Balades dans Lisbonne : Belém - Line Lisbonne Et Cie

Balades dans Lisbonne : Belém - Line Lisbonne Et Cie

Le quartier de Belém est toujours très animé mais on comprend pourquoi, c'est un quartier historique émaillé de musées, comportant le Monastère de Jerónimos, la tour de Belém, des jardins dont le merveilleux jardin botanique  de Ultramar et la proximité du Tage.Voici une ballade que j'ai réalisée début janvier. J'aime bien me rendre régulièrement au CCB, … Read More

Voir la recette sur le site de l'auteur

Les recettes similaires


Queue de lotte rôtie - Line Lisbonne Et Cie

Queue de lotte rôtie - Line Lisbonne Et Cie

Ce jour-là, je souhaitais préparer un repas à base de lotte mais n'étant pas chez moi, j'avais peu de matériel et d'ingrédients à ma disposition : un four, un plat à four, du thym séché, de l'ail et des tomates cerises. Qu'à cela ne tienne, j'ai opté pour une queue de lotte rôtie au four … Read More

Purée de potiron d'Hokkaido (potimarron) - Line Lisbonne Et Cie

Purée de potiron d'Hokkaido (potimarron) - Line Lisbonne Et Cie

Le "potimarron", tout le monde ou presque en a entendu parlé  en France, mais lorsqu'on vit à l'étranger ce nom-là n'évoque rien... C'est qu'ailleurs, on l'appelle "Hokkaido" , "Hokkaido pumpkin" en anglais. Le potimarron était  autrefois appelé "potiron doux d'Hokkaido". (Pour en savoir davantage, lire Le  plus du chef). Cette courge, récoltée en Automne en Europe, se conserve … Read More

Ma petite salade d'été : concombres et tomates - Line Lisbonne Et Cie

Ma petite salade d'été : concombres et tomates - Line Lisbonne Et Cie

J'ai goûté cette salade il y a bien longtemps dans un restaurant d'Algarve au Portugal et la revoici sur ma table ! Rien de bien compliqué mais la taille en tout petits cubes et l'origan séché confèrent à cette salade 100 % bio une saveur fort agréable. À déguster en entrée, pour nous ouvrir l'appétit … Read More

Bananes au lait de coco (Chi Kluay Buat) - Line Lisbonne Et Cie

Bananes au lait de coco (Chi Kluay Buat) - Line Lisbonne Et Cie

Un authentique dessert thaïlandaisJ'ai goûté plusieurs fois ce dessert dans des restaurants thaïlandais et comme j'adore le lait de coco et les bananes, un jour j'ai décidé de le faire à la maison. C'est vraiment simple, il y a juste une contrainte, il faut le préparer au dernier moment, mais c'est si rapide...  

Glace maison à la crème de marrons vanillée - Line Lisbonne Et Cie

Glace maison à la crème de marrons vanillée - Line Lisbonne Et Cie

Il n'y a pas qu'en été que l'on peut proposer des glaces... d'ailleurs, tout le monde aime ça pour clore un bon repas. Cette recette facile est préparée sans oeufs, ni crème fraîche. Il vous faudra du lait concentré non sucré et un pot de  crème de marrons. 

Billet du mois d'août - Line Lisbonne Et Cie

Billet du mois d'août - Line Lisbonne Et Cie

Ça y est ! Il fait beau ! Que l’on soit encore au travail ou déjà en vacances, on a envie de profiter des rayons de soleil mais aussi de se rafraîchir. Depuis quelques mois je fais partie de la communauté Recettes.de/, un site qui recense les recettes  d’une sélection de blogueuses et blogueurs par mots-clés, ce … Read More

Balades au Nord du Portugal: Trás-os-Montes et la vallée du Douro - Line Lisbonne Et Cie

Balades au Nord du Portugal: Trás-os-Montes et la vallée du Douro - Line Lisbonne Et Cie

 Non, ce n'est pas une carte postale. Il s'agit bien d'une photographie prise un matin d'octobre ensoleillé dans la vallée du Douro. Des villages et des hameaux, témoins du passé avec leurs petites maisons blanches aux toits rouges et leur église, émaillent le paysage. Ça et là, des immeubles font irruption dans ce paysage rural  ancestral. … Read More

