Blog Planete GateauGâteau Coeur et Ruffles - Blog Planete Gateau

Blog Planete GateauGâteau Coeur et Ruffles - Blog Planete Gateau

Tutoriel vous expliquant comment utiliser la pâte au chocolat mais aussi comment créer des ruffles/volants de couleur doré.

Voir la recette sur le site de l'auteur

Les recettes similaires


Cake pops petits lapins aux spéculoos - Quand Nad cuisine...

Cake pops petits lapins aux spéculoos - Quand Nad cuisine...

Après mes premières barres aux céréales lundi, voilà mes premiers cake pops! Vous le savez si vous me lisez régulièrement, je ne suis pas de celles qui suivent assidûment les modes culinaires. Alors si j’avais déjà croisé à plusieurs reprises les cake pops, je n’avais jamais été tentée d’en réaliser. Mais en recevant un des derniers mini livres Solar, j’ai été séduite par les photos et je me suis dis que ça ferait plaisir à Pauline. Je ne me suis pas trompée, elle a adoré croquer ces petits lapins! Mais les cake pops c’est quoi? A la base, ce sont des miettes de gâteau (au yaourt, 4/4, etc.) ou de biscuits, mélangées à un liant (mascarpone, fromage frais, beurre de cacahuètes, etc.) et façonnées en jolies petites boules que l’on présente sur des bâtons de sucettes et que l’on enrobe de chocolat. De pures bouchées de gourmandise.Il faut quand même avoir du temps devant soi pour les confectionner (enfin je n’ai peut-être pas non plus choisi la recette la plus simple du livre!) mais j’avoue que le grand sourire béat de Pauline devant ces petits lapins fut une belle récompense! Je vous donne ici les quantités telles qu’elles sont données dans le livre mais sachez qu’il m’est resté de la ganache (environ 1/3), des biscuits et du glaçage au chocolat blanc. Par ailleurs il est demandé 18 Mikado au chocolat blanc pour obtenir la paire d’oreilles de chaque lapin en découpant les deux extrémités, or l’une des extrémités d’un Mikado n’est pas arrondie ni recouverte de chocolat blanc… J’ai donc utilisé toute la longueur du Mikado pour y tailler les « oreilles ».N’ayant pas trouvé de feutre alimentaire, j’ai dessiné les visages des lapins à l’aide d’un cure-dent trempé dans du chocolat noir fondu. Je n’avais pas non plus de bâtons de sucettes (j’en ai trouvés par la suite à Casa) j’ai donc pris des piques en plastique transparentes. Pour 18 petits lapins (16 chez moi): Pour les spéculoos (on peut aussi les acheter tout prêts, ça ira plus vite!): 175 g de beurre mou 175 g de sucre roux 1 pincée de sel 2 cc de cannelle en poudre 1 gros oeuf 250 g de farine 1 cc de levure chimique Pour la ganache: 25 g de beurre 25 ml de lait 60 g de chocolat au lait Pour la finition: 100 g de St Môret® 18 Mikado au chocolat blanc 275 g de chocolat blanc  3 cc d’huile neutre 18 bâtons de sucettes 18 petits coeurs en sucre roses Préparer d’abord les spéculoos: mélanger le beurre, le sucre, le sel et la cannelle. Incorporer l’oeuf, puis la farine mélangée à la levure (j’ai tout préparé au kitchenaid muni de la feuille). Former une boule et la placer filmée au réfrigérateur pendant 4h. Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte sur 5 mm d’épaisseur et découper des rectangles d’environ 5 x 4 cm. Les déposer sur deuxplaques à pâtisserie (couverte de papier sulfurisé si elles ne sont pas antiadhésives) et réfrigérer 30 min. Préchauffer le four à 160°. Enfourner les plaques et laisser cuire 15 min (à adapter selon les fours). A la sortie du four, placer les biscuits sur une grille et laisser complètement refroidir. Entre temps, préparer la ganache: Dans une casserole (ou au micro-ondes), faire fondre le beurre dans le lait. Hors du feu, ajouter le chocolat au lait en morceaux et laisser fondre. Mélanger et placer au réfrigérateur pendant 2h. Peser 300 g de spéculoos et les réduire en miettes. Ajouter le St Môret et malaxer avec les doigts pour avoir une pâte homogène (j’ai tout mis dans le thermomix et mixé jusqu’à obtenir une pâte homogène). Façonner 18 petites boules, les aplatir en galettes et les garnir d’un peu de ganache au chocolat au lait.Bien refermer la petite boule et réfrigérer 1h sur du papier sulfurisé. Découper les Mikado de façon à obtenir 36 tronçons de 1,5 cm de long. Faire fondre au bain-marie, dans un bol étroit ou un verre, le chocolat blanc avec l’huile. Ici le bain-marie est important car pendant tout le temps du glaçage des cake pops, le chocolat devra rester fluide de façon à bien enrober. Pour ma part, j’ai utilisé ma chocolatière (j’avoue je ne m’en sers jamais, c’était l’occasion de la sortir!), avec sa fonction de maintien au chaud, mon chocolat est resté nickel. A ce moment précis, il est important de bien préparer tout ce dont on a besoin près de soi: les bâtons de sucettes, les « oreilles », les coeurs en sucre et aussi et surtout, le support dans lequel on va planter les cake pops une fois enrobés de chocolat. J’ai opté pour des petits pots en zinc (Ikéa) dans lesquels j’ai placé une boule de papier alu froissé. Tremper le bout des bâtons de sucettes dans le chocolat blanc puis les piquer dans les boules. Laisser durcir 5 min. Piquer deux tronçons de Mikado sur le dessus des boules de façon à faire les oreilles de lapin puis les plonger dans le chocolat fondu pour bien enrober l’ensemble. Tapoter sur le bord du verre (ou de la chocolatière) pour faire tomber l’excédent de chocolat. Coller un coeur en sucre pour faire le nez des lapins puis piquer les cake pops dans le support. Procéder ainsi de suite pour toutes les boules. Réfrigérer 2h. A l’aide d’un feutre alimentaire (ou avec du chocolat fondu), dessiner les yeux et les moustaches des lapins.

