Chips maison aux 3 saveurs {sel, paprika, chili}

Chips maison aux 3 saveurs {sel, paprika, chili}

Faites vos chips vous-même ! Ce n'est pas très compliqué et beaucoup plus sain :-) Je vous conseille de les manger rapidement car il...

Les recettes de cuisine similaires à "Chips maison aux 3 saveurs {sel, paprika, chili}" de "Ma cuisine au fil de mes idées..."


Chili con Carne

Chili con Carne

Les pâtes c'est bon, mais je tourne un peu en rond à manger des féculent à chaque repas ! Alors l'idée de faire un chili con carne light à base de haricots rouges à germé dans ma tête. Un p'tit coup d'oeil aux recettes weight watchers et me voilà en train de faire un plat light, copieux et délicieux

Blinis de sarrasin aux épinards

Blinis de sarrasin aux épinards

Une recette comme je les aime, qui permet de pimper les légumes dans un plat habituellement pas très sain et peu fait maison. Les gens achètent souvent des blinis tout prêts dans des emballages plastiques, et c'est super dommage, parce que c'est assez facile à réaliser et que les faits maison n'ont pas ce côté cartonné des blinis sous vides. De plus, on peut y mettre plein d'ingrédients pour varier les plaisirs, et utiliser des farines IG bas !Ceux-ci sont aux épinards, ce qui leur donne une jolie couleur verte. Les épinards frais sont de saison de mars à juillet, profitez-en ! Vous pouvez en faire des petits pour les déguster à l'apéro (avec une bonne sauce tomate épicée, du tzatziki, du hoummous, une crème de roquefort..), comme moi, ou des grands et les utiliser en remplacement du pain dans un burger ou un sandwich. En bonus, je vous donne dans les notes une recette de féta grillée au miel et au sésame qui se marie particulièrement bien avec ces petits blinis. C'est aussi un bon moyen pour faire manger des légumes aux enfants récalcitrants (voire aux récalcitrants plus grands !). J'ai un moule à blinis en silicone, qui se pose directement dans la poêle pour avoir une jolie forme ronde. Si vous n'en avez pas, vos blinis ne seront peut-être pas aussi ronds, mais ils seront tout aussi délicieux !

