Mi-cuits au chocolat au lait coeur noir coulant - Quand Nad cuisine...

Mi-cuits au chocolat au lait coeur noir coulant - Quand Nad cuisine...

Je ne me lasse pas de ces petits délices au chocolat, tout fondants, et qui nous surprennent avec un coeur original qui dégouline quand on y plante sa cuillère. Je vous ai déjà proposé des versions au chocolat blanc, au chocolat noir au gingembre, au chocolat blanc blanc à la fraise… avec à chaque fois un coeur différent.Aujourd’hui voici une nouvelle variante, au chocolat au lait, subtilement parfumé de cannelle, tout en douceur… avec un coeur bien noir, 100% plaisir! Par ailleurs j’innove ici avec l’utilisation de cercles à dessert, qui facilitent grandement le démoulage. Pour 4 cercles de 7,5 cm de diamètre (ou ramequins beurrés): 125 g de chocolat au lait (dont 50 g à la cannelle Newtree) 30 g de beurre 3 oeufs 50 g de sucre 40 g de farine 4 cc de pâte à tartiner au chocolat noir Newtree Tapisser les cercles de papier sulfurisé et les déposer sur la plaque du four, elle aussi couverte de papier. Faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes (ou au bain-marie). Battre les oeufs avec le sucre puis ajouter la farine et enfin le mélange chocolat-beurre. Répartir la moitié de la préparation dans les cercles puis déposer au centre de chacun une cuillerée de pâte à tartiner. Recouvrir du reste de préparation chocolatée et placer 1h au réfrigérateur. Préchauffer le four à 200°. Enfourner les mi-cuits et laisser cuire 15 min. Patienter quelques minutes avant de démouler et de déguster.

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Caramel. 150 recettes, gestes techniques

Caramel. 150 recettes, gestes techniques

Qu'il soit craquant, moelleux ou onctueux, le caramel nous ravit par son goût et ses formes. Un plaisir des sens sublimé entre les mains de Christ...

La pâtisserie, ça se partage avec Clélia: 50 recettes adaptables au gré de vos envies

La pâtisserie, ça se partage avec Clélia: 50 recettes adaptables au gré de vos envies

Brioche au beurre pour le petit déjeuner, cheesecake à la vanille pour le dessert, cookies crousti-fondants et milkshake au caramel pour le goûter....

35 recettes plaisir & minceur de bowl cakes

35 recettes plaisir & minceur de bowl cakes

Original, équilibré et délicieux, le bowl cake est un véritable atout minceur pour les gourmands ! Il se décline en version salée ou sucrée et s...

Dis, c'est quand que tu mets des crêpes dans ma vie ?

Dis, c'est quand que tu mets des crêpes dans ma vie ?

Ramène ta crêpe ! Fini les crêpages de chignon : préparez vos crêpes à l'avance et réchauffez-les facilement grâce à la housse. Chantilly, choco...

Les recettes similaires


Sablés pattes de chat - Quand Nad cuisine...

Sablés pattes de chat - Quand Nad cuisine...

  Pendant cette période de l’Avent, il est coutume en Alsace de préparer des petits biscuits à partager avec la famille et les amis. Je ne suis pas originaire de cette région et pourtant je me prête à ce jeu gourmand depuis quelques années. D’ailleurs, retrouvez à la fin de ce billet un petit récapitulatif de ces petites douceurs qui parfument si agréablement la maison et réchauffent le coeur de tous les gourmands. Je ne sais pas si ces sablés joliment appelés « pattes (ou griffes) de chat » font partie des bredele traditionnellemnt préparés mais ici on les a adorés! Pauline a bien sûr mis la main à la pâte puisqu’elle les a façonné toute seule comme une « gouande », comme elle dit si bien! La texture est bien friable, d’ailleurs j’en ai gardé quelques-uns sans chocolat pour en faire profiter à mon petit loup de 13 mois qui les croque sans problème. Merci à Sophie d’avoir relayé la recette donnée par Christelle.     Pour une cinquantaine de biscuits: 120 g de beurre demi-sel à température ambiante 100 g de sucre glace 1 sachet de sucre vanillé 10 cl d’huile 1 oeuf 350 g de farine 1 cc de levure chimique 50 g de poudre d’amandes 200 g de chocolat noir Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Dans le bol du kitchenaid muni de la feuille (ou dans un saladier), fouetter le beurre mou avec les sucres jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Sans cesser de mélanger, incorporer l’huile et l’oeuf. Ajouter ensuite la farine, la levure et la poudre d’amandes. La pâte est assez molle mais se travaille très bien. Avec une petite cuillère, prélever des petites portions de pâte et les façonner en petites boules. Les déposer sur deux plaques à pâtisserie (couvertes de papier cuisson si nécessaire ou d’un tapis en silicone). Les aplatir légèrement avec une fourchette de façon à laisser une belle empreinte.   Enfourner et laisser cuire 12 min (si vous utilisez deux plaques et que vous les cuisez en même temps, pensez à les intervertir à mi-cuisson). A la sortie du four, placer les sablés sur une grille pour les laisser refroidir. Faire fondre le chocolat concassé au micro-ondes (ou au bain-marie). Y tremper les biscuits (pas complètement) et les déposer ensuite sur une plaque couverte de papier cuisson et laisser sécher au frais. Conserver ensuite au frais dans une boîte hermétique.       Sablés pattes de chat     Quelques petits biscuits à préparer pour vous régaler ou pour offrir: Biscuits craquants aux épices Biscuits de Noël Biscuits au miel et à la cannelle Bredele aux noix Brunsli de Bâle (biscuits) Etoiles en chocolat Galettes au miel et aux noix Sablés à l’anis Sablés à la confiture Sablés au pavot et au chocolat Sablés aux amandes à la confiture et au Nutella Sablés viennois Sablés viennois au cacao de Pierre Hermé Schwowebredele (petit gâteaux de Noël alsaciens) Spritz en couronnes à l’extrait de vanille et encore plus de gourmandises dans mon index des petites douceurs 2013-12-11T06:13:00+01:00

Cake pops petits lapins aux spéculoos - Quand Nad cuisine...

Cake pops petits lapins aux spéculoos - Quand Nad cuisine...

Après mes premières barres aux céréales lundi, voilà mes premiers cake pops! Vous le savez si vous me lisez régulièrement, je ne suis pas de celles qui suivent assidûment les modes culinaires. Alors si j’avais déjà croisé à plusieurs reprises les cake pops, je n’avais jamais été tentée d’en réaliser. Mais en recevant un des derniers mini livres Solar, j’ai été séduite par les photos et je me suis dis que ça ferait plaisir à Pauline. Je ne me suis pas trompée, elle a adoré croquer ces petits lapins! Mais les cake pops c’est quoi? A la base, ce sont des miettes de gâteau (au yaourt, 4/4, etc.) ou de biscuits, mélangées à un liant (mascarpone, fromage frais, beurre de cacahuètes, etc.) et façonnées en jolies petites boules que l’on présente sur des bâtons de sucettes et que l’on enrobe de chocolat. De pures bouchées de gourmandise.Il faut quand même avoir du temps devant soi pour les confectionner (enfin je n’ai peut-être pas non plus choisi la recette la plus simple du livre!) mais j’avoue que le grand sourire béat de Pauline devant ces petits lapins fut une belle récompense! Je vous donne ici les quantités telles qu’elles sont données dans le livre mais sachez qu’il m’est resté de la ganache (environ 1/3), des biscuits et du glaçage au chocolat blanc. Par ailleurs il est demandé 18 Mikado au chocolat blanc pour obtenir la paire d’oreilles de chaque lapin en découpant les deux extrémités, or l’une des extrémités d’un Mikado n’est pas arrondie ni recouverte de chocolat blanc… J’ai donc utilisé toute la longueur du Mikado pour y tailler les « oreilles ».N’ayant pas trouvé de feutre alimentaire, j’ai dessiné les visages des lapins à l’aide d’un cure-dent trempé dans du chocolat noir fondu. Je n’avais pas non plus de bâtons de sucettes (j’en ai trouvés par la suite à Casa) j’ai donc pris des piques en plastique transparentes. Pour 18 petits lapins (16 chez moi): Pour les spéculoos (on peut aussi les acheter tout prêts, ça ira plus vite!): 175 g de beurre mou 175 g de sucre roux 1 pincée de sel 2 cc de cannelle en poudre 1 gros oeuf 250 g de farine 1 cc de levure chimique Pour la ganache: 25 g de beurre 25 ml de lait 60 g de chocolat au lait Pour la finition: 100 g de St Môret® 18 Mikado au chocolat blanc 275 g de chocolat blanc  3 cc d’huile neutre 18 bâtons de sucettes 18 petits coeurs en sucre roses Préparer d’abord les spéculoos: mélanger le beurre, le sucre, le sel et la cannelle. Incorporer l’oeuf, puis la farine mélangée à la levure (j’ai tout préparé au kitchenaid muni de la feuille). Former une boule et la placer filmée au réfrigérateur pendant 4h. Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte sur 5 mm d’épaisseur et découper des rectangles d’environ 5 x 4 cm. Les déposer sur deuxplaques à pâtisserie (couverte de papier sulfurisé si elles ne sont pas antiadhésives) et réfrigérer 30 min. Préchauffer le four à 160°. Enfourner les plaques et laisser cuire 15 min (à adapter selon les fours). A la sortie du four, placer les biscuits sur une grille et laisser complètement refroidir. Entre temps, préparer la ganache: Dans une casserole (ou au micro-ondes), faire fondre le beurre dans le lait. Hors du feu, ajouter le chocolat au lait en morceaux et laisser fondre. Mélanger et placer au réfrigérateur pendant 2h. Peser 300 g de spéculoos et les réduire en miettes. Ajouter le St Môret et malaxer avec les doigts pour avoir une pâte homogène (j’ai tout mis dans le thermomix et mixé jusqu’à obtenir une pâte homogène). Façonner 18 petites boules, les aplatir en galettes et les garnir d’un peu de ganache au chocolat au lait.Bien refermer la petite boule et réfrigérer 1h sur du papier sulfurisé. Découper les Mikado de façon à obtenir 36 tronçons de 1,5 cm de long. Faire fondre au bain-marie, dans un bol étroit ou un verre, le chocolat blanc avec l’huile. Ici le bain-marie est important car pendant tout le temps du glaçage des cake pops, le chocolat devra rester fluide de façon à bien enrober. Pour ma part, j’ai utilisé ma chocolatière (j’avoue je ne m’en sers jamais, c’était l’occasion de la sortir!), avec sa fonction de maintien au chaud, mon chocolat est resté nickel. A ce moment précis, il est important de bien préparer tout ce dont on a besoin près de soi: les bâtons de sucettes, les « oreilles », les coeurs en sucre et aussi et surtout, le support dans lequel on va planter les cake pops une fois enrobés de chocolat. J’ai opté pour des petits pots en zinc (Ikéa) dans lesquels j’ai placé une boule de papier alu froissé. Tremper le bout des bâtons de sucettes dans le chocolat blanc puis les piquer dans les boules. Laisser durcir 5 min. Piquer deux tronçons de Mikado sur le dessus des boules de façon à faire les oreilles de lapin puis les plonger dans le chocolat fondu pour bien enrober l’ensemble. Tapoter sur le bord du verre (ou de la chocolatière) pour faire tomber l’excédent de chocolat. Coller un coeur en sucre pour faire le nez des lapins puis piquer les cake pops dans le support. Procéder ainsi de suite pour toutes les boules. Réfrigérer 2h. A l’aide d’un feutre alimentaire (ou avec du chocolat fondu), dessiner les yeux et les moustaches des lapins.

