Pizza à l'érable

Pizza à l'érable

Un re-re-re-re-remake... mais c'est si bon! Pâte à pizza abaissée très mince crème de soya flocons d'érable Ça cuit à four très ...

Voir la recette sur le site de l'auteur

Les recettes similaires


Pizza à l'érable "améliorée"

Pizza à l'érable "améliorée"

Pâte à pizza abaissée très mince crème de soya flocons d'érable Ça cuit à four très chaud 10-15 minutes. Ça, c'est c...

Bouchées feuilletées moutarde et thon - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Bouchées feuilletées moutarde et thon - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Bouchées feuilletées moutarde et thon Aujourd’hui c’est une petite recette express au thon  que je vous propose! une idée sympa de petites bouchées salées pour vos entrées ou apéritif,vous pouvez également la faire en version maxi,c’est tout aussi bon! j’ai utilisé des minis moules à tartelettes mais vous pouvez aussi les réaliser dans n’importe quel type de moule. je tenais aussi à remercier toutes mes amies qui m’ont taguée,vous avez été plus d’une vingtaine à m’envoyer un tag, je suis sincèrement désolée de ne pas y avoir répondu,je manque vraimentde temps,j’espère que vous comprendrez…bisesssss à vous toutes! ingrédients: 2 pâtes feuilletées 3 œufs 20 cl de crème liquide entière une boite de thon 1 càc d’épices  spéciales pizzas 1 grosse cuillère à soupe de moutarde un peu de gruyère rapé sel, poivre   sortir la pâte feuilletée du réfrigérateur (elle doit être bien froide ) puis découpez des carrés à l’aide des petits moules en forme de tartelettes que vous aurez mit à l’envers appuyer très fort sur la pate,la pate feuilletée prendra tout de suite forme dans le moule battre les œuf puis ajoutez la crème, la moutarde,les épices,le sel et le poivre ajouter le thon émietté versez ce mélange dans les bouchées et cuire à 180° jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées    

Pizza blanche aux 3 fromages - Quand Nad cuisine...

Pizza blanche aux 3 fromages - Quand Nad cuisine...

Une pizza, ça faisait longtemps sur ce blog! L’idée pour moi était surtout de terminer les fromages qui restaient au frigo ainsi que le pot de crème entamé. Et plutôt qu’une quiche, j’ai choisi la pizza, avec une pâte ultra moelleuse dont je vous avais déjà donné la recette il y a quelques années. Les photos ne sont pas vraiment à la hauteur car prises en soirée mais le résultat était excellent. Bien sûr, vous pouvez varier les fromages en fonction de ce que vous avez sous la main. Pour la pâte (pour 2 pizzas): 250 g d’eau gazeuse 4 cs d’huile d’olive 1 cc 1/2 de sel 1/2 cc de sucre 500 g de farine (Farin’up) 1 sachet de levure chimique 2 cc de levure sèche de boulanger Pour la garniture (pour 1 pizza): ≈ 50 g de crème fraîche épaisse 100 g de comté râpé 50 g de fourme d’ambert 80 g de morbier origan Préparer la pâte en mélangeant tous les ingrédients en machine à pain ou comme moi au robot: placer dans le bol la farine avec le sucre, le sel et la levure chimique. Mélanger puis ajouter au centre l’huile d’olive, l’eau et la levure de boulanger. Pétrir 10 bonnes minutes puis couvrir d’un torchon et laisser lever au chaud pendant 1h (pas de souci en cette saison où la température de ma cuisine est de 28°!). Avec cette quantité de pâte vous pouvez réaliser 2 pizzas mais personnellement j’en place la moitié au congélateur dans un film alimentaire. Préchauffer le four à 240° (chaleur tournante pour moi). Dégazer la pâte sur le plan de travail fariné et l’étaler de façon à couvrir une plaque (pour moi environ 30*40). Tartiner la pâte de crème fraîche puis répartir le comté râpé dessus. Ajouter les deux autres fromages en morceaux et saupoudrer d’origan. Enfourner et baisser la température du four à 210° (toujours chaleur tournante). Laisser cuire 10 min.

