Farine de seigle

Farine de seigle

72 recettes

Les recettes de cuisine comportant le tag "Farine de seigle"


Pain à la farine de seigle - Les Mets de Rosy

Pain à la farine de seigle - Les Mets de Rosy

C'est toujours dans ce forum pleins d'idées et d'astuces que je trouve de bonnes recettes, celle là, je l'avais déjà vu dans un livre de cuisine mais elle a un petit plus, j'ai voulu essayer de tenter la deuxième technique de Charmela Pour un pain de...

Biscuits au seigle et chocolat

Biscuits au seigle et chocolat

De bons biscuits à la farine de seigle complète et au chocolat, peu sucrés et à index glycémique bas, pour un goûter sain et gourmand !

Sandwick cake ( pain suédois fait maison) - La cuisine de laeti

Sandwick cake ( pain suédois fait maison) - La cuisine de laeti

Pour 5 pains suédois : 250g de farine blanche 50g de farine de seigle ( j'ai utilise farine pain de campagne) 35g de crème fraîche 5g de sucre 5g de sel 12g de levure boulangère fraîche ou 6g de levure sèche 12 cl d'eau tiède Mélangez à la main les farines,...

PAIN PITA  - Gourmandises-zen  Recettes-zen

PAIN PITA - Gourmandises-zen Recettes-zen

PAIN PITA Ce pain est idéal pour le Kebab Pour 8 pains kebab Ingrédients : 25 g de levure 150 g de farine de seigle 350 g de farine de blé 1 cuillère à café de sel 3 dl d'eau tiède Préparation Mélanger tous les ingrédients puis ajouter l'eau Pétrir et...

Sablés, rennes de Noël aux olives - Nath' Chocolat

Sablés, rennes de Noël aux olives - Nath' Chocolat

Un petit sablé en forme de renne. De quoi amuser les enfants. - 130 g de farine de seigle - 70 g de farine T55 - 1 oeuf - 50 g de parmesan - 30 g de tapenade noire - 70 g de beurre à t° ambiante - 2 olives noires (pour les yeux) - 6 pistaches (pour la...

Un pain d'épices riche en couleurs - La Maison du pain d'épices,

Un pain d'épices riche en couleurs - La Maison du pain d'épices,

Une belle recette de pain d'épices pour Noël Voici une petite recette de pain d'épices pour les fêtes, moelleux et parfumé à souhait. Ingrédients 150g de farine de blé 100g de farine de seigle 200g de miel de châtaignier ou Sarrasin liquide 100g de sucre...

Cake salé saumon/céleri branche à la farine de seigle (sans lactose) - Kmille Saveurs

Cake salé saumon/céleri branche à la farine de seigle (sans lactose) - Kmille Saveurs

Un petit repas de famille version auberge espagnole s'est organisé, on m'a commandé un cake salé pour l'apéro, en plus ça faisait longtemps...

Pain de seigle (pain noir)

Pain de seigle (pain noir)

J’aime me détailler une tranche de pain de seigle et la tartiner de beurre salé. C’est tout simplement délicieux ! La farine de seigle donne une saveur particulière au pain, un goût lég…

Biscuits princiers fourrés au chocolat ou à la vanille - Quand Nad cuisine...

Biscuits princiers fourrés au chocolat ou à la vanille - Quand Nad cuisine...

