Petits choux au chutney de rhubarbe et fromage de Chimay Trappiste - Les petits plats de Béa

Petits choux au chutney de rhubarbe et fromage de Chimay Trappiste - Les petits plats de Béa

Cette idée de préparation me trottait dans la tête depuis déjà un certain temps. On y pense et puis on oublie mais elle me revenait régulièrement jusqu'à ce que ma cheffe m'offre quelques tiges de rhubarbe de son jardin. Ce sont les derniers bâtons et...

Les recettes de cuisine similaires à "Petits choux au chutney de rhubarbe et fromage de Chimay Trappiste - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Bien manger, c’est une sacré organisation ! Entre le travail, le sport, les sorties … le temps de cuisiner en semaine se réduit considérablement et on tombe vite dans la facilité. Pour ma part, je dois en plus me cuisiner des plats pour le midi, n’ayant pas de cantine ou de quoi cuisiner sur mon lieu de travail, et n’ayant pas une folle envie de manger des sandwichs tous les midis. Je fais aussi du sport plusieurs soir par semaine, et il m’est souvent impossible niveau timing de rentrer du travail, cuisiner, manger, et partir au sport. Donc, plutôt que de manger un plat de pâte au fromage râpé, je me suis mise au meal prep !  Mais qu’est ce que c’est ? Le meal prep vient de l’anglais « meal » qui signifie repas et « prep » pour préparation, Ou autrement dit l’art de préparer ses repas en amont.  Voilà comment ça se passe à la maison :  Durant la semaine, je prépare mes menus pour la semaine suivante. J’essaye de réduire la viande et le poisson au maximum, je prévois donc en général un seul repas dans la semaine avec de la viande ou du poisson. Si le plat est long à faire, je le prévois en début de semaine pour le cuisiner le week end, sinon je le prévois en milieu de semaine et vais chercher la viande le jour J chez mon boucher. Je fais aussi attention avec le poisson, et ne mange pas de poisson d’origine Norvège par exemple.  Pour le reste de la semaine, je passe en revue les légumes de saisons et essaye de prévoir les plats en fonction. (Pas toujours facile sachant que j’ai vraiment du mal avec 95% des légumes d’hiver !  😉 ) Nous sommes 2 à la maison, et je sais qu’un gros potiron nous fait 2 repas : je prévois donc 2 recettes à base de potiron Pareil pour les sachets de pomme de terre, ou toutes ces choses en grandes quantité qui peuvent servir pour plusieurs repas.  Je trouve ça pratique car il est plus facile pour moi de trouver des idées de recettes autour d’un aliment particulier, et cela évite également le gaspillage.  Pour faire mon menu, je me sers d’un tableau Excel tout simple, ou je note mes recettes pour chaque midis et chaque soirs de la semaine, et ou je note tous les ingrédients dont j’ai besoin, ainsi que les quantités. Ci-dessous mon tableau si vous voulez vous en servir ! Je prends ensuite ma liste et la compare avec tout ce que j’ai dans mes placards : encore une fois on évite le gaspillage ! J’achète seulement ce dont j’ai besoin.  Vient le temps de la cuisine ! (Enfin !) Une fois les courses faites, je me réserve en général le dimanche après-midi pour cuisiner.  La aussi, question d’organisation. On commence par les aliments qui prennent le plus de temps à cuire, et on se pose les bonnes questions : Combien de plats vont aller au four ? Pour combien de temps ? Est ce que plusieurs plats nécessitent les mêmes ingrédients ? Si c’est le cas, je fais en sorte de les préparer en même temps.  Je privilégie les quiches, tartes, et autres plats qui se conserve quelques jours. Mais vous pouvez aussi prévoir d’autres plats qui se gardent un peu moins bien. Dans ce cas, préparez tous vos ingrédients (épluchez vos carottes, découpez vos courgettes,…) et faites cuire le tout au dernier moment ! Vous aurez ainsi gagné un temps très précieux de préparation. En général, je prévois les repas du soir pour 3 personnes : ainsi, il me reste une portion pour le midi! En plus de gagner du temps, cela m’évite de trop me creuser la tête pour trouver 2 fois plus de recettes. Il est temps ensuite de ranger vos préparations ! C’est la qu’il vous faut des boites. De nombreuses boites. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur, si votre plat est prévu pour la fin de semaine et que vous n’avez pas envie qu’il se détériore. Pensez à étiqueter vos boites, avec le nom de votre plat, le jour à laquelle vous souhaitez le manger, et la date à laquelle vous l’avez préparé.  Ainsi, plus de casse-tête durant la semaie! Vous sortez votre petite boîte, vous réchauffez, vous assaisonnez si besoin, et vous dégustez. Le grand luxe quoi ! Et encore une fois , les soirs où on a pas trop de temps, c’est tellement plus simple et plus sain que de ce faire un plat rapidos. Le meal prep est également super pour les petits déjeuners ! Vous n’avez pas le temps de prendre un petit déjeuner ? Vous mangez un gros bol de céréale rapidement ? Préparez à l’avance vos barres de céréales, vos galettes pour le matin. Comme ça, un petit déjeuner de chef chaque matin!  Et vous, êtes vous adeptes du « meal prep » ? 