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Bien manger, c’est une sacré organisation ! Entre le travail, le sport, les sorties … le temps de cuisiner en semaine se réduit considérablement et on tombe vite dans la facilité. Pour ma part, je dois en plus me cuisiner des plats pour le midi, n’ayant pas de cantine ou de quoi cuisiner sur mon lieu de travail, et n’ayant pas une folle envie de manger des sandwichs tous les midis. Je fais aussi du sport plusieurs soir par semaine, et il m’est souvent impossible niveau timing de rentrer du travail, cuisiner, manger, et partir au sport. Donc, plutôt que de manger un plat de pâte au fromage râpé, je me suis mise au meal prep !  Mais qu’est ce que c’est ? Le meal prep vient de l’anglais « meal » qui signifie repas et « prep » pour préparation, Ou autrement dit l’art de préparer ses repas en amont.  Voilà comment ça se passe à la maison :  Durant la semaine, je prépare mes menus pour la semaine suivante. J’essaye de réduire la viande et le poisson au maximum, je prévois donc en général un seul repas dans la semaine avec de la viande ou du poisson. Si le plat est long à faire, je le prévois en début de semaine pour le cuisiner le week end, sinon je le prévois en milieu de semaine et vais chercher la viande le jour J chez mon boucher. Je fais aussi attention avec le poisson, et ne mange pas de poisson d’origine Norvège par exemple.  Pour le reste de la semaine, je passe en revue les légumes de saisons et essaye de prévoir les plats en fonction. (Pas toujours facile sachant que j’ai vraiment du mal avec 95% des légumes d’hiver !  😉 ) Nous sommes 2 à la maison, et je sais qu’un gros potiron nous fait 2 repas : je prévois donc 2 recettes à base de potiron Pareil pour les sachets de pomme de terre, ou toutes ces choses en grandes quantité qui peuvent servir pour plusieurs repas.  Je trouve ça pratique car il est plus facile pour moi de trouver des idées de recettes autour d’un aliment particulier, et cela évite également le gaspillage.  Pour faire mon menu, je me sers d’un tableau Excel tout simple, ou je note mes recettes pour chaque midis et chaque soirs de la semaine, et ou je note tous les ingrédients dont j’ai besoin, ainsi que les quantités. Ci-dessous mon tableau si vous voulez vous en servir ! Je prends ensuite ma liste et la compare avec tout ce que j’ai dans mes placards : encore une fois on évite le gaspillage ! J’achète seulement ce dont j’ai besoin.  Vient le temps de la cuisine ! (Enfin !) Une fois les courses faites, je me réserve en général le dimanche après-midi pour cuisiner.  La aussi, question d’organisation. On commence par les aliments qui prennent le plus de temps à cuire, et on se pose les bonnes questions : Combien de plats vont aller au four ? Pour combien de temps ? Est ce que plusieurs plats nécessitent les mêmes ingrédients ? Si c’est le cas, je fais en sorte de les préparer en même temps.  Je privilégie les quiches, tartes, et autres plats qui se conserve quelques jours. Mais vous pouvez aussi prévoir d’autres plats qui se gardent un peu moins bien. Dans ce cas, préparez tous vos ingrédients (épluchez vos carottes, découpez vos courgettes,…) et faites cuire le tout au dernier moment ! Vous aurez ainsi gagné un temps très précieux de préparation. En général, je prévois les repas du soir pour 3 personnes : ainsi, il me reste une portion pour le midi! En plus de gagner du temps, cela m’évite de trop me creuser la tête pour trouver 2 fois plus de recettes. Il est temps ensuite de ranger vos préparations ! C’est la qu’il vous faut des boites. De nombreuses boites. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur, si votre plat est prévu pour la fin de semaine et que vous n’avez pas envie qu’il se détériore. Pensez à étiqueter vos boites, avec le nom de votre plat, le jour à laquelle vous souhaitez le manger, et la date à laquelle vous l’avez préparé.  Ainsi, plus de casse-tête durant la semaie! Vous sortez votre petite boîte, vous réchauffez, vous assaisonnez si besoin, et vous dégustez. Le grand luxe quoi ! Et encore une fois , les soirs où on a pas trop de temps, c’est tellement plus simple et plus sain que de ce faire un plat rapidos. Le meal prep est également super pour les petits déjeuners ! Vous n’avez pas le temps de prendre un petit déjeuner ? Vous mangez un gros bol de céréale rapidement ? Préparez à l’avance vos barres de céréales, vos galettes pour le matin. Comme ça, un petit déjeuner de chef chaque matin!  Et vous, êtes vous adeptes du « meal prep » ? 

