Le gigot qui pleure - Les petits plats de Béa

Le gigot qui pleure - Les petits plats de Béa

Ce gigot est cuit au four directement posé sur la grille, avec sous lui un plat rempli de légumes coupés en fines tranches et qui cuisent en même temps que le gigot en recevant sur eux les gouttes de jus de cuisson de la viande et en prennent ainsi l'arôme....

Les recettes de cuisine similaires à "Le gigot qui pleure - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Bien manger, c’est une sacré organisation ! Entre le travail, le sport, les sorties … le temps de cuisiner en semaine se réduit considérablement et on tombe vite dans la facilité. Pour ma part, je dois en plus me cuisiner des plats pour le midi, n’ayant pas de cantine ou de quoi cuisiner sur mon lieu de travail, et n’ayant pas une folle envie de manger des sandwichs tous les midis. Je fais aussi du sport plusieurs soir par semaine, et il m’est souvent impossible niveau timing de rentrer du travail, cuisiner, manger, et partir au sport. Donc, plutôt que de manger un plat de pâte au fromage râpé, je me suis mise au meal prep !  Mais qu’est ce que c’est ? Le meal prep vient de l’anglais « meal » qui signifie repas et « prep » pour préparation, Ou autrement dit l’art de préparer ses repas en amont.  Voilà comment ça se passe à la maison :  Durant la semaine, je prépare mes menus pour la semaine suivante. J’essaye de réduire la viande et le poisson au maximum, je prévois donc en général un seul repas dans la semaine avec de la viande ou du poisson. Si le plat est long à faire, je le prévois en début de semaine pour le cuisiner le week end, sinon je le prévois en milieu de semaine et vais chercher la viande le jour J chez mon boucher. Je fais aussi attention avec le poisson, et ne mange pas de poisson d’origine Norvège par exemple.  Pour le reste de la semaine, je passe en revue les légumes de saisons et essaye de prévoir les plats en fonction. (Pas toujours facile sachant que j’ai vraiment du mal avec 95% des légumes d’hiver !  😉 ) Nous sommes 2 à la maison, et je sais qu’un gros potiron nous fait 2 repas : je prévois donc 2 recettes à base de potiron Pareil pour les sachets de pomme de terre, ou toutes ces choses en grandes quantité qui peuvent servir pour plusieurs repas.  Je trouve ça pratique car il est plus facile pour moi de trouver des idées de recettes autour d’un aliment particulier, et cela évite également le gaspillage.  Pour faire mon menu, je me sers d’un tableau Excel tout simple, ou je note mes recettes pour chaque midis et chaque soirs de la semaine, et ou je note tous les ingrédients dont j’ai besoin, ainsi que les quantités. Ci-dessous mon tableau si vous voulez vous en servir ! Je prends ensuite ma liste et la compare avec tout ce que j’ai dans mes placards : encore une fois on évite le gaspillage ! J’achète seulement ce dont j’ai besoin.  Vient le temps de la cuisine ! (Enfin !) Une fois les courses faites, je me réserve en général le dimanche après-midi pour cuisiner.  La aussi, question d’organisation. On commence par les aliments qui prennent le plus de temps à cuire, et on se pose les bonnes questions : Combien de plats vont aller au four ? Pour combien de temps ? Est ce que plusieurs plats nécessitent les mêmes ingrédients ? Si c’est le cas, je fais en sorte de les préparer en même temps.  Je privilégie les quiches, tartes, et autres plats qui se conserve quelques jours. Mais vous pouvez aussi prévoir d’autres plats qui se gardent un peu moins bien. Dans ce cas, préparez tous vos ingrédients (épluchez vos carottes, découpez vos courgettes,…) et faites cuire le tout au dernier moment ! Vous aurez ainsi gagné un temps très précieux de préparation. En général, je prévois les repas du soir pour 3 personnes : ainsi, il me reste une portion pour le midi! En plus de gagner du temps, cela m’évite de trop me creuser la tête pour trouver 2 fois plus de recettes. Il est temps ensuite de ranger vos préparations ! C’est la qu’il vous faut des boites. De nombreuses boites. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur, si votre plat est prévu pour la fin de semaine et que vous n’avez pas envie qu’il se détériore. Pensez à étiqueter vos boites, avec le nom de votre plat, le jour à laquelle vous souhaitez le manger, et la date à laquelle vous l’avez préparé.  Ainsi, plus de casse-tête durant la semaie! Vous sortez votre petite boîte, vous réchauffez, vous assaisonnez si besoin, et vous dégustez. Le grand luxe quoi ! Et encore une fois , les soirs où on a pas trop de temps, c’est tellement plus simple et plus sain que de ce faire un plat rapidos. Le meal prep est également super pour les petits déjeuners ! Vous n’avez pas le temps de prendre un petit déjeuner ? Vous mangez un gros bol de céréale rapidement ? Préparez à l’avance vos barres de céréales, vos galettes pour le matin. Comme ça, un petit déjeuner de chef chaque matin!  Et vous, êtes vous adeptes du « meal prep » ? 

