Tourte aux cailles à la normande - Les petits plats de Béa

Tourte aux cailles à la normande - Les petits plats de Béa

Je ne cuisine pas souvent ces petits oiseaux, Monsieur les petits plats estime qu'il n'y a pas grand chose à manger. Pourtant j'avais envie de partager cette tourte que je prépare depuis des années, c'est une recette issue de mes classeurs du temps des...

Les recettes de cuisine similaires à "Tourte aux cailles à la normande - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Cailles en écailles d’abricots secs crépine

Cailles en écailles d’abricots secs crépine

Une délicieuse recette cookeo : Recette de Cailles en écailles d'abricots secs crépine au cookeo. Rapide, simple et bon. Meilleur recette de Cailles en écailles d'abricots secs crépine par Cookeo Mania

Couscous de cailles aux raisins

Couscous de cailles aux raisins

Une délicieuse recette cookeo : Recette de Couscous de cailles aux raisins au cookeo. Rapide, simple et bon. Meilleur recette de Couscous de cailles aux raisins par Cookeo Mania

Fraîcheur et simplicité, dessert aux framboises

Fraîcheur et simplicité, dessert aux framboises

Verres Tilty - Luminarc De temps en temps, on doit laisser de côté les plats trop riches, mais pourtant délicieux. Les soldes sont là, ça serre dans les pantalons à ma taille, et on ne peut pas dire qu'il faut manger plus pour se réchauffer, il fait pas très froid cet hiver. Et puis mon p'tit chéri

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Bien manger, c’est une sacré organisation ! Entre le travail, le sport, les sorties … le temps de cuisiner en semaine se réduit considérablement et on tombe vite dans la facilité. Pour ma part, je dois en plus me cuisiner des plats pour le midi, n’ayant pas de cantine ou de quoi cuisiner sur mon lieu de travail, et n’ayant pas une folle envie de manger des sandwichs tous les midis. Je fais aussi du sport plusieurs soir par semaine, et il m’est souvent impossible niveau timing de rentrer du travail, cuisiner, manger, et partir au sport. Donc, plutôt que de manger un plat de pâte au fromage râpé, je me suis mise au meal prep !  Mais qu’est ce que c’est ? Le meal prep vient de l’anglais « meal » qui signifie repas et « prep » pour préparation, Ou autrement dit l’art de préparer ses repas en amont.  Voilà comment ça se passe à la maison :  Durant la semaine, je prépare mes menus pour la semaine suivante. J’essaye de réduire la viande et le poisson au maximum, je prévois donc en général un seul repas dans la semaine avec de la viande ou du poisson. Si le plat est long à faire, je le prévois en début de semaine pour le cuisiner le week end, sinon je le prévois en milieu de semaine et vais chercher la viande le jour J chez mon boucher. Je fais aussi attention avec le poisson, et ne mange pas de poisson d’origine Norvège par exemple.  Pour le reste de la semaine, je passe en revue les légumes de saisons et essaye de prévoir les plats en fonction. (Pas toujours facile sachant que j’ai vraiment du mal avec 95% des légumes d’hiver !  