Gâteaux mousseux à la pâte à tartiner (pour utiliser les blancs d'oeufs) - Quand Nad cuisine...

Gâteaux mousseux à la pâte à tartiner (pour utiliser les blancs d'oeufs) - Quand Nad cuisine...

  Il m’arrive très souvent de me retrouver avec des blancs d’oeufs sur les bras, que ce soit après des petites crèmes, une brioche, des sablés ou que sais-je encore. Bien souvent, je les congèle individuellement dans des moules en silicone (je les démoule une fois congelés et je les place dans une boîte ou un sac) ce qui me permet d’abord de ne pas jeter (je n’aime pas ça!) et surtout d’en avoir toujours sous la main dès que me prend une envie de macarons ou de financiers. Cette fois, j’ai voulu tester la recette de gâteaux mousseux récemment repérée sur le blog Nana et Chocolat. Il me restait 5 blancs, j’ai donc adapté les quantités (je vous les donne entre parenthèses). C’était délicieux, les enfants ont adoré, et moi aussi! Pour 12 petits gâteaux (selon la taille du moule, ici j’en ai fait 12 avec 5 blancs d’oeufs) : 80 g de beurre (120 g) 80 g de farine (130 g) 2 cc de levure chimique (idem) 100 g de sucre de canne (120 g) 3 blancs d’oeufs (5) 12 cc de pâte à tartiner (celle de votre choix, ici du Nutella) Préchauffer le four à 165° (chaleur tournante). Faire fondre le beurre au micro-ondes puis laisser refroidir. Dans un saladier (ou dans le bol du thermomix), placer les ingrédients secs: farine, levure et sucre. Ajouter les blancs d’oeufs puis le beurre fondu. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit bien lisse. En répartir la moitié dans les empreintes du moule. Déposer une petite cuillère de pâte à tartiner et recouvrir avec le reste de préparation. Enfourner et laisser cuire 15 min. Laisser tiédir avant de démouler… et de dévorer, le chocolat à l’intérieur est encore fondant, c’est trop bon! La pâte à tartiner tombe au fond du moule mais ça n’a pas grande importance.      

Brioches papillon à la pâte à tartiner... pour fêter mes 4 ans! - Quand Nad cuisine...

Brioches papillon à la pâte à tartiner... pour fêter mes 4 ans! - Quand Nad cuisine...

  Les 4 ans de mon blog bien sûr! Et oui déjà 4 ans que je partage avec vous mes recettes du quotidien, mes découvertes, mes coups de coeur, les jeux de la blogosphère auxquels je participe, certains événements de ma vie… et je compte bien continuer! Et tout cela bien sûr, chers lectrices et lecteurs, c’est grâce à vous, vous qui me rendez visite très souvent, qui testez et/ou commentez mes recettes. Aussi je ne manque pas une fois de plus aujourd’hui de vous en remercier, du fond du coeur.   Allez, on les souffle ensemble??!       Pour fêter cela, j’aurais pu faire un gros gâteau, mais vous me connaissez maintenant, ce n’est pas trop mon truc (et puis à 2 à la maison, pff je vous dis pas). J’ai préféré vous préparé de délicieuses petites brioches, en forme de papillon! J’ai repéré ce façonnage sur le blog d’Iza, « la petite Pâtisserie d’Iza« , mais j’ai utilisé ma propre recette de brioche et l’ai garnie de cette délicieuse pâte à tartiner dont je vous ai déjà parlé ici, au chocolat au lait et aux noisettes. Non seulement, c’est joli mais c’est aussi très bon!   Pour 8 brioches: 250 g de lait 1 oeuf 1 pincée de sel 90 g de beurre mou 60 g de sucre (peu en raison de la pâte à tartiner) 530 g de farine 2,5 cc  de levure de boulanger déshydratée Placer tous les ingrédients dans la cuve de la MAP et lancer le programme « pâte ». (Vous pouvez également mélanger les ingrédients au robot et laisser lever 1h30 dans un endroit tiède sous un torchon). A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et dégazer. Diviser en 8 boules égales et étaler chacune d’elles en rectangle. Badigeonner d’une bonne cuillerée de pâte à tartiner et rabattre chaque côté au milieu. Replier les autres côtés au milieu également et retourner le tout. A l’aide d’un coupe pâte ou d’un couteau, entailler la pâte de chaque côté et déployer les ailes du papillon. Dis comme ça, on ne comprend pas du premier coup, aussi je vous montre la façon de procéder en images, ça sera bien plus clair!     Déposer les papillons sur 2 plaques à pâtisserie et laisser lever à l’abri des courants d’air, dans un endroit tiède (vous pouvez préchauffer légèrement votre four (pas plus de 50°) puis l’éteindre avant d’y glisser les plaques). Laisser lever 30-45 min. Badigeonner le lait et enfourner à four froid (ou préchauffé si vous n’avez pas de chaleur tournante) à 180° pendant 12-15 min selon les fours. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.     2010-10-18T10:48:00+02:00

Muffins coeur de spéculoos et un moule à gagner! - Quand Nad cuisine...

Muffins coeur de spéculoos et un moule à gagner! - Quand Nad cuisine...