Mi-cuits au chocolat blanc, coeur de fraises ou de daims - Quand Nad cuisine...

Mi-cuits au chocolat blanc, coeur de fraises ou de daims - Quand Nad cuisine...

Je ne vais pas y aller par 4 chemins, ces mi-cuits sont une vraie tuerie! Un vrai bonheur de plonger sa cuillère dans le coeur encore coulant (car pas cuit) et chaud de ces petits gâteaux moelleux. Il ne faut que quelques minutes pour les préparer et encore moins longtemps pour les déguster! Le mieux pour cuire ces moelleux au coeur très fragile, c’est d’utiliser des cercles individuels tapissés de papier sulfurisé. Bien sûr vous pouvez avoir recours comme moi aux moules en silicone mais je ne vous cache pas que le démoulage est plus que périlleux (accompagné bien souvent de jurons que je tairais ici!). J’aurais dû suivre les conseils donnés dans le livre d’où j’ai tiré la recette (« Moelleux et coeurs coulants » de Paul Simon) et au moins ajouter un rond de papier sulfurisé dans le fond de chaque empreinte de mon moule à muffins. Ou encore utiliser des caissettes en papier, ce qui aurait éviter le démoulage. Quoiqu’il en soit, j’ai réussi à sauver les meubles et le résultat était vraiment à la hauteur de mes espérances: divin! J’ai suivi la recette du livre à la lettre à cette exception près que j’ai divisé les quantités énoncées pour 6 personnes par deux et j’ai quand même obtenu 6 petits mi-cuits (de la taille d’un muffin)… mais il en a fallu deux par personnes pour combler notre gourmandise!! Donc à vous de voir! Il est tout à fait possible de ne rien ajouter au coeur des mi-cuits mais là encore, gourmandise oblige, je n’ai pas résister à l’envie d’ajouter du coulis de fraises (préalablement congelé dans un bac à glaçons ou un moule en silicone, ici Mastrad) pour les uns et un Daims (bonbon au caramel enrobé de chocolat) pour les autres. Pour un moule à muffins en silicone (6 empreintes) (mais je le répète, si vous avez des cercles, utilisez-les!): 100 g de chocolat blanc 30 g de beurre (60 g dans la recette d’origine, j’ai réduit) 25 g de crème liquide 3 oeufs 75 g de sucre (que vous pouvez remplacer par de l’édulcorant) 60 g de farine 25 g de poudre d’amande Pour les coeurs: 3 glaçons de coulis de fraise 3 Daims Faire fondre le chocolat (au bain-marie ou au micro-ondes) avec le beurre et la crème. Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine tamisée et la poudre d’amande et bien mélanger. Incorporer le chocolat fondu et bien mélanger de façon à obtenir une pâte bien lisse. Répartir dans les empreintes du moule. Si vous souhaitez préparer vos mi-cuits à l’avance, vous pouvez placer votre moule au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Vous n’insérerez le coeur choisi qu’à ce moment-là. Préchauffer le four à 200°. Déposer les glaçons de coulis sur 3 des moelleux et les enfoncer légèrement. Faire de même avec les Daims. Enfourner et laisser cuire 6 à 7 min. C’est le temps indiqué dans le livre, pour ma part, j’ai laissé 11 min pour les mi-cuits aux Daims et 14 min pour les « coeur de fraise », et comme vous pouvez le constater sur la photo, la cuisson était très bien. Il faut bien surveiller la cuisson et ne pas hésiter à réenfourner si nécessaire. Servir aussitôt.   Mi-cuits au choc blanc1 2009-12-15T09:56:00+01:00

