Mini-clafoutis aux mirabelles et au mascarpone - Quand Nad cuisine...

Mini-clafoutis aux mirabelles et au mascarpone - Quand Nad cuisine...

Ça y est je reprends enfin le chemin de mon blog! Je vous avais annoncé une trêve estivale, voilà déjà un mois, je pense qu’elle a assez duré! Il est plus que temps pour moi de remettre mon tablier et retrouver mes fourneaux! Non pas que je les avais quittés mais il faut reconnaître que ces dernières semaines ont plutôt été ponctuées de petits plats faciles, d’invitations à droite à gauche, de petits restos, etc. Pas de quoi alimenter ce blog! Mais voilà toutes les bonnes choses ont une fin et il me faut reprendre le chemin de ma cuisine. Je ne vous promets pas que les publications seront nombreuses ces prochains jours  (c’est quand même encore un peu les vacances!) mais je vais faire au mieux! Aujourd’hui je vous propose ces mini-clafoutis aux délicieuses mirabelles du jardin de mes parents, qui cette année sont plutôt savoureuses. Comme il me fallait terminer un pot de mascarpone, j’ai choisi la recette de Peggy, repérée depuis longtemps sur son blog « Ma Dolce Vita« . Pour 6 mini-clafoutis (dans des moules en silicone en forme de demi-sphères, ou de muffins): une vingtaine de mirabelles 50 g de sucre (ou 5 g d’édulcorant de cuisson) 50 g de farine 1 oeuf 125 g de mascarpone 3 cs de lait Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, ou 200°). Fouetter l’oeuf avec le sucre puis ajouter le mascarpone. Bien mélanger avant d’incorporer la farine et détendre la préparation avec le lait. Vous pouvez également tout mettre dans le robot, encore plus rapide! Couper les mirabelles en deux et retirer les noyaux. Déposer la moitié des fruits dans le fond des empreintes (pensez à beurrer si vos moules ne sont pas en silicone). Répartir la préparation précédente dessus puis terminer avec le reste des mirabelles (en les enfonçant légèrement dans la pâte). Enfourner et laisser cuire 25 min. Servir refroidis (pour nous à température ambiante) saupoudrés d’un voile de sucre glace. Ils sont terriblement fondants! l’extérieur est légèrement craquant, c’est un vrai régal!   Mini-clafoutis-mirabelles-mascarpone1.pdf 2009-08-18T08:02:00+02:00

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


35 recettes plaisir & minceur de bowl cakes

35 recettes plaisir & minceur de bowl cakes

Original, équilibré et délicieux, le bowl cake est un véritable atout minceur pour les gourmands ! Il se décline en version salée ou sucrée et s...

Rabanel

Rabanel

Instantanés d'un peu moins d'une année de cuisine, les 60 recettes rassemblées dans ce livre sont une magnifique interprétation des jardins provenç...

My comfort food - 120 recettes ultra-réconfortantes et diaboliquement gourmandes

My comfort food - 120 recettes ultra-réconfortantes et diaboliquement gourmandes

Quand les températures sont en baisse et que le moral est en berne, rien ne vaut une rassurante soupe maison ou un bon gratin pour nous mettre du...

Le grand livre des bocaux

Le grand livre des bocaux

Été comme hiver, sucré ou salé, les préparations à conserver sont multiples : soupes, pâtés, pickles pour l'apéritif, plats mijotés, légumes au nat...

Les recettes similaires


Gâteau Reine des Neiges (molly cake fourré à la chantilly au mascarpone et aux fraises) - Quand Nad cuisine...

Gâteau Reine des Neiges (molly cake fourré à la chantilly au mascarpone et aux fraises) - Quand Nad cuisine...

  La semaine dernière, Pauline a enfin eu droit à son gâteau d’anniversaire (car pour rappel, le jour J, on était 3 au fond du lit!). Comme bon nombre de petites filles de son âge, elle est fan de la Reine des Neiges. Alors forcément, quand je lui ai demandé quel gâteau elle voulait pour ses 6 ans, sa réponse était toute trouvée! Je ne suis pas une grande pâtissière mais je me suis dit que j’allais me lancer dans un décor en pâte à sucre pour faire plaisir à ma puce. Bon rien d’exceptionnel, le gâteau est resté somme toute assez simple niveau déco (quand je vois ce que certaines sont capables de faire en cake design!) mais le résultat était conforme à mes attentes, et aux siennes! Cela dit, je ne voulais pas seulement un « beau » gâteau, je voulais aussi qu’il soit bon, tout en étant compatible avec un décor en pâte à sucre! J’ai donc fait quelques recherches sur le net et j’ai pioché la recette de gâteau chez Christelle et la garniture chez Marcia Tack. Pour le décor, je me suis inspirée de ce que j’avais vu à droite à gauche. Pauline ne voulant pas de gâteau au chocolat comme base, je pensais me tourner vers le gâteau au yaourt quand j’ai découvert le molly cake. Et comme Christelle (si vous ne connaissez pas encore son blog « Il était une fois la pâtisserie« , je vous invite à le découvrir) le définissait comme le gâteau idéal pour les layer cakes et le cake design, je me suis lancée. Le secret de ce gâteau moelleux et aéré, ce n’est non pas le beurre (il n’y en a pas!) mais l’ajout de crème fouettée dans la pâte. Et en le démoulant à l’envers, on a un dessus de gâteau tout plat, prêt à être décoré. Et le must, à la découpe, il ne s’effrite pas du tout et se tient parfaitement. Bref, que du positif! Pour continuer dans le léger (!!), j’ai opté pour une crème fouettée au mascarpone agrémentée de quelques fraises comme garniture, et pour une ganache au chocolat blanc pour napper le gâteau et faire tenir ma pâte à sucre. J’avais peur que ce ne soit trop sucré mais en fait non, c’était bien équilibré, sucré juste comme il fallait! Allez place à la recette! Pour 12 à 15 personnes (selon la taille des parts):Pour la ganache au chocolat blanc: 120 g de chocolat blanc 160 g de crème liquide entière Pour le molly cake: 175 g de sucre 4 oeufs 330 g de farine 1 sachet de levure chimique + 1 cc 1 pincée de sel 2 cc de vanille en poudre (ou de cannelle, 4 épices, etc. selon les goûts) 33 cl de crème liquide entière (au moins 30% de matière grasse) Pour la garniture: 20 cl de crème liquide entière (au moins 30% mat. gr.) 125 g de mascarpone 1 cs de sucre glace 2 cs de confiture de fraise + 4 cs pour imbiber le gâteau 150 g de fraises (ici des gariguettes) Pour le décor: 250 g de pâte à sucre blanche 250 g de pâte à sucre bleu ciel 1 figurine Elsa   Commencer par la ganache au chocolat blanc: Placer le chocolat en morceaux dans un récipient adapté au micro-ondes avec 60 g de crème. Faire fondre au micro-ondes à puissance moyenne (1 min à 300 W). Mélanger puis remettre de nouveau quelques secondes si nécessaire. Ajouter le reste de crème puis mélanger. Réserver au réfrigérateur plusieurs heures (au moins 3h). Pour le molly cake: Préchauffer le four à 160° (cuisson traditionnelle, sans ventilation). Dans le bol du robot muni du fouet (ou dans un saladier avec un batteur électrique), fouetter le sucre avec les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure, le sel et la vanille (ou les épices). Ajouter dans le bol du robot, et fouetter quelques secondes, juste le temps d’incorporer la farine sans faire retomber la pâte. Le mélange doit être bien lisse. Monter la crème liquide en chantilly: la crème doit être bien froide (la placer au congélateur 10-15 min avant) ainsi que le bol et les fouets (comme j’utilise mon speedy chef , je le place également dans le congélateur). Quand la crème est bien fouettée, l’incorporer délicatement dans la pâte avec une spatule. Beurrer un cercle à pâtisserie de 24 cm de diamètre à bords hauts (le mien fait 8,5 cm de haut). Le placer sur une plaque recouverte de papier cuisson (ou d’une feuille silicone). Alors pour ma part, je n’ai pas beurré mais tapissé mon moule de papier cuisson sur tout le pourtour… J’aurais du penser à faire la même chose pour le fond, un peu de pâte s’est échappé en début de cuisson… Verser la pâte dans le moule et enfourner. Laisser cuire 1h15.A la sortie du four, le gâteau est bien gonflé. Laisser tiédir avant de retourner sur une assiette. Attendre que le gâteau soit bien froid pour retirer le cercle. De cette façon, c’est la base bien plate qui se retrouve sur le dessus. Préparer la garniture: dans le bol du robot muni du fouet, monter la crème en chantilly. Ajouter le mascarpone (préalablement assoupli avec une spatule), toujours en fouettant puis le sucre. Ajouter les 2 cs de confiture et mélanger rapidement avec une spatule. Réserver au frais. Laver et équeuter les fraises. Les sécher dans un papier absorbant puis les couper en petits morceaux.   Couper le gâteau refroidi en deux dans le sens de l’épaisseur (pour cela, j’ai utilisé une lyre à génoise, hyper pratique car elle permet une découpe nette et régulière).Délayer les 4 cs de confiture de fraises dans un peu d’eau chaude et en badigeonner les deux disques de gâteau. Déposer un premier disque sur le plat de service, recouvrir avec la crème montée au mascarpone puis répartir les dés de fraises. Couvrir avec le second disque (face badigeonnée de confiture contre la garniture). Placer le gâteau au frais. Sortir la ganache au chocolat blanc et la fouetter comme une crème chantilly (au robot ou au speedy chef). Recouvrir la totalité du gâteau avec une fine couche de ganache montée en lissant bien à la spatule (il m’est resté un peu de ganache, ce qui n’est pas grave en soi, il me restait aussi des fraises…!). Replacer le gâteau au réfrigérateur. Pour le décor: saupoudrer le plan de travail d’un peu de sucre glace et étaler la pâte à sucre bleue en une longue bande qui servira à entourer la gâteau. La largeur doit donc être égale à la hauteur du gâteau. Placer cette bande tout autour du gâteau en lissant bien pour la faire adhérer et découper si nécessaire le surplus.Étaler la pâte à sucre blanche en un grand disque au diamètre plus grand que celui du gâteau (d’au moins 6-7 cm). Découper les contours en faisant des vagues (pour simuler la neige qui retombe sur les côtés) puis déposer ce disque sur le gâteau. Bien lisser. Dans les chutes des deux pâtes, découper des flocons de neige de tailles différentes (j’avais acheté 3 emporte-pièces flocon avec poussoir, pratique pour éjecter la pâte) et les coller sur le gâteau avec un peu d’eau. Pour éviter que la pâte à sucre ne colle aux emporte-pièces, les passer dans le sucre glace avant. Découper également les lettres du prénom et les coller sur le dessus. Replacer le gâteau ainsi décoré au réfrigérateur (j’avais lu que la pâte à sucre n’aimait pas l’humidité, mais avec la crème à l’intérieur et la ganache, j’ai préféré laisser mon gâteau au frais toute la nuit et franchement, aucun souci). Et là, vous êtes enfin « Libérée, délivrée…!! » il est minuit, l’heure d’aller se coucher!! Au moment de servir, placer la figurine Elsa et la bougie sur le gâteau. Pendant ce temps, laisser le temps à la princesse du jour d’enfiler sa belle robe de Reine des Neiges et regarder le sourire se dessiner sur ses lèvres à la vue de son gâteau…

