Brioche bouclettes - Quand Nad cuisine...

Brioche bouclettes - Quand Nad cuisine...

  Cette recette fait partie de celles qui ont beaucoup tourné sur la blogosphère dernièrement. Et pour cause, c’est une très jolie brioche, qui plus est très bonne! C’est Iza qui en serait à l’origine, en tout cas, c’est là que je suis allée trouver la recette. Mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir à la main ou au robot): 2 jaunes d’oeufs 14 cl de lait 3 cs de sucre 1 sachet de sucre vanillé (ou 1 cs de sucre vanillé maison) 80 g de beurre mou 350 g de farine 10 g de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Séparer la pâte en plusieurs morceaux et l’étaler finement sur le plan de travail fariné. Détailler des ronds de 8 cm de diamètre à l’aide d’un emporte-pièce. Faire se chevaucher 3 ronds et les rouler ensemble (la photo ci-dessous est plus explicite!). Couper le rouleau au milieu: on obtient alors 2 fleurs. Renouveler l’opération avec toute la pâte.     Dans un moule à manqué antiadhésif (ou tapissé de papier sulfurisé), déposer les fleurs de pâte sans les serrer. Il m’en restait quelques-unes que j’ai placées dans un petit moule. Laisser doubler de volume. Badigeonner la brioche de lait et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four). Laisser cuire 20 min (ou plus si nécessaire) à 180°. Démouler à la sortie du four et laisser refroidir sur une grille. Saupoudrer de sucre glace quand la brioche est bien froide.         Brioche bouclettes 2012-07-18T06:50:00+02:00

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


La pâtisserie, ça se partage avec Clélia: 50 recettes adaptables au gré de vos envies

La pâtisserie, ça se partage avec Clélia: 50 recettes adaptables au gré de vos envies

Brioche au beurre pour le petit déjeuner, cheesecake à la vanille pour le dessert, cookies crousti-fondants et milkshake au caramel pour le goûter....

Je réussis sorbets et glaces bio

Je réussis sorbets et glaces bio

Quand on regarde attentivement la liste des ingrédients composant une glace industrielle, on est pour le moins étonné :émulsifiants en tout genre,...

I love robot pâtissier

I love robot pâtissier

Des simples oeufs battus en neige à la plus complexe des pâtisseries, le robot pâtissier vous permet de gagner du temps et d'économiser votre éner...

Desserts et gourmandises aux fruits

Desserts et gourmandises aux fruits

Quoi de plus joyeux et convivial qu'un superbe gâteau de fête scintillant de surprises pour l'anniversaire d'un enfant ébloui ! quel plaisir qu'un...

Les recettes similaires


Flan brioché - Quand Nad cuisine...

Flan brioché - Quand Nad cuisine...

  Aujourd’hui je vous propose un délicieux dessert qui ressemble à un flan pâtissier mais sur un fond brioché parfumé. C’est extra et bien moelleux, on en redemande! La recette vient de Mirliton, le blog de Lydian. J’ai suivi attentivement ses instructions, à la lettre, pour une fois!   Pour la pâte levée: 1 jaune d’oeuf 4 cs de lait 1 cc d’eau de fleur d’oranger 1 cc de sel 1 cs de sucre 200 g de farine 5 g de levure de boulanger déshydratée 100 g de beurre mou Pour l’appareil à flan: 4 œufs 160 g de sucre 2 cs de sucre vanillé 1 cc d’extrait de vanille liquide 65 g de farine 500 ml de lait 165 ml de crème liquide Pour la pâte: mettre tous les ingrédients dans la MAP et lancer le programme « pâte ». Si vous préparez  la pâte au robot pétrisseur (on encore à la main): mélanger d’abord la farine avec le sucre et le sel. Puis ajouter le jaune d’œuf, la levure délayée dans le lait tiédit et l’eau de fleur d’oranger. Quand le pâton commence à se former, ajouter le beurre. Bien travailler la pâte pour qu’elle devienne lisse et ferme. Former une boule et la filmer. Placer au réfrigérateur pendant 1 h. Préchauffer le four à 200°.  Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre, le sucre vanillé et l’extrait de vanille jusqu’à l’obtention d’une mousse légère et blanchâtre. Ajouter la farine tamisée en mélangeant doucement avec une spatule puis incorporer la crème et le lait froid. Monter les blancs en neige très ferme et les rajouter à la préparation. Bien mélanger (il ne doit plus rester de traces de blancs d’œufs mais le mélange doit rester mousseux).   Beurrer et fariner un moule à tarte de 28 cm de diamètre. Étaler la pâte au rouleau et en chemiser le moule. Verser dessus l’appareil à flan et enfourner immédiatement pour 10 min. Baisser la température à 160°C et poursuivre la cuisson 40 min. A la sortie du four, déposer une grille (volette) à gâteau. Laisser refroidir et faire glisser sur un plat de service. Saupoudrer de sucre glace (en conservant la grille, pour ma part j’ai utilisé un pochoir).   2011-01-28T07:04:00+01:00

Brioches tressées - Quand Nad cuisine...

Brioches tressées - Quand Nad cuisine...

