Maroc Marrakech - cccuisine

Maroc Marrakech - cccuisine

Les jus d'orange Restaurant en soirée sur la place Les escargots cuisinés Place Jemaa El Fna plein de vie de jour comme de nuit

Les recettes de cuisine similaires à "Maroc Marrakech - cccuisine" de "Cccuisine"


Le poivrier à Fréjus

Le poivrier à Fréjus

Restaurant le Poivrier à Fréjus  Comme vous le savez déjà, ce restaurant fait partie de mes chouchous sur Fréjus, j'adore sa cuisine raffin...

L'Amandier à Fréjus

L'Amandier à Fréjus

Restaurant l'Amandier à Fréjus Pour l'anniversaire de l'Hom, je l'ai invité au restaurant mardi dernier; je dois avouer qu'au départ ce n'...

Aubergines à l'indienne

Aubergines à l'indienne

Je ne me suis jamais lancée jusqu'à présent dans la cuisine indienne. Une mauvaise expérience dans un restaurant indien sur Bordeaux ne m'a poussée à découvrir cette cuisine, et en plus je n'avais aucun livre à la maison sur le sujet. Cet oubli

Matsuri I Restaurant Japonais I Bordeaux (33)

Matsuri I Restaurant Japonais I Bordeaux (33)

Aujourd'hui je voudrais vous parler d'un restaurant que j'ai découvert il n'y a pas très longtemps et que j'ai adoré, il s'agit de Matsuri à Bordeaux. Ce restaurant Japonais est situé dans la Promenade Sainte-Catherine, une zone commerciale au coeur de Bordeaux, juste au dessous du Lego Store que mo

Manigod - Circuit de l'Andran - Fourneaux Et Fourchettes

Manigod - Circuit de l'Andran - Fourneaux Et Fourchettes

Bonjour tout le monde ! On se retrouve pour un topo randonnée que j’ai beaucoup aimé ! Quand on part en randonnée en montagne, on a généralement peur du dénivelé : La, pas de panique ! Le chemin est relativement plat et est tout à fait faisable en famille. En plus, la balade offre un panorama unique sur toutes les montagnes aux alentours : Pour ma première fois à Manigod, j’en ai eu pris plein les yeux ! Manigod est un village de montagne, très prisé des skieurs en hiver. Mais comme beaucoup de station, l’endroit à aussi son charme en été ! Itinéraire Pour cette randonnée, il faut vous garer à côté de l’hôtel-restaurant “La vieille ferme” qui se trouve au col de Merdassier. De nombreux parkings gratuits sont disponibles Altitude départ : 1470 m Dénivelé positif : 200 m Durée : 2h30 Saison : Eté Retour au point de départ : Oui La randonnée Pour commencer, vous devez aller jusqu’au restaurant “La vieille ferme”. Une fois devant le restaurant, vous verrez sur votre droite un petit chemin ainsi que des panneaux de randonnée : C’est là que la balade commence ! La suite est très simple : il suffira de suivre le sentier en direction du “Col de la Croix Fry par la Frasse” jusqu’à rejoindre la route goudronnée. Le sentier vous fait faire le tour du plateau, et vous permet de profiter d’un panorama incroyable sur les montagnes aux alentours. Lorsque vous arrivés à la route goudronnée, prendre le sentier à droite qui permet de revenir à la station l’Etale. Le chemin qui monte est assez raide mais rapide. Attention toutefois : le sentier peut-être glissant par temps humide ! La randonnée se termine par une arrivée dans les alpages, juste au dessus du restaurant où la randonnée a commencé ! En résumé, mis à part la petite montée de la fin, cette randonnée est très accessible et vous permettra – sans trop d’effort – de pouvoir profiter des plus beaux panoramas de la région !