Du nouveau dans ma cuisine... et des chaussons sablés aux pommes - Quand Nad cuisine...

Du nouveau dans ma cuisine... et des chaussons sablés aux pommes - Quand Nad cuisine...

Le petit nouveau dans ma cuisine, c’est lui, le thermomix TM31… ce robot génial sait (presque) tout faire: mixer, fouetter, cuire, mijoter, pétrir, …etc. Le varoma qui se positionne au-dessus du bol permet des cuissons à la vapeur. Non non, je ne travaille pas pour la marque Vorwerk qui le commercialise! mais si vous êtes en Bourgogne et que vous voulez plus de détails ou une démonstration, n’hésitez pas à me contacter, je vous mettrai en contact avec Marie-Laure qui saura très bien répondre à vos questions. Son ancêtre trônait déjà dans la cuisine de ma maman, alors il a tout naturellement trouver sa place dans la mienne! Et depuis lundi qu’il est arrivé… et bien il n’a pas arrêté! Du velouté de légumes à la brioche, en passant par l’émincé de veau mariné et ses pommes vapeur, entre autres, j’ai déjà essayé pas mal de choses, toutes très réussies! Mais aujourd’hui je vous propose ces chaussons aux pommes, version sablés, comme je les ai vus chez Mimine. Je me suis évidemment servie du TM31 pour faire la pâte et la compote mais c’est bien sûr possible à la main! Pour la pâte sablée: 250 g de farine T55 125 g de beurre mou en morceaux 50 g de sucre en poudre 75 g de lait 1 sachet de sucre vanillé (ou 1 cs de sucre vanillé maison) 2 jaunes d’oeufs 1 pincée de sel Mettre tous les ingrédients dans le bol et mixer 10 secondes à vitesse 4. Sortir la pâte du bol et former une boule (sans malaxer). réserver au frais pendant 30 min avant de vous en servir. Pour la compote: 4 grosses pommes  1 cs de miel 1 cs de sucre vanillé 20 g de beurre 1 pointe de cannelle (facultatif) Peler et épépiner les pommes et les couper en gros quartiers que vous mettez dans le bol avec le sucre et le miel. Régler 10 min à 90°, vitesse 2. A l’arrêt de la minuterie, ajouter le beurre et mixer 15 sec à vitesse 8 (ou moins longtemps pour conserver quelques morceaux). Laisser refroidir la compote. Pour faire 4 chaussons, je n’ai utilisé que la moitié de la pâte, conservez le reste pour un autre plat ou congelez-le. Préchauffer le four à 180°. Étaler la pâte et découper des ronds de 15 cm de diamètre (je me suis servie du plus grand de mes moules à chausson). Déposer 2 cs de compote et fermer en chausson. Faire cuire 15 min puis laisser refroidir sur une grille. C’est simple et ça change des chaussons feuilletés… et c’est surtout très bon!   chaussons-sabl-s-aux-pommes1.PDF 2008-11-29T08:23:00+01:00

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

  Je crois qu’il est une des premières recettes que j’ai voulu tester en feuilletant la bible rose de Christophe Felder pour la première fois. Les 1 an de mon petit prince ce week-end était l’occasion rêvée pour enfin la réaliser. Et je vous la publie aujourd’hui, jour de mon propre anniversaire. Ce gâteau est un pur délice: un biscuit moelleux au chocolat surmonté d’une couche de poires caramélisées, nappées de sauce au caramel, puis d’une couche de mousse au caramel, et de nouveau un biscuit au chocolat et le reste de mousse. Le tout décoré de caramel croquant (le petit point faible de ma réalisation!). Je craignais qu’il ne soit un peu écoeurant, voire trop sucré mais pas du tout. C’est juste gourmand comme il faut! J’ai réalisé la recette telle quelle, c’est-à-dire pour 20 personnes, puis l’ai coupé en deux après deux heures au congélateur. J’en ai laissé une partie au réfrigérateur (sans décoration au caramel) et remis le reste au congélateur en attendant samedi de fêter une nouvelle fois l’anniversaire avec le reste de la famille. Je reviendrai vous dire si ce séjour un peu prolongé au congélateur lui a été néfaste ou pas. Je ne vais pas vous mentir, la préparation est un peu longue, Felder prévoit 1h, moi il m’a bien fallu le double! Mais le résultat en vaut vraiment la peine, alors n’hésitez pas à vous lancer, d’autant que les étapes sont bien détaillées (contrairement au livre, je vous ai seulement fait des photos du montage, mais ça vous donne une idée de ce à quoi doit ressembler chaque élément). Bien sûr, si vous ne maitrisez pas un minimum la cuisson du caramel, mieux vaut passer votre chemin, vous devrez en réaliser par 4 fois ici. Allez c’est parti pour la recette!     Pour environ 20 personnes (1 cadre de 40*30 cm): Pour le sirop à la vanille: 7 cl d’eau 50 g de sucre 1/2 cc de vanille liquide Pour le biscuit au chocolat (soit deux feuilles de 40*30 cm): 120 g de jaunes d’oeufs (soit 6 jaunes) 150 g de farine 25 g de cacao en poudre 240 g de blancs d’oeufs (7 pour moi) 180 g de sucre semoule Pour les poires caramélisées: 50 g de sucre semoule 600 g de dés de poires bien mûres (les miennes ne l’étant pas du tout, j’ai opté pour des poires au sirop bien égouttées) 1 gousse de vanille Pour la sauce au caramel: 60 g de sucre semoule 150 g de crème liquide (entière) 30 g de beurre Pour la mousse au caramel: 12 g de gélatine en feuilles 550 g de crème liquide (entière) 120 g de jaunes d’oeufs (= 6) 30 g + 190 g de sucre semoule 75 g d’eau 270 g de lait Pour la décoration: 150 g de sucre semoule 1 cc de beurre 1 pincée de sel Préparer le sirop  en mélangeant dans un bol l’eau, le sucre et la vanille. Réserver. Préparer le biscuit au chocolat: Préchauffer le four à 180°. Préparer deux feuilles de papier sulfurisé de 40*30 cm (un tout petit peu plus pour avoir un peu de marge) . Dans un bol, travailler légèrement les jaunes d’œufs avec une fourchette. Tamiser ensemble la farine et le cacao sur une feuille de papier sulfurisé. Fouetter les blancs en neige: lorsqu’ils sont assez montés, verser peu à peu le sucre et continuer de battre jusqu’à obtenir une neige ferme. Incorporer ensuite délicatement les jaunes et mélanger doucement (avec le batteur à vitesse minimum). Ajouter ensuite le mélange farine-cacao avec une spatule délicatement pour ne pas faire retomber l’ensemble. Placer une des feuilles de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et à l’aide d’une poche à douille, pocher la moitié de la pâte à biscuit. Enfourner et laisser cuire une bonne dizaine de minutes (pile 10 min chez moi, bien surveiller la cuisson). Pocher le reste de pâte sur la seconde feuille de papier sulfurisé et cuire de même. Laisser ensuite les biscuits refroidir sur une grille. Préparer les poires: Dans une poêle, faire fondre sur feu doux le sucre à sec (c’est-à-dire sans ajouter d’eau) jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé. Ajouter les dés de poires, la gousse de vanille fendue et grattée et remuer pendant 5 min. Réserver. Préparer la sauce au caramel: Dans une casserole sur feu moyen, faire fondre le sucre à sec jusqu’à légère coloration. Faire tiédir la crème quelques secondes au micro-ondes ou dans une petite casserole (elle s’incorporera ainsi plus facilement). Verser la crème tout doucement dans le caramel en 3 fois, tout en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Ajouter le beurre et remettre à cuire sur feu moyen pendant quelques secondes afin que le caramel soit bien onctueux. Préparer la mousse au caramel: Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Si ce n’est déjà fait, placer la crème liquide au réfrigérateur (j’ai également glissé le bol du kitchenaid ainsi que le fouet au congélateur pour une meilleure prise de la crème ensuite). Mélanger les jaunes d’œufs avec 30 g de sucre sans faire blanchir. Dans une casserole sur feu doux, faire fondre les 190 g de sucre à sec jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé (attention à ne pas trop faire cuire sans quoi il sera brûlé). A la première fumée, incorporer l’eau et remuer vivement. Refaire chauffer le tout pour un caramel bien homogène. Dans une autre casserole, porter le lait à ébullition. Le verser sur les jaunes en remuant puis reverser le tout dans la casserole. Ajouter le caramel à l’eau et placer sur feu doux. Faire cuire comme une crème anglaise (à 82° si vous avez un thermomètre de cuisson). Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée et bien mélanger. Laisser refroidir sans toutefois laisser figer (sinon réchauffer légèrement). Dans le bol glacé du robot, verser la crème liquide et la monter avec le fouet. Elle doit être bien ferme et doubler de volume. Ajouter la crème anglaise au caramel et mélanger délicatement avec une spatule.     Pour le montage: Placer un cadre en inox (de 40*30 cm) sur le premier biscuit et avec un couteau, couper le surplus en dehors du cadre. Faire de même avec le second biscuit. Placer le cadre sur le plat de service (ou un grand plateau) et y déposer un biscuit. A l’aide d’un pinceau, imbiber le biscuit de sirop à la vanille. Etaler les dés de poires dessus et napper de sauce au caramel. Déposer la moitié de la mousse au caramel et couvrir avec le second biscuit. Verser le reste de mousse et lisser bien la surface avec une spatule en inox. Placer l’entremets au congélateur au moins 1h pour qu’il prenne bien. Pour la décoration: Réaliser un caramel brun foncé en faisant fondre le sucre à sec dans une casserole à feu doux (attention là encore à ne pas trop le cuire). A la première fumée, incorporer le beurre et remuer vivement. Verser ce caramel sur une feuille de papier sulfurisé et l’étaler finement avec une spatule en inox. Une fois le caramel refroidi, l’écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Sortir l’entremets du congélateur et le parsemer de brisures de caramel (j’ai également ajouter une demie-poire émincée finement). Servir. J’ai réalisé cet entremets la veille, donc une fois pris au congélateur je l’ai placé au réfrigérateur et seulement décoré le lendemain juste avant de servir.       le poire-caramel de Felder 2013-11-05T06:23:00+01:00