Billet de novembre - Line Lisbonne Et Cie

Billet de novembre - Line Lisbonne Et Cie

Depuis le changement d’heure, les fins d’après-midi semblent appartenir à une saison intermédiaire, les couchers de soleil sont automnals mais l’ambiance des rues évoquent déjà les mois d’hiver… Je ne me focaliserai pas sur l’avalanche d’ alertes qui nous assaille de toute part concernant les aliments interdits et dangereux pour la santé. Ce n’est pas … Read More

À la recherche de lentilles corail indiennes - Line Lisbonne Et Cie

À la recherche de lentilles corail indiennes - Line Lisbonne Et Cie

Drôle de titre me direz-vous ? Oui, mais voilà j'aime beaucoup la cuisine indienne et j'avais envie de vous faire partager une de mes promenades matinales, en quête de nouveaux produits culinaires à Lisbonne. Vous comprendrez pourquoi il y a peu de photos... J'ai ajouté quelques infos sur le quartier populaire Martim Moniz, pour terminer … Read More

Chutney de betteraves, oignon rouge et fruits - Line Lisbonne Et Cie

Chutney de betteraves, oignon rouge et fruits - Line Lisbonne Et Cie

Ce Chutney doux, sauce aigre-douce avec une texture de confiture, est ici préparé avec des betteraves, de la pomme, des oignons rouges et des canneberges séchées, appelées aussi airelles rouges. Délicieux avec un rôti de porc, une volaille mais aussi avec une salade végétarienne et du riz Basmati.

Le Paris-Brest de Philippe Conticini - Patisserie.news

Le Paris-Brest de Philippe Conticini - Patisserie.news

Recette de l'iconique Paris-Brest de Philippe Conticini. Gourmand et délicieux. Recette complète et détaillée. Insert praliné maison

Boeuf Penang - Ma Tambouille Bourlingueuse

Boeuf Penang - Ma Tambouille Bourlingueuse

Ce curry, moyennement fort, est l?un des plus populaires en Thaïlande. En général il est réalisé avec du b?uf, mais il est également délicieux avec du poulet ou du porc. Une recette qui m?a fait « pleurer derrière les yeux » ( comprenez : « jouissance extrême du palais ! » ). ~ Pour deux [?]

Papillotes de saumon et crevettes à la moutarde et à l'ail - sucreetepices.over-blog.com

Papillotes de saumon et crevettes à la moutarde et à l'ail - sucreetepices.over-blog.com

Aujourd'hui je vous propose un plat festif à base de saumon frais et de crevettes, cuit dans des papillotes individuelles. C'est facile et rapide à préparer, délicieux et succulent ! Nous nous sommes régalés ! Je l'ai accompagné de linguine, mais d'autres...

Paris Brest praliné citron facile et rapide - Patisserie.news

Paris Brest praliné citron facile et rapide - Patisserie.news

Le Paris Brest praliné citron, une version légère mais pas moins gourmande inspirée du grand classique de la pâtisserie. Recette complète et détaillée.

Oeufs à la provençale

Oeufs à la provençale

Si d'aucun doivent chérir la mémoire de mon père, je pense que tous y attacheront l'image du jardinier. Son jardin, même s'il était plutôt rigoureux voire austère et sans fantaisie suscitait l'admiration de tous. Papa était un fin jardinier. Sa production ravissait tout l'entourage proche : famille, voisins et amis. Personne ne quittait la maison, au gré de saisons sans sa feuille de journal roulée qui pouvait contenir soit une grosse et belle salade, soit des courgettes monstrueuses et durant l'été ses sublimissimes tomates. Peu enclin à la fantaisie il s'est toujours cantonné à quelques variétés, qu'il semait, faisait lever, repiquait en châssis et plantait finalement en rangs tirés au cordeau.Qui de nous ne se souvient pas de lui, en marcel bleu, le soir à la tombée du jour, arrosant inlassablement ses tomates et toutes ses autres plantations, tirant de l'eau dans le "tonneau" ou puisant dans les arrosoirs de fer qui avaient chauffé toute la journée sous l'étendage à linge.C'est bien connu, en vieillissant on chérit ces images, ces odeurs et ces tomates.Lorsque ses tomates - qui très souvent terminaient leur maturité alignées sur les murets - étaient à point, nous avions très souvent droit aux "oeufs à la provençale". Ce plat simple, sans chichi, s'alignait avec la "casse de patates sautées" ( coupées inexorablement par son petit couteau en cubes très petits ) ou encore à l'énorme saladier de salade verte avec la sauce maison, à la moutarde s'entend, avec sa grosse échalote et ses deux ou trois gousses d'ail hachées. On ne parlait pas d'étoiles, on ne visait pas haut mais ces repas, "sous la véranda" valaient les plus chics des restaurants.Les oeufs à la provençale !