  Vous les aurez reconnus sur la photo, il s'agit de la copie conforme des Prince de Lu et le goût en est vraiment très proche. Autant vous dire qu'ils n'ont pas long feu pour le goûter, aussi bien auprès des petits que des grands gourmands!Encore une recette tirée de mon livre chouchou du moment, "La petite épicerie du fait-maison", et encore un succès à renouveler très vite! D'ailleurs j'ai dans un premier temps réalisé une version au chocolat et j'ai très vite récidivé avec celle à la vanille!       Pour 12 biscuits environ: Pour la pâte: 200 g de farine 25 g de farine complète 25 g de farine de seigle Farin'up 70 g de sucre 1 pincée de sel 1 pincée de levure chimique 125 g de beurre mou 50 g de crème épaisse 1 jaune d'oeuf pour dorer Pour le fourrage chocolat (pour une fournée): 40 g de chocolat noir 40 g de chocolat au lait 1 cc de miel liquide Rigoni di Asiago 30 g beurre 1 cc de cacao Pour le fourrage vanille (pour une fournée): 30 g de beurre 100 g de sucre glace 1 cc d'extrait de vanille liquide 1 cs de lait Préparer la pâte: dans un saladier, mélanger les farines, le sucre, le sel et la levure. Ajouter le beurre en morceaux et travailler la pâte du bout des doigts jusqu'à obtenir un sable grossier. Ajouter la crème et pétrir rapidement pour obtenir une boule. Personnellement, je l'ai fait au kitchenaid, muni de la feuille.Laisser reposer la pâte enveloppée de film étirable 2h au réfrigérateur. Préchauffer le four à 160°. Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé (cela évite de trop fariner) sur une épaisseur d'environ 6 mm. Découper des cercles de 7,5 cm de diamètre puis les déposer sur une plaque antiadhésive (ou couverte de papier cuisson ou d'un tapis en silicone). Piquer les ronds avec une fourchette et les badigeonner de jaune d'oeuf. Enfourner et laisser cuire 20 min (seulement 18 chez moi, surveiller la cuisson, elle dépend des fours). Laisser ensuite refroidir sur une grille. Pour le fourrage au chocolat: faire fondre les deux chocolats en morceaux avec le miel. Ajouter ensuite le beurre et le cacao puis mélanger. Poser une cuillerée de cette crème au centre d'un biscuit et recouvrir avec un autre. Appuyer légèrement pour que la crème s'étale uniformément. Laisser ensuite raffermir au moins 1h à température ambiante avant de déguster. Pour le fourrage à la vanille: fouetter le beurre mou avec le sucre, la vanille et le lait jusqu'à obtenir une crème. Garnir les biscuits de la même façon qu'avec la crème au chocolat.   Ils se conservent parfaitement au moins une semaine dans une boîte en fer.         Biscuits princiers chocolat ou vanille 2013-08-28T06:56:00+02:00

Pain de seigle au yaourt et aux 6 graines - Quand Nad cuisine...

Pain de seigle au yaourt et aux 6 graines - Quand Nad cuisine...