Entremets chocolat ananas - Quand Nad cuisine...

Entremets chocolat ananas - Quand Nad cuisine...

  Allez pour clôturer la semaine, je vous propose un bel entremets, à la fois léger et gourmand. Quand je dis léger, c’est surtout en bouche car il ne faut pas rêver, avec plus de 70 cl de crème ce n’est pas vraiment ce qu’on appelle light! Mais tant pis c’est délicieux, et puis après tout il suffit de n’en prendre qu’une petite part… si vous résistez à l’envie de vous resservir!  Ici j’ai utilisé comme Marion, un moule carré en silicone et un tapis relief pour un joli rendu, et donc je l’ai monté à l’envers (mousse choco, mousse ananas et génoise). Bien sûr, vous pouvez utiliser un cadre en inox, mais dans ce cas, il faut commencer par la génoise puis mettre la mousse à l’ananas et enfin celle au chocolat.  Pour 12 personnes (voire 16): Pour la génoise: 40 g de chocolat noir 2 oeufs 50 g de sucre 50 g de farine Pour la mousse au chocolat: 270 g de chocolat noir 70 g de lait 330 g de crème liquide entière bien froide Pour la mousse à l’ananas: 6 feuilles de gélatine (soit 12 g) 500 g d’ananas frais soit 1 ananas 1/2 (à défaut, de l’ananas en conserve bien égoutté) 100 g de sucre (un peu moins si ananas en conserve) 400 g de crème liquide entière bien froide 100 g de sucre glace Commencer par préparer la génoise au chocolat: préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Faire le chocolat en morceaux au micro-ondes (ou au bain-marie). Dans la cuve du robot, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à blanchiment. Ajouter le chocolat fondu. Monter les blancs en neige et les incorporer dans la préparation précédente. Enfin ajouter la farine en mélangeant délicatement. Verser la pâte dans le moule carré et enfourner. Laisser cuire 10 à 12 min.A la sortie du four, laisser refroidir avant de démouler. Réserver dans une boîte hermétique ou filmée. Laver et sécher le moule puis préparer la mousse au chocolat. Faire fondre le chocolat en morceaux au micro-ondes (ou au bain-marie). Faire chauffer le lait et le verser sur le chocolat fondu en mélangeant bien avec un fouet pour créer une émulsion. Laisser tiédir jusqu’à 25-30°. Dans le bol du robot bien froid, monter la crème en chantilly mousseuse mais pas trop ferme (un peu comme une mousse à raser). En ajouter 1/3 au chocolat tiédi en mélangeant bien puis ajouter le reste délicatement en soulevant avec une spatule. Placer le tapis relief au fond du moule carré. Verser une bonne cuillère de mousse au chocolat et bien étaler avec une spatule coudée de façon à remplir toutes les interstices du tapis. Verser le reste de mousse puis égaliser le dessus. Placer au congélateur 30 min. Préparer enfin la mousse à l’ananas: faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.Couper l’ananas en morceaux et le mixer finement au robot. Verser dans une casserole (on peut le passer au chinois pour être sûre de retirer toutes les fibres) et faire chauffer avec le sucre. Bien essorer la gélatine et l’ajouter dans la casserole en remuant bien pour la dissoudre. Retirer du feu et laisser refroidir. Dans le bol du robot bien froid, monter la crème en chantilly mousseuse mais pas trop ferme en ajoutant le sucre glace à la fin. Ajouter à l’ananas en soulevant délicatement avec une spatule. Verser sur la mousse au chocolat dans le moule. Lisser le dessus et replacer 30 min au congélateur. Placer la génoise sur la mousse à l’ananas en appuyant légèrement pour bien la faire adhérer. Remettre au congélateur au moins 4 h (voire toute la nuit), l’entremets doit être bien congelé pour se démouler sans soucis. Dès la sortie du congélateur, retourner l’entremets sur le plat de service puis retirer le moule carré. Décoller le tapis relief. Laisser décongeler tranquillement au réfrigérateur.  

Clafoutis aux mirabelles - Quand Nad cuisine...

Clafoutis aux mirabelles - Quand Nad cuisine...

  Après le clafoutis aux pêches, voilà celui aux mirabelles! Puisqu’on m’a gentiment donné une belle cagette de mirabelles, je me suis mise en quête de bonnes recettes. Et qui de mieux placer qu’une lorraine pour sublimer cette jolie prune? Et hop, un petit tour chez Cojocano et j’ai trouvé mon bonheur. Non seulement ce délicieux clafoutis, mais aussi une tarte amandine dont je vous reparle très vite. J’ai congelé le reste pour me régaler plus tard.     Pour un moule de 24 cm de diamètre (en silicone): 800 g de mirabelles 3 oeufs 130 g de sucre en poudre 1 sachet de sucre vanillé (pour moi: sucre vanillé maison + sucre = 120 g) 1 pincée de sel 40 g de farine 30 g de maïzena 250 ml de lait 250 ml de crème liquide Laver et dénoyauter les mirabelles. Réserver. Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sel et les sucres. Ajouter la farine et la maïzena puis délayer avec le lait et la crème. Pour ma part, j’ai tout mélangé dans le thermomix 30 sec à vitesse 6. Répartir les mirabelles dans le moule, elles doivent en couvrir totalement le fond (en rajouter si nécessaire). Verser l’appareil dessus et enfourner. Laisser cuire 40 min.       Clafoutis aux mirabelles     Quelques idées pour cuisiner les mirabelles: Crumbles banane-mirabelles Mini-clafoutis aux mirabelles et au mascarpone Mousse de mascarpone à la mirabelle, façon tiramisu Panna cotta à la cardamome et sa compotée de mirabelles Tarte aux mirabelles Tarte aux mirabelles et aux amandes 2013-09-13T06:25:00+02:00

Tartelettes aux fraises - Quand Nad cuisine...

