Saint marcellin en croute aux graines - balade lyonnaise (3) les traboules et les cours du Vieux Lyon - Les petits plats de Béa

Saint marcellin en croute aux graines - balade lyonnaise (3) les traboules et les cours du Vieux Lyon - Les petits plats de Béa

En me baladant dans Lyon et en regardant les cartes des restaurants, je me suis aperçue que le Saint Marcellin était présent dans la cuisine lyonnaise, soit sous forme de sauce crèmeuse pour accompagner une grillade ou comme ici pané et servi avec une...

Les recettes de cuisine similaires à "Saint marcellin en croute aux graines - balade lyonnaise (3) les traboules et les cours du Vieux Lyon - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Sauce Ranch aux tomates séchées

Sauce Ranch aux tomates séchées

Je suis à fond en ce moment sur la préparation de notre séjour dans l'Ouest Américain pour l'été prochain, et forcément j'ai regardé un peu du côté des restaurants que nous allons croiser sur notre route. Sincèrement, ça va être difficile de manger autre chose que des grillades de boeuf, des burgers

Blinis de sarrasin aux épinards

Blinis de sarrasin aux épinards

Une recette comme je les aime, qui permet de pimper les légumes dans un plat habituellement pas très sain et peu fait maison. Les gens achètent souvent des blinis tout prêts dans des emballages plastiques, et c'est super dommage, parce que c'est assez facile à réaliser et que les faits maison n'ont pas ce côté cartonné des blinis sous vides. De plus, on peut y mettre plein d'ingrédients pour varier les plaisirs, et utiliser des farines IG bas !Ceux-ci sont aux épinards, ce qui leur donne une jolie couleur verte. Les épinards frais sont de saison de mars à juillet, profitez-en ! Vous pouvez en faire des petits pour les déguster à l'apéro (avec une bonne sauce tomate épicée, du tzatziki, du hoummous, une crème de roquefort..), comme moi, ou des grands et les utiliser en remplacement du pain dans un burger ou un sandwich. En bonus, je vous donne dans les notes une recette de féta grillée au miel et au sésame qui se marie particulièrement bien avec ces petits blinis. C'est aussi un bon moyen pour faire manger des légumes aux enfants récalcitrants (voire aux récalcitrants plus grands !). J'ai un moule à blinis en silicone, qui se pose directement dans la poêle pour avoir une jolie forme ronde. Si vous n'en avez pas, vos blinis ne seront peut-être pas aussi ronds, mais ils seront tout aussi délicieux !

