La recette des galettes de Conticcini

La recette des galettes de Conticcini

Voila des biscuit sucrés ultra croquantes presque feuilletées, à la vanille et la fleur de sel. Le plus : la pate se congèle !!

Voir la recette sur le site de l'auteur

Vous allez aimer dans notre boutique


Yaourts inratables

Yaourts inratables

Faire vos propres yaourts va devenir un véritable jeu d'enfant ! Sains, naturels, bon marché et tellement meilleurs, vos yaourts sont inratables gr...

Ma promesse - récit d'un pâtissier d'exception

Ma promesse - récit d'un pâtissier d'exception

Champion du Monde de la Pâtisserie et Meilleur Ouvrier de France, Angelo Musa livre un récit personnel sur les arcanes de la pâtisserie et sur sa...

Pies. 40 tourtes sensationnelles

Pies. 40 tourtes sensationnelles

Toute l'originalité des pies de Philippe Conticini vient de l'importance accordée à sa pâte : feuilletée ou brisée, sucrée ou sablée, faite maison...

Gâteaux légers et gourmands

Gâteaux légers et gourmands

50 recettes de gâteaux et biscuits classiques revisités dans leur version légère et équilibrée pour que reprendre une part de dessert soit aussi b...

Les recettes similaires


Galettes bretonnes (biscuits) - Quand Nad cuisine...

Galettes bretonnes (biscuits) - Quand Nad cuisine...

  Je précise « biscuits » entre parenthèses dans mon titre car je ne voudrais pas que les fans de galettes complètes (ou autre garniture!) soient déçus! Rien à voir non plus avec la galette de pommes de terre que je vous proposais hier! Il s’agit bien ici des sablés bretons au bon petit goût de beurre salé. C’est chez Céline et son Palais des Délices que j’ai trouvé cette recette, un vrai petit délice. Comme elle, j’ai utilisé du beurre salé aux cristaux de fleur de sel et on les sent bien à chaque bouchée. A défaut, vous pouvez le remplacer par du beurre demi-sel et rajouter une pincée de fleur de sel. Par contre j’ai dû étaler ma pâte un peu plus finement qu’elle et découper des biscuits plus petits, car j’obtiens plus de galettes. De quoi régaler plus de gourmands! Pour 30 galettes (de 4 cm de diamètre): 100 g de beurre salé aux cristaux de fleur de sel  60 g de sucre 1 jaune d’oeuf 1/2 cc d’extrait naturel de vanille (ou 1/4 de cc de poudre de vanille) 1/2 cc de rhum ambré (facultatif) 140 g de farine 1 jaune d’oeuf additionné d’1 cc d’eau ou de lait pour la dorure J’ai utilisé mon kitchenaid pour préparer la pâte mais vous pouvez bien sûr le faire à la main. Dans le bol du robot muni de la feuille, travailler (à vitesse moyenne) le beurre mou avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange blanchâtre et crémeux. Ajouter le jaune d’oeuf et bien mélanger à nouveau. Ajouter ensuite la vanille et le rhum, mélanger. Finir par la farine en travaillant à vitesse lente jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Mais ne pas trop pétrir, la pâte perdrait alors sa texture sableuse. Préchauffer le four à 170-180°. Sur le plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur de 4 mm environ. Découper les sablés à l’aide d’un emporte-pièce et placer les galettes au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie (couverte de papier sulfurisé si nécessaire). Rassembler les chutes de pâte et réétaler jusqu’à épuisement de la pâte. Dorer au pinceau une première fois les galettes avec le mélange jaune d’oeuf-lait. Laisser sécher quelques minutes et dorer de nouveau. Avec les dents d’une fourchette retournée (pour éviter d’abîmer la pâte), strier le dessus des galettes. Enfourner et laisser cuire 10 min environ (à ajuster selon les fours). Elles doivent être joliment dorées. A la sortie du four, laisser tiédir les galettes (attention elles sont fragiles!) avant de les déposer sur une grille. Une fois totalement refroidies, entreposer les galettes dans une boîte en fer.   2011-07-07T07:00:00+02:00

Galette franc-comtoise... et nouveau départ! - Quand Nad cuisine...

Galette franc-comtoise... et nouveau départ! - Quand Nad cuisine...

  Et oui nouveau départ! Ça y est, les cartons sont (presque) tous déballés et chaque chose a (presque!) retrouvé une place! On se familiarise doucement avec notre nouvel appartement, on prend de nouvelles marques… et j’ai tout naturellement repris le chemin de la cuisine. Après ces 15 jours derniers jours où se sont alternés pique-nique et plats de fêtes, ça fait un bien fou de retrouver des habitudes alimentaires un peu plus saines. Plus saines, mais non moins gourmandes! Et pour fêter comme il se doit l’épiphanie, une belle galette des Rois aurait été parfaite. Mais c’était sans compter sur mon four qui a décidé de me lâcher en arrivant ici, la poisse! Tant pis, je vous propose quand même une recette réalisée l’année dernière, un petit clin d’oeil à la jolie région que j’ai quittée… Bien sûr avant de vous en donner la recette, je tiens à vous renouveler tous mes meilleurs voeux pour 2012. Un grand merci pour tous les messages de bonne année et bon déménagement que j’ai reçus, je commence tout juste à faire le tri dans ma boîte mail débordante, aussi il m’est difficile de répondre à chacun d’entre vous individuellement. Mais je suis toujours autant flattée et surprise de recevoir tant de marques de sympathie. Mille mercis! Pour en revenir à la galette, cette version franc-comtoise diffère des classiques feuilletées aux garnitures diverses ou des briochées aux fruits confits. Préparée sur une base de pâte à choux à laquelle on ajoute de la crème fraîche, cette galette est délicieusement parfumée à la vanille et à la fleur d’oranger. Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre: 250 g de lait 50 g de sucre 70 g de beurre 1 cc d’extrait de vanille 1 cs d’eau de fleur d’oranger 1 pincée de sel 130 g de farine 3 oeufs 60 g de crème épaisse 1 jaune d’oeuf pour dorer   Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Procéder comme pour une pâte à choux, à savoir: porter à ébullition le lait avec le sucre, le beurre, le sel et les parfums. Verser la farine en une seule fois et bien mélanger. Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien à chaque fois. Ajouter la crème et mélanger de nouveau avant de verser la pâte dans le moule (beurré et fariné s’il n’est pas en silicone). Badigeonner de jaune d’oeuf et tracer des motifs sur le dessus avec la pointe d’un couteau ou une fourchette. Enfourner et laisser cuire 35 min. Servir tiède ou froide.     On peut très bien réaliser la pâte au thermomix en suivant la façon de procéder de la pâte à choux: on chauffe le lait avec le beurre, le sucre, le sel et les parfums 5 min à 100°, vitesse 1. On ajoute la farine et on mixe 1 min 30 à vitesse 3. Ensuite on ajoute les oeufs un par un par le trou du couvercle toutes les 15 sec, à vitesse 5. On verse encuite la crème et on mixe encore quelques secondes. Enfin on cuit comme indiqué plus haut.       Galette franc-comtoise 2012-01-10T07:00:00+01:00