Tartelettes aux fraises - Quand Nad cuisine...

Bon je sais que la fraise n’est pas vraiment de saison mais c’est pas ma faute!!! la dernière fois en faisant mes courses, y avait une promo inratable: une barquette de 500 g offerte pour une achetée! en plus, j’avoue qu’elles me faisaient vraiment envie ces énormes fraises bien rouges… et pis d’abord je suis pas toute seule, Lolie aussi a craqué et toc! et pis Nathalie aussi! (pour ne citer qu’elles!) oui je sais, c’est pas beau de cafter mais bon, heu, hein! Mais revenons à nos tartelettes! Donc pour parer cette envie de fraises (et non, je ne suis pas enceinte, je laisse ce privilège à ma belle-soeur!), je me lance sans filet (comprenez sans recette de base… de toute façon, je les suis rarement!). Allez hop je sors une boule pâte sablée (maison) du congélateur. Pendant ce temps, je prépare rapidos une crème pâtissière à la Moumy (comprenez, ma Maman!!). Quoi? comment ça vous voulez plus de détails? Bon ok, mais c’est bien parce que c’est vous! Pour la pâte sablée, je suis la recette accompagnant mon robot et c’est bien sûr lui qui travaille pour moi: 250 g de farine 125 g de sucre 1 oeuf 125 g de beurre 1 cc de vanille liquide un peu de sel Pétrir au robot donc (c’est tellement bien fait!) et laisser reposer 1h au frais. Pour faire mes 8 tartelettes, je ne saurais vous dire exactement quelle quantité de pâte j’ai utilisée, puisque, je vous le rappelle, je l’ai sortie du congélo. Foncer des moules à tartelettes (les miens font 7 cm de diamètre) avec la pâte et cuire à four préchauffé à 180° pendant 15-20 min. Laisser refroidir. Pour la crème pâtissière: 2 petits oeufs 100 g de sucre 1 cc de vanille liquide 50 g de farine 50 cl de lait Fouetter les oeufs avec le sucre, puis ajouter la farine et la vanille. Délayer avec le lait chaud. Mettre dans une casserole et chauffer sur feu doux jusqu’à épaississement sans cesser de remuer. Retirer du feu et laisser refroidir. Pour préparer les tartelettes, il suffit de garnir les fonds de tarte avec la crème pâtissière puis de disposer dessus des fraises coupées en lamelles. Pour les pus gourmands, on saupoudre de sucre glace et on dépose une noix de chantilly! Hummmmm….

Mini-cocottes moelleuses aux poires épicées - Quand Nad cuisine...

Mini-cocottes moelleuses aux poires épicées - Quand Nad cuisine...

Pour débuter la semaine, je vous propose un peu de douceur avec cette recette dénichée dans un magazine (je ne sais plus lequel, la recette a été découpée, oups!). Ces petites cocottes renferment de délicieuses poires fondantes, pochées dans un sirop épicé, au coeur garni de chocolat (de pralinoise dans la recette d’origine ), confortablement installées dans une crème d’amandes aérienne. J’ai recalculé les proportions pour 2 (ce que j’ai vite regretté en goûtant ces petites merveilles!) et fait quelques ajustements… Pour 2 mini-cocottes: 2 petites poires (ici des Rochas, petites mais bien parfumées) 1 noix de beurre (pour les moules) 3 carrés de chocolat à la cannelle Newtree quelques pistaches non salées et de la gelée d’abricot pour la déco Pour le sirop: 75 cl d’eau 100 g de sucre 1 petite cc d’épices à pain d’épices du Moulin Gangloff (je vous en reparle plus loin) Pour la crème d’amandes: 1 oeuf 30 g de sucre glace 40 g de poudre d’amandes 50 g de crème épaisse quelques gouttes de jus de citron Porter à ébullition l’eau avec le sucre et les épices à pain d’épices. Peler les poires en gardant la queue et les évider par la base délicatement. Les plonger dans le sirop bouillant et laisser cuire une vingtaine de minutes (une pointe de couteau doit pouvoir pénétrer facilement dans la chair). Préchauffer le four à 200° (chaleur tournante pour moi).. Pendant ce temps, fouetter le jaune d’oeuf avec la crème, le sucre glace et la poudre d’amandes. Monter le blanc en neige avec quelques gouttes de jus de citron et l’ajouter à la préparation précédente. Beurrer les cocottes et garnir d’une cuillerée de crème d’amande. Garnir chaque poire de deux carrés de chocolat et les déposer au centre des cocottes. Garnir du reste de crème et enfourner. Laisser cuire 15 min (un peu plus si votre four n’est pas à chaleur tournante).  A la sortie du four, badigeonner le dessus des cocottes de gelée d’abricot tiédie au micro-ondes et décorer de quelques éclats de pistaches.     ~~~~~~~~~~~~~~~       Les épices utilisées pour cette recette proviennent du Moulin Gangloff. Situé en Moselle, à Hangviller, ce moulin propose une grande variété de farines de blé de différents type 45,55,65, 80,110; d’épeautre, de châtaigne, de maïs, etc., mais aussi des préparations pains spéciaux tels que le pain des fées (tomate et paprika), pain aux éclats (amandes et graines de tournesol), multicéréales sans graines, etc. Sur le site en ligne, vous pouvez également faire le plein de levures et de graines pour faire vous-mêmes vos propres créations. Vous trouverez également tout ce qu’il vous faut pour vos pâtisseries maison (pépites de chocolat, noisettes, amandes, raisins secs, sucre vanillé, sucre en grains, etc;). J’ai déjà testé certains de leurs produits avec succès (bientôt les recettes!) et je suis ravie de la qualité de ces produits! Vous pouvez donc foncer faire votre shopping! 2010-11-22T07:04:00+01:00

Bûche tiramisu - Quand Nad cuisine...

Bûche tiramisu - Quand Nad cuisine...

  Et hop, une nouvelle recette de bûche! Je rattrape toutes ces années de blog sans une seule recette! Cette fois, j’ai opté pour une saveur que j’affectionne tout particulièrement, à savoir le tiramisu. Pour cette bûche, j’ai repris la recette du biscuit de ma bûche à la banane (plutôt facile à réaliser et particulièrement moelleux) et l’ai parfumé au café et à l’amaretto (liqueur d’amandes amères). Pour la garniture, une mousse au mascarpone classique, à laquelle j’ai toutefois ajouté un peu de gélatine pour assurer une belle tenue. Encore une fois, j’ai été rapide pour le décor, j’ai simplement saupoudré de cacao amer, comme pour un vrai tiramisu, mais bien sûr une déco de Noël serait tout à fait appropriée.     Pour 6-8 personnes: Pour le biscuit : 4 oeufs 120 g de sucre 120 g de farine 1 pincée de sel Pour la mousse de mascarpone: 3 oeufs 50 g de sucre 1 bonne cs de sucre vanillé maison (ou 1 sachet) 250 g de mascarpone 1 feuille de gélatine  1 cs de crème liquide Pour imbiber le biscuit: 10 cl de café fort 1 cs d’amaretto (en mettre au moins 2 ou 3, on ne le sentait pas assez)   Pour le biscuit: préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et mélanger sans trop insister. Monter les blancs en neige avec la pincée de sel et les ajouter délicatement avec une spatule. Verser la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Bien égaliser la surface. Enfourner et laisser cuire 10 min (c’est le temps de cuisson parfait pour moi, à vous de voir dans votre four). A la sortie du four, retourner la plaque sur un torchon humide. Retirer le papier cuisson et rouler ensemble le biscuit et le torchon (sans trop serrer pour ne pas écraser le biscuit). Laisser refroidir ainsi. Pour la mousse: faire ramollir la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Fouetter les jaunes d’oeufs avec les sucres. Ajouter le mascarpone et fouetter encore. Faire chauffer la crème dans un bol au micro-ondes (ou dans une casserole) et y dissoudre la gélatine essorée entre les doigts. Ajouter au mascarpone tout en mélangeant bien. Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement à la crème de mascarpone en soulevant la masse avec une spatule. Laisser prendre environ 30 min au réfrigérateur (pour une meilleure tenue). Dérouler le biscuit et l’imbiber à l’aide d’un pinceau du mélange café-amaretto. Répartir les 3/4 de la mousse au mascarpone et rouler le biscuit sans trop serrer. Déposer sur le plat de service et napper du reste de mousse. Placer au réfrigérateur plusieurs heures (la veille pour le lendemain c’est très bien). Au moment de servir, saupoudrer la bûche de cacao amer.       Bûche tiramisu 2012-12-22T07:00:00+01:00

Flans (crèmes) de mangue à la vanille - Quand Nad cuisine...

Flans (crèmes) de mangue à la vanille - Quand Nad cuisine...