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bonjour bonjour ! J’ai eu envie de me replonger dans mes photos et souvenirs de vacances aujourd’hui ☺️ Alors je commence par l’un des plus beaux voyages que j’ai pu faire ! On a eu la chance – fin 2019 – de partir faire un petit tour en Asie. Le voyage Nous sommes partis de Genève, et après une courte escale dans le bel aéroport de Dubaï (villa dans laquelle nous avons séjourné quelques jours à notre retour, j’essayerais de faire un article rapidement!) nous voilà à l’aéroport de Bangkok ! C’était aussi ma première fois sur un long courrier ! Bon, ok c’était long, mais moi qui ai beaucoup de mal à rester en place, j’appréhendais vachement ces 2 x 6h de vol qui se sont au final plutôt bien passées. (Merci la télé dans l’avion !) On est parti avec Emirates et – je ne pensais jamais dire ça a un jour – on a très bien mangé ! Bref, le vol était déjà en soit une super nouvelle expérience😊 Autant vous dire que partir de Genève au mois de Novembre pour atterrir à Bangkok, on a eu un léger choc thermique 😬 Premier jour Attendez attendez …. avant notre arrivée à l’hôtel, on a du faire la route de l’aéroport à l’hôtel ! Et c’est la que c’est drôle ! Des immmeeenses voies, 4 files, 5 voire 6 voitures côte à côte. Le code de la route ? C’est « si ça passe, tu passes » ! J’adore ! Ça y’ est, on arrive dans notre belle hôtel ! Super chambre (des lits de 4 m de large qui sont visiblement typiques de la Thaïlande 😬), et une piscine plus que nécessaire. (Et un cocktail de bienvenue super bon sinon c’est pas vraiment des vacances). L’hôtel se situe juste à côté de ce que l’on pourrait comparer à une zone piétonne, avec pleins de restaurants / bars et magasins qui font tous plus envie les uns que les autres  On commence par un bon repas dans un endroit ou on a fini par passer le plus clair de notre temps tellement c’était top : le madame monsir ! La nourriture et les cocktails sont délicieux, et tout est organisé un peu comme un grand salon avec des coussins, canapés et autres chaises longues pour se prélasser comme il faut. (Si vous voulez y faire un tour : https://www.facebook.com/madamemusur/ ) Premier pad Thai ! J’avais déjà mangé ce plat en France mais la … un vrai pad Thai de Thaïlande ça n’a absolument pas de prix (au sens propre comme au figuré, la nourriture est tellement pas cher la bas !) On en fait très régulièrement depuis, je vous mets la recette très rapidement ! C’est hyper facile à faire et mon dieu que c’est bon 😵 Après avoir bien mangé et bien bu, let’s go pour la première visite de temple ! (La première d’une longue série !) On fini notre journée au “Wat Intharawihan” où on peut voir le fameux bouddha couché. Et waouh ! La classe ! Il est gigantesque ! En plus c’était la fin de journée, on a donc eu la chance de voir le temple s’illuminer au fil de la nuit qui tombe. Deuxième jour  De loin ma journée préférée du séjour ! On a passé une bonne partie de la journée au Chatuchak Market, un marché immense, dont on a pas du tout assez d’une journée pour faire le tour. Mais c’était incroyable ! Le marché est remplie de toute petites allées remplis de marchands qui vendent absolument tout !  Pour le midi, vous avez le choix ! Du poisson, de la viande, des légumes… et des fruits tout frais ! On a goûté un sorbet à la noix de coco, le meilleur que j’ai jamais mangé. Après manger, on continue la journée après la visite d’un temple qui surplombe la ville. La vue de la haut était magnifique, et offre quand même des panoramas hyper étonnants ( des Temples en or brillant au milieu de bidonville et d’immeubles hyper modernes) En redescendant du temple, on monte dans un petit bateau qui longe le fleuve pour se rendre à la maison de Jim Thompson  La maison de Jim Thompson, c’est un très joli endroit. De beaux jardins, de beaux bâtiments, et une visite qui retrace la vie de ce bon vieux Jim. (Notamment sa collection d’œuvre d’art et son rôle dans l’industrie de la soie)  Troisième jour Pour ce troisième et dernier jour, nous avons pris le bateau pour nous rendre au Palais Royal. C’est l’ancien palais du roi, et ce qu’on peut dire c’est qu’il avait quand même un peu des goûts de luxe : un palais de 29 hectares, composé de pleins de bâtiments différents (et très bling bling). Mais en tout cas, ça donne lieu à une magnifique visite entre les bâtiments, fresques, faïences et autres sculptures !  Ça y’est, notre petit tour de Bangkok se termine… c’est une ville qui bouge beaucoup et que j’ai trouvé très agréable (mais très très polluée…) malgré le peu de temps que j’y ai passé. Maintenant, direction Chiang Mai ! Pour rejoindre cette ville de Thaïlande du nord, nous avons pris le train de nuit, et j’ai mais tellement aimé ça. T’es tout seul dans ton petit lit, derrière ton rideau, avec un bon livre et le paysage incroyable qui défile. Vraiment, c’était exceptionnel, et, contre toute attente, j’ai carrément bien dormi !  La suite de l’aventure se fera dans un post sur Chiang Mai (si vous hésitez à y aller, n’hésitez pas, c’est absolument exceptionnel comme endroit). A bientôt pour de nouvelles aventures !