La recette des cookies à la cacahuète de Cédric Grolet - La p'tite boulangerie maison

La recette des cookies à la cacahuète de Cédric Grolet - La p'tite boulangerie maison

⌚ Temps de réalisation Préparation : 2 h Cuisson : 30 min Repos : 4 h 🍞 Ingrédients pour 10 personnes Caramel onctueux 200 g de crème 50 g de lait 155 g de glucose 1 gousse de vanille 2 g de fleur de sel 95 g de sucre semoule 70 g de beurre Pâte à cookies...

Hawaïen de Camille

Hawaïen de Camille

Ingrédients : pour 6 personnes 1 ananas Le caramel au beurre salé 40 g de crème fraîche liquide 1/4 de gousse de vanille 100 g de sucre en poudre 65 g de beurre doux 1 pincée de fleur de sel La pâte à biscuit 3 œufs 100 g de sucre en poudre 50 g de beurre...

Sablés à la farine de pois chiche, curry et parmesan - Quand Nad cuisine...

Sablés à la farine de pois chiche, curry et parmesan - Quand Nad cuisine...

  Voilà un petit moment que je ne vous avais pas invités à l’apéro! Allez hop, installez-vous et venez découvrir ces petits sablés originaux. C’est une fois de plus chez Garance (rappelez-vous son gâteau au chocolat sans beurre… hummm!) que j’ai pioché l’idée. J’ai fait quelques petites modifications en fonction de mes réserves mais je suis contente du résultat. Ces sablés sont surprenants, plutôt denses à cause de la farine de pois chiche mais toutes les saveurs ressortent bien sans que l’une ne prenne le pas sur l’autre. A tester si vous voulez changer un peu des traditionnelles cacahuètes et autres biscuits que vous pouvez trouver dans votre supermarché! Pour info, vous trouverez de la farine de pois chiche en magasins bio ou comme moi, à Grand Frais. Pour environ 25 biscuits: 150 g de farine de pois chiche 50 g de fécule de pomme de terre (ou de Maïzena) 50 g de beurre froid 15 g de sucre glace 1 bonne pincée de sel 100 g de chèvre frais (type Petit Billy, dans la recette originale: faisselle de brebis égouttée) 3-4 pétales de tomates séchées 50 g de parmesan râpé (de la tomme de brebis dans la version de Garance) curry (à doser selon vos goûts) 1 jaune d’oeuf lait pour dorer graines de sésame et fleur de sel Dans le bol du kitchenaid (ou à la main), sabler la farine, la fécule, le sucre, le sel et le beurre. Ajouter le chèvre frais, les tomates séchées taillées en petits dés, le parmesan et le curry. Ajouter ensuite le jaune d’oeuf légèrement battu puis pétrir sans trop travailler la pâte. La verser sur le plan de travail et la fraiser (c’est-à-dire l’aplatir avec la paume de la main) de façon à bien incorporer la matière grasse. Répéter l’opération plusieurs fois. Façonner un boudin de 4-5 cm de diamètre et envelopper de film. Placer au réfrigérateur pendant 2 h. Préchauffer le four à 180°. Couper le boudin de pâte en tronçons (pas trop épais) et les déposer sur une plaque à pâtisserie (couverte de papier ou d’un tapis de cuisson si nécessaire). Badigeonner de lait avec un pinceau et saupoudrer de graines de sésame et de fleur de sel. Enfourner et laisser cuire 10 min puis baisser la température du four à 160° et poursuivre la cuisson 5 min. Laisser refroidir ensuite sur une grille.       Sablés pois chiche curry parmesan 2012-01-24T06:57:00+01:00

Ma galette des rois à la frangipane - Quand Nad cuisine...

Ma galette des rois à la frangipane - Quand Nad cuisine...