  Je ne me lasse pas de tester de nouvelles recettes de brioches… Enfin, si vous êtes fidèles à mon blog ou si vous avez jeté un oeil à mon index des pains et viennoiseries, vous avez dû vous en rendre compte! Je n’ai donc pas pu laisser passer les belles brioches tressées de Michèle sans les tester à mon tour. Avec les quantités données, on obtient deux belles tresses. J’en ai donc congelé une aussitôt refroidie, pour la ressortir quelques jours plus tard. Elle était bien sûr toujours aussi délicieuse! Pour 2 tresses, mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir à la main ou au robot): 2 oeufs 225 g de lait 60 g d’eau de fleur d’oranger (j’en ai mis moitié moins) 1 pincée de sel 600 g de farine 1 cs de levure de boulanger déshydratée 80 g de sucre en poudre 150 g de beurre ramolli en parcelles Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Séparer en 6 morceaux identiques et rouler chacun en boudins. Façonner 2 tresses de 3 boudins et les déposer sur la plaque du four couverte de papier cuisson ou d’un tapis cuisson. Laisser reposer 20 min (dans un endroit chaud). Badigeonner chaque tresse de lait et saupoudrer de sucre glace (j’ai oublié!).  Enfourner dans le four froid et laisser cuire 20 min à 180° (préchauffer le four s’il n’a pas la chaleur tournante et surveiller la cuisson, elle varie d’un four à l’autre. Michèle cuit 30 min).         Brioches tressées 2012-05-09T06:49:00+02:00

Bugnes lyonnaises moelleuses - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Bugnes lyonnaises moelleuses - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Bugnes lyonnaises moelleuses bugnes lyonnaises moelleuses, bonjour à tous!! Si vous cherchez la recette des bugnes lyonnaises moelleuses que l’on prépare généralement pour le carnaval, vous avez frappé sur le bon blog puisque je vous propose la vraie recette des bugnes, celle que me faisait mon père quand j’étais petite et qui est une recette de grand-mère! Vous trouverez des dizaines de recettes sur le net, toutes aussi bonnes les unes que les autres mais si aimez les bugnes moelleuses il faudra réaliser une pâte briochée avec de la levure fraiche de boulanger et du beurre. On y incorpore aussi un peu de fleur d’oranger et du zeste de citron pour qu’elles soient bien parfumées! Je sais que beaucoup d’entre vous cherchent les recettes faciles et rapides mais pour avoir d’excellentes bugnes comme celles du boulanger, il faut s’armer de patience, s’organiser un peu pour préparer la pâte la veille et la laisser au frais toute une nuit. Ce qui permet à la pâte à bugne de pousser lentement et de développer tous ses arômes! Voilà la réussite des bugnes lyonnaises comme on aime les manger chez nous!! Toutefois si vous êtes pressés, vous pouvez laisser pousser la pâte 2 heures ou bien réaliser une autre version qui est déjà sur mon blog et qui vous donnera aussi un beau résultat! Les bugnes se dégustent bien chaudes avec du sucre glace et se mangent le jour même car le lendemain elles deviennent sèches. Ingrédients: 5 gr de levure boulangère 5 oeufs 2 càs de lait 500 gr de farine 1 càc de sel 80 gr de sucre semoule 125 gr de beurre mou 1  zeste de citron 1 càs de fleur d’oranger Préparation de la pâte à bugnes la veille: Commencer par mettre la levure fraiche dans le lait à peine tièdi et laisser gonfler 15 minutes puis râper un zeste de citron et mettre dans le bol du robot kitchenaid ou autre, la farine, le sel et le sucre verser la levure loin du sel puis ajouter les oeufs puis mettre le robot en marche position 1/ 2 et ajouter le zeste de citron et la fleur d’oranger puis terminer par le beurre mou laisser pétrir environ 10 minutes afin d’obtenir une pâte souple qui ne colle pas couvrir d’un torchon puis laisser alors gonfler 1h à température ambiante ou dans un endroit chaud (je l’ai laissée dans le robot) puis dégazer la pâte et la travailler à nouveau rapidement et la laisser à nouveau pousser 1h la dégazer une dernière fois et la retravailler rapidement la mettre ensuite au frigo une nuit recouverte d’un linge propre le lendemain dégazer la pâte puis sur un plan de travail fariné, étendre la pâte au rouleau sur 3 ou 4 mm d’épaisseur et découper des rectangle de 4 cm sur 10 cm entailler ensuite le milieu à l’aide de la roulette et passer l extrémité dans l’ouverture et retourner faire frire les bugnes quelques minutes dans une huile chaude à 160 ° mais sur feu doux en les retournant 1 fois attention elles cuisent très vite ne pas mettre le feu trop fort si la cuisson se fait dans une poêle, à feu doux c’est parfait! les déposer ensuite sur un papier absorbant et saupoudrer de sucre glace hummmmmmm!!!!! et savourer les bugnes encore chaudes!! c’est un véritable plaisir!! bugnes beignets gâteaux algériens Lyon bugnes lyonnaises citron goûter brioche Sommaire : Nom de la recette : bugnes lyonnaises moelleuses SarahPublie Le : 2019-02-28Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 10M Temps total : 1H10MAverage rating 5 Based on 1 Review(s)

Brioche russe - Quand Nad cuisine...

Brioche russe - Quand Nad cuisine...

  C’est sur le magnifique blog de Mouni que j’avais repéré cette brioche, elle-même l’avait vue chez Marina. D’abord séduite par le façonnage, je l’ai été ensuite par le goût, un bon goût de beurre pour une brioche bien moelleuse. Tout ce que j’aime! Et je ne suis pas la seule à avoir apprécié, malgré sa taille impressionnante, elle n’a pas fait long feu pour le petit déj’! Si Mouni l’a préparée dans son robot, Marina l’avait pétrie à la main… moi j’ai opté pour la machine à pain! A vous de voir! Mettre dans la cuve de la map: 2 oeufs 250 ml de lait tiède 2 cc d’extrait de vanille 90 g de sucre 90 g de beurre mou 600 g de farine 1 cs de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». (Si vous pétrissez la pâte à la main ou au robot, laisser ensuite doubler de volume à l’abri des courants d’air).   A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Etaler la pâte en un grand rectangle (environ 40*30 cm) puis la badigeonner de 50 g de beurre très mou mélangé à un peu de sucre roux (au pif) (perso, j’ai oublié de mélanger le beurre avec le sucre avant, j’ai donc saupoudré de sucre une fois le beurre tartiné). Rouler la pâte en forme de boudin et couper chaque extrémité (de 3-4 cm). Les mettre de côté. Fendre le boudin de pâte en deux sur toute sa longueur, écarter les deux branches, puis déposer une des extrémités coupées et réservées. Tresser les deux brins puis placer la seconde extrémité. Les photos sont plus explicites: Déposer ensuite la tresse dans un grand moule (ici mon moule extensible ovale, tapissé d’une feuille de cuisson, le tout posé sur ma plaque perforée). Si vous n’en avez pas, prévoyez de faire, comme Mouni, deux brioches plus petites. Laisser lever encore 45 min. Préchauffer le four à 180° (moi comme d’habitude, j’utilise la chaleur tournante, j’enfourne donc ma brioche dans le four froid). Badigeonner la tresse de jaune d’oeuf dilué dans un peu de lait. Enfourner et laisser cuire 45 min (seulement 35 chez moi, bien surveiller la cuisson). Démouler et saupoudrer de sucre glace dès la sortie du four (j’ai oublié!) et laisser refroidir sur une grille.   (photo prise le lendemain à la lumière du jour, c’est quand même autre chose que les précédentes!)       Brioche russe 2013-01-28T07:01:00+01:00

