux bénédicte du blog douceurs maison avec cookies sésame noir chorizo Sandra du blog encore un gateau avec mousse au chocolat dulcey et nougatine de sésame Malika du blog Safran Cannelle avec des petits pains aux sésames Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : pain hamburger maison ultra moelleux SarahPublie Le : 2016-07-15Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 3.5 Based on 13 Review(s)

Bouchées apéritives - Quand Nad cuisine...

Bouchées apéritives - Quand Nad cuisine...

Le week-end dernier, l’anniversaire de mon chéri m’a donné l’occasion (comme s’il m’en fallait une!) de me mettre en quête de petites choses à grignoter pour l’apéritif. Après un après-midi en cuisine, voici ce qui en est ressorti: Bouchées saucisses/gouda au cumin Pour la base, j’ai gardé celle de mes précédentes bouchées thon-échalote-persil: Donc pour une 40aine de pièces: 2 oeufs 100 g de farine 8 cl de lait 6 cl d’huile 60 g de gruyère râpé 4 saucisses de Strasbourg coupées en rondelles 40 g de gouda au cumin taillé en dés 1 cc de moutarde sel,poivre Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Mélanger tous les ingrédients et verser le tout dans des moules à bouchées. Cuire 15 min. Servir chaud ou tiède. Miam, miam.. Bouchées au saumon J’avais repéré cette recette sur le blog de Nathalie et j’avoue que je n’ai pas été déçue, c’était très bon! Je vous remets la recette ici, avec quelques petites modifications! Pour environ une 40aine de bouchées (moitié mini-muffins, moitié mini-cannelés): 1 boîte de 121 g de petites crevettes roses 1 boîte de 120 g de saumon 1 blanc de poireau 2 oeufs 20 cl de lait 10 g de Maïzena 50 g de parmesan râpé 2 cs d’huile d’olive sel, poivre Préchauffer le four à 180°. Émincer le poireau lavé et le faire fondre dans l’huile pendant quelques minutes. Dans un saladier, battre les oeufs avec la Maïzena délayée dans un peu de lait (pour éviter les grumeaux), le lait et le parmesan. Égoutter le saumon et les crevettes et les ajouter dans la préparation précédente ainsi que les poireaux. Verser dans les empreintes et enfourner pendant 15 min. Servies légèrement tiédies à l’apéritif, ces bouchées ont eu beaucoup de succès! Malheureusement je me rends compte que je n’ai pas pris de photo de ces bouchées! Arghhh! Tant pis, vous pouvez en voir une sur le blog de Nathalie!   Palmiers au pesto Rien de plus simple, pour cela il vous faut: 1 pâte feuilletée prête à dérouler 1/2 pot de pesto On déroule la pâte et on badigeonne de pesto. On roule chaque côté jusqu’au milieu et zou! On place au congélateur le temps à la pâte de durcir suffisamment pour se découper facilement. On détaille en tronçons et on enfourne pendant 15 min à 180°.   Palmiers au fromage 1 pâte feuilletée prête à dérouler emmental râpé moutarde, poivre Même principe que précédemment, on déroule la pâte, on badigeonne de moutarde, on poivre et on garnit de fromage râpé. Après passage au congélateur, on découpe et on cuit 15 min à 180°. Crackers au fromage Cette recette vient du très bon site de Marie-Laure, Odélices. 150 g de beurre 150  de farine 150 g de fromage râpé (emmental pour moi) paprika eau Dans le bol du robot, mettre la farine, le beurre, le fromage et le paprika et mixer jusqu’à l’obtention d’un mélange sableux. Rajouter alors de l’eau peu à peu, jusqu’à ce que la pâte forme une boule homogène. Laisser reposer 1h30 au frais. Préchauffer le four à 180°. Étaler la pâte sur le plan de travail. Découper des formes avec un emporte-pièce et les placer sur la plaque du four. Faire cuire 15 min (vérifier quand même en cours de cuisson). J’ai été déçue par ces crackers qui étaient plutôt « étouffe-chrétien » mais ça vient peut-être du fait que je n’ai pas étalé la pâte assez finement et que je n’ai pas eu la main assez lourde sur le paprika… en tout cas, je retenterai avec quelques modifications!

Biscuit roulé tomate et fines herbes - Quand Nad cuisine...

Biscuit roulé tomate et fines herbes - Quand Nad cuisine...

  On continue aujourd’hui dans la série apéro avec ce biscuit roulé délicieusement fourré au fromage ail et fines herbes. C’est une ancienne recette tupperware présente sur tellement de blogs que je ne peux tous les citer. C’est frais et léger, très agréable par ces chaleurs! Pour 6 personnes: 3 oeufs 120 ml d’eau bouillante 50 g de Maïzena 25 g de farine 1 cc de levure chimique 1 cs de beurre fondu (j’ai remplacé par 1 cs d’huile d’olive) 2 cs de concentré de tomate 1 cc de paprika sel, poivre 50 g de gruyère râpé 100 g de fromage ail et fines herbes 50 g de fromage blanc (remplacé par du yaourt nature) Préchauffer le four à 190° (chaleur tournante, sinon 200°). Séparer les jaune des blancs d’oeufs et monter ces derniers en neige avec une pincée de sel. Avec un batteur électrique (ou dans le bol du kitchenaid avec le fouet), battre les jaunes avec l’eau bouillante jusqu’à ce que le mélange double de volume. Ajouter ensuite la Maïzena, la farine, la levure et l’huile d’olive (ou le beurre fondu). Bien mélanger puis ajouter le concentré de tomate et le paprika. Saler et poivrer. Bien mélanger de nouveau puis incorporer le gruyère râpé. Ajouter délicatement les blancs en neige. Verser la pâte sur une plaque à pâtisserie (30*40 cm pour moi) couverte de papier sulfurisé et enfourner. Laisser cuire 6 min. A la sortie du four, démouler sur un torchon, tout en conservant la feuille de cuisson et rouler le tout ensemble (cela ne pose aucun problème, le biscuit étant bien souple). Laisser tiédir. Dans un bol, mélanger le fromage ail et fines herbes avec le fromage blanc (ou le yaourt). Dérouler le biscuit et retirer la feuille de papier sulfurisé. Étaler la préparation sur toute la surface du biscuit en évitant les bords puis rouler assez serré (mais pas trop non plus pour ne pas que la garniture s’échappe). Filmer le biscuit et réserver au frais jusqu’au moment de servir, coupé en tranches régulières.   2011-06-07T07:05:00+02:00

Choux coing pomme rose - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Choux coing pomme rose - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Ingrédients : pour 12 gros choux La pâte à choux 150 g de farine type 55 100 g de beurre doux 125 g de lait ½ écrémé 125 g d’eau 1 cuillerée à soupe de sucre en poudre 4 petits œufs (200 g ) 1 pincée de sel fin Le craquelin 40 g de beurre doux 50 g de...

