Salade tiède de lentillons de champagne et oeuf mollet - Les petits plats de Béa

Salade tiède de lentillons de champagne et oeuf mollet - Les petits plats de Béa

Les lentillons de champagne sont une variété de lentilles. Elles cuisent assez rapidement et gardent bien leur forme et une certaine fermeté qui les rendent bien agréable servies en salade. Ici j'ai opté pour une recette simple, facile à réaliser et qui...

Les recettes de cuisine similaires à "Salade tiède de lentillons de champagne et oeuf mollet - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Salade de lentilles au curry

Salade de lentilles au curry

L'été est enfin là ! Rangé au fond du placard les pulls et les jeans, et sorties les p'tites robes de fille. Et comme pour ma garde-robe, ma cuisine prend une touche estivale. Terminés les plats trop riches, en sauce, gratinés, et vive les salades lég

Boulettes de boeuf à la sauge, sauce tomate, dans ma jolie et nouvelle cocotte rose

Boulettes de boeuf à la sauge, sauce tomate, dans ma jolie et nouvelle cocotte rose

La cocotte, c'est pour moi une indispensable dans ma batterie de casserole, poêles & co dans ma cuisine. Elle me sert à mijoter de bons p'tits plats en sauce, à faire cuire des plats de légumes volumineux qui nécessitent une cuisson à l'étouffée (lentilles, petits pois aux carottes, ratatouille), ma

Saucisses & lentilles, le plat d'hiver par excellence

Saucisses & lentilles, le plat d'hiver par excellence

Les premiers plats d'hiver qui me viennent en tête et que j'adore sont le boeuf bourguignon (recette que je vous ai donné la semaine dernière) et les saucisses & lentilles aux carottes. Ce dernier est vraiment adoré à la maison, mes deux gourmands me finissent le plat très vite c'est rare qu'il

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

La cocotte en fonte , un ustensile incontournable! - Fourneaux Et Fourchettes

Vous vous intéressez aux cocottes en fonte, mais vous restez perplexe quant à l’idée d’en acheter une. Pourtant, c’est un ustensile de cuisine qui a conquis plusieurs personnes en raison ses nombreux atouts. C’est en effet une cocotte qui permet de faire de bons petits plats et de cuire rapidement les aliments. Elle présente de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Nous apporterons plus de détails dans la suite de cet article. Une cocotte en fonte, c’est quoi ? La cocotte en fonte fait désormais partie des indispensables d’une cuisine. Elle est semblable à une marmite et dispose d’un couvercle et des poignées. Comme son nom l’indique, sa matière de base est la fonte. Elle est adaptée pour la cuisson des aliments sur braise, sur table de cuisson ou encore au four. Comme la plupart de ses semblables, cet ustensile de cuisine peut être utilisé pour mijoter ou pour braiser des viandes et des légumes. Elle est disponible sous différentes formes et avec des couleurs tout aussi variées. À ce sujet, les modèles ovales et ceux ronds sont les plus répandus. Les avantages Les raisons qui motivent les utilisateurs à se procurer cet ustensile de cuisine sont assez nombreuses. La cocotte en fonte est avant un outil polyvalent. Elle peut être utilisée sur les feux de cuisson et même au four. Elle permet aussi de garder au chaud un aliment après cuisson. Vous pouvez laisser vos aliments déjà cuits dans la cocotte pendant plusieurs heures avant de les servir sans craindre qu’ils se refroidissent. On peut comprendre pourquoi cet accessoire est si apprécié du public. En plus, elle résiste aux températures élevées et à l’effet du lave-vaisselle grâce à l’épaisseur de la fonte et l’émaillage interne. Outre sa résistance, la cocotte en fonte permet également de cuire une large gamme d’aliments. De plus, c’est un ustensile de cuisine increvable lorsqu’il est bien entretenu et utilisé normalement. De ce fait, son achat constitue un investissement rentable. Par ailleurs, la cocotte à fonte favorise une cuisson homogène et savoureuse des aliments. Un autre avantage de cet équipement de cuisine, c’est qu’il ne se corrode pas et ne perd pas non plus ses caractéristiques, et ce, même s’il passe au lave-vaisselle. Toutefois, il est recommandé de laver cette cocotte avec un produit non abrasif et une éponge douce, puis de la rincer à l’eau chaude. Les inconvénients     Malgré les nombreux avantages de la cocotte en fonte, elle présente quelques inconvénients. Son utilisation demande de prendre plusieurs précautions. En effet, il n’est pas facile de faire une cuisson à sec avec cet équipement, à moins que vous ajoutiez de la matière grasse et un peu d’eau. Aussi, elle ne supporte pas la montée brusque de la température de cuisson. L’idéal serait de cuire vos aliments en montant progressivement l’intensité de la source de chaleur. La fonte étant une matière très fragile, il faut donc éviter de faire tomber votre cocotte. Par ailleurs, l’intérieur et l’extérieur de la cocotte en fonte ne doivent pas être grattés pendant son lavage. Pour cette raison, il est conseillé de la tremper dans de l’eau chaude pour enlever les aliments collés à sa paroi interne, car elle n’est pas antiadhésive. Aussi, le poids du couvercle de certains modèles peut aller jusqu’à plusieurs kilogrammes. Il faut donc bien vérifier ce détail lors de l’achat. En définitive, la cocotte en fonte est un bon équipement de cuisine qui permet non seulement de cuire rapidement les aliments, mais aussi de les préserver des contaminations. C’est un équipement de grande qualité avec moins de risque pour la santé.