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bangkok - Fourneaux Et Fourchettes

Bonjour bonjour ! J’ai eu envie de me replonger dans mes photos et souvenirs de vacances aujourd’hui ☺️ Alors je commence par l’un des plus beaux voyages que j’ai pu faire ! On a eu la chance – fin 2019 – de partir faire un petit tour en Asie. Le voyage Nous sommes partis de Genève, et après une courte escale dans le bel aéroport de Dubaï (villa dans laquelle nous avons séjourné quelques jours à notre retour, j’essayerais de faire un article rapidement!) nous voilà à l’aéroport de Bangkok ! C’était aussi ma première fois sur un long courrier ! Bon, ok c’était long, mais moi qui ai beaucoup de mal à rester en place, j’appréhendais vachement ces 2 x 6h de vol qui se sont au final plutôt bien passées. (Merci la télé dans l’avion !) On est parti avec Emirates et – je ne pensais jamais dire ça a un jour – on a très bien mangé ! Bref, le vol était déjà en soit une super nouvelle expérience? Autant vous dire que partir de Genève au mois de Novembre pour atterrir à Bangkok, on a eu un léger choc thermique ? Premier jour Attendez attendez …. avant notre arrivée à l’hôtel, on a du faire la route de l’aéroport à l’hôtel ! Et c’est la que c’est drôle ! Des immmeeenses voies, 4 files, 5 voire 6 voitures côte à côte. Le code de la route ? C’est « si ça passe, tu passes » ! J’adore ! Ça y’ est, on arrive dans notre belle hôtel ! Super chambre (des lits de 4 m de large qui sont visiblement typiques de la Thaïlande ?), et une piscine plus que nécessaire. (Et un cocktail de bienvenue super bon sinon c’est pas vraiment des vacances). L’hôtel se situe juste à côté de ce que l’on pourrait comparer à une zone piétonne, avec pleins de restaurants / bars et magasins qui font tous plus envie les uns que les autres  On commence par un bon repas dans un endroit ou on a fini par passer le plus clair de notre temps tellement c’était top : le madame monsir ! La nourriture et les cocktails sont délicieux, et tout est organisé un peu comme un grand salon avec des coussins, canapés et autres chaises longues pour se prélasser comme il faut. (Si vous voulez y faire un tour : https://www.facebook.com/madamemusur/ ) Premier pad Thai ! J’avais déjà mangé ce plat en France mais la … un vrai pad Thai de Thaïlande ça n’a absolument pas de prix (au sens propre comme au figuré, la nourriture est tellement pas cher la bas !) On en fait très régulièrement depuis, je vous mets la recette très rapidement ! C’est hyper facile à faire et mon dieu que c’est bon ? Après avoir bien mangé et bien bu, let’s go pour la première visite de temple ! (La première d’une longue série !) On fini notre journée au “Wat Intharawihan” où on peut voir le fameux bouddha couché. Et waouh ! La classe ! Il est gigantesque ! En plus c’était la fin de journée, on a donc eu la chance de voir le temple s’illuminer au fil de la nuit qui tombe. Deuxième jour  De loin ma journée préférée du séjour ! On a passé une bonne partie de la journée au Chatuchak Market, un marché immense, dont on a pas du tout assez d’une journée pour faire le tour. Mais c’était incroyable ! Le marché est remplie de toute petites allées remplis de marchands qui vendent absolument tout !  Pour le midi, vous avez le choix ! Du poisson, de la viande, des légumes… et des fruits tout frais ! On a goûté un sorbet à la noix de coco, le meilleur que j’ai jamais mangé. Après manger, on continue la journée après la visite d’un temple qui surplombe la ville. La vue de la haut était magnifique, et offre quand même des panoramas hyper étonnants ( des Temples en or brillant au milieu de bidonville et d’immeubles hyper modernes) En redescendant du temple, on monte dans un petit bateau qui longe le fleuve pour se rendre à la maison de Jim Thompson  La maison de Jim Thompson, c’est un très joli endroit. De beaux jardins, de beaux bâtiments, et une visite qui retrace la vie de ce bon vieux Jim. (Notamment sa collection d’œuvre d’art et son rôle dans l’industrie de la soie)  Troisième jour Pour ce troisième et dernier jour, nous avons pris le bateau pour nous rendre au Palais Royal. C’est l’ancien palais du roi, et ce qu’on peut dire c’est qu’il avait quand même un peu des goûts de luxe : un palais de 29 hectares, composé de pleins de bâtiments différents (et très bling bling). Mais en tout cas, ça donne lieu à une magnifique visite entre les bâtiments, fresques, faïences et autres sculptures !  Ça y’est, notre petit tour de Bangkok se termine… c’est une ville qui bouge beaucoup et que j’ai trouvé très agréable (mais très très polluée…) malgré le peu de temps que j’y ai passé. Maintenant, direction Chiang Mai ! Pour rejoindre cette ville de Thaïlande du nord, nous avons pris le train de nuit, et j’ai mais tellement aimé ça. T’es tout seul dans ton petit lit, derrière ton rideau, avec un bon livre et le paysage incroyable qui défile. Vraiment, c’était exceptionnel, et, contre toute attente, j’ai carrément bien dormi !  La suite de l’aventure se fera dans un post sur Chiang Mai (si vous hésitez à y aller, n’hésitez pas, c’est absolument exceptionnel comme endroit). A bientôt pour de nouvelles aventures !

