Rillettes de hareng fumé  - Les petits plats de Béa

Rillettes de hareng fumé - Les petits plats de Béa

Depuis longtemps je collecte des recettes au fil de mes lectures. Maintenant elles filent plutôt dans mes favoris, mais auparavant, je prenais des notes ou je les imprimais. Bien souvent elles finissaient dans mon grand panier et je les oubliais. Dernièrement...

Les recettes de cuisine similaires à "Rillettes de hareng fumé - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

Vous vous intéressez aux cocottes en fonte, mais vous restez perplexe quant à l’idée d’en acheter une. Pourtant, c’est un ustensile de cuisine qui a conquis plusieurs personnes en raison ses nombreux atouts. C’est en effet une cocotte qui permet de faire de bons petits plats et de cuire rapidement les aliments. Elle présente de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Nous apporterons plus de détails dans la suite de cet article. Une cocotte en fonte, c’est quoi ? La cocotte en fonte fait désormais partie des indispensables d’une cuisine. Elle est semblable à une marmite et dispose d’un couvercle et des poignées. Comme son nom l’indique, sa matière de base est la fonte. Elle est adaptée pour la cuisson des aliments sur braise, sur table de cuisson ou encore au four. Comme la plupart de ses semblables, cet ustensile de cuisine peut être utilisé pour mijoter ou pour braiser des viandes et des légumes. Elle est disponible sous différentes formes et avec des couleurs tout aussi variées. À ce sujet, les modèles ovales et ceux ronds sont les plus répandus. Les avantages Les raisons qui motivent les utilisateurs à se procurer cet ustensile de cuisine sont assez nombreuses. La cocotte en fonte est avant un outil polyvalent. Elle peut être utilisée sur les feux de cuisson et même au four. Elle permet aussi de garder au chaud un aliment après cuisson. Vous pouvez laisser vos aliments déjà cuits dans la cocotte pendant plusieurs heures avant de les servir sans craindre qu’ils se refroidissent. On peut comprendre pourquoi cet accessoire est si apprécié du public. En plus, elle résiste aux températures élevées et à l’effet du lave-vaisselle grâce à l’épaisseur de la fonte et l’émaillage interne. Outre sa résistance, la cocotte en fonte permet également de cuire une large gamme d’aliments. De plus, c’est un ustensile de cuisine increvable lorsqu’il est bien entretenu et utilisé normalement. De ce fait, son achat constitue un investissement rentable. Par ailleurs, la cocotte à fonte favorise une cuisson homogène et savoureuse des aliments. Un autre avantage de cet équipement de cuisine, c’est qu’il ne se corrode pas et ne perd pas non plus ses caractéristiques, et ce, même s’il passe au lave-vaisselle. Toutefois, il est recommandé de laver cette cocotte avec un produit non abrasif et une éponge douce, puis de la rincer à l’eau chaude. Les inconvénients     Malgré les nombreux avantages de la cocotte en fonte, elle présente quelques inconvénients. Son utilisation demande de prendre plusieurs précautions. En effet, il n’est pas facile de faire une cuisson à sec avec cet équipement, à moins que vous ajoutiez de la matière grasse et un peu d’eau. Aussi, elle ne supporte pas la montée brusque de la température de cuisson. L’idéal serait de cuire vos aliments en montant progressivement l’intensité de la source de chaleur. La fonte étant une matière très fragile, il faut donc éviter de faire tomber votre cocotte. Par ailleurs, l’intérieur et l’extérieur de la cocotte en fonte ne doivent pas être grattés pendant son lavage. Pour cette raison, il est conseillé de la tremper dans de l’eau chaude pour enlever les aliments collés à sa paroi interne, car elle n’est pas antiadhésive. Aussi, le poids du couvercle de certains modèles peut aller jusqu’à plusieurs kilogrammes. Il faut donc bien vérifier ce détail lors de l’achat. En définitive, la cocotte en fonte est un bon équipement de cuisine qui permet non seulement de cuire rapidement les aliments, mais aussi de les préserver des contaminations. C’est un équipement de grande qualité avec moins de risque pour la santé.

