Les recettes similaires


Tiramisu express limoncello framboises (pas à pas en photos)

Tiramisu express limoncello framboises (pas à pas en photos)

Tiramisu express limoncello framboises (pas à pas en photos) Une recette de Jamie Oliver qui est en fait une version simplifiée du tiramisu. En effet, il ne fait pas plusieurs couches de biscuits et de crème mais une seule. Du coup, il n'a même pas besoin de les tremper car il verse directement l'alcool de citron et le jus d'orange par dessus. Vous pouvez d'ailleurs remplacer l'alcool par du jus de citron dilué dans un peu d'eau si vous le souhaitez. De même, il ne fait pas une crème au mascarpone traditionnelle avec un batteur électrique mais il la rend moins épaisse, la sucre et l'aromatise. Au final, c'est bien un tiramisu express et on retrouve bien sa gourmandise en bouche...

Scones ricotta citron - sucreetepices.over-blog.com

Scones ricotta citron - sucreetepices.over-blog.com

Quelle belle découverte ces scones ! Ça fait longtemps que je voulais les essayer, leur tour est enfin venu. Ils sont tellement moelleux et croquants à la fois, pas trop sucrés - un vrai délice. Je n'ai pas fait le glaçage prévu dans la recette originale...

Tarte tatin pomme citron sans four

Tarte tatin pomme citron sans four

Tarte tatin pomme citron sans four Une recette originale que j'ai inventée pour un concours de revisite de la tarte tatin mais sans four avec une base biscuitée. J'ai choisi les biscuits sablés caramel au sel de Guérande de la marque Jardin bio car ils me semblaient idéaux en terme de goût avec la tarte tatin et en terme de terroir aussi. Au final, ma tarte a beaucoup plu à mes invités mais personnellement même si traditionnellement cette tarte se mange tiède avec de la crème fraîche normande ou de la glace vanille, j'ai trouvé qu'ainsi froide, l'accord avec un sorbet citron accentuait sa fraîcheur et permettait de tempérer le côté sucré du caramel.

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

Tarte Façon Mojito - cccuisine

Tarte Façon Mojito - cccuisine

Ingrédients Pour la pâte sablé: 190 gr de farine, 20 gr de maïzena,90 gr de sucre glace, 130 gr de beurre froid,36 gr de poudre d'amandes,1 pincée de sel, 1 œuf. Pour la crème mojito:4 citrons vert, 4 œufs, 150 gr de sucre, 2 c à s de get 27, 6 c à s...

Cupcakes Mojito

Cupcakes Mojito

Ingrédients pour 12 cupcakes: . 185 gr de farine . 150 gr de sucre . 1 gros oeuf . 4 cl d’huile végétale . 1/2 c.à.s de levure (5 gr) + 1 pincée de sel . 12 cl de lait 1/2 écrémé+ 1 c.à.s de jus de…

Trifle aux fraises et Baileys (pas à pas en photos)

Trifle aux fraises et Baileys (pas à pas en photos)

Trifle aux fraises et Baileys (pas à pas en photos) Une recette anglaise très facile à faire, on peut tout à fait varier les fruits et le gâteau ainsi que l'alcool si on souhaite en mettre...

Risotto aux Épinards et crème au safran - Ève et ses mix

Risotto aux Épinards et crème au safran - Ève et ses mix

Pour ce midi c était risotto aux épinards............ Bon comme vous pouvez vous imaginez , y'a eu des grincements de dents......... Mais...

Tatins provençale - Ève et ses mix

Tatins provençale - Ève et ses mix

 Une recette  avec des aubergines, une recette et Guy Demarle. Enfin j’ai pu l’a réaliser depuis le temps. He bien pas deçu...