  Vous me connaissez maintenant, je suis toujours prête à découvrir de nouveaux produits et à partager avec vous mes découvertes. Alors quand le Comptoir de Lise, une boutique en ligne d’accessoires de cuisine et de pâtisserie, m’a proposé de recevoir leur nouveau moule à muffins ET de vous en faire gagner un, j’ai sauté sur l’occasion! Je vous dis tout sur la marche à suivre pour participer à ce petit concours à la fin de mon article! Ce qui m’a tout de suite plu dans ce moule, c’est la taille des muffins (4 cm de diamètre au fond (6 cm au dessus) pour une hauteur d’à peine 4 cm), je les trouve parfaits pour le goûter de mes loulous, ni trop grands ni trop petits. On réalise donc 12 muffins de taille moyenne. Le plus de cette plaque (28*36 cm), c’est la structure en acier sur le pourtour qui permet de manipuler le moule, même plein, en toute sécurité. Par ailleurs le silicone semble de bonne qualité, le démoulage se fait sans problème. Pour mon premier test, j’ai opté pour des muffins tout simples à la vanille mais au coeur gourmand de pâte de spéculoos (maison bien sûr!). Pour 12 muffins (+ 3 petits moules individuels): 110 g de beurre 3 oeufs 120 g de sucre 110 ml de lait 150 g de farine 1 cc de levure chimique 1 cc d’extrait de vanille pour le coeur: de la pâte de spéculoos ou pourquoi pas un carré de chocolat Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Faire fondre le beurre dans un récipient adapté au micro-ondes 50 sec à 600W.Fouetter les oeufs avec le sucre, puis ajouter le lait et le beurre fondu. Incoporer la farine, la levure et  la vanille. Mélanger sans trop insister. Répartir 1 cs de pâte dans chaque alvéole du moule. Déposer une cuillère à café de pâte de spéculoos au centre de chaque muffin puis recouvrir avec le reste de pâte. Enfourner et laisser cuire 20 min (à adapter selon les fours). Laisser tiédir 5 min avant de démouler sur une grille.   Je vous entends d’ici, « et nous alors? » ! Oui je vous ai dit que vous alliez avoir la possibilité d’en gagner un, je ne vous ai pas menti. Pour cela, il vous suffit: de liker ma page Facebook (si ce n’est pas déjà fait) de partager le lien du concours en mode public (tant qu’à faire, autant que tout le monde en profite!) de me laisser un commentaire ci-dessous (avec une adresse mail valide que je puisse vous contacter!) en me donnant le lien de votre partage Le gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires et c’est le Comptoir de Lise qui se chargera de l’envoi du moule. Vous avez jusqu’au 31 mai 2016 minuit pour participer! Alors à vos claviers, tentez votre chance!

Briochettes façon doowap aux pépites de Nutella - Quand Nad cuisine...

Briochettes façon doowap aux pépites de Nutella - Quand Nad cuisine...

  Je suis sûre que rien que le nom vous a mis l’eau à la bouche, non? En tout cas, c’est ce qui s’est passé pour moi en découvrant cette recette sur le Journal des Femmes, et je ne regrette pas de l’avoir testée! Pour tout vous dire, j’en ai même refait une deuxième fois tellement c’était bon! Par contre la seconde fois, je n’ai pas pensé de faire les pépites de Nutella à l’avance, du coup je les ai remplacées par des pépites de chocolat au lait au riz soufflé (qu’on voit sur les photos) et c’était aussi très bon. Je vous conseille de bien enfermer les pépites dans la pâte (surtout celles au Nutella qui ont tendance à fondre pas mal) pour éviter les fuites! Pour 12 belles briochettes: Pour les pépites de Nutella: 100 g de Nutella 50 g de beurre 25 g de chocolat noir Pour la pâte: 200 ml de lait tiède 1 cc d’extrait de vanille 1 sachet de levure sèche de boulanger 500 g de farine 120 g de beurre mou 3 oeufs 40 g de sucre 2 sachets de sucre vanillé 1/2 cc de sel Faire fondre au micro-ondes (ou au bain-marie) le Nutella avec le beurre et le chocolat en morceaux. Verser le tout sur une plaque couverte de papier sulfurisé et placer au congélateur pendant au moins 2h. Passé ce délai, découper cette plaque chocolatée en grosses pépites et conserver au congélateur. Dans le bol du robot, placer les ingrédients de la pâte dans l’ordre (si vous utilisez la map, faites comme vous avez l’habitude) et pétrir pendant une bonne dizaine de minutes. Couvrir le bol d’un linge et laisser doubler de volume au chaud. Dégazer la pâte sur le plan de travail et laisser de nouveau reposer à température ambiante pendant 30 min (je viens de me rendre compte en rédigeant cet article que j’ai zappé cette étape!). Séparer la pâte en 12 morceaux égaux. Les façonner en boules en leur incorporant les pépites de Nutella. Les déposer ensuite sur deux (elles gonflent beaucoup) plaques antiadhésives ou couvertes de papier sulfurisé. Laisser de nouveau lever pendant 45-50 min. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Badigeonner les briochettes de jaune d’oeuf ou de lait et enfourner. Laisser cuire 10 min (ou plus selon les fours, la recette originale préconise 12-15 min à 210°). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Encore tièdes, elles sont délicieuses. Le lendemain, n’hésitez pas à les repasser quelques secondes au micro-ondes pour qu’elles retrouvent tout leur moelleux!         briochettes façon doowap aux pépites de nutella 2014-02-05T06:33:00+01:00

Navettes au chocolat - Quand Nad cuisine...

Navettes au chocolat - Quand Nad cuisine...

  Aujourd’hui mercredi,  je vous propose une belle gourmandise pour le goûter des petits (et des grands, ça va de soi!). Pour ces navettes, j’ai utilisé une recette que j’ai déjà faite à plusieurs reprises (ici et là entre autres), et qui convient aussi bien pour le salé que le sucré. Il s’agit de la pâte à navettes de Fidji, très agréable à travailler et délicieusement moelleuse en bouche. J’y ai seulement ajouté une barre de chocolat pour encore plus de gourmandise. Pour 12 navettes: 500 g de farine 9 g de sel 40 g de sucre en poudre 30 cl de lait 2 cc de levure de boulanger déshydratée 80 g de beurre à température ambiante 12 barres de chocolat (ou des carrés) La pâte se prépare aussi bien au robot (comme moi), qu’en machine à pain ou encore à la main. Dans le bol du robot, mélanger la farine avec le sel et le sucre. Au centre, verser le lait puis la levure. Pétrir, puis quand le pâton commence à se former, ajouter le beurre en morceaux. Laisser pétrir une bonne dizaine de minutes. Couvrir le bol avec un torchon et laisser doubler de volume dans un endroit chaud. Dégazer la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Séparer en 12 boules de même poids (75-80 g pour moi). Etaler chacune en disque allongé puis placer au centre une barre de chocolat. Replier les bords en les pinçant de façon à enfermer le chocolat et placer chaque navette sur une (ou deux) plaque(s) couverte(s) de papier sulfurisé, en plaçant bien la soudure en dessous. Laisser de nouveau lever 1h. Préchauffer le four à 180°. Badigeonner les navettes de lait ou de jaune d’oeuf puis enfourner. Laisser cuire 10-12 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Ces navettes se congèlent très bien, pour les déguster vous pouvez les sortir à l’avance et les repasser juste quelques secondes au micro-ondes pour qu’elles retrouvent tout leur moelleux (ce que je fais quasi toujours pour mes brioches) ou bien mettre au four encore congelées et laisser quelques minutes.       Navettes au chocolat 2013-10-02T06:03:00+02:00

Mi-cuits au chocolat blanc, coeur de fraises ou de daims - Quand Nad cuisine...

Mi-cuits au chocolat blanc, coeur de fraises ou de daims - Quand Nad cuisine...

Je ne vais pas y aller par 4 chemins, ces mi-cuits sont une vraie tuerie! Un vrai bonheur de plonger sa cuillère dans le coeur encore coulant (car pas cuit) et chaud de ces petits gâteaux moelleux. Il ne faut que quelques minutes pour les préparer et encore moins longtemps pour les déguster! Le mieux pour cuire ces moelleux au coeur très fragile, c’est d’utiliser des cercles individuels tapissés de papier sulfurisé. Bien sûr vous pouvez avoir recours comme moi aux moules en silicone mais je ne vous cache pas que le démoulage est plus que périlleux (accompagné bien souvent de jurons que je tairais ici!). J’aurais dû suivre les conseils donnés dans le livre d’où j’ai tiré la recette (« Moelleux et coeurs coulants » de Paul Simon) et au moins ajouter un rond de papier sulfurisé dans le fond de chaque empreinte de mon moule à muffins. Ou encore utiliser des caissettes en papier, ce qui aurait éviter le démoulage. Quoiqu’il en soit, j’ai réussi à sauver les meubles et le résultat était vraiment à la hauteur de mes espérances: divin! J’ai suivi la recette du livre à la lettre à cette exception près que j’ai divisé les quantités énoncées pour 6 personnes par deux et j’ai quand même obtenu 6 petits mi-cuits (de la taille d’un muffin)… mais il en a fallu deux par personnes pour combler notre gourmandise!! Donc à vous de voir! Il est tout à fait possible de ne rien ajouter au coeur des mi-cuits mais là encore, gourmandise oblige, je n’ai pas résister à l’envie d’ajouter du coulis de fraises (préalablement congelé dans un bac à glaçons ou un moule en silicone, ici Mastrad) pour les uns et un Daims (bonbon au caramel enrobé de chocolat) pour les autres. Pour un moule à muffins en silicone (6 empreintes) (mais je le répète, si vous avez des cercles, utilisez-les!): 100 g de chocolat blanc 30 g de beurre (60 g dans la recette d’origine, j’ai réduit) 25 g de crème liquide 3 oeufs 75 g de sucre (que vous pouvez remplacer par de l’édulcorant) 60 g de farine 25 g de poudre d’amande Pour les coeurs: 3 glaçons de coulis de fraise 3 Daims Faire fondre le chocolat (au bain-marie ou au micro-ondes) avec le beurre et la crème. Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine tamisée et la poudre d’amande et bien mélanger. Incorporer le chocolat fondu et bien mélanger de façon à obtenir une pâte bien lisse. Répartir dans les empreintes du moule. Si vous souhaitez préparer vos mi-cuits à l’avance, vous pouvez placer votre moule au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Vous n’insérerez le coeur choisi qu’à ce moment-là. Préchauffer le four à 200°. Déposer les glaçons de coulis sur 3 des moelleux et les enfoncer légèrement. Faire de même avec les Daims. Enfourner et laisser cuire 6 à 7 min. C’est le temps indiqué dans le livre, pour ma part, j’ai laissé 11 min pour les mi-cuits aux Daims et 14 min pour les « coeur de fraise », et comme vous pouvez le constater sur la photo, la cuisson était très bien. Il faut bien surveiller la cuisson et ne pas hésiter à réenfourner si nécessaire. Servir aussitôt.   Mi-cuits au choc blanc1 2009-12-15T09:56:00+01:00

Briochettes à la pâte à tartiner façon chocolatines - Quand Nad cuisine...