  Il faut bien avouer qu’avec cette chaleur on a beaucoup moins envie d’allumer le four, qui plus est pour y faire cuire du pain à haute température. Néanmoins, ayant reçu un très beau colis de la part de mon nouveau partenaire Farin’up (je vous en reparle plus loin), j’ai voulu tester bien vite farines et graines. J’ai repris ma recette de pain de seigle au yaourt et lui ai ajouté un savoureux mélange de 6 graines. Un joli façonnage en étoile (merci Cécile!) et le tour est joué! J’ai préparé la pâte au robot mais vous pouvez bien sûr la faire en map (dans ce cas, ajouter les ingrédients dans l’ordre préconisé par le fabricant) ou à la main. Pour un pain étoile: 350 g de farine T45 100 g de farine de seigle 1 cs de sucre en poudre 1,5 cc de sel 1 yaourt nature 1,5 cc de levure sèche de boulanger 180 ml d’eau 60 g de mélange 6 graines (lin brun et jaune, millet, tournesol, pavot, sésame) + 1 cs pour décorer   Dans le bol du robot, mélanger les farines avec le sucre et le sel. Faire un puits et y verser le yaourt, l’eau ainsi que la levure. Pétrir une bonne dizaine de minutes puis ajouter les graines. Pétrir encore 5 min puis couvrir le bol avec un torchon. Laisser doubler de volume au chaud. Dégazer la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Aplatir le pâton jusqu’à former un disque d’environ 20 cm de diamètre. A l’aide d’un coupe-pâte (ou d’un couteau), inciser le centre en étoile à 8 branches et étirer chaque pointe vers l’extérieur (un peu comme pour le pain tournesol mais là on étire complètement) pour obtenir une couronne à 8 pointes. La déposer délicatement sur une plaque antiadhésive (ou couverte de papier cuisson). Laisser lever environ 45 min sous un torchon.     Préchauffer le four à 230° (chaleur tournante). Vaporiser le pain d’eau puis saupoudrer d’une cuillerée de graines. A l’aide de grands ciseaux, couper des petites pointes sur le pourtour intérieur de la couronne. Enfourner en faisant un coup de buée: soit en plaçant préalablement la lèchefrite dans le bas du four et en y jetant un petit verre d’eau, soit comme moi, en vaporisant un peu d’eau dans le four en enfournant le pain. Laisser cuire 20 min (le temps peut varier d’un four à l’autre, vérifier la cuisson en tapotant le dessous du pain avec les doigts, il doit sonner creux). A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.       Pain de seigle au yaourt et aux 6 graines       Je vous le disais plus haut, j’ai eu la chance de recevoir un très beau colis de la part de Farin’up pour tester leurs produits. J’ai, depuis ce pain, réalisé plusieurs recettes (à venir) avec ces derniers et j’en suis très satisfaite. Non seulement les farines et graines sont de qualité mais en plus le packaging est top: un sachet bien hermétique grâce à son bouchon, idéal pour doser avec précision sans en mettre partout… J’adore! Vous avez d’ailleurs peut-être déjà remarqué ces paquets colorés dans vos grandes surfaces? Vous trouverez toutes les infos nécessaires sur le site de la marque, n’hésitez pas à aller y jeter un oeil! Voici un aperçu de ce que contenait le colis (la plupart des produits en plusieurs exemplaires!):   farine à gâteau, farine T45 (pâtisserie et cuisine), farine de sarrasin, farine de seigle (oubliée sur la photo!)   son d’avoine, son de blé   mélange 6 graines, graines de tournesols, graines de pavot, graines de sésame toastées 2013-08-06T06:54:00+02:00

Epis aux graines et baguettes sur poolish - Quand Nad cuisine...

Epis aux graines et baguettes sur poolish - Quand Nad cuisine...