Clafoutis citron-framboises

Clafoutis citron-framboises

Taille du moule : 25 cm de Ø - ou rectangulaire : 26 x 18 x 5 cm – ou encore 4 à 6 moules individuels selon leur taille. Préchauffer le four à 200°c - Th 6/7. Dans un saladier, fouetter les 2 ou 3 œufs entiers avec le sucre et la farine. Ajouter le lait, le jus et le zeste de citron, le rhum brun et mélanger bien. Verser ensuite la crème liquide et mélanger encore. Beurrer le moule, saupoudrer les parois de sucre semoule puis étaler les framboises sur le fond. Verser la préparation dans le moule à…

La viticulture biologique a le vent en poupe - Fourneaux Et Fourchettes

La viticulture biologique a le vent en poupe - Fourneaux Et Fourchettes

Ces dernières années, voire décennies, les questions environnementales ont le vent en poupe. Quasiment inconnues il y a encore un demi-siècle, elles sont désormais omniprésentes (ou presque !) de nos jours, que ce soit dans le débat politique, à l’école ou bien dans les préoccupations individuelles des Français. Si la France n’a pas été une pionnière en la matière, force est de constater qu’elle a largement rattrapé son retard en ce qui concerne l’agriculture biologique. L’écart qu’avait creusé, par exemple, l’Autriche, se tasse peu à peu. Les consommateurs français, comme nombre de leurs voisins, font de plus en plus attention à la provenance des produits qu’ils achètent. Parmi les denrées connaissant un profond essor du « bio », il y a le vin. Et le vin bio est dans la plupart des cas un réel gage de qualité. L’essor du vin bio Chaque année, le nombre d’hectares consacrés à la viticulture biologique ou en cours de conversion du conventionnel vers le bio augmente très sensiblement. Encadrée par des normes européennes ayant repris ce que des normes françaises avaient régi un certain temps, l’agriculture biologique appliquée à la vigne se veut davantage respectueuse de la nature. Il faut tout d’abord savoir que la vigne que nous connaissons, Vitis vinifera, n’a pas besoin d’insectes pour être pollinisée : le vent lui suffit, à la manière des noisetiers par exemple. À une époque, cela a été la porte ouverte aux traitements chimiques les plus massifs et dévastateurs, aux effets considérablement néfastes sur l’environnement, la biodiversité, la structure des sols et la santé des hommes aussi bien que des animaux. La tendance s’est heureusement inversée, la raison a été en grande partie recouvrée. Les traitements abusifs soi-disant « préventifs » ont été abandonnés : désormais, ce sont les alertes phytosanitaires qui commandent le déclenchement des éventuels traitements nécessaires bon an, mal an. À cet égard, il faut réellement déplorer les particuliers qui, de nos jours, ont parfois dans leurs potagers les légumes les plus massivement contaminées en métaux lourds, en appliquant par exemple sans discernement de la bouillie bordelaise massive à leurs pieds de tomate, « à titre préventif » – en détruisant au passage des fleurs et donc en réduisant leur récolte… Les vignes européennes autochtones sont très sensibles à différentes pathologies, quoique cela diffère en fonction du cépage considéré. Si le phylloxéra est facilement endigué par le choix d’un porte-greffe adapté, on ne peut en dire autant de l’oïdium (qui blanchit les feuilles), du célèbre mildiou qui peut brunir l’entiéreté d’un cep ou encore d’autres atteintes cryptogammiques plus ou moins graves de type fusariose, verticilliose, etc. Autre point positif : peu à peu, les cépages américains ainsi que les dénommés « hybrides producteurs directs » interdits depuis la décennie 1930 en France sous la pression de l’industrie chimique et des viticulteurs craignant une surproduction de vin (à une époque où l’Algérie française exportait massivement du « vin de table » vers la métropole) sont libéralisés, du moins pour les particuliers. Dans certaines régions comme les Cévennes, la tolérance des autorités va jusqu’à permettre à des professionnels d’en faire du vin et même d’organiser de petites foires locales. C’est une mine d’or pour de futurs assemblages novateurs toujours plus avares en traitements phytosanitaires et toujours plus productifs ! Comment choisir son vin biologique ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les vins bio ne sont pas nécessairement plus chers que les vins conventionnels. Ils occupent généralement dans les rayons des magasins et e-commerce, à l’instar de la boutique en ligne Vins étonnants, une place de choix. Pas de fertilisants non naturels, aucun OGM, mais uniquement du soufre et de la bouillie bordelaise traditionnelle en cas de besoin : c’est beaucoup mieux pour la santé. Certains breuvages se doublent de l’absence de sulfites ajoutés, misent sur la biodynamie et/ou profitent de l’engouement autour des « vins naturels ». Cela rompt avec les codes des années qui avaient précédé, où tous les vins de France avaient tendance à se ressembler tout fortement, se montrant « surfaits » et sans aucune originalité. Nous ne pouvons que nous réjouir de la diversité qui est en train de réémerger ! Le vin bio peut aussi bien être du rosé que du rouge ou du blanc, en passant par les mousseux et autres moelleux. Tous les cépages, renommés et moins renommés, grands et petits, se mettent peu à peu au bio, si bien qu’un jour le mouvement biologique sera peut-être (espérons-le !) général dans le domaine de la viticulture française et, pourquoi pas, européenne. Avec l’été qui arrive, nul doute que le vin rosé bio fera de très nombreux adeptes, de même que les blancs à boire bien frais (éventuellement aromatisés au pamplemousse, pour les amateurs ?). Les rouges sucrés auront également leur place, surtout avec du melon, ce grands mets de la belle saison, que tout le monde attend impatiemment. Dans tous les cas, régalez vos invités avec du vin bio, histoire de leur montrer que vous vous souciez tout autant de leur bonne santé que de leurs papilles et de la planète !