Zébré (ou le joli marbré de la savane) - Quand Nad cuisine...

Zébré (ou le joli marbré de la savane) - Quand Nad cuisine...

  Avant de vous donner la recette de ce délicieux marbré, il faut absolument que je vous présente le dernier livre reçu des éditions Solar. Je ne vais pas vous mentir… il est topissime!! Il s’agit de « La petite épicerie du fait-maison« , un livre très joliment illustré, d’Estérelle Payany qui nous propose de faire nous-même les produits cultes qui ont bercé notre enfance et qui se trouvent aujourd’hui encore sur nos tables (de temps en temps, si si ne niez pas!). Si aucune marque n’est citée, on s’amuse à reconnaître les grands classiques sous des appellations rigolotes comme le tartinella, les bambis au caramel et au chocolat au lait, ou encore Jerry’s le pain de mie (plus connus sous les noms de Nutella, Daims et Harry’s). C’est bien simple, en feuilletant le livre la première fois j’avais envie de tout tester! Depuis j’en ai réalisé 5… Mais je garde dans un coin cette idée de tester toutes les recettes de ce livre… Je commence donc par le fameux marbré chocolat-vanille. Un cake tout moelleux où les marbrures se dessinent joliment, sans technique particulière.   Let’s go en cuisine pour préparer ce cake marbré! Pour un moule à cake de 24 cm (en silicone): 4 oeufs 160 g de sucre en poudre 6 cl de lait + 2 cs 200 g de farine 20 g de miel liquide toutes fleurs (acaccia pour moi Rigoni di Asiago) 2 cc de levure chimique 120 g de beurre fondu 3 cs de cacao en poudre (amer pour moi, mais ce n’est pas précisé) 2 cc d’extrait de vanille   Préchauffer le four à 180°. Peser un grand saladier (ou le bol du robot) vide et noter le poids de celui-ci: vous pourrez alors diviser la pâte le plus justement possible. Séparer le blancs des jaunes d’oeufs et battre les jaunes avec 100 g de sucre jusqu’à blanchiment. Ajouter alors le lait, la farine, le miel, la levure ainsi que le beurre fondu. Bien mélanger. Battre les blancs en neige avec la pincée de sel et ajouter à la fin les 60 g de sucre restants en pluie. Incorporer délicatement à la préparation précédente. Dans un bol, mélanger le cacao avec les 2 cs de lait. Peser le saladier plein de pâte, y soustraire le poids du saladier vide pour obtenir le poids net de pâte à diviser. Séparer la pâte en deux parts égales puis ajouter dans l’une le cacao, dans l’autre l’extrait de vanille. Au fond du moule à cake, légèrement huilé si nécessaire, verser 1/3 de la pâte vanillée puis recouvrir avec 1/3 de la pâte cacaotée.Renouveler deux fois l’opération avec le reste de pâte. Enfourner le gâteau et laisser cuire 50 min (couvrir avec du papier d’alu si le dessus a tendance à brunir trop vite). Vérifier la cuisson en enfonçant la lame d’un couteau au coeur du gâteau: elle doit ressortir sèche.Laisser tiédir le gâteau 15 min dans le four entrouvert puis démouler sur une grille. Laisser refroidir complètement avant de le découper. Comme pour chaque recette du livre, le temps de conservation est indiqué: ici 3 jours emballé dans du papier alu ou dans une boîte hermétique. Chez moi il était toujours parfait au 4ème jour…

Coulants à la pâte de spéculoos, jeu Interblog #7 - Quand Nad cuisine...