😉 ) Nous sommes 2 à la maison, et je sais qu’un gros potiron nous fait 2 repas : je prévois donc 2 recettes à base de potiron Pareil pour les sachets de pomme de terre, ou toutes ces choses en grandes quantité qui peuvent servir pour plusieurs repas.  Je trouve ça pratique car il est plus facile pour moi de trouver des idées de recettes autour d’un aliment particulier, et cela évite également le gaspillage.  Pour faire mon menu, je me sers d’un tableau Excel tout simple, ou je note mes recettes pour chaque midis et chaque soirs de la semaine, et ou je note tous les ingrédients dont j’ai besoin, ainsi que les quantités. Ci-dessous mon tableau si vous voulez vous en servir ! Je prends ensuite ma liste et la compare avec tout ce que j’ai dans mes placards : encore une fois on évite le gaspillage ! J’achète seulement ce dont j’ai besoin.  Vient le temps de la cuisine ! (Enfin !) Une fois les courses faites, je me réserve en général le dimanche après-midi pour cuisiner.  La aussi, question d’organisation. On commence par les aliments qui prennent le plus de temps à cuire, et on se pose les bonnes questions : Combien de plats vont aller au four ? Pour combien de temps ? Est ce que plusieurs plats nécessitent les mêmes ingrédients ? Si c’est le cas, je fais en sorte de les préparer en même temps.  Je privilégie les quiches, tartes, et autres plats qui se conserve quelques jours. Mais vous pouvez aussi prévoir d’autres plats qui se gardent un peu moins bien. Dans ce cas, préparez tous vos ingrédients (épluchez vos carottes, découpez vos courgettes,…) et faites cuire le tout au dernier moment ! Vous aurez ainsi gagné un temps très précieux de préparation. En général, je prévois les repas du soir pour 3 personnes : ainsi, il me reste une portion pour le midi! En plus de gagner du temps, cela m’évite de trop me creuser la tête pour trouver 2 fois plus de recettes. Il est temps ensuite de ranger vos préparations ! C’est la qu’il vous faut des boites. De nombreuses boites. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur, si votre plat est prévu pour la fin de semaine et que vous n’avez pas envie qu’il se détériore. Pensez à étiqueter vos boites, avec le nom de votre plat, le jour à laquelle vous souhaitez le manger, et la date à laquelle vous l’avez préparé.  Ainsi, plus de casse-tête durant la semaie! Vous sortez votre petite boîte, vous réchauffez, vous assaisonnez si besoin, et vous dégustez. Le grand luxe quoi ! Et encore une fois , les soirs où on a pas trop de temps, c’est tellement plus simple et plus sain que de ce faire un plat rapidos. Le meal prep est également super pour les petits déjeuners ! Vous n’avez pas le temps de prendre un petit déjeuner ? Vous mangez un gros bol de céréale rapidement ? Préparez à l’avance vos barres de céréales, vos galettes pour le matin. Comme ça, un petit déjeuner de chef chaque matin!  Et vous, êtes vous adeptes du « meal prep » ? 

