Soupe de fraises aux kiwis - Les petits plats de Béa

Soupe de fraises aux kiwis - Les petits plats de Béa

Avec ces beaux jours et cette température digne d'un mois d'été on a envie très vite de profiter de ces premières fraises françaises. Alors j'ai imaginé cette "soupe" de fraises, avec pour base un bon jus de fruit à base de kiwis et un trait d'eau gazeuse...

Les recettes de cuisine similaires à "Soupe de fraises aux kiwis - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Watermelon Bowl Cocktail

Watermelon Bowl Cocktail

J’ai eu beau chercher un nom français plutôt original pour cette recette, mais rien, pas moyen et rien de bien passionnant… cela restait d’une platitude extrême et manquait de car…

Le Pain des femmes

Le Pain des femmes

Une à deux fois par mois je fais mes courses en épicerie bio pour refaire le plein de produits basiques qui sont bien souvent moins cher qu'en grandes surfaces (lait, pâtes, riz, céréales, purées d'oléagineux, jus de fruits, sucre de canne, farines, beurre, œufs) et j'en profite pour acheter du pain

Pourquoi consommer des produits de saison - Fourneaux Et Fourchettes

Pourquoi consommer des produits de saison - Fourneaux Et Fourchettes

Manger des fruits et légumes, c’est bien, manger des fruits et légumes de saison, c’est mieux ! On l’entends un peu partout d’ailleurs : il est important de manger des fruits et légumes de saison. Et c’est vrai ! Je vais essayer de vous expliquer pourquoi en quelques lignes. Le goût Allez, je suis sûre que vous l’avez remarqué : les tomates au mois de Décembre ont exactement le même goût qu’un verre d’eau du robinet ! Pour profiter pleinement des saveurs de chaque produit, il est important de le manger quand il est cueilli au bon moment. La pollution Je pense que vous vous en doutez, mais il est beaucoup mieux pour la planète de manger une courgette qui vient du petit maraîcher qui se trouve à 20km de chez vous plutôt qu’une banane qui a fait 6 fois le tour de la planète sur un cargo bien polluant. Manger de saison réduit donc considérablement votre empreinte carbone. Les besoins nutritionnels La nature est bien faite, je ne vous apprends rien. Les fruits et légumes de saison répondent aux besoins nutritionnels de chaque moment de l’année : Les fruits et légumes d’étés sont frais et rafraîchissants, les fruits et légumes d’hiver apportent les glucides nécessaires pour affronter les rudesses de l’hiver ! Votre santé Les fruits et légumes hors saison que vous mangez sont probablement remplis de pesticide ! Un petit coup de pouce pour les aider à pousser dans un environnement qui ne leur est à la base pas du tout favorable Votre porte monnaie Les fruits et légumes de saisons que vous allez manger ne viendront probablement pas de très loin : Il seront donc logiquement moins cher car le trajet jusqu’à votre supermarché sera plus court ! Il y a encore sûrement mille et une autres bonnes raisons de manger des fruits et légumes de saison, mais j’espère déjà vous avoir éclairé et convaincu grâce à ces quelques lignes ! Pour vous aider, vous pouvez trouver sur le blog les fruits, légumes et recettes de chaque mois dans la rubrique “C’est de saison !” du blog . Et vous, faites vous attention à la saisonnalité des produits que vous achetez ?