Brioche tressée qui déchire! - Quand Nad cuisine...

Brioche tressée qui déchire! - Quand Nad cuisine...

Pour débuter cette nouvelle semaine et ce nouveau mois, je vous offre le petit déj'! Et à la maison, qui dit petit déj' digne de ce nom, dit brioche! Et là vous n'allez pas être déçus, celle que je vous propose aujourd'hui est tout simplement sublime! A la base c'est une recette prévue pour le thermomix (notamment repérée chez Sandra et Cojocano, entre autres) mais vous pouvez tout à fait la réaliser à la main ou dans votre machine à pain en procédant de la manière habituelle. J'ai revu pour ma part les quantiés d'origine à la baisse et j'obtiens déjà une magnifique brioche. Pour un moule à cake: 65 g de sucre glace (ou en morceaux que vous réduisez au thermomix) 1 cs d'eau de fleur d'oranger 80 g de lait 2 oeufs 1 1/2 cc de levure sèche de boulanger 335 g de farine 60 g de beurre 1 bonne pincée de sel Mettre dans le bol du thermomix, le sucre, l'eau de fleur d'oranger, le lait, les oeufs et la levure. Régler 3 min à 37°, vitesse 2. A la sonnerie, ajouter la farine et lancer le robot 4 min en mode pétrin. Ajouter ensuite le beurre et le sel puis continuer de pétrir encore 5 min. Placer la pâte dans un saladier, couvrir et laisser lever à température ambiante environ 2h30 (jusqu'à ce que la pâte double de volume). Verser la pâte sur le plan de travail fariné et la diviser en 3. Façonner et natter 3 boudins puis déposer la tresse dans un moule à cake. Laisser lever 1h dans un endroit tiède (comme toujours je me sers de mon four micro-ondes dans lequel je fais chauffer au préalable un ramequin d'eau, l'atmosphère est ainsi bien humide). Badigeonner la tresse de lait (ou de jaune d'oeuf) puis parsemer de sucre perlé. Enfourner à four froid (seulement si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) et laisser cuire 20 min à 180°. Laisser refroidir sur une grille.   brioche-tressee1.pdf 2009-11-02T08:24:00+01:00

Brioche de Nathan - Quand Nad cuisine...

Brioche de Nathan - Quand Nad cuisine...

Quand je jette un oeil à ma catégorie brioches et viennoiseries, je constate que bon nombre de mes brioches portent le nom de leur créatrice: nous avons celle de Flore, de Kinou, de Martine, de Luthine, plus récemment celle de Charmela… Celle-ci ne déroge pas à la règle, car même si c’est sur le blog de Patchouka que je l’ai trouvée, la recette lui vient de Nathan (voussuivez toujours?). C’est une brioche délicieuse, avec une mie moelleuse et filante. Elle se prépare au thermomix et c’est ainsi que je l’ai faite mais, avant de me jeter des pierres, sachez que vous pouvez très bien préparer la pâte à la machine à pain, au robot ou encore à la main! Alors pas d’excuses! Pour une très belle brioche (moule à manqué de 24 cm): 120 g de lait 3 oeufs 70 g de sucre glace 500 g de farine 1 sachet de levure de boulanger déshydratée 90 g de beurre 1 pincée de sel Dans le bol du thermomix, mettre le lait, les oeufs et le sucre. Régler 2 min à 37°, vitesse 2. A la sonnerie, ajouter la farine et la levure. Régler 4 min sur la fonction épi. Au bout des 4 min, sans retirer le couvercle du bol, ajouter le beurre mou et la pincée de sel. Pétrir 5 min sur la fonctionépi. Placer le gobelet et laisser lever la pâte dans le bol du thermomix jusqu’à ce que le gobelet se renverse (selon la température de la pièce, cela peut prendre 1h30 à 2h30). Sortir la pâte du bol, la déposer sur le plan de travail fariné et la dégazer. Façonner ensuite 9 boules d’environ 75-80g (dans la recette d’origine il faut se beurrer les mains pour cette étape, je ne l’ai pas fait). Avec la pâte restante, façonner une plus grosse boule et la déposer au centre du moule à manqué (beurré s’il n’est pas en silicone). Disposer les petites boules tout autour. Préchauffer le four à 50° (y placer un ramequin d’eau). Badigeonner la brioche avec du lait . Enfourner la brioche pendant 20 min: pendant ce temps, elle va commencer à lever mais très peu.Au bout de ces 20 min, ressortir la brioche pour la badigeonner de nouveau (pas dans la recette d’origine) et la parsemer desucre en grains. Monter la température du four à 180° et enfourner aussitôt la brioche pour encore 20 min de cuisson.