  Voilà un petit moment que je n’ai pas publié de recette de pain et pourtant tous les jours trône sur notre table du bon pain maison. Aujourd’hui je vous propose des baguettes (droites et en forme d’épis) réalisées sur poolish, grâce à la recette de Cécile Decaux dans son livre « L’atelier pain » dont je vous ai parlé à plusieurs reprises.       D’ailleurs elle explique très bien en quoi consiste la poolish, aussi je vous retranscrits ses mots: « C’est une technique de préfermentation qui a de nombreux avantages: le pain est plus savoureux (car la fermentation longue développe les arômes) et il s se conserve mieux; la mie est bien alvéolée et les incisions faites sur le pain s’ouvrent mieux à la cuisson. Pour faire une poolish, on prélève le même poids de farine et d’eau dans les ingrédients de la recette, et on y ajoute une petite quantité de levure. ce m »lange fluide va gonfler lentement et au bout de 12 h environ, il sera prêt à être utilisé en l’ajoutant aux autres ingrédients de la recette. » Il est facile d’adapter cette technique à de nombreuses recettes… le tout étant d’y penser la veille, pour laisser le temps à la poolish de bien buller. Et malheureusement, bien souvent j’oublie de la préparer! Mais pas cette fois, et en suivant à la lettre la recette de Cécile, j’ai obtenu de jolies et délicieuses baguettes. Je ne vous cache pas que ma préférence va aux épis aux graines, excellents! Pour 4 baguettes: Pour la poolish: 2 bonnes pincées de levure de boulanger déshydratée 100 g de farine T65 50 g de farine de seigle 150 ml d’eau Ingrédients complémentaires: 1/2 cc de levure de boulanger déshydratée 360 g de farine T65 170 ml d’eau 1,5 cc de sel La veille au soir, mélanger les ingrédients de la poolish dans l’ordre indiqué dans un saladier. Fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Filmer et laisser dans un endroit tempéré pendant 12 h (la poolish va buller et doubler de volume). Le lendemain, mettre le reste des ingrédients dans la cuve de la MAP et terminer par la poolish. Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir la pâte de la cuve et la dégazer. Séparer en 4 pâtons égaux puis façonner des baguettes d’environ 30 cm de long. En déposer 2 sur une plaque à baguettes (ou à pâtisserie si vous n’avez pas de moule spécial). Humidifier les deux autres baguettes et les rouler dans un mélange de graines (ici mélange Croustigraines du Moulin Gangloff: sésame, lin brun, lin jaune, pavot et millet) puis les déposer sur une plaque à pâtisserie. Couvrir d’un torchon humide et laisser lever 1h. Au bout de ce temps, placer la plaque à baguettes au réfrigérateur et préchauffer le four à 240°.  Avant d’enfourner, faire des épis dans les baguettes aux graines à l’aide de ciseaux (il faut les ouvrir bien grand et couper presque complètement la pâte puis déplacer l’épi avec la main sur le côté, tantôt à droite, tantôt à gauche).  Enfourner en créant un coup de buée (soit en lançant une petite tasse d’eau sur la lèche-frite chaude, soit en vaporisant de l’eau sur les parois du four). Laisser cuire 15 min puis laisser refroidir sur une grille. Sortir la seconde plaquedu réfrigérateur. saupoudrer légèrement les baguettes de farine et faire des grignes sur le dessus à l’aide d’une incisette. Enfourner en procédant de la même façon pour le coup de buée. Cuire 15 min et laisser refroidir sur une grille.        2010-12-14T07:00:00+01:00

Levain Kayser et mon premier pain au levain: la miche rustique - Quand Nad cuisine...

Levain Kayser et mon premier pain au levain: la miche rustique - Quand Nad cuisine...