  Allez on démarre la semaine sur une douceur, vous êtes partants? Et toujours avec mon fruit phare du moment, à savoir la mangue. Cette recette est tirée du livre Flans sucrés et salés aux Éditions Solar, rappelez-vous, celui reçu pour participer au concours vidéo.     Ces petits flans avaient retenu mon attention au moment de choisir la recette à réaliser pour le concours, mais je m’étais finalement tournée vers les flans de polenta au chorizo. Contrairement à la photo du livre, je n’aurais pas pu démouler ces flans vanillés qui avaient pour ma part plus la texture d’une crème. Une délicieuse crème, parfumée, onctueuse… mais une crème, pas un flan! J’ai pourtant laissé cuire 40 min, comme indiqué dans la recette du livre, et en plus dans des moules plus petits, puisque j’en ai rempli 6 au lieu des 4 annoncés. Qu’à cela ne tienne, je vous donne quand même la recette, car même si elle ne correspond pas vraiment à mes attentes, ce fut une délicieuse découverte! Pour 6 personnes (ou 4 selon la recette): 1 mangue d’environ 400 g 1 gousse de vanille 5 cl d’eau le jus d’un citron vert 40 g de sucre 2 oeufs + 2 jaunes 20 cl de crème liquide beurre pour les moules (facultatif… d’autant que je n’aurais pas tenté le démoulage au vu de la texture obtenue!) Dans une casserole, réunir l’eau, le jus de citron, le sucre et la gousse de vanille fendue et grattée. Chauffer doucement en remuant  jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous puis porter à ébullition pendant 2 à 3 min. Retirer du feu, couvrir et laisser infuser jusqu’à complet refroidissement. Retirer ensuite la gousse et la jeter (sauf si comme moi vous les conservez une fois séchées dans un bocal avec du sucre, pour faire du sucre vanillé maison). Préchauffer le four à 150°. Faire bouillir de l’eau pour le bain-marie. Peler la mangue et retirer le noyau. Tailler la chair en dés et la mixer en purée fine avec le sirop vanillé. Dans un petit saladier, battre les oeufs entiers avec les jaunes et la crème. Ajouter la purée de mangue et bien mélanger. (Personnellement, j’ai ajouté oeufs et crème dans le bol du thermomix pour tout mélanger… peut-être est-ce là que la texture a changé??) Humecter légèrement ou beurrer les parois de petits moules et les remplir de préparation à la mangue. Placer dans un plat rempli d’eau chaude jusqu’à mi-hauteur et enfourner. Laisser cuire 30 à 40 min, jusqu’à ce que les flans soient fermes sous la pression du doigt. Servir tiède ou froid (j’ai opté pour la seconde option).     2011-01-31T06:54:00+01:00

Gâteau invisible pommes et cacao - Quand Nad cuisine...

Gâteau invisible pommes et cacao - Quand Nad cuisine...

  Joëlle avait joué les tentatrices en publiant sur Facebook une photo des plus alléchantes de son gâteau invisible pommes et cacao. Alors aussitôt la recette parue sur son blog, aussitôt réalisée!Le gâteau invisible n’est pas nouveau (et d’ailleurs vous pouvez en retrouver deux recettes sur mon blog ici et là) mais il semblerait qu’il revienne sur le devant de la scène. Ce n’est pas pour me déplaire, il est tellement simple à réaliser et si gourmand qu’il serait dommage de passer à côté. Ce gâteau tient son nom du fait que les fruits coupés finement absorbent quasiment la totalité de la pâte qui finit par disparaître à la cuisson. On a l’impression finalement de n’avoir que des couches de fruits hyper fondants. Tout le monde a adoré à la maison, du coup j’en ai déjà refait deux fois (avec et sans cacao). Le summum, c’est la touche de caramel au beurre salé qui vient napper le gâteau, à tomber! Pour un moule de 20 cm de diamètre (perso, j’ai utilisé un moule carré de 23*23 cm, je n’ai donc fait qu’une seule couche de cacao): 3 oeufs 90 g de sucre 45 g de beurre fondu 120 g de farine 12 cl de lait 1 cs de caramel liquide 1 kg de pommes 4 cs de cacao (seulement 2 pour moi) Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Dans un saladier (ou dans le robot muni du fouet), fouetter les oeufs avec le sucre puis ajouter le beurre fondu. Incorporer la farine puis verser le lait et le caramel, tout en mélangeant bien pour obtenir une pâte lisse et homogène.Peler et épépiner les pommes puis les émincer le plus finement possible avec une mandoline juste au-dessus de la pâte. Mélanger pour que les fruits se mêlent bien à la pâte. Verser 1/3 de la pâte obtenue dans le moule beurré et fariné (s’il n’est pas en silicone) puis saupoudrer la surface avec 2 cs de cacao. Verser un deuxième 1/3 puis saupoudrer de nouveau avec le reste de cacao. Terminer avec le reste de pâte. (Pour ma part, mon moule étant un peu plus grand, je n’ai fait qu’une seule couche de cacao entre deux « moitiés » de pâte.) Lisser la surface et enfourner. Laisser cuire 50 min à 1h (selon les fours). Laisser refroidir complètement avant de démouler. Joëlle propose de saupoudrer le gâteau démoulé de sucre glace et d’amandes effilées torréfiées, je ne l’ai pas fait. Par contre, j’ai servi chaque tranche nappée de caramel au beurre salé maison.

Tarte poire pralinoise - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Tarte poire pralinoise - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Tarte poire pralinoise, Selem alaykoum/Bonjour,Tarte poire pralinoise,j’aime les tartes sous toutes leur forme,c’est simple à préparer et si bon,que je ne me lasse jamais d’en faire!Et pour le nouveau défi de recette autour d’un ingrédient,j’ai décidé de réaliser cette excellente tarte aux poires avec de la pralinoise,une recette que j’ai trouvé dans le magazine “fou de pâtisserie” du mois de septembre dernier.Voilà un moment que ces tartelettes me faisaient de l’oeil!Les poires s’associent parfaitement bien avec le chocolat praliné et la pâte sablée aux noisettes,une petite douceur qui régalera tout les gourmands de dessert aux poires!Pour la pâte j’ai mit du beurre demi-sel à la place du doux,aïe aïe aïe…c’est encore meilleur!Vous pouvez très bien choisir de réaliser une grande tarte,je les ai réalisées en individuelles,comme sur le magazine,c’est un peu plus long mais plus esthétique!Et ce mois c’est Michèle du blog Croquant fondant gourmand qui est la marraine,elle a choisi comme ingrédient star la poire.Le jeu « Recette autour d’un ingrédient » jeu crée par nos chères blogueuses Soulef du blog Amour de cuisine et Samar du blog Mes inspirations culinaires, un jeu sans gagnant,ni perdant, juste pour le plaisir de partager des recettes dans une ambiance bon enfant. ingrédients: pour la pâte: 280 grs de farine 200 grs de beurre demi-sel ou doux froid coupé en dés 100 grs de sucre glace 100 grs de poudre de noisettes ou d’amandes éventuellement 1 jaune d’oeuf 1 bonne pincée de sel   pour  la garniture: 4 belles poires 90 grs de sucre 50 grs de beurre demi-sel 150 ml de lait 150 ml de crème liquide 1 gousse de vanille 3 oeufs +1 blanc 160 grs de pralinoise 50 grs de noisettes entières mettre dans un saladier ou le bol d’un robot la farine et le beurre en dés bien froid travailler du bout des doigts,le mélange doit être sableux puis ajouter le sucre glace,les noisettes  en poudre,le jaune d’oeuf et le sel travailler rapidement la pâte en rabattant les bords vers le centre avec la paume de la main afin de former une boule l’aplatir en un petit rectangle recouvrir d’un papier film et réserver au frais 1h minimum (ou une nuit entière si vous avez le temps!)   pendant ce temps,éplucher les poires,enlever les trognons et les couper en deux faire fondre le beurre dans une poêle et faire dorer les poires pendant dix minutes en les retournant bien réserver   préparer la crème: faire bouillir la crème et le lait avec la gousse de vanille fendue et gratée laisser ensuite infuser 10 minutes hors du feu fouetter les oeufs avec le sucre verser le mélange lait/crème sur le mélange sucre/oeufs(n’oublier pas d’enlever la gousse de vanille) faire fondre la pralinoise au bain-marie l’ajouter à la crème et bien fouetter   étaler la pâte sur 5 mm d’épaisseur foncer des moules à tartelettes ou des cercles de 10 cm de diamètre piquer la pâte avec une fourchette et déposer une feuille de cuisson sur chaque tartelette y déposer des haricots secs et enfourner 10 mn à 180 ° four préchauffé retirer du four et baisser le thermostat à 150 ° ôter les haricots et le papier et badigeonner la pâte de blanc d’oeuf enfourner à nouveau pour 3 mn déposer sur chaque tartelette une demie poire verser la préparation à la crème tout autour et enfourner pour 30 mn laisser refroidir et démouler décorer avec des noisettes torréfier et concassées et quelques morceaux de pralinoise et régalez-vous!! BON APPETIT!! gateaux poires dessert tarte pralinoise gâteaux algériens pâtisserie noisette praliné LES PARTICIPANTES: 1 – Carole – Les p’tits plats d’une Bretonne Charlotte aux poires & crème pâtissière 2 – Viane – Les vagabondages de Viane poires farcies au foie gras 3 – Rosa – La cuisine de Rosa Gâteau chocolat-poire 4 – Laeti – Laeti cuisine Financiers noisette à la poire 5 – Séverine – Maman… ça déborde Bavarois aux poires 6- Michelle – Plaisirs de la maison Le poirier 7 – Nath – Délices de Nath Tarte tatin aux poires 8 – Soulef – Amour de cuisine Fondant chocolat poires 9 – Catalina – Le blog de Cata Gâteau aux poires et raisins secs 10 – Corinne – Mamou & Co Tarte aux poires, gorgonzola et feuilles de blettes 11 – Samar – Mes inspirations culinaires Tarte aux poire et au bleu 12- Lili – Aux délices de Lili Gâteau aux poires rapide à préparer 13 – Coco – Cuisine en folie Pop mousse Gianduja aux poires Passe-crassane et pop corn caramélisés 14 – Gaelle – La gourmandise est un joli défaut… Charlotte aux poires et crème de marron 15 – Delphine – Oh la gourmande Poires pochées, sauce caramel au beurre salé 16 – Mélanie – Melencuisines flan minutes poires – coco 17 – Brigitte – Les filles à table Canette aux poires et laurier 18 – Patty – Je cuisine donc je suis Tarte Bourdaloue 19 – Marion – Marmotte cuisine tiramisu à la poire et à la crème de marrons 20 – Oumleila – halawiyat-maghribiya mini fondants aux poires et chocolat 21 – Sarah – Le Sucré Salé d’Oum souhaib « Tarte poire pralinoise » 25 – Michèle – Croquant – Fondant… Gourmand Bombe à la poire Sommaire : Nom de la recette : Tarte poire pralinoise Publie Le : 2015-12-03Temps de preparation : 15MTemps de cuisson : 45M Temps total : 1HAverage rating 0 Based on 1 Review(s)