Douda briochée ("Chenille briochée") - Quand Nad cuisine...

Douda briochée ("Chenille briochée") - Quand Nad cuisine...

  D’abord je tiens à vous prévenir que le rythme des publications va ralentir ces prochains jours, je suis de nouveau en plein déménagement. Alors forcément, le nez dans mes cartons, j’ai moins le temps de le mettre dans mes casseroles! Mais promis, tout rentrera dans l’ordre très vite, j’ai encore plein de bonnes recettes à partager avec vous!     Et c’est le cas de cette brioche rigolote, sa forme de chenille amusera vos enfants c’est sûr! Pauline se demandait même si elle allait se manger! Et à la première bouchée le doute s’était envolé, cette bestiole n’est pas seulement comestible, elle est délicieuse. Merci à Nadia de me l’avoir fait découvrir. La pâte peut se préparer au robot, à la main ou en machine à pain. C’est cette dernière option que j’ai choisie. Mettre dans la cuve de la MAP: 13 cl de lait tiède 1 oeuf 50 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé 1/4 cc de sel 80 g de beurre en dés 300 g de farine 1 cc 1/2 de levure de boulanger déshydratée   Lancer le programme « pâte ». A la sonnerie, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Étaler au rouleau en forme de rectangle et découper la partie inférieure en lanières à l’aide d’un couteau. Napper la partie supérieure de pâte à tartiner (environ 2 cs). Rouler la pâte en boudin en commençant par le haut du rectangle (partie tartinée), en arrivant vers le bas, positionner les lanières une à une (voir photos). Placer deux pépites de chocolat de façon à faire les yeux. Placer la chenille ainsi formée sur une plaque antiadhésive (ou recouverte de papier sulfurisé) et laisser lever 1h dans un endroit tiède. Badigeonner la chenille d’oeuf battu et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four). laisser cuire 15 min à 180° (30 min chez Nadia, à vous d’adapter selon votre four).         Douda briochée 2013-03-12T07:06:00+01:00

Kringle estonien (brioche), au sucre d'érable - Quand Nad cuisine...

Kringle estonien (brioche), au sucre d'érable - Quand Nad cuisine...

  Après avoir fait le tour de la blogosphère, cette brioche gourmande a fini par débarquer chez moi! Un vrai délice que cette brioche torsadée garnie de beurre fondu. Ma petite touche: du sucre d’érable, retrouvé lors de mon déménagement (c’est ça d’entasser dans ses placards!). Bien sûr tout est possible à la place: pépites de chocolat, pralines, noix de pécan, cannelle, noisettes hachées…etc. La recette initiale provient du blog Just Love Cookin’ et c’est Iza qui nous l’a faite découvrir. N’hésitez pas à vos balader sur les blogs culinaire, vous la croiserez certainement, avec toutes sortes de garnitures, plus gourmandes les unes que les autres! Mettre dans la cuve de la map (ou à préparer au robot ou encore à la main): 12 cl de lait 1 oeuf 1 pincée de sel 1 cs de sucre en poudre 30 g de beurre mou 300 g de farine 1 cc 1/2 de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et étaler en un grand rectangle. Badigeonner avec 40 g de beurre fondu (en garder un peu pour la suite) puis saupoudrer de 35-40 g de sucre d’érable. Rouler la pâte et couper le boudin obtenu en deux dans toute la longueur. Torsader les deux morceaux obtenus ensemble et rejoindre les deux extrémités pour former une couronne. La déposer sur une plaque à pâtisserie et laisser lever (environ 40 min à 35° pour moi).   Badigeonner avec le reste de beurre fondu et cuire 18-20 min à 180° (départ à froid pour moi dans mon four à chaleur tournante). Saupoudrer de sucre glace et laisser refroidir.       Kringle estonien 2012-02-10T07:01:00+01:00

Brioche au miel - Quand Nad cuisine...

Brioche au miel - Quand Nad cuisine...

  Aujourd’hui c’est la rentrée pour mes petits loulous et après de chouettes vacances, on ne peut pas dire qu’ils soient franchement motivés pour reprendre le chemin de l’école! Il leur faut bien une bonne brioche pour repartir du bon pied. J’ai eu envie de glisser du miel dans la mienne après avoir reçu le colis de L’Abeille du Terroir, un site de vente en ligne de produits de la ruche (miel, gelée royale, pollen, propolis). Leur gamme de miels est vraiment très large, tous sont des miels 100% pur, ni chauffés ni pasteurisés et récoltés de façon artisanal en France, en Espagne ou en Italie, selon les variétés. Ce site propose également un grand nombre de produits bios (miels mais aussi produits dérivés comme du nougat, des confitures au miel, des moutardes, bonbons, etc.). J’étais donc très tentée d’y goûter et je n’ai pas été déçue. J’ai commencé par le miel de bruyère, un miel épais et coloré à la saveur assez puissante.   Pour 2 brioches moyennes (dans le moule platine Demarle): 500 g de farine 1 pincée de sel 1 cs de sucre vanillé 240 g de lait 1 oeuf 2 cs bombées de miel de bruyère 2 cc de levure de boulanger déshydratée 100 g de beurre mou Pour le glaçage: 3 cs de miel de bruyère 1-2 cs d’eau J’ai préparé ma pâte dans mon kitchenaid mais vous pouvez la faire aussi à la main, dans une map ou encore dans le thermomix. Dans le bol du robot muni du pétrin, placer tous les ingrédients sauf le beurre. Pétrir jusqu’à ce la pâte forme une boule puis ajouter le beurre mou. Pétrir encore une dizaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et élastique. Couvrir le bol d’un torchon et laisser lever au chaud environ 1h. Sur le plan de travail légèrement fariné, dégazer la pâte et la séparer en 6 morceaux égaux. Les façonner en boudins puis les tresser 3 par 3 pour former 2 brioches. Les placer dans les empreintes du moule (ou dans deux moules à cake moyens). Laisser lever au chaud encore 50 min. Badigeonner les tresses de lait puis les enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°). Laisser cuire à 180° pendant 22 à 25 min, selon les fours (vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau). A la sortie du four, démouler les brioches sur une grille. Dans un petit bol, faire chauffer l’eau au micro-ondes et y délayer le miel. Avec un pinceau, badigeonner les brioches encore chaudes avec ce mélange. Comme vous pouvez le voir sur les photos, je n’ai pas glacé ma deuxième brioche car je l’ai mise au congélateur, je craignais le résultat à la décongélation.Laisser refroidir.

