Boeuf bourguignon - Les petits plats de Béa

Boeuf bourguignon - Les petits plats de Béa

Aujourd'hui pas de grande découverte avec ce bon plat de cuisine traditionnelle. Ce plat ne figurait pas encore sur mon blog. J'ai donc décidé de vous proposé ma version, je pense que chacun à sa technique. Mais j'ai aussi choisi de publier cette recette...

Les recettes de cuisine similaires à "Boeuf bourguignon - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Boeuf bourguignon

Boeuf bourguignon

Les plats mijotés, c'est pas mon fort (ben oui on peut pas être top partout !). Il faut de la patience, et il semble que j'en manque un peu de temps en temps...mais heureusement j'ai ma p'tite cocotte magique, ma Clipso, qui m'aide bien pour ce genre de recettes. Sauf que j'en fait tel

Couscous aux légumes, brochette de boeuf au cumin

Couscous aux légumes, brochette de boeuf au cumin

Si vous cherchez une recette traditionnelle de couscous, passez vite votre chemin et ne venez pas m'accabler de dizaines de messages me disant que ma recette est nulle. Mais si vous avez envie d'une recette ...

Saucisses & lentilles, le plat d'hiver par excellence

Saucisses & lentilles, le plat d'hiver par excellence

Les premiers plats d'hiver qui me viennent en tête et que j'adore sont le boeuf bourguignon (recette que je vous ai donné la semaine dernière) et les saucisses & lentilles aux carottes. Ce dernier est vraiment adoré à la maison, mes deux gourmands me finissent le plat très vite c'est rare qu'il

Lasagnes maison

Lasagnes maison

Mes lasagnes à la sauce tomate et à la viande de boeuf ! OUI ! Mais toutefois bien différentes du plat traditionnel italien. Ici, découvrez ma version des Lasagnes : ma meilleure recette révisitée.…

Boeuf bourguignon - sucreetepices.over-blog.com

Boeuf bourguignon - sucreetepices.over-blog.com

On est encore en hiver et quoi de mieux qu'un bon plat mijoté pour parer au froid et à la grisaille hivernale ? Un plat traditionnel, à partager avec la famille et les amis. C'est un plat savoureux et économique, car préparé avec des morceaux de viande...

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Oeufs en meurette

Oeufs en meurette

    Un autre plat traditionnel en Bourgogne mais qui, hélas, est tombé un peu aux oubliettes sur les tables familiales. On en trouve beaucoup dans de très nombreux restaurants mais ce qui est servi, même si très bon, ne correspond en rien à la version "paysanne" que nous avions coutume de consommer.La raison de cette différence repose sur la cuisson et la présentation. Au restaurant, les oeufs sont pochés académiquement dans de l'eau vinaigrée puis servis sur une tranche de pain grillé et aillé avant d'être recouvert de la fameuse "meurette". Chez nous, les œufs étaient cuits directement dans la meurette. Si les restaurants fuient cette dernière version c'est uniquement par pur souci esthétique ; en effet, l'albumine de l'oeuf au contact de l'acidité du vin prend une légère coloration verte en dessinant des filaments. Je vous rassure, cela n'influe en rien sur l'excellence du plat et son goût

Mersoles

Mersoles

Un autre plat traditionnel de la famille : les rissoles.Pour l'occasion, et en accord avec mes nièces Laure et Cécile, elles seront désormais baptisées "mersoles"...... les proches comprendront.La rissole est un chausson traditionnel dans nombre de régions de France. Elles différent souvent soit par leur texture, soit par la nature de leur farce ou leur mode de cuisson : l'aveyronnaise, la dauphinoise, la lyonnaise, etc....Chez nous, en Bourgogne et je pense pouvoir dire, en Auxois, on les prépare avec une pâte brisée extrèmement simple et un hachis de boeuf cuit auquel on ajoute des aromates et surtout de la poitrine de porc.Une exigence : il est HORS DE QUESTION de préparer la recette avec autre chose que du boeuf cuit. On fuira sans détour toute forme de chair à saucisse et autres farces préparées. La chair à saucisse est tout bonnement dégoutante et confère à ce genre de préparation un goût franchement écoeurant. Le hachis est trop grossier et comporte souvent de la mauvaise graisse de porc...... et je ne parle pas de cette couleur immonde due aux colorants industriels.......Les fournées de rissoles que Maman préparait se comptaient par deux ou trois pour en avoir une montagne sur la table. Après : chacun pour soi, à qui en mangeait le plus. Combien de fois ai-je entendu Papa dire, "allez, la dernière !"....... il fallait en moyenne compter sur quatre ou cinq "dernières"' ! 