Gratin de pâte à la crème de bleu! - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Gratin de pâte à la crème de bleu! - Le Sucré Salé d'Oum Souhaib

Gratin de pâte à la crème de bleu! Un gratin de pâte tout simple mais garni de crème de bleu voilà la recette originale que je vous propose aujourd’hui. C’est un plat rapide et super bon et surtout économique qui permet de recycler un reste de pâte au beurre par exemple !! Je ne sais pas si vous connaissez la crème de bleu c’est un fromage à tartiner au bleu c’est délicieux et pour accompagner les steaks, les pâtes ou le riz c’est top !! J’ai tout simplement ajouter quelques cuillères à soupe de crème de bleu dans une béchamel puis mélanger celle-ci avec les pâtes et hop au four!  Vous trouverez d’autres idées de recette à base de fromage bleu d’Auvergne sur le blog ou la fameuse pizza au bleu qui est trop bonne et facile à réaliser ! ingrédients: 250  grs de pates de votre choix ou plus selon vos besoins 2 càs de farine 2 càs de beurre 1/2 litre de lait environ sel,poivre noix de muscade 3 càs de crème de bleu 2 càs de chapelure recette de pâte au bleu commencer par faire cuire vos pates dans l’eau salée entre temps préparez la béchamel faites fondre le beurre dès qu’il mousse,ajoutez la farine puis remuez avec 1 fouet versez le lait progressivement laissez épaissir puis retirez du feu ajoutez sel ,poivre,muscade,et crème de bleu bien mélangez te tout au fouet après avoir bien égouttez les pates mettez-les dans un plat à gratin et saupoudrez de chapelure gratiner 20 minutes à 180° présenter ce gratin de pâte avec une brochette ou steak grillé. BON APPÉTIT !!

Gâteau Reine des Neiges (molly cake fourré à la chantilly au mascarpone et aux fraises) - Quand Nad cuisine...

Gâteau Reine des Neiges (molly cake fourré à la chantilly au mascarpone et aux fraises) - Quand Nad cuisine...