Briochettes à la pâte à tartiner façon chocolatines - Quand Nad cuisine...

Voilà qui devrait remonter le moral de nos petits écoliers! Et oui aujourd’hui c’est la rentrée et bien des coeurs vont se serrer, aussi bien côté enfants que côté parents… Moi la première! Ça y est, notre Princesse prend pour la première fois le chemin des écoliers… le temps passe bien vite! Et pour réconforter tout le monde, ces briochettes gourmandes tombent à point nommé. Si à première vue, on pourrait les prendre pour des pains au chocolat, il n’en est rien. Ce sont bien de grosses briochettes ultra moelleuses au coeur de pâte à tartiner. J’ai utilisé le reste de Nocciolata, la pâte à tartiner au cacao et noisettes bio de Rigoni di Asiago, un pur délice! Merci à Cooking fée Lili pour cette bonne idée! J’ai réalisé la pâte au kitchenaid mais vous pouvez également la faire en MAP ou au thermomix ou encore à la main. Pour 8 grosses briochettes: 400 g de farine 60 g de sucre 1 sachet de levure de boulanger déshydratée 100 g de lait tiède 2 oeufs 100 g de beurre mou de la pâte à tartiner (Nocciolata pour moi) Placer la farine, le sucre et la levure dans le bol du robot (avec le crochet). Lancer le pétrissage à vitesse 1 et verser doucement le lait. Ajouter ensuite les oeufs battus, tout en continuant de pétrir. Incorporer ensuite le beurre et pétrir 10 bonnes minutes. Couvrir le bol d’un torchon et laisser doubler de volume. Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte et la plier plusieurs fois en portefeuille (comme on donnerait des tours à une pâte feuilletée). Etaler enfin en formant un grand rectangle. Déposer une « ligne » de pâte à tartiner sur toute la longueur. Rouler ensuite la pâte en boudin de manière à emprisonner la pâte à tartiner à l’intérieur. Découper des tronçons réguliers (8 pour moi) et les déposer sur la plaque recouverte d’un tapis de cuisson (ou de papier sulfurisé). Laisser lever 1h. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Badigeonner les briochettes de jaune d’oeuf ou de lait et enfourner. Laisser cuire 15 min (seulement 12 chez moi, bien surveiller la cuisson). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

  Je crois qu’il est une des premières recettes que j’ai voulu tester en feuilletant la bible rose de Christophe Felder pour la première fois. Les 1 an de mon petit prince ce week-end était l’occasion rêvée pour enfin la réaliser. Et je vous la publie aujourd’hui, jour de mon propre anniversaire. Ce gâteau est un pur délice: un biscuit moelleux au chocolat surmonté d’une couche de poires caramélisées, nappées de sauce au caramel, puis d’une couche de mousse au caramel, et de nouveau un biscuit au chocolat et le reste de mousse. Le tout décoré de caramel croquant (le petit point faible de ma réalisation!). Je craignais qu’il ne soit un peu écoeurant, voire trop sucré mais pas du tout. C’est juste gourmand comme il faut! J’ai réalisé la recette telle quelle, c’est-à-dire pour 20 personnes, puis l’ai coupé en deux après deux heures au congélateur. J’en ai laissé une partie au réfrigérateur (sans décoration au caramel) et remis le reste au congélateur en attendant samedi de fêter une nouvelle fois l’anniversaire avec le reste de la famille. Je reviendrai vous dire si ce séjour un peu prolongé au congélateur lui a été néfaste ou pas. Je ne vais pas vous mentir, la préparation est un peu longue, Felder prévoit 1h, moi il m’a bien fallu le double! Mais le résultat en vaut vraiment la peine, alors n’hésitez pas à vous lancer, d’autant que les étapes sont bien détaillées (contrairement au livre, je vous ai seulement fait des photos du montage, mais ça vous donne une idée de ce à quoi doit ressembler chaque élément). Bien sûr, si vous ne maitrisez pas un minimum la cuisson du caramel, mieux vaut passer votre chemin, vous devrez en réaliser par 4 fois ici. Allez c’est parti pour la recette!     Pour environ 20 personnes (1 cadre de 40*30 cm): Pour le sirop à la vanille: 7 cl d’eau 50 g de sucre 1/2 cc de vanille liquide Pour le biscuit au chocolat (soit deux feuilles de 40*30 cm): 120 g de jaunes d’oeufs (soit 6 jaunes) 150 g de farine 25 g de cacao en poudre 240 g de blancs d’oeufs (7 pour moi) 180 g de sucre semoule Pour les poires caramélisées: 50 g de sucre semoule 600 g de dés de poires bien mûres (les miennes ne l’étant pas du tout, j’ai opté pour des poires au sirop bien égouttées) 1 gousse de vanille Pour la sauce au caramel: 60 g de sucre semoule 150 g de crème liquide (entière) 30 g de beurre Pour la mousse au caramel: 12 g de gélatine en feuilles 550 g de crème liquide (entière) 120 g de jaunes d’oeufs (= 6) 30 g + 190 g de sucre semoule 75 g d’eau 270 g de lait Pour la décoration: 150 g de sucre semoule 1 cc de beurre 1 pincée de sel Préparer le sirop  en mélangeant dans un bol l’eau, le sucre et la vanille. Réserver. Préparer le biscuit au chocolat: Préchauffer le four à 180°. Préparer deux feuilles de papier sulfurisé de 40*30 cm (un tout petit peu plus pour avoir un peu de marge) . Dans un bol, travailler légèrement les jaunes d’œufs avec une fourchette. Tamiser ensemble la farine et le cacao sur une feuille de papier sulfurisé. Fouetter les blancs en neige: lorsqu’ils sont assez montés, verser peu à peu le sucre et continuer de battre jusqu’à obtenir une neige ferme. Incorporer ensuite délicatement les jaunes et mélanger doucement (avec le batteur à vitesse minimum). Ajouter ensuite le mélange farine-cacao avec une spatule délicatement pour ne pas faire retomber l’ensemble. Placer une des feuilles de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et à l’aide d’une poche à douille, pocher la moitié de la pâte à biscuit. Enfourner et laisser cuire une bonne dizaine de minutes (pile 10 min chez moi, bien surveiller la cuisson). Pocher le reste de pâte sur la seconde feuille de papier sulfurisé et cuire de même. Laisser ensuite les biscuits refroidir sur une grille. Préparer les poires: Dans une poêle, faire fondre sur feu doux le sucre à sec (c’est-à-dire sans ajouter d’eau) jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé. Ajouter les dés de poires, la gousse de vanille fendue et grattée et remuer pendant 5 min. Réserver. Préparer la sauce au caramel: Dans une casserole sur feu moyen, faire fondre le sucre à sec jusqu’à légère coloration. Faire tiédir la crème quelques secondes au micro-ondes ou dans une petite casserole (elle s’incorporera ainsi plus facilement). Verser la crème tout doucement dans le caramel en 3 fois, tout en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Ajouter le beurre et remettre à cuire sur feu moyen pendant quelques secondes afin que le caramel soit bien onctueux. Préparer la mousse au caramel: Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Si ce n’est déjà fait, placer la crème liquide au réfrigérateur (j’ai également glissé le bol du kitchenaid ainsi que le fouet au congélateur pour une meilleure prise de la crème ensuite). Mélanger les jaunes d’œufs avec 30 g de sucre sans faire blanchir. Dans une casserole sur feu doux, faire fondre les 190 g de sucre à sec jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé (attention à ne pas trop faire cuire sans quoi il sera brûlé). A la première fumée, incorporer l’eau et remuer vivement. Refaire chauffer le tout pour un caramel bien homogène. Dans une autre casserole, porter le lait à ébullition. Le verser sur les jaunes en remuant puis reverser le tout dans la casserole. Ajouter le caramel à l’eau et placer sur feu doux. Faire cuire comme une crème anglaise (à 82° si vous avez un thermomètre de cuisson). Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée et bien mélanger. Laisser refroidir sans toutefois laisser figer (sinon réchauffer légèrement). Dans le bol glacé du robot, verser la crème liquide et la monter avec le fouet. Elle doit être bien ferme et doubler de volume. Ajouter la crème anglaise au caramel et mélanger délicatement avec une spatule.     Pour le montage: Placer un cadre en inox (de 40*30 cm) sur le premier biscuit et avec un couteau, couper le surplus en dehors du cadre. Faire de même avec le second biscuit. Placer le cadre sur le plat de service (ou un grand plateau) et y déposer un biscuit. A l’aide d’un pinceau, imbiber le biscuit de sirop à la vanille. Etaler les dés de poires dessus et napper de sauce au caramel. Déposer la moitié de la mousse au caramel et couvrir avec le second biscuit. Verser le reste de mousse et lisser bien la surface avec une spatule en inox. Placer l’entremets au congélateur au moins 1h pour qu’il prenne bien. Pour la décoration: Réaliser un caramel brun foncé en faisant fondre le sucre à sec dans une casserole à feu doux (attention là encore à ne pas trop le cuire). A la première fumée, incorporer le beurre et remuer vivement. Verser ce caramel sur une feuille de papier sulfurisé et l’étaler finement avec une spatule en inox. Une fois le caramel refroidi, l’écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Sortir l’entremets du congélateur et le parsemer de brisures de caramel (j’ai également ajouter une demie-poire émincée finement). Servir. J’ai réalisé cet entremets la veille, donc une fois pris au congélateur je l’ai placé au réfrigérateur et seulement décoré le lendemain juste avant de servir.       le poire-caramel de Felder 2013-11-05T06:23:00+01:00