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bonjour bonjour ! J’ai eu envie de me replonger dans mes photos et souvenirs de vacances aujourd’hui ☺️ Alors je commence par l’un des plus beaux voyages que j’ai pu faire ! On a eu la chance – fin 2019 – de partir faire un petit tour en Asie. Le voyage Nous sommes partis de Genève, et après une courte escale dans le bel aéroport de Dubaï (villa dans laquelle nous avons séjourné quelques jours à notre retour, j’essayerais de faire un article rapidement!) nous voilà à l’aéroport de Bangkok ! C’était aussi ma première fois sur un long courrier ! Bon, ok c’était long, mais moi qui ai beaucoup de mal à rester en place, j’appréhendais vachement ces 2 x 6h de vol qui se sont au final plutôt bien passées. (Merci la télé dans l’avion !) On est parti avec Emirates et – je ne pensais jamais dire ça a un jour – on a très bien mangé ! Bref, le vol était déjà en soit une super nouvelle expérience😊 Autant vous dire que partir de Genève au mois de Novembre pour atterrir à Bangkok, on a eu un léger choc thermique 😬 Premier jour Attendez attendez …. avant notre arrivée à l’hôtel, on a du faire la route de l’aéroport à l’hôtel ! Et c’est la que c’est drôle ! Des immmeeenses voies, 4 files, 5 voire 6 voitures côte à côte. Le code de la route ? C’est « si ça passe, tu passes » ! J’adore ! Ça y’ est, on arrive dans notre belle hôtel ! Super chambre (des lits de 4 m de large qui sont visiblement typiques de la Thaïlande 😬), et une piscine plus que nécessaire. (Et un cocktail de bienvenue super bon sinon c’est pas vraiment des vacances). L’hôtel se situe juste à côté de ce que l’on pourrait comparer à une zone piétonne, avec pleins de restaurants / bars et magasins qui font tous plus envie les uns que les autres  On commence par un bon repas dans un endroit ou on a fini par passer le plus clair de notre temps tellement c’était top : le madame monsir ! La nourriture et les cocktails sont délicieux, et tout est organisé un peu comme un grand salon avec des coussins, canapés et autres chaises longues pour se prélasser comme il faut. (Si vous voulez y faire un tour : https://www.facebook.com/madamemusur/ ) Premier pad Thai ! J’avais déjà mangé ce plat en France mais la … un vrai pad Thai de Thaïlande ça n’a absolument pas de prix (au sens propre comme au figuré, la nourriture est tellement pas cher la bas !) On en fait très régulièrement depuis, je vous mets la recette très rapidement ! C’est hyper facile à faire et mon dieu que c’est bon 😵 Après avoir bien mangé et bien bu, let’s go pour la première visite de temple ! (La première d’une longue série !) On fini notre journée au “Wat Intharawihan” où on peut voir le fameux bouddha couché. Et waouh ! La classe ! Il est gigantesque ! En plus c’était la fin de journée, on a donc eu la chance de voir le temple s’illuminer au fil de la nuit qui tombe. Deuxième jour  De loin ma journée préférée du séjour ! On a passé une bonne partie de la journée au Chatuchak Market, un marché immense, dont on a pas du tout assez d’une journée pour faire le tour. Mais c’était incroyable ! Le marché est remplie de toute petites allées remplis de marchands qui vendent absolument tout !  Pour le midi, vous avez le choix ! Du poisson, de la viande, des légumes… et des fruits tout frais ! On a goûté un sorbet à la noix de coco, le meilleur que j’ai jamais mangé. Après manger, on continue la journée après la visite d’un temple qui surplombe la ville. La vue de la haut était magnifique, et offre quand même des panoramas hyper étonnants ( des Temples en or brillant au milieu de bidonville et d’immeubles hyper modernes) En redescendant du temple, on monte dans un petit bateau qui longe le fleuve pour se rendre à la maison de Jim Thompson  La maison de Jim Thompson, c’est un très joli endroit. De beaux jardins, de beaux bâtiments, et une visite qui retrace la vie de ce bon vieux Jim. (Notamment sa collection d’œuvre d’art et son rôle dans l’industrie de la soie)  Troisième jour Pour ce troisième et dernier jour, nous avons pris le bateau pour nous rendre au Palais Royal. C’est l’ancien palais du roi, et ce qu’on peut dire c’est qu’il avait quand même un peu des goûts de luxe : un palais de 29 hectares, composé de pleins de bâtiments différents (et très bling bling). Mais en tout cas, ça donne lieu à une magnifique visite entre les bâtiments, fresques, faïences et autres sculptures !  Ça y’est, notre petit tour de Bangkok se termine… c’est une ville qui bouge beaucoup et que j’ai trouvé très agréable (mais très très polluée…) malgré le peu de temps que j’y ai passé. Maintenant, direction Chiang Mai ! Pour rejoindre cette ville de Thaïlande du nord, nous avons pris le train de nuit, et j’ai mais tellement aimé ça. T’es tout seul dans ton petit lit, derrière ton rideau, avec un bon livre et le paysage incroyable qui défile. Vraiment, c’était exceptionnel, et, contre toute attente, j’ai carrément bien dormi !  La suite de l’aventure se fera dans un post sur Chiang Mai (si vous hésitez à y aller, n’hésitez pas, c’est absolument exceptionnel comme endroit). A bientôt pour de nouvelles aventures !