Les adeptes de la boulange connaissent déjà Eric Kayser (qui donne son nom au levain), notamment  à travers ses livres mais je vous invite à vous rendre sur le site de la Maison Kayser, où vous en apprendrez plus. C’est sa recette de levain qui nous intéresse aujourd’hui, levain liquide élaboré à partir de farine et d’eau, tout simplement mais dont la fermentation lente permet la fabrication de délicieux pains et viennoiseries, avec beaucoup moins de levure de boulanger (voire pour certaines recettes plus du tout). J’ai découvert ce levain il y a maintenant longtemps sur le blog d’Anne, Papilles et Pupilles, mais pensant que c’était plutôt compliqué je ne me suis pas lancée dans sa fabrication. Et plus récemment, c’est grâce à Swinguette, mais aussi à toutes les copinautes du forum Plaisirs Gourmands que j’ai sauté le pas: c’est en fait enfantin, il suffit de suivre les premières étapes scrupuleusement. Le levain se fabrique sur trois jours : Jour 1 : Mélanger dans un saladier au fouet 50 g d’eau tiède avec 50 g de farine complète (T150) (on la trouve dans les magasins bio ou au rayon bio des grandes surfaces). Laisser fermenter pendant 24 heures à température ambiante en couvrant le saladier d’un torchon. Jour 2 : Mélanger au fouet 100 g d’eau avec 100 g de farine T65 et 20 g de sucre en poudre. Ajouter de mélange à la préparation de la veille et mélanger. Laisser fermenter pendant 24 heures à température ambiante en couvrant le saladier d’un torchon. Jour 3 : Mélanger au fouet 200 g de farine T65 avec 200 g d’eau. Ajouter de mélange à la préparation de la veille et mélanger. Laisser fermenter pendant 24 heures à température ambiante en couvrant le saladier d’un torchon. Le lendemain, le levain est « né » prêt à être utilisé. Je le transfert dans un bocal en verre fermé au réfrigérateur. Il se garde ainsi dans son bocal au réfrigérateur pendant 8 jours. Passé ce délai il faut le « rafraîchir, en reprenant à l’étape du 3ème jour. En profiter pour nettoyer son bocal, afin de l’y remettre dès le lendemain. S’il vous reste trop de levain, mais qu’il faut le nourrir : ne pas hésiter à en jeter de façon à ne garder dans le bocal qu’une hauteur de 2 cm, sinon votre nouveau levain sera trop liquide. Comme il est de coutume de baptiser son levain à sa création, je vous présente Bubble (bon je vous l’avoue je n’ai pas été chercher bien loin!)!! Le voici au 4ème jour, prêt à être utilisé… Évidemment, au premier coup d’oeil, ce n’est pas des plus engageant mais toutes ces petites bulles sont le signe d’une bonne fermentation et donc théoriquement d’une bonne levée des pains. Pour ma première utilisation de Bubble, j’ai voulu tester une recette de Swinguette, la miche rustique. Pour utiliser le levain, rien de plus simple, penser à le sortir du frigo un peu avant (mis directement à la sortie du frigo ça marche aussi!) et bien le mélanger dans son bocal avant de prélever la quantité nécessaire. D’après Eric Kayser, il faut compter 20 g de levain pour 100 g de farine, mais Swinguette en préconise 120 g pour 500 g. Pour ma première recette, j’ai suivi les conseils de la « pro »… mais vous me connaissez maintenant, je ne tarderai pas à faire quelques petites adaptations! Dans la cuve de la MAP, mettre (dans l’ordre préconisé par le fabricant): 120 g de levain Kayser 280 g d’eau 2 cc de sel 200 g de farine de seigle 250 g de farine T65 ou T55 (j’ai utilisé cette dernière) 3/4 cc de levure sèche de boulanger  Lancer le programme « pâte » de la machine (30 min de pétrissage et 1 h de levée pour ma Home bread Moulinex). A la fin du programme, laisser lever votre pâte 1h supplémentaire dans la MAP (elle va beaucoup gonfler). Sortir le pâton de la cuve, dégazer et façonner une grosse boule que vous déposez sur une plaque à pâtisserie. Laisser lever 50-55 min dans un endroit tiède. Préchauffer le four à 240° avec la lèche-frite dans le bas du four, sur laquelle vous aurez déposé un ramequin d’eau. Quand le four est chaud, fariner la miche et faire des grignes à l’aide d’une incisette ou d’une lame de rasoir. Enfourner et jeter un peu d’eau sur la èche-frite pour provoquer un « coup de buée » qui permettra au pain d’avoir une belle croûte. Laisser cuire 12 min puis baisser la température à 210° et poursuivre la cuisson 15 min. A la sortie du four, laisser refroidir la miche sur une grille. Pour un premier essai, je suis plutôt contente de moi, le pain a très bon goût et se conserve plus longtemps. Quant à la croûte, je dirais « peut mieux faire », mais je pense qu’il me de trouver la bonne cuisson adaptée à mon four. Je suis sûre que Bubble et moi avons encore de bonnes choses à accomplir à suivre donc…   Je tenais à remercier particulièrement Moumoune qui m’a beaucoup conseillé pour cette recette!         Levain-Kayser1.pdf   Miche-rustique-au-levain-Kayser1.pdf 2009-06-03T08:29:00+02:00

Pain de seigle au poivre - Quand Nad cuisine...

Pain de seigle au poivre - Quand Nad cuisine...