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

On les ajoute aux smoothies, aux yaourts et aux céréales chaudes. Ils sont présentés comme un super aliment et sont devenus si populaires qu’on peut les acheter à peu près partout, y compris dans les chaînes d’épicerie et les grandes surfaces. À quel point ce super-aliment est-il super ? Dans cet  article nous éclaircissons   les multiples  bienfaits de cette petite graine croquante pour la santé. Que sont les graines de chia et où sont-elles cultivées ? Même si ce n’est que récemment que les graines de chia sont devenues un élément populaire de l’alimentation courante, elles existent depuis très longtemps. Ce sont les graines d’une plante appelée Salvia hispanica, qui est cultivée en Amérique centrale. En regardant son histoire, nous avons appris que la cuisine maya et aztèque utilisait régulièrement des graines de chia. Aujourd’hui, elles sont cultivées un peu partout dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend les graines de chia si puissantes ? Pour une quantité relativement faible de calories, vous obtenez une tonne de nutriments. Bien que le concept de super-aliment soit un peu controversé car l’ajout d’un seul aliment dans votre régime alimentaire ne va pas changer votre vie entière,  l’ajout des graines de chia apporte une valeur nutritive que peu d’autres aliments peuvent égaler. Même les données nutritionnelles les plus élémentaires nous ont impressionnés. Selon l’étiquette, une portion de deux cuillères à soupe ajouterait 4 grammes de protéines, 11 grammes de fibres et 9 grammes de graisses à votre smoothie ou à votre gruau. Pour mettre ces chiffres en perspective, une pomme moyenne contient un peu moins de cinq grammes de fibres et un œuf six grammes de protéines. En outre, une portion vous apportera 18 % de l’apport recommandé en calcium ainsi que 30 % de l’apport en manganèse et en magnésium. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car vous consommerez également du zinc, du potassium, du phosphore et les vitamines B1, B2 et B3. Il faut aussi parler des antioxydants. Les graines de chia contiennent de la myricétine, de la quercétine, du kaempférol et de l’acide chlorogénique. Ces nutriments sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anticancéreux dans l’organisme, et la quercétine peut également améliorer la fonction immunitaire. Elles présentent également l’une des plus fortes concentrations d’acides gras polyinsaturés, en particulier d’acides gras oméga-3 sous forme d’acide alpha-linolénique (ALA). Ces acides gras se trouvent dans les tissus qui composent le système nerveux central et jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiaques, du cancer, des maladies auto-immunes et inflammatoires. Cela étant dit, il est important de savoir que les graines de chia ne contiennent pas la meilleure forme d’oméga-3 pour l’organisme. Comme beaucoup de sources végétales, elles apportent de l’ALA, mais pas de DHA. Le DHA est important pour la santé du cerveau et pour en bénéficier, vous devrez également consommer des poissons gras comme le saumon ou discuter avec votre médecin de l’ajout d’un supplément d’oméga-3 de haute qualité. La consommation de graines de chia peut également favoriser un bon fonctionnement intestinal, diminuer les niveaux de cholestérol et de glucose dans le sang et réduire l’incidence des maladies associées au syndrome métabolique. Comment consommer les graines de chia L’un des grands avantages des graines de chia est qu’il n’en faut pas beaucoup pour obtenir des bienfaits nutritionnels. La portion standard est d’une cuillère à soupe. L’utilisation des graines de chia ne peut être limitée que par l’imagination, le site Mesgrainesdechia regroupe un bon nombre de recettes que vous pouvez essayer, vous pouvez  mettre ces fabuleuses graines dans de nombreux plats tels que les smoothies, les flocons d’avoine, le kéfir, saupoudrées sur des légumes grillés, et pour faire du pudding. Vous pouvez également utiliser les graines de chia ou la farine de graines de chia lors de la cuisson au lieu de la farine de blé. Les graines de chia jouent un rôle intéressant lorsqu’elles sont ajoutées à un liquide : elles l’absorbent et se transforment en une version légèrement gélatineuse et plus volumineuse. Cela est dû à une fibre spécifique qu’elles contiennent.  Elle est appelée mucilage et a la capacité de retenir 27 fois son poids en eau. Pour cette raison, vous pouvez les utiliser pour faire un pudding si vous les laissez reposer dans du lait d’amande pendant la nuit. Elles sont également un excellent substitut aux œufs, en raison de leur forme gélifiée. En général, pour manger plus de graines de chia, il est préférable de les ajouter aux aliments que vous mangez déjà. C’est une option durable car elle ne nécessite pas un changement énorme de la routine ou une préparation supplémentaire des aliments. Il convient également de vous mettre en garde : les produits achetés en magasin qui contiennent des graines de chia peuvent ne pas être aussi sains, et les boissons additionnées de graines de chia contiennent souvent du sucre ajouté.