  La semaine dernière, Pauline a enfin eu droit à son gâteau d’anniversaire (car pour rappel, le jour J, on était 3 au fond du lit!). Comme bon nombre de petites filles de son âge, elle est fan de la Reine des Neiges. Alors forcément, quand je lui ai demandé quel gâteau elle voulait pour ses 6 ans, sa réponse était toute trouvée! Je ne suis pas une grande pâtissière mais je me suis dit que j’allais me lancer dans un décor en pâte à sucre pour faire plaisir à ma puce. Bon rien d’exceptionnel, le gâteau est resté somme toute assez simple niveau déco (quand je vois ce que certaines sont capables de faire en cake design!) mais le résultat était conforme à mes attentes, et aux siennes! Cela dit, je ne voulais pas seulement un « beau » gâteau, je voulais aussi qu’il soit bon, tout en étant compatible avec un décor en pâte à sucre! J’ai donc fait quelques recherches sur le net et j’ai pioché la recette de gâteau chez Christelle et la garniture chez Marcia Tack. Pour le décor, je me suis inspirée de ce que j’avais vu à droite à gauche. Pauline ne voulant pas de gâteau au chocolat comme base, je pensais me tourner vers le gâteau au yaourt quand j’ai découvert le molly cake. Et comme Christelle (si vous ne connaissez pas encore son blog « Il était une fois la pâtisserie« , je vous invite à le découvrir) le définissait comme le gâteau idéal pour les layer cakes et le cake design, je me suis lancée. Le secret de ce gâteau moelleux et aéré, ce n’est non pas le beurre (il n’y en a pas!) mais l’ajout de crème fouettée dans la pâte. Et en le démoulant à l’envers, on a un dessus de gâteau tout plat, prêt à être décoré. Et le must, à la découpe, il ne s’effrite pas du tout et se tient parfaitement. Bref, que du positif! Pour continuer dans le léger (!!), j’ai opté pour une crème fouettée au mascarpone agrémentée de quelques fraises comme garniture, et pour une ganache au chocolat blanc pour napper le gâteau et faire tenir ma pâte à sucre. J’avais peur que ce ne soit trop sucré mais en fait non, c’était bien équilibré, sucré juste comme il fallait! Allez place à la recette! Pour 12 à 15 personnes (selon la taille des parts):Pour la ganache au chocolat blanc: 120 g de chocolat blanc 160 g de crème liquide entière Pour le molly cake: 175 g de sucre 4 oeufs 330 g de farine 1 sachet de levure chimique + 1 cc 1 pincée de sel 2 cc de vanille en poudre (ou de cannelle, 4 épices, etc. selon les goûts) 33 cl de crème liquide entière (au moins 30% de matière grasse) Pour la garniture: 20 cl de crème liquide entière (au moins 30% mat. gr.) 125 g de mascarpone 1 cs de sucre glace 2 cs de confiture de fraise + 4 cs pour imbiber le gâteau 150 g de fraises (ici des gariguettes) Pour le décor: 250 g de pâte à sucre blanche 250 g de pâte à sucre bleu ciel 1 figurine Elsa   Commencer par la ganache au chocolat blanc: Placer le chocolat en morceaux dans un récipient adapté au micro-ondes avec 60 g de crème. Faire fondre au micro-ondes à puissance moyenne (1 min à 300 W). Mélanger puis remettre de nouveau quelques secondes si nécessaire. Ajouter le reste de crème puis mélanger. Réserver au réfrigérateur plusieurs heures (au moins 3h). Pour le molly cake: Préchauffer le four à 160° (cuisson traditionnelle, sans ventilation). Dans le bol du robot muni du fouet (ou dans un saladier avec un batteur électrique), fouetter le sucre avec les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure, le sel et la vanille (ou les épices). Ajouter dans le bol du robot, et fouetter quelques secondes, juste le temps d’incorporer la farine sans faire retomber la pâte. Le mélange doit être bien lisse. Monter la crème liquide en chantilly: la crème doit être bien froide (la placer au congélateur 10-15 min avant) ainsi que le bol et les fouets (comme j’utilise mon speedy chef , je le place également dans le congélateur). Quand la crème est bien fouettée, l’incorporer délicatement dans la pâte avec une spatule. Beurrer un cercle à pâtisserie de 24 cm de diamètre à bords hauts (le mien fait 8,5 cm de haut). Le placer sur une plaque recouverte de papier cuisson (ou d’une feuille silicone). Alors pour ma part, je n’ai pas beurré mais tapissé mon moule de papier cuisson sur tout le pourtour… J’aurais du penser à faire la même chose pour le fond, un peu de pâte s’est échappé en début de cuisson… Verser la pâte dans le moule et enfourner. Laisser cuire 1h15.A la sortie du four, le gâteau est bien gonflé. Laisser tiédir avant de retourner sur une assiette. Attendre que le gâteau soit bien froid pour retirer le cercle. De cette façon, c’est la base bien plate qui se retrouve sur le dessus. Préparer la garniture: dans le bol du robot muni du fouet, monter la crème en chantilly. Ajouter le mascarpone (préalablement assoupli avec une spatule), toujours en fouettant puis le sucre. Ajouter les 2 cs de confiture et mélanger rapidement avec une spatule. Réserver au frais. Laver et équeuter les fraises. Les sécher dans un papier absorbant puis les couper en petits morceaux.   Couper le gâteau refroidi en deux dans le sens de l’épaisseur (pour cela, j’ai utilisé une lyre à génoise, hyper pratique car elle permet une découpe nette et régulière).Délayer les 4 cs de confiture de fraises dans un peu d’eau chaude et en badigeonner les deux disques de gâteau. Déposer un premier disque sur le plat de service, recouvrir avec la crème montée au mascarpone puis répartir les dés de fraises. Couvrir avec le second disque (face badigeonnée de confiture contre la garniture). Placer le gâteau au frais. Sortir la ganache au chocolat blanc et la fouetter comme une crème chantilly (au robot ou au speedy chef). Recouvrir la totalité du gâteau avec une fine couche de ganache montée en lissant bien à la spatule (il m’est resté un peu de ganache, ce qui n’est pas grave en soi, il me restait aussi des fraises…!). Replacer le gâteau au réfrigérateur. Pour le décor: saupoudrer le plan de travail d’un peu de sucre glace et étaler la pâte à sucre bleue en une longue bande qui servira à entourer la gâteau. La largeur doit donc être égale à la hauteur du gâteau. Placer cette bande tout autour du gâteau en lissant bien pour la faire adhérer et découper si nécessaire le surplus.Étaler la pâte à sucre blanche en un grand disque au diamètre plus grand que celui du gâteau (d’au moins 6-7 cm). Découper les contours en faisant des vagues (pour simuler la neige qui retombe sur les côtés) puis déposer ce disque sur le gâteau. Bien lisser. Dans les chutes des deux pâtes, découper des flocons de neige de tailles différentes (j’avais acheté 3 emporte-pièces flocon avec poussoir, pratique pour éjecter la pâte) et les coller sur le gâteau avec un peu d’eau. Pour éviter que la pâte à sucre ne colle aux emporte-pièces, les passer dans le sucre glace avant. Découper également les lettres du prénom et les coller sur le dessus. Replacer le gâteau ainsi décoré au réfrigérateur (j’avais lu que la pâte à sucre n’aimait pas l’humidité, mais avec la crème à l’intérieur et la ganache, j’ai préféré laisser mon gâteau au frais toute la nuit et franchement, aucun souci). Et là, vous êtes enfin « Libérée, délivrée…!! » il est minuit, l’heure d’aller se coucher!! Au moment de servir, placer la figurine Elsa et la bougie sur le gâteau. Pendant ce temps, laisser le temps à la princesse du jour d’enfiler sa belle robe de Reine des Neiges et regarder le sourire se dessiner sur ses lèvres à la vue de son gâteau…