Eclairs au caramel au beurre salé - Quand Nad cuisine...

Eclairs au caramel au beurre salé - Quand Nad cuisine...

  Dernièrement j’ai été recontactée par Objetmania afin de reconduire notre partenariat. Après la plancha en céramique, Camille m’a proposé de tester ce coffret « Eclairs » qui contient tout ce qu’il faut pour préparer des éclairs gourmands: 2 moules en silicone avec 4 empreintes chacun, une poche à douille en silicone (en forme de flacon) avec 5 embouts différents et un livre de recettes. Je n’ai pas hésité longtemps quant à la première recette à tester, mon choix s’est tout de suite porté sur les éclairs au caramel au beurre salé. La pâte à choux et la crème était très bons, j’avais juste un peu trop cuit mon caramel, ce qui laissait une certaine amertume en bouche. Soyez donc bien vigilants, la cuisson du caramel est délicate. par ailleurs, avec la quantité de crème réalisée, j’étais loin de pouvoir garnir tous mes éclairs, je vous conseille donc de doubler les doses de crème. Pour environ 16 éclairs:Pour la sauce caramel au beurre salé (à préparer la veille): 40 g de sucre 15 g de beurre demi-sel 60 g de crème liquide entière 2 g de fleur de sel Pour la crème au caramel au beurre salé (à préparer la veille): 100 g de la sauce caramel ci-dessus 100 g de crème liquide entière 2 g de gélatine (soit 1 feuille) 150 g de mascarpone 1 jaune d’oeuf Pour la pâte à choux: 25 cl d’eau (ou 2/3 eau, 1/3 lait) 5 g sel 5 g de sucre 125 g de beurre 165 g de farine 3 ou 4 oeufs (selon leur taille et la consistance de la pâte) Pour la sauce caramel beurre salé: dans une casserole, faire fondre le sucre pour obtenir un caramel légèrement ambré (attention, s’il brunit trop, il deviendra amer). Hors du feu, ajouter le beurre en morceaux ainsi que la crème (préalablement chauffée) puis bien mélanger. Si le caramel durcit, remettre sur feu pour le dissoudre. Ajouter la fleur de sel, mélanger une dernière fois. Réserver. Pour la crème: faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Ajouter dans la casserole avec la sauce caramel, la crème, le jaune d’oeuf ainsi que la gélatine bien essorée entre les mains. Faire cuire le tout à la nappe à 83-84° (comme pour une crème anglaise, cuire la préparation tout en remuant constamment jusqu’à ce qu’elle nappe la spatule). Laisser tiédir avant d’ajouter le mascarpone. mixer une petite minute avec un mixeur plongeant. Réserver une nuit au réfrigérateur. Pour les choux: préchauffer le four à 200°.Faire chauffer l’eau avec le beurre, le sel et le sucre dans une casserole. A la première ébullition, retirer du feu et ajouter la farine d’un seul coup.Bien mélanger avec une cuillère en bois et remettre sur feu doux pour dessécher la pâte pendant 1 à 2 min. Quand la pâte est homogène, placer dans un saladier. Ajouter 3 oeufs un par un en mélangeant énergiquement entre chaque. Battre le dernier oeuf dans un bol à part et l’ajouter petit à petit: selon la consistance de la pâte, il ne sera peut-être pas nécessaire de tout mettre. La pâte doit être souple et élastique. Comme hier pour mes gougères, j’ai préparé ma pâte à choux au thermomix de la façon suivante:Mettre le beurre, l’eau, le sel et le sucre dans le bol et régler 5 min à 100°, vitesse 1. Ajouter la farine et mixer 1 min 30 vitesse 3. Passer les parois du bol sous le robinet d’eau bien froide et laisser refroidir quelques minutes. Ajouter les oeufs un à un par le trou du couvercle sur les couteaux en marche à vitesse 5 et laisser tourner 30 sec après l’insertion du dernier oeuf.   A l’aide d’une poche à douille, répartir la pâte dans les empreintes du moule à éclair posé sur la grille (ou une plaque perforée). A défaut, pocher les éclairs sur la plaque du four tapissée de papier cuisson. Enfourner et laisser cuire 20 à 25 min. A la fin de la cuisson, laisser encore une dizaine de minutes dans le four éteint et entrouvert. Laisser ensuite refroidir totalement sur une grille. Sortir la crème caramel du réfrigérateur et la fouetter vivement pour la monter comme une chantilly. En garnir ensuite une poche à douille munie d’une douille assez fine (5 mm pour moi). Garnir chaque éclair en perçant le dessous à deux endroits avec la poche à douille. (On peut également fendre les éclairs en deux et dresser la crème à l’aide d’une poche douille munie d’une douille cannelée). Remettre 1h au frais. Saupoudrer de sucre glace au moment de servir. J’allais oublier!!! J’ai la possibilité de vous faire profiter d’un code promo: PROMO15_NADCUISINEAvec ce code, vous avez 15% de réduction dès 50€ d’achats sur tout le site (hors produits soldés) et ce, jusquà la fin des soldes le 17 février 2015. Profitez-en!

Gâteau aux fraises à la chantilly girly! - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Gâteau aux fraises à la chantilly girly! - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Gâteau aux fraises à la chantilly girly! Gâteau aux fraises à la chantilly girly, bonjour ! Me revoilà de nouveau sur la blogosphère après une petite semaine d’absence, effectivement, j’ai eu une grosse panne de pc et contre ma volonté j’ai du vous abandonner!! Pour me faire pardonner, je reviens avec un gâteau aux fraises rapide que j’ai réalisé pour le gouter des gourmands, avec une belle chantilly rose, chantilly girly que j’ai préparé pour mes filles qui adorent ça!! Ce n’est pas une génoise mais un gateau que j’ai coupé en deux et que j’ai fourré à la crème fouettée avec plein de fraises fraiches et d’amandes effilées. Un gateau moelleux vite fait, bien fait et bien bon qui nécessite aucun temps de repos au frais, c’est vraiment la recette facile pour ceux qui aiment les fraises, l’occasion de faire plaisir aux enfants et ne pas passer des heures en cuisine. J’ai utilisé un petit moule à cake si vous voulez un gros gateau pour un moule de 24 cm de diametre, doublez tout simplement les quantités. ingrédients: 100 grs de beurre mou 100 grs de sucre 1 sachet de sucre vanillé 175 grs de farine 1pincée de sel 1/2 sachet de levure 2 gros oeufs 8  càs de lait pour la crème: 25 cl de crème liquide entière à 30% de matière grasse minimum 1 sachet de sucre vanillé 2 càs de sucre glace 2 càs de confiture de fraise mixée(sans morceaux) deux feuilles de gélatine (halal pour moi) 1 càc d’arôme fraise quelques gouttes de colorant rouge (facultatif) des fraises des amandes effilées confiture de fraises sans morceaux sucre glace cake aux fraises facile travailler le beurre en pommade ajouter les sucres et bien battre à l’aide du robot puis ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien après chaque ajout puis le mélange farine/levure tamisée en alternance avec le lait et le sel verser dans un petit moule à cake beurré et fariné enfourner 25 à 30 minutes à 180 ° four préchauffé selon la taille du moule puis laisser complètement refroidir monter la crème très froide en chantilly au batteur ou robot dès que la crème commence à faire des sillons ajoute les sucres et fouetter jusqu’à ce qu’elle devienne mousseuse pour plus de détails suivre les étapes comme ici: une chantilly bien réussie! faire ramollir la gélatine dans 3 càs d’eau puis mélanger confiture, colorant et arome ajouter la gélatine essorée et bien mélanger puis ajouter la chantilly en 3 fois en mélangeant bien après chaque ajout couper ensuite le gâteau en deux puis tartiner la 1ère partie de chantilly rose enfoncer des fraises un peu partout puis recouvrir de la 2ème partie du gâteau badigeoner le cake de confiture de fraises et le recouvrir d’amandes éffilées grillées décorer avec des fraises entières et saupoudrer de sucre glace et couper le gâteau aux fraises en tranches et régalez-vous ! BON APPETTIT!! dessert biscuit fraises gateaux algeriens genoise gâteau Sommaire : Nom de la recette : gâteau aux fraises à la chantilly girly SarahPublie Le : 2012-03-13Temps de preparation : 15MTemps de cuisson : 35M Temps total : 50M