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

On les ajoute aux smoothies, aux yaourts et aux céréales chaudes. Ils sont présentés comme un super aliment et sont devenus si populaires qu’on peut les acheter à peu près partout, y compris dans les chaînes d’épicerie et les grandes surfaces. À quel point ce super-aliment est-il super ? Dans cet  article nous éclaircissons   les multiples  bienfaits de cette petite graine croquante pour la santé. Que sont les graines de chia et où sont-elles cultivées ? Même si ce n’est que récemment que les graines de chia sont devenues un élément populaire de l’alimentation courante, elles existent depuis très longtemps. Ce sont les graines d’une plante appelée Salvia hispanica, qui est cultivée en Amérique centrale. En regardant son histoire, nous avons appris que la cuisine maya et aztèque utilisait régulièrement des graines de chia. Aujourd’hui, elles sont cultivées un peu partout dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend les graines de chia si puissantes ? Pour une quantité relativement faible de calories, vous obtenez une tonne de nutriments. Bien que le concept de super-aliment soit un peu controversé car l’ajout d’un seul aliment dans votre régime alimentaire ne va pas changer votre vie entière,  l’ajout des graines de chia apporte une valeur nutritive que peu d’autres aliments peuvent égaler. Même les données nutritionnelles les plus élémentaires nous ont impressionnés. Selon l’étiquette, une portion de deux cuillères à soupe ajouterait 4 grammes de protéines, 11 grammes de fibres et 9 grammes de graisses à votre smoothie ou à votre gruau. Pour mettre ces chiffres en perspective, une pomme moyenne contient un peu moins de cinq grammes de fibres et un œuf six grammes de protéines. En outre, une portion vous apportera 18 % de l’apport recommandé en calcium ainsi que 30 % de l’apport en manganèse et en magnésium. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car vous consommerez également du zinc, du potassium, du phosphore et les vitamines B1, B2 et B3. Il faut aussi parler des antioxydants. Les graines de chia contiennent de la myricétine, de la quercétine, du kaempférol et de l’acide chlorogénique. Ces nutriments sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anticancéreux dans l’organisme, et la quercétine peut également améliorer la fonction immunitaire. Elles présentent également l’une des plus fortes concentrations d’acides gras polyinsaturés, en particulier d’acides gras oméga-3 sous forme d’acide alpha-linolénique (ALA). Ces acides gras se trouvent dans les tissus qui composent le système nerveux central et jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiaques, du cancer, des maladies auto-immunes et inflammatoires. Cela étant dit, il est important de savoir que les graines de chia ne contiennent pas la meilleure forme d’oméga-3 pour l’organisme. Comme beaucoup de sources végétales, elles apportent de l’ALA, mais pas de DHA. Le DHA est important pour la santé du cerveau et pour en bénéficier, vous devrez également consommer des poissons gras comme le saumon ou discuter avec votre médecin de l’ajout d’un supplément d’oméga-3 de haute qualité. La consommation de graines de chia peut également favoriser un bon fonctionnement intestinal, diminuer les niveaux de cholestérol et de glucose dans le sang et réduire l’incidence des maladies associées au syndrome métabolique. Comment consommer les graines de chia L’un des grands avantages des graines de chia est qu’il n’en faut pas beaucoup pour obtenir des bienfaits nutritionnels. La portion standard est d’une cuillère à soupe. L’utilisation des graines de chia ne peut être limitée que par l’imagination, le site Mesgrainesdechia regroupe un bon nombre de recettes que vous pouvez essayer, vous pouvez  mettre ces fabuleuses graines dans de nombreux plats tels que les smoothies, les flocons d’avoine, le kéfir, saupoudrées sur des légumes grillés, et pour faire du pudding. Vous pouvez également utiliser les graines de chia ou la farine de graines de chia lors de la cuisson au lieu de la farine de blé. Les graines de chia jouent un rôle intéressant lorsqu’elles sont ajoutées à un liquide : elles l’absorbent et se transforment en une version légèrement gélatineuse et plus volumineuse. Cela est dû à une fibre spécifique qu’elles contiennent.  Elle est appelée mucilage et a la capacité de retenir 27 fois son poids en eau. Pour cette raison, vous pouvez les utiliser pour faire un pudding si vous les laissez reposer dans du lait d’amande pendant la nuit. Elles sont également un excellent substitut aux œufs, en raison de leur forme gélifiée. En général, pour manger plus de graines de chia, il est préférable de les ajouter aux aliments que vous mangez déjà. C’est une option durable car elle ne nécessite pas un changement énorme de la routine ou une préparation supplémentaire des aliments. Il convient également de vous mettre en garde : les produits achetés en magasin qui contiennent des graines de chia peuvent ne pas être aussi sains, et les boissons additionnées de graines de chia contiennent souvent du sucre ajouté.