5 astuces pour passer des vacances healthy ! - Fourneaux Et Fourchettes

5 astuces pour passer des vacances healthy ! - Fourneaux Et Fourchettes

L’été est là, et avec lui ses vacances, ses soirées ,… et parfois ses mauvaises habitudes ! Le fait de partir en vacances et de changer complètement de mode de vie peut vous faire perdre quelques uns de vos bons réflexes. Pour ne pas revenir de vos vacances et enchaînez sur la rentrée en étant fatigué, voilà quelques astuces pour garder la forme et commencer Septembre du bon pied ! 5 astuces pour rester en forme cet été 1 – Buvez de l’eau Je pense qu’on ne le dira jamais assez, mais .. buvez de l’eau ! Beaucoup d’eau ! Les chaleurs de cet été vous font perdre beaucoup plus d’eau qu’en hiver, et votre corps en a besoin pour fonctionner. Vous pouvez bien sûr prendre des cocktails ou des jus, mais gardez bien en tête que la seule chose qui hydratera vraiment votre corps sera un grand verre d’eau ! En vacances, j’ai toujours tendance à demander au bar ou au restaurant un verre d’eau à côté de ma conso. Moi qui déteste laisser des trucs dans mon assiette ou dans mon verre, je m’oblige ainsi à boire des verres d’eau régulièrement ! 2 – Trouvez un peu de temps pour le sport Il n’est pas toujours évident de trouver du temps, de la place, ou même un lieu pour faire du sport. Essayez quand même de gardez le rythme, en faisant par exemple des petites sessions de marche ou de la natation un peu plus active dans la piscine ! Même si l’envie de se laisser dériver sur votre belle bouée licorne est tentante, vous vous remercierez d’avoir continuez un minimum vos efforts lors de la reprise du sport ! 3 – Preparez vos sorties Vous avez très envie de sortir au restaurant ce soir mais vous ne connaissez rien de l’endroit où vous êtes ? Avec Internet vous n’avez plus vraiment d’excuses ! Faites vos recherches en amont pour ne pas tomber dans le premier restaurant qui vous tombera sous la main quand vous aurez un petit creux. Essayez de trouver un restaurant bien noté, qui cuisine des produits locaux et de saison, et qui ne vous servira pas un plat réchauffé, préparé dans la grosse usine d’a côté ! 4 – Faites le plein de vitamines Le changement de rythme peut être un peu dur à gérer pour votre corps. Si vous prévoyez un long voyage, les attentes longues dans des aéroports ou les longs voyages à bord de train archi climatisé peuvent vous causer quelques petits désagréments. Pour armez votre corps et faire face à tout ça sereinement, faites le plein de vitamines avant votre départ ! 5 – Dormez bien C’est tout à fait ok de ne pas dire oui à tout et de rater une soirée. Les vacanes d’étés sont en général les plus longues, alors prenez-les comme une course de fond ! Si vous voulez tenir le rythme jusqu’au bout et ne pas finir sur les rotules à la fin de l’été, prenez le temps de bien dormir, au calme, et entre 7h et 9h par nuit. Vous éviterez ainsi les coups de fatigue de milieu de journée qui vous empêchent de profiter pleinement de vos vacances !