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

  Je crois qu’il est une des premières recettes que j’ai voulu tester en feuilletant la bible rose de Christophe Felder pour la première fois. Les 1 an de mon petit prince ce week-end était l’occasion rêvée pour enfin la réaliser. Et je vous la publie aujourd’hui, jour de mon propre anniversaire. Ce gâteau est un pur délice: un biscuit moelleux au chocolat surmonté d’une couche de poires caramélisées, nappées de sauce au caramel, puis d’une couche de mousse au caramel, et de nouveau un biscuit au chocolat et le reste de mousse. Le tout décoré de caramel croquant (le petit point faible de ma réalisation!). Je craignais qu’il ne soit un peu écoeurant, voire trop sucré mais pas du tout. C’est juste gourmand comme il faut! J’ai réalisé la recette telle quelle, c’est-à-dire pour 20 personnes, puis l’ai coupé en deux après deux heures au congélateur. J’en ai laissé une partie au réfrigérateur (sans décoration au caramel) et remis le reste au congélateur en attendant samedi de fêter une nouvelle fois l’anniversaire avec le reste de la famille. Je reviendrai vous dire si ce séjour un peu prolongé au congélateur lui a été néfaste ou pas. Je ne vais pas vous mentir, la préparation est un peu longue, Felder prévoit 1h, moi il m’a bien fallu le double! Mais le résultat en vaut vraiment la peine, alors n’hésitez pas à vous lancer, d’autant que les étapes sont bien détaillées (contrairement au livre, je vous ai seulement fait des photos du montage, mais ça vous donne une idée de ce à quoi doit ressembler chaque élément). Bien sûr, si vous ne maitrisez pas un minimum la cuisson du caramel, mieux vaut passer votre chemin, vous devrez en réaliser par 4 fois ici. Allez c’est parti pour la recette!     Pour environ 20 personnes (1 cadre de 40*30 cm): Pour le sirop à la vanille: 7 cl d’eau 50 g de sucre 1/2 cc de vanille liquide Pour le biscuit au chocolat (soit deux feuilles de 40*30 cm): 120 g de jaunes d’oeufs (soit 6 jaunes) 150 g de farine 25 g de cacao en poudre 240 g de blancs d’oeufs (7 pour moi) 180 g de sucre semoule Pour les poires caramélisées: 50 g de sucre semoule 600 g de dés de poires bien mûres (les miennes ne l’étant pas du tout, j’ai opté pour des poires au sirop bien égouttées) 1 gousse de vanille Pour la sauce au caramel: 60 g de sucre semoule 150 g de crème liquide (entière) 30 g de beurre Pour la mousse au caramel: 12 g de gélatine en feuilles 550 g de crème liquide (entière) 120 g de jaunes d’oeufs (= 6) 30 g + 190 g de sucre semoule 75 g d’eau 270 g de lait Pour la décoration: 150 g de sucre semoule 1 cc de beurre 1 pincée de sel Préparer le sirop  en mélangeant dans un bol l’eau, le sucre et la vanille. Réserver. Préparer le biscuit au chocolat: Préchauffer le four à 180°. Préparer deux feuilles de papier sulfurisé de 40*30 cm (un tout petit peu plus pour avoir un peu de marge) . Dans un bol, travailler légèrement les jaunes d’œufs avec une fourchette. Tamiser ensemble la farine et le cacao sur une feuille de papier sulfurisé. Fouetter les blancs en neige: lorsqu’ils sont assez montés, verser peu à peu le sucre et continuer de battre jusqu’à obtenir une neige ferme. Incorporer ensuite délicatement les jaunes et mélanger doucement (avec le batteur à vitesse minimum). Ajouter ensuite le mélange farine-cacao avec une spatule délicatement pour ne pas faire retomber l’ensemble. Placer une des feuilles de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et à l’aide d’une poche à douille, pocher la moitié de la pâte à biscuit. Enfourner et laisser cuire une bonne dizaine de minutes (pile 10 min chez moi, bien surveiller la cuisson). Pocher le reste de pâte sur la seconde feuille de papier sulfurisé et cuire de même. Laisser ensuite les biscuits refroidir sur une grille. Préparer les poires: Dans une poêle, faire fondre sur feu doux le sucre à sec (c’est-à-dire sans ajouter d’eau) jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé. Ajouter les dés de poires, la gousse de vanille fendue et grattée et remuer pendant 5 min. Réserver. Préparer la sauce au caramel: Dans une casserole sur feu moyen, faire fondre le sucre à sec jusqu’à légère coloration. Faire tiédir la crème quelques secondes au micro-ondes ou dans une petite casserole (elle s’incorporera ainsi plus facilement). Verser la crème tout doucement dans le caramel en 3 fois, tout en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Ajouter le beurre et remettre à cuire sur feu moyen pendant quelques secondes afin que le caramel soit bien onctueux. Préparer la mousse au caramel: Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Si ce n’est déjà fait, placer la crème liquide au réfrigérateur (j’ai également glissé le bol du kitchenaid ainsi que le fouet au congélateur pour une meilleure prise de la crème ensuite). Mélanger les jaunes d’œufs avec 30 g de sucre sans faire blanchir. Dans une casserole sur feu doux, faire fondre les 190 g de sucre à sec jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé (attention à ne pas trop faire cuire sans quoi il sera brûlé). A la première fumée, incorporer l’eau et remuer vivement. Refaire chauffer le tout pour un caramel bien homogène. Dans une autre casserole, porter le lait à ébullition. Le verser sur les jaunes en remuant puis reverser le tout dans la casserole. Ajouter le caramel à l’eau et placer sur feu doux. Faire cuire comme une crème anglaise (à 82° si vous avez un thermomètre de cuisson). Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée et bien mélanger. Laisser refroidir sans toutefois laisser figer (sinon réchauffer légèrement). Dans le bol glacé du robot, verser la crème liquide et la monter avec le fouet. Elle doit être bien ferme et doubler de volume. Ajouter la crème anglaise au caramel et mélanger délicatement avec une spatule.     Pour le montage: Placer un cadre en inox (de 40*30 cm) sur le premier biscuit et avec un couteau, couper le surplus en dehors du cadre. Faire de même avec le second biscuit. Placer le cadre sur le plat de service (ou un grand plateau) et y déposer un biscuit. A l’aide d’un pinceau, imbiber le biscuit de sirop à la vanille. Etaler les dés de poires dessus et napper de sauce au caramel. Déposer la moitié de la mousse au caramel et couvrir avec le second biscuit. Verser le reste de mousse et lisser bien la surface avec une spatule en inox. Placer l’entremets au congélateur au moins 1h pour qu’il prenne bien. Pour la décoration: Réaliser un caramel brun foncé en faisant fondre le sucre à sec dans une casserole à feu doux (attention là encore à ne pas trop le cuire). A la première fumée, incorporer le beurre et remuer vivement. Verser ce caramel sur une feuille de papier sulfurisé et l’étaler finement avec une spatule en inox. Une fois le caramel refroidi, l’écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Sortir l’entremets du congélateur et le parsemer de brisures de caramel (j’ai également ajouter une demie-poire émincée finement). Servir. J’ai réalisé cet entremets la veille, donc une fois pris au congélateur je l’ai placé au réfrigérateur et seulement décoré le lendemain juste avant de servir.       le poire-caramel de Felder 2013-11-05T06:23:00+01:00

Cake pops petits lapins aux spéculoos - Quand Nad cuisine...

