Anti-crise le site pour vos courses moins chers. - Cookeo Mania

Anti-crise le site pour vos courses moins chers. - Cookeo Mania

Venez découvrir Sophie et Laurent sur leur site anti-crise ! Ils vont vous permettre de réaliser de sacrés économies sur votre budget course et même gagner de l’argent. Vous allez pouvoir faire vos recettes au cookeo au moindre coût grâce aux optimisations des produits. Comment cuisiner moins cher au cookeo  ? Vous souhaitez cuisiner de …

Les recettes de cuisine similaires à "Anti-crise le site pour vos courses moins chers. - Cookeo Mania" de "CookeoMania"


Mes premières courses bio

Mes premières courses bio

Celà faisait déjà quelques temps que les recettes de Cléa, de Mathilde et de Anne me donnent envie d'aller mettre les pieds dans un magasin d'alimentation bio. Je ne l'avais toujours pas fait, et puis ce soir, avant d'aller à la gym j'ai osé ! J'avais envie

Les produits Pataks [c'est nouveau et c'est bon]

Les produits Pataks [c'est nouveau et c'est bon]

J'ai vraiment du mal avec la cuisine Indienne. J'ai l'impression dans les livres de recettes que toutes les recettes se ressemblent ... alors je n'ai pas trop cherché à découvrir ses secrets. Mais en faisant mes courses, j'ai vu dans mon hypermarché tout un rayon avec des

Quenelles à la sauce tomate aux trois poivrons

Quenelles à la sauce tomate aux trois poivrons

Quand on fait trop vite ses courses sur le net sans prendre la peine de vérifier, il se peut qu’on clique sur les mauvais produits. Comme par exemple le lot de 3 poivrons au lieu de la tranche de potiron, plus de saison elle. Alors pour un plat vite fait / bien fait spécial soir de semaine, j’ai pré

Le drive fermier, une autre façon de faire ses courses en ligne

Le drive fermier, une autre façon de faire ses courses en ligne

Acheter des produits locaux, de saison, avec le moins d'intermédiaires possibles à des prix qui valorisent le travail des producteurs mais qui nous permettent de rester dans notre budget et quelque chose qui est important pour moi, et surement aussi pour vous.Depuis plusieurs mois, s'est dévelop

Verrine de yaourt a la grecque, compotée de fruits d'automne

Verrine de yaourt a la grecque, compotée de fruits d'automne

Quand je fais mes courses, j'adore dénicher de nouveaux produits pour les découvrir. Chez Grand-frais, c'est le rayon des laitages qui m'intrigue toujours, il y a des produits que l'on ne trouve pas forcément en grandes surfaces classiques, et qui sont vraiment délicieux, comme des fromages blancs e

J'ai testé Illico Fresco, livraison de produits frais & fiches recettes

J'ai testé Illico Fresco, livraison de produits frais & fiches recettes

Quand on a des semaines bien chargées, la cuisine du quotidien n'est pas toujours facile ni amusante. Heureusement vous connaissez mon blog et vous venez y piocher de bonnes recettes faciles, rapides et équilibrées. Il vous reste ensuite à faire vos courses, anticiper un minimum vos repas et tout ro

Le Pain des femmes

Le Pain des femmes

Une à deux fois par mois je fais mes courses en épicerie bio pour refaire le plein de produits basiques qui sont bien souvent moins cher qu'en grandes surfaces (lait, pâtes, riz, céréales, purées d'oléagineux, jus de fruits, sucre de canne, farines, beurre, œufs) et j'en profite pour acheter du pain

Aubergines laquées au miso

Aubergines laquées au miso

Quand je fais mes courses, j'adore découvrir des produits d'autres cultures pour les utiliser dans mes recettes. Ceux qui m'intriguent le plus depuis bien longtemps, c'est les produits asiatiques, que ce soit les pâtes de curry thaï, les sauces indonésiennes ou japonaises ainsi que des produits très