5 astuces pour passer des vacances healthy ! - Fourneaux Et Fourchettes

5 astuces pour passer des vacances healthy ! - Fourneaux Et Fourchettes

L’été est là, et avec lui ses vacances, ses soirées ,… et parfois ses mauvaises habitudes ! Le fait de partir en vacances et de changer complètement de mode de vie peut vous faire perdre quelques uns de vos bons réflexes. Pour ne pas revenir de vos vacances et enchaînez sur la rentrée en étant fatigué, voilà quelques astuces pour garder la forme et commencer Septembre du bon pied ! 5 astuces pour rester en forme cet été 1 – Buvez de l’eau Je pense qu’on ne le dira jamais assez, mais .. buvez de l’eau ! Beaucoup d’eau ! Les chaleurs de cet été vous font perdre beaucoup plus d’eau qu’en hiver, et votre corps en a besoin pour fonctionner. Vous pouvez bien sûr prendre des cocktails ou des jus, mais gardez bien en tête que la seule chose qui hydratera vraiment votre corps sera un grand verre d’eau ! En vacances, j’ai toujours tendance à demander au bar ou au restaurant un verre d’eau à côté de ma conso. Moi qui déteste laisser des trucs dans mon assiette ou dans mon verre, je m’oblige ainsi à boire des verres d’eau régulièrement ! 2 – Trouvez un peu de temps pour le sport Il n’est pas toujours évident de trouver du temps, de la place, ou même un lieu pour faire du sport. Essayez quand même de gardez le rythme, en faisant par exemple des petites sessions de marche ou de la natation un peu plus active dans la piscine ! Même si l’envie de se laisser dériver sur votre belle bouée licorne est tentante, vous vous remercierez d’avoir continuez un minimum vos efforts lors de la reprise du sport ! 3 – Preparez vos sorties Vous avez très envie de sortir au restaurant ce soir mais vous ne connaissez rien de l’endroit où vous êtes ? Avec Internet vous n’avez plus vraiment d’excuses ! Faites vos recherches en amont pour ne pas tomber dans le premier restaurant qui vous tombera sous la main quand vous aurez un petit creux. Essayez de trouver un restaurant bien noté, qui cuisine des produits locaux et de saison, et qui ne vous servira pas un plat réchauffé, préparé dans la grosse usine d’a côté ! 4 – Faites le plein de vitamines Le changement de rythme peut être un peu dur à gérer pour votre corps. Si vous prévoyez un long voyage, les attentes longues dans des aéroports ou les longs voyages à bord de train archi climatisé peuvent vous causer quelques petits désagréments. Pour armez votre corps et faire face à tout ça sereinement, faites le plein de vitamines avant votre départ ! 5 – Dormez bien C’est tout à fait ok de ne pas dire oui à tout et de rater une soirée. Les vacanes d’étés sont en général les plus longues, alors prenez-les comme une course de fond ! Si vous voulez tenir le rythme jusqu’au bout et ne pas finir sur les rotules à la fin de l’été, prenez le temps de bien dormir, au calme, et entre 7h et 9h par nuit. Vous éviterez ainsi les coups de fatigue de milieu de journée qui vous empêchent de profiter pleinement de vos vacances !

Oeufs à la provençale

Oeufs à la provençale

Si d'aucun doivent chérir la mémoire de mon père, je pense que tous y attacheront l'image du jardinier. Son jardin, même s'il était plutôt rigoureux voire austère et sans fantaisie suscitait l'admiration de tous. Papa était un fin jardinier. Sa production ravissait tout l'entourage proche : famille, voisins et amis. Personne ne quittait la maison, au gré de saisons sans sa feuille de journal roulée qui pouvait contenir soit une grosse et belle salade, soit des courgettes monstrueuses et durant l'été ses sublimissimes tomates. Peu enclin à la fantaisie il s'est toujours cantonné à quelques variétés, qu'il semait, faisait lever, repiquait en châssis et plantait finalement en rangs tirés au cordeau.Qui de nous ne se souvient pas de lui, en marcel bleu, le soir à la tombée du jour, arrosant inlassablement ses tomates et toutes ses autres plantations, tirant de l'eau dans le "tonneau" ou puisant dans les arrosoirs de fer qui avaient chauffé toute la journée sous l'étendage à linge.C'est bien connu, en vieillissant on chérit ces images, ces odeurs et ces tomates.Lorsque ses tomates - qui très souvent terminaient leur maturité alignées sur les murets - étaient à point, nous avions très souvent droit aux "oeufs à la provençale". Ce plat simple, sans chichi, s'alignait avec la "casse de patates sautées" ( coupées inexorablement par son petit couteau en cubes très petits ) ou encore à l'énorme saladier de salade verte avec la sauce maison, à la moutarde s'entend, avec sa grosse échalote et ses deux ou trois gousses d'ail hachées. On ne parlait pas d'étoiles, on ne visait pas haut mais ces repas, "sous la véranda" valaient les plus chics des restaurants.Les oeufs à la provençale !

Kibbehs

Kibbehs

Assurément un de mes "mezzés" préféré de la cuisine du Moyen-Orient. Je pense pouvoir dire qu'il s'agit d'un mets délicat provenant du Liban. Cette boulette de boulghour et viande de boeuf est très connue des clients des restaurants libanais. Accompagnée de sauce au yaourt aillé ou encore de houmous, c'est une entrée d'une grande délicatesse qui se décline également à l'apéritif ou au brunch.... voire au petit déjeuner.                                                                                     En tous cas moi cela ne me fait pas peur !  La préparation des kibbehs demande un petit tour de main relativement facile à acquérir. Une pointe de pratique et c'est bon !