Des goûters équilibrés à portée de clics - Fourneaux Et Fourchettes

Des goûters équilibrés à portée de clics - Fourneaux Et Fourchettes

Difficile de rester productif quand on travaille toute la journée ! Entre le ventre qui gargouille en fin de matinée et le petit coup de mou en milieu d’après-midi, on a toujours une bonne raison de faire une « pause goûter ». Comment faire le plein d’énergie sans faire le plein de mauvais sucre ? Je vous fais découvrir la marque Gula, une alternative saine aux grignotages intempestifs. Le principe est simple : chaque mois, vous recevez une box contenant dix encas sains et gourmands à base de fruits séchés, oléagineux et graines. Naturel, déculpabilisant, gourmand et « healthy »… décidément, Gula a tout pour plaire. Qu’est-ce qu’il y a dans une box Gula ? Une box Gula contient cinq mélanges différents. Chacun apparaît en double, et ils séparés en portions de 40g dans dix petites barquettes. On peut donc facilement les emporter avec soi à l’école, au travail ou en promenade. Les mélanges Gula sont non seulement sains, naturels et nourrissants, mais ils sont aussi gourmands. D’un jour sur l’autre, on peut passer des rondelles de bananes séchées aux amandes, noix de cajou, baies de goji, cacahuètes ou amandes caramélisées, raisins secs ou cranberry enrobés de chocolat… La composition des box Gula varie chaque mois et permet de découvrir de nouvelles saveurs et des mélanges improbables. Avez-vous déjà goûté la mûre blanche, le physalis ou encore la fève de soja grillée ? Gula vous fera certainement aimer ces ingrédients originaux. En plus, la box est toujours accompagnée d’un petit livret détaillant les infos nutritionnelles des ingrédients utilisés, en utilisant une pointe d’humour au lieu de seulement énumérer des faits. On y retrouve l’esprit jeune et dynamique de l’entreprise qui se cache derrière le produit ! Comment ça marche ? Gula fonctionne comme n’importe quel abonnement. Il existe trois formules : L’abonnement mensuel sans engagement : vous recevrez une seule box contenant dix goûters pour 17,50€ (frais de port inclus). Cet abonnement est reconductible chaque mois. L’abonnement 3 mois : vous recevrez trois box mensuelles pour 49,90€. L’abonnement 6 mois : vous recevrez six box mensuelles pour 96,90€. L’abonnement 12 mois : vous recevrez une box par mois pendant un an pour 184,90€. Si vous avez demandé votre abonnement avant le 23 du mois, vous recevrez votre première box après 7 à 10 jours. Mais si vous avez demandé votre abonnement après le 23 du mois, vous la recevrez le mois suivant, entre le 9 et le 15. De plus une offre de parrainage existe, trouvez facilement votre code parrainage Gula, pour bénéficier de 5€ de remise sur votre première commande ! Si vous ne pouvez pas recevoir le coffret dans votre boîte aux lettres, le transporteur laisse un avis de passage indiquant où vous pouvez récupérer votre box. En revanche, si vous partez en vacances pendant tout l’été, pensez à modifier votre adresse pour recevoir votre box directement dans votre maison de vacances ! Même l’été, on peut avoir besoin d’un regain d’énergie en plein milieu de journée, surtout si les vacances s’annoncent sportives. Entre la plage, les randonnées ou encore les balades en vélo, une collation est toujours la bienvenue, mais il n’est pas question de se relâcher en craquant pour des gâteaux achetés dans le commerce…

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

Couscous

Couscous

Les sondages récurrents placent le couscous comme le  plat favori des Français. Si ce n'est pas une belle preuve d'intégration !Le couscous est un mets désormais adopté de tous et la métropole regorge de restaurants proposant des couscous au goût des clients.Toutefois, comme tout plat traditionnel, il connaît autant de variantes que d'origines ou encore que de cuisinières et cuisiniers.Très largement présent dans toute l'Afrique du Nord, jusqu'en Libye, on en trouve historiquement des traces jusqu'en Sicile voire dans les Balkans avec un équivalent en Albanie.Le couscous reste traditionnellement un plat complet qui se compose d'une céréale ( semoule de blé, orge mondée, etc. ), de protéines végétales ( les pois chiche ) et d'un ragoût de légumes du cru allant du légume vert aux féculents.Le couscous de terroir ne comportait originellement pas d'apport carné. La viande est venue, au gré des siècles et des influences en l'espèce de la viande ovine ou bovine. Les traditions juives séfarades ont porté aux nues les boulettes de viande ou la merguez.         En France, les restaurateurs flattent les gaulois que nous sommes en présentant des couscous dit "royaux" qui offrent un choix de viandes diverses et variées en même temps.Le couscous est recensé sur le continent africain bien avant l'Islamisation du Maghreb. Les traces archéologiques d'ustensiles culinaires s'apparentant au fameux couscoussier ont été découvertes tant en Kabylie qu'aux abords de l'Atlas.Étant répandu dans toute cette partie du continent, le couscous n'est jamais connu sous ce même vocable. Au gré des langues et des régions on parle de couksi, barbucha, seksu, kseksou voire ta'am ( nourriture ) ou encore na'ma ( bénédiction ) !J'ai personnellement fait mes premiers pas dans le monde du couscous familial avec une dame algérienne et un ami kabyle algérien. Leurs couscous, s'ils pouvaient différer un peu, avaient toutefois un point commun que je considère comme une belle garantie d'authenticité : ils étaient simples. Si une viande vient enrichir le ragoût, on ne choisit qu'une seule viande.Je souhaite ici vous proposer le couscous de mon ami kabyle.Pas d'inquiétude, hormis la semoule qui demande un petit tour de main, la recette est très abordable.

Pain d'épices

Pain d'épices

     Il existe de nombreuses variétés de pain d'épices et autant de villes tant en France qu'à l'étranger qui peuvent s'enorgueillir de mettre en avant cette spécialité.Reims, Sens, l'Alsace, l'Allemagne (Ulm), l'Angleterre offrent toutes un pain d'épices dont les recettes sont parfois très différentes. La base toutefois, reste unique : une farine, du miel et des épices.Le pain d'épices de Dijon se distingue essentiellement par le recours à la farine de blé alors que les autres sont très souvent faits à base de farine de seigle.Le pain d'épices est plus que millénaire ; si des traces de pain de sésame au miel sont connues et répertoriées en Egypte antique, Rome mettait aussi à sa table des préparations faites de  pâtes frites au miel. Le pain d'épices tel que nous le connaissons en occident viendrait quant à lui de l'extrème-orient et l'on avance l'hypothèse qu'il descendrait en droite ligne d'un pain/gâteau chinois (le mi-kong), pain dont la réputation de très longue conservation aurait séduit les troupes du terrible Gengis Khan.  Ce pain aurait cheminé à travers le continent avant d'échouer au Moyen-Orient. De là, des Croisés le rapportèrent dans les Flandres et la jeune comtesse de Flandres et d'Artois, également duchesse de Bourgogne, Marguerite de Flandres aurait apporté cette préparation à Dijon, siège du duché.         Du fond de sa retraite du château de Germolles ( Saône-et-Loire), notre bonne duchesse nous a transmis cette spécialité qui fait encore la renommée de notre bonne vieille ville de Dijon.Jusque dans les années cinquante, la région comptait plus de quarante artisans "pain-d'épiciers". Aujourd'hui, seules deux maisons ont survécu : "Mulot et Petitjean" et "Auger".Personnellement moi, c'est ma madeleine de Proust. Entrer dans la boutique sans âge de Mulot et Petijean, contempler les boiseries anciennes et pâtinées, marcher de la pointe des pieds sur le carrelage coloré et sentir.... sentir cette odeur si caractéristique de "notre" pain d'épices. L'anis et l'anis étoilé parfument la pâte du pain d'épices de Dijon. Quel tourbillon de parfums, d'odeurs, de formes.....J'ai toujours été impressionné par les monstrueux "pavés de santé", ces pièces rectangulaires de plus de six kilos que l'on détaillait et vendait au poids. Nous allions fort souvent en acheter pour les grand- tantes, car au delà de la gourmandise, le pavé de santé était appelé ainsi car on lui prêtait une vertu indéniable : " ça fait aller " !!!!!!!!Les pains fourrés de confiture d'orange, les nonnettes, les glacés minces, les sujets .......Le goût de mon enfance ? oui, une tartine de pain d'épices plutôt sec, beurré et trempé dans un cacao au retour d'une partie de neige au pied des vignes du plateau de Chenôve, tout ça les pieds collés contre le radiateur de la salle à manger !Je fais encore régulièrement du pain d'épices sans toutefois chercher à égaler mon bon vieux pavé de santé. La recette diffère en tous points mais le goût est là. Je vous propose mon pain d'épices.Pour deux pains il faut : ( vous êtes prévenus, c'est une bombe calorique )

Kiflice

Kiflice

J'ai une famille.... jusque là, rien de bien extraordinaire. Mais ma famille est bien plus étendue  que ma simple famille biologique. J'ai une famille de coeur ; elle vient des Balkans, et plus exactement de Serbie. Cela fait 25 ans aujourd'hui que j'ai été adopté par cette belle et grande famille qui fait partie intégrante de mon existence. Je les aime ; j'y ai trouvé petits frères et petites soeurs qui, en plus de ma famille "de sang", me supportent au quotidien et savent être là lorsque le besoin s'en fait sentir. Cette famille de coeur a su m'apporter une richesse inestimable : une autre culture. Toutes les facettes de cette culture serbe me sont désormais familières, toutes ou presque s'entend. De cette culture, il est un aspect que je privilégie, et il ne faut pas être grand clerc pour deviner que je m'acharne encore aujourd'hui à décoder la cuisine serbe et ses mille et un trésors. Celle que je connais bien est celle du Sud de Beograd, à mi-chemin entre plaine et montagne, la région de Pozega, Uzice, Mokra Gora, Zlatibor........ C'est une cuisine que l'on pourrait qualifier - sans être péjoratif - de paysanne tant elle puise ses racines dans la terre et ses richesses. Le légume roi est avant tout le chou (kupuc) qui se décline en quelques préparations savoureuses. La meilleure d'entre elles étant - selon moi - la salade de chou. Le chou blanc, voire rouge, est émincé très finement avant d'être assaisonné de sel, poivre, vinaigre de vin et huile avec un soupçon d'eau. Cette salade qui est présente à tous les repas, est brassée à pleines mains avant d'être oubliée quelques heures. Le chou s'attendrit et devient doux tout en conservant un léger craquant. De toutes les salades, c'est la plus rafinée. A celle-ci on peut ajouter la salade serbe ( tomates concombres, oignons et parfois fromage), qui elle aussi, est de toutes les tables. En été, on assiste à des orgies de pastèques énormes ( lubenica ), de fruits savoureux et gorgés de soleil - mention toute particulière et personnelle pour la divine framboise d'Arilje ( malina ) -.Je pourrais écrire quinze pages sur mes coups de coeur et mes découvertes mais je me limiterai à celle qui m'a fait le plus chavirer. Si la culture du fromage est dit-on, française, voire néerlandaise, la  Serbie n'est pas en reste avec les deux ou trois préparations laitières qu'elle connaît. La première et la plus fameuse est le "kajmak". Le lait est mis à tièdir dès la traite et écrémé. Cette crème est réservée et salée pour être longuement affinée et donne naissance au kajmak, fromage crémeux à souhait que l'on peut difficilement comparer. Il est à mi-chemin entre le beurre et la féta. Ce kajmac, malgré son prix élevé, est présent sur les tables aux côtés des salades, des légumes crus, etc.... Il accompagne divinement les viandes grillées, sur lesquelles il fond......... on frôle le péché.... non, c'est un péché. On prépare aussi l'équivalent de la féta. Cette fois le lait est emprésuré et égoutté pour donner ce "sir" que l'on mange à toutes les sauces. On le retrouve souvent râpé grossièrement sur les légumes de la salade serbe. Lorsque je vivais au Kosovo, je m'échappais aussi souvent que possible pour une des enclaves serbes et me rassasier dans un " PESTOPAN" (restaurant). On y faisait grande table de cochonnailles de toutes sortes et grillées. Les énormes saucisses ou encore le roulé à la Karadjorjevic valaient la peine de faire de nombreux kilomètres. Dans ces restaurants, on accompagnait les viandes de bonnes grosses frites maison sur lesquelles le chef râpait du "sir". Indescriptible !!!!Ici et aujourd'hui, je vais vous donner une petite recette. C'est un petit croissant au fromage qui viendra avec succès je pense, agrémenter un buffet, voire un gros apéritif. On les appelle KIFLICE, prononcer "kiflitssé".

TOP 10 des recettes du mois d?Aout - Fourneaux Et Fourchettes

TOP 10 des recettes du mois d?Aout - Fourneaux Et Fourchettes

Août est là, la chaleur aussi ! Les fruits et légumes sont présents partout, et il est important de manger ces produits de saison car? ils contiennent plein d?eau ! Parfait pour rester hydrater ?? Alors voilà notre top 10 des recettes du mois d?Aout qu?on a hâte de déguster ! Il suffit de cliquer sur le titre de la recette pour y accéder. TOP 10 des recettes du mois d?Août Muffins courgette, pépites de chocolat et miel La courgette donne à ces muffins un côté très aérien et léger, et en plus ils sont sans beurre  Aubergines en salade Une salade Super fraîche pour supporter les grosses chaleurs ! Les aubergines rôties donnent beaucoup de goût à cette salade parfaite pour l?été  Flan de tomate Vous l?avez peut être déjà vu passer car ce flan de tomate a eu beaucoup de succès, mais vraiment on ne s?en lasse pas ! Il est en plus super simple et rapide à faire  Galettes de thon à la tomate Une autre recette à base de tomate qui a eu beaucoup de succès à sa sortie et qui accompagne parfaitement une petite salade verte ! Salade de betterave Cette salade de pâte et betterave a un petit côté « comfort food » avec sa sauce au roquefort. Et puis un été sans salade de pâte, est ce vraiment un été ?  Muffins aux flocons d?avoine et framboises Un peu de sucré avec ces muffins aux flocons d?avoine et framboises ! Il reste très léger, et la fraîcheur de la framboise en fait un dessert d?été parfait ! Carottes rôties au four Un des plats qui m?a fait adoré les carottes cuites ! Ces carottes rôties au four sont juste fondantes, c?est une de mes recettes préférées !  Salade de tortellini à la grecque Du concombre, des tomates, de la fêta ,? on nage en plein bonheur pour moi la ! Une recette très fraîche que j?adore !  Tarte aux légumes du soleil Elle porte bien son nom cette tarte non ? La tarte parfaite de cet été, à base de courgette, aubergine et tomate bien sur. Risotto aux asperges et mozzarella Si vous voulez donner un air d?été à vos risottos et changer du traditionnelle risotto aux champignons ? Alors, il faut essayer ce risotto tomate mozzarella et asperges ! Voilà, c?est déjà tout pour ce mois ci. J?espère que vous trouverez votre bonheur, et rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle sélection !

Gateau aux pommes et au gingembre - Les petits plats de Béa

Gateau aux pommes et au gingembre - Les petits plats de Béa

Ca y est je vous propose le premier gâteau aux pommes de la saison. L'automne nous oblige à oublier jusqu'à l'année prochaine tous ces fruits juteux et sucrés de l'été. Les pommes sont excellentes dans les desserts et elles présentent une multitude de...

Smoothie Multi fruits - Les recettes de Zaza .

Smoothie Multi fruits - Les recettes de Zaza .

Une boisson idéale pour se rafraîchir et faire le plein de vitamines !! Pour 3 verres 1 morceau de pastèque 1 banane 1 kiwi Des fraises 1/4 L d'eau gazeuse ou d'eau plate 1 cuillère à soupe de sucre (ou pas) Déposez tous les fruits dans votre blender...

Salade de fruits au miel et verveine citronnelle en papillote

Salade de fruits au miel et verveine citronnelle en papillote

Pour le dessert du jour j'ai donc été cueillir quelques feuilles de verveine citronnelle et quelques fraises que j'ai associées à du kiwi.

Trifle aux fraises

Trifle aux fraises

Aujourd'hui je vous présente ma version bonne femme du trifle à la fraise ! Le Trifle est un dessert anglais, à l'origine à base de génoise, de crème pâtissière, de jus de fruits, de fruits frais et de crème fouettée... Il en existe aujourd'hui de nombreuses variantes, entre autre avec de la crème anglaise et des bis

Brise de saison

Brise de saison

Brise de saison Une recette de cocktail à base de jus de canneberges, de pomme et d'orange. Elle est parfaite pour faire le plein de vitamines. J'ai utilisé un extracteur de jus (Extra press et Pulp System) pour avoir une boisson claire en la pressant à la minute néanmoins, on peut tout à fait mixer les fruits dans un mixeur (puissant). Bien entendu, dans ce cas la préparation sera beaucoup plus épaisse proche d'un smoothie (il faudra même la couper à l'eau ou la tamisée pour retirer les peaux !) et il paraît évident qu'il faut retirer les pépins de la pomme et sa peau si elle n'est pas bio. Néanmoins, si vous voulez faire des boissons saines ou des cocktails plus souvent il vaut mieux investir dans un bon extracteur à jus qui en plus évite d'acheter des bouteilles de jus de fruits coupées à l'eau et sucrée. Rien ne vaut le goût d'un fruit frais juste pressé à la minute !

Ginger bug fait maison

Ginger bug fait maison

Ginger bug fait maison Une recette pour faire son propre gingembre fermenté qui ensuite servira de "mère" pour ensemencer des boissons fait maison. Il s'agit d'un levain de gingembre qui va à son tour faire fermenter des jus de fruits ou de légumes. Bien entendu comme pour toute mère, il faudra ensuite s'en occuper en la nourrissant tous les mois par une cuillère à soupe de sucre et une de gingembre. Elle se prépare en 4 à 5 jours en fonction de la température ambiante. Si vous ne vous en servez pas tout le temps, vous pouvez la garder au réfrigérateur pour la mettre au repos, il suffira juste de la remettre à température ambiante ou au soleil pour la réactiver. Je vous mettrais quelques exemples de boissons fermentées utilisant le Ginger bug fait maison.

Eau détox mangue gingembre

Eau détox mangue gingembre

Eau détox mangue gingembre Une recette réalisée avec le Juice Expert de Magimix en utilisant le Presse agrumes pour le jus de citron et l'Extra press pour obtenir un coulis de mangue rapide. Il s'agit ici d'une eau détox à base d'eau gazeuse (choisissez-la faiblement salée) composée à moitié de coulis de mangue fraîchement pressé (choisir des mangues mûres à point « par avion » c'est à dire mûries sur l'arbre, cueillies et transportées par avion, elles sont plus chères mais hyper sucrées, rien à voir en terme de goût avec une mangue premier prix verte et fade). Pour l'aromatisée, cette eau fruité va baigner dans des tiges de thym citron frais (n'hésitez pas à en planter, cela résiste à l'hiver) et de gingembre en lamelles. Il est préférable de le déguster après une nuit de repos mais c'est seulement s'il en reste après l'avoir goûté, une fois préparé ! Retrouvez mes autres recettes Magimix.

Tataki saumon sésame au gingembre (pas à pas en photos)

Tataki saumon sésame au gingembre (pas à pas en photos)

Tataki saumon sésame au gingembre (pas à pas en photos) Une recette traditionnelle japonaise très facile à faire qui nécessite juste de mariner le saumon quelques heures avant de le saisir rapidement à la poêle pour l'enrober de graines de sésames. Il sera ensuite plus simple à couper s'il est bien frais ce qui permet aussi aux graines de bien adhérer tout autour. Pour le déguster la meilleure façon c'est avec du gingembre mariné, de la sauce soja, des tranches de citron vert et quelques pois gourmands. Ici, j'ai utilisé le gingembre mariné et le jus de fruits gingembre miel citron de la marque The Ginger people que l'on trouve en magasins bio ou chez Naturalia.

Gâteau nuage aux cerises

Gâteau nuage aux cerises

Gâteau nuage aux cerises Pour la Saint-Valentin, je cherchais un gâteau original moelleux comme un nuage, rouge ou rose avec juste une pointe de chocolat pour la gourmandise. Forcément, c'était trop précis et à force de chercher dans mes livres et mes recettes j'ai tout simplement fait mon propre gâteau en mélangeant plusieurs recettes pour créer ce gâteau nuage aux cerises. Sacrilège des cerises en hiver ! Mais c'est un fruit qui fait naturellement un cœur et j'en ai marre de voir des fraises partout pour la Saint-Valentin ! Et oui, c'est pas trop de saison ce qui est dommage pour la décoration il aurait été encore plus beau et gourmand. Seulement j'ai une arme secrète dans mon congélateur : pleins de sacs de cerises congelées à plats lorsqu'elles étaient vendues en caissettes mais elles ne peuvent servir qu'à faire des coulis ou compotes et elles sont excellentes ainsi...

Smoothie fraises citrons kiwis oranges pamplemousses. - Les Gourmandises de Bénédicte

Smoothie fraises citrons kiwis oranges pamplemousses. - Les Gourmandises de Bénédicte

Une petite revue , un bon smoothie bien frais rien de mieux . pour cette recette il faut : 1 kiwi des fraises 1 citron 1 orange 1 pamplemousse des glaçons de la menthe poivrée laver bien les fruits équeter les fraises mettre les fraises dans le blender...

Fraises au Fromage Blanc Crémeux et Menthe Fraîche - La Cuisine des  Jours...

Fraises au Fromage Blanc Crémeux et Menthe Fraîche - La Cuisine des Jours...

Pour ce week-end et fêter l’arrivée de l’été, je vous propose deux recettes à base de fraises, fruits de saison par excellence ! Pour aujourd’hui, la première recette ne vous demandera pas trop de travail, juste laver, équeuter et sucrer les fraises,...