Christmas cake

Christmas cake

La période de Noël et son cortège de festivités est sans nul doute celle ou les cuisines – dignes de ce nom – entrent en ébullition. Toutes les cultures qui sont concernées par cette célébration religieuse – n'en déplaise aux mauvais coucheurs à la laïcité mal placée – offrent à cette même époque tout un arpège de plats sucrés et salés qui résonnent dans tous les coeurs, les esprits..... et les ventres. La perfide Albion n'est pas en reste et depuis plusieurs siècles propose quelques pépites pour célébrer dignement la Nativité. Toute le monde ou presque connait, au moins de réputation, le "Christmas pudding" qui fait faire la moue aux béotiens mais qui se révèle être un dessert d'une subtile alchimie. Qui n'a pas un jour, au collège ou au lycée, transpiré sur la traduction de la "recette traditionnelle" de ce dessert et frémi à la lecture de la quantité voire la nature des ingrédients. Accumulation limite indécente de fruits secs, la "pâte" ( batter, in English !) n'est là que pour "soutenir" la garniture. Très fortement parfumé et concentrant une quantité d'alcool effrayante, le Christmas pudding traditionnel ne peut se préparer sans recourir à un ingrédient incontournable que l'on se doit d'utiliser si l'on veut respecter la tradition. La graisse utilisée et appelée "suet" en Anglais, est une graisse d'une absolue pureté et totalement neutre en gout issue du règne animal. Présentée en petits granulés d'un blanc immaculé, le suet n'est rien d'autre que de la graisse de boeuf. Cette graisse est extraite de la couche graisseuse qui entoure les reins des bovins. Si la description peut paraitre dégoutante, il n'en reste pas moins que cette graisse est de loin la meilleure.Aujourd'hui, le suet est quasi introuvable en France et on peut à défaut se rabattre sur le saindoux de porc mais ce dernier reste tout de même un peu trop prononcé dans sa saveur. Pas grave, vu le reste des ingrédients, cette saveur disparait. Le Christmas pudding, comme son cousin le Christmas cake que je vais évoquer aujourd'hui, a une autre particularité : il se prépare TRES longtemps à l'avance ; des semaines, voire des mois et d'aucuns prétendent que certaines bonnes cuisinières du Royaume-Uni le préparaient même d'une année sur l'autre. Les sucres ( fruits et sucre ) alliés aux alcools en assuraient une excellente conservation. Si lon rajoute à cela une longue cuisson ( vapeur pour le pudding et au four pour le cake ), le gâteau ne pouvait que se conserver sans risque. Traditionnellement emballé dans du "brown" ou "parchment paper", le Christmas pudding reposait sagement dans les "pantries" ( garde-manger ) des gentils intérieurs outre-Manche. La différence entre le Christmas pudding et le Christmas cake vient d'abord de la cuisson et de l'état d'humidité. Le premier est cuit à la vapeur longuement avant de se dessécher dans sa période de repos pour finalement être imbibé d'un alcool chaud et flambé au moment de servir. Le Christmas cake quant à lui est cuit au four mais sera très régulièrement abreuvé de liquide ( ne nous voilons pas la face, de l'alcool ! ) durant tout son repos, soit un minimum de trois semaines. Le jour de la dégustation il sera donc bien moelleux et se dégustera ainsi, nature. Le pudding quant à lui est servi avec une généreuse quantité de "custard" bouillant. Le custard est un ancêtre de notre "crème anglaise" mais est un fait à mi-chemin entre la crème anglaise et sa grande soeur la pâtissière.Le Christmas cake, si l'on respecte la tradition est également recouvert d'une couche de pâte d'amande avant de disparaitre sous une couche immaculée de fondant ou de pâte à sucre. Aujourd'hui donc, je souhaitais vous livrer ma recette ( résultat de plusieurs tentatives ). Ne soyez pas surpris de la quantité de fruits mais le succès du gâteau repose sur cette abondance.