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

Vous vous intéressez aux cocottes en fonte, mais vous restez perplexe quant à l’idée d’en acheter une. Pourtant, c’est un ustensile de cuisine qui a conquis plusieurs personnes en raison ses nombreux atouts. C’est en effet une cocotte qui permet de faire de bons petits plats et de cuire rapidement les aliments. Elle présente de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Nous apporterons plus de détails dans la suite de cet article. Une cocotte en fonte, c’est quoi ? La cocotte en fonte fait désormais partie des indispensables d’une cuisine. Elle est semblable à une marmite et dispose d’un couvercle et des poignées. Comme son nom l’indique, sa matière de base est la fonte. Elle est adaptée pour la cuisson des aliments sur braise, sur table de cuisson ou encore au four. Comme la plupart de ses semblables, cet ustensile de cuisine peut être utilisé pour mijoter ou pour braiser des viandes et des légumes. Elle est disponible sous différentes formes et avec des couleurs tout aussi variées. À ce sujet, les modèles ovales et ceux ronds sont les plus répandus. Les avantages Les raisons qui motivent les utilisateurs à se procurer cet ustensile de cuisine sont assez nombreuses. La cocotte en fonte est avant un outil polyvalent. Elle peut être utilisée sur les feux de cuisson et même au four. Elle permet aussi de garder au chaud un aliment après cuisson. Vous pouvez laisser vos aliments déjà cuits dans la cocotte pendant plusieurs heures avant de les servir sans craindre qu’ils se refroidissent. On peut comprendre pourquoi cet accessoire est si apprécié du public. En plus, elle résiste aux températures élevées et à l’effet du lave-vaisselle grâce à l’épaisseur de la fonte et l’émaillage interne. Outre sa résistance, la cocotte en fonte permet également de cuire une large gamme d’aliments. De plus, c’est un ustensile de cuisine increvable lorsqu’il est bien entretenu et utilisé normalement. De ce fait, son achat constitue un investissement rentable. Par ailleurs, la cocotte à fonte favorise une cuisson homogène et savoureuse des aliments. Un autre avantage de cet équipement de cuisine, c’est qu’il ne se corrode pas et ne perd pas non plus ses caractéristiques, et ce, même s’il passe au lave-vaisselle. Toutefois, il est recommandé de laver cette cocotte avec un produit non abrasif et une éponge douce, puis de la rincer à l’eau chaude. Les inconvénients     Malgré les nombreux avantages de la cocotte en fonte, elle présente quelques inconvénients. Son utilisation demande de prendre plusieurs précautions. En effet, il n’est pas facile de faire une cuisson à sec avec cet équipement, à moins que vous ajoutiez de la matière grasse et un peu d’eau. Aussi, elle ne supporte pas la montée brusque de la température de cuisson. L’idéal serait de cuire vos aliments en montant progressivement l’intensité de la source de chaleur. La fonte étant une matière très fragile, il faut donc éviter de faire tomber votre cocotte. Par ailleurs, l’intérieur et l’extérieur de la cocotte en fonte ne doivent pas être grattés pendant son lavage. Pour cette raison, il est conseillé de la tremper dans de l’eau chaude pour enlever les aliments collés à sa paroi interne, car elle n’est pas antiadhésive. Aussi, le poids du couvercle de certains modèles peut aller jusqu’à plusieurs kilogrammes. Il faut donc bien vérifier ce détail lors de l’achat. En définitive, la cocotte en fonte est un bon équipement de cuisine qui permet non seulement de cuire rapidement les aliments, mais aussi de les préserver des contaminations. C’est un équipement de grande qualité avec moins de risque pour la santé.

Aiguillettes de poulet au four au riz et aux légumes - sucreetepices.over-blog.com

Aiguillettes de poulet au four au riz et aux légumes - sucreetepices.over-blog.com

Aujourd'hui je vous propose un plat complet, très facile et rapide à préparer. J'avais acheté un mélange de 3 riz et j'avais envie de le cuire au four, en même temps avec la viande et les légumes pour qu'il profite de leurs jus. Nous avons bien aimé le...

Gigot des milles et une nuit, semoule et légumes - Les petits plats de Béa

Gigot des milles et une nuit, semoule et légumes - Les petits plats de Béa

Vous avez sûrement déjà entendu parler du gigot de 7 heures. C'est une cuisson longue et douce au four, qui confit la viande et la rend bien tendre. Ici on est sur ce type de préparation en version orientale, parfumée d'épices et de fruits séchés. En...

Pot au feu en cocotte au four - Les petits plats de Béa

Pot au feu en cocotte au four - Les petits plats de Béa

Le pot au feu est un plat emblématique de la cuisine d'hiver. La cuisson de celui que je vous propose aujourd'hui est complètement revisitée pour le plus grand bonheur des papilles. Les légumes et la viande cuisent lentement dans une marmite en terre...