Voilà un pain riche en goût, qui accompagne parfaitement la charcuterie, mais aussi les salades, notamment la salade gourmande que je vous présenterai demain! J’ai trouvé la recette dans un de mes livres sur le pain fétiche, car bourré de bonnes recettes: Comme souvent, j’ai divisé par deux les quantités pour avoir un petit pain. Mettre dans la cuve de la MAP: 120 ml d’eau 1/2 cs de graisse de canard (j’ai utilisé celle de mes gésiers de canard confits des Produits Régionaux) 1/2 cc de sel 1 cc de sucre 200 g de farine de seigle 1 cc de levure Lancer le programme « pâte » de la machine et surveiller la formation du pâton (j’ai dû rajouter 2-3 cs de farine lors du pétrissage pour avoir une belle pâte. Au bip, ajouter 1/2 cs de grains de poivre concassés. A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et dégazer. Façonner le pain (personnellement, j’ai fait un pain allongé que j’ai placé dans un moule à cake) et laisser lever 1h-1h20 dans un endroit tiède. Préchauffer le four à 230° avec un petit récipient posé sur la sole. Enfourner le pain et verser un peu d’eau de façon à former de la buée qui permettra d’obtenir une belle croûte. Laisser cuire 25-30 min (selon votre four) puis laisser refroidir sur une grille.   Pain-de-seigle-au-poivre1_1.PDF 2009-05-05T08:23:00+02:00

Pain d'épices, nouvelle version - Quand Nad cuisine...

Pain d'épices, nouvelle version - Quand Nad cuisine...

Pourquoi nouvelle version? parce que j’ai déjà publié une recette de pain d’épices l’année dernière, mais cette année j’ai changé de recette… et je ne regrette pas! Cette fois, j’ai suivi la recette trouvée dans « Miches et croisssants« , livre envoyé par les éditions SAEP dans le cadre de mon partenariat.   Ingrédients: 250 g de farine de seigle 200 g de miel liquide 50 g de sucre roux 10 cl de crème fraîche liquide 7 g de levure chimique (j’ai mis un sachet entier, soit 11 g) 1 sachet de sucre vanillé (pour moi une cs bombée de sucre vanillé maison) le zeste râpé d’1/2 orange (pas mis) le zeste râpé d’1/2 citron (pas mis non plus!) 1/2 cc de mélange 4-épices (gingembre, cannelle, girofle, muscade) 1/2 cc d’anis en grain 20 g de beurre 1 cc de sel Dans un saladier, mélanger la farine avec le miel et laisser reposer une heure pour que le seigle absorbe le miel. Personnellement j’ai utilisé mon robot, car la pâte obtenue est plutôt épaisse et dure à travailler (et puis mon robot le fait tellement bien!). Préchauffer le four à 180°. Ajouter ensuite le reste des ingrédients et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Beurrer un moule à cake et verser la préparation. Faire cuire pendant 40 min. A la sortie du four, laisser reposer le pain d’épices quelques minutes puis le démouler. Ce pain est vraiment délicieux. Il accompagne parfaitement le foie gras ou se déguste avec une noix de beurre au petit déjeuner. La mie est bien compacte en raison de la farine de seigle, ce qui permet d’en faire des tranches fines. Il se conserve très bien emballé de papier alu et est même encore meilleur après plusieurs jours. Une recette à conserver précieusement!   Pain-d–pices1.PDF 2009-01-07T08:45:00+01:00

Pain au pavot et aux herbes fraîches - Quand Nad cuisine...

Pain au pavot et aux herbes fraîches - Quand Nad cuisine...