Brioche à la pâte à tartiner aux noisettes et au chocolat au lait - Quand Nad cuisine...

Brioche à la pâte à tartiner aux noisettes et au chocolat au lait - Quand Nad cuisine...

Avant de vous donner la recette de cette délicieuse brioche, je tenais à vous présenter le site BienManger. Il y a quelques semaines maintenant j’ai eu la chance de recevoir un très joli colis de leur part. Il s’agit d’une épicerie fine en ligne qui propose aussi bien des produits régionaux que des kits pour cuisine moléculaires, en passant par des produits bio ou encore des paniers cadeaux gourmands. Chacun y trouve son compte et déniche forcément ce dont il a besoin. Allez vite faire un tour dans cette caverne d’Ali baba, vous ne serez pas déçus!   Pour ma part, voilà les produits reçus:   – riz carnaroli spécial risotto – farine pour pâtes fraîches – extrait naturel de framboise bio – arôme naturel de fraise   – mélange forestier séché – mélange de graines pour pains et biscuits   – sucre muscovado – papier scrapcoking – pâte à tartiner aux noisettes et au chocolat au lait     Poussée par la gourmandise c’est cette dernière que j’ai voulu tester! Une pâte à tartiner qui n’a rien à voir avec le célèbre Nutella, ici l’ingrédient principal n’est pas le sucre mais bien les noisettes (40%!!) et le chocolat au lait. Pas d’émulsifiant ou de conservateur, jugez plutôt:     Pour une belle brioche: 210 g de lait 1 oeuf 1 pincée de sel 50 g de sucre 70 g de beurre 420 g de farine 2 cc de levure sèche de boulanger Placer les ingrédients dans la cuve de la machine à pains et lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Diviser la pâte en 6 et façonner des boules. Les aplatir et les garnir d’une bonne cuillerée de pâte à tartiner. Refermer les boules en emprisonnant hermétiquement la pâte à tartiner à l’intérieur. Déposer dans un moule en couronne (ici j’ai utilisé le moule coeur réversible de Mastrad) et laisser lever 1h dans un endroit tiède. Badigeonner de lait sucré (ou de jaune d’oeuf) et enfourner à four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four) à 180° pendant 20 min. Démouler et laisser refroidir sur une grille à la sortie du four.   Et n’oubliez pas, la version imprimable est désormais disponible sous chaque article, à la suite de « Voir les x commentaires » – « Partager… » suivi des logos facebook, twitter, etc. 2010-09-06T07:02:00+02:00

Cookies caramel et chocolat - Quand Nad cuisine...

Cookies caramel et chocolat - Quand Nad cuisine...

  Une idée pour le goûter ce mercredi? j’en ai une et une bonne! De bons gros cookies caramel et chocolat au coeur moelleux et aux pépites bien gourmandes. La prochaine fois, je pense que je mettrai plus de caramel liquide (d’ailleurs il faut que je vous donne ma recette!), en réduisant la quantité de sucre en poudre. Let’s go en cuisine pour préparer ces cookies caramel et chocolat! Pour 14 gros cookies: 120 g de beurre mou 100 g de sucre 1 oeuf 1 cs de caramel liquide 160 g de farine 1 cc de levure chimique 100 g de pépites de chocolat au lait Dans le bol d’un robot (ou à la main dans un saladier), travailler le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajouter alors l’oeuf puis le caramel. Ajouter la farine et la levure. Bien mélanger puis incorporer les pépites de chocolat. Placer au frais au moins 30 min (pressée par le temps, j’ai zappé cette étape, je n’ai donc pas façonné mes cookies à la main mais à la cuillère). Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Prélever des cuillerées de pâte et les déposer en tas sur une plaque en silicone (ou tapissée de papier cuisson) en les espaçant, la pâte va s’étaler à la cuisson. Enfourner et laisser cuire 12 min (14 min dans la recette initiale, à adapter selon les fours). Laisser tiédir avant de décoller de la plaque et laisser complètement refroidir sur une grille.   D’après une recette de Miam…Maman cuisine.

Douda briochée ("Chenille briochée") - Quand Nad cuisine...

Douda briochée ("Chenille briochée") - Quand Nad cuisine...

  D’abord je tiens à vous prévenir que le rythme des publications va ralentir ces prochains jours, je suis de nouveau en plein déménagement. Alors forcément, le nez dans mes cartons, j’ai moins le temps de le mettre dans mes casseroles! Mais promis, tout rentrera dans l’ordre très vite, j’ai encore plein de bonnes recettes à partager avec vous!     Et c’est le cas de cette brioche rigolote, sa forme de chenille amusera vos enfants c’est sûr! Pauline se demandait même si elle allait se manger! Et à la première bouchée le doute s’était envolé, cette bestiole n’est pas seulement comestible, elle est délicieuse. Merci à Nadia de me l’avoir fait découvrir. La pâte peut se préparer au robot, à la main ou en machine à pain. C’est cette dernière option que j’ai choisie. Mettre dans la cuve de la MAP: 13 cl de lait tiède 1 oeuf 50 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé 1/4 cc de sel 80 g de beurre en dés 300 g de farine 1 cc 1/2 de levure de boulanger déshydratée   Lancer le programme « pâte ». A la sonnerie, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Étaler au rouleau en forme de rectangle et découper la partie inférieure en lanières à l’aide d’un couteau. Napper la partie supérieure de pâte à tartiner (environ 2 cs). Rouler la pâte en boudin en commençant par le haut du rectangle (partie tartinée), en arrivant vers le bas, positionner les lanières une à une (voir photos). Placer deux pépites de chocolat de façon à faire les yeux. Placer la chenille ainsi formée sur une plaque antiadhésive (ou recouverte de papier sulfurisé) et laisser lever 1h dans un endroit tiède. Badigeonner la chenille d’oeuf battu et enfourner dans le four froid (si chaleur tournante, sinon préchauffer le four). laisser cuire 15 min à 180° (30 min chez Nadia, à vous d’adapter selon votre four).         Douda briochée 2013-03-12T07:06:00+01:00

Fondant moelleux aux 3 chocolats - Quand Nad cuisine...

Fondant moelleux aux 3 chocolats - Quand Nad cuisine...