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

On les ajoute aux smoothies, aux yaourts et aux céréales chaudes. Ils sont présentés comme un super aliment et sont devenus si populaires qu’on peut les acheter à peu près partout, y compris dans les chaînes d’épicerie et les grandes surfaces. À quel point ce super-aliment est-il super ? Dans cet  article nous éclaircissons   les multiples  bienfaits de cette petite graine croquante pour la santé. Que sont les graines de chia et où sont-elles cultivées ? Même si ce n’est que récemment que les graines de chia sont devenues un élément populaire de l’alimentation courante, elles existent depuis très longtemps. Ce sont les graines d’une plante appelée Salvia hispanica, qui est cultivée en Amérique centrale. En regardant son histoire, nous avons appris que la cuisine maya et aztèque utilisait régulièrement des graines de chia. Aujourd’hui, elles sont cultivées un peu partout dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend les graines de chia si puissantes ? Pour une quantité relativement faible de calories, vous obtenez une tonne de nutriments. Bien que le concept de super-aliment soit un peu controversé car l’ajout d’un seul aliment dans votre régime alimentaire ne va pas changer votre vie entière,  l’ajout des graines de chia apporte une valeur nutritive que peu d’autres aliments peuvent égaler. Même les données nutritionnelles les plus élémentaires nous ont impressionnés. Selon l’étiquette, une portion de deux cuillères à soupe ajouterait 4 grammes de protéines, 11 grammes de fibres et 9 grammes de graisses à votre smoothie ou à votre gruau. Pour mettre ces chiffres en perspective, une pomme moyenne contient un peu moins de cinq grammes de fibres et un œuf six grammes de protéines. En outre, une portion vous apportera 18 % de l’apport recommandé en calcium ainsi que 30 % de l’apport en manganèse et en magnésium. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car vous consommerez également du zinc, du potassium, du phosphore et les vitamines B1, B2 et B3. Il faut aussi parler des antioxydants. Les graines de chia contiennent de la myricétine, de la quercétine, du kaempférol et de l’acide chlorogénique. Ces nutriments sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anticancéreux dans l’organisme, et la quercétine peut également améliorer la fonction immunitaire. Elles présentent également l’une des plus fortes concentrations d’acides gras polyinsaturés, en particulier d’acides gras oméga-3 sous forme d’acide alpha-linolénique (ALA). Ces acides gras se trouvent dans les tissus qui composent le système nerveux central et jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiaques, du cancer, des maladies auto-immunes et inflammatoires. Cela étant dit, il est important de savoir que les graines de chia ne contiennent pas la meilleure forme d’oméga-3 pour l’organisme. Comme beaucoup de sources végétales, elles apportent de l’ALA, mais pas de DHA. Le DHA est important pour la santé du cerveau et pour en bénéficier, vous devrez également consommer des poissons gras comme le saumon ou discuter avec votre médecin de l’ajout d’un supplément d’oméga-3 de haute qualité. La consommation de graines de chia peut également favoriser un bon fonctionnement intestinal, diminuer les niveaux de cholestérol et de glucose dans le sang et réduire l’incidence des maladies associées au syndrome métabolique. Comment consommer les graines de chia L’un des grands avantages des graines de chia est qu’il n’en faut pas beaucoup pour obtenir des bienfaits nutritionnels. La portion standard est d’une cuillère à soupe. L’utilisation des graines de chia ne peut être limitée que par l’imagination, le site Mesgrainesdechia regroupe un bon nombre de recettes que vous pouvez essayer, vous pouvez  mettre ces fabuleuses graines dans de nombreux plats tels que les smoothies, les flocons d’avoine, le kéfir, saupoudrées sur des légumes grillés, et pour faire du pudding. Vous pouvez également utiliser les graines de chia ou la farine de graines de chia lors de la cuisson au lieu de la farine de blé. Les graines de chia jouent un rôle intéressant lorsqu’elles sont ajoutées à un liquide : elles l’absorbent et se transforment en une version légèrement gélatineuse et plus volumineuse. Cela est dû à une fibre spécifique qu’elles contiennent.  Elle est appelée mucilage et a la capacité de retenir 27 fois son poids en eau. Pour cette raison, vous pouvez les utiliser pour faire un pudding si vous les laissez reposer dans du lait d’amande pendant la nuit. Elles sont également un excellent substitut aux œufs, en raison de leur forme gélifiée. En général, pour manger plus de graines de chia, il est préférable de les ajouter aux aliments que vous mangez déjà. C’est une option durable car elle ne nécessite pas un changement énorme de la routine ou une préparation supplémentaire des aliments. Il convient également de vous mettre en garde : les produits achetés en magasin qui contiennent des graines de chia peuvent ne pas être aussi sains, et les boissons additionnées de graines de chia contiennent souvent du sucre ajouté.

Gagnez du temps avec le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Gagnez du temps avec le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Envie de commencer la semaine du bon pied ? Le Meal Prep, c’est simplement le fait de planifier et de préparer à l’avance ses repas pour plusieurs jours. Prendre du temps pour cuisiner vous permettra en plus de préparer des plats plus healthy ! Vous êtes en manque d’idée pour vos préparations de repas ? Alors vous êtes au bon endroit ! Sur le blog on parle recette, mais aussi de tous les ustensiles indispensables pour un Meal Prep réussi ! Pourquoi j’ai adopté ce mode de fonctionnement Une fois lancé dans la semaine, on est vite rattrapé par son quotidien. Le boulot, les courses, le sport, le ménage, la lessive … Je fais très attention à mon alimentation, je ne mange que très rarement des produits transformés, et vous savez que cuisiner prends du temps ! Je prends donc le temps de préparer tous mes repas les dimanches, pour n’avoir qu’à me servir dans le frigo le reste de la semaine. Je gagne un temps fou sur mes soirées, et je peux du coup le consacrer à pleins d’autres choses. Quelque uns des bienfaits du meal prep Gagner du temps sur votre semaine Faire des économies en achetant que ce dont vous avez réellement besoin pour votre semaine Manger mieux en prenant le temps de préparer vos repas avec des produits frais, locaux et de saison Contrôlez vos apports, en prenant le temps de préparer à l’avance vos menus équilibrés Réduire le stress de “qu’est ce qu’on mange ce soir”. Bye bye les sessions cuisine en panique ! Comment ça marche 1 – Préparez vos menus à l’avance 2 – Faites votre liste de courses 3 – Allez faire les courses 4 – Organisez votre session cuisine (regardez combien de plat peuvent aller au four en même temps par exemple ou faites cuire tout votre riz en même temps pour plusieurs recettes !) 5 – Cuisinez en suivant votre plan 6 – Stockez vos plats dans des contenants adéquats Ma shopping list pour un Meal Prep réussi

SALADE DE LENTILLES AUX AUBERGINES

SALADE DE LENTILLES AUX AUBERGINES

Il faisait très chaud le jour où j'ai préparé cette salade. Comme elle était complète, elle a fait office de plat unique. Pratique, non ? Et...

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Oeufs à la provençale

Oeufs à la provençale

Si d'aucun doivent chérir la mémoire de mon père, je pense que tous y attacheront l'image du jardinier. Son jardin, même s'il était plutôt rigoureux voire austère et sans fantaisie suscitait l'admiration de tous. Papa était un fin jardinier. Sa production ravissait tout l'entourage proche : famille, voisins et amis. Personne ne quittait la maison, au gré de saisons sans sa feuille de journal roulée qui pouvait contenir soit une grosse et belle salade, soit des courgettes monstrueuses et durant l'été ses sublimissimes tomates. Peu enclin à la fantaisie il s'est toujours cantonné à quelques variétés, qu'il semait, faisait lever, repiquait en châssis et plantait finalement en rangs tirés au cordeau.Qui de nous ne se souvient pas de lui, en marcel bleu, le soir à la tombée du jour, arrosant inlassablement ses tomates et toutes ses autres plantations, tirant de l'eau dans le "tonneau" ou puisant dans les arrosoirs de fer qui avaient chauffé toute la journée sous l'étendage à linge.C'est bien connu, en vieillissant on chérit ces images, ces odeurs et ces tomates.Lorsque ses tomates - qui très souvent terminaient leur maturité alignées sur les murets - étaient à point, nous avions très souvent droit aux "oeufs à la provençale". Ce plat simple, sans chichi, s'alignait avec la "casse de patates sautées" ( coupées inexorablement par son petit couteau en cubes très petits ) ou encore à l'énorme saladier de salade verte avec la sauce maison, à la moutarde s'entend, avec sa grosse échalote et ses deux ou trois gousses d'ail hachées. On ne parlait pas d'étoiles, on ne visait pas haut mais ces repas, "sous la véranda" valaient les plus chics des restaurants.Les oeufs à la provençale !