Pavlova au citron

Pavlova au citron

Pavlova au citron Une recette de Nigella Lawson parfaite pour tous ceux qui adorent le citron notamment le lemon curd anglais. Ici, j'ai utilisé celui de la marque « Robertsons » que l'on trouve facilement dans certaines grandes surfaces ou sur le site Alfred Clouet. Il s'agit d'une meringue croustillante à l'extérieur et moelleuse à l'intérieur aromatisée aux zestes de citron et au jus de citron. Elle est recouverte d'un bon lemon curd et de crème montée non sucrée. Le tout, décoré d'amandes effilées grillées et d'un peu de zeste. Cette recette a eu beaucoup de succès chez moi. Si vous aimez les recettes anglaises, vous pouvez en trouvez d'autres tout au long de cette semaine dans mon article que je vais enrichir au fur et à mesure présentant ce partenariat recettes en échange de produits ainsi qu'un concours associé sur ma page Facebook.

Tartelettes brocolis, crème d'avoine

Tartelettes brocolis, crème d'avoine

Mon alimentation est ponctuée de "périodes". De la Italienne avec des pâtes à presque tous les repas, à la asiatique avec plein de gingembre, de citronnelle et de sauces bizarre venues des rayons de mon supermarché fétiche (Eurasie, toujours lui !) &ag

1 Recette facile, le Ginger lemon curd ou crème de citron

1 Recette facile, le Ginger lemon curd ou crème de citron

Une recette rapide et facile à faire, pour profiter du délicieux parfum du citron et du gingembre sur vos tartines - la cuisine des délices - Préparation : 10 min - Cuisson : 8 min - pour 1 pot - le jus de 4 citrons, 120 g de sucre en poudre, 1 cuillère à soupe de miel, 3 oeufs, 40 g de beurre,...

Tarte aux figues et mascarpone sans cuisson

Tarte aux figues et mascarpone sans cuisson

Tarte aux figues et mascarpone sans cuisson Une recette originale de tarte aux figues à base de pâte aux biscuits sans cuisson, d'une crème sucrée au mascarpone et au rhum recouverte de figues pochées dans un sirop aux épices. Au final, cette tarte est très facile à faire et en plus tout le monde l'a adorée chez moi.

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2021. All rights reserved.