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bonjour bonjour ! J’ai eu envie de me replonger dans mes photos et souvenirs de vacances aujourd’hui ☺️ Alors je commence par l’un des plus beaux voyages que j’ai pu faire ! On a eu la chance – fin 2019 – de partir faire un petit tour en Asie. Le voyage Nous sommes partis de Genève, et après une courte escale dans le bel aéroport de Dubaï (villa dans laquelle nous avons séjourné quelques jours à notre retour, j’essayerais de faire un article rapidement!) nous voilà à l’aéroport de Bangkok ! C’était aussi ma première fois sur un long courrier ! Bon, ok c’était long, mais moi qui ai beaucoup de mal à rester en place, j’appréhendais vachement ces 2 x 6h de vol qui se sont au final plutôt bien passées. (Merci la télé dans l’avion !) On est parti avec Emirates et – je ne pensais jamais dire ça a un jour – on a très bien mangé ! Bref, le vol était déjà en soit une super nouvelle expérience😊 Autant vous dire que partir de Genève au mois de Novembre pour atterrir à Bangkok, on a eu un léger choc thermique 😬 Premier jour Attendez attendez …. avant notre arrivée à l’hôtel, on a du faire la route de l’aéroport à l’hôtel ! Et c’est la que c’est drôle ! Des immmeeenses voies, 4 files, 5 voire 6 voitures côte à côte. Le code de la route ? C’est « si ça passe, tu passes » ! J’adore ! Ça y’ est, on arrive dans notre belle hôtel ! Super chambre (des lits de 4 m de large qui sont visiblement typiques de la Thaïlande 😬), et une piscine plus que nécessaire. (Et un cocktail de bienvenue super bon sinon c’est pas vraiment des vacances). L’hôtel se situe juste à côté de ce que l’on pourrait comparer à une zone piétonne, avec pleins de restaurants / bars et magasins qui font tous plus envie les uns que les autres  On commence par un bon repas dans un endroit ou on a fini par passer le plus clair de notre temps tellement c’était top : le madame monsir ! La nourriture et les cocktails sont délicieux, et tout est organisé un peu comme un grand salon avec des coussins, canapés et autres chaises longues pour se prélasser comme il faut. (Si vous voulez y faire un tour : https://www.facebook.com/madamemusur/ ) Premier pad Thai ! J’avais déjà mangé ce plat en France mais la … un vrai pad Thai de Thaïlande ça n’a absolument pas de prix (au sens propre comme au figuré, la nourriture est tellement pas cher la bas !) On en fait très régulièrement depuis, je vous mets la recette très rapidement ! C’est hyper facile à faire et mon dieu que c’est bon 😵 Après avoir bien mangé et bien bu, let’s go pour la première visite de temple ! (La première d’une longue série !) On fini notre journée au “Wat Intharawihan” où on peut voir le fameux bouddha couché. Et waouh ! La classe ! Il est gigantesque ! En plus c’était la fin de journée, on a donc eu la chance de voir le temple s’illuminer au fil de la nuit qui tombe. Deuxième jour  De loin ma journée préférée du séjour ! On a passé une bonne partie de la journée au Chatuchak Market, un marché immense, dont on a pas du tout assez d’une journée pour faire le tour. Mais c’était incroyable ! Le marché est remplie de toute petites allées remplis de marchands qui vendent absolument tout !  Pour le midi, vous avez le choix ! Du poisson, de la viande, des légumes… et des fruits tout frais ! On a goûté un sorbet à la noix de coco, le meilleur que j’ai jamais mangé. Après manger, on continue la journée après la visite d’un temple qui surplombe la ville. La vue de la haut était magnifique, et offre quand même des panoramas hyper étonnants ( des Temples en or brillant au milieu de bidonville et d’immeubles hyper modernes) En redescendant du temple, on monte dans un petit bateau qui longe le fleuve pour se rendre à la maison de Jim Thompson  La maison de Jim Thompson, c’est un très joli endroit. De beaux jardins, de beaux bâtiments, et une visite qui retrace la vie de ce bon vieux Jim. (Notamment sa collection d’œuvre d’art et son rôle dans l’industrie de la soie)  Troisième jour Pour ce troisième et dernier jour, nous avons pris le bateau pour nous rendre au Palais Royal. C’est l’ancien palais du roi, et ce qu’on peut dire c’est qu’il avait quand même un peu des goûts de luxe : un palais de 29 hectares, composé de pleins de bâtiments différents (et très bling bling). Mais en tout cas, ça donne lieu à une magnifique visite entre les bâtiments, fresques, faïences et autres sculptures !  Ça y’est, notre petit tour de Bangkok se termine… c’est une ville qui bouge beaucoup et que j’ai trouvé très agréable (mais très très polluée…) malgré le peu de temps que j’y ai passé. Maintenant, direction Chiang Mai ! Pour rejoindre cette ville de Thaïlande du nord, nous avons pris le train de nuit, et j’ai mais tellement aimé ça. T’es tout seul dans ton petit lit, derrière ton rideau, avec un bon livre et le paysage incroyable qui défile. Vraiment, c’était exceptionnel, et, contre toute attente, j’ai carrément bien dormi !  La suite de l’aventure se fera dans un post sur Chiang Mai (si vous hésitez à y aller, n’hésitez pas, c’est absolument exceptionnel comme endroit). A bientôt pour de nouvelles aventures !