Brioche à la fleur d'oranger - Quand Nad cuisine...

Brioche à la fleur d'oranger - Quand Nad cuisine...

Aujourd’hui je vous propose une belle et grosse brioche à la fleur d’oranger. Un délice, tant par la saveur que par le moelleux de la mie. Je ne peux que vous la recommander! Mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir à la main ou au robot): 2 œufs 10 cl de lait 3 cs de fleur d’oranger 5 cs de sucre roux 1 cs de sucre vanillé 1 cc de sel 150 g de beurre à température ambiante 500 g de farine 2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir alors le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail. Façonner la brioche selon vos envies (ici une tresse à 4 brins) et la déposer sur la plaque du four couverte d’un tapis de cuisson ou de papier sulfurisé. Je l’ai placée dans un cadre en inox pour éviter qu’elle ne s’étale trop. Laisser doubler de volume dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air. Badigeonner de lait et enfourner dans le four froid (s’il est à chaleur tournante, sinon préchauffer) et laisser cuire 20 min à 180°. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.  

Petites brioches à la Vache Qui Rit (sans beurre) - Quand Nad cuisine...

Petites brioches à la Vache Qui Rit (sans beurre) - Quand Nad cuisine...

  J’ai découvert ces petites brioches à la Vache Qui Rit à la confiture chez Nadia. J’avoue que j’étais sceptique à l’idée d’utiliser des portions de fromage dans ma pâte à brioche mais au final c’était très bon! D’ailleurs, elles ont été dévorées pour le goûter en un rien de temps!   Let’s go en cuisine pour préparer ces petites brioches à la Vache Qui Rit! Pour 9 petites brioches: 250 g de farine 1/4 de cc de sel 4 g de levure chimique 40 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé 1 oeuf 3 portions de Vache Qui Rit® 5 cl d’huile de tournesol 10 cl de lait 1 cc de levure de boulanger déshydratée 9 cc de confiture (ici maison à la fraise) Préparer la pâte dans la cuve du robot muni du crochet (ou tout simplement à la main dans un saladier). Placer la farine, le sel, la levure et les deux sucres. Creuser un puits au centre et y ajouter l’oeuf, les portions de fromage, l’huile, le lait et la levure boulangère. Commencer à mélanger à petite vitesse puis pétrir à vitesse 2-3 pendant une bonne dizaine de minutes. La pâte est un peu collante mais ne pas rajouter de farine. Rassembler la pâte en boule puis couvrir la cuve avec un film alimentaire ou un couvercle en silicone. Laisser doubler de volume au chaud. Dégazer la pâte directement dans la cuve puis la diviser en 9 morceaux égaux. Façonner chacun en boule puis les déposer sur une plaque recouverte d’une feuille de cuisson. Faire un puits au centre de chaque boule (je me suis servie d’une cuillère doseuse légèrement farinée) puis le garnir d’une cuillérée de confiture.    Laisser lever les petites brioches environ 1h. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante).Enfourner et laisser cuire 20 min. A la sortie du four, laisser refroidir les brioches sur une grille puis les saupoudrer de sucre glace pour servir. 

Brioche royale - Quand Nad cuisine...

Brioche royale - Quand Nad cuisine...

Pour la 16ème édition de ce jeu initié par Manue, Sandra du blog « Le Pétrin » a choisi comme thème la brioche royale! Qui plus est, elle a mis à notre disposition deux belles recettes: la première, celle du gâteau des rois provençal et la seconde celle de la couronne des rois suisse.C’est la deuxième recette que j’ai utilisée et je ne le regrette pas: c’est une pure merveille!! Je vous remets la recette ici avec mes précisions (sachant que je l’ai faite en partie en MAP): 500 g de farine t45 1 sachet de levure briochin 50 g de sucre 270 ml de lait 1 1/2 cc de sel 1 cc de vanille liquide 1 oeuf 100 g de beurre mou du jaune d’oeuf pour la dorure du sucre perlé pour la décoration du sucre glace et de l’eau pour faire briller Préparer un levain-levure en mettant dans la cuve de la MAP:– 100 ml de lait– 1 cs de sucre– 100 g de farine (prélevé sur les 500 g)– la levure Lancer le programme « pâte » puis l’arrêter dès que la pâte est homogène. L’ensemble est alors semi-liquide. Saupoudrer de 2 cs de farine et laisser lever dans la cuve pendant 30 min. Au bout de ce laps de temps, rajouter sur le levain:– le reste du lait– l’oeuf– la vanille liquide– le reste de sucre– le sel– le reste de farine Lancer le programme « pâte » et quand la pâte devient homogène, ajouter progressivement le beurre. Laisser terminer le programme. A la fin de celui-ci, sortir le pâton de la cuve sur le plan de travail fariné et le travailler quelques minutes. Diviser en 9 morceaux: 8 morceaux de même poids (95 g environ) et 1 morceau plus gros (350g). Façonner chaque morceau en boule régulière en commençant par la plus grosse que l’on dépose au centre de la plaque de cuisson beurrée ou tapissée de papier sulfurisé. Disposer les 8 autres boules autour en les espaçant de 1 à 2 cm (pour plus de régularité, disposer les petites boules 2 à 2 diamétralement opposées par rapport au centre). Laisser lever 1h dans un endroit tiède (comme d’habitude j’ai glissé la plaque dans mon four légèrement préchauffé mais éteint). Préchauffer le four à 150° (chaleur tournante). Badigeonner la brioche au pinceau avec de l’oeuf battu et parsemer du sucre grain au sommet de chaque boule. Enfourner et cuire 30 min. J’ai couvert la brioche avec du papier aluminium au bout de 20 min car elle me semblait suffisamment dorée.  Dès la sortie du four, badigeonner la brioche d’un mélange de sucre glace et d’eau (1 cs de chaque) et laisser refroidir sur une grille.