Et bien oui, hier jour d’épiphanie, j’ai fait ma galette… et pour une fois, avec ma propre pâte feuilletée! Évidemment, maintenant que j’ai mon super thermomix, c’est un vrai jeu d’enfant, ce n’est pas Kashyle qui dira le contraire! D’habitude je la fais à la crème d’amande mais cette fois j’ai fait une vraie frangipane, c’est-à-dire une crème d’amande additionnée de crème pâtissière. C’est vrai que je n’ai pas un grand mérite puisque mon thermomix chéri a pas mal travaillé à ma place: une crème pâtissière en 7 min, une crème d’amandes en quelques secondes… mais euh bon, c’est quand même moi qui a procédé au montage final, non mais! Pour une belle galette (8-10 personnes, facile!) 2 rouleaux de pâte feuilletée ou l’équivalent en pâte feuilletée maison 1 (ou plusieurs) fève(s) 1 oeuf pour dorer sucre glace pour la crème frangipane: 100 g de beurre mou 100 g de sucre glace 100 g de poudre d’amandes 1 cc de Maïzena 2 oeufs quelques gouttes d’arôme d’amande amère 125 g de crème pâtissière (réalisée avec un oeuf, 25 g de farine, 250 g de lait, 50 g de sucre, 1cc de vanille liquide mais vous n’utiliserez pas la totalité de la crème obtenue) Si vous optez pour une pâte industrielle, passez directement à la réalisation de la crème, sinon voici comment procéder. Si vous n’avez pas le thermomix, je vous invite à consulter la recette de la tarte feuilletée pommes de terre et reblochon dans laquelle j’explique les étapes de la préparation de la pâte feuilletée. Si vous avez la chance d’avoir le super robot, il suffit de mixer 30 secondes à vitesse 6: 300 g de farine, 300 g de beurre en morceaux préalablement congelés, une pincée de sel et 150 g d’eau. Ensuite 10 secondes en fonction sens inverse vitesse 2 afin de décoller la pâte du bol. On sort la pâte du robot, on lui donne au minimum 3 tours, et c’est tout! réserver au frais. Préparer la crème pâtissière: fouetter l’oeuf entier avec le sucre, puis ajouter la farine et la vanille. Délayer avec le lait chaud. Mettre dans une casserole et chauffer sur feu doux jusqu’à épaississement sans cesser de remuer. Retirer du feu et laisser refroidir. Avec le thermomix, rien de plus simple, on met tous les ingrédients dans le bol du robot et on programme 7 min à 90°, vitesse 4. A l’arrêt de la minuterie, on mixe 5 sec à vitesse 9. Préparer la crème à l’amande: fouetter au batteur le beurre mou avec le sucre glace, la poudre d’amandes, la Maïzena, les oeufs et l’arôme. Incorporer la crème pâtissière. Préchauffer le four à 210°. Abaisser la pâte feuilletée en 2 parts quasi égales, l’une légèrement plus grande que l’autre, soit en rond, soit en rectangle (comme moi!). Déposer la plus petite sur la plaque du four tapissée de papier sulfurisé, étaler la crème frangipane en laissant un bord de 2 cm. N’oubliez pas la (ou les) fève(s)! Badigeonner le pourtour d’oeuf battu et déposer la seconde pâte. Découper le surplus de pâte à l’aide d’un couteau bien aiguisé pour ne pas gêné le feuilletage. Faire quelques arabesques sur la galette et dorer la surface avec l’oeuf battu (en évitant les bords, toujours pour ne pas gêner le développement du feuilletage)   Enfourner et laisser cuire 20 min. Sortir la galette, la saupoudrer de sucre glace et enfourner de nouveau pour 10 min. Sortir la galette et la laisser refroidir sur une grille. La pâte est bien feuilletée et la crème a un bon goût d’amande, je dirais donc que c’était très réussi!… même si ce n’est pas moi qui a été la reine…   Galette-des-rois—la-frangipane1.PDF Pour une version de galette qui change un peu, allez voir ma galette aux poires et au pain d’épices! 2009-01-05T08:48:00+01:00

Entremets pomme-poire mousse au caramel de beurre salé - Quand Nad cuisine...

Entremets pomme-poire mousse au caramel de beurre salé - Quand Nad cuisine...

  Aujourd’hui est un jour un peu particulier pour moi… et oui aujourd’hui j’ai 30 ans!!  Le gâteau pour ce soir n’est pas encore prêt à l’heure où je rédige cet article aussi je vous propose le gâteau que j’avais fait l’année dernière, pour la même occasion. Les photos, prises dans une lumière peu appropriée et un peu à la va-vite, ne rendent pas hommage à ce superbe dessert. Bien sûr il n’est pas parfait, mais c’est la première fois que je réalisais un dessert de ce genre, avec toutes ces couches et textures différentes. Aussi je tenais à le partager avec vous, j’espère que vous serez indulgents! Il s’agit d’un entremets composé d’une base sablée, de pommes et de poires cuites à la cannelle, d’une mousse au caramel au beurre salé et d’un décor à base de sauce au caramel à la fleur de sel. Un délice! toutes les saveurs se marient parfaitement, j’ai beaucoup aimé. La recette est celle d’Elise, publiée sur son joli blog Les Gourmandises d’Elise (et croyez-moi, il n’en manque pas!). Je l’ai refaite à l’identique sans rien y changer (je n’ai pas osé, je m’aventurais sur un terrain inconnu!), aussi je vous retranscris ses instructions de préparation. Pour 6-8 personnes (à 5 nous n’en avons mangé que la moitié), avec un cercle de 21 cm de diamètre: Pour la pâte sablée: 120 g de farine 70 g de sucre en poudre 90 g de beurre mou 2 jaunes d’œufs 1/2 sachet de levure chimique 1 sachet de sucre vanillé 1 pincée de fleur de sel 1 cc d’extrait de vanille Pour la poêlée de pommes et poires à la cannelle: 500 g de pommes 300 g de poires 20 g de sucre cassonade 300 ml d’eau 1 cc de cannelle Pour la mousse au caramel au beurre salé: 50 cl de crème liquide entière bien froide 4 feuilles de gélatine (8g) 200 g de sucre en poudre 20 cl de crème liquide 20 g de beurre salé 1 pincée de fleur de sel Pour la sauce au caramel à la fleur de sel: 80 g de sucre en poudre 10 cl de crème liquide 1 cs d’eau 1 petite pincée de fleur de sel   Préparer la  base sablée: Battre le beurre en crème puis ajouter le sucre et le sucre vanillé. Ajouter les jaunes d’œufs et fouetter. Ajouter progressivement la farine, la levure chimique et la fleur de sel. Mélanger jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène mais très collante. la placer sur un film transparent et l’aplatir avec la paume de la main. Emballer dans le film et réfrigérer 2 h minimum.   Pour la poêlée à la cannelle: Peler les pommes et les poires, ôter les pépins. Détailler les fruits en gros cubes et les placer dans une casserole. Faire revenir légèrement puis déglacer avec l’eau. Saupoudrer de sucre et de cannelle et poursuivre la cuisson 10 min à couvert. Les pommes doivent être fondantes. Deux minutes avant la fin de la cuisson ajouter les poires, ainsi elles conserveront leur fermeté.   Préchauffer le four à 175°. Poser le cercle sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Sortir la pâte du frigo et l’étaler la au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 21 cm de diamètre (vous pouvez aussi tassez la pâte dans le cercle à la main). Placer la pâte dans le cercle et faire cuire 20 à 25 min. La pâte doit être juste dorée et encore légèrement molle. Laisser refroidir puis glisser le cercle sur le plat de service, en retirant le papier sulfurisé.   Une fois que la base sablée a refroidi, placer la poêlée de fruits dessus, puis mettre au réfrigérateur pendant 1 h.   Pour la mousse au caramel au beurre salé: Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 min.   Faire tiédir les 20 cl de crème liquide. Placer le sucre dans une casserole et laisser dorer en remuant de temps en temps la casserole. Lorsque le caramel est doré, hors du feu, ajouter progressivement la crème liquide tiède, le beurre salé et la fleur de sel. Remuer entre chaque ajout. Quand tous les ingrédients sont incorporés, remettre sur feu doux pendant 5 min et remuer pour dissoudre les cristaux de sucre. Le caramel doit napper la cuillère. Laisser reposer puis au bout de 2 min, ajouter la gélatine bien essorée, et remuer pour bien la dissoudre. Placer la casserole dans un fond d’eau froide et laissez refroidir en remuant.   Monter les 50 cl de crème liquide en chantilly bien ferme. Incorpore très délicatement le caramel refroidi en soulevant la préparation.   Versez la mousse au caramel sur les pommes et les poires et placez au réfrigérateur pendant 24 heures.   Le jour de la dégustation, préparez la sauce à la fleur de sel: Faire tiédir la crème liquide. Chauffer le sucre à sec dans une casserole jusqu’à ce qu’il ait une jolie couleur ambrée. Hors du feu, incorporer progressivement la crème liquide tiède et remuer. Remettre sur feu doux et remuer pour dissoudre les cristaux de sucre. Ajoutez la fleur de sel, remuer et laisser refroidir.   Pour la décoration,  dessiner des cercles de sauce au caramel à l’aide d’une poche à douille.     La préparation peut sembler un peu longue mais ça vaut le coup! Et puis à journée exceptionnelle, dessert exceptionnel!! Hi hi hi…!! 2010-11-05T07:06:00+01:00

