Crêpes à la crème patissière, caramel de clémentines - Les petits plats de Béa

Crêpes à la crème patissière, caramel de clémentines - Les petits plats de Béa

Même si on se sent encore très proches des fêtes, la Chandeleur est synonyme d'entorse au régime donc ce n'est pas aujourd'hui que je vais vous aider. Ces crêpes gourmandes sont fourrées d'une bonne crème pâtissière et d'un caramel parfumé au jus de clémentine....

Les recettes de cuisine similaires à "Crêpes à la crème patissière, caramel de clémentines - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Les gaufrettes bressanes

Les gaufrettes bressanes

Ah.... les gaufrettes. Il y a bien longtemps maintenant, en Bresse louhannaise, les repas des grandes occasions ou des fêtes carillonnées avaient coutume de se terminer par l'incontournable gaufrette.Repu et comblé par les agapes, le convive se devait d'honorer son hôtesse en dégustant les gaufrettes. Elles étaient assez souvent accompagnées de la fameuse "crème jaune", hybride de crème pâtissière et de de crème anglaise, riche en oeufs et surtout en sucre. Les oeufs venaient de poules qui se gavaient de maïs et donnaient à la crème son incomparable couleur jaune d'or.La gaufrette est connue aux quatre coins du pays et est également fortement ancrée dans le Nord de la France ainsi que dans les pays du Bénélux. La gaufrette picarde est assez proche de la bressane à la différence qu'elle est présentée à plat, quand la bressane est roulée.La gaufrette, et par extension la gaufre, est un biscuit plus que millénaire. Avant l'an Mil, on recense dans les grandes villes d'Europe des vendeurs d'oublies. Les oublies étaient des gâteaux faits de farine et d'eau, cuits dans un fer plat, généralement à empreinte.On retouve ce procédé dans la confection des hosties de l'Eucharistie catholique. Les oublies étaient une petite gourmandise vendue pour quelques piécettes par les vendeurs à la criée.Les oublies seront ainsi proposées par les crieurs jusqu'à la fin de la Renaissance française.La gaufrette que j'affectionne était quant à elle cuite dans un fer carré, et plus rarement rond, sur un trépied spécial posé au dessus des braises de la cheminée. A l'arrivée des cuisinières à bois, les fondeurs créèrent alors un support en fonte de forme ronde qui avait la particularité de s'adapter parfaitement aux cercles des cuisinières.On roulait les gaufrettes sur la main courante de la cuisinière.La fée électricité ayant détrôné la flamme, on vit alors fleurir de nombreux modèles de gaufriers électriques. Aujourd'hui, la plupart des grandes marques sérieuses proposent des jeux de plaques à gaufrettes. On les reconnait aisément à leur quadrillage très fin, parfois orné d'un motif. Elles sont soit en aluminium, soit - progrès oblige - en métal revêtu de teflon.La cuisson électrique ne m'apporte pas la satisfaction attendue ; en effet, l'électricité ne permet pas de saisir la pâte comme la flamme et la gaufrette a donc le temps de se développer un peu trop ce qui fait qu'elle est un peu plus épaisse que souhaitée. Néanmoins, si l'épaisseur diffère, l'odeur et la saveur sont bien là.La gaufrette est on ne peut plus simple à préparer. On se contente de peser les oeufs cassés et d'y ajouter leur poids en sucre et leur poids en farine !

Galette des rois amandes et clémentines - Les petits plats de Béa

Galette des rois amandes et clémentines - Les petits plats de Béa

Et voilà comme chaque année après les agapes des réveillons et fêtes de fin d'année, on commence la nouvelle année en parlant galette. Celle-ci est garnie d'une crème aux amandes parfumée au curd de clémentines. Comme à chaque fois, je commence à la lorgner...

Crème de pommes aux carambars - Les petits plats de Béa

Crème de pommes aux carambars - Les petits plats de Béa

Voici un dessert simple mais délicieux parfait après les agapes des fêtes. Cette crème aux pommes parfumées de carambars pourraient aussi servir à garnir une galette des rois tout comme d'ailleurs cette autre préparation aux pommes que je vous ai proposé...

Eglefin lardé  - Les petits plats de Béa

Eglefin lardé - Les petits plats de Béa

Aujourd'hui je vous propose une nouvelle recette terre mer, diététique, légère et parfumée, idéale pour cet entre deux fêtes. Un beau dos d'églefin, entouré de fines tranches de lard fumé accompagné d'un émincé de chou rouge aux cranberries, peu d'artifice...

Canapés normands au chutney de pommes et de cranberries. - Les petits plats de Béa

Canapés normands au chutney de pommes et de cranberries. - Les petits plats de Béa

Voici la suite de mon feuilleton culinaire. J'ai parfumé le reste de la pâte à cake d'hier avec du camembert. Taillés en tranches et tartinés du chutney qui restait des fêtes, voici un amuse bouche aux notes normandes. Mélanger un quart de camembert bien...

Clémentines roties aux fruits secs et romarin - Les petits plats de Béa

Clémentines roties aux fruits secs et romarin - Les petits plats de Béa

Toujours dans le souci de manger plus léger après ces fêtes, voici un dessert très léger, servi tiède accompagné d'une boule de glace à la vanille ou autre. Il faut choisir des fruits de bonne qualité. Pour 6 personnes 6 clémentines 25 g de noisettes...