Tartelettes à la crème au Nutella - sucreetepices.over-blog.com

Tartelettes à la crème au Nutella - sucreetepices.over-blog.com

C'est une recette pour les amateurs de la fameuse pâte à tartiner. Oui, c'est vrai, ce n'est pas la recette la plus légère, mais quand on aime on ne compte pas :). En plus, c'est très bon pour le moral ! Ingrédients (pour 6 tartelettes) : Pâte sablée*...

TARTE AUX POIRES ET AUX AMANDES (thermomix)  - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

TARTE AUX POIRES ET AUX AMANDES (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Ingrédients : 1 pâte feuilletée 160 g de sucre 160 g d'amandes en poudre pour le sirop : 300 g d'eau 140 g de sucre 1 c à s de sucre vanillé 20 g de jus de Yuzu 4 poires pour la crème aux amandes : 130 g de beurre 20 g de fécule de maïs 170 g de crème...

Les gaufrettes bressanes

Les gaufrettes bressanes

Ah.... les gaufrettes. Il y a bien longtemps maintenant, en Bresse louhannaise, les repas des grandes occasions ou des fêtes carillonnées avaient coutume de se terminer par l'incontournable gaufrette.Repu et comblé par les agapes, le convive se devait d'honorer son hôtesse en dégustant les gaufrettes. Elles étaient assez souvent accompagnées de la fameuse "crème jaune", hybride de crème pâtissière et de de crème anglaise, riche en oeufs et surtout en sucre. Les oeufs venaient de poules qui se gavaient de maïs et donnaient à la crème son incomparable couleur jaune d'or.La gaufrette est connue aux quatre coins du pays et est également fortement ancrée dans le Nord de la France ainsi que dans les pays du Bénélux. La gaufrette picarde est assez proche de la bressane à la différence qu'elle est présentée à plat, quand la bressane est roulée.La gaufrette, et par extension la gaufre, est un biscuit plus que millénaire. Avant l'an Mil, on recense dans les grandes villes d'Europe des vendeurs d'oublies. Les oublies étaient des gâteaux faits de farine et d'eau, cuits dans un fer plat, généralement à empreinte.On retouve ce procédé dans la confection des hosties de l'Eucharistie catholique. Les oublies étaient une petite gourmandise vendue pour quelques piécettes par les vendeurs à la criée.Les oublies seront ainsi proposées par les crieurs jusqu'à la fin de la Renaissance française.La gaufrette que j'affectionne était quant à elle cuite dans un fer carré, et plus rarement rond, sur un trépied spécial posé au dessus des braises de la cheminée. A l'arrivée des cuisinières à bois, les fondeurs créèrent alors un support en fonte de forme ronde qui avait la particularité de s'adapter parfaitement aux cercles des cuisinières.On roulait les gaufrettes sur la main courante de la cuisinière.La fée électricité ayant détrôné la flamme, on vit alors fleurir de nombreux modèles de gaufriers électriques. Aujourd'hui, la plupart des grandes marques sérieuses proposent des jeux de plaques à gaufrettes. On les reconnait aisément à leur quadrillage très fin, parfois orné d'un motif. Elles sont soit en aluminium, soit - progrès oblige - en métal revêtu de teflon.La cuisson électrique ne m'apporte pas la satisfaction attendue ; en effet, l'électricité ne permet pas de saisir la pâte comme la flamme et la gaufrette a donc le temps de se développer un peu trop ce qui fait qu'elle est un peu plus épaisse que souhaitée. Néanmoins, si l'épaisseur diffère, l'odeur et la saveur sont bien là.La gaufrette est on ne peut plus simple à préparer. On se contente de peser les oeufs cassés et d'y ajouter leur poids en sucre et leur poids en farine !