Curry chu chi de poisson - Ma Tambouille Bourlingueuse

Curry chu chi de poisson - Ma Tambouille Bourlingueuse

Un curry thaïlandais déjà fait il y a quelques années, mais cette fois-ci avec uniquement du poisson. Je l?ai définitivement adopté : il est doux et délicieux ! ~ Pour 4 personnes : ? 400 ml de lait de coco ? 200 ml de crème soja liquide ? 4 échalotes ? 2 gousses d?ail ? [?]

Gyosas

Gyosas

Ces petits raviolis japonnais sont très en vogue chez les bobos parisiens et je reconnais y avoir succombé ! On voit fleurir à Paris bon nombre de "bars à gyosas" qui proposent pour une grosse dizaine d'euros 12 pièces à consommer sur place ou à emporter. Le gyosa est un petit ravioli de farine de froment fourré d'une farce au porc mais on peut envisager de décliner la farce à l'envi et de varier les ingrédients. La constante restant le poireau, le gingembre, l'ail et l'oignon. La particularité du petit gyosa tient dans son double mode de cuisson qui associe le grillé et la vapeur !

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Vins blancs secs : comment les déguster ? - Fourneaux Et Fourchettes

Fruités et nerveux, fruités et souples, riches et structurés, riches et ronds…. les vins blancs secs sont multiples et possèdent un très large éventail de saveurs. Vous avez du mal à les identifier et vous aimeriez savoir comment les déguster ? Voici les principaux cépages utilisés et quelques-uns des vins blancs secs les plus connus en France, avec des conseils pour les accords mets-vins. Une liste non exhaustive, et non limitative ! La famille des vins blancs secs est immense et ne connaît pas les frontières. Elle va des AOC le plus connues à des vins plus confidentiels, parfois classés « vin de table » ou « vin de France ». Ils ont cependant un dénominateur commun : pour être appelés « vins blancs secs », ils doivent contenir moins de 0,2 % de sucre par litre soit entre 0,1 et 2 grammes par litre. Pour déguster un vin blanc sec AOC, qui a fait ses preuves, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous, qui répertorie quelques-uns de vins blancs secs les plus connus en France. Vous avez l’esprit curieux et aventurier ? Vous aimez découvrir les vins étrangers ou des vins plus confidentiels ? N’hésitez pas à vous tourner aussi vers un vin blanc sec plus insolite, confectionné par un vigneron un peu rebelle qui n’a pas planté le cépage autorisé ou fait les assemblages autorisés par l’appellation. Vin blanc sec : les principaux cépages utilisés en France Le Chardonnay : il est très présent en Bourgogne. Il donne des vins fins, équilibrés, avec un bouquet complexe. Leur robe est jaune or brillant avec des reflets verts. Le Sauvignon : c’est le cépage blanc le plus cultivé au monde, avec le chardonnay. Il est très présent dans le Bordelais et le Val de Loire. Il transmet parfaitement la minéralité de son terroir. Les vins blancs secs issus du Sauvignon sont fins et équilibrés. Le Chenin blanc : on le trouve beaucoup en Val de Loire, mais il est rare sur le territoire français. C’est un cépage exigeant très versatile, qui permet de faire des blancs très secs, mais aussi très liquoreux. Il peut vieillir très longtemps. Il apporte au vin à la fois de la fraîcheur et de la vivacité. Le Pinot blanc : à l’origine très implanté en Bourgogne, il s’est beaucoup développé en Alsace. Ce cépage permet d’obtenir des vins équilibrés, entre rondeur et acidité. En sec, il offre des vins très fruités et assez vifs, faciles à savourer. Le Riesling : il est cultivé principalement en Alsace. En vin sec, les vins issus de Riesling ont un bon équilibre entre acidité fruitée et richesse, avec beaucoup de minéralité. Le Riesling fait de très bons vins de garde qui se conservent au moins une dizaine d’années. Vins blancs secs : les principales AOC en France L’AOC Sancerre (Cher). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Sa teinte est or pâle. Il possède une acidité naturelle qui s’accorde parfaitement avec des fruits de mer, des poissons et crustacés, de la viande blanche en sauce. Il est parfait avec des fromages de chèvre comme le crottin de chavignol. L’AOC Chablis (Yonne). Son cépage blanc principal est le chardonnay. C’est un vin vif en bouche, au nez frais, avec une finale minérale. Il est très sec et vif, jusqu’à l’acidité. Sa robe, blanc-vert ou jaune pâle, est discrète. Il accompagne les plateaux de fruits de mer, les poissons grillés, pochés ou en terrine, la viande blanche en sauce, les escargots, le chèvre frais, le beaufort, le comté. L’AOC Pouilly-Fuissé (Saône-et-Loire). Son cépage blanc principal est le chardonnay. Ce vin élégant et profond à la robe jaune paille est parfait à l’apéritif ou en début de repas. Il accompagne les crustacés grillés, les poissons crus, les ris de veau aux champignons, la blanquette, les terrines de légumes, les gougères au fromage, comté, le beaufort, le chèvre frais. L’AOC Muscadet (Loire-Atlantique, partiellement Maine-et-Loire et Vendée). Son cépage blanc est le melon de Bourgogne. C’est un vin complexe, gras, qui a un beau volume en bouche. Grâce à ses arômes discrets, floraux et fruités, notamment de citron, il est idéal avec des huîtres et des fruits de mer. L’AOC Entre-deux-Mers (Gironde). Son cépage principal est le sauvignon. Cette appellation a des arômes très intenses et sa minéralité procure une fin de bouche désaltérante, une sensation de fraîcheur, avec une finale acidulée. C’est un vin nerveux, mais aussi doux et sec. Il accompagne les plateaux de fruits de mer ou d’huîtres d’Arcachon L’AOC Bordeaux Blanc (Gironde). Ses cépages principaux sont la muscadelle, le sauvignon et le sémillon. Ces vins secs, nerveux, et floraux, ont des notes fruitées de citron, de pamplemousse, de fruits exotiques et de pêche. Ils ont de la force et une belle rondeur. Ces vins frais sont parfaits avec des fruits de mer, des coquillages et des poissons grillés. Certains, plus complexes, se marient avec des viandes blanches. Ils accompagnent aussi la quiche lorraine et la volaille. L’AOC Pouilly-Fumé (Nièvre). Son cépage blanc principal est le sauvignon. Ce vin généreux, fin et minéral, est tantôt frais et vif, tantôt long en bouche et plus franc. Il a des notes fruitées d’agrumes, et de fruits (groseille, fruits de la passion, litchi, pêche de vigne). Il accompagne les crustacés, les poissons à chair ferme, la blanquette, le chèvre frais ou affiné.

Velouté de lentilles corail à l'indienne - voyage en Inde - Les petits plats de Béa

Velouté de lentilles corail à l'indienne - voyage en Inde - Les petits plats de Béa

Après le voyage culinaire en Asie, je prends aujourd'hui la direction de l'Inde pour vous proposer un velouté tout parfumé aux saveurs indiennes. Facile à réaliser, il va ravir les papilles tout en restant léger mais complet. Pour 2 personnes 80 g de...

Copyright RecettesMania ©2021. All rights reserved.