Voilà un petit pain délicieux découvert chez Doria. Je n’ai rien changé si ce n’est que j’ai divisé les quantités par deux pour avoir un plus petit pain. Mettre dans la MAP: 150 ml d’eau 1 cs de lait en poudre demi-écrémé 1/2 cs d’huile d’olive 1/2 cs de graines de pavot 1/2 cc de sel 50 g de farine de seigle 150 g de farine multi-céréales 50 g de farine T55 1 cc de levure sèche de boulanger 1/2 cs de persil ciselé 1/2 cs ciboulette ciselée Lancer le programme « pâte ». A la fin de programme, sortir le pâton de la cuve et dégazer. Façonner le pain puis le rouler dans des graines de pavot . Pour la cuisson, j’ai opté pour la méthode en cocotte: déposer  le pain façonné dans une cocotte tapissée de papier sulfurisé et couvrir. Laisser lever une demi-heure à température ambiante et enfourner à four froid, programmé à 220° et laisser cuire 55 min. Sortir de la cocotte et laisser refroidir sur une grille. On ne sent pas assez les herbes à mon goût, mais on a beaucoup aimé ce pain que je referai très certainement.  Merci Doria!   Pain-au-pavot-et-aux-herbes-fra-ches1.PDF 2008-11-03T08:14:00+01:00

Pain au vin et aux noix - Quand Nad cuisine...

Pain au vin et aux noix - Quand Nad cuisine...

  Encore une recette tirée de « Pain maison, spécial machine à pains » (Ed. Marabout). Ce pain est vraiment excellent, même si on ne sent pas vraiment le goût du vin. Avant cuisson, la pâte avait une belle couleur violette mais le passage au four lui a fait perdre! Dommage! Je n’ai pas suivi exactement la recette du livre puisque j’ai réduit les quantités et je l’ai cuit au four. A mettre dans la MAP, dans l’ordre: 90 ml de vin rouge 90 ml d’eau 1 cc de sel 1 cc d’huile d’olive 1 cc de sucre 265 g de farine T55 35 g de farine de seigle 3/4 cc de levure sèche de boulanger Lancer le programme pâte. A la fin du programme, sortir le pâton et y incorporer 20 g cerneaux de noix légèrement concassés. J’ai préféré les ajouter une fois la pâte sortie de la cuve: j’avais peur que les noix ne la rayent! Façonner le pain et laisser lever dans un endroit tiède. Préchauffer le four à 210°(chaleur tournante). Enfourner puis vaporiser de l’eau dans le four afin de créer un coup de buée. Laisser cuire 10 min puis baisser la température à 180° et poursuivre la cuisson pendant 20 min. Sortir le pain du four et laisser refroidir sur une grille.   2007-01-19T07:22:00+01:00

Pain de seigle au yaourt (en MAP) - Quand Nad cuisine...

Pain de seigle au yaourt (en MAP) - Quand Nad cuisine...

Si vous êtes un(e) habitué(e) de ce blog, vous devez savoir que je préfère et de loin la cuisson de mes pains et brioches au four. Mais il faut reconnaître que depuis que j’ai acheté le livre de Rebecca Pugnale « Tous les pains à la machine » (et aussi depuis que je réduis mon temps passé debout devant mes fourneaux!), je commence à reconnaître les vertus du pain « tout en MAP ». Non seulement c’est un gain de temps mais le résultat est également plus que satisfaisant.J’avais déjà été ravie de mon pain brioché au nutella, et là ce pain de seigle était tout simplement extra. Super moelleux grâce au yaourt, on n’en a fait qu’une bouchée (enfin presque! c’est quand même un joli morceau!). Mettre dans la cuve de la MAP: 180 ml d’eau 1 yaourt nature 1 cs de sucre en poudre 1,5 cc de sel 100 g de farine de seigle 350 g de farine blanche T55 1,5 cc de levure sèche de boulanger Régler la machine sur le programme « pain basique » (le 1 sur ma home bread), taille 1 kg (j’ai voulu choisir 750 g (toujours cette manie de changer les recettes!!) mais j’ai dû rallonger le temps de cuisson) et couleur de croûte moyenne ou foncée. Laisser travailler la machine et attendre le bip final pour sortir la cuve et démouler le pain. Laisser refroidir sur une grille.