Cookies noisette caramel fourrés à la pâte à tartiner  - L atelier de nanou

Cookies noisette caramel fourrés à la pâte à tartiner - L atelier de nanou

Hummmmmmm ceux là impossible d'y résister !!!! Recette : 1) travaillez 160g de beurre + 200g de cassonade +40g de sucre blanc + 80 g de poudre de noisette 2) ajoutez 6g de fleur de sel 3) ajoutez 75g d œufs + 320g de farine + 1c à c de levure chimique...

Paris brest de Mercotte version Conticini - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Paris brest de Mercotte version Conticini - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Paris-Brest de Mercotte version Conticini Paris-brest de Mercotte version Conticini,comme beaucoup d’entre-vous ,j’ai craqué sur le superbe paris brest de Mercotte  vu dans la finale du meilleur pâtissier 2013(saison 2)!!!Et pas n’importe quel paris brest puisque Mercotte nous avait proposé la version du célèbre pâtissier Philippe Conticini avec ses 8 choux en couronne surmontés de craquelins et son coulant au praliné maison…un véritable bonheur!! Pour une question d’organisation,j’ai préparé la recette sur 3 jours:le 1er jour j’ai réalisé le praliné maison,le second les craquelins et le 3ème la couronne en choux ,la crème mousseline,l’insert et le montage!!Cette version du paris brest Conticini est un véritable délice…ce que j’ai préféré…le croustillant du craquelin qui se marie parfaitement avec le moelleux des choux… le Paris-Brest était extra le jour même et à tomber le lendemain…Merci Mr Conticini,merci Mercotte!! ingrédients pour le paris brest de mercotte: pour une couronne de 8 choux et 5 choux individuels: pour la pâte à choux: 125 gr d’eau 60 gr de beurre doux 2 gr de sel 2 gsr de sucre 80 gr de farine t45 125 gr d’oeufs entiers pour le craquelin: 40 gr de beurre pommade 50 gr de cassonade 50 gr de farine 1 pincée de fleur de sel pour la crème mousseline: 2 jaunes d’oeuf 50 gr de sucre en poudre 1/4 de litre de lait 1/2 gousse de vanille 10 gr de farine 10 gr de maizena 150 gr de beurre pommade 75 gr de praliné pour l’insert au praliné: 100 gr de praliné 35 gr de crème fleurette sucre glace pour la décoration préparer le craquelin: mélanger dans le bol du robot ou dans un saladier,la farine ,la cassonade,la fleur de sel et le beurre mou travailler jusqu’à obtenir une pâte homogène étaler sur 4 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier cuisson découper 8 cercles de la taille des choux ,les réserver au frais,perso je les ai congelés,plus qu’à les sortir au moment voulu,avec cette quantité,j’ai obtenu une vingtaine de craquelins! préparer la couronne à 8 choux: mettre dans une casserole,l’eau,le beurre,le sel et le sucre et porter à ébullition hors du feu,ajouter d’un coup la farine remettre sur le feu et bien mélanger jusqu’à ce que la pâte se décolle parfaitement de la casserole mettre ensuite la pâte dans le bol du robot et faire tourner position 1 afin de la refroidir battre rapidement les œufs puis les ajouter petit à petit à la pâte,bien attendre que la pâte soit homogène entre chaque ajout laisser pétrir quelques minutes,la pâte est réussie lorsque l’on trace une ligne avec le doigt,la pâte doit se refermer! déposer la pâte dans une poche à douille et dresser 8 choux en couronne. j’ai réussie le dressage au bout de la 3ème fois!! vous pouvez dessiner 8 cercles de 4 cm de diamètre en forme de couronne sur une feuille de papier cuisson ou bien comme moi,suivre les conseils de Mercotte et dresser en croix,2 choux à la verticale en laissant un espace au centre,puis 2 à l’horizontale,il ne reste plus qu’à combler les 4 espaces pour obtenir une couronne. déposer sur chaque choux un disque de craquelin enfourner à 180 ° chaleur statique(si vous avez un four ventilé,le ventilateur ne doit pas tourner…position pâtisserie pour moi)pendant 35 à 40 mn sans ouvrir le four laisser refroidir à température ambiante pour l’insert praliné: mettre le praliné dans un gros bol verser la crème froide en 3 fois mélanger rapidement après chaque ajout mettre la préparation dans une poche à douille et réserver au frais préparer la crème mousseline: faire bouillir le lait avec la gousse de vanille dans 1 saladier,fouettez les jaunes avec le sucre ajouter la farine et la maizena,mélanger sans faire blanchir puis incorporer 1/3 du lait au melange oeufs,maizena et sucre puis verser la préparation dans le reste du lait remettre sur feu doux sans s’arrêter de fouetter dès que la préparation épaissie,retirez la casserole du feu,environ 1 mn étaler la crème sur une plaque et recouvrir d’ un papier film laisser refroidir à température ambiante pour réaliser la crème mousseline,la crème pâtissière doit être à la même température que le beurre fouetter le beurre pommade au robot ajouter le praliné puis la crème pâtissière petit à petit fouetter le tout jusqu’à ce que la crème devienne mousseuse réserver au frais dans une poche à douille enfin le montage… couper la couronne en deux dans le sens de l’épaisseur déposer un peu de crème mousseline dans le creux des 8 choux recouvrir d’une noix de praliné terminer par la crème mousseline recouvrir de la partie supérieur de la couronne réserver au frais au moins 1h au moment de servir ,saupoudrer de sucre glace et régalez-vous! BON APPETIT!!! kitchenaid  patisserie paris-brest pâte à choux choux gateaux algériens gateau  pâte de praliné Enregistrer Enregistrer Sommaire : Nom de la recette : Paris-Brest de Mercotte version Conticini Publie Le : 2016-10-21Temps de preparation : 1H30Temps de cuisson : 1H Temps total : 2H30Average rating 3.5 Based on 4 Review(s)