Brioche crousti-fondante - Quand Nad cuisine...

Brioche crousti-fondante - Quand Nad cuisine...

  Je commence aujourd’hui avec un grand merci, tous les petits mots reçus depuis dimanche me font extrêmement plaisir, et sachez que moi aussi, je suis très contente de vous retrouver! Vous m’avez manqué!!Allez, place aux gourmandises! En faisant mes cartons, je me suis replongée dans certains de mes livres de cuisine et notamment dans l’Atelier pain de Cécile Decaux, dont j’ai déjà testé un grand nombre de recettes (notamment la brioche au caramel et pépites de chocolat, la brioche de Nanterre, la tresse tricolore, les épis aux graines, ou encore le pain brioché aux épices). J’ai déjà réalisé la brioche crousti-fondante à plusieurs reprises, mais je ne l’avais pas encore publiée ici. Voilà cet oubli réparé! Pour un moule à cake de 28 cm: 500 g de farine T45 1,5 cc de sel 70 g de sucre 3 oeufs + lait = 290 g 2 cc de levure de boulanger déshydratée 90 g de beurre mou Pour la finition: 40 g de beurre fondu sucre glace J’ai préparé la pâte dans mon robot kitchenaid muni du pétrin, mais vous pouvez bien sûr la faire à la main, au thermomix ou encore à la map. Dans le bol du robot, placer la farine, le sel et le sucre. Dans un bol, casser les oeufs pour les peser et ajouter du lait jusqu’à obtenir 290 g de liquide. Verser dans le bol du robot ainsi que la levure. Pétrir à vitesse 2 jusqu’à ce qu’une boule de pâte se forme puis ajouter le beurre. Pétrir encore une dizaine de minutes puis couvrir le bol et laisser doubler de volume au chaud. Dégazer la pâte puis séparer en 8 morceaux égaux. Les placer en quinconce dans le moule à cake et badigeonner de la moitié du beurre fondu (soit environ 20 g). Laisser lever 1h au chaud. Faire fondre de nouveau le reste de beurre et badigeonner une nouvelle fois la brioche. Enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) et laisser cuire 25 min à 180°.A la sortie du four, démouler sur une grille et laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace au moment de servir.

Chrik constantinois (brioche) - Quand Nad cuisine...

Chrik constantinois (brioche) - Quand Nad cuisine...

  Une nouvelle recette de brioche testée dans ma cuisine! Cette fois, c’est chez Patchouka que j’ai piqué la recette. Comme elle, j’ai fait deux brioches (et hop, une part au congélateur une fois refroidie) mais vous pouvez en réaliser une seule plus grosse. Ici le beurre est remplacé par de l’huile (comme pour la brioche de Michalak) ce qui lui donne presque un goût de beignets! hummm! Mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir au robot ou à la main): 250 ml de lait 1 oeuf 1 cc de sel 4 cs de sucre 1 sachet de sucre vanillé 8 cs d’huile (tournesol pour moi) 500 g de farine 2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail. Façonner la ou les brioches comme bon vous semble (ici j’ai divisé en 8 boules et en ai réparti 4 dans chaque moule à cake). Laisser lever une cinquantaine de minutes dans un endroit chaud. Badigeonner de lait (ou de jaune d’oeuf) et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four). Laisser cuire 20 min à 180°. Démouler et laisser refroidir sur une grille.       Chrik constantinois 2012-06-19T06:44:00+02:00

La fleur de tournesol - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

La fleur de tournesol - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

La patisserie que je je vous propose aujourd’hui est un gateau original.j’ai craqué sur sa  farce mousseuse aux amandes ,grace à ses blancs en neige ,et  le sucré de sa pate d’amande. une gourmandise tendre et fondante en bouche! cette recette est tirée du livre Amandor de Khaled Sefrani.j’ai modifié le model car je n’avais pas le materiel approprié j’espère que cela vous plaira! il faut: 250grs de farine 170grs de margarine 65 grs de sucre glace 1 cac d’extrait de vanille 1 oeuf 3cas de lait frais zeste de citron farce 200grs d’amande non émondées et moulues 150grs de sucre glace 150grs de beurre fondu et refroidi 80grs de farine tamisée 3 blancs d’oeufs 1/2 sachet de levure decoration pate d’amande colorant jaune chocolat fondu péparation dans 1 terrine mettre la farine tamisée,sucre glace,la vanille,1 pincee de sel ajouter la margarine coupée en morceaux,frotter avec les doigts ,incorporer le zeste de citon,l’oeuf et le lait,melanger et ramasser en boule ,filmer et reserver au frais faire fondre le beurre,ajouter le sucre glace et remuer melanger les amandes,la farine et la levure,verser au mélange précédant. battre les blancs en neige et incorporer les en mélangeant  délicatement avec la spatule étaler la pate sur 1 épaisseur de 3mm fonçer des petits moules à tartelettes,les piquer avec 1 fourchette et les remplir de farce. faire dorer au four (pour moi c’est 1 four à chaleur tournante,c’est 160° à mi-hauteur du four et je surveille la cuisson environ 15 à 20 mn) dès la sortie du four ,les napper de gelée tiède ensuite confectionner la pate d’amande tamiser 150grs d’amande et 150grs de sucre glace mixer le tout au robot ajouter progréssivement 1 blanc d’oeuf legerement battu à la fourchette et quelques gouttes de colorant jaune travailler à la main ou au robot former 1 boule étaler la pate d’amande d’1 épaisseur de 3 mm ,couper des feuilles,(pour moi c’etait la marguerite car je n’avais pas le moule pour les petales )et disposer les cote à cote sur les tartelettes,verser au milieu le chocolat fondu voilà!et deguster!! la farce de cette patisserie est délicieuse!!