Couscous

Couscous

Les sondages récurrents placent le couscous comme le  plat favori des Français. Si ce n'est pas une belle preuve d'intégration !Le couscous est un mets désormais adopté de tous et la métropole regorge de restaurants proposant des couscous au goût des clients.Toutefois, comme tout plat traditionnel, il connaît autant de variantes que d'origines ou encore que de cuisinières et cuisiniers.Très largement présent dans toute l'Afrique du Nord, jusqu'en Libye, on en trouve historiquement des traces jusqu'en Sicile voire dans les Balkans avec un équivalent en Albanie.Le couscous reste traditionnellement un plat complet qui se compose d'une céréale ( semoule de blé, orge mondée, etc. ), de protéines végétales ( les pois chiche ) et d'un ragoût de légumes du cru allant du légume vert aux féculents.Le couscous de terroir ne comportait originellement pas d'apport carné. La viande est venue, au gré des siècles et des influences en l'espèce de la viande ovine ou bovine. Les traditions juives séfarades ont porté aux nues les boulettes de viande ou la merguez.         En France, les restaurateurs flattent les gaulois que nous sommes en présentant des couscous dit "royaux" qui offrent un choix de viandes diverses et variées en même temps.Le couscous est recensé sur le continent africain bien avant l'Islamisation du Maghreb. Les traces archéologiques d'ustensiles culinaires s'apparentant au fameux couscoussier ont été découvertes tant en Kabylie qu'aux abords de l'Atlas.Étant répandu dans toute cette partie du continent, le couscous n'est jamais connu sous ce même vocable. Au gré des langues et des régions on parle de couksi, barbucha, seksu, kseksou voire ta'am ( nourriture ) ou encore na'ma ( bénédiction ) !J'ai personnellement fait mes premiers pas dans le monde du couscous familial avec une dame algérienne et un ami kabyle algérien. Leurs couscous, s'ils pouvaient différer un peu, avaient toutefois un point commun que je considère comme une belle garantie d'authenticité : ils étaient simples. Si une viande vient enrichir le ragoût, on ne choisit qu'une seule viande.Je souhaite ici vous proposer le couscous de mon ami kabyle.Pas d'inquiétude, hormis la semoule qui demande un petit tour de main, la recette est très abordable.

Panna cotta amara

Panna cotta amara

La panna cotta ! On la retrouve partout, sur toutes les cartes des plus modestes pizzerias aux plus grands restaurants. Elle est déclinée sous de très nombreuses formes, et malheureusement souvent assez mal.Comment peut-on servir une chose aussi simple à faire et aussi mauvaise ? Très souvent j'ai mangé des panna cotta médiocres ; séjours prolongés dans les frigos, crème ridée et parfumée à tout ce qui l'entourait ....... La panna cotta est un dessert simple mais qui exige la plus grande fraîcheur. Elle ne se conserve pas plus de 24 heures.Comme déjà dit, il s'agit soit d'un dessert lacté simple soit d'une base pour une déclinaison au gré des envies et des saisons. On l'adjoint aux confitures les plus fines comme aux coulis frais ou encore aux fruits rafraîchis.J'aime préparer une panna cotta onctueuse et délicatement parfumée aux cerises amarena. Il s'agit de gros bigarreaux bien noirs et confits dans un sirop très épais. La cerise est étonnamment craquante et éclate dans la bouche en morceaux généreux.   J'ajoute à mon dessert quelques biscuits "amaretti". Ce petit gâteau italien est parfumé à l'amande amère et se décline sous deux formes le "morbido"  et le "secco", respectivement le mou et le sec. Pour cette recette, je choisis le secco.....