Sbriciolata au beurre de pommes - Quand Nad cuisine...

Sbriciolata au beurre de pommes - Quand Nad cuisine...

  Souvenez-vous, je vous avais proposé ce gâteau italien il y a quelque temps, garni de pâte à tartiner choco-noisettes, on avait beaucoup aimé. Cette fois, mon beurre de pommes m’a inspiré une version plus fruitée mais tout aussi gourmande. J’ai seulement troqué la poudre de noisettes contre de la poudre d’amandes, et la vanille contre de la cannelle, pour un accord encore plus parfait avec la pomme (bien sûr vous pouvez garder les ingrédients d’origine, c’est selon les goûts!).   Let’s go en cuisine pour préparer ces sbriciolata au beurre de pommes! Pour un moule à tarte rectangulaire (35*11 cm) (ou un moule carré de 20 cm de côté): 250 g de farine 30 g de poudre d’amandes 150 g de beurre 60 g de sucre blond 1 cc rase de levure chimique 1 pincée de fleur de sel 1 œuf 1 cc de cannelle du beurre de pommes en quantité suffisante Ici je prépare la pâte au thermomix mais vous pouvez bien sûr la faire dans un autre robot ou encore à la main. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Dans le bol du thermomix, placer tous les ingrédients (sauf le beurre de pommes) et pétrir environ 30 sec (fonction épi) jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Attention à ne pas trop pétrir. En prélever une grosse moitié et la tasser dans le fond du moule à la main, en la faisant légèrement remonter sur les bords. Répartir le beurre de pommes en couche généreuse puis émietter le reste de pâte par dessus.Enfourner et laisser cuire 35 min. Laisser refroidir avant de démouler (attention la pâte est friable). 

Véritables palets bretons - Quand Nad cuisine...

Véritables palets bretons - Quand Nad cuisine...

  Une petite douceur pour le goûter ça vous tente? On connaît tous ces petits palets bretons, à la fois croustillants et fondants, au bon goût de fleur de sel. Mais pas toujours facile de dénicher une recette qui vous donne le résultat escompté. Et bien là ce fut le cas.Et c’est dans le magazine Bretons en Cuisine que j’ai trouvé mon bonheur. Ce magazine trimestriel, qui n’en est qu’à son numéro 2, met en avant toutes les richesses de la Bretagne en nous proposant une soixantaine de recettes réalisées à partir de produits bretons. Ainsi il fait la part belle au sel de Guérande, au lait ribot, à la moule de bouchot, au Petit Billy ou encore à l’oignon rosé de Roscoff. Bref une véritable invitation au pays des bigoudènes! Pour environ 24 palets: 80 g de beurre mou 80 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé (ou 1 cs de sucre vanillé maison) 2 jaunes d’oeufs 140 g de farine 1/2 sachet de levure chimique 1/2 cc de fleur de sel de Guérande Travailler le beurre en pommade dans le bol d’un batteur. Ajouter les sucres et les jaunes sans cesser de fouetter. Ajouter ensuite la farine et la levure et malaxer bien le tout (pour moi, toujours le kitchenaid avec la « feuille »). Ajouter la fleur de sel. La pâte doit être homogène. Former un boudin et l’enrouler de film alimentaire. Placer au réfrigérateur durant 1h (beaucoup plus pour moi, je l’avais oublié!). Préchauffer le four à 150°. Couper des tranches de 5 mm d’épaisseur dans le boudin de pâte et les placer dans le fond de moule à muffins (ou à tartelettes) afin qu’ils ne s’étalent pas trop pendant la cuisson. Enfourner et laisser cuire 20 min (selon le magazine, mais 30 min chez moi). Les palets doivent être bien dorés. Laisser tiédir quelques instants et démouler. Laisser refroidir complètement sur une grille avant de les conserver dans une boîte en fer.

Gâteau rhum/ananas caramélisé  - L atelier de nanou

Gâteau rhum/ananas caramélisé - L atelier de nanou

Recette : 1) préparez un caramel à sec avec 150g de sucre 2) beurrez un moule 3) préparez la pâte , mélangez 3 oeufs + 150g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé + 150 g de farine + 1 pincée de fleur de sel + 1 sachet de levure chimique + 150 g de beurre...

Madeleines à la vanille de Philippe Conticini - Quand Nad cuisine...

Madeleines à la vanille de Philippe Conticini - Quand Nad cuisine...

  Ma petite louloute adore les madeleines alors bien sûr, pour lui faire plaisir, j’ai voulu lui en préparer pour le goûter. Elle avait beaucoup aimé celles au thé matcha mais c’est une version nature que je cherchais cette fois, enfin plutôt plus proche de celles qu’on trouve dans le commerce. Je me suis tournée vers une recette de pro, celle de Philippe Conticini, trouvée sur le blog de Pascale. Le résultat gustatif était vraiment à la hauteur de mes espérances, par contre je n’ai pas obtenu la jolie bosse caractéristique. Pour 24 madeleines (selon la taille des moules pour ma part, j’en ai eu 39): 135 g de beurre 3 oeufs (150 g) 140 g de sucre 2 cc de zestes de citron vert (remplacé par du citron jaune) 1 cc de fleur de sel 2 cc de miel liquide 1 gousse de vanille 1 cs d’huile d’arachide (remplacé par de l’huile de tournesol) 3 gouttes d’extrait d’amande amère 125 g de farine 5 g de levure (1 cc) 50 g de lait Faire fondre le beurre et laisser tiédir. Dans un saladier (ou dans le kitchenaid), battre les oeufs avec le sucre, les zestes, la fleur de sel, le miel et les graines de la gousse de vanille grattée jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile, l’extrait d’amande amère, la farine tamisée avec la levure. Mélanger puis ajouter le beurre fondu tiédi. Mélanger puis ajouter le lait. Mélanger une nouvelle fois. Poser un film alimentaire à la surface de la pâte et réserver au frais pendant au moins 1h (l’idéal étant une nuit) (pour ma part environ 4h). Beurrer les moules à madeleines (j’ai oublié mais mes moules en silicone n’ont pas collé). Remplir les empreintes et replacer les moules au frais pendant 1h. Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Enfourner et laisser cuire 10 à 12 min (11 pour moi). Démouler dès la sortie du four sur une grille.   Tout juste sorties du four, ces madeleines sont d’une légèreté incroyable! Elles prennent toute leur consistance une fois bien refroidie, le lendemain.       J’ai rempli 3 petits moules à muffins avec le reste de pâte… et bien là j’ai eu une belle bosse!! 2013-01-15T07:00:00+01:00

Biscuits craquants aux épices - Quand Nad cuisine...

Biscuits craquants aux épices - Quand Nad cuisine...

  Je vous le disais hier, je vous donne un peu en vrac les recettes réalisées pendant les fêtes. Aujourd’hui de délicieux petits biscuits aux épices, réalisés pour offrir et bien sûr aussi pour déguster quand l’envie s’en ressent. Ils se conservent très bien plusieurs semaines dans une boîte en fer. Alors n’hésitez pas en préparer plusieurs fournées. Pour 65 biscuits: 250 g de farine 1/2 sachet de levure chimique 1 pincée de fleur de sel 125 g de beurre 1 bonne cs d’épices à pain d’épices Moulin de  Gangloff  1 oeuf 185 g de sucre roux Dans le bol du robot, mélanger la farine avec la levure et le sel. Ajouter le beurre en dés et travailler la pâte jusqu’à obtenir une consistance de sable. Ajouter les épices. Dans un petit récipient, mélanger le sucre avec l’oeuf. Verser dans le bol du robot et pétrir jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte homogène. Envelopper de film et laisser reposer au réfrigérateur 12h. Sortir la pâte du réfrigérateur au moins 1h avant de confectionner les biscuits de façon à ce qu’elle se remette bien à température ambiante et soit ainsi plus facile à étaler. Préchauffer le four à 180°. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur une épaisseur de 3-4 mm et détailler des formes à l’aide d’un emporte-pièce. Déposer au fur et à mesure sur la plaque du four (couverte de papier sulfurisé) ou sur plusieurs plaques à pâtisserie. Enfourner et laisser cuire 12 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille avant de conserver dans une boîte en fer.   2011-01-04T07:03:00+01:00

Bûche (revisitée) caramel pomme - Quand Nad cuisine...

Bûche (revisitée) caramel pomme - Quand Nad cuisine...

  Je vous l’annonçais en début de semaine, voici donc une nouvelle recette de bûche. Je précise « revisitée » dans l’intitulé car contrairement à Chef Nini à qui j’ai emprunté la recette, je n’ai pas de gouttière à bûche, j’ai donc choisi un moule de circonstance, à savoir un moule en silicone en forme de sapin. Plus qu’une bûche, il s’agit en fait d’une mousse au caramel à la fleur de sel, déposée sur un lit de pommes fondantes (un insert de pommes confites dans la recette originale), le tout couché sur un sablé constellé d’éclats de carambar et de fleur de sel. C’est tout simplement à tomber! La mousse est un pur délice, je regrette seulement que mon lit de pommes eut été si mince, la saveur de la pomme passait presque inaperçue. N’hésitez donc pas à doubler (ou du moins augmenter) la quantité de fruits donnée. J’ai également doublé les proportions du sablé car une fois ma pâte réalisée avec les quantités données par Chef Nini, j’ai trouvé ça trop peu pour la base de ma bûche. Par contre, j’ai eu un peu de rab, mais j’en ai fait quelques sablés aux pépites de bonbons caramel au beurre salé (trop bon!).   Pour 6 personnes: Pour le lit de pommes: 4 pommes 25 g de beurre 2 cs sucre vanillé Pour la mousse au caramel: 40 cl de crème liquide entière 100 g de sucre 75 g de beurre 2 belles pincées de fleur de sel 3 jaunes d’oeufs 3 g de gélatine en feuilles Pour le sablé (ici mes proportions, à vous d’ajuster selon le moule utilisé): 2 jaunes d’oeuf 90 g de sucre 150 g de farine 80 g de beurre 2 carambars 2 pincées de fleur de sel Pour le décor: 2 carambars 25 g de crème liquide 1/2 cc de cacao en poudre Avant de commencer, prendre les mesures du moule utilisé de façon à les appliquer au sablé: ici, j’ai retourné mon moule sur une feuille de papier pour en dessiner le contour (vous comprendrez donc qu’il vaut mieux y penser avant de le remplir de mousse!). Peler les pommes et les poêler dans le beurre. Saupoudrer de sucre vanillé et laisser caraméliser quelques minutes. Laisser refroidir. Pour la mousse: prélever 30 cl de crème et la placer au congélateur 15 min avec les fouets et le bol du batteur (ainsi la chantilly prendra plus facilement). Faire bouillir les 10 cl de crème restants. Couper le beurre en dés. Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une casserole, faire fondre le sucre et le laisser prendre une belle couleur dorée (remuer la casserole de temps en temps). Quand le caramel est prêt, ajouter le beurre puis la crème bouillante tout en mélangeant bien à l’aide d’un fouet. Ajouter également les jaunes d’oeufs et la gélatine essorée, toujours en fouettant. Laisser tiédir. Pendant ce temps, fouetter la crème placée au congélateur en chantilly. Y incorporer délicatement la préparation au caramel à l’aide d’une spatule. Verser la mousse obtenue dans le moule. Répartir par dessus les pommes caramélisées en couche régulière, en les enfonçant légèrement. Placer au congélateur (cela sera plus facile de démouler par la suite). Préparer le sablé: fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse. Ajouter ensuite la farine et le beurre en dés. Sabler la pâte entre les doigts puis former une boule. Personnellement, j’ai tout mélangé dans le kitchenaid (avec la feuille) puis placé la pâte 1h au frais. Pendant ce temps, détailler les carambars en tout petits dés. Réserver. Étaler la pâte sur le plan de travail fariné (ou comme moi directement sur le tapis de cuisson). Découper la pâte aux mesures du moule (en s’aidant du gabarit réalisé sur la feuille pour ma part) puis la déposer sur une plaque à pâtisserie. Répartir les dés de carambars ainsi que la fleur de sel puis enfourner. Laisser cuire 15 min (à surveiller tout de même). A la sortie du four, laisser tiédir le sablé, puis le déposer sur la mousse encore congelée. Retourner le tout et démouler délicatement. Replacer la bûche au réfrigérateur quelques heures afin que la mousse retrouve toute sa texture. Pour décorer, préparer une petite sauce au caramel en faisant fondre les carambars dans la crème. Ajouter le cacao et bien mélanger avec un fouet. Verser le tout dans un petit sac congélation et couper une des extrémités. Dessiner quelques arabesques sur la bûche selon votre inspiration.       Rassurez-vous, la recette est bien plus longue à expliquer qu’à réaliser, n’hésitez pas à vous lancer, vous ne serez pas déçus!       Bûche (revisitée) caramel pomme 2012-12-21T07:00:00+01:00