La brioche de lilouche - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

La brioche de lilouche - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Selem alaykoum/bonjour Je reviens avec une recette brioche ma  participation à un concours, celui de Lina ,qui l’organise suite à ses 50 inscrit à sa newsletters. pour cela il suffisait de réaliser une de ses recettes…j’ai donc choisi  la brioche de lilouche , recette de Lilouche du Forum de recettes de cuisine du grand Maghreb & d’ailleurs une belle brioche facile à faire qui sera la bienvenue sur vos tables pour le petit dej!!! je les ai fait cuire dans des petits moules à cakes (j’ai mis 3 petites boules dans chaque moule) et après cuisson je les ai coupées en tranche… pour les déguster avec de la confiture!!!! j’ai fait un copier/coller de la recette: Ingrédients : pour la mesure pour vous donnez une idée mon verre à 200ml de contenance 1 kg de farine 4 œufs 1/2 verre d’huile 125 gr de beurre fondu 40 gr de levure fraiche (moi j’ai mis un cube de levure fraiche 42g) 1/2 verre de sucre semoule (moi j’ai mis du sucre roux) 1 verre de lait tiède (moi j’ai mis du lait entier) pour le parfum : zeste de citron et 1 cuillère à soupe de vanille liquide Préparation : 1/ Mélanger les œufs, le sucre, le lait tiède y mélanger la levure, l’huile,le beurre fondu le parfum et mettre la farine tamisée petit à petit, ensuite mettre dans le robot (pétrin) pendant 15 mn 2/ Laissez lever dans un saladier couvert près d’une source de chaleur 45 mn 3/ Dégazer 4/ Mettre en forme dans le plat à four 5/ Laisser lever 20 à 30 mn 6/ Dorer avec du jaune d’œuf sucré 7/ Enfourner à 180° jusqu’à une belle coloration

Clafoutis aux pommes et au pain d'épices - Quand Nad cuisine...

Clafoutis aux pommes et au pain d'épices - Quand Nad cuisine...

  Après vous en avoir proposé deux versions salées, je reviens avec un clafoutis, sucré cette fois et bien parfumé grâce au pain d’épices et au miel. Les fruits incontournables de la saison, les pommes, complètent ce dessert et lui confèrent tout son moelleux. La recette a été découpée dans un magazine de cuisine (mais lequel?? en tout cas, merci Françoise!) et quelque peu modifiée.   Prenez un plat assez grand, ici j’ai utilisé mon joli plat Appolia, je l’adore!   Pour 6 personnes:   Pour la pâte: 4 oeufs 400 g de lait concentré non sucré 2 cs de farine 100 g de sucre Pour la garniture: 4 pommes 125 g de pain d’épices 2 cs bombées de miel 30 g de beurre 30 g de sucre Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Peler les pommes et les couper en cubes, tout comme le pain d’épices. Dans une poêle, faire fondre le beurre et ajouter les pommes. Saupoudrer de sucre et faire dorer. Ajouter le pain d’épices et prolonger la cuisson en remuant. Ajouter le miel. Verser le tout dans un plat à four légèrement beurré. Préparer la pâte (dans un saladier ou au robot) en mélangeant d’abord les oeufs battus avec le sucre et la farine puis délayer avec le lait concentré. Verser dans le plat et enfourner. Cuire 25 min. Déguster tiède ou froid.       Et puisque c’est un plat de saison, je le propose au concours sur l’automne de Césostad (ma première participation étant une recette salée, mon risotto aux girolles). 2010-10-19T07:09:00+02:00

Pommes caramélisées à la crème vanillée - Quand Nad cuisine...

Pommes caramélisées à la crème vanillée - Quand Nad cuisine...

  C’est en feuilletant de vieux magazines de cuisine que je suis tombée sur cette recette très appétissante. Elle vient d’un Guide Cuisine d’avril dernier. Pour 3 personnes: Pour la crème vanillée: 15 cl de lait entier 1 cc de vanille liquide 1 jaune d’oeuf 30 g de sucre 15 g de farine 7,5 cl de crème liquide 1/2 sachet de sucre vanillé 2 pommes (Golden pour moi) 20 g de beurre 25 g de sucre roux cannelle calvados Commencer par préparer la crème: faire bouillir le lait avec la vanille. Fouetter le jaune d’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et bien mélanger. Verser dessus peu à peu le lait bouillant en remuant sans cesse pour éviter la formation de grumeaux. Remettre dans la casserole et porter à ébullition 1 min tout en remuant. Retirer du feu et laisser refroidir. Peler les pommes, les épépiner et les couper en 8 quartiers. Les faire sauter 2 min à feu vif dans une poêle avec le beurre. Saupoudrer de sucre roux et de cannelle et laisser cuire encore 2 min en remuant la poêle afin d’enrober les morceaux de pommes de caramel. Éteindre le feu, arroser de calvados et faire flamber. Au moment de servir, allumer le grill du four. Monter la crème liquide bien froide en chantilly avec le sucre vanillé, puis l’incorporer à la crème vanillée refroidie. Verser cette crème dans des petits plats passant au four puis disposer les quartiers de pommes. Passer sous le grill environ 2 min. En plus d’être délicieux, ce dessert peut se préparer à l’avance et se réserver au frais. Par contre, passer sous le grill au dernier moment.   2007-04-18T17:07:00+02:00

Petits fars aux cerises - Quand Nad cuisine...

Petits fars aux cerises - Quand Nad cuisine...

Voilà quelques temps déjà que j’ai fait cette recette, inspirée de Guide Cuisine, mais je la poste aujourd’hui en espérant ramener un peu de soleil dans ce jour d’été bien frisquet! Pour 5 petits fars: 200 g de cerises 80 g de farine 75 g de sucre roux 2 oeufs 60 g de beurre 17,5 cl de lait 1/2 cc de vanille liquide Préchauffer le four à 180°. Battre les oeufs avec le sucre, ajouter la farine tamisée en pluie puis le beurre fondu (en garder un peu pour les moules). Délayer avec le lait et la vanille. Répartir les cerises dans les ramequins beurrés et verser la pâte dessus. Enfourner et cuire environ 30 min. Laisser tiédir avant de déguster. Tags : cerise, far 2007-06-27T14:32:00+02:00

Tarte aux nectarines - Quand Nad cuisine...

Tarte aux nectarines - Quand Nad cuisine...

