Confiture maison, citron/passion

Confiture maison, citron/passion

Une recette toute simple mais délicieuse d?une confiture maison citron/passion. ?Idéale pour le glaçage de fruits sur une Tarte, ou pour parfumer un gâteau au yaourt?

Les recettes de cuisine similaires à "Confiture maison, citron/passion" de "JennyCuisineetPartage"


Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

CONFITURE AUX QUATRE AGRUMES

CONFITURE AUX QUATRE AGRUMES

Comme la saison des agrumes revient doucement, on en profite pour préparer une confiture très parfumée qui utilise quatre fruits différents ...

Panna cotta amara

Panna cotta amara

La panna cotta ! On la retrouve partout, sur toutes les cartes des plus modestes pizzerias aux plus grands restaurants. Elle est déclinée sous de très nombreuses formes, et malheureusement souvent assez mal.Comment peut-on servir une chose aussi simple à faire et aussi mauvaise ? Très souvent j'ai mangé des panna cotta médiocres ; séjours prolongés dans les frigos, crème ridée et parfumée à tout ce qui l'entourait ....... La panna cotta est un dessert simple mais qui exige la plus grande fraîcheur. Elle ne se conserve pas plus de 24 heures.Comme déjà dit, il s'agit soit d'un dessert lacté simple soit d'une base pour une déclinaison au gré des envies et des saisons. On l'adjoint aux confitures les plus fines comme aux coulis frais ou encore aux fruits rafraîchis.J'aime préparer une panna cotta onctueuse et délicatement parfumée aux cerises amarena. Il s'agit de gros bigarreaux bien noirs et confits dans un sirop très épais. La cerise est étonnamment craquante et éclate dans la bouche en morceaux généreux.   J'ajoute à mon dessert quelques biscuits "amaretti". Ce petit gâteau italien est parfumé à l'amande amère et se décline sous deux formes le "morbido"  et le "secco", respectivement le mou et le sec. Pour cette recette, je choisis le secco.....

Pain d'épices

Pain d'épices

     Il existe de nombreuses variétés de pain d'épices et autant de villes tant en France qu'à l'étranger qui peuvent s'enorgueillir de mettre en avant cette spécialité.Reims, Sens, l'Alsace, l'Allemagne (Ulm), l'Angleterre offrent toutes un pain d'épices dont les recettes sont parfois très différentes. La base toutefois, reste unique : une farine, du miel et des épices.Le pain d'épices de Dijon se distingue essentiellement par le recours à la farine de blé alors que les autres sont très souvent faits à base de farine de seigle.Le pain d'épices est plus que millénaire ; si des traces de pain de sésame au miel sont connues et répertoriées en Egypte antique, Rome mettait aussi à sa table des préparations faites de  pâtes frites au miel. Le pain d'épices tel que nous le connaissons en occident viendrait quant à lui de l'extrème-orient et l'on avance l'hypothèse qu'il descendrait en droite ligne d'un pain/gâteau chinois (le mi-kong), pain dont la réputation de très longue conservation aurait séduit les troupes du terrible Gengis Khan.  Ce pain aurait cheminé à travers le continent avant d'échouer au Moyen-Orient. De là, des Croisés le rapportèrent dans les Flandres et la jeune comtesse de Flandres et d'Artois, également duchesse de Bourgogne, Marguerite de Flandres aurait apporté cette préparation à Dijon, siège du duché.         Du fond de sa retraite du château de Germolles ( Saône-et-Loire), notre bonne duchesse nous a transmis cette spécialité qui fait encore la renommée de notre bonne vieille ville de Dijon.Jusque dans les années cinquante, la région comptait plus de quarante artisans "pain-d'épiciers". Aujourd'hui, seules deux maisons ont survécu : "Mulot et Petitjean" et "Auger".Personnellement moi, c'est ma madeleine de Proust. Entrer dans la boutique sans âge de Mulot et Petijean, contempler les boiseries anciennes et pâtinées, marcher de la pointe des pieds sur le carrelage coloré et sentir.... sentir cette odeur si caractéristique de "notre" pain d'épices. L'anis et l'anis étoilé parfument la pâte du pain d'épices de Dijon. Quel tourbillon de parfums, d'odeurs, de formes.....J'ai toujours été impressionné par les monstrueux "pavés de santé", ces pièces rectangulaires de plus de six kilos que l'on détaillait et vendait au poids. Nous allions fort souvent en acheter pour les grand- tantes, car au delà de la gourmandise, le pavé de santé était appelé ainsi car on lui prêtait une vertu indéniable : " ça fait aller " !!!!!!!!Les pains fourrés de confiture d'orange, les nonnettes, les glacés minces, les sujets .......Le goût de mon enfance ? oui, une tartine de pain d'épices plutôt sec, beurré et trempé dans un cacao au retour d'une partie de neige au pied des vignes du plateau de Chenôve, tout ça les pieds collés contre le radiateur de la salle à manger !Je fais encore régulièrement du pain d'épices sans toutefois chercher à égaler mon bon vieux pavé de santé. La recette diffère en tous points mais le goût est là. Je vous propose mon pain d'épices.Pour deux pains il faut : ( vous êtes prévenus, c'est une bombe calorique )

Yaourts maison au citron pour un petit déjeuner gourmand - Les petits plats de Béa

Yaourts maison au citron pour un petit déjeuner gourmand - Les petits plats de Béa

Les yaourts maison j'en fais toutes les semaines. Bien souvent natures, je les mange tel quel car ils sont très doux ou parfois additionnés de confiture ou de compote. D'autres fois je m'amuse à les parfumer. Aujourd'hui je vous propose ma version au...