Cookies aux pépites de chocolat de l’atelier 750 grammes - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Cookies aux pépites de chocolat de l’atelier 750 grammes - Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison

Recette du Mag 750 g Ingrédients : pour 20 cookies 150 g de pépites de chocolat (ou du chocolat noir ou au lait en tablette) 125 g de beurre demi-sel mou 1 cuillerée à café d’extrait de vanille 1 pincée de fleur de sel 130 g de sucre de canne non raffiné...

Fleurs au citron vert (sablés de Martha Stewart) - Quand Nad cuisine...

Fleurs au citron vert (sablés de Martha Stewart) - Quand Nad cuisine...

  J’ai toujours sous le coude des recettes préparées pendant les fêtes alors je continue de les partager ici. Ces jolies fleurs faisaient partie de mes petits paniers gourmands. Je publie ces sablés en ce mercredi et pourtant je ne suis pas sûre que ce soit vraiment une recette pour les enfants: le citron vert est vraiment très présent (en même temps c’est ce qui apporte tout le peps de ces petits gâteaux) et on ne peut pas dire qu’il ait fait l’unanimité ici auprès des têtes blondes (ou pas!) de mon entourage. Mais personnellement, je les trouve très bons et parfaits pour accompagner un thé ou un café.     Pour 22 gros biscuits (24 dans le livre) d’environ 10 cm de diamètre: 280 g de farine 1/2 cc de levure chimique 1/4 de cc de gros sel 200 g de sucre en poudre (seulement 160 pour moi) 2 petits citrons verts (2 cs de zestes finement râpés + 60 g de jus) 170 g de beurre 1 cc d’extrait de vanille du sucre glace pour saupoudrer (pas fait) Tamiser dans un petit saladier la farine, la levure et le sel. Dans la cuve d’un robot, battre le sucre et le zeste de citron vert pendant 1 min environ. Ajouter le beurre et continuer de battre pendant 2 min, jusqu’à ce que le mélange soit mousseux. Incorporer l’extrait de vanille et le jus de citron vert. Réduire la vitesse et ajouter le contenu du saladier. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Séparer la pâte en deux et aplatir chaque moitié en disque de 25 cm. Les filmer et les placer une trentaine de minutes au congélateur pour raffermir la pâte. Préchauffer le four à 160°. Sortir un disque de pâte et l’étaler sur du papier sulfurisé sur une épaisseur de 3 mm. Découper des fleurs à l’aide d’un emporte-pièce et découper le centre avec un petit emporte-pièce rond (d’environ 3 cm de diamètre). Placer les biscuits sur des plaques à pâtisserie couvertes de papier sulfurisé (si elles ne sont pas antiadhésives). Recommencer l’opération avec l’autre disque de pâte. (Ne pas hésiter à remettre les chutes de pâte quelques dizaines de minutes au congélateur pour pouvoir les réétaler plus facilement.) Enfourner et laisser cuire 12 min (intervertir les plaques à mi-cuisson pour une cuisson plus homogène). A la sortie du four, laisser refroidir les biscuits sur une grille. Saupoudrer de sucre glace pour servir (comme je les mettais en sachet pour les offrir, j’ai préféré sauter cette étape).       Fleurs au citron vert 2014-01-22T06:27:00+01:00

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

Le poire-caramel de Christophe Felder - Quand Nad cuisine...