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Bien manger, c’est une sacré organisation ! Entre le travail, le sport, les sorties … le temps de cuisiner en semaine se réduit considérablement et on tombe vite dans la facilité. Pour ma part, je dois en plus me cuisiner des plats pour le midi, n’ayant pas de cantine ou de quoi cuisiner sur mon lieu de travail, et n’ayant pas une folle envie de manger des sandwichs tous les midis. Je fais aussi du sport plusieurs soir par semaine, et il m’est souvent impossible niveau timing de rentrer du travail, cuisiner, manger, et partir au sport. Donc, plutôt que de manger un plat de pâte au fromage râpé, je me suis mise au meal prep !  Mais qu’est ce que c’est ? Le meal prep vient de l’anglais « meal » qui signifie repas et « prep » pour préparation, Ou autrement dit l’art de préparer ses repas en amont.  Voilà comment ça se passe à la maison :  Durant la semaine, je prépare mes menus pour la semaine suivante. J’essaye de réduire la viande et le poisson au maximum, je prévois donc en général un seul repas dans la semaine avec de la viande ou du poisson. Si le plat est long à faire, je le prévois en début de semaine pour le cuisiner le week end, sinon je le prévois en milieu de semaine et vais chercher la viande le jour J chez mon boucher. Je fais aussi attention avec le poisson, et ne mange pas de poisson d’origine Norvège par exemple.  Pour le reste de la semaine, je passe en revue les légumes de saisons et essaye de prévoir les plats en fonction. (Pas toujours facile sachant que j’ai vraiment du mal avec 95% des légumes d’hiver !  😉 ) Nous sommes 2 à la maison, et je sais qu’un gros potiron nous fait 2 repas : je prévois donc 2 recettes à base de potiron Pareil pour les sachets de pomme de terre, ou toutes ces choses en grandes quantité qui peuvent servir pour plusieurs repas.  Je trouve ça pratique car il est plus facile pour moi de trouver des idées de recettes autour d’un aliment particulier, et cela évite également le gaspillage.  Pour faire mon menu, je me sers d’un tableau Excel tout simple, ou je note mes recettes pour chaque midis et chaque soirs de la semaine, et ou je note tous les ingrédients dont j’ai besoin, ainsi que les quantités. Ci-dessous mon tableau si vous voulez vous en servir ! Je prends ensuite ma liste et la compare avec tout ce que j’ai dans mes placards : encore une fois on évite le gaspillage ! J’achète seulement ce dont j’ai besoin.  Vient le temps de la cuisine ! (Enfin !) Une fois les courses faites, je me réserve en général le dimanche après-midi pour cuisiner.  La aussi, question d’organisation. On commence par les aliments qui prennent le plus de temps à cuire, et on se pose les bonnes questions : Combien de plats vont aller au four ? Pour combien de temps ? Est ce que plusieurs plats nécessitent les mêmes ingrédients ? Si c’est le cas, je fais en sorte de les préparer en même temps.  Je privilégie les quiches, tartes, et autres plats qui se conserve quelques jours. Mais vous pouvez aussi prévoir d’autres plats qui se gardent un peu moins bien. Dans ce cas, préparez tous vos ingrédients (épluchez vos carottes, découpez vos courgettes,…) et faites cuire le tout au dernier moment ! Vous aurez ainsi gagné un temps très précieux de préparation. En général, je prévois les repas du soir pour 3 personnes : ainsi, il me reste une portion pour le midi! En plus de gagner du temps, cela m’évite de trop me creuser la tête pour trouver 2 fois plus de recettes. Il est temps ensuite de ranger vos préparations ! C’est la qu’il vous faut des boites. De nombreuses boites. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur, si votre plat est prévu pour la fin de semaine et que vous n’avez pas envie qu’il se détériore. Pensez à étiqueter vos boites, avec le nom de votre plat, le jour à laquelle vous souhaitez le manger, et la date à laquelle vous l’avez préparé.  Ainsi, plus de casse-tête durant la semaie! Vous sortez votre petite boîte, vous réchauffez, vous assaisonnez si besoin, et vous dégustez. Le grand luxe quoi ! Et encore une fois , les soirs où on a pas trop de temps, c’est tellement plus simple et plus sain que de ce faire un plat rapidos. Le meal prep est également super pour les petits déjeuners ! Vous n’avez pas le temps de prendre un petit déjeuner ? Vous mangez un gros bol de céréale rapidement ? Préparez à l’avance vos barres de céréales, vos galettes pour le matin. Comme ça, un petit déjeuner de chef chaque matin!  Et vous, êtes vous adeptes du « meal prep » ? 