Kiflice

Kiflice

J'ai une famille.... jusque là, rien de bien extraordinaire. Mais ma famille est bien plus étendue  que ma simple famille biologique. J'ai une famille de coeur ; elle vient des Balkans, et plus exactement de Serbie. Cela fait 25 ans aujourd'hui que j'ai été adopté par cette belle et grande famille qui fait partie intégrante de mon existence. Je les aime ; j'y ai trouvé petits frères et petites soeurs qui, en plus de ma famille "de sang", me supportent au quotidien et savent être là lorsque le besoin s'en fait sentir. Cette famille de coeur a su m'apporter une richesse inestimable : une autre culture. Toutes les facettes de cette culture serbe me sont désormais familières, toutes ou presque s'entend. De cette culture, il est un aspect que je privilégie, et il ne faut pas être grand clerc pour deviner que je m'acharne encore aujourd'hui à décoder la cuisine serbe et ses mille et un trésors. Celle que je connais bien est celle du Sud de Beograd, à mi-chemin entre plaine et montagne, la région de Pozega, Uzice, Mokra Gora, Zlatibor........ C'est une cuisine que l'on pourrait qualifier - sans être péjoratif - de paysanne tant elle puise ses racines dans la terre et ses richesses. Le légume roi est avant tout le chou (kupuc) qui se décline en quelques préparations savoureuses. La meilleure d'entre elles étant - selon moi - la salade de chou. Le chou blanc, voire rouge, est émincé très finement avant d'être assaisonné de sel, poivre, vinaigre de vin et huile avec un soupçon d'eau. Cette salade qui est présente à tous les repas, est brassée à pleines mains avant d'être oubliée quelques heures. Le chou s'attendrit et devient doux tout en conservant un léger craquant. De toutes les salades, c'est la plus rafinée. A celle-ci on peut ajouter la salade serbe ( tomates concombres, oignons et parfois fromage), qui elle aussi, est de toutes les tables. En été, on assiste à des orgies de pastèques énormes ( lubenica ), de fruits savoureux et gorgés de soleil - mention toute particulière et personnelle pour la divine framboise d'Arilje ( malina ) -.Je pourrais écrire quinze pages sur mes coups de coeur et mes découvertes mais je me limiterai à celle qui m'a fait le plus chavirer. Si la culture du fromage est dit-on, française, voire néerlandaise, la  Serbie n'est pas en reste avec les deux ou trois préparations laitières qu'elle connaît. La première et la plus fameuse est le "kajmak". Le lait est mis à tièdir dès la traite et écrémé. Cette crème est réservée et salée pour être longuement affinée et donne naissance au kajmak, fromage crémeux à souhait que l'on peut difficilement comparer. Il est à mi-chemin entre le beurre et la féta. Ce kajmac, malgré son prix élevé, est présent sur les tables aux côtés des salades, des légumes crus, etc.... Il accompagne divinement les viandes grillées, sur lesquelles il fond......... on frôle le péché.... non, c'est un péché. On prépare aussi l'équivalent de la féta. Cette fois le lait est emprésuré et égoutté pour donner ce "sir" que l'on mange à toutes les sauces. On le retrouve souvent râpé grossièrement sur les légumes de la salade serbe. Lorsque je vivais au Kosovo, je m'échappais aussi souvent que possible pour une des enclaves serbes et me rassasier dans un " PESTOPAN" (restaurant). On y faisait grande table de cochonnailles de toutes sortes et grillées. Les énormes saucisses ou encore le roulé à la Karadjorjevic valaient la peine de faire de nombreux kilomètres. Dans ces restaurants, on accompagnait les viandes de bonnes grosses frites maison sur lesquelles le chef râpait du "sir". Indescriptible !!!!Ici et aujourd'hui, je vais vous donner une petite recette. C'est un petit croissant au fromage qui viendra avec succès je pense, agrémenter un buffet, voire un gros apéritif. On les appelle KIFLICE, prononcer "kiflitssé".

Feuilletés d'escargots à l'Epoisses

Feuilletés d'escargots à l'Epoisses

Un plat dont j'ai chipé la recette il y a quelques années dans le restaurant d'un ami à Dijon. Il se sert soit en entrée ( par deux ou trois ) soit en hors d'oeuvres.Il va de soi, encore une fois, que l'on se doit de privilégier les produits français et donc de choisir des escargots issus d'élevages locaux et non pas des morceaux de pneumatiques en provenance de Turquie ou encore d'un pays en "nianiaSTHAN".                              Le fromage qui vient sublimer ce petit feuilleté est le roi de Bourgogne, l'incontournable Époisses. Je n'aurai de cesse de le répéter, seul la fromagerie Berthaut produit un "vrai" Époisses de qualité.  

Plateau de fruits de mer et terre (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Plateau de fruits de mer et terre (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Ah, le (sinistre) plateau de fruits de mer que proposent les brasseries et restaurants du littoral français, jusqu?à Paris et en Alsace, à des prix rédhibitoires! Affreux par son côté «pilleurs» des fonds marins et le gaspillage cruel qu'il entraîne, reflet de notre société de surconsommation. Mai

 Saumon façon hareng et pommes de terre tiédes - Les petits plats de Béa

Saumon façon hareng et pommes de terre tiédes - Les petits plats de Béa

Une entrée que j'ai découvert au restaurant l'Escargot à Valenciennes. C'es elle qui m'a donné envie de faire du saumon fumé maison. Bien souvent le saumon du commerce est vendu en fines tranches et même si on en achète chez un traiteur où il est coupé...

Minestrone aux Saint Jacques - Les petits plats de Béa

Minestrone aux Saint Jacques - Les petits plats de Béa

J'ai découvert ce plat au restaurant l'Escargot à Valenciennes, j'avais à peine terminé mon assiette que je savais déjà que j'essaierai de faire la même chose à la maison. Ca fait maintenant quelques mois, mais je me souviens très bien des ingrédients...

Des épices en cuisine : Chapitre 1 - Line Lisbonne Et Cie

Des épices en cuisine : Chapitre 1 - Line Lisbonne Et Cie

Lorsque j'étais jeune, ma mère et mes grand-mères utilisaient très peu d'épices dans la cuisine, en dehors du poivre ou de la noix de muscade dans la sauce béchamel. Aujourd'hui, grâce  à la mixité culturelle et à la cuisine de fusion présente dans les restaurants mais aussi dans nos cuisines, l'utilisation des épices est incontournable. … Read More

Balade gastronomique à Berlin - Line Lisbonne Et Cie

Balade gastronomique à Berlin - Line Lisbonne Et Cie

À Berlin, nous avons bu de la bière, certes, mais nous avons également dégusté de nombreux plats... dans des cafés, des marchés, des restaurants et à la maison. Lors de notre semaine  à Berlin, comme tous les touristes, nous avons énormément marché, déambulé dans la ville et tenté de mieux comprendre l'histoire de la ville … Read More

Restaurant le Taillevent avec Caprice des Dieux

Restaurant le Taillevent avec Caprice des Dieux

Restaurant le Taillevent avec Caprice des Dieux La semaine dernière j'ai été invitée à un déjeuner de presse au restaurant Le Taillevent (Paris 8ème) préparé par le Chef David Bizet pour découvrir en avant-première les résultats du sondage Ipsos réalisé pour Caprice des Dieux. C'est l'occasion non seulement de découvrir ce lieu d'exception (cliquez pour agrandir les photos) mais aussi de présenter l'opération que cette marque organise pour la Saint-Valentin : réaliser le défi d'une soirée "Caprice 3 heures sans eux" en délaissant notre portable pour un moment juste à deux. Alors si en plus d'améliorer nos relations de couple par cette simple déconnexion on gagnait un voyage en Argentine ?

Hôtel Cal Torner - Els Guiamets

Hôtel Cal Torner - Els Guiamets

Hôtel Cal Torner - Els Guiamets Au début du mois, j'ai eu la chance d'être invitée à un voyage de presse pour découvrir la Catalogne, plus précisément Costa Daurada et les régions du Priorat et de Montsant. Ce séjour était axé sur l'oenotourisme, l'oléotourisme, la visite de quelques sites touristiques ainsi que la découverte de la gastronomie locale à travers quelques restaurants. Ces quelques jours nous ont permis juste de voir une infime partie de toutes les richesses qu'offre cette destination en terme d'expérience gastronomique. La qualité de son patrimoine agroalimentaire et touristique, l'excellence de ses produits, de sa cuisine et de ses traditions, ses vins réputés mondialement méritent réellement qu'on s'y attarde. Je vais vous raconter notre voyage lors d'une succession d'articles qui vous y emmèneront avec mes photos pour partager avec vous nos rencontres au milieu de ses paysages impressionnants dans ce territoire chargé d'histoire. Ici, je vous présente tout d'abord l'hébergement que l'on nous a choisi : l'Hôtel Cal Torner à Els Guiamets dans la région du Priorat.

L'Abeille au Shangri-La hotel Paris

L'Abeille au Shangri-La hotel Paris

L'Abeille au Shangri-La hotel Paris La semaine dernière, j'ai eu l'immense privilège d'être invitée à un déjeuner presse autour des vins du Château Lascombes à l'Abeille au Shangri-La hotel Paris (16ème). Un repas juste mémorable dans un lieu exceptionnel, là où le terme "palace" inscrit sur la devanture tient effectivement toutes ses promesses. Dans cet article, je vais vous emmener avec moi visiter ce prestigieux endroit jusqu'à la découverte de ce fameux restaurant parisien puis je partagerais avec vous ce formidable moment à travers toutes mes photos qui vous montreront les accords mets-vins du menu choisi par le chef Christophe Moret.

Saumon mi cuit mariné au soja et Bresse Bleu

Saumon mi cuit mariné au soja et Bresse Bleu

Saumon mi cuit mariné au soja et Bresse Bleu Une recette d'apéritif parfaite en amuses bouches ou en buffet dînatoire que tout le monde a beaucoup apprécié lors de la soirée découverte du nouveau Bresse Bleu au restaurant Crom'Exquis du Chef Pierre Meneau. En réalité, elle est très simple à faire et en plus elle se prépare très rapidement car il s'agit juste d'un assemblage. Il suffit juste de la préparer en avance car elle nécessite de reposer pendant au moins 3h au réfrigérateur et peut tout à fait se préparer la veille pour mariner une nuit, le résultat n'en sera que meilleur.

Crêpes hongroises « Gundel Palacinta »

Crêpes hongroises « Gundel Palacinta »

Crêpes hongroises « Gundel Palacinta » Une recette de crêpes hongroises rendue célèbre par le restaurant Gundel de Budapest d'où leur nom : Gundel Palacinta. Ces crêpes chaudes fines et légères, garnies d'une pâte à base de noix, de zestes d'orange, de raisins secs macérés au rhum recouvertes d'une sauce crémeuse au chocolat et que l'on peut flamber au rhum sont juste un délice pour les adultes !