CREME DESSERT AU PRALIN (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

CREME DESSERT AU PRALIN (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Ingrédients : 500 g de lait demi écrémé 80 g de sucre 15 g de fécule de maïs 2 gros œufs 50 g de crème fraîche liquide à 30 % de m.g. 50 g de pâte de pralin Préparation: Verser le lait, le sucre, la fécule de maïs et les œufs dans le bol puis chauffer...

CREME HALVA PISTACHE (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

CREME HALVA PISTACHE (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Ingrédients : 500 g de lait demi écrémé 40 g de sucre 15 g de fécule de maïs 2 gros œufs 100 g de crème fraîche liquide à 30 % de m.g. 100 g de pâte aromatisée à la pistache Préparation: mettre dans le bol, tous les ingrédients sauf la crème puis chauffer...

Pizza méditerranéenne - sucreetepices.over-blog.com

Pizza méditerranéenne - sucreetepices.over-blog.com

A la maison on est des grands amateurs de pizza et j’en fais régulièrement. Si la garniture varie selon les envies et le contenu du frigo, la pâte je la fais toujours la même. Je suis très satisfaite de cette recette : on obtient une pâte bien élastique...

TARTE CERISE PISTACHE (Thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

TARTE CERISE PISTACHE (Thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Ingrédients : 1 pâte feuilletée maison 500 g de cerises 3 c à s de sucre Crème de pistache 80 g de poudre de pistache 60 g de sucre 1 œuf 80 g de crème liquide 2 c à s de pâte de pistache 1 c à s de sucre glace Préparation: Laver et dénoyauter les cerises...

Tarte au sucre recette du nord - Les petits plats de Béa

Tarte au sucre recette du nord - Les petits plats de Béa

Voici la tarte au sucre emblématique de la cuisine du nord, une pâte levée à la levure fraîche garnie de sucre crème ?uf et beurre. Certes une tarte pas très légère mais c'est tellement bon. On y retrouve également discrètement le gout de la levure fraîche,...

Muffins ricotta citron - sucreetepices.over-blog.com

Muffins ricotta citron - sucreetepices.over-blog.com

J'aime beaucoup utiliser la ricotta dans mes pâtisseries. Que ça soit dans la pâte ou dans la crème, je trouve qu'elle apporte un goût à part, unique. Je n'ai jamais été déçue. Je vous ai déjà proposé dans le même registre des scones au citron et à la...

TARTE POIRE CHOCOLAT (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

TARTE POIRE CHOCOLAT (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Ingrédients : 1 pâte feuilletée 200 g de chocolat noir détaillé en morceaux 150 g de crème liquide 450 g de poires 3 oeufs 60 g de sucre en poudre 150 g de lait 1 c à c bombée de sucre vanillé maison Préparation: préchauffer le four à 180°C foncer un...