Yaourts faits maison, à la mûre

Yaourts faits maison, à la mûre

La baie noire du roncier est un fruit juteux très parfumé que l’on utilise pour réaliser de délicieuses gelées ou confitures, qui finiront sur les tartines du petit déjeuner ou du goûter. La mûre est riche en pectine du fait des nombreux petits grains qui parsèment le fruit, elle est donc comme la framboise sa cousine,

Confiture pastèque pêche

Confiture pastèque pêche

Pastèque et pêche, les 2 fruits de l'été pour des confitures très parfumées...

Confiture du Costa Rica : ananas, mangue, citron vert, orange et cannelle

Confiture du Costa Rica : ananas, mangue, citron vert, orange et cannelle

Ce qui est très agréable au Costa Rica c'est la profusion de fruits : ananas bien sûr, mais aussi mangue juteuse, fruits de la passion, ramboutan, papaye, citron... J'ai eu l'occasion de déguster là bas des confitures absolument irrésistibles, et voici donc une recette de confiture à base de ces fabuleux fruits exotiqu

Figues confites au sirop de vanille

Figues confites au sirop de vanille

Occupation du week end, on profite de cette fin d'été pour récolter les figues du jardin, les figuiers sont chargés de fruits violets ou verts, bien sucrés et parfumés. Après avoir réalisé plusieurs pots de confitures, on pense maintenant aux fêtes de fin d'année en réalisant quelques pots de figues confites au sirop.

Nos recettes faciles de pains, pâtes, confiture ou chocolats

Nos recettes faciles de pains, pâtes, confiture ou chocolats

Des recettes faciles pour réaliser des pains maison, des pâtes à tartes croustillantes, des confitures ou des compotes avec les bons fruits du jardin, des chocolats et autres mignardises, des boissons ou cocktails avec ou sans alcool, des coulis sucrés, des sauces salées,...

Nos recettes faciles de desserts aux abricots et aux pêches

Nos recettes faciles de desserts aux abricots et aux pêches

Poêlée d'abricots au thym, gâteau renversé aux pêches, tarte briochée aux nectarines, clafoutis ou gâteau aux mirabelles, confiture d'abricots au citron, flan aux pêches, tarte amandine aux abricots, tarte à la reine-claude, soupe de pêches blanches,...découvrez toutes nos recettes pour cuisiner les fruits de l'été.

Confiture de cerises

Confiture de cerises

Confiture de cerises Une recette indispensable à connaître dans vos bases surtout si vous avez la chance d'avoir un cerisier pour pouvoir profiter du goût de ces fruits pendant tout l'hiver. De plus, vous aurez une confiture qui sera bien plus riche en fruits que la plupart de celles que l'on trouve en supermarchés. C'est aussi un cadeau très apprécié qu'une bonne confiture maison avec les fruits du jardin...

Confiture de poires à l'ancienne

Confiture de poires à l'ancienne

Confiture de poires à l'ancienne Une recette traditionnelle de confiture de poires idéale quand on en a beaucoup pour avoir des confitures qui changent un peu des confitures classiques. En plus, les confitures fait maison sont plus riches en fruits que celles du commerce et sont très économiques à faire. Elles se conservent 1 mois au réfrigérateur ouvertes ou 1 an dans une armoire sans problèmes car elles sont stérilisées en ébouillantant les pots et en les retournant chauds jusqu'à refroidissement.

Confiture d'abricots à l'ancienne

Confiture d'abricots à l'ancienne

Confiture d'abricots à l'ancienne C'est lorsque les abricots sont vendus en caisses à 1,50 euros le kilos pour confitures comme maintenant qu'il faut en profiter pour les acheter. Certes, cela semble hallucinant d'acheter 5kg de fruits lorsqu'on n'a pas une famille nombreuse ou qu'on se dit qu'ils vont s'abîmer car il y en a trop ! Mais le terme « pour confiture » mis en avant est juste une suggestion, ils ne vont pas venir vérifiez chez vous ! Et oui, la qualité est moins bonne mais excellente en effet pour les confitures car ils sont mûrs à point, pour les clafoutis, les tartes, à grignoter même et si vous avez l'impression de ne pas en venir à bout, congelez-les coupés en 2 à plat sans les noyaux... Vous vous régalerez encore en hivers avec de bons desserts (crumbles, coulis maison pour panna cotta...).

Confiture de fraises (pas à pas en photos)

Confiture de fraises (pas à pas en photos)

Confiture de fraises Faire sa propre confiture c'est juste une façon de profiter de la pleine saison des fruits pour pouvoir les déguster lorsque ce n'est pas la saison. En plus, cela revient moins cher que d'acheter ses pots et le goût d'une confiture maison est plus intense car plus riche en fruits que la plupart des marques du commerce. Et même si la meilleure façon de la déguster c'est sur une tartine de pain, elle se prête énormément à différentes préparations de pâtisserie qui en utilisant une confiture maison seront bien meilleures...

1 Recette facile, Confiture de figues, orange et citron

1 Recette facile, Confiture de figues, orange et citron

Un délicieux mélange de fruits pour cette confiture maison à la figue, citron et orange - Elihú Alvarado Durán - Temps de préparation : 40 min - Temps de cuisson : 30 min - Nombre de parts : 1 - Coupez les figues, l'orange et le citron en tranches très fines. Blanchissez les tranches de figue, de citron et d'orange...