Cake pops petits lapins aux spéculoos - Quand Nad cuisine...

Après mes premières barres aux céréales lundi, voilà mes premiers cake pops! Vous le savez si vous me lisez régulièrement, je ne suis pas de celles qui suivent assidûment les modes culinaires. Alors si j’avais déjà croisé à plusieurs reprises les cake pops, je n’avais jamais été tentée d’en réaliser. Mais en recevant un des derniers mini livres Solar, j’ai été séduite par les photos et je me suis dis que ça ferait plaisir à Pauline. Je ne me suis pas trompée, elle a adoré croquer ces petits lapins! Mais les cake pops c’est quoi? A la base, ce sont des miettes de gâteau (au yaourt, 4/4, etc.) ou de biscuits, mélangées à un liant (mascarpone, fromage frais, beurre de cacahuètes, etc.) et façonnées en jolies petites boules que l’on présente sur des bâtons de sucettes et que l’on enrobe de chocolat. De pures bouchées de gourmandise.Il faut quand même avoir du temps devant soi pour les confectionner (enfin je n’ai peut-être pas non plus choisi la recette la plus simple du livre!) mais j’avoue que le grand sourire béat de Pauline devant ces petits lapins fut une belle récompense! Je vous donne ici les quantités telles qu’elles sont données dans le livre mais sachez qu’il m’est resté de la ganache (environ 1/3), des biscuits et du glaçage au chocolat blanc. Par ailleurs il est demandé 18 Mikado au chocolat blanc pour obtenir la paire d’oreilles de chaque lapin en découpant les deux extrémités, or l’une des extrémités d’un Mikado n’est pas arrondie ni recouverte de chocolat blanc… J’ai donc utilisé toute la longueur du Mikado pour y tailler les « oreilles ».N’ayant pas trouvé de feutre alimentaire, j’ai dessiné les visages des lapins à l’aide d’un cure-dent trempé dans du chocolat noir fondu. Je n’avais pas non plus de bâtons de sucettes (j’en ai trouvés par la suite à Casa) j’ai donc pris des piques en plastique transparentes. Pour 18 petits lapins (16 chez moi): Pour les spéculoos (on peut aussi les acheter tout prêts, ça ira plus vite!): 175 g de beurre mou 175 g de sucre roux 1 pincée de sel 2 cc de cannelle en poudre 1 gros oeuf 250 g de farine 1 cc de levure chimique Pour la ganache: 25 g de beurre 25 ml de lait 60 g de chocolat au lait Pour la finition: 100 g de St Môret® 18 Mikado au chocolat blanc 275 g de chocolat blanc  3 cc d’huile neutre 18 bâtons de sucettes 18 petits coeurs en sucre roses Préparer d’abord les spéculoos: mélanger le beurre, le sucre, le sel et la cannelle. Incorporer l’oeuf, puis la farine mélangée à la levure (j’ai tout préparé au kitchenaid muni de la feuille). Former une boule et la placer filmée au réfrigérateur pendant 4h. Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte sur 5 mm d’épaisseur et découper des rectangles d’environ 5 x 4 cm. Les déposer sur deuxplaques à pâtisserie (couverte de papier sulfurisé si elles ne sont pas antiadhésives) et réfrigérer 30 min. Préchauffer le four à 160°. Enfourner les plaques et laisser cuire 15 min (à adapter selon les fours). A la sortie du four, placer les biscuits sur une grille et laisser complètement refroidir. Entre temps, préparer la ganache: Dans une casserole (ou au micro-ondes), faire fondre le beurre dans le lait. Hors du feu, ajouter le chocolat au lait en morceaux et laisser fondre. Mélanger et placer au réfrigérateur pendant 2h. Peser 300 g de spéculoos et les réduire en miettes. Ajouter le St Môret et malaxer avec les doigts pour avoir une pâte homogène (j’ai tout mis dans le thermomix et mixé jusqu’à obtenir une pâte homogène). Façonner 18 petites boules, les aplatir en galettes et les garnir d’un peu de ganache au chocolat au lait.Bien refermer la petite boule et réfrigérer 1h sur du papier sulfurisé. Découper les Mikado de façon à obtenir 36 tronçons de 1,5 cm de long. Faire fondre au bain-marie, dans un bol étroit ou un verre, le chocolat blanc avec l’huile. Ici le bain-marie est important car pendant tout le temps du glaçage des cake pops, le chocolat devra rester fluide de façon à bien enrober. Pour ma part, j’ai utilisé ma chocolatière (j’avoue je ne m’en sers jamais, c’était l’occasion de la sortir!), avec sa fonction de maintien au chaud, mon chocolat est resté nickel. A ce moment précis, il est important de bien préparer tout ce dont on a besoin près de soi: les bâtons de sucettes, les « oreilles », les coeurs en sucre et aussi et surtout, le support dans lequel on va planter les cake pops une fois enrobés de chocolat. J’ai opté pour des petits pots en zinc (Ikéa) dans lesquels j’ai placé une boule de papier alu froissé. Tremper le bout des bâtons de sucettes dans le chocolat blanc puis les piquer dans les boules. Laisser durcir 5 min. Piquer deux tronçons de Mikado sur le dessus des boules de façon à faire les oreilles de lapin puis les plonger dans le chocolat fondu pour bien enrober l’ensemble. Tapoter sur le bord du verre (ou de la chocolatière) pour faire tomber l’excédent de chocolat. Coller un coeur en sucre pour faire le nez des lapins puis piquer les cake pops dans le support. Procéder ainsi de suite pour toutes les boules. Réfrigérer 2h. A l’aide d’un feutre alimentaire (ou avec du chocolat fondu), dessiner les yeux et les moustaches des lapins.

Apéro dînatoire, acte I - Quand Nad cuisine...

Apéro dînatoire, acte I - Quand Nad cuisine...