Tarte à la rhubarbe et à la crème fraîche - sucreetepices.over-blog.com

Tarte à la rhubarbe et à la crème fraîche - sucreetepices.over-blog.com

Je viens de faire la première cueillette de rhubarbe de cette année dans le jardin et me suis empressée de faire une bonne tarte avec. C'est une recette que je fais dès que j'ai de la rhubarbe, simple mais très appréciée par mes gourmands. Ingrédients...

Kiflice

Kiflice

J'ai une famille.... jusque là, rien de bien extraordinaire. Mais ma famille est bien plus étendue  que ma simple famille biologique. J'ai une famille de coeur ; elle vient des Balkans, et plus exactement de Serbie. Cela fait 25 ans aujourd'hui que j'ai été adopté par cette belle et grande famille qui fait partie intégrante de mon existence. Je les aime ; j'y ai trouvé petits frères et petites soeurs qui, en plus de ma famille "de sang", me supportent au quotidien et savent être là lorsque le besoin s'en fait sentir. Cette famille de coeur a su m'apporter une richesse inestimable : une autre culture. Toutes les facettes de cette culture serbe me sont désormais familières, toutes ou presque s'entend. De cette culture, il est un aspect que je privilégie, et il ne faut pas être grand clerc pour deviner que je m'acharne encore aujourd'hui à décoder la cuisine serbe et ses mille et un trésors. Celle que je connais bien est celle du Sud de Beograd, à mi-chemin entre plaine et montagne, la région de Pozega, Uzice, Mokra Gora, Zlatibor........ C'est une cuisine que l'on pourrait qualifier - sans être péjoratif - de paysanne tant elle puise ses racines dans la terre et ses richesses. Le légume roi est avant tout le chou (kupuc) qui se décline en quelques préparations savoureuses. La meilleure d'entre elles étant - selon moi - la salade de chou. Le chou blanc, voire rouge, est émincé très finement avant d'être assaisonné de sel, poivre, vinaigre de vin et huile avec un soupçon d'eau. Cette salade qui est présente à tous les repas, est brassée à pleines mains avant d'être oubliée quelques heures. Le chou s'attendrit et devient doux tout en conservant un léger craquant. De toutes les salades, c'est la plus rafinée. A celle-ci on peut ajouter la salade serbe ( tomates concombres, oignons et parfois fromage), qui elle aussi, est de toutes les tables. En été, on assiste à des orgies de pastèques énormes ( lubenica ), de fruits savoureux et gorgés de soleil - mention toute particulière et personnelle pour la divine framboise d'Arilje ( malina ) -.Je pourrais écrire quinze pages sur mes coups de coeur et mes découvertes mais je me limiterai à celle qui m'a fait le plus chavirer. Si la culture du fromage est dit-on, française, voire néerlandaise, la  Serbie n'est pas en reste avec les deux ou trois préparations laitières qu'elle connaît. La première et la plus fameuse est le "kajmak". Le lait est mis à tièdir dès la traite et écrémé. Cette crème est réservée et salée pour être longuement affinée et donne naissance au kajmak, fromage crémeux à souhait que l'on peut difficilement comparer. Il est à mi-chemin entre le beurre et la féta. Ce kajmac, malgré son prix élevé, est présent sur les tables aux côtés des salades, des légumes crus, etc.... Il accompagne