  Cette tarte aux nectarines est surtout née d’une envie de parfaire ma maîtrise d’une part du fonçage d’une pâte dans un cercle et de l’autre de la cuisson à blanc sans que les bords ne s’affaissent. Alors certes cette tarte n’est pas parfaite mais je pense que l’objectif est en partie atteint. Le secret? Une pâte bien froide, qui ne va pas se rétracter à la cuisson et donc faire tomber les bords à l’intérieur. Et pour foncer au mieux ma pâte dans le moule (ici le moule couronne que j’adore!), j’ai fait comme les pros: d’abord découper le fond puis découper des bandes de pâte pour former les bords en les soudant bien à la base. Enfin découper l’excédent de pâte avec un petit couteau bien tranchant et le tour est joué. Pour utiliser ce fond de tarte (presque) tout beau, j’ai voulu profité des derniers fruits d’été avec de belles nectarines bien parfumées. Bientôt les fruits d’automne les remplaceront alors autant en profiter.  Une fois n’est pas coutume, pour une lecture plus fluide, je vous ai mis la liste des ingrédients avant chaque préparation, et bien sûr l’ordre dans lequel vous devez les réaliser. La recette semble longue mais vous avez du temps entre chaque étape.  Pour un moule couronne de 30 cm de diamètre (ou un cercle de 24 cm de diamètre):Pour la pâte (recette de C. Michalak): 240 g de farine 130 g de beurre froid 2 g de sel 90 g de sucre glace 30 g de poudre d’amandes 1 œuf  Dans la cuve du robot muni de la feuille, verser la farine, le beurre froid en morceaux, le sel, le sucre glace et la poudre d’amandes. Mélanger à vitesse moyenne jusqu’à l’obtention d’un sable grossier. Ajouter l’œuf et mélanger encore jusqu’à ce que la pâte soit homogène (il ne faut pas trop la travailler). Rassembler la pâte en boule aplatie et filmer. Placer au réfrigérateur au moins 4 h (normalement c’est 24 h mais j’ai un peu triché).Au bout de temps, abaisser la pâte avec un rouleau sur le plan de travail légèrement fariné. À l’aide du moule, découper le fond de tarte puis le placer dans le moule. Dans les chutes de pâte, détailler des bandes (dont la largeur est un petit peu plus grande que la hauteur du moule) puis les placer contre les bords du moule en appuyant bien pour les faire adhérer à la fois aux parois du moule et à la fois au fond de pâte. Placer le moule au réfrigérateur 15-20 min. Avec un couteau bien aiguisé, découper l’excédent de pâte, en faisant des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur. Piquer le fond avec une fourchette. Placer le moule ainsi foncé au congélateur pendant 15 min.  Préchauffer le four à 170° (chaleur tournante).Enfourner et laisser cuire le fond de tarte 15 min (il sera seulement précuit, il finira sa cuisson avec la crème d’amandes). Dans le reste de pâte j’ai découpé quelques petites fleurs pour décorer ma tarte. Elles ont cuit 8 min à 170°.  Pour la crème mascarpone à la framboise (à préparer pendant le repos de la pâte): 67 g de mascarpone 30 g de purée de framboise 37 g de sucre 142 g de crème liquide entière Dans un saladier, mélanger le mascarpone avec la purée de framboise. Ajouter le sucre et la crème. Quand le mélange est homogène, filmer et placer au réfrigérateur au moins 2 h. Pour la crème d’amandes (les quantités ont été recalculées en fonction du poids de l’œuf, d’où ces mesures à virgule): 70 g de beurre mou 70 g de sucre glace 8,5 g de maïzena 85 g de poudre d’amandes 1 gros œuf (ici 57 g) 8,5 g de rhum ambré Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Dans la cuve du robot muni de la feuille, mélanger le beurre mou avec le sucre, la maïzena et la poudre d’amandes jusqu’à obtention d’une crème. Ajouter l’œuf puis le rhum. Bien mélanger pour avoir une crème homogène. La répartir sur le fond de tarte refroidi (avec une poche à douille ou à l’aide d’une petite spatule coudée). Enfourner et laisser cuire 15 min. Laisser refroidir. Pour le nappage neutre (recette simple et rapide piochée ici):  75 g de sucre 75 d’eau 1 feuille de gélatine (soit 2 g) Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau de façon à obtenir un sirop. Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée. Mélanger pour la dissoudre puis laisser tiédir.S’il reste du nappage après cette tarte, il peut se conserver dans un bocal au réfrigérateur. Pour la garniture et le montage final: 2 belles nectarines (3 si elles sont plus petites) quelques feuilles de menthe quelques fleurs sablées (réalisées dans les chutes de pâte) A l’aide d’un fouet électrique, fouetter la crème de mascarpone à la framboise jusqu’à obtenir une chantilly souple. La pocher sur le fond de tarte refroidi puis la lisser avec une petite spatule coudée à hauteur des bords. Détailler les nectarines en fines lamelles et les disposer sur la crème. A l’aide d’un pinceau, badigeonner les fruits de nappage neutre (tiède et un peu épaissi). Décorer enfin avec des petites feuilles de menthe et quelques fleurs sablées. Placer au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Cette tarte peut se préparer la veille, le lendemain la pâte est toujours bien croustillante.  J’ai piochée la recette de la crème d’amande et celle de la crème mascarpone à la framboise chez Pastry Freak (Ludo du Meilleur Pâtissier, si vous suivez l’émission de M6), un superbe site avec des recettes très bien détaillées Une autre version de tarte aux nectarines, c’est par ici!

Galette franc-comtoise... et nouveau départ! - Quand Nad cuisine...

Galette franc-comtoise... et nouveau départ! - Quand Nad cuisine...

  Et oui nouveau départ! Ça y est, les cartons sont (presque) tous déballés et chaque chose a (presque!) retrouvé une place! On se familiarise doucement avec notre nouvel appartement, on prend de nouvelles marques… et j’ai tout naturellement repris le chemin de la cuisine. Après ces 15 jours derniers jours où se sont alternés pique-nique et plats de fêtes, ça fait un bien fou de retrouver des habitudes alimentaires un peu plus saines. Plus saines, mais non moins gourmandes! Et pour fêter comme il se doit l’épiphanie, une belle galette des Rois aurait été parfaite. Mais c’était sans compter sur mon four qui a décidé de me lâcher en arrivant ici, la poisse! Tant pis, je vous propose quand même une recette réalisée l’année dernière, un petit clin d’oeil à la jolie région que j’ai quittée… Bien sûr avant de vous en donner la recette, je tiens à vous renouveler tous mes meilleurs voeux pour 2012. Un grand merci pour tous les messages de bonne année et bon déménagement que j’ai reçus, je commence tout juste à faire le tri dans ma boîte mail débordante, aussi il m’est difficile de répondre à chacun d’entre vous individuellement. Mais je suis toujours autant flattée et surprise de recevoir tant de marques de sympathie. Mille mercis! Pour en revenir à la galette, cette version franc-comtoise diffère des classiques feuilletées aux garnitures diverses ou des briochées aux fruits confits. Préparée sur une base de pâte à choux à laquelle on ajoute de la crème fraîche, cette galette est délicieusement parfumée à la vanille et à la fleur d’oranger. Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre: 250 g de lait 50 g de sucre 70 g de beurre 1 cc d’extrait de vanille 1 cs d’eau de fleur d’oranger 1 pincée de sel 130 g de farine 3 oeufs 60 g de crème épaisse 1 jaune d’oeuf pour dorer   Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Procéder comme pour une pâte à choux, à savoir: porter à ébullition le lait avec le sucre, le beurre, le sel et les parfums. Verser la farine en une seule fois et bien mélanger. Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien à chaque fois. Ajouter la crème et mélanger de nouveau avant de verser la pâte dans le moule (beurré et fariné s’il n’est pas en silicone). Badigeonner de jaune d’oeuf et tracer des motifs sur le dessus avec la pointe d’un couteau ou une fourchette. Enfourner et laisser cuire 35 min. Servir tiède ou froide.     On peut très bien réaliser la pâte au thermomix en suivant la façon de procéder de la pâte à choux: on chauffe le lait avec le beurre, le sucre, le sel et les parfums 5 min à 100°, vitesse 1. On ajoute la farine et on mixe 1 min 30 à vitesse 3. Ensuite on ajoute les oeufs un par un par le trou du couvercle toutes les 15 sec, à vitesse 5. On verse encuite la crème et on mixe encore quelques secondes. Enfin on cuit comme indiqué plus haut.       Galette franc-comtoise 2012-01-10T07:00:00+01:00

Clafoutis aux cerises de Michalak - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Clafoutis aux cerises de Michalak - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Clafoutis aux cerises de Michalak Clafoutis aux cerises de Michalak,selem/Bonjour,J’aime l’été parce que c’est le mois des cerises…et aussi des clafoutis!!Un ami à mon mari nous a gâtés avec un superbe panier de bigarreaux noirs ,je me suis donc empressée de faire un bon clafoutis maison avec les noyaux bien entendu…parce que c’est le meilleur!!! J’ai donc choisi la version gourmande du clafoutis aux cerises de Michalak,un clafoutis sans beurre,sans lait et sans farine juste avec de la crème,des oeufs,de la maizéna et des amandes moulues.La texture est moelleuse et bien fondante en bouche,une recette que j’ai piqué à notre chère Mercotte ,une petite merveille en bouche qui vous plaira à coup sûr!! ingrédients: 65 grs de poudre d’amande 75 grs de sucre de canne blond 10 grs de maizéna 1 œuf+ 1 jaune 65 grs de crème épaisse une vingtaine de cerises 1 noisette de beurre et 1 càs de cassonade pour le moule fouetter l’œuf,le jaune et le sucre ajouter la crème,la maizéna et la poudre d’amande mélanger sans trop insister beurrer et sucrer(avec la cassonade) un cercle à pâtisserie de 18 cm ,j’ai utilisé des individuels verser la pâte dans les cercles enfourner 10 minutes à 180 ° four préchauffé retirer le clafoutis du four et enfoncer les cerises dans la pâte avec leurs queues enfourner de nouveau 20 à 25 minutes laisser tiédir et régalez-vous!!! gateaux gateau leger algerie gateaux algériens clafoutis cerises clafoutis aux cerises gateaux moelleux algerie Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : Clafoutis aux cerises de Michalak Publie Le : 2016-07-31Temps de preparation : 5MTemps de cuisson : 35M Temps total : 40M

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.