Pourquoi consommer des produits de saison - Fourneaux Et Fourchettes

Pourquoi consommer des produits de saison - Fourneaux Et Fourchettes

Manger des fruits et légumes, c’est bien, manger des fruits et légumes de saison, c’est mieux ! On l’entends un peu partout d’ailleurs : il est important de manger des fruits et légumes de saison. Et c’est vrai ! Je vais essayer de vous expliquer pourquoi en quelques lignes. Le goût Allez, je suis sûre que vous l’avez remarqué : les tomates au mois de Décembre ont exactement le même goût qu’un verre d’eau du robinet ! Pour profiter pleinement des saveurs de chaque produit, il est important de le manger quand il est cueilli au bon moment. La pollution Je pense que vous vous en doutez, mais il est beaucoup mieux pour la planète de manger une courgette qui vient du petit maraîcher qui se trouve à 20km de chez vous plutôt qu’une banane qui a fait 6 fois le tour de la planète sur un cargo bien polluant. Manger de saison réduit donc considérablement votre empreinte carbone. Les besoins nutritionnels La nature est bien faite, je ne vous apprends rien. Les fruits et légumes de saison répondent aux besoins nutritionnels de chaque moment de l’année : Les fruits et légumes d’étés sont frais et rafraîchissants, les fruits et légumes d’hiver apportent les glucides nécessaires pour affronter les rudesses de l’hiver ! Votre santé Les fruits et légumes hors saison que vous mangez sont probablement remplis de pesticide ! Un petit coup de pouce pour les aider à pousser dans un environnement qui ne leur est à la base pas du tout favorable Votre porte monnaie Les fruits et légumes de saisons que vous allez manger ne viendront probablement pas de très loin : Il seront donc logiquement moins cher car le trajet jusqu’à votre supermarché sera plus court ! Il y a encore sûrement mille et une autres bonnes raisons de manger des fruits et légumes de saison, mais j’espère déjà vous avoir éclairé et convaincu grâce à ces quelques lignes ! Pour vous aider, vous pouvez trouver sur le blog les fruits, légumes et recettes de chaque mois dans la rubrique “C’est de saison !” du blog . Et vous, faites vous attention à la saisonnalité des produits que vous achetez ?

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

On les ajoute aux smoothies, aux yaourts et aux céréales chaudes. Ils sont présentés comme un super aliment et sont devenus si populaires qu’on peut les acheter à peu près partout, y compris dans les chaînes d’épicerie et les grandes surfaces. À quel point ce super-aliment est-il super ? Dans cet  article nous éclaircissons   les multiples  bienfaits de cette petite graine croquante pour la santé. Que sont les graines de chia et où sont-elles cultivées ? Même si ce n’est que récemment que les graines de chia sont devenues un élément populaire de l’alimentation courante, elles existent depuis très longtemps. Ce sont les graines d’une plante appelée Salvia hispanica, qui est cultivée en Amérique centrale. En regardant son histoire, nous avons appris que la cuisine maya et aztèque utilisait régulièrement des graines de chia. Aujourd’hui, elles sont cultivées un peu partout dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend les graines de chia si puissantes ? Pour une quantité relativement faible de calories, vous obtenez une tonne de nutriments. Bien que le concept de super-aliment soit un peu controversé car l’ajout d’un seul aliment dans votre régime alimentaire ne va pas changer votre vie entière,  l’ajout des graines de chia apporte une valeur nutritive que peu d’autres aliments peuvent égaler. Même les données nutritionnelles les plus élémentaires nous ont impressionnés. Selon l’étiquette, une portion de deux cuillères à soupe ajouterait 4 grammes de protéines, 11 grammes de fibres et 9 grammes de graisses à votre smoothie ou à votre gruau. Pour mettre ces chiffres en perspective, une pomme moyenne contient un peu moins de cinq grammes de fibres et un œuf six grammes de protéines. En outre, une portion vous apportera 18 % de l’apport recommandé en calcium ainsi que 30 % de l’apport en manganèse et en magnésium. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car vous consommerez également du zinc, du potassium, du phosphore et les vitamines B1, B2 et B3. Il faut aussi parler des antioxydants. Les graines de chia contiennent de la myricétine, de la quercétine, du kaempférol et de l’acide chlorogénique. Ces nutriments sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anticancéreux dans l’organisme, et la quercétine peut également améliorer la fonction immunitaire. Elles présentent également l’une des plus fortes concentrations d’acides gras polyinsaturés, en particulier d’acides gras oméga-3 sous forme d’acide alpha-linolénique (ALA). Ces acides gras se trouvent dans les tissus qui composent le système nerveux central et jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiaques, du cancer, des maladies auto-immunes et inflammatoires. Cela étant dit, il est important de savoir que les graines de chia ne contiennent pas la meilleure forme d’oméga-3 pour l’organisme. Comme beaucoup de sources végétales, elles apportent de l’ALA, mais pas de DHA. Le DHA est important pour la santé du cerveau et pour en bénéficier, vous devrez également consommer des poissons gras comme le saumon ou discuter avec votre médecin de l’ajout d’un supplément d’oméga-3 de haute qualité. La consommation de graines de chia peut également favoriser un bon fonctionnement intestinal, diminuer les niveaux de cholestérol et de glucose dans le sang et réduire l’incidence des maladies associées au syndrome métabolique. Comment consommer les graines de chia L’un des grands avantages des graines de chia est qu’il n’en faut pas beaucoup pour obtenir des bienfaits nutritionnels. La portion standard est d’une cuillère à soupe. L’utilisation des graines de chia ne peut être limitée que par l’imagination, le site Mesgrainesdechia regroupe un bon nombre de recettes que vous pouvez essayer, vous pouvez  mettre ces fabuleuses graines dans de nombreux plats tels que les smoothies, les flocons d’avoine, le kéfir, saupoudrées sur des légumes grillés, et pour faire du pudding. Vous pouvez également utiliser les graines de chia ou la farine de graines de chia lors de la cuisson au lieu de la farine de blé. Les graines de chia jouent un rôle intéressant lorsqu’elles sont ajoutées à un liquide : elles l’absorbent et se transforment en une version légèrement gélatineuse et plus volumineuse. Cela est dû à une fibre spécifique qu’elles contiennent.  Elle est appelée mucilage et a la capacité de retenir 27 fois son poids en eau. Pour cette raison, vous pouvez les utiliser pour faire un pudding si vous les laissez reposer dans du lait d’amande pendant la nuit. Elles sont également un excellent substitut aux œufs, en raison de leur forme gélifiée. En général, pour manger plus de graines de chia, il est préférable de les ajouter aux aliments que vous mangez déjà. C’est une option durable car elle ne nécessite pas un changement énorme de la routine ou une préparation supplémentaire des aliments. Il convient également de vous mettre en garde : les produits achetés en magasin qui contiennent des graines de chia peuvent ne pas être aussi sains, et les boissons additionnées de graines de chia contiennent souvent du sucre ajouté.