divinement les viandes grillées, sur lesquelles il fond......... on frôle le péché.... non, c'est un péché. On prépare aussi l'équivalent de la féta. Cette fois le lait est emprésuré et égoutté pour donner ce "sir" que l'on mange à toutes les sauces. On le retrouve souvent râpé grossièrement sur les légumes de la salade serbe. Lorsque je vivais au Kosovo, je m'échappais aussi souvent que possible pour une des enclaves serbes et me rassasier dans un " PESTOPAN" (restaurant). On y faisait grande table de cochonnailles de toutes sortes et grillées. Les énormes saucisses ou encore le roulé à la Karadjorjevic valaient la peine de faire de nombreux kilomètres. Dans ces restaurants, on accompagnait les viandes de bonnes grosses frites maison sur lesquelles le chef râpait du "sir". Indescriptible !!!!Ici et aujourd'hui, je vais vous donner une petite recette. C'est un petit croissant au fromage qui viendra avec succès je pense, agrémenter un buffet, voire un gros apéritif. On les appelle KIFLICE, prononcer "kiflitssé".

Chakchouka aux courgettes - Les petits plats de Béa

Chakchouka aux courgettes - Les petits plats de Béa

C'est une revisite complète de la chakchouka où les tomates et les poivrons sont remplacés par des courgettes, une agréable manière d'utiliser ce légume qui foisonne sur les étals et dans les jardins en cette saison. Et pour aller jusqu'au bout de la...

Crevettes à l'oseille - Les petits plats de Béa

Crevettes à l'oseille - Les petits plats de Béa

Entre confinement et mobilité réduite, ma seule sortie est dans mon jardin, bien heureuse d'en avoir un. Mais je ne peux rien y faire, juste prendre le soleil et observer. C'est comme ça que j'ai vu mon oseille prête à faire des fleurs. Il était donc...

Gâteau- flan à la rhubarbe - Les petits plats de Béa

Gâteau- flan à la rhubarbe - Les petits plats de Béa

Les desserts à la rhubarbe sont bien présents sur mon blog et pourtant je n'ai pas assez de place dans mon jardin pour en avoir un pied. Mon entourage par contre est bien généreux et n'en donne régulièrement parfois mon fils parfois ma cheffe c'est le...

Bar farci aux herbes du jardin - Les petits plats de Béa

Bar farci aux herbes du jardin - Les petits plats de Béa

Pour ce poisson à la chair fine j'ai eu envie d'une farce parfumée par quelques herbes trouvées dans mon jardin, pas de mauvaises herbes mais des herbes aromatiques bien fraiches et hachées juste avant d'aller remplir le ventre de ce beau poisson. 1 bar...

Velouté choux raves carottes - Les petits plats de Béa

Velouté choux raves carottes - Les petits plats de Béa

Après tous ces repas de fêtes, un potage est toujours agréable pour un repas léger d'un soir juste accompagné de fromage et de bon pain. 3 choux raves 3 carottes 2 échalotes 1 cuillère à soupe d'huile d'olive 2 cuillères à soupe de crème fraîche 1 cube...

Poire du curé au vin - Les petits plats de Béa

Poire du curé au vin - Les petits plats de Béa

J'ai dans mon jardin un poirier qui était déjà là quand je suis arrivée dans cette maison. Je n'en connaissais pas la variété jusqu'à ce que j'aille en vacances en Ariège dans une chambre d'hôtes où il y avait également un poirier comme le mien et c'est...