La méchouïa d'Aziz

La méchouïa d'Aziz

Mon ami d'Alger, Aziz, prépare une sublime salade "méchouïa". Elle diffère sensiblement de sa version tunisienne qui est pilée et qui s'agrémente de thon et d'oeufs durs au moment de la servir. Elle est idéale en été et donne à vos repas un subtil parfum de voyage.

Les gaufrettes bressanes

Les gaufrettes bressanes

Ah.... les gaufrettes. Il y a bien longtemps maintenant, en Bresse louhannaise, les repas des grandes occasions ou des fêtes carillonnées avaient coutume de se terminer par l'incontournable gaufrette.Repu et comblé par les agapes, le convive se devait d'honorer son hôtesse en dégustant les gaufrettes. Elles étaient assez souvent accompagnées de la fameuse "crème jaune", hybride de crème pâtissière et de de crème anglaise, riche en oeufs et surtout en sucre. Les oeufs venaient de poules qui se gavaient de maïs et donnaient à la crème son incomparable couleur jaune d'or.La gaufrette est connue aux quatre coins du pays et est également fortement ancrée dans le Nord de la France ainsi que dans les pays du Bénélux. La gaufrette picarde est assez proche de la bressane à la différence qu'elle est présentée à plat, quand la bressane est roulée.La gaufrette, et par extension la gaufre, est un biscuit plus que millénaire. Avant l'an Mil, on recense dans les grandes villes d'Europe des vendeurs d'oublies. Les oublies étaient des gâteaux faits de farine et d'eau, cuits dans un fer plat, généralement à empreinte.On retouve ce procédé dans la confection des hosties de l'Eucharistie catholique. Les oublies étaient une petite gourmandise vendue pour quelques piécettes par les vendeurs à la criée.Les oublies seront ainsi proposées par les crieurs jusqu'à la fin de la Renaissance française.La gaufrette que j'affectionne était quant à elle cuite dans un fer carré, et plus rarement rond, sur un trépied spécial posé au dessus des braises de la cheminée. A l'arrivée des cuisinières à bois, les fondeurs créèrent alors un support en fonte de forme ronde qui avait la particularité de s'adapter parfaitement aux cercles des cuisinières.On roulait les gaufrettes sur la main courante de la cuisinière.La fée électricité ayant détrôné la flamme, on vit alors fleurir de nombreux modèles de gaufriers électriques. Aujourd'hui, la plupart des grandes marques sérieuses proposent des jeux de plaques à gaufrettes. On les reconnait aisément à leur quadrillage très fin, parfois orné d'un motif. Elles sont soit en aluminium, soit - progrès oblige - en métal revêtu de teflon.La cuisson électrique ne m'apporte pas la satisfaction attendue ; en effet, l'électricité ne permet pas de saisir la pâte comme la flamme et la gaufrette a donc le temps de se développer un peu trop ce qui fait qu'elle est un peu plus épaisse que souhaitée. Néanmoins, si l'épaisseur diffère, l'odeur et la saveur sont bien là.La gaufrette est on ne peut plus simple à préparer. On se contente de peser les oeufs cassés et d'y ajouter leur poids en sucre et leur poids en farine !