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Millet de courge

Millet de courge

Encore une fois, un dessert qui n'est pas sans faire remonter de bons souvenirs.Les courges plantées au bout du champ de patates qui courraient au grand désespoir de "la" tante Simone........ et quelles courges( en Bresse, celle de Papa, on prononce "Keudje" ) Une ferme bressanne avec son "sevron" ( avancée du toit ) où séchaient les "panouilles ed'treuki" ( les épis de maïs ).Gardées longtemps dans la "petite cave", elles nous promettaient un de nos desserts favoris et réellement bressan. Un plat que Maman avait appris avec ma Tante et dont elle nous régala toute notre enfance, et plus encore.Chez nous la courge est le nom générique pour tous les potirons et autres potimarrons. On utilise indifféremment le "Rouge d'Étampes", le "Gros de Paris", le "Galeux d'Eysines", ... la liste est longue. Il faut de toute façon choisir un fruit bien mûr à la chair orange vif et très ferme. Le millet est un dessert facile à faire, bon marché et rapide à préparer. 

Salade de hareng fumé, pommes de terre et asperges vertes  - Les petits plats de Béa

Salade de hareng fumé, pommes de terre et asperges vertes - Les petits plats de Béa

En ce moment, le temps est pratiquement estival dans le nord et donne envie de renouer avec les salades composées. C'est dans ces conditions que cette salade a été concoctée. Elle se prépare rapidement et simplement. J'ai utilisé des harengs fumés doux,...

Couteaux gratinés au beurre de menthe et citron - Les petits plats de Béa

Couteaux gratinés au beurre de menthe et citron - Les petits plats de Béa

Je vous ai déjà proposé des couteaux à la crème de chorizo ou des couteaux à la marinière mais la recette que je vous propose aujourd'hui est de loin notre préférée. Subtilement parfumés de menthe et de citron ces couteaux sont un vrai régal. Pour 2 personnes...

Filet de boeuf en croute au pesto de céleri - Les petits plats de Béa

Filet de boeuf en croute au pesto de céleri - Les petits plats de Béa

J'avais depuis longtemps envie de cuisiner un bon filet de b?uf en croute. La confection du pesto de céleri qui le parfume a été le déclencheur. J'avais envie de le tester mais pas de l'associer à des pâtes comme on les fait souvent pour ce type de préparation....

Bûche au caramel beurre salé et pommes rôties - Les petits plats de Béa

Bûche au caramel beurre salé et pommes rôties - Les petits plats de Béa

La publication peut paraître longue mais cette recette est simple et le résultat est excellent. Même si c'est une bûche pâtissière, avec de la crème fraîche, elle reste légère et peut être proposée même après un repas copieux. Elle est subtilement parfumée...