Coulants à la pâte de spéculoos, jeu Interblog #7 - Quand Nad cuisine...

    Comme je l’avais annoncé, voici ma participation au jeu Interblogs mise en place par Sorcilili. Difficile de choisir sur le joli blog Touche de Saveurs tant les photos vous donneraient envie de tout tester! Mais comme j’avais peu de temps devant, j’ai choisi un petit dessert facile et vite préparé, mais non moins délicieux! Je pense que je vais devoir en refaire pour mettre au point le temps de cuisson qui correspond à mon four (la bonne excuse!), car ici il manquait d’une ou 2 minutes de cuisson. Mais on s’est tout de même régalé et on en redemande! Merci Isma pour cette recette gourmande! Pour 4 coulants: 100 g de chocolat blanc à la fraise (de Lidl, un petit délice) 40g de beurre 2 oeufs 20g de farine 25g de sucre Pour le coeur: 45g de chocolat blanc à la fraise 50g de pâte à spéculoos 15g de crème liquide    Beurrer des ramequins (deux en céramique et deux cocottes renversantes de Mastrad, top pour le démoulage!) et réserver au frigo. Faire fondre les 100g de chocolat blanc à la fraise au bain-marie (ou au micro-onde) à feu très doux et ajouter les dés de beurre. Fouetter les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse et s’éclaircisse (3-4 min). Ajouter le chocolat fondu  blanc, bien remuer. Incorporer la farine.  (J’ai tout préparé au thermomix). Préparer le coeur : faire fondre le chocolat au bain-marie (micro-ondes pour moi), ajouter la pâte de spéculoos et la crème liquide. Sortir les ramequins du frigo. Verser un peu de pâte, garnir d’une cuillerée généreuse du coeur spéculoos, recouvrir de pâte. Entreposer au frigo au moins 1h, étape essentielle à l’obtention d’un coeur coulant ! Préchauffer le four à 180°C puis enfourner 10-12 min. Les bords devront être cuits et le milieu encore tremblotant.  Laisser refroidir 10-15 min avant de déguster. N’hésitez pas à revoir mes premières participations à ce jeu: Gratin de pommes de terre au saumon fumé, le défi inter-blogs!!  La brioche de Luthine – Jeu Inter-blog #2  Cookies au beurre de cacahuètes et carambars, jeu Interblogs #6   Coulants à la pâte à spéculoos1 2010-07-25T07:00:00+02:00

Cookies caramel et chocolat - Quand Nad cuisine...

Cookies caramel et chocolat - Quand Nad cuisine...

  Une idée pour le goûter ce mercredi? j’en ai une et une bonne! De bons gros cookies caramel et chocolat au coeur moelleux et aux pépites bien gourmandes. La prochaine fois, je pense que je mettrai plus de caramel liquide (d’ailleurs il faut que je vous donne ma recette!), en réduisant la quantité de sucre en poudre. Let’s go en cuisine pour préparer ces cookies caramel et chocolat! Pour 14 gros cookies: 120 g de beurre mou 100 g de sucre 1 oeuf 1 cs de caramel liquide 160 g de farine 1 cc de levure chimique 100 g de pépites de chocolat au lait Dans le bol d’un robot (ou à la main dans un saladier), travailler le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajouter alors l’oeuf puis le caramel. Ajouter la farine et la levure. Bien mélanger puis incorporer les pépites de chocolat. Placer au frais au moins 30 min (pressée par le temps, j’ai zappé cette étape, je n’ai donc pas façonné mes cookies à la main mais à la cuillère). Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Prélever des cuillerées de pâte et les déposer en tas sur une plaque en silicone (ou tapissée de papier cuisson) en les espaçant, la pâte va s’étaler à la cuisson. Enfourner et laisser cuire 12 min (14 min dans la recette initiale, à adapter selon les fours). Laisser tiédir avant de décoller de la plaque et laisser complètement refroidir sur une grille.   D’après une recette de Miam…Maman cuisine.

Sablés pattes de chat - Quand Nad cuisine...

Sablés pattes de chat - Quand Nad cuisine...