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Noix de cajou grillées fleur de sel et thym ... ou curry et paprika

Noix de cajou grillées fleur de sel et thym ... ou curry et paprika

Pour changer des chips et autres machins tout prêts, essayez donc ces noix de cajou grillées ! C'est tout simple à préparer... et n'...

Gratin Endives Pommes de Terre et Jambon

Gratin Endives Pommes de Terre et Jambon

Bonjour! Petite recette toute simple qui permet de manger facilement des endives. Dégottée chez Audrey, je l’ai arrangée un peu selon mon frigo. C’était parfait! Ingrédients (pour 4 per…

Chips de tortillas maison - Panamsaine

Chips de tortillas maison - Panamsaine

Ultime version des chips de tortillas approuvée et validée par le comité "testeurs-cuisiniers" soit nous deux. Après avoir tenté l'expérience 100% farine de maïs qui donne des chips difficiles à étaler et trop durs à manger, nous avons trouvé "notre"...

Galette spaghetti – pesto rouge - Panamsaine

Galette spaghetti – pesto rouge - Panamsaine

Un reste de pâte et aucune envie de les réchauffer pour manger la même chose que la veille ? On peut donc soit les congeler soit avoir encore envie de manger des pâtes mais ... différemment. Cette fois-ci c’est la 2ème option qui est choisie. Un peu d’imagination...

Rouget farci aux petites légumes, sauce vin blanc au thym - Le Palais des Saveurs

Rouget farci aux petites légumes, sauce vin blanc au thym - Le Palais des Saveurs

Excellente recette! Il est rare de faire manger du poisson à "arêtes" à mon mari. Mais de temps en temps, quand je tombe sur de...