Lasagnes mixtes viande - légumes - Line Lisbonne Et Cie

Lasagnes mixtes viande - légumes - Line Lisbonne Et Cie

C'est une version personnelle des "Lasagne al forno" composée d'une sauce bolognaise mijotée au boeuf haché, de béchamel et de légumes. Pas de mozzarelle pour ce plat gratiné au four qui est assez riche mais succulent. 

Suprêmes de poulet à basse température & Sauce Chocolat épicée

Suprêmes de poulet à basse température & Sauce Chocolat épicée

La cuisson des blancs de poulet à basse température est une découverte que je réutiliserai et que je vous recommande. La viande, tout juste saisie au wok, cuit longtemps et doucement au four. La sauce au chocolat épicée est également une nouvelle expérience gustative très concluante ! J'ai accompagné mon plat de riz thaïlandais aux amandes et de légumes cuits à l'étouffé.

Tian de légumes d'été

Tian de légumes d'été

Le principe du tian de légumes est de faire cuire, au four, des légumes coupés en tranches fines jusqu'à ce qu'ils soient "confits" dans leur jus et dans l'huile. On en trouve de nombreuses versions mais j'ai opté ici pour un plat sans fromage, pour accompagner une omelette. Je l'ai proposé avec un riz blanc.

Aubergines farcies viande-légumes

Aubergines farcies viande-légumes

Vous pouvez choisir le type de viande qui vous convient ( poulet, veau, boeuf, mouton) mais je vous conseille de choisir une viande maigre pour obtenir un plat plus léger. La préparation est un peu longue car on procède en plusieurs phases : cuisson des légumes, de la viande et enfin la cuisson au four. Il faut avoir du temps mais cela en vaut la peine ! De plus, on peut tout préparer à l'avance et cuire ou réchauffer au four au dernier moment.

Chou-fleur et brocoli rôtis au sarrasin - Les Papilles de Karen

Chou-fleur et brocoli rôtis au sarrasin - Les Papilles de Karen

Voici une méthode de cuisson vers laquelle je me tourne de plus en plus pour les légumes d’hiver (courges, choux, légumes oubliés,…) : la cuisson au four. En les faisant rôtir au four, je trouve que les arômes sont bien concentrés puis les légumes sont...

Aubergines au four - Délice et Saveur de Nath

Aubergines au four - Délice et Saveur de Nath

Avec le soleil bien présent ici depuis plusieurs semaines, on a bien envie de bons légumes. Les jolies couleurs de ce plats nous font saliver.....miam, quel bonheur..... Cette recette accompagnera aussi bien vos viandes grillées à la plancha, au barbecue...

Légumes rôtis au four

Légumes rôtis au four

Légumes rôtis au four Une recette simple et rapide à faire qui permet d’accompagner au choix des viandes ou poissons grillés.

Légumes farcis à la viande hachée au four

Légumes farcis à la viande hachée au four

Légumes farcis à la viande hachée au four Une recette classique facile et rapide à faire surtout si en plus vous êtes malin et vous en profitez pour recycler des restes dans le hachis (c'est pour cela que la recette a été inventée par nos grands-mères pour éviter le gaspillage!). Bien entendu à vous de mettre les légumes préférés de vos enfants (généralement les pommes de terre!) et ceux qu'ils détestent (chez moi c'est les courgettes mais ils en mangent sans le savoir dans les hachis justement et se resservent plusieurs fois donc ils les trouvent bonnes! C'est juste une question de dosage et de présentation) mais rajoutez aussi des poivrons ou des légumes aux couleurs ou formes variés pour rendre votre plats plus appétissant.

Petits légumes farcis à la provencale

Petits légumes farcis à la provencale

Préparation: 30 mn Cuisson:  30 mn au four therm 6 Coût: €€ Ingrédients Farce 1 kg de boeuf haché à 20% 2 oignons haché fin 1 la chair des légumes évidés 1 botte de persil haché  2...

Cabillaud en croute de coriandre - Shukar Cooking

Cabillaud en croute de coriandre - Shukar Cooking

2 filets de cabillaud ½ bouquet de coriandre 1 càs de jus de citron Chauffer le four à 220°. Mixer finement la coriandre dans le mixer, ajouter le jus de citron. Mettre les filets sur un plat allant au four muni d’une feuille de cuisson. Arroser un petit...

Légumes de printemps rôtis aux épices - Mariatotal

Légumes de printemps rôtis aux épices - Mariatotal

Les légumes rôtis au four, il n'y a rien de meilleur. Surtout avec des épices un peu orientales. Les asperges demandent une précuisson, mais, ensuite tout est très simple. Une préparation idéale pour accompagner des filets de poisson grillés, comme des rougets. Et le plat passe directement sur la table.

Poivrons farcis à la viande et feta

Poivrons farcis à la viande et feta

Poivrons farcis,légumes farcis,farce,courgette,viande,boeuf,porc,paprika,herbes fraîches,fond de légumes,cuisson au four,pain rassi,feta,fromage,Stuffed peppers,cuisinons de saison