Pain d'épices

Pain d'épices

     Il existe de nombreuses variétés de pain d'épices et autant de villes tant en France qu'à l'étranger qui peuvent s'enorgueillir de mettre en avant cette spécialité.Reims, Sens, l'Alsace, l'Allemagne (Ulm), l'Angleterre offrent toutes un pain d'épices dont les recettes sont parfois très différentes. La base toutefois, reste unique : une farine, du miel et des épices.Le pain d'épices de Dijon se distingue essentiellement par le recours à la farine de blé alors que les autres sont très souvent faits à base de farine de seigle.Le pain d'épices est plus que millénaire ; si des traces de pain de sésame au miel sont connues et répertoriées en Egypte antique, Rome mettait aussi à sa table des préparations faites de  pâtes frites au miel. Le pain d'épices tel que nous le connaissons en occident viendrait quant à lui de l'extrème-orient et l'on avance l'hypothèse qu'il descendrait en droite ligne d'un pain/gâteau chinois (le mi-kong), pain dont la réputation de très longue conservation aurait séduit les troupes du terrible Gengis Khan.  Ce pain aurait cheminé à travers le continent avant d'échouer au Moyen-Orient. De là, des Croisés le rapportèrent dans les Flandres et la jeune comtesse de Flandres et d'Artois, également duchesse de Bourgogne, Marguerite de Flandres aurait apporté cette préparation à Dijon, siège du duché.         Du fond de sa retraite du château de Germolles ( Saône-et-Loire), notre bonne duchesse nous a transmis cette spécialité qui fait encore la renommée de notre bonne vieille ville de Dijon.Jusque dans les années cinquante, la région comptait plus de quarante artisans "pain-d'épiciers". Aujourd'hui, seules deux maisons ont survécu : "Mulot et Petitjean" et "Auger".Personnellement moi, c'est ma madeleine de Proust. Entrer dans la boutique sans âge de Mulot et Petijean, contempler les boiseries anciennes et pâtinées, marcher de la pointe des pieds sur le carrelage coloré et sentir.... sentir cette odeur si caractéristique de "notre" pain d'épices. L'anis et l'anis étoilé parfument la pâte du pain d'épices de Dijon. Quel tourbillon de parfums, d'odeurs, de formes.....J'ai toujours été impressionné par les monstrueux "pavés de santé", ces pièces rectangulaires de plus de six kilos que l'on détaillait et vendait au poids. Nous allions fort souvent en acheter pour les grand- tantes, car au delà de la gourmandise, le pavé de santé était appelé ainsi car on lui prêtait une vertu indéniable : " ça fait aller " !!!!!!!!Les pains fourrés de confiture d'orange, les nonnettes, les glacés minces, les sujets .......Le goût de mon enfance ? oui, une tartine de pain d'épices plutôt sec, beurré et trempé dans un cacao au retour d'une partie de neige au pied des vignes du plateau de Chenôve, tout ça les pieds collés contre le radiateur de la salle à manger !Je fais encore régulièrement du pain d'épices sans toutefois chercher à égaler mon bon vieux pavé de santé. La recette diffère en tous points mais le goût est là. Je vous propose mon pain d'épices.Pour deux pains il faut : ( vous êtes prévenus, c'est une bombe calorique )

Crevettes mijotées au chorizo et brochettes de ravioli poêlés - Rome (2) - Les petits plats de Béa

Crevettes mijotées au chorizo et brochettes de ravioli poêlés - Rome (2) - Les petits plats de Béa

Cette belle recette, se prépare rapidement. Elle permet de se faire plaisir en restant à peine 20 minutes devant son fourneau. Pour une fois le jour où je l'ai préparée, le matin, j'étais partie travailler sans savoir ce que j'allais faire à manger le...

Galette à la normande : poireau camembert - Normandie (3) Veules les Roses - Les petits plats de Béa

Galette à la normande : poireau camembert - Normandie (3) Veules les Roses - Les petits plats de Béa

Pour cette recette réalisée un soir après une journée de travail, j'ai opté pour des galettes toutes prêtes. Elles sont très bonnes, réchauffer avec un peu de beurre dans une poêle crêpière. Ca permet de gagner beaucoup de temps et de ne pas en avoir...

De la caille farcie à la normande - La recette authentique

De la caille farcie à la normande - La recette authentique

De la caille farcie à la normande Ingrédients : 3 cailles, gras de porc, 1 pomme, 1 oeuf de caille,  Calvados, 2 càs de crème...

Cailles aux deux fruits d'automne

Cailles aux deux fruits d'automne

Plus petites que les perdrix, petit gibier à plumes, je vous présente les cailles ! Ces petits oiseaux migrateurs sont très recherchés pour leur chair fine. Malheureusement, la majorité des cailles que l'on trouve sur le marché sont issues de l'élevage ou coturniculture. J'aime bien proposer ces petits oiseaux pour des

Nos recettes faciles de lapin, volaille et petit gibier

Nos recettes faciles de lapin, volaille et petit gibier

Lapin à la moutarde, poulet basquaise, parmentier de canard, coq au vin, escalope de dinde au curry, chapon à la normande, cailles aux marrons... Découvrez notre sélection de recettes pour cuisiner les volailles, le lapin et le petit gibier.

Poulet Vallée d'Auge (pas à pas en photos)

Poulet Vallée d'Auge (pas à pas en photos)

Poulet Vallée d'Auge (pas à pas en photos) Une recette toute simple de cuisine familiale normande pour le concours de la Bataille-Food # 22 sur le thème de « La ferme s'invite chez vous pour Pâques » avec comme ingrédients imposés un animal de la ferme et des produits de saison. Alors pour ceux qui ne connaissent pas encore ce concours, il a été créé par Jenna du blog « Bistrot de Jenna » et c'est juste pour le plaisir de cuisiner et de partager ses recettes. En effet, le gagnant choisit le thème et les ingrédients imposés pour le prochain défi. Le mois dernier, c'est Stéphanie du blog « Cuisine moi unmouton » qui a choisi Adeline du blog « Cook'n blog » pour décider du thème de cette Bataille-Food.

Blé et maïs à la normande

Blé et maïs à la normande

Blé et maïs à la normande Tout le monde connaît le blé qui change des pâtes ou du riz (Ebly, pour ne pas le citer ! Ou un équivalent d'une autre marque) mais ici, il s'agit de perles de blé et de maïs. En effet, sur l'emballage, on nous promet un mélange de ces deux céréales qui rend plus ludique le fait de manger du blé (plutôt qu'en forme de blé) et du maïs (plutôt qu'en grain). Alors, vu qu'à la normande le blé est excellent c'est cette recette que j'ai décidé de faire ici car en plus elle est très rapide à préparer...

Cailles farcies au jambon de Parme, pommes au four - Le Palais des Saveurs

Cailles farcies au jambon de Parme, pommes au four - Le Palais des Saveurs

Délicieux plat de fête du livre "Noël" 50 best. ça faisait des années que je n'avais plus mangé de cailles! Et cette recette change de...

Cailles au four - Les plaisirs de la bouche

Cailles au four - Les plaisirs de la bouche

Ingrédients: 6 cailles 50 cl de fond de veau huile d'olive Beurre sel,poivre Préparation: Préchauffez le four à 200°c Déposez les cailles dans leurs plat de cuisson Badigeonnez les d'huile à l'aide d'un pinceau Salez et poivrez On peut aussi déposer dessus...

Dos de cabillaud aux écailles de chorizo - Shukar Cooking

Dos de cabillaud aux écailles de chorizo - Shukar Cooking

Pour 5: 5 dos de cabillaud 20 tranches de chorizo fort ou doux 2 ou 3 citrons Chauffer le four à 200° Trancher les citrons en fines lamelles. Dans un plat allant au four disposer une couche de lamelles de citron. Poser les cabillauds et disposer dessus...

Filet de Bar en Ecailles de Courgette - La Cuisine des  Jours...

Filet de Bar en Ecailles de Courgette - La Cuisine des Jours...

Dans la continuité de mes recettes d’escapades normandes, profitant des produits de la mer, je me suis laissé aller à certaines recettes plus diététiques que d’autres. La chaire ferme du bar ou loup de mer, permet une parfaite tenue, autorisant cette...

Filet de poulet aux écailles de poire et velouté de topinambour

Filet de poulet aux écailles de poire et velouté de topinambour

Filet de poulet,volaille,ballottine,recette de chef,topinambour,poire,crème,brunoise, philippe Etchebest,chocolat,saveur gourmande, plat de fêtes,étoile de badiane

Boeuf braisé à la Normande - Ma p'tite cantine

Boeuf braisé à la Normande - Ma p'tite cantine

Je sais qu'avec les températures qu'on a actuellement, ce n'est pas trop le moment de manger des plats mijotés ! alors comment cuisiner le...