  Je vous en avais parlé avant de vous laisser il y a une semaine 15 jours, j’ai préparé un apéro dînatoire à l’occasion de mon anniversaire, le tout chez ma belle-soeur et mon beauf qui ont eu la gentillesse de nous accueillir! Après quelques heures en cuisine, voilà ce que j’avais fait: mini-cakes tomates-mozza-basilic mini-cakes jambon-olives mini-cakes thon-feta mini-muffins courgettes-chèvre gressins au parmesan fougasse lardons-crème fraîche galette-franc-comtoise rillettes de thon au citron rillettes de saumon à l’aneth rillettes de sardines petits pains de seigle (pour y tartiner les rillettes) Malheureusement j’ai oublié de photographier pas mal de ces plats (en italique) alors vous n’aurez que quelques recettes! mais je les referai prochainement et réparerai mon oubli, promis! La première de ces recettes est une galette briochée au comté que l’on découpe en carrés et que l’on sert chaude. Elle était très bonne mais je pense que la prochaine fois j’étalerai d’avantage ma pâte pour obtenir une galette plus fine. Galette franc-comtoise Pour une galette de 30×40 cm, mettre dans la cuve de la MAP: 140 ml de lait 2 oeufs battus en omelette 1 cc de sel 90 g de beurre 450 de farine T55 1,5 cc de levure sèche de boulanger Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et l’étaler rapidement sur une plaque de four. Parsemer de 200 g de comté détaillé en cubes et laisser lever dans un endroit tiède environ 45 min. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, ou 200° chaleur « normale »). Parsemer la pâte de 30 g de beurre coupé en dés et enfourner. Laisser cuire 20 min. Découper en dés et servir chaude. Gressins au fromage Une recette de ma copine Steffy, dénichée sur Linternaute, mais quelque peu revisitée! Mettre dans la cuve de la MAP: 75 g de lait 1/2 cc de miel 1/2 oeuf (mais si, vous le battez un peu et vous n’en mettez que la moitié, facile!) 1/2 cc de sel 1 pincée d’origan 225 g de farine 2 cs de parmesan râpé Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et façonner des petits boudins de pâte d’environ 25 cm de long. Les badigeonner d’eau puis les rouler dans des graines de sésame, ou encore des graines de cumin ou encore les saupoudrer légèrement de paprika. A vous de varier selon vos envies! Laisser lever environ 15 min puis enfourner à four préchauffé à 150° et laisser cuire une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que les gressins soient dorés. La suite au prochain numéro!   2007-11-20T07:26:00+01:00

Sablés à la farine de pois chiche, curry et parmesan - Quand Nad cuisine...

Sablés à la farine de pois chiche, curry et parmesan - Quand Nad cuisine...

  Voilà un petit moment que je ne vous avais pas invités à l’apéro! Allez hop, installez-vous et venez découvrir ces petits sablés originaux. C’est une fois de plus chez Garance (rappelez-vous son gâteau au chocolat sans beurre… hummm!) que j’ai pioché l’idée. J’ai fait quelques petites modifications en fonction de mes réserves mais je suis contente du résultat. Ces sablés sont surprenants, plutôt denses à cause de la farine de pois chiche mais toutes les saveurs ressortent bien sans que l’une ne prenne le pas sur l’autre. A tester si vous voulez changer un peu des traditionnelles cacahuètes et autres biscuits que vous pouvez trouver dans votre supermarché! Pour info, vous trouverez de la farine de pois chiche en magasins bio ou comme moi, à Grand Frais. Pour environ 25 biscuits: 150 g de farine de pois chiche 50 g de fécule de pomme de terre (ou de Maïzena) 50 g de beurre froid 15 g de sucre glace 1 bonne pincée de sel 100 g de chèvre frais (type Petit Billy, dans la recette originale: faisselle de brebis égouttée) 3-4 pétales de tomates séchées 50 g de parmesan râpé (de la tomme de brebis dans la version de Garance) curry (à doser selon vos goûts) 1 jaune d’oeuf lait pour dorer graines de sésame et fleur de sel Dans le bol du kitchenaid (ou à la main), sabler la farine, la fécule, le sucre, le sel et le beurre. Ajouter le chèvre frais, les tomates séchées taillées en petits dés, le parmesan et le curry. Ajouter ensuite le jaune d’oeuf légèrement battu puis pétrir sans trop travailler la pâte. La verser sur le plan de travail et la fraiser (c’est-à-dire l’aplatir avec la paume de la main) de façon à bien incorporer la matière grasse. Répéter l’opération plusieurs fois. Façonner un boudin de 4-5 cm de diamètre et envelopper de film. Placer au réfrigérateur pendant 2 h. Préchauffer le four à 180°. Couper le boudin de pâte en tronçons (pas trop épais) et les déposer sur une plaque à pâtisserie (couverte de papier ou d’un tapis de cuisson si nécessaire). Badigeonner de lait avec un pinceau et saupoudrer de graines de sésame et de fleur de sel. Enfourner et laisser cuire 10 min puis baisser la température du four à 160° et poursuivre la cuisson 5 min. Laisser refroidir ensuite sur une grille.       Sablés pois chiche curry parmesan 2012-01-24T06:57:00+01:00

Pirojkis - Quand Nad cuisine...

Pirojkis - Quand Nad cuisine...

  Quand j’ai vu cette recette sur le blog d’Hélène, j’ai tout de suite pensé qu’elle accompagnerait bien ma petite salade du soir! Et bien je ne me suis pas trompée, on s’est régalé! J’en profite pour vous inviter à aller visiter le blog « Chez Becky et Liz » dont Hélène est l’auteure. Non seulement ses photos sont superbes mais ses recettes vous mettent l’eau à la bouche dès les premières lignes. Pour en revenir aux pirojkis: pour celles qui ne connaissent pas ou seulement de nom (c’était mon cas avant de tomber sur cette recette), il s’agit de petites brioches farcies à la viande (c’est le cas ici), mais aussi au choux, aux champignons, etc… servies en Russie les jours de fête mais aussi en Pologne (et peut-être dans d’autres pays de l’est, je ne suis pas une spécialiste sur la question!!). Pour 14 pirojkis: –> Pour la pâte à brioche (pour ma part réalisée en MAP): 1 oeuf 5 cl de lait 1 pincée de sel 20 g de sucre en poudre 50 g de beurre mou 200 g de farine ½ cc de levure de boulanger sèche –> Pour la garniture: 100 g de chair de veau hachée (j’ai mis du boeuf) 1 oignon haché 1 gousse d’ail hachée 1 oeuf dur 25 g de beurre 1 pincée de 4-épices sel, poivre Préparer la pâte à brioche en mettant tous les ingrédients dans l’ordre dans la cuve de la MAP. Lancer le programme « pâte » et laisser la machine travailler pour vous! Pendant ce temps, écaler l’oeuf dur et le mixer avec 20 g de beurre. Personnellement je me suis contentée de l’écraser à la fourchette avant d’incorporer le beurre. Réserver au frais.   Faire revenir l’oignon et l’ail hachés dans les 5 g de beurre restants. Ajouter la viande et laisser cuire 5 min. Assaisonner. Mélanger avec la pommade oeuf dur-beurre et mettre au frais. A la fin du programme de la MAP, sortir le pâton de la machine et l’étaler sur une épaisseur de 4 mm. Découper à l’emporte-pièce (ou à l’aide d’un verre) de 6 cm de diamètre 28 disques. Déposer la moitié de disques sur une plaque de four (beurrée ou chemisée de papier sulfurisé si elle n’est pas antiadhésive), puis poser une noix de farce au centre. Badigeonner le pourtour de blanc d’oeuf et couvrir avec les disques restants en appuyant avec les doigts pour bien souder la pâte. Laisser lever dans un endroit tiède environ 1h. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante) et badigeonner les pirojkis de lait (ou de jaune d’oeuf battu). Enfourner et laisser cuire 8 min. J’ai modifié la recette initiale en divisant par deux les quantités données (pour 8!) et en réduisant la température du four (210° à l’origine) et aussi le temps de cuisson (de 15 min pour Hélène). Servis bien chauds avec une salade verte, ces pirojkis sont délicieux!   2007-01-28T07:21:00+01:00