Kiflice

Kiflice

J'ai une famille.... jusque là, rien de bien extraordinaire. Mais ma famille est bien plus étendue  que ma simple famille biologique. J'ai une famille de coeur ; elle vient des Balkans, et plus exactement de Serbie. Cela fait 25 ans aujourd'hui que j'ai été adopté par cette belle et grande famille qui fait partie intégrante de mon existence. Je les aime ; j'y ai trouvé petits frères et petites soeurs qui, en plus de ma famille "de sang", me supportent au quotidien et savent être là lorsque le besoin s'en fait sentir. Cette famille de coeur a su m'apporter une richesse inestimable : une autre culture. Toutes les facettes de cette culture serbe me sont désormais familières, toutes ou presque s'entend. De cette culture, il est un aspect que je privilégie, et il ne faut pas être grand clerc pour deviner que je m'acharne encore aujourd'hui à décoder la cuisine serbe et ses mille et un trésors. Celle que je connais bien est celle du Sud de Beograd, à mi-chemin entre plaine et montagne, la région de Pozega, Uzice, Mokra Gora, Zlatibor........ C'est une cuisine que l'on pourrait qualifier - sans être péjoratif - de paysanne tant elle puise ses racines dans la terre et ses richesses. Le légume roi est avant tout le chou (kupuc) qui se décline en quelques préparations savoureuses. La meilleure d'entre elles étant - selon moi - la salade de chou. Le chou blanc, voire rouge, est émincé très finement avant d'être assaisonné de sel, poivre, vinaigre de vin et huile avec un soupçon d'eau. Cette salade qui est présente à tous les repas, est brassée à pleines mains avant d'être oubliée quelques heures. Le chou s'attendrit et devient doux tout en conservant un léger craquant. De toutes les salades, c'est la plus rafinée. A celle-ci on peut ajouter la salade serbe ( tomates concombres, oignons et parfois fromage), qui elle aussi, est de toutes les tables. En été, on assiste à des orgies de pastèques énormes ( lubenica ), de fruits savoureux et gorgés de soleil - mention toute particulière et personnelle pour la divine framboise d'Arilje ( malina ) -.Je pourrais écrire quinze pages sur mes coups de coeur et mes découvertes mais je me limiterai à celle qui m'a fait le plus chavirer. Si la culture du fromage est dit-on, française, voire néerlandaise, la  Serbie n'est pas en reste avec les deux ou trois préparations laitières qu'elle connaît. La première et la plus fameuse est le "kajmak". Le lait est mis à tièdir dès la traite et écrémé. Cette crème est réservée et salée pour être longuement affinée et donne naissance au kajmak, fromage crémeux à souhait que l'on peut difficilement comparer. Il est à mi-chemin entre le beurre et la féta. Ce kajmac, malgré son prix élevé, est présent sur les tables aux côtés des salades, des légumes crus, etc.... Il accompagne divinement les viandes grillées, sur lesquelles il fond......... on frôle le péché.... non, c'est un péché. On prépare aussi l'équivalent de la féta. Cette fois le lait est emprésuré et égoutté pour donner ce "sir" que l'on mange à toutes les sauces. On le retrouve souvent râpé grossièrement sur les légumes de la salade serbe. Lorsque je vivais au Kosovo, je m'échappais aussi souvent que possible pour une des enclaves serbes et me rassasier dans un " PESTOPAN" (restaurant). On y faisait grande table de cochonnailles de toutes sortes et grillées. Les énormes saucisses ou encore le roulé à la Karadjorjevic valaient la peine de faire de nombreux kilomètres. Dans ces restaurants, on accompagnait les viandes de bonnes grosses frites maison sur lesquelles le chef râpait du "sir". Indescriptible !!!!Ici et aujourd'hui, je vais vous donner une petite recette. C'est un petit croissant au fromage qui viendra avec succès je pense, agrémenter un buffet, voire un gros apéritif. On les appelle KIFLICE, prononcer "kiflitssé".

Boulettes provençales (végétarien, vegan) ? France végétalienne

Boulettes provençales (végétarien, vegan) ? France végétalienne

Noyées sous leur gourmande sauce tomatée, les boulettes provençales (ou « à la provençale ») restent surtout un plat familial, que proposent aussi certains traiteurs ou restaurants populaires. Elles se végétalisent sans difficulté, les champignons frais se substituant bien par leu

Burger au poulet façon KFC - Les petits plats de Béa

Burger au poulet façon KFC - Les petits plats de Béa

Pour ce burger, du poulet pané avec des corne flakes comme dans les restaurants KFC . J'ai utilisé des pains maison. La recette est la même que dans ma publication des burgers aux pleurotes... J'ai juste remplacé les graines de nigelle que je trouve un...