  Pendant cette période de l’Avent, il est coutume en Alsace de préparer des petits biscuits à partager avec la famille et les amis. Je ne suis pas originaire de cette région et pourtant je me prête à ce jeu gourmand depuis quelques années. D’ailleurs, retrouvez à la fin de ce billet un petit récapitulatif de ces petites douceurs qui parfument si agréablement la maison et réchauffent le coeur de tous les gourmands. Je ne sais pas si ces sablés joliment appelés « pattes (ou griffes) de chat » font partie des bredele traditionnellemnt préparés mais ici on les a adorés! Pauline a bien sûr mis la main à la pâte puisqu’elle les a façonné toute seule comme une « gouande », comme elle dit si bien! La texture est bien friable, d’ailleurs j’en ai gardé quelques-uns sans chocolat pour en faire profiter à mon petit loup de 13 mois qui les croque sans problème. Merci à Sophie d’avoir relayé la recette donnée par Christelle.     Pour une cinquantaine de biscuits: 120 g de beurre demi-sel à température ambiante 100 g de sucre glace 1 sachet de sucre vanillé 10 cl d’huile 1 oeuf 350 g de farine 1 cc de levure chimique 50 g de poudre d’amandes 200 g de chocolat noir Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante pour moi). Dans le bol du kitchenaid muni de la feuille (ou dans un saladier), fouetter le beurre mou avec les sucres jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Sans cesser de mélanger, incorporer l’huile et l’oeuf. Ajouter ensuite la farine, la levure et la poudre d’amandes. La pâte est assez molle mais se travaille très bien. Avec une petite cuillère, prélever des petites portions de pâte et les façonner en petites boules. Les déposer sur deux plaques à pâtisserie (couvertes de papier cuisson si nécessaire ou d’un tapis en silicone). Les aplatir légèrement avec une fourchette de façon à laisser une belle empreinte.   Enfourner et laisser cuire 12 min (si vous utilisez deux plaques et que vous les cuisez en même temps, pensez à les intervertir à mi-cuisson). A la sortie du four, placer les sablés sur une grille pour les laisser refroidir. Faire fondre le chocolat concassé au micro-ondes (ou au bain-marie). Y tremper les biscuits (pas complètement) et les déposer ensuite sur une plaque couverte de papier cuisson et laisser sécher au frais. Conserver ensuite au frais dans une boîte hermétique.       Sablés pattes de chat     Quelques petits biscuits à préparer pour vous régaler ou pour offrir: Biscuits craquants aux épices Biscuits de Noël Biscuits au miel et à la cannelle Bredele aux noix Brunsli de Bâle (biscuits) Etoiles en chocolat Galettes au miel et aux noix Sablés à l’anis Sablés à la confiture Sablés au pavot et au chocolat Sablés aux amandes à la confiture et au Nutella Sablés viennois Sablés viennois au cacao de Pierre Hermé Schwowebredele (petit gâteaux de Noël alsaciens) Spritz en couronnes à l’extrait de vanille et encore plus de gourmandises dans mon index des petites douceurs 2013-12-11T06:13:00+01:00

Gâteau au yaourt à la noix de coco

Gâteau au yaourt à la noix de coco

Le gâteau au yaourt est un grand classique que l’on prépare souvent avec les enfants puisqu’il n’y a pas besoin de balance et que c’est si bon pour le goûter ! Pour celui-ci, j’ai ajouté de la noix de coco dans la pâte mais on pourrait aussi le servir avec une sauce au chocolat ou … Read More

Tarte aux mendiants - Les petits plats de Béa

Tarte aux mendiants - Les petits plats de Béa

1 pâte sablée du commerce ou maison 200 g de chocolat 20 g de beurre 20 cl de crème liquide 100 g de sucre 60 g de fruits secs : amandes, pignons, noix, noisettes 1 cuillère à soupe de graines de sésame 3 écorces d'orange confites Préchauffer le four...

Flan au chocolat sans pâte, de F à N, je suis FAN!

Flan au chocolat sans pâte, de F à N, je suis FAN!

Alors, les gourmandisent quoi? Aujourd'hui, je me suis bien miamusée, mais c'était pour sauver un litre de lait qui arrivait à la date de pé...

PETITS MOELLEUX AUX FRAMBOISES, COEUR COULANT DE CHOCOLAT BLANC

PETITS MOELLEUX AUX FRAMBOISES, COEUR COULANT DE CHOCOLAT BLANC

On reste ce soir dans la légèreté avec des petits moelleux fruités et sans beurre. Ce n'est pas la saison des framboises, bien sûr, mais il ...

Tarte Double Chocolat, Streusel Noisette

Tarte Double Chocolat, Streusel Noisette

Bonjour !! Une recette coup de coeur, ça faisait longtemps ! Il faut dire que le blog d’Olivia est un havre de tentations… Mais cette tarte, je ne sais pas pourquoi, elle m’a fait…

Moelleux au chocolat coeur coulant

Moelleux au chocolat coeur coulant

Une envie de gourmandise ? On vous recommande ce coulant au chocolat accompagné d?une boule de glace à la vanille maison c?est un délice.

Cheese cake chocolat - noisettes

Cheese cake chocolat - noisettes

La recette n’est pas difficile mais il faut être méticuleux pour que le résultat soit joli. Je n’ai apporté que quelques modifications à la recette d’origine : j’ai passé la pâte au four pour faire fondre le beurre et j’ai fait dorer les noisettes pour leur donner plus de saveur et de croustillant. J’ai remplacé … Read More

Muffins allégé au coeur chocolat fondant (sans beurre)

Muffins allégé au coeur chocolat fondant (sans beurre)

<P>On ne peut pas dire que les gâteaux avec un coeur fondant soient les plus diététiques mais il est possible d?en profiter d?une manière allégée, voilà comment faire des muffins au coeur fondant allégés.</p>

Princess cupcake fraise/vanille (sans gluten) - My healthy sweetness

Princess cupcake fraise/vanille (sans gluten) - My healthy sweetness

Avec cette recette les cupcakes sont moelleux,pas du  tout sec ni bourratif. La glaçage est fait avec du philadelphia mais n’importe quel fromage a tartiner fera l’affaire. Je sucre peu la pâte a cupcake car le glaçage est déjà très sucré. La pâte à cupcake est sans lait ,ni gluten. Ingredients pour 18 cupcakes environ: Cupcake vanille/coeur fraise 80gr  de farine de riz 50gr de poudre d’amande 50 gr de fécule au choix 1 cuil à s. de bicarbonate de soude 2 oeufs 100gr de sucre complet 1 yaourt (ou de soja) 100gr d’huile neutre au goût 1/2 cuil à c. de sel 1 cuil à s. de spyllium (falcutatif) 1 cuil à c de jus de citron 1 cuil à s. de vanille liquide Confiture de fraise  Caissette  en papier   Dans un bol mélanger …

Moelleux au chocolat coeur coulant praliné

Moelleux au chocolat coeur coulant praliné

J'ai des amateurs de chocolats tout proche de chez moi, alors pour leur faire plaisir, pour finir un repas entre amis, j'ai fait des p'tits fondants au chocolats, avec un cœur de praliné. C'était vraiment délicieux, mais ces moules là ne sont pas franchement adaptés à des gâteaux au cœur coulants. J

Tarte Choco Crousty

Tarte Choco Crousty

Bonjour! Une petite tarte au chocolat, ça faisait longtemps. :) Pour celle-ci, je voulais (comme toujours) du simple : une ganache et une pâte sucrée, mais en ajoutant un croustillant. Pour la gana…

Linzer torte

Linzer torte

L'Autriche est connue pour deux desserts emblématiques, le premier qui a fait pérenne la réputation de l'hotel SACHER, la Sachertorte ( gateau au chocolat et abricot glacé ) et le second, la Linzertorte. La linzertorte a voyagé pour "coloniser" l'Alsace. Ce dessert fait aujourd'hui partie des recettes traditionnelles alsaciennes. Il s'agit d'une délicieuse tarte sablée garnie de confiture de framboises. La recette autrichienne originale, qui date du XVIIème siècle se faisait avec de la confiture de groseilles.Il faut utiliser de la confiture de framboises dans cette recette et surtout pas de gelée. On doit bien sentir les pépins à la dégustation. La poudre d'amandes qui entre dans la composition de la pâte peut tout aussi bien être remplacée par de la poudre de noisettes. Ma recette, que j'apprécie, compte aussi sur l'intervention de cacao noir en poudre. Cet ingrédient est facultatif mais.... moi j'aime bien.

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Tarte amandine poire chocolat - Balico & co.

Tarte amandine poire chocolat - Balico & co.

Cette délicieuse tarte était celle que préparait l’une de mes proches et j’ai pu récupérer sa recette. Elle est simple et très facile mais surtout tellement gourmande. Avant, j’avais l’habitude de la cuisiner avec une pâte industrielle mais maintenant, je fais toujours mes pâtes et on ne perd que 10 minutes supplémentaires. Ingrédients : • […]

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2022. All rights reserved.