Cookies aux cacahuètes et au saucisson - Quand Nad cuisine...

Cookies aux cacahuètes et au saucisson - Quand Nad cuisine...

  Cacahuètes, saucisson… des classiques de l’apéro. Mais plutôt que de les servir tels quels, si on les glissait dans des cookies gourmands? Ils sont un peu friables mais vraiment très bons. A mettre donc sur vos tables ce week-end! 😉 Pour environ 15 cookies: 160 g de farine 1/3 d’un sachet de levure chimique 30 g de flocons d’avoine 1 tour de moulin à poivre 100 g de beurre en dés 1 oeuf 70 g de saucisson en dés 30 g de fromage râpé (emmental, comté, etc.) 30 g de cacahuètes salées sel (attention de ne pas trop en mettre, les cacahuètes, le saucisson et le fromage salent déjà) Préchauffer le four à 160° (chaleur tournante ici). Dans le bol du kitchenaid muni de la feuille (ou dans un saladier), mélanger la farine, la levure, les flocons d’avoine et le beurre jusqu’à obtenir un sable grossier. Ajouter l’oeuf puis mélanger. Incorporer enfin les dés de saucisson, le fromage râpé et les cacahuètes. Façonner des petites boules de pâte et les déposer sur une plaque à pâtisserie (en silicone ou couverte de papier sulfurisé) en les espaçant. Les aplatir légèrement avec la paume de la main. Enfourner et laisser cuire 20 à 22 min (ne pas trop les faire cuire, ils seraient trop secs). Laisser refroidir sur une grille.

Tarte au maroilles - Quand Nad cuisine...

Tarte au maroilles - Quand Nad cuisine...

  Je ne pouvais pas laisser passer cette fin de semaine, sans vous offrir une nouvelle recette. En plus, vous avez le choix, vous pouvez servir cette tarte en entrée, en plat du soir avec une salade ou encore coupée en dés pour l’apéritif! Rien à voir avec la tarte au maroilles de ma copine Jojo que je vous avais présentée ici, la tarte d’aujourd’hui se compose d’une pâte levée moelleuse sur laquelle sont déposées des lamelles de maroilles. C’est savoureux, et contrairement à ce que je craignais, ce n’est ni bourratif, ni lourd. Pour vous dire, on a dévoré cette tarte après un velouté de légumes à 3 adultes, plus un petit gourmand de 2 ans 1/2! Pour un moule à tarte (de 22 cm de diamètre en silicone): 150 g de farine 1 cc de sel 8 g de sucre 150 ml de lait tiède 1/2 sachet de levure de boulanger déshydratée 1 œuf 40 g de beurre 200 g de maroilles poivre du moulin Dans un saladier (ou encore plus simple dans le bol d’un robot), placer la farine, le sel, et le sucre. Au centre, ajouter le lait tiède, la levure ainsi que l’œuf. Bien mélanger à l’aide d’un fouet. Faire fondre le beurre au micro-ondes, et l’incorporer. Quand la pâte est bien homogène (elle reste assez liquide), la verser dans le moule (beurré si nécessaire). Laisser lever à température ambiante sous un torchon pendant 1h. Préchauffer le four à 190°. Tailler le maroilles en lamelles assez fines et le répartir sur toute la surface de la pâte. Poivrer et enfourner. Laisser cuire 25 min (surveiller la cuisson, à peine 20 min ont suffi chez moi. Cela va varier selon la taille du moule, dans un plus petit moule, la pâte sera plus épaisse et donc plus longue à cuire). Vous pouvez retrouver cette recette ch’ti en vidéo en suivant ce lien.

Petit apéro entre amis - Quand Nad cuisine...

Petit apéro entre amis - Quand Nad cuisine...

Cela dit en famille ça marche aussi! Saucisses feuilletées une pâte feuilletée prête à dérouler un paquet de saucisses type Knackis Pour ces petits feuilletés, on ne peut pas faire plus simple: on roule les saucisses dans la pâte feuilletée puis on les découpe tous les 2-3 cm. On les dépose ensuite sur une plaque, on badigeonne de lait ou de jaune d’oeuf (pour dorer) et on les enfourne pendant 10 min à 180°. Mini-quiches au jambon une pâte feuilletée toute prête 1 tranche de jambon 2 oeufs crème liquide gruyère râpé sel, poivre Découper la pâte avec un emporte-pièce (ou un verre) puis foncer les moules avec. Émincer le jambon et verser dessus les oeufs battus avec la crème, le sel et le poivre. Parsemer de gruyère râpé et cuire au four pendant 15 min environ. Gougères 25 cl d’eau 80 g de beurre 150 g de farine 4 oeufs 100 g de gruyère râpé 1 pincée de sel Tout comme les chouquettes, les gougères sont faites à partir d’une pâte à choux, la façon de procéder est donc la même. Préchauffer le four à 180°. Dans une casserole, faire bouillir l’eau avec le beurre et la pincée de sel. Retirer du feu et ajouter la farine d’un coup. Remuer vivement puis incorporer les oeufs un par un sans cesser de remuer. Ajouter le fromage. A l’aide de deux cuillères, former des petits boules puis déposer sur une plaque (beurrée si elle n’est pas antiadhésive) et enfourner pendant 20 min.   Le temps de sortir les glaçons et de repasser tout ça un petit coup au four, et c’est parti!   2006-11-22T07:54:00+01:00

Brioche aux pralines - Quand Nad cuisine...