Un moulin à café pour broyer grains et graines - Line Lisbonne Et Cie

Un moulin à café pour broyer grains et graines - Line Lisbonne Et Cie

À une époque où grandes surfaces et plateformes de vente en ligne nous proposent de super-robots multifonctions, on oublie parfois les petits appareils tout simples et "bon marché" qui se trouvaient dans les placards de cuisine de nos mères ou de nos grand-mères. Le moulin à café électrique est un de ceux-là ! J'en ai … Read More

Le Taboulé - Les recettes de Mumu

Le Taboulé - Les recettes de Mumu

Le taboulé, c'est une de mes grandes spécialités quand c'est l'été, et en plus c'est un plat qui accompagne vraiment bien la grillade, l'autre spécialité de l'été. Il faut,de la graine à couscousun concombredes tomatesun citrondu sel du poivre de l'huile...

Filet mignon de porc en riste de poireau et câpres, croûte de thym - Le Palais des Saveurs

Filet mignon de porc en riste de poireau et câpres, croûte de thym - Le Palais des Saveurs

Voilà une recette du chef Jean-Pierre Novi, du restaurant "La riboto de Taven" 1 étoile au Michelin. C'est au cours d'une démonstration de...

Chapon contisé au Saint-Agur, pommes, poires au thym citron et orange

Chapon contisé au Saint-Agur, pommes, poires au thym citron et orange

Chapon contisé au Saint-Agur, pommes, poires au thym citron et orange Une recette du chef Juan Arbelaez qui est un peu la version simplifiée de celle que j'ai eu la chance de goûter dans l'un de ses restaurants « Le Levain ». Ici, il s'agit d'une recette pour les fêtes de fin d'année, moi qui adore cuisiner la volaille j'ai été ravie de la refaire chez moi. Néanmoins, il faut savoir qu'il s'agit d'une cuisson lente au four donc il faut s'y prendre en avance car il faut compter 3 heures avant de pouvoir découper le chapon. Ensuite vous pouvez la servir soit dans une grande cocotte comme lui ou soit dans des cocottes individuelles comme sur ma photo. La recette avec le chef sera disponible en vidéo du 2 au 22 décembre 2017 sur Youtube. En s'inscrivant sur fetesvousplaisir.fr entre le 15 novembre et le 31 janvier 2018 vous pouvez gagner 1 cours avec le chef dans l'un de ses restaurants, l'une des 10 box festives ou l'un des 50 kits Saint-Agur.

Choux à la crème de Saint-Agur

Choux à la crème de Saint-Agur

Choux à la crème de Saint-Agur Une recette du chef Juan Arbelaez que j'ai pu déguster dans l'un de ses restaurants « Le Levain » et qui surprend par son côté sucré-salé. C'est une recette qui est proposée pour les fêtes et qui est parfaite en amuses-bouche lors d'un apéritif ou buffet dînatoire. La recette sera disponible en vidéo avec le chef sur Démotivateur Food le 15 décembre. En s'inscrivant sur fetesvousplaisir.fr entre le 15 novembre et le 31 janvier 2018 vous pouvez gagner 1 cours avec le chef dans l'un de ses restaurants, l'une des 10 box festives ou l'un des 50 kits Saint-Agur.

Risotto au Saint-Agur

Risotto au Saint-Agur

Risotto au Saint-Agur Une recette du chef Juan Arbelaez qui nous montre une façon originale de préparer le risotto pour les fêtes de fin d'année. En effet, il s'agit de l'aromatiser au fromage Saint-Agur pour apporter de la force et du fondant à la fois, « une touche qui change tout ». Les ingrédients de sa fabrication sont disponibles dans la box festive Saint-Agur qu'il a élaboré pour l'occasion. En s'inscrivant sur fetesvousplaisir.fr entre le 15 novembre et le 31 janvier 2018 vous pouvez gagner 1 cours avec le chef dans l'un de ses restaurants, l'une des 10 box festives ou l'un des 50 kits Saint-Agur.

Riz cantonnais à la sauce mandose - sauce pimentée

Riz cantonnais à la sauce mandose - sauce pimentée

Le riz cantonnais est un plat très connu,une spécialité de la cuisine chinoise que l'on déguste le plus souvent dans les restaurants chinois.

Boulettes de poulet au sésame - Shukar Cooking

Boulettes de poulet au sésame - Shukar Cooking

500 g de blanc de poulet 20 cl de lait 1 œuf 2 tranches de pain de mie sans croute 2 càc de paprika doux 2 càs de graines de sésame grillées 1 morceau de gingembre d'environ 1 cm pelé 1 gousse d'ail pelée 1 càs de sauce huitre 1 càs de suce nuoc-mam 2...