Bavarois rose-framboise végan

Bavarois rose-framboise végan

Bavarois rose-framboise végan Une recette extraite du livre « Végan » de Marie Laforêt aux éditions La Plage (2016) que j'ai choisi lors d'un partenariat avec le site Natura Sense parmi les diverses pages de livres proposées. Il s'agit d'un livre de plus de 300 pages qui commence par nous présenter ce qu'est la cuisine végan, quels sont les protéines végétales, comment manger équilibré, comment remplacer les produits laitiers et les œufs, comment cuisiner les légumes, faire des desserts légers et gourmands, inviter en toutes occasions avec des repas végan... Étant donné que généralement lorsqu'on m'invite on me demande d'apporter le dessert, c'est tout naturellement que mon choix s'est porté sur ce dessert en particulier pour créer la surprise sans dire qu'il était végan puis de l'annoncer à la fin. En effet, tout le monde a apprécié ce dessert et la plupart étaient surpris de savoir qu'il n'y avait pas de protéines animale dedans (pas de lait, d’œuf, ni de beurre) mais du tofu, de la crème de soja, de l'agar-agar... Ainsi, il existe encore trop d'idées reçues sur la cuisine végan, ce gâteau était loin d'être fade sec et insipide, bien au contraire il était très moelleux, riche en saveurs et en plus très rapide et facile à faire ! Autant dire que tous ceux présents lors de cette soirée se rappelleront de mon dessert car j'ai réussi le plus difficile, éveiller leur curiosité au delà de leurs préjugés pour leur donner envie de s'ouvrir vers de nouveaux horizons et de manger plus sainement mais surtout de cuisiner différemment.

Riz à l'espagnole

Riz à l'espagnole

Riz à l'espagnole Une recette simple et rapide à faire et qui plaît énormément. Bien entendu, si des petits enfants doivent en manger il est plutôt conseillé d'utiliser un chorizo doux même si parfois certains adorent quand cela pique un peu. Chez nous à la maison lorsque je fais cette recette et vu qu'on a de grand adolescents on utilise toujours du chorizo fort car on adore ce côté épicé, plus fort en saveurs.

Chips fait maison

Chips fait maison

Chips fait maison Une recette qui n'en est pas vraiment une mais ce serait dommage de ne pas savoir comment faire des chips alors que c'est si facile lorsqu'on a le temps au lieu de systématiquement en acheter. C'est d'ailleurs un bon moyen de contrôler le sel qu'il y a dedans...

Les fèves vertes croustillantes (style Chips) sont santé et délicieuses!

Les fèves vertes croustillantes (style Chips) sont santé et délicieuses!

Ces petites chips de fèves vertes sont dédiées à tous ceux font un régime, mais qui veulent quand même manger une petite gâterie :)

Ces chips de concombre au sel et vinaigre sont santé et DÉLICIEUSE!

Ces chips de concombre au sel et vinaigre sont santé et DÉLICIEUSE!

Trop de concombre ou une envie irrésistible de manger des chips malgré la diète? Essayez ces délicieuses chips santé au concombre!

Kefta de poisson à la coriandre - Mariatotal

Kefta de poisson à la coriandre - Mariatotal

… Ou comment faire manger du poisson aux plus réfractaires. Est-ce la présence de paprika qui fait cet effet ? Mais on a le sentiment de manger des boulettes de viande. N'importe quelle chair de poisson blanc peut entrer dans ces brochettes. Notez que, sans brochettes, vous en faites des boulettes tout aussi bonnes.

Noix de Saint jacques en crème de cidre - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Noix de Saint jacques en crème de cidre - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Ingrédients : pour 4 personnes 100 g de crème fraiche entière 12, 5 cl de cidre 125 g de sucre gélifiant Des chips de légumes (1 carotte et 1 betterave rouge crues + 1 cuil. à soupe d’huile d’olive + sel et poivre du moulin) 16 noix de Saint Jacques avec...

Noix de Saint Jacques, velouté de châtaigne et chips de lard - recette autour d’un ingrédient #23 - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Noix de Saint Jacques, velouté de châtaigne et chips de lard - recette autour d’un ingrédient #23 - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Ingrédients : pour 6 personnes 250 g de châtaignes fraiches cuites 12 noix de Saint jacques 6 fines tranches de lard fumé 15 cl de crème fraiche liquide 1 échalote 2 cuillérées à soupe d’huile d’olive Sel et poivre du moulin Préparation : Épluchez et...