Brioche aux pralines - Quand Nad cuisine...

  Ce lundi encore, je vous propose un bon petit déjeuner pour commencer la semaine. En voyant cette brioche chez Maiwenn (encore!) je savais bien qu’elle finirait sur ma table! Elle est non seulement très jolie, mais aussi moelleuse et gourmande avec sa garniture aux pralines. Un vrai délice! Pour une belle brioche: 2 oeufs + lait ribot (fermenté) = 250 ml 100 g de sucre 1 cs de fleur d’oranger 1 sachet de levure de boulanger (soit 2 cc) 400 g de farine 1 cc de sel 120 g de beurre froid 80 g de pralines roses concassées + quelques pralines entières pour décorer J’ai utilisé mon thermomix pour pétrir la pâte mais on peut très bien le faire en machine à pain, au robot ou encore à la main. Dans un pichet gradué, casser les oeufs et verser le lait ribot jusqu’à la graduation 250 ml. Verser le tout dans le bol du thermomix et ajouter le sucre, la fleur d’oranger et la levure de boulanger. Régler 2 min à 37°, vitesse 2. Ajouter ensuite la farine, le sel et le beurre en dés. Pétrir 5 min, fonction « épi ». Laisser la pâte lever dans le bol fermé (ou dans un endroit chaud si vous la placez ensuite dans un saladier couvert). Sortir la pâte et la dégazer sur le plan de travail fariné. La séparer en 2 morceaux égaux. Étaler chacun en un grand rectangle et répartir sur chacun la moitié des pralines. Rouler la pâte en boudin puis torsader les deux boudins obtenus et les souder pour former une couronne. La placer sur une plaque couverte de papier ou d’un tapis de cuisson. Décorer de quelques pralines entières et laisser doubler de volume au chaud (dans mon four tiède éteint). Badigeonner la brioche de jaune (ou de blanc) d’oeuf dilué avec 1 cs d’eau. Enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) et laisser cuire 20 min à 180° (à surveiller, le temps de cuisson varie selon les fours). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Véritables palets bretons - Quand Nad cuisine...

Véritables palets bretons - Quand Nad cuisine...

  Une petite douceur pour le goûter ça vous tente? On connaît tous ces petits palets bretons, à la fois croustillants et fondants, au bon goût de fleur de sel. Mais pas toujours facile de dénicher une recette qui vous donne le résultat escompté. Et bien là ce fut le cas.Et c’est dans le magazine Bretons en Cuisine que j’ai trouvé mon bonheur. Ce magazine trimestriel, qui n’en est qu’à son numéro 2, met en avant toutes les richesses de la Bretagne en nous proposant une soixantaine de recettes réalisées à partir de produits bretons. Ainsi il fait la part belle au sel de Guérande, au lait ribot, à la moule de bouchot, au Petit Billy ou encore à l’oignon rosé de Roscoff. Bref une véritable invitation au pays des bigoudènes! Pour environ 24 palets: 80 g de beurre mou 80 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé (ou 1 cs de sucre vanillé maison) 2 jaunes d’oeufs 140 g de farine 1/2 sachet de levure chimique 1/2 cc de fleur de sel de Guérande Travailler le beurre en pommade dans le bol d’un batteur. Ajouter les sucres et les jaunes sans cesser de fouetter. Ajouter ensuite la farine et la levure et malaxer bien le tout (pour moi, toujours le kitchenaid avec la « feuille »). Ajouter la fleur de sel. La pâte doit être homogène. Former un boudin et l’enrouler de film alimentaire. Placer au réfrigérateur durant 1h (beaucoup plus pour moi, je l’avais oublié!). Préchauffer le four à 150°. Couper des tranches de 5 mm d’épaisseur dans le boudin de pâte et les placer dans le fond de moule à muffins (ou à tartelettes) afin qu’ils ne s’étalent pas trop pendant la cuisson. Enfourner et laisser cuire 20 min (selon le magazine, mais 30 min chez moi). Les palets doivent être bien dorés. Laisser tiédir quelques instants et démouler. Laisser refroidir complètement sur une grille avant de les conserver dans une boîte en fer.

Paris brest de Mercotte version Conticini - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Paris brest de Mercotte version Conticini - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Paris-Brest de Mercotte version Conticini Paris-brest de Mercotte version Conticini,comme beaucoup d’entre-vous ,j’ai craqué sur le superbe paris brest de Mercotte  vu dans la finale du meilleur pâtissier 2013(saison 2)!!!Et pas n’importe quel paris brest puisque Mercotte nous avait proposé la version du célèbre pâtissier Philippe Conticini avec ses 8 choux en couronne surmontés de craquelins et son coulant au praliné maison…un véritable bonheur!! Pour une question d’organisation,j’ai préparé la recette sur 3 jours:le 1er jour j’ai réalisé le praliné maison,le second les craquelins et le 3ème la couronne en choux ,la crème mousseline,l’insert et le montage!!Cette version du paris brest Conticini est un véritable délice…ce que j’ai préféré…le croustillant du craquelin qui se marie parfaitement avec le moelleux des choux… le Paris-Brest était extra le jour même et à tomber le lendemain…Merci Mr Conticini,merci Mercotte!! ingrédients pour le paris brest de mercotte: pour une couronne de 8 choux et 5 choux individuels: pour la pâte à choux: 125 gr d’eau 60 gr de beurre doux 2 gr de sel 2 gsr de sucre 80 gr de farine t45 125 gr d’oeufs entiers pour le craquelin: 40 gr de beurre pommade 50 gr de cassonade 50 gr de farine 1 pincée de fleur de sel pour la crème mousseline: 2 jaunes d’oeuf 50 gr de sucre en poudre 1/4 de litre de lait 1/2 gousse de vanille 10 gr de farine 10 gr de maizena 150 gr de beurre pommade 75 gr de praliné pour l’insert au praliné: 100 gr de praliné 35 gr de crème fleurette sucre glace pour la décoration préparer le craquelin: mélanger dans le bol du robot ou dans un saladier,la farine ,la cassonade,la fleur de sel et le beurre mou travailler jusqu’à obtenir une pâte homogène étaler sur 4 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier cuisson découper 8 cercles de la taille des choux ,les réserver au frais,perso je les ai congelés,plus qu’à les sortir au moment voulu,avec cette quantité,j’ai obtenu une vingtaine de craquelins! préparer la couronne à 8 choux: mettre dans une casserole,l’eau,le beurre,le sel et le sucre et porter à ébullition hors du feu,ajouter d’un coup la farine remettre sur le feu et bien mélanger jusqu’à ce que la pâte se décolle parfaitement de la casserole mettre ensuite la pâte dans le bol du robot et faire tourner position 1 afin de la refroidir battre rapidement les œufs puis les ajouter petit à petit à la pâte,bien attendre que la pâte soit homogène entre chaque ajout laisser pétrir quelques minutes,la pâte est réussie lorsque l’on trace une ligne avec le doigt,la pâte doit se refermer! déposer la pâte dans une poche à douille et dresser 8 choux en couronne. j’ai réussie le dressage au bout de la 3ème fois!! vous pouvez dessiner 8 cercles de 4 cm de diamètre en forme de couronne sur une feuille de papier cuisson ou bien comme moi,suivre les conseils de Mercotte et dresser en croix,2 choux à la verticale en laissant un espace au centre,puis 2 à l’horizontale,il ne reste plus qu’à combler les 4 espaces pour obtenir une couronne. déposer sur chaque choux un disque de craquelin enfourner à 180 ° chaleur statique(si vous avez un four ventilé,le ventilateur ne doit pas tourner…position pâtisserie pour moi)pendant 35 à 40 mn sans ouvrir le four laisser refroidir à température ambiante pour l’insert praliné: mettre le praliné dans un gros bol verser la crème froide en 3 fois mélanger rapidement après chaque ajout mettre la préparation dans une poche à douille et réserver au frais préparer la crème mousseline: faire bouillir le lait avec la gousse de vanille dans 1 saladier,fouettez les jaunes avec le sucre ajouter la farine et la maizena,mélanger sans faire blanchir puis incorporer 1/3 du lait au melange oeufs,maizena et sucre puis verser la préparation dans le reste du lait remettre sur feu doux sans s’arrêter de fouetter dès que la préparation épaissie,retirez la casserole du feu,environ 1 mn étaler la crème sur une plaque et recouvrir d’ un papier film laisser refroidir à température ambiante pour réaliser la crème mousseline,la crème pâtissière doit être à la même température que le beurre fouetter le beurre pommade au robot ajouter le praliné puis la crème pâtissière petit à petit fouetter le tout jusqu’à ce que la crème devienne mousseuse réserver au frais dans une poche à douille enfin le montage… couper la couronne en deux dans le sens de l’épaisseur déposer un peu de crème mousseline dans le creux des 8 choux recouvrir d’une noix de praliné terminer par la crème mousseline recouvrir de la partie supérieur de la couronne réserver au frais au moins 1h au moment de servir ,saupoudrer de sucre glace et régalez-vous! BON APPETIT!!! kitchenaid  patisserie paris-brest pâte à choux choux gateaux algériens gateau  pâte de praliné Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : Paris-Brest de Mercotte version Conticini Publie Le : 2016-10-21Temps de preparation : 1H30Temps de cuisson : 1H Temps total : 2H30Average rating 3.5 Based on 4 Review(s)