Couronne briochée (des rois ou pas!) - Quand Nad cuisine...

Couronne briochée (des rois ou pas!) - Quand Nad cuisine...

  Vous en avez peut-être déjà mangé la semaine dernière et ce week-end… et bien j’en remets une couche! En fait, j’avoue que cette couronne briochée pour nous ne fait pas office de gâteau des rois, dans ma région, la tradition c’est surtout la galette à la frangipane. Cependant on s’est régalé avec cette recette d’Audrey et elle reviendra sûrement pour un prochain petit déj’. La brioche est bien moelleuse, la mie douce et parfumée…hummm!   Let’s go en cuisine pour préparer cette couronne briochée! Pour une belle couronne: 350 g de farine 80 g de sucre en poudre (seulement 60 g pour moi) 1 cc de sel 170 ml de lait tiède 1 oeuf 2 cs d’eau de fleur d’oranger 1 sachet de levure de boulanger déshydratée 80 g de beurre ramolli Pour dorer, un jaune d’oeuf battu avec 1 cs d’eau et du sucre perlé Dans la cuve du robot muni du crochet pétrisseur (ou dans un saladier si vous pétrissez à la main), placer tous les ingrédients dans l’ordre (sauf le beurre). Pétrir à vitesse 2 puis lorsque le pâton est bien formé, ajouter le beurre en morceaux. Pétrir encore une bonne dizaine de minutes. La pâte reste un peu collante c’est normal. Couvrir le bol avec un torchon propre et laisser doubler de volume dans un endroit chaud. Sur le plan de travail légèrement fariné, dégazer la pâte et former un long boudin (éviter de rajouter trop de farine même si la pate colle aux mains). Rejoindre les deux extrémités pour former une couronne et la déposer soit dans un moule rond soit comme moi dans un moule à savarin pour avoir une belle forme de couronne. Une autre façon de faire consiste à façonner une boule puis avec le doigt de faire trou au centre, puis l’agrandir de façon à former une couronne. Pour la deuxième levée, là encore deux options: soit vous êtes pressée (comme moi), et vous laissez de nouveau lever dans un endroit chaud (une petite heure ou moins selon la température de la pièce), soit vous couvrez la couronne de film et vous laisser lever tranquillement une nuit au réfrigérateur. Dans ce cas, il faudra la laisser lever 1h en la sortant du frigo le lendemain. Badigeonner la couronne de jaune d’oeuf et saupoudrer de sucre perlé. Enfourner dans le four froid et laisser cuire 25 à 30 min à 180°, chaleur tournante (la couronne doit être bien dorée et gonflée).Laisser tiédir avant de démouler sur une grille pour la laisser refroidir.

Chinois à la compote et aux pépites de chocolat - Quand Nad cuisine...

Chinois à la compote et aux pépites de chocolat - Quand Nad cuisine...

  La réserve de pommes du jardin semble inépuisable! Autant vous dire que je me fais plaisir à tester tout plein de recettes à base de ce fruit que j’adore. La compote a souvent la part belle ici, et pas seulement parce que Pauline aime ça, nous aussi on s’en régale. Cette fois, j’avais ajouté deux coings à ma compote, ce qui lui donne une saveur différente qui change un peu. Bon je ne vais pas vous donner ma recette de compote hein (surtout que moi je la fais au thermomix, complètement au pif niveau quantités!) mais l’usage que j’en ai fait. Un délicieux chinois tout moelleux où quelques pépites de chocolat viennent apporter plus de gourmandise.   Mettre dans la cuve de la MAP: 175 g de lait 1 oeuf 30 g de sucre 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 1 grosse pincée de sel 100 g de beurre mou 350 g de farine pour pain brioché 1 1/2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et l’étaler sur le plan de travail fariné en forme de rectangle (environ 50×30 cm). Tartiner de compote (j’avoue ne pas avoir pesé, faire à l’oeil sans toutefois exagérer, elle ne doit pas non plus trop ramollir la pâte à la cuisson) et parsemer de pépites de chocolat (là non plus je n’ai pas pesé, une bonne grosse poignée!). Rouler ensuite en gros boudin puis découper 7 ou 8 tronçons de même largeur. Déposer les uns contre les autres (mais pas trop serré) dans un moule à manqué (en silicone ici). Laisser lever 1 h dans un endroit tiède. Badigeonner de lait et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer à 180°). Laisser cuire 20 à 25 min à 180°. Laisser refroidir avant de démouler délicatement, l’ensemble est assez fragile.         Chinois à la compote et aux pépites de chocolat 2011-12-13T07:05:00+01:00

Brioche au yaourt (deux versions) - Quand Nad cuisine...

Brioche au yaourt (deux versions) - Quand Nad cuisine...