Velouté choux raves carottes - Les petits plats de Béa

Velouté choux raves carottes - Les petits plats de Béa

Après tous ces repas de fêtes, un potage est toujours agréable pour un repas léger d'un soir juste accompagné de fromage et de bon pain. 3 choux raves 3 carottes 2 échalotes 1 cuillère à soupe d'huile d'olive 2 cuillères à soupe de crème fraîche 1 cube...

Crème de poivrons au curry - Les Papilles de Karen

Crème de poivrons au curry - Les Papilles de Karen

Voici une entrée à la fois délicate et parfumée par une touche de curry qui donne à ce velouté de poivrons une touche d'originalité. A la fois légère, équilibrée, cette crème est bien gourmande. Une recette inspirée du livre "Mes plats de fêtes" des éditions...

Carré d'agneau dans son jus, pommes rostis

Carré d'agneau dans son jus, pommes rostis

Une viande fondante sur l'os, un jus parfumé et des pommes de terre râpées ! Voici un joli plat à proposer pour un lendemain de fêtes ! 1 - Préparation pour 2 personnes : 1 carré de 6 côtes d'agneau parée et désossée 1 tomate 6 gousses d'ail 1 oignon 1 carotte 1 branche de romarin 100 g + 50 g de beurre 1 cuillère à s

CREPE SOUFFLEE AUX FRUITS EXOTIQUES

CREPE SOUFFLEE AUX FRUITS EXOTIQUES

CREPE SOUFFLEE AUX FRUITS EXOTIQUES Ingrédients pour 2 personnes : 1 crêpe par personne 1 ananas Victoria Banane ¼ l de Crème pâtissière parfumée au rhum Rhum 2 blancs d’œufs Sucre glace Recette : Eplucher et couper les fruits en morceaux, les faire mariner dans un peu de rhum Monter les blancs en neige, puis les incor

Crème pâtissière, option vanille ou citron, sans produits laitiers, version 2017, un régal

Crème pâtissière, option vanille ou citron, sans produits laitiers, version 2017, un régal

Je ne signale pas systématiquement par un nouveau billet les substitutions ou les retouches que j’apporte à mes recettes. Mais les fêtes de fin d’année approchant, je me suis dit qu’il serait bien …

Sapin choux de Noël (pas à pas en photos)

Sapin choux de Noël (pas à pas en photos)

Sapin choux de Noël (pas à pas en photos) Une recette originale pour décorer votre table de fêtes de fin d’année en provoquant la surprise. En effet, ici, il s’agit d’un sapin en choux collés au caramel et fourrés avec une crème pâtissière à la vanille. Pour décorer le sapin, j’ai utilisé des biscuits « Flocons de pain d’épices » avec des perles de sucre argentées.

Éclairs au chocolat

Éclairs au chocolat

Éclairs au chocolat Une recette classique d'éclairs qui a énormément de succès et qui malgré les apparences n'est pas si compliquée à faire mais effectivement un peu longue. En effet, il s'agit d'un simple assemblage de plusieurs recettes : la pâte à choux (entraînez-vous avec des chouquettes avant pour maîtriser la pâte et votre four surtout), la crème pâtissière au chocolat (très facile à faire) et le fondant (rien ne vous empêche de l'acheter tout prêt mais rien à voir avec le fait maison en terme de goût). Il faut juste osez essayer un après-midi où vous avez le temps et vous serez surpris à quel point vous êtes en fait doués !!

Mille feuilles aux framboises à la crème pâtissière à la vanille maison et son coulis de framboise maison - Les Gourmandises de Bénédicte

Mille feuilles aux framboises à la crème pâtissière à la vanille maison et son coulis de framboise maison - Les Gourmandises de Bénédicte

Bonjour , c ' étais une bonne gourmandise au rendez vous . Un petit mille feuilles pour le goûter pour les gourmands. J 'ai trouvé la recette de mon livre que jai reçue pour les fêtes. Il vous faut pour cette recette : 1 pâte feuilletée du commerce ou...

Pilons de dinde aux épices à tourtière +

Pilons de dinde aux épices à tourtière +

Quand arrive l’automne, on a souvent envie de retrouver les bons plats qui parfument la maison durant la période des Fêtes. Et comme la d...

Bûche chocolat-poire

Bûche chocolat-poire

Bûche, Noël,chocolat,mousse chocolat,poires,croustillant,feuillantine,crêpes dentelles,moule silikomart,repas de fêtes,bûche pâtissière,dessert de Noël,mousse aérienne,poires aux sirop,

Sbriciolata ou effrité aux pommes - Mariatotal

Sbriciolata ou effrité aux pommes - Mariatotal

On peut traduire "sbriciolata" par "effrité" ou "émietté", à vous de voir. C'est un genre de crumble, mais dessus et dessous, comme une tourte. Ce dessert italien a été diffusé par le site Alter Gusto de Carole, dont je suis fan. La pâte est plutôt farineuse, donc friable, on la triture en l'émiettant du bout des doigts et on en chemise le moule sans l’étaler. C'est simple, non ? Vous pouvez la fourrer à la confiture (d'orange par exemple), de la crème pâtissière… mais j'ai préféré suivre les conseils de Carole jusqu'au bout et fait une garniture aux pommes, assez légère.