Boeuf bourguignon

Boeuf bourguignon

Incontournable plat d'hiver en Bourgogne, le boeuf éponyme sera traité d'autant de façons différentes que de cuisiniers. Je fais le mien comme je l'aime, avec mes techniques et mes ingrédients. Foin des pseudo-puristes qui s'élèveront en masse contre tel ingrédient ou telle façon de faire : je les ignore.

Recette - Goulash à la hongroise - La cuisine de Martine

Recette - Goulash à la hongroise - La cuisine de Martine

Une petite idée recette de plat mijoté, la chaleur n’est pas encore de retour…profitons-en.. Je vous propose aujourd’hui un goulash à la hongroise, petit souvenir du weekend de l’est de l’Europe du mois de mars. C’est un plat qui ressemble assez à notre boeuf bourguignon, mais sans ajout de vin.   Pour 4 personnes: 800 …

Boeuf bourguignon

Boeuf bourguignon

Comme je vous l’ai dit avec ma blanquette de veau en ce moment je suis dans les plats traditionnels de grand mère. Les bon plats de notre enfance hummmm. Souvent j’entends dire (et c&rs…

1 Recette facile, Pot au feu maison

1 Recette facile, Pot au feu maison

La recette facile et pas chère de ce plat traditionnel et emblématique de la cuisine française - la cuisine des délices - Préparation : 30 min - Cuisson : 3 h 00 min - pour 4 personnes - 1,6 Kg de viande de boeuf, 4 carottes, 4 navets, 2 poireaux, 8 petites pommes de terre, 1 oignon jaune, clous de girofle, ail,...

Barbecue de bœuf coréen à la plancha (pas à pas en photos)

Barbecue de bœuf coréen à la plancha (pas à pas en photos)

Une recette traditionnelle coréenne à base de rumsteck mariné que l'on grille à table sur une plancha. Bien entendu c'est très rapide à préparer mais par contre il faut impérativement mariner la viande la veille pour qu'elle s’imprègne des saveurs. Ensuite il suffit juste de préparer un riz cuit à la vapeur pour accompagner ce plat.

Bœuf bourguignon de Dominique Fonseca

Bœuf bourguignon de Dominique Fonseca

Bœuf bourguignon de Dominique Fonseca Une recette traditionnelle française à la manière d'un grand chef cuisinier français : le meilleur ouvrier de France Dominique Fonseca. Dans ce plat, les saveurs seront différentes en fonction du vin choisi pour la marinade.

Trio de quinoas sauce au vin oignon et son boeuf bourguignon maison . - Les Gourmandises de Bénédicte

Trio de quinoas sauce au vin oignon et son boeuf bourguignon maison . - Les Gourmandises de Bénédicte

Bonjour à tous et toutes hier soir c était boeuf bourguignon et son quinoas sauce au vin et oignons . Un bon plat d'hier pour se réchauffer . Donc pour cette recette il vous faut : Du boeuf bourguignon pour 4 personnes par ex 4 carottes coupées en rondelles...

Cannellonis de Bœuf Sauce Tomates Gratinés - La Cuisine des  Jours...

Cannellonis de Bœuf Sauce Tomates Gratinés - La Cuisine des Jours...

Plat de complet de pâtes et viande changeant des traditionnelles lasagnes et autres pâtes à la bolognaise. Il est vite réalisé et ne présente aucun côté technique si ce n'est peut-être le garnissage des cannellonis à la poche à douille, mais franchement,...

Tajine de bœuf aux petits pois et fonds d'artichaut

Tajine de bœuf aux petits pois et fonds d'artichaut

Tagine,tajine,tadjine,petits pois,coeur d'artichauts,cuisine marocaine,citron confit,boeuf à braiser,paleron,gîte de boeuf,plat mijoté,cuisine orientale,cuisine traditionnelle,berbère,ragoût,Cuisines du palais El Glaoui, fès,cuisson à l'étouffée

Oeufs en meurette à la Bourguignonne - La Cuisine de Jackie

Oeufs en meurette à la Bourguignonne - La Cuisine de Jackie

L’oeuf en meurette est un plat traditionnel de la cuisine bourguignonne. Je dois dire que je n’avais encore jamais réalisé cette recette et à tort car c’est un pure délice. Ingrédients : Pour 2 personnes 4 oeufs 125g de lardons 1 oignon 2 tranches pains de mie 2 carottes 1  bouquet garni 50g de beurre […]

Boeuf bourguignon

Boeuf bourguignon

Du boeuf bourguignon, un plat mijoté que j’apprécie particulièrement car je n’aime pas du tout la viande rouge et en plus nous avons limité à la maison la consommation de viande d’animaux à 4 pattes. Cette recette pour le nouveau défi proposé par Clara latabledeclara, "Appropriez-vous la recette" auquel elle m'a gentiment invitée.