    Allez on commence la semaine avec un bon petit déjeuner gourmand: une délicieuse brioche au yaourt, garnie de chocolat. Et plus exactement deux brioches! En effet, avec la quantité de pâte obtenue je me suis décidée à faire deux brioches: l’une aux pépites de chocolat blanc et au lait et l’autre à la pâte à tartiner (au chocolat noir). J’ai retrouvé cette recette de Nadia dans mes archives, comme quoi ça a du bon de faire le tri de temps en temps!   Let’s go en cuisine pour préparer cette brioche au yaourt! Mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir au robot ou à la main): 2 yaourts natures (ou à la vanille) 1 oeuf 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 55 g de sucre (la quantité initiale était 80 g, j’ai volontairement diminué puisque j’ajoute une garniture) 1/2 cc de sel 50 g de beurre mou 500 g de farine 2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Diviser en deux morceaux. Étaler le premier en un grand rectangle de la même longueur que le moule à cake utilisé. Garnir généreusement de pépites de chocolat blanc et au chocolat au lait (des tablettes concassées mais je n’ai pas pesé). Roulé la brioche et la déposer dans un moule à cake. Diviser le deuxième morceau de pâte en trois parts et façonner en boudins. Puis les aplatir et y déposer un ruban de pâte à tartiner. Refermer chaque boudin en pinçant puis les tresser et déposer la natte dans un moule à cake. Laisser lever les deux brioches dans un endroit tiède pendant environ 1h. Badigeonner de lait ou de jaune d’oeuf et enfourner dans le four froid programmé à 180° (si votre four n’est pas à chaleur tournante, pensez à le préchauffer). Laisser cuire 20 min. A la sortie du four, démouler les brioches et laisser refroidir sur une grille. à la pâte à tartiner    aux pépites de chocolat (d’ailleurs comme souvent, celles au chocolat blanc ont complètement fondu!)

Brioche aux pralines - Quand Nad cuisine...

Brioche aux pralines - Quand Nad cuisine...

  Ce lundi encore, je vous propose un bon petit déjeuner pour commencer la semaine. En voyant cette brioche chez Maiwenn (encore!) je savais bien qu’elle finirait sur ma table! Elle est non seulement très jolie, mais aussi moelleuse et gourmande avec sa garniture aux pralines. Un vrai délice! Pour une belle brioche: 2 oeufs + lait ribot (fermenté) = 250 ml 100 g de sucre 1 cs de fleur d’oranger 1 sachet de levure de boulanger (soit 2 cc) 400 g de farine 1 cc de sel 120 g de beurre froid 80 g de pralines roses concassées + quelques pralines entières pour décorer J’ai utilisé mon thermomix pour pétrir la pâte mais on peut très bien le faire en machine à pain, au robot ou encore à la main. Dans un pichet gradué, casser les oeufs et verser le lait ribot jusqu’à la graduation 250 ml. Verser le tout dans le bol du thermomix et ajouter le sucre, la fleur d’oranger et la levure de boulanger. Régler 2 min à 37°, vitesse 2. Ajouter ensuite la farine, le sel et le beurre en dés. Pétrir 5 min, fonction « épi ». Laisser la pâte lever dans le bol fermé (ou dans un endroit chaud si vous la placez ensuite dans un saladier couvert). Sortir la pâte et la dégazer sur le plan de travail fariné. La séparer en 2 morceaux égaux. Étaler chacun en un grand rectangle et répartir sur chacun la moitié des pralines. Rouler la pâte en boudin puis torsader les deux boudins obtenus et les souder pour former une couronne. La placer sur une plaque couverte de papier ou d’un tapis de cuisson. Décorer de quelques pralines entières et laisser doubler de volume au chaud (dans mon four tiède éteint). Badigeonner la brioche de jaune (ou de blanc) d’oeuf dilué avec 1 cs d’eau. Enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four à 180°) et laisser cuire 20 min à 180° (à surveiller, le temps de cuisson varie selon les fours). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Tarte flan aux mûres - Quand Nad cuisine...

Tarte flan aux mûres - Quand Nad cuisine...

  Les mûres dont je vous parlais il y a quelques jours n’ont pas eu le temps de séjourner longtemps dans le congélateur car en voyant la recette de Nadège, j’ai tout de suite craqué. Il faut dire aussi que mon mari m’avait demandé précisément ce type de tarte au flan la première fois, mais j’en avais réalisée une autre par manque de temps. Cette tarte est un pur délice, et la douceur du flan vient atténuer la légère acidité des mûres. Quelques ajustements plus tard, elle trônait fièrement sur ma table! Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre: Pour la pâte: 240 g de farine 45 g de sucre glace 1 pincée de sel 140 g de beurre froid 2-3 cs d’eau froide Pour le flan: 1 gousse de vanille 60 cl de lait 3 oeufs 100 g de sucre 60 g de Maïzena® 20 cl de crème liquide Pour la garniture: 2 cs de semoule fine quantité suffisante de mûres pour recouvrir le fond de tarte (je n’ai pas pesé) Commencer par préparer la pâte: dans le bol du kitchenaid muni de la feuille, placer la farine, le sucre et le sel. Ajouter le beurre et commencer à sabler la pâte. Quand l’ensemble ressemble à un sable grossier, ajouter l’eau tout en laissant tourner le robot et arrêter dès que la pâte se rassemble en boule. Ne pas trop travailler la pâte. Filmer et placer au frais pendant 1h. Pendant ce temps, préparer le flan: faire bouillir le lait dans une casserole avec la gousse de vanille grattée. Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre. Ajouter la maïzena et bien mélanger. Verser petit à petit le lait bouillant (dont on aura retiré la gousse de vanille) tout en mélangeant. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire tout en remuant jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajouter la crème hors du feu et mélanger. Personnellement, j’ai tout mis dans mon thermomix (sauf la crème) 7 min à 90°, vitesse 4 puis ajouté la crème et mélangé 10 sec à vitesse 8. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante).Sur le plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte au rouleau et en foncer le moule (beurré et fariné si nécessaire, ici pas la peine). Saupoudrer le fond de tarte avec la semoule puis répartir les mûres. Verser le flan par dessus et enfourner. Laisser cuire 45 min (à adapter selon les fours).Laisser bien refroidir et placer au réfrigérateur avant de servir.

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.