  Je crois qu’il est une des premières recettes que j’ai voulu tester en feuilletant la bible rose de Christophe Felder pour la première fois. Les 1 an de mon petit prince ce week-end était l’occasion rêvée pour enfin la réaliser. Et je vous la publie aujourd’hui, jour de mon propre anniversaire. Ce gâteau est un pur délice: un biscuit moelleux au chocolat surmonté d’une couche de poires caramélisées, nappées de sauce au caramel, puis d’une couche de mousse au caramel, et de nouveau un biscuit au chocolat et le reste de mousse. Le tout décoré de caramel croquant (le petit point faible de ma réalisation!). Je craignais qu’il ne soit un peu écoeurant, voire trop sucré mais pas du tout. C’est juste gourmand comme il faut! J’ai réalisé la recette telle quelle, c’est-à-dire pour 20 personnes, puis l’ai coupé en deux après deux heures au congélateur. J’en ai laissé une partie au réfrigérateur (sans décoration au caramel) et remis le reste au congélateur en attendant samedi de fêter une nouvelle fois l’anniversaire avec le reste de la famille. Je reviendrai vous dire si ce séjour un peu prolongé au congélateur lui a été néfaste ou pas. Je ne vais pas vous mentir, la préparation est un peu longue, Felder prévoit 1h, moi il m’a bien fallu le double! Mais le résultat en vaut vraiment la peine, alors n’hésitez pas à vous lancer, d’autant que les étapes sont bien détaillées (contrairement au livre, je vous ai seulement fait des photos du montage, mais ça vous donne une idée de ce à quoi doit ressembler chaque élément). Bien sûr, si vous ne maitrisez pas un minimum la cuisson du caramel, mieux vaut passer votre chemin, vous devrez en réaliser par 4 fois ici. Allez c’est parti pour la recette!     Pour environ 20 personnes (1 cadre de 40*30 cm): Pour le sirop à la vanille: 7 cl d’eau 50 g de sucre 1/2 cc de vanille liquide Pour le biscuit au chocolat (soit deux feuilles de 40*30 cm): 120 g de jaunes d’oeufs (soit 6 jaunes) 150 g de farine 25 g de cacao en poudre 240 g de blancs d’oeufs (7 pour moi) 180 g de sucre semoule Pour les poires caramélisées: 50 g de sucre semoule 600 g de dés de poires bien mûres (les miennes ne l’étant pas du tout, j’ai opté pour des poires au sirop bien égouttées) 1 gousse de vanille Pour la sauce au caramel: 60 g de sucre semoule 150 g de crème liquide (entière) 30 g de beurre Pour la mousse au caramel: 12 g de gélatine en feuilles 550 g de crème liquide (entière) 120 g de jaunes d’oeufs (= 6) 30 g + 190 g de sucre semoule 75 g d’eau 270 g de lait Pour la décoration: 150 g de sucre semoule 1 cc de beurre 1 pincée de sel Préparer le sirop  en mélangeant dans un bol l’eau, le sucre et la vanille. Réserver. Préparer le biscuit au chocolat: Préchauffer le four à 180°. Préparer deux feuilles de papier sulfurisé de 40*30 cm (un tout petit peu plus pour avoir un peu de marge) . Dans un bol, travailler légèrement les jaunes d’œufs avec une fourchette. Tamiser ensemble la farine et le cacao sur une feuille de papier sulfurisé. Fouetter les blancs en neige: lorsqu’ils sont assez montés, verser peu à peu le sucre et continuer de battre jusqu’à obtenir une neige ferme. Incorporer ensuite délicatement les jaunes et mélanger doucement (avec le batteur à vitesse minimum). Ajouter ensuite le mélange farine-cacao avec une spatule délicatement pour ne pas faire retomber l’ensemble. Placer une des feuilles de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et à l’aide d’une poche à douille, pocher la moitié de la pâte à biscuit. Enfourner et laisser cuire une bonne dizaine de minutes (pile 10 min chez moi, bien surveiller la cuisson). Pocher le reste de pâte sur la seconde feuille de papier sulfurisé et cuire de même. Laisser ensuite les biscuits refroidir sur une grille. Préparer les poires: Dans une poêle, faire fondre sur feu doux le sucre à sec (c’est-à-dire sans ajouter d’eau) jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé. Ajouter les dés de poires, la gousse de vanille fendue et grattée et remuer pendant 5 min. Réserver. Préparer la sauce au caramel: Dans une casserole sur feu moyen, faire fondre le sucre à sec jusqu’à légère coloration. Faire tiédir la crème quelques secondes au micro-ondes ou dans une petite casserole (elle s’incorporera ainsi plus facilement). Verser la crème tout doucement dans le caramel en 3 fois, tout en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Ajouter le beurre et remettre à cuire sur feu moyen pendant quelques secondes afin que le caramel soit bien onctueux. Préparer la mousse au caramel: Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Si ce n’est déjà fait, placer la crème liquide au réfrigérateur (j’ai également glissé le bol du kitchenaid ainsi que le fouet au congélateur pour une meilleure prise de la crème ensuite). Mélanger les jaunes d’œufs avec 30 g de sucre sans faire blanchir. Dans une casserole sur feu doux, faire fondre les 190 g de sucre à sec jusqu’à obtention d’un caramel brun foncé (attention à ne pas trop faire cuire sans quoi il sera brûlé). A la première fumée, incorporer l’eau et remuer vivement. Refaire chauffer le tout pour un caramel bien homogène. Dans une autre casserole, porter le lait à ébullition. Le verser sur les jaunes en remuant puis reverser le tout dans la casserole. Ajouter le caramel à l’eau et placer sur feu doux. Faire cuire comme une crème anglaise (à 82° si vous avez un thermomètre de cuisson). Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée et bien mélanger. Laisser refroidir sans toutefois laisser figer (sinon réchauffer légèrement). Dans le bol glacé du robot, verser la crème liquide et la monter avec le fouet. Elle doit être bien ferme et doubler de volume. Ajouter la crème anglaise au caramel et mélanger délicatement avec une spatule.     Pour le montage: Placer un cadre en inox (de 40*30 cm) sur le premier biscuit et avec un couteau, couper le surplus en dehors du cadre. Faire de même avec le second biscuit. Placer le cadre sur le plat de service (ou un grand plateau) et y déposer un biscuit. A l’aide d’un pinceau, imbiber le biscuit de sirop à la vanille. Etaler les dés de poires dessus et napper de sauce au caramel. Déposer la moitié de la mousse au caramel et couvrir avec le second biscuit. Verser le reste de mousse et lisser bien la surface avec une spatule en inox. Placer l’entremets au congélateur au moins 1h pour qu’il prenne bien. Pour la décoration: Réaliser un caramel brun foncé en faisant fondre le sucre à sec dans une casserole à feu doux (attention là encore à ne pas trop le cuire). A la première fumée, incorporer le beurre et remuer vivement. Verser ce caramel sur une feuille de papier sulfurisé et l’étaler finement avec une spatule en inox. Une fois le caramel refroidi, l’écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Sortir l’entremets du congélateur et le parsemer de brisures de caramel (j’ai également ajouter une demie-poire émincée finement). Servir. J’ai réalisé cet entremets la veille, donc une fois pris au congélateur je l’ai placé au réfrigérateur et seulement décoré le lendemain juste avant de servir.       le poire-caramel de Felder 2013-11-05T06:23:00+01:00

Gâteau aux pommes caramélisées des mamies - L atelier de nanou

Gâteau aux pommes caramélisées des mamies - L atelier de nanou

Recette pour 8 personnes : 1) préparez un caramel à sec avec 150g de sucre 2) beurrez un moule 3) préparez la pâte , mélangez 3 oeufs + 150g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé + 150 g de farine + 1 pincée de fleur de sel + 1 sachet de levure chimique...

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.