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

On les ajoute aux smoothies, aux yaourts et aux céréales chaudes. Ils sont présentés comme un super aliment et sont devenus si populaires qu’on peut les acheter à peu près partout, y compris dans les chaînes d’épicerie et les grandes surfaces. À quel point ce super-aliment est-il super ? Dans cet  article nous éclaircissons   les multiples  bienfaits de cette petite graine croquante pour la santé. Que sont les graines de chia et où sont-elles cultivées ? Même si ce n’est que récemment que les graines de chia sont devenues un élément populaire de l’alimentation courante, elles existent depuis très longtemps. Ce sont les graines d’une plante appelée Salvia hispanica, qui est cultivée en Amérique centrale. En regardant son histoire, nous avons appris que la cuisine maya et aztèque utilisait régulièrement des graines de chia. Aujourd’hui, elles sont cultivées un peu partout dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend les graines de chia si puissantes ? Pour une quantité relativement faible de calories, vous obtenez une tonne de nutriments. Bien que le concept de super-aliment soit un peu controversé car l’ajout d’un seul aliment dans votre régime alimentaire ne va pas changer votre vie entière,  l’ajout des graines de chia apporte une valeur nutritive que peu d’autres aliments peuvent égaler. Même les données nutritionnelles les plus élémentaires nous ont impressionnés. Selon l’étiquette, une portion de deux cuillères à soupe ajouterait 4 grammes de protéines, 11 grammes de fibres et 9 grammes de graisses à votre smoothie ou à votre gruau. Pour mettre ces chiffres en perspective, une pomme moyenne contient un peu moins de cinq grammes de fibres et un œuf six grammes de protéines. En outre, une portion vous apportera 18 % de l’apport recommandé en calcium ainsi que 30 % de l’apport en manganèse et en magnésium. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car vous consommerez également du zinc, du potassium, du phosphore et les vitamines B1, B2 et B3. Il faut aussi parler des antioxydants. Les graines de chia contiennent de la myricétine, de la quercétine, du kaempférol et de l’acide chlorogénique. Ces nutriments sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anticancéreux dans l’organisme, et la quercétine peut également améliorer la fonction immunitaire. Elles présentent également l’une des plus fortes concentrations d’acides gras polyinsaturés, en particulier d’acides gras oméga-3 sous forme d’acide alpha-linolénique (ALA). Ces acides gras se trouvent dans les tissus qui composent le système nerveux central et jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiaques, du cancer, des maladies auto-immunes et inflammatoires. Cela étant dit, il est important de savoir que les graines de chia ne contiennent pas la meilleure forme d’oméga-3 pour l’organisme. Comme beaucoup de sources végétales, elles apportent de l’ALA, mais pas de DHA. Le DHA est important pour la santé du cerveau et pour en bénéficier, vous devrez également consommer des poissons gras comme le saumon ou discuter avec votre médecin de l’ajout d’un supplément d’oméga-3 de haute qualité. La consommation de graines de chia peut également favoriser un bon fonctionnement intestinal, diminuer les niveaux de cholestérol et de glucose dans le sang et réduire l’incidence des maladies associées au syndrome métabolique. Comment consommer les graines de chia L’un des grands avantages des graines de chia est qu’il n’en faut pas beaucoup pour obtenir des bienfaits nutritionnels. La portion standard est d’une cuillère à soupe. L’utilisation des graines de chia ne peut être limitée que par l’imagination, le site Mesgrainesdechia regroupe un bon nombre de recettes que vous pouvez essayer, vous pouvez  mettre ces fabuleuses graines dans de nombreux plats tels que les smoothies, les flocons d’avoine, le kéfir, saupoudrées sur des légumes grillés, et pour faire du pudding. Vous pouvez également utiliser les graines de chia ou la farine de graines de chia lors de la cuisson au lieu de la farine de blé. Les graines de chia jouent un rôle intéressant lorsqu’elles sont ajoutées à un liquide : elles l’absorbent et se transforment en une version légèrement gélatineuse et plus volumineuse. Cela est dû à une fibre spécifique qu’elles contiennent.  Elle est appelée mucilage et a la capacité de retenir 27 fois son poids en eau. Pour cette raison, vous pouvez les utiliser pour faire un pudding si vous les laissez reposer dans du lait d’amande pendant la nuit. Elles sont également un excellent substitut aux œufs, en raison de leur forme gélifiée. En général, pour manger plus de graines de chia, il est préférable de les ajouter aux aliments que vous mangez déjà. C’est une option durable car elle ne nécessite pas un changement énorme de la routine ou une préparation supplémentaire des aliments. Il convient également de vous mettre en garde : les produits achetés en magasin qui contiennent des graines de chia peuvent ne pas être aussi sains, et les boissons additionnées de graines de chia contiennent souvent du sucre ajouté.