Confit de canard caramélisé en sauce Teriyaki au gingembre

Confit de canard caramélisé en sauce Teriyaki au gingembre

La sauce teriyaki est un classique de la cuisine japonaise, utilisée en marinade mais aussi en sauce, pour la viande et le poisson. Là, j'ai préparé cette version parfumée au gingembre frais pour mes cuisses de confit de canard. C'est un petit plat gourmand que l'on peut servir en entrée ou en plat principal. Étant très parfumé et sucré grâce au vinaigre de riz et au miel, il est inutile d'envisager des doses astronomiques de canard confit. Trois cuisses me semblent raisonnables pour 4.

Assiette de filets de hareng fumés

Assiette de filets de hareng fumés

Voilà plutôt une suggestion qu'une recette à proprement parler. J'ai choisi des filets de harengs doux et "nature", fumés au bois de hêtre puis conditionnés sous vide. Pour une entrée, je me limite à un filet de hareng par personne mais pour un repas complet, j'en ai servi 2. J'avais fait cuire mes pommes de terre en robe des champs et la betterave le matin à l'avance.

Idée de fêtes : Rillettes de Saumon et Truite Fumée

Idée de fêtes : Rillettes de Saumon et Truite Fumée

Bonjour!! Et bonne année!!! Voici une petite recette qui a garni nos canapés de fêtes ces derniers jours. Une recette toute simple mais délicieuse, mêlant du saumon à de la truite fumée, avec juste…

Filet mignon de porc à la sauce soubressade

Filet mignon de porc à la sauce soubressade

Filet mignon de porc à la sauce soubressade Une autre façon de déguster la soubressade en repas et non pas juste en apéritif. En effet, ici le filet mignon de porc s'accorde parfaitement bien avec les saveurs de la soubressade qui a la texture idéale pour constituer une sauce bien parfumée. Nous on l'a accompagnée de tagliatelles fraîches qui ne nécessitent que deux minutes de cuisson juste avant de passer à table mais on peut tout à fait les remplacer par des pommes de terre vapeur.

Salade de betteraves, hareng fumé doux et crevettes

Salade de betteraves, hareng fumé doux et crevettes

On démarre la semaine avec une salade tendance nordique … J’ai en ce moment de belles betteraves dans mon panier de légumes, ça tombe bien, j’adore ça !! Mais il faut savoir se re…

Rillettes de thon au sésame sur toasts de radis noir - Recettes vertes pour cordons bleus

Rillettes de thon au sésame sur toasts de radis noir - Recettes vertes pour cordons bleus

De délicieuses rillettes de thon parfaites pour l'apéro ! Des saveurs un peu exotiques grâce à l'huile et aux graines de sésame, pour ma part parfumées au yuzu (mais ce petit luxe est vraiment facultatif, ces rillettes seront très bonnes sans cela). Très...

Filet d’omble chevalier et sa sauce au persil - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Filet d’omble chevalier et sa sauce au persil - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Ingrédients : pour 2 personnes 2 filets d’omble chevalier avec leur peau 1 bouquet de persil plat 100 ml de crème fraiche liquide entière 1 échalote 1 cuillerée à café de fumet de poisson déshydraté 100 ml de vin blanc sec 1 cuillerée à soupe de vinaigre...

Rillettes de crabe - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Rillettes de crabe - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

La recette originale est « Blinis aux rillettes de crabe » du blog cuisine simple et facile – http://cuisinesimple67.canalblog.com Ingrédients : pour 2 à 3 personnes 1 boite de chair de crabe (130 g égouttés) 80 g de fromage frais (type Saint Morêt ou...

Rillettes de hareng et tomates séchées - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Rillettes de hareng et tomates séchées - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Rillettes de hareng et tomates séchées Recette du blog « Mon p’tit coin gourmand » - http://monptitcoingourmand.blogspot.fr Ingrédients : pour 6 personnes 200 g de filets de harengs fumés doux 1 ou 2 petites échalotes 8 pétales de tomates séchées Ciboulette...

Quenelles au comté

Quenelles au comté

Quenelles "maison" parfumées au comté, une recette facile et délicieuse qui plait au plus grand nombre à faire avec ou sans Thermomix