    J’ai reçu cette recette via une newsletter dans ma boîte mail. Une recette Nestlé qui m’a tout de suite tapé dans l’oeil, d’autant plus que j’avais très envie de chocolat! Ces carrés fondants sont excellents, j’ai juste eu un petit souci avec le glaçage qui n’a pas été suffisamment coulant pour napper les parts comme suggérer par la photo de la recette. Cela ne nous a pas empêché de nous régaler!   Pour 9 carrés (soit 1 par personne ou plus si gourmands il y a!): Pour le fondant: 170 g de chocolat au lait 60 g de beurre 3 oeufs 40 g de sucre (remplacé ici par 15 g de fructose Vivis) 60 g de farine 1 pincée de sel Pour la couche blanche: 100 g de chocolat blanc 2 feuilles de gélatine 50 ml de lait 150 g de fromage blanc Pour le glaçage: 125 g de chocolat noir 20 g beurre 1 cs de sucre glace Préchauffer le four à 200° (190° chaleur tournante pour moi). Faire fondre le chocolat au lait au micro-ondes et y ajouter le beurre en morceaux. Bien mélanger. Incorporer à la spatule sucre, les jaunes d’oeufs et la farine. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel et les ajouter délicatement à la préparation. Verser le tout dans un moule carré ou rectangulaire (pas trop grand: pour ma part, avec mon moule de 20 cm de côté, j’ai obtenu un fondant pas très épais) beurré et fariné s’il n’est pas en silicone. Enfourner et laisser cuire 15 min (12 seulement pour moi). Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler. Préparer la couche blanche: Placer les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour les ramollir. Faire fondre le chocolat blanc au micro-ondes. Chauffer le lait dans une petite casserole et y faire fondre la gélatine essorée. Ajouter au chocolat fondu ainsi que le fromage blanc. Bien mélanger. Replacer le fondant au chocolat au lait dans le moule tapissé de film (oups, oublié!): si le gâteau a quelque peu rétréci, placer un peu de papier aluminium le long de 2 des parois. Napper avec la préparation précédente et placer au réfrigérateur pendant au moins 2h. Préparer le glaçage: faire fondre le chocolat noir au micro-ondes et y ajouter le sucre glace et le beurre. Découper le fondant en parts et les déposer dans les assiettes de service. Napper de sauce sans totalement recouvrir la couche blanche et remettre au frais 30 min. Comme je le disais précédemment, mon glaçage n’était pas suffisamment coulant pour napper le fondant.Je me suis donc servie de mon décopen et ai décoré les parts au moment de servir.           Fondant moelleux aux trois chocolats 2011-12-15T07:00:00+01:00

Brioche au yaourt (deux versions) - Quand Nad cuisine...

Brioche au yaourt (deux versions) - Quand Nad cuisine...

    Allez on commence la semaine avec un bon petit déjeuner gourmand: une délicieuse brioche au yaourt, garnie de chocolat. Et plus exactement deux brioches! En effet, avec la quantité de pâte obtenue je me suis décidée à faire deux brioches: l’une aux pépites de chocolat blanc et au lait et l’autre à la pâte à tartiner (au chocolat noir). J’ai retrouvé cette recette de Nadia dans mes archives, comme quoi ça a du bon de faire le tri de temps en temps!   Let’s go en cuisine pour préparer cette brioche au yaourt! Mettre dans la cuve de la MAP (ou pétrir au robot ou à la main): 2 yaourts natures (ou à la vanille) 1 oeuf 1 cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 55 g de sucre (la quantité initiale était 80 g, j’ai volontairement diminué puisque j’ajoute une garniture) 1/2 cc de sel 50 g de beurre mou 500 g de farine 2 cc de levure de boulanger déshydratée Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer sur le plan de travail fariné. Diviser en deux morceaux. Étaler le premier en un grand rectangle de la même longueur que le moule à cake utilisé. Garnir généreusement de pépites de chocolat blanc et au chocolat au lait (des tablettes concassées mais je n’ai pas pesé). Roulé la brioche et la déposer dans un moule à cake. Diviser le deuxième morceau de pâte en trois parts et façonner en boudins. Puis les aplatir et y déposer un ruban de pâte à tartiner. Refermer chaque boudin en pinçant puis les tresser et déposer la natte dans un moule à cake. Laisser lever les deux brioches dans un endroit tiède pendant environ 1h. Badigeonner de lait ou de jaune d’oeuf et enfourner dans le four froid programmé à 180° (si votre four n’est pas à chaleur tournante, pensez à le préchauffer). Laisser cuire 20 min. A la sortie du four, démouler les brioches et laisser refroidir sur une grille. à la pâte à tartiner    aux pépites de chocolat (d’ailleurs comme souvent, celles au chocolat blanc ont complètement fondu!)

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Pain hamburger maison ultra moelleux Pain hamburger maison ultra moelleux, bonjour à tous mes amis!! Aujourd’hui je partage avec vous ma recette inratable de pain hamburger maison rapide et ultra moelleux, ma recette chouchou qui donne des petits buns que j’aime souvent garnir de poulet curry ou comme aujourd’hui de kefta en steak haché! La pâte nécessite qu’une seule poussée et donne des hamburgers maison ultra moelleux et absolument délicieux que vous pourrez aussi congeler!! C’est tout simplement une recette de pain hamburger de chef, celle de Brice, candidat au 1er top chef que j’ai testé et largement adopté depuis quelques années maintenant!! La pâte à burger se travaille parfaitement bien et les pains hamburger maison sont briochés et moelleux à souhait!! Avec ce pain hamburger maison vous pourrez réaliser des buns à la viande hachée, des mini burgers ou bien le burger de brice !! La version d’aujourd’hui est un hamburger classique avec steak aux épices et fromage kiri fondant! On peut également garnir ces hamburgers de sauce fromagère et c’est une tuerie! Avec cette recette, je participe au défi « Recette autour d’un ingrédient » et l’ingrédient star de ce mois est ” les graines de sésame”! Ingrédients: 500 gr de farine T 55 10 grs de levure boulangère fraiche 1 càs de sucre 2 petites càc de sel 270/280 ml de lait légèrement tiédi 2 jaunes d’œuf 50 grs de beurre pommade pour dorer:1 jaune +1 càs de lait graines de sésame blanche   pour les steaks: 500 gr de bœuf hachée 1/2 botte de persil et de coriandre haché des oignons nouveaux hachés 1 petit œuf paprika doux 1 càc d’épices pour grillade sel et poivre pour les burgers: masdaam ou cheddar en tranches oignon nouveau batavia, roquette… sauce au choix, mayonnaise , ketchup… Préparation et recette du pain hamburger maison: mettre dans le bol du robot ou dans un saladier la faine, le sel ainsi que le sucre puis mélanger rapidement puis ajouter la levure fraiche émiettée ou la levure type briochin et mélanger à nouveau et ajouter les jaunes d’œuf puis verser ensuite le lait tiédi progressivement et pétrir position 1/2 du kitchenaid ou pétrir à la main puis ajouter le beurre pommade (beurre mou) en 3 ou 4 fois tout en pétrissant bien car le beurre doit bien s’incorporer et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule souple et non collante puis déposer la pâte sur un plan de travail diviser la pâte en plusieurs boules égales bouler les pâtons avec le creux de la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson puis aplatir chaque petit pain légèrement avec la main les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson les recouvrir d’un linge propre et laisser pousser 1h/ 1h30 dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les burgers de jaune d’œuf mélangé au lait et saupoudrer de sésame blanc ou doré puis les enfourner 10 à 15 mn à 180 °(à surveiller) et laisser légèrement tiédir puis couper les pains en deux et mélanger tout les ingrédients de la viande et former des steaks à l’emporte-pièce de la même taille que les pains puis les faire cuire à la poêle dans un beurre mousseux quelques minutes de chaque côté puis déposer sur les pains un peu de sauce et de la salade, une tranche de fromage puis un steak bien chaud et pour les enfants j’ai déposé 1/2 ou 1 carré kiri ou vache qui rit selon les goûts de chacun et régalez-vous!! sandwich ramadan hamburger burger viande hachée  pain steak algerie La liste des inscrites au jeu #19 entre blogueuses : Soulef du blog Amour de Cuisine avec des demi-lune aux grains de sésame et tahini Calinhorley du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec Noix de cajou caramélisées au sésame Annabelle du blog  Merveilles et gourmandises avec biscuits à la pâte de sésame (Tahini) (sans gluten, sans farine, sans sucre raffiné, sans huile) Kelly du blog pause gouter avec des shortbreads millionnaire au praliné de sésame Christelle du blog Toque de choc avec beignets de feta panés au sésame Rosa du blog Rosa culinaire  avec COOKIES AU CHOCOLAT, GRAINS DE LIN ET PAVOT Hélène du blog  Keskonmangemaman avec  tataki de saumon au sésame noir , concombre à l’huile de sésame grillé Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises avec oeuf cocotte sésame et wasabi. Chris du blog  La cuisine facile de chris avec Saumon grillé et crevettes épicées en croûte de sésame les gralettes du blog  Les gralettes  avec  Barres de céréales sesame et flocons d’avoine Corrine du blog Mamou & Co avec Crackers à la tomate et aux graines de sésame  Michelle du blog Plaisirs de la maison avec pain maison au four Natly du blog cuisine voozenoo avec Cookies au graines de sésame Isabelle du blog quelques grammes de gourmandise avec Torsades à l’emmental gratiné & aux graines de sésame. Salima du blog c’est Salima qui cuisine avec Montécaos aux graines de sésame Christelle du blog la cuisine de poupoule avec  chou vert au sésame au thermomix ou sans Delphine du blog oh la gourmande del avec Crackers aux graines de Sésames et tomates séchées Michèle du blog croquant fondant gourmand avec sa recette: Croustillant de saumon au sésame Julia du blog cooking julia avec Croquants au sésame. coco de Nice du blog cuisine en folie Brochettes de poulet au sésame doré et riz épicé Samar du blog mes inspirations culinaires avec ghribia aux grains de sésames Catalina du blog  le blog de cata avec Sablés au miel et graines de sésame Yasmina du blog  a l’orée des douceurs avec les krachels  Saleha du blog aux delices du palais avec babouches gâteau  au sésame et miel Maman ça déborde du blog maman ça deborde avec nougat chinois Amal du blog la cuisine de amal avec salade d’aubergine au taratore Cécile du blog mes gateaux rigolos avec camembert pané aux graines de sésame Sarah du blog Le sucré salé d’Oum souhaib avec pain hamburger maison ultra moelleux bénédicte du blog douceurs maison avec cookies sésame noir chorizo Sandra du blog encore un gateau avec mousse au chocolat dulcey et nougatine de sésame Malika du blog Safran Cannelle avec des petits pains aux sésames Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : pain hamburger maison ultra moelleux SarahPublie Le : 2016-07-15Temps de preparation : 1HTemps de cuisson : 15M Temps total : 1H15MAverage rating 3.5 Based on 13 Review(s)

Brioche à la pomme et et à la fève tonka - Quand Nad cuisine...

Brioche à la pomme et et à la fève tonka - Quand Nad cuisine...

C’était la première fois que j’utilisais de la fève tonka dans une brioche et vraiment j’ai adoré. Associée à la pomme, elle parfume vraiment bien cette brioche fondante à souhait.Pour une belle brioche (taille d’un moule à cake): 75 g de lait 1 oeuf 1 bonne pincée de sel 40 g de sucre 1/2 fève tonka râpée 75 g de beurre 300 g de farine pour pain brioché et brioche 1 bonne cc de levure sèche de boulanger Mettre tous les ingrédients (selon l’ordre préconisé sur la notice de votre machine) dans la cuve de la MAP et lancer le programme « pâte » (30 min de pétrissage + 1h de levée). A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le dégazer. Incorporer 1 grosse pomme coupée en cubes (pas trop petits). Contrairement à Nycolette, j’ai préféré ajouter la pomme hors de la machine afin de ne pas trop ramollir la pâte. Pour essayer de répartir au mieux les cubes de pommes, j’ai façonné ma pâte en un long boudin que j’ai ensuite aplati. J’ai déposé les cubes de pomme tout le long puis j’ai emprisonné ceux-ci en refermant en boudin. Ensuite j’ai coupé ce boudin en deux et tressé les deux brins que j’ai déposés dans un moule à cake en silicone. Laisser lever dans un endroit tiède pendant 50 min. Badigeonner la brioche de blanc d’oeuf et saupoudrer de cassonade. Enfourner dans le four froid, programmer 20 min à 170° chaleur tournante (si vous n’avez pas la chaleur tournante, préchauffez votre four à 180°). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille. Pour ceux qui ne connaissent pas la fève tonka, voici ce qu’en dit Marmiton: La fève tonka, dipterix odorata, provient d’un arbre dont le bois dur est commercialisé sous le nom de « teck ». Cet arbre, originaire du Venezuela et du Brésil, pousse dans les milieux tropicaux et produit un fruit dont la forme n’est pas sans rappeler la mangue. A maturité ce fruit ovale tombe à terre. Il est alors récolté puis séché pendant presque 1 an avant que soient récoltées ses graines : les fèves tonka. Ces graines noires sont ridées et mesurent environ 3 cm de long pour 1 cm de large.La fève tonka possède un arôme complexe, suave et envoûtant. Il est assez difficile de résumer en quelques mots le goût de cette épice. Ses arômes forts rappellent à la fois la vanille, le chocolat, l’amande, le caramel et le tabac. Épicé, légèrement fumé, son goût particulier fait merveille avec les desserts, notamment avec les crèmes, le chocolat ou la vanille. Pour utiliser la fève tonka, il faut la râper ou la moudre au dernier moment afin de préserver ses qualités organoleptiques. Le goût de la fève de tonka est très intense, employez-la avec parcimonie !

Gâteau Reine des Neiges (molly cake fourré à la chantilly au mascarpone et aux fraises) - Quand Nad cuisine...

Gâteau Reine des Neiges (molly cake fourré à la chantilly au mascarpone et aux fraises) - Quand Nad cuisine...

  La semaine dernière, Pauline a enfin eu droit à son gâteau d’anniversaire (car pour rappel, le jour J, on était 3 au fond du lit!). Comme bon nombre de petites filles de son âge, elle est fan de la Reine des Neiges. Alors forcément, quand je lui ai demandé quel gâteau elle voulait pour ses 6 ans, sa réponse était toute trouvée! Je ne suis pas une grande pâtissière mais je me suis dit que j’allais me lancer dans un décor en pâte à sucre pour faire plaisir à ma puce. Bon rien d’exceptionnel, le gâteau est resté somme toute assez simple niveau déco (quand je vois ce que certaines sont capables de faire en cake design!) mais le résultat était conforme à mes attentes, et aux siennes! Cela dit, je ne voulais pas seulement un « beau » gâteau, je voulais aussi qu’il soit bon, tout en étant compatible avec un décor en pâte à sucre! J’ai donc fait quelques recherches sur le net et j’ai pioché la recette de gâteau chez Christelle et la garniture chez Marcia Tack. Pour le décor, je me suis inspirée de ce que j’avais vu à droite à gauche. Pauline ne voulant pas de gâteau au chocolat comme base, je pensais me tourner vers le gâteau au yaourt quand j’ai découvert le molly cake. Et comme Christelle (si vous ne connaissez pas encore son blog « Il était une fois la pâtisserie« , je vous invite à le découvrir) le définissait comme le gâteau idéal pour les layer cakes et le cake design, je me suis lancée. Le secret de ce gâteau moelleux et aéré, ce n’est non pas le beurre (il n’y en a pas!) mais l’ajout de crème fouettée dans la pâte. Et en le démoulant à l’envers, on a un dessus de gâteau tout plat, prêt à être décoré. Et le must, à la découpe, il ne s’effrite pas du tout et se tient parfaitement. Bref, que du positif! Pour continuer dans le léger (!!), j’ai opté pour une crème fouettée au mascarpone agrémentée de quelques fraises comme garniture, et pour une ganache au chocolat blanc pour napper le gâteau et faire tenir ma pâte à sucre. J’avais peur que ce ne soit trop sucré mais en fait non, c’était bien équilibré, sucré juste comme il fallait! Allez place à la recette! Pour 12 à 15 personnes (selon la taille des parts):Pour la ganache au chocolat blanc: 120 g de chocolat blanc 160 g de crème liquide entière Pour le molly cake: 175 g de sucre 4 oeufs 330 g de farine 1 sachet de levure chimique + 1 cc 1 pincée de sel 2 cc de vanille en poudre (ou de cannelle, 4 épices, etc. selon les goûts) 33 cl de crème liquide entière (au moins 30% de matière grasse) Pour la garniture: 20 cl de crème liquide entière (au moins 30% mat. gr.) 125 g de mascarpone 1 cs de sucre glace 2 cs de confiture de fraise + 4 cs pour imbiber le gâteau 150 g de fraises (ici des gariguettes) Pour le décor: 250 g de pâte à sucre blanche 250 g de pâte à sucre bleu ciel 1 figurine Elsa   Commencer par la ganache au chocolat blanc: Placer le chocolat en morceaux dans un récipient adapté au micro-ondes avec 60 g de crème. Faire fondre au micro-ondes à puissance moyenne (1 min à 300 W). Mélanger puis remettre de nouveau quelques secondes si nécessaire. Ajouter le reste de crème puis mélanger. Réserver au réfrigérateur plusieurs heures (au moins 3h). Pour le molly cake: Préchauffer le four à 160° (cuisson traditionnelle, sans ventilation). Dans le bol du robot muni du fouet (ou dans un saladier avec un batteur électrique), fouetter le sucre avec les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure, le sel et la vanille (ou les épices). Ajouter dans le bol du robot, et fouetter quelques secondes, juste le temps d’incorporer la farine sans faire retomber la pâte. Le mélange doit être bien lisse. Monter la crème liquide en chantilly: la crème doit être bien froide (la placer au congélateur 10-15 min avant) ainsi que le bol et les fouets (comme j’utilise mon speedy chef , je le place également dans le congélateur). Quand la crème est bien fouettée, l’incorporer délicatement dans la pâte avec une spatule. Beurrer un cercle à pâtisserie de 24 cm de diamètre à bords hauts (le mien fait 8,5 cm de haut). Le placer sur une plaque recouverte de papier cuisson (ou d’une feuille silicone). Alors pour ma part, je n’ai pas beurré mais tapissé mon moule de papier cuisson sur tout le pourtour… J’aurais du penser à faire la même chose pour le fond, un peu de pâte s’est échappé en début de cuisson… Verser la pâte dans le moule et enfourner. Laisser cuire 1h15.A la sortie du four, le gâteau est bien gonflé. Laisser tiédir avant de retourner sur une assiette. Attendre que le gâteau soit bien froid pour retirer le cercle. De cette façon, c’est la base bien plate qui se retrouve sur le dessus. Préparer la garniture: dans le bol du robot muni du fouet, monter la crème en chantilly. Ajouter le mascarpone (préalablement assoupli avec une spatule), toujours en fouettant puis le sucre. Ajouter les 2 cs de confiture et mélanger rapidement avec une spatule. Réserver au frais. Laver et équeuter les fraises. Les sécher dans un papier absorbant puis les couper en petits morceaux.   Couper le gâteau refroidi en deux dans le sens de l’épaisseur (pour cela, j’ai utilisé une lyre à génoise, hyper pratique car elle permet une découpe nette et régulière).Délayer les 4 cs de confiture de fraises dans un peu d’eau chaude et en badigeonner les deux disques de gâteau. Déposer un premier disque sur le plat de service, recouvrir avec la crème montée au mascarpone puis répartir les dés de fraises. Couvrir avec le second disque (face badigeonnée de confiture contre la garniture). Placer le gâteau au frais. Sortir la ganache au chocolat blanc et la fouetter comme une crème chantilly (au robot ou au speedy chef). Recouvrir la totalité du gâteau avec une fine couche de ganache montée en lissant bien à la spatule (il m’est resté un peu de ganache, ce qui n’est pas grave en soi, il me restait aussi des fraises…!). Replacer le gâteau au réfrigérateur. Pour le décor: saupoudrer le plan de travail d’un peu de sucre glace et étaler la pâte à sucre bleue en une longue bande qui servira à entourer la gâteau. La largeur doit donc être égale à la hauteur du gâteau. Placer cette bande tout autour du gâteau en lissant bien pour la faire adhérer et découper si nécessaire le surplus.Étaler la pâte à sucre blanche en un grand disque au diamètre plus grand que celui du gâteau (d’au moins 6-7 cm). Découper les contours en faisant des vagues (pour simuler la neige qui retombe sur les côtés) puis déposer ce disque sur le gâteau. Bien lisser. Dans les chutes des deux pâtes, découper des flocons de neige de tailles différentes (j’avais acheté 3 emporte-pièces flocon avec poussoir, pratique pour éjecter la pâte) et les coller sur le gâteau avec un peu d’eau. Pour éviter que la pâte à sucre ne colle aux emporte-pièces, les passer dans le sucre glace avant. Découper également les lettres du prénom et les coller sur le dessus. Replacer le gâteau ainsi décoré au réfrigérateur (j’avais lu que la pâte à sucre n’aimait pas l’humidité, mais avec la crème à l’intérieur et la ganache, j’ai préféré laisser mon gâteau au frais toute la nuit et franchement, aucun souci). Et là, vous êtes enfin « Libérée, délivrée…!! » il est minuit, l’heure d’aller se coucher!! Au moment de servir, placer la figurine Elsa et la bougie sur le gâteau. Pendant ce temps, laisser le temps à la princesse du jour d’enfiler sa belle robe de Reine des Neiges et regarder le sourire se dessiner sur ses lèvres à la vue de son gâteau…