TOP 10 des recettes du mois d?Aout - Fourneaux Et Fourchettes

TOP 10 des recettes du mois d?Aout - Fourneaux Et Fourchettes

Août est là, la chaleur aussi ! Les fruits et légumes sont présents partout, et il est important de manger ces produits de saison car? ils contiennent plein d?eau ! Parfait pour rester hydrater ?? Alors voilà notre top 10 des recettes du mois d?Aout qu?on a hâte de déguster ! Il suffit de cliquer sur le titre de la recette pour y accéder. TOP 10 des recettes du mois d?Août Muffins courgette, pépites de chocolat et miel La courgette donne à ces muffins un côté très aérien et léger, et en plus ils sont sans beurre  Aubergines en salade Une salade Super fraîche pour supporter les grosses chaleurs ! Les aubergines rôties donnent beaucoup de goût à cette salade parfaite pour l?été  Flan de tomate Vous l?avez peut être déjà vu passer car ce flan de tomate a eu beaucoup de succès, mais vraiment on ne s?en lasse pas ! Il est en plus super simple et rapide à faire  Galettes de thon à la tomate Une autre recette à base de tomate qui a eu beaucoup de succès à sa sortie et qui accompagne parfaitement une petite salade verte ! Salade de betterave Cette salade de pâte et betterave a un petit côté « comfort food » avec sa sauce au roquefort. Et puis un été sans salade de pâte, est ce vraiment un été ?  Muffins aux flocons d?avoine et framboises Un peu de sucré avec ces muffins aux flocons d?avoine et framboises ! Il reste très léger, et la fraîcheur de la framboise en fait un dessert d?été parfait ! Carottes rôties au four Un des plats qui m?a fait adoré les carottes cuites ! Ces carottes rôties au four sont juste fondantes, c?est une de mes recettes préférées !  Salade de tortellini à la grecque Du concombre, des tomates, de la fêta ,? on nage en plein bonheur pour moi la ! Une recette très fraîche que j?adore !  Tarte aux légumes du soleil Elle porte bien son nom cette tarte non ? La tarte parfaite de cet été, à base de courgette, aubergine et tomate bien sur. Risotto aux asperges et mozzarella Si vous voulez donner un air d?été à vos risottos et changer du traditionnelle risotto aux champignons ? Alors, il faut essayer ce risotto tomate mozzarella et asperges ! Voilà, c?est déjà tout pour ce mois ci. J?espère que vous trouverez votre bonheur, et rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle sélection !

CREME DESSERT A LA PISTACHE (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

CREME DESSERT A LA PISTACHE (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Pour mon Coup de cœur du dimanche une recette de Floflo40 de l'espace-recettes Ingrédients : 500 g de lait demi écrémé 80 g de sucre 15 g de fécule de maïs 2 gros œufs 50 g de crème fraîche liquide à 30 % de m.g. 50 g de pâte aromatisée à la pistache Préparation:...

FLAN PATISSIER (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

FLAN PATISSIER (thermomix) - Blog cuisine Thermomix avec recettes pour le TM5 & TM31

Ingrédients : 1 pâte sablée 4 oeufs 150 g de sucre 70 g de maizena 10 g de sucre vanillé maison 180 g de crème 600 g de lait Préparation : préchauffer le four à 200° mettre dans le bol, les oeufs, le sucre, la maizena, le sucre vanillé, le lait, la crème...

Les avis


Soyez le premier à mettre un commentaire

Votre commentaire


Copyright RecettesMania ©2021. All rights reserved.