Acras de morue

Acras de morue

Quatre très belles années passées aux Antillles, en Martinique. La commune du Lorrain se trouve au nord est de l'île, sur la côte atlantique. Petite bourgade agricole, toute son économie repose sur la culture de la banane. Oserais-je rappeler à ce titre que les producteurs de bananes sont pour une grande majorité d'entre eux, de modestes agriculteurs et qu'en l'espèce, acheter des bananes antillaises est un devoir ! Les Antilles fourmillent de bons plats mais le plus connu d'entre eux est sans nul doute ce délicieux beignet de morue plus connu sous le nom d'acra. Il se mange à tous moments mais reste assez festif, eu égard au prix de la morue qui reste encore aujourd'hui assez élevé. J'ai été adopté durant mon séjour par une femme adorable qui en plus d'être une bonne personne, s'est avérée être une très fine cuisinière. Ses langoustes rôties à la sauce chien me font encore saliver. Les acras se préparent non seulement avec de la morue mais aussi avec des crevettes et durant le carême avec des légumes ( carottes, giraumon, chou-chine, .... ). Le secret repose sur une chose très simple : il faut en fait préparer les acras non pas en dissociant la pâte du poisson mais bien tout en même temps ; je m'explique :

Filets de maquereaux à la moutarde et au vin blanc au barbecue et salade de sarrasin comme un taboulé - Les petits plats de Béa

Filets de maquereaux à la moutarde et au vin blanc au barbecue et salade de sarrasin comme un taboulé - Les petits plats de Béa

Le soleil et La chaleur sont revenus sur ma région, alors le barbecue chauffe lui aussi de nouveau dans mon jardin. Le maquereau est incontestablement le poisson que je préfère cuisiner au barbecue. Poisson gras il s'y prête bien. Pour ce plat j'ai trouvé...

Salade de légumes grillés à la plancha et burrata - Les petits plats de Béa

Salade de légumes grillés à la plancha et burrata - Les petits plats de Béa

Une belle assiette comme on en voit sur les tables italiennes, des légumes d'été légèrement huilés et grillés à la plancha et pour compléter ce mélange une burrata, le summum de la mozzarella. Comme ces légumes sont servis tièdes, j'ai choisi de les poser...

Salade de petit épeautre et lentilles beluga au thon blanc sauvage fumé et pomelos - Les petits plats de Béa

Salade de petit épeautre et lentilles beluga au thon blanc sauvage fumé et pomelos - Les petits plats de Béa

Cette salade complète est à servir en plat, ou à emmener le midi quand on ne mange pas au restaurant ou à la cantine, elle peut se transporter facilement. J'ai utilisé des lentilles beluga qu'on nomme également le caviar des lentilles, elles sont un peu...

Galettes lentilles- semoule

Galettes lentilles- semoule

Ingrédients : 200g de lentilles cuites 150 g de semoule cuite 1 oeuf 3 c. à s. de farine 60 g d'emmental râpé sel, poivre huile pour la cuisson   Mixer les lentilles et ajoutez-y les autres...

Lasagnes végétariennes aux lentilles - Recettes vertes pour cordons bleus

Lasagnes végétariennes aux lentilles - Recettes vertes pour cordons bleus

Les lasagnes demandent un certain temps de préparation (ça tombe peut-être bien en ce moment, non ?), mais le résultat en vaut la chandelle - difficile de faire plus réconfortant comme plat familial ! Pour rentabiliser le temps investi, n'hésitez pas...

Lentilles et riz à la libanaise - Recettes vertes pour cordons bleus

Lentilles et riz à la libanaise - Recettes vertes pour cordons bleus

Une recette inspirée du magazine Zeste. Sous ces airs de simplicité, et presque de pauvreté, ce plat est un régal, très parfumé et plein de contrastes entre le sucré et le fondant des oignons caramélisés, la chaleur des épices et la fraîcheur du yaourt....

Faux filet de boeuf aux girolles en croûte, comment faire ?

Faux filet de boeuf aux girolles en croûte, comment faire ?

Comment réussir simplement le faux filet de boeuf aux girolles en croûte ? Vous allez découvrir avec cette recette que ce n'est pas compliqué du tout.La méthode pour préparer ce faux filet de boeuf en croûte consiste à l'enrober dans une pâte feuilletée. Rien de plus simple, une fois que vous avez garni la pâte feuilletée de sa garniture (girolles échalotes et cerfeuil) et le faux filet, vous allez plier votre pâte en forme de portefeuille. Au préalable, vous humidifiez avec le mélange (jaune d'œuf+eau) tout le pourtour de la pâte à l'aide d'un pinceau. De cette manière, votre pâte restera compact et ne se décollera pas pendant la cuisson.

Salade de haddock aux lentilles et pommes vertes - La Cuisine de Jackie

Salade de haddock aux lentilles et pommes vertes - La Cuisine de Jackie

Merci pour vos commentaires et gentillesse. De retour parmi vous après une semaine de repos avec mon mari. La découverte d’une île magnifique qui l’aurait été encore plus si le temps avait bien voulu lui aussi se mettre au beau. Nous n’avons malheureusement pas trouvé le soleil et la chaleur escontés. Les Majorquains sont des […]