Gougères au fromage de brebis fourrées au foie gras - Quand Nad cuisine...

Gougères au fromage de brebis fourrées au foie gras - Quand Nad cuisine...

Je débute la semaine avec une recette un peu festive réalisée la semaine dernière pour l’anniversaire de mon petit filleul qui a fêté ses 5 ans. Tout le monde a apprécié ces gougères garnies après passage au four d’un dé de foie gras de canard mi-cuit et donc légèrement fondant. Pour 35-40 petites gougères: 80 g de beurre 150 g d’eau 120 g de farine 3 oeufs 130 g de fromage de brebis de Saint-Jean Pied de Port Chailla 1 bonne pincée de sel poivre 200-220 g de foie gras de canard mi-cuit Chailla Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Dans une casserole, faire chauffer l’eau avec le beurre, le sel et le poivre. A la première ébullition, retirer du feu et ajouter la farine d’un seul coup. Bien mélanger avec une cuillère en bois et remettre sur feu doux pour faire « sécher » la pâte pendant 1 à 2 min. Quand la pâte est homogène, placer dans un saladier et laisser refroidir quelques minutes. Ajouter les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque oeuf. Ajouter enfin le fromage râpé et dresser des petits tas sur une plaque à pâtisserie (couverte de papier sulfurisé si elle n’est pas anti-adhésive) à l’aide d’une poche à douille ou d’une cuillère. Enfourner et laisser cuire 20 minutes environ. A la sortie du four, patienter quelque minutes avant de découper un chapeau dans les gougères pour y glisser un dés de foie gras mi-cuit. Servir tout de suite.  La recette des gougères vient de mon livre « A table avec thermomix », je l’ai donc réalisée dans mon robot et je dois avouer que le résultat est top. Je vous donne la façon de procéder: Mettre le fromage coupé en morceaux dans le bolet mixer 20 sec à vitesse 7. Réserver. Mettre le beurre, l’eau, le sel et le poivre dans le bol et régler 5 min à 100°, vitesse 1. Ajouter la farine et mixer 1 min 30 vitesse 3. Plonger le bol dans un récipient d’eau froide afin de refroidir la pâte (personnellement je me contente de passer les parois du bol sous le robinet d’eau bien froide et je laisse refroidir quelques minutes). Ajouter les oeufs un à un par le trou du couvercle sur les couteaux en marche à vitesse 5 et laisser tourner 30 sec après l’insertion du dernier oeuf. Ajouter 100 g de fromage râpé à la pâte et mixer 30 sec vitesse 2. Déposer des petits tas de pâte sur la plaque à l’aide de la poche à douille ou d’une cuillère à café. Parsemer du fromage râpé restant et enfourner pour environ 20 min à 210°. Comme toujours avec le thermomix, la préparation est rapide et inratable, la vaisselle réduite au seul bol du robot.   Goug-res-au-foie-gras1.pdf 2009-06-22T11:28:00+02:00

