Cupcakes de la Saint-Valentin, framboise-eau de rose

Cupcakes de la Saint-Valentin, framboise-eau de rose

 Cette année, ayant gagné de la pâte à sucre à un concours organisé par Cerf Dellier, j'ai décidé de me lancer pour la Saint-Valentin...

Voir la recette sur le site de l'auteur

Les recettes similaires


 " Miam " Roulé aux fraises #Octobre Rose -  "MIAM" La cuisine de Cath

" Miam " Roulé aux fraises #Octobre Rose - "MIAM" La cuisine de Cath

  Avec cette recette je soutiens la campagne de sensibilisation contre le cancer du sein, organisée par l'association "Le...

Bûche Ispahan: framboise, rose et litchi  - Shukar Cooking

Bûche Ispahan: framboise, rose et litchi - Shukar Cooking

Pour l’insert rose framboise : 2 feuilles de gélatine 200 g de framboises (ici surgelées) 20 g de sucre 2 cl d'eau de rose pour la pâte croustillante : 15 g de sucre en poudre 35 g de beurre pommade 20 g de poudre d'amande 50 g de farine pour la dacquoise...

Petits bois de cerf à l’orange - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Petits bois de cerf à l’orange - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits La pâte à biscuits 2 œufs 150 g de sucre en poudre 100 g de beurre doux mou 50 g de crème fraiche épaisse entière 30 % MG Le zeste d’une orange Bio 1 cuillerée à café de levure chimique bombée (3 g) 400...

Blog Planete GateauRecette de curd à la framboise pour des gâteaux cake design

Blog Planete GateauRecette de curd à la framboise pour des gâteaux cake design

Recette facile et délicieuse d'un curd sans oeufs à la framboise, compatible avec les gâteaux recouverts de pâte à sucre. Indétronable!

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Tourte de pommes de terre à la crème de cerfeuil - Les petits plats de Béa

Tourte de pommes de terre à la crème de cerfeuil - Les petits plats de Béa

Le cerfeuil est une des herbes aromatiques que j'affectionne, peut être parce qu'il y en avait toujours dans le jardin de mon père quand j'étais enfant et ma mère en mettait souvent dans les salades de pommes de terre. Je ne résiste jamais devant un joli...

Recette - Mille-feuille vanille cœur framboise - La cuisine de Martine

Recette - Mille-feuille vanille cœur framboise - La cuisine de Martine

Je vous propose aujourd’hui un grand classique de la pâtisserie Française…le mille-feuille. Une recette qu’on pense compliqué alors qu’avec un peu d’anticipation en faisant la crème pâtissière la veille, ainsi que la cuisson de la pâte feuilletée, le jour J, il ne reste plus qu’à faire le montage. Un dessert croustillant, léger…et qui en jette …

Copyright RecettesMania ©2021. All rights reserved.