Pain de campagne - Quand Nad cuisine...

Pain de campagne - Quand Nad cuisine...

  Ça y est je suis de retour!! et voilà les recettes promises! Il y a quelques temps, j’ai fait l’acquisition (après l’avoir découvert chez ma tite belle-soeur!) d’un nouveau livre sur le pain. Il s’agit de « La machine à Pains, 300 recettes, 300 photos », un recueil de recettes réalisé à partir des 4 premiers ouvrages parus chez Romain Pages Éditions (pour celles qui connaissent déjà les réalisations de Rebecca Pugnale, Christel Cousin, Cécile Le Hingrat et Sandra De Marin). Il regorge de recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres, et j’en ai déjà testé plusieurs. Bien sûr, je vais vous les faire partager!! Bien que les recettes soient, pour la plupart, à réaliser entièrement à la map, je continue de faire cuire mes pains et brioche au four traditionnel, étant donné que je réduis toujours les quantités! A mettre dans la cuve de la map: 180 ml d’eau 1 petite cc de sel 1,5 cc de sucre 1 cs d’huile d’olive 150 g de farine spécial pain Francine 120 g de farine complète 30 g de farine de seigle 1 cc de levure de boulanger sèche Lancer le programme « pâte ». A la fin de ce programme, sortir le pâton de la cuve et façonner le pain. Enfourner à four préchauffé à 210° et laisser cuire 10 min, baisser la température à 180° et poursuivre la cuisson pendant 20 min. Sortir le pain du four et laisser refroidir sur une grille. Rien à ajouter, si ce n’est qu’il était très bon!   2007-04-03T17:54:00+02:00

Pain tradition - Quand Nad cuisine...

Pain tradition - Quand Nad cuisine...

Et devinez d’où vient la recette?? ben de mon livre fétiche tiens! Pour les non-avertis, c’est « Pain maison » (éd. Marabout). On a vraiment adoré ce pain et son petit côté rustique. A mettre dans la cuve de la MAP, dans l’ordre: 210 ml d’eau 1 cc de sel 1 cs d’huile d’olive 1 cc de sucre 1 cc de jus de citron 250 g de farine de blé T110 50 g de farine de seigle 50 g de semoule de maïs (= polenta) 3/4 cc de levure sèche de boulanger Lancer le programme « pâte » de la MAP. A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le façonner en grosse boule. Le laisser lever dans un endroit tiède. Préchauffer le four à 210° avec un ramequin d’eau. Enfourner le pain et vaporiser de l’eau dans le four. Laisser cuire 10 min puis baisser la température à 180 et poursuivre la cuisson pendant 30 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Pain de seigle, dit "méteil" - Quand Nad cuisine...

Pain de seigle, dit "méteil" - Quand Nad cuisine...

Ai-je encore besoin de le préciser, cette recette vient de « Pain maison » (Ed. Marabout). C’est un pain que je fais très souvent parce que son goût relativement doux permet de le marier avec beaucoup de plats. Le nom de « méteil » vient du fait qu’il se compose à proportions égales de farine de blé et de seigle. A mettre dans la cuve de la MAP, dans l’ordre: 280 ml d’eau 1 cc 1/2 de sel 1 cs d’huile d’olive 1 cc de sucre 1 cc de jus de citron 225 g de farine de blé T55 225 g de farine de seigle 1 cc de levure sèche de boulanger Lancer le programme « pâte ». A la fin du programme, sortir le pâton de la cuve et le façonner selon ses envies! Laisser lever dans un endroit tiède pendant environ 1h. Moi, je l’ai placé dans un moule à cake et il a gonflé au-delà de mes espérances! Préchauffer le four à 210° (chaleur tournante). Enfourner 10 min puis baisser à 180° pour encore 20 min. Laisser refroidir sur une grille. J’avais oublié de vous montrer la mie de ce beau pain:

Copyright RecettesMania ©2021. All rights reserved.