Gâteau aux fraises à la chantilly girly! - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Gâteau aux fraises à la chantilly girly! - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Gâteau aux fraises à la chantilly girly! Gâteau aux fraises à la chantilly girly, bonjour ! Me revoilà de nouveau sur la blogosphère après une petite semaine d’absence, effectivement, j’ai eu une grosse panne de pc et contre ma volonté j’ai du vous abandonner!! Pour me faire pardonner, je reviens avec un gâteau aux fraises rapide que j’ai réalisé pour le gouter des gourmands, avec une belle chantilly rose, chantilly girly que j’ai préparé pour mes filles qui adorent ça!! Ce n’est pas une génoise mais un gateau que j’ai coupé en deux et que j’ai fourré à la crème fouettée avec plein de fraises fraiches et d’amandes effilées. Un gateau moelleux vite fait, bien fait et bien bon qui nécessite aucun temps de repos au frais, c’est vraiment la recette facile pour ceux qui aiment les fraises, l’occasion de faire plaisir aux enfants et ne pas passer des heures en cuisine. J’ai utilisé un petit moule à cake si vous voulez un gros gateau pour un moule de 24 cm de diametre, doublez tout simplement les quantités. ingrédients: 100 grs de beurre mou 100 grs de sucre 1 sachet de sucre vanillé 175 grs de farine 1pincée de sel 1/2 sachet de levure 2 gros oeufs 8  càs de lait pour la crème: 25 cl de crème liquide entière à 30% de matière grasse minimum 1 sachet de sucre vanillé 2 càs de sucre glace 2 càs de confiture de fraise mixée(sans morceaux) deux feuilles de gélatine (halal pour moi) 1 càc d’arôme fraise quelques gouttes de colorant rouge (facultatif) des fraises des amandes effilées confiture de fraises sans morceaux sucre glace cake aux fraises facile travailler le beurre en pommade ajouter les sucres et bien battre à l’aide du robot puis ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien après chaque ajout puis le mélange farine/levure tamisée en alternance avec le lait et le sel verser dans un petit moule à cake beurré et fariné enfourner 25 à 30 minutes à 180 ° four préchauffé selon la taille du moule puis laisser complètement refroidir monter la crème très froide en chantilly au batteur ou robot dès que la crème commence à faire des sillons ajoute les sucres et fouetter jusqu’à ce qu’elle devienne mousseuse pour plus de détails suivre les étapes comme ici: une chantilly bien réussie! faire ramollir la gélatine dans 3 càs d’eau puis mélanger confiture, colorant et arome ajouter la gélatine essorée et bien mélanger puis ajouter la chantilly en 3 fois en mélangeant bien après chaque ajout couper ensuite le gâteau en deux puis tartiner la 1ère partie de chantilly rose enfoncer des fraises un peu partout puis recouvrir de la 2ème partie du gâteau badigeoner le cake de confiture de fraises et le recouvrir d’amandes éffilées grillées décorer avec des fraises entières et saupoudrer de sucre glace et couper le gâteau aux fraises en tranches et régalez-vous ! BON APPETTIT!! dessert biscuit fraises gateaux algeriens genoise gâteau Sommaire : Nom de la recette : gâteau aux fraises à la chantilly girly SarahPublie Le : 2012-03-13Temps de preparation : 15MTemps de cuisson : 35M Temps total : 50M

Apéro dînatoire, acte II, suite et fin! - Quand Nad cuisine...

Apéro dînatoire, acte II, suite et fin! - Quand Nad cuisine...

Je continue avec la suite de mon apéro dînatoire d’anniversaire! Vous avez pu le constater avec ma liste d’hier, j’ai fait en sorte de faire des petites choses facilement transportables, il fallait qu’elles tiennent le coup sur plus de 100 kilomètres! d’où cette série de mini-muffins… Mini-muffins à la courgette et au chèvre C’est une recette que j’avais repérée sur plusieurs blogs avant de me rendre compte qu’elle était en fait Marie-Laure du site Odélices. Pour environ 35 mini-muffins: 1 courgette 100 de chèvre (en bûche) 150 g de farine 1 sachet de levure chimique 1/2 cc de sel 1 oeuf 6 cl d’huile d’olive 8 cl de lait pignons (je n’en ai pas mis) Râper la courgette non pelée. Émietter le fromage de chèvre. Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le sel. Dans un autre récipient, battre l’oeuf avec l’huile et le lait. Mélanger les deux préparations sans trop travailler la pâte puis ajouter la courgette et le chèvre. Verser la préparation dans des moules à bouchées ou à mini-cannelés ou à mini-muffins. Enfourner et laisser cuire 15 min. Servis tièdes, ils étaient délicieux! Mini-cakes tomate-mozzarella-basilic Pour environ 30 pièces: 2 oeufs 100 g de farine 1 sachet de levure 5 cl d’huile d’olive 8 cl de lait 65 g de gruyère râpé 125 g (1 boule) de mozzarella 2 petites tomates 6 feuilles de basilic frais sel, poivre Préchauffer le four à 180°. Détailler les tomates et la mozzarella en dés. Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la farine et la levure. Incorporer l’huile et le lait peu à peu en mélangeant bien. Ajouter le gruyère râpé, la mozzarella, les dés de tomate et le basilic ciselé. Bien remuer et verser dans les empreintes. Faire cuire 15 min. Mini-cakes jambon-olives vertes Pour une trentaine de pièces: 2 oeufs 100 g de farine 1 sachet de levure 5 cl d’huile d’olive 8 cl de lait 65 g de gruyère râpé 3 tranches de jambon découpées en morceaux 1 poignée d’olive vertes dénoyautées (j’avoue que pour le coup, j’ai fait au pif!) Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la farine et la levure. Incorporer l’huile et le lait peu à peu en mélangeant bien. Ajouter le gruyère râpé, le jambon et les olives en morceaux. Remplir les empreintes avec cette préparation et enfourner pendant 15 min. Mini-cakes au thon à la tomate et à la feta Pour une quarantaine de pièces: vous retrouverez la base de cette recette ici, j’ai seulement enfoncé un dé de feta mariné à l’huile d’olive et aux herbes dans chaque empreinte, puis enfourné pendant 20 min à 180°. Comme je vous le disais, je n’ai pas fait de photos des autres plats ni du dessert: un napolitain (LE napolitain qui a beaucoup circulé sur la blogosphère) que j’avais mis des heures à préparer pourtant!!! y a des jours je me demande où j’ai la tête!. Tant pis, c’est une bonne excuse pour en refaire très vite!   2007-11-21T07:34:00+01:00

Tarte aux rillettes de Tours - Box Les Petites Cocottes - Quand Julie Patisse

Tarte aux rillettes de Tours - Box Les Petites Cocottes - Quand Julie Patisse

La Touraine ça fait maintenant une dizaine d’année qu’elle m’a adopté et comme toute région, elle a son petit lot de gourmandise. Je vous propose aujourd’hui une recette très facile à réaliser de quiche à la rillette de Tours. Ingrédients pour la pâte : 250g de farine 1 pincée de sel 125g de beurre mou 40g d’eau froide Ingrédients pour l’appareil à tarte : 3 œufs 100g de crème à 30% de MG 330g de lait 300g de rillettes de TOURS 70g de gruyère Sel, poivre Dans un saladier, mélangez la farine et le sel. Ajoutez le beurre et avec vos petites mimines écrasez le beurre avec la farine. Pour finir, versez l’eau et continuez de pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien homogène. Filmez votre boule de pâte et direction le frigo pour 30 minutes. Dans un cercle à entremet ou un moule rond assez haut, déposez votre pâte que vous aurez préalablement étalez. Coupez la rillette en dés et déposez les sur la pâte. Ajoutez la moitié du gruyère. Il est temps de mettre son four à préchauffer à 180°c. Dans un cul de poule, fouettez bien les œufs, ajoutez-y le lait ainsi que la crème. Mélangez bien le tout, salez …

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.