Confiture de lamelles de poires du curé - Les petits plats de Béa

Confiture de lamelles de poires du curé - Les petits plats de Béa

Quand nous sommes arrivés dans notre maison, il y avait dans le jardin un poirier dont nous ne connaissions pas la variété. Les poires restent très fermes même à maturité et on ne peut que les utiliser cuites. C'est la propriétaire d'une chambre d'hôtes...

Tarte à la rhubarbe - Balico & co.

Tarte à la rhubarbe - Balico & co.

La rhubarbe, plante potagère printanière, n’est pas très répandue dans nos jardins azuréens, à tel point que j’en ignorais l’existence jusqu’à l’adolescence. Ça a été une vraie révélation car j’adore les fruits acidulés et aujourd’hui j’ai la chance d’en avoir dans mon potager. J’en fais de la confiture ou bien des tartes comme cette recette […]

Tartines de Saint-Agur de Juan Arbelaez

Tartines de Saint-Agur de Juan Arbelaez

Tartines de Saint-Agur de Juan Arbelaez Une recette du Chef Arbelaez simple et rapide que j'ai quelque peu adapté à mes goûts et qui nous montre une façon originale de déguster le fromage Saint-Agur avec diverses tartines sucrées salées pour accompagner des œufs aux plats avec des tomates lors d'un brunch. Cette recette complète est proposée pour un concours le mini site créé pour l'occasion par la marque pour faire gagner jusqu'au 31 août 2017 sur « Un chef à la maison » 3 cours de cuisine à domicile en duo avec ce Chef et 10 box gourmandes qu'il a spécialement élaboré pour nous. De plus, on peut découvrir plus en détail les 3 recettes qu'il propose en vidéos sur Youtube. Ici il s'agit uniquement de l'une de ses tartines, celle qui utilise le fromage Saint-Agur Frais Plaisir (voir photo).

Salade fraîche brésilienne

Salade fraîche brésilienne

Salade fraîche brésilienne Une recette traditionnelle populaire brésilienne toute simple de salade mixe dont il existe une infini variété qui peut néanmoins constituer soit une entrée légère et originale soit même un repas équilibré avec juste une tranche de pain. Au brésil, ils servent cette salade avec de la viande, des pâtes ou des pommes de terre. Généralement, ils utilisent un fromage fait maison, des tomates géantes qui poussent au sud du Brésil à la chair épaisse et avec très peu de pépins. Ici, c'est la version du chef Diogo Damian proposée avec du melon mais on peu tout à fait le remplacer par un autre fruit comme de la pomme, de la mangue ou des avocats.

Boul-go-gui de Corée du Sud

Boul-go-gui de Corée du Sud

Boul-go-gui de Corée du Sud Une recette traditionnelle coréenne à base de bœuf que l'on grille sur une plaque chauffante conique placée à table. Néanmoins, on peut tout à fait la préparer sur une pierrade où à la poêle. Généralement, ce plat est servi avec un assortiments de légumes crus (concombre, laitue, carottes et feuilles de chrysanthème comestibles) mais on peut juste le proposer avec du riz. Ici, il s'agit de la recette du Chef Mi-Kyeung Kim pour être au plus près des saveurs de la recette originale, il est conseillé d'utiliser des poires asiatiques (elles n'ont pas vraiment la même texture ni le goût des nôtres c'est plus des « pommes-poires » ) et d'utiliser l'ail confit de Corée du Sud de Sarabar (il a été confit dans de l'eau de mer pendant 30 jours donc forcément il n'a ni le goût ni la texture d'un simple ail et encore moins son visuel car il est noir).

Confiture rhubarbe figues - Les petits plats de Béa

Confiture rhubarbe figues - Les petits plats de Béa

Même si je n'ai pas de pied de rhubarbe dans mon jardin, j'arrive toujours à en obtenir , ici une collègue m'en propose gentiment . Bien sûr j'aime m'en servir pour des desserts variés mais aussi pour confectionner des confitures. Outre la confiture toute...

Confiture de rhubarbe et fraise - La cuisine d'Anna

Confiture de rhubarbe et fraise - La cuisine d'Anna

J'ai jamais fait de confiture maison et je me promettais d'essayer d'en faire un jour.J'ai été convaincu par mon amie Anne et j'ai fait une...