Zébré (ou le joli marbré de la savane) - Quand Nad cuisine...

Zébré (ou le joli marbré de la savane) - Quand Nad cuisine...

  Avant de vous donner la recette de ce délicieux marbré, il faut absolument que je vous présente le dernier livre reçu des éditions Solar. Je ne vais pas vous mentir… il est topissime!! Il s’agit de « La petite épicerie du fait-maison« , un livre très joliment illustré, d’Estérelle Payany qui nous propose de faire nous-même les produits cultes qui ont bercé notre enfance et qui se trouvent aujourd’hui encore sur nos tables (de temps en temps, si si ne niez pas!). Si aucune marque n’est citée, on s’amuse à reconnaître les grands classiques sous des appellations rigolotes comme le tartinella, les bambis au caramel et au chocolat au lait, ou encore Jerry’s le pain de mie (plus connus sous les noms de Nutella, Daims et Harry’s). C’est bien simple, en feuilletant le livre la première fois j’avais envie de tout tester! Depuis j’en ai réalisé 5… Mais je garde dans un coin cette idée de tester toutes les recettes de ce livre… Je commence donc par le fameux marbré chocolat-vanille. Un cake tout moelleux où les marbrures se dessinent joliment, sans technique particulière.   Let’s go en cuisine pour préparer ce cake marbré! Pour un moule à cake de 24 cm (en silicone): 4 oeufs 160 g de sucre en poudre 6 cl de lait + 2 cs 200 g de farine 20 g de miel liquide toutes fleurs (acaccia pour moi Rigoni di Asiago) 2 cc de levure chimique 120 g de beurre fondu 3 cs de cacao en poudre (amer pour moi, mais ce n’est pas précisé) 2 cc d’extrait de vanille   Préchauffer le four à 180°. Peser un grand saladier (ou le bol du robot) vide et noter le poids de celui-ci: vous pourrez alors diviser la pâte le plus justement possible. Séparer le blancs des jaunes d’oeufs et battre les jaunes avec 100 g de sucre jusqu’à blanchiment. Ajouter alors le lait, la farine, le miel, la levure ainsi que le beurre fondu. Bien mélanger. Battre les blancs en neige avec la pincée de sel et ajouter à la fin les 60 g de sucre restants en pluie. Incorporer délicatement à la préparation précédente. Dans un bol, mélanger le cacao avec les 2 cs de lait. Peser le saladier plein de pâte, y soustraire le poids du saladier vide pour obtenir le poids net de pâte à diviser. Séparer la pâte en deux parts égales puis ajouter dans l’une le cacao, dans l’autre l’extrait de vanille. Au fond du moule à cake, légèrement huilé si nécessaire, verser 1/3 de la pâte vanillée puis recouvrir avec 1/3 de la pâte cacaotée.Renouveler deux fois l’opération avec le reste de pâte. Enfourner le gâteau et laisser cuire 50 min (couvrir avec du papier d’alu si le dessus a tendance à brunir trop vite). Vérifier la cuisson en enfonçant la lame d’un couteau au coeur du gâteau: elle doit ressortir sèche.Laisser tiédir le gâteau 15 min dans le four entrouvert puis démouler sur une grille. Laisser refroidir complètement avant de le découper. Comme pour chaque recette du livre, le temps de conservation est indiqué: ici 3 jours emballé dans du papier alu ou dans une boîte hermétique. Chez moi il était toujours parfait au 4ème jour…

Petits pains au chocolat mini viennoiserie - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Petits pains au chocolat mini viennoiserie - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Petits pains au chocolat mini viennoiserie Petits pains au chocolat mini viennoiserie, bonjour! Après les petits croissants,voici la recette des petits pains au chocolat toujours aussi moelleux et croustillants comme chez le boulanger puisque je les prépare avec la pâte feuilletée levée rapide, la pâte à couque!! Il faut compter 3h pour réaliser ces pains au chocolat temps de préparation, de repos et de cuisson inclus mais cela en vaut la peine car ils sont juste trop bons! Et avec cette base je prépare beaucoup d’autre mini viennoiserie ou brioche feuilletée en tout genre! Je vous promets prochainement encore plein de nouvelles recettes de viennoiseries natures, couques garnis de fruits ou de pralines et avec de jolis façonnages et je suis certaine que vous aimerez!! Ingrédients: pour une douzaine de petits pains au chocolat: 1 pâte à couque 12 barres de chocolat noir ou chocolat noir pâtissier 1 jaune d’œuf + 1 càs de lait pour la dorure   Préparation: Commencer par réaliser la pâte selon la recette cliquer ici: pâte à couque pour viennoiseries feuilletées!! étendre ensuite la pâte sur un plan de travail fariné en un rectangle de 4 à 5 mm d’épaisseur puis à l’aide d’une roulette à pizza ou d’un grand couteau découper 6 bandes à la verticale puis couper en deux, au centre, horizontalement afin d’obtenir 12 rectangles déposer alors sur chaque rectangle 2 barres de chocolat (couper les barres dans la tablette avec le couteau) puis rouler les petits pains les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisser lever 1h30 à 2h dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air les badigeonner du mélange jaune + lait sans passer sur le feuilletage et enfourner les pains 13 à 14 minutes à 200° four préchauffé pour ceux qui sont fans de pains au choc,voici la version avec du beurre demi-sel pains au chocolat au beurre salé boulange viennoiseries brioche gateaux algeriens algerie kitchenaid pains feuilletés boulangerie algerie couque Sommaire : Nom de la recette : petits pains au chocolat mini viennoiserie SarahPublie Le : 2019-02-11Temps de preparation : 2H45MTemps de cuisson : 15M Temps total : 3HAverage rating 5 Based on 1 Review(s)

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.