La viticulture biologique a le vent en poupe - Fourneaux Et Fourchettes

La viticulture biologique a le vent en poupe - Fourneaux Et Fourchettes

Ces dernières années, voire décennies, les questions environnementales ont le vent en poupe. Quasiment inconnues il y a encore un demi-siècle, elles sont désormais omniprésentes (ou presque !) de nos jours, que ce soit dans le débat politique, à l’école ou bien dans les préoccupations individuelles des Français. Si la France n’a pas été une pionnière en la matière, force est de constater qu’elle a largement rattrapé son retard en ce qui concerne l’agriculture biologique. L’écart qu’avait creusé, par exemple, l’Autriche, se tasse peu à peu. Les consommateurs français, comme nombre de leurs voisins, font de plus en plus attention à la provenance des produits qu’ils achètent. Parmi les denrées connaissant un profond essor du « bio », il y a le vin. Et le vin bio est dans la plupart des cas un réel gage de qualité. L’essor du vin bio Chaque année, le nombre d’hectares consacrés à la viticulture biologique ou en cours de conversion du conventionnel vers le bio augmente très sensiblement. Encadrée par des normes européennes ayant repris ce que des normes françaises avaient régi un certain temps, l’agriculture biologique appliquée à la vigne se veut davantage respectueuse de la nature. Il faut tout d’abord savoir que la vigne que nous connaissons, Vitis vinifera, n’a pas besoin d’insectes pour être pollinisée : le vent lui suffit, à la manière des noisetiers par exemple. À une époque, cela a été la porte ouverte aux traitements chimiques les plus massifs et dévastateurs, aux effets considérablement néfastes sur l’environnement, la biodiversité, la structure des sols et la santé des hommes aussi bien que des animaux. La tendance s’est heureusement inversée, la raison a été en grande partie recouvrée. Les traitements abusifs soi-disant « préventifs » ont été abandonnés : désormais, ce sont les alertes phytosanitaires qui commandent le déclenchement des éventuels traitements nécessaires bon an, mal an. À cet égard, il faut réellement déplorer les particuliers qui, de nos jours, ont parfois dans leurs potagers les légumes les plus massivement contaminées en métaux lourds, en appliquant par exemple sans discernement de la bouillie bordelaise massive à leurs pieds de tomate, « à titre préventif » – en détruisant au passage des fleurs et donc en réduisant leur récolte… Les vignes européennes autochtones sont très sensibles à différentes pathologies, quoique cela diffère en fonction du cépage considéré. Si le phylloxéra est facilement endigué par le choix d’un porte-greffe adapté, on ne peut en dire autant de l’oïdium (qui blanchit les feuilles), du célèbre mildiou qui peut brunir l’entiéreté d’un cep ou encore d’autres atteintes cryptogammiques plus ou moins graves de type fusariose, verticilliose, etc. Autre point positif : peu à peu, les cépages américains ainsi que les dénommés « hybrides producteurs directs » interdits depuis la décennie 1930 en France sous la pression de l’industrie chimique et des viticulteurs craignant une surproduction de vin (à une époque où l’Algérie française exportait massivement du « vin de table » vers la métropole) sont libéralisés, du moins pour les particuliers. Dans certaines régions comme les Cévennes, la tolérance des autorités va jusqu’à permettre à des professionnels d’en faire du vin et même d’organiser de petites foires locales. C’est une mine d’or pour de futurs assemblages novateurs toujours plus avares en traitements phytosanitaires et toujours plus productifs ! Comment choisir son vin biologique ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les vins bio ne sont pas nécessairement plus chers que les vins conventionnels. Ils occupent généralement dans les rayons des magasins et e-commerce, à l’instar de la boutique en ligne Vins étonnants, une place de choix. Pas de fertilisants non naturels, aucun OGM, mais uniquement du soufre et de la bouillie bordelaise traditionnelle en cas de besoin : c’est beaucoup mieux pour la santé. Certains breuvages se doublent de l’absence de sulfites ajoutés, misent sur la biodynamie et/ou profitent de l’engouement autour des « vins naturels ». Cela rompt avec les codes des années qui avaient précédé, où tous les vins de France avaient tendance à se ressembler tout fortement, se montrant « surfaits » et sans aucune originalité. Nous ne pouvons que nous réjouir de la diversité qui est en train de réémerger ! Le vin bio peut aussi bien être du rosé que du rouge ou du blanc, en passant par les mousseux et autres moelleux. Tous les cépages, renommés et moins renommés, grands et petits, se mettent peu à peu au bio, si bien qu’un jour le mouvement biologique sera peut-être (espérons-le !) général dans le domaine de la viticulture française et, pourquoi pas, européenne. Avec l’été qui arrive, nul doute que le vin rosé bio fera de très nombreux adeptes, de même que les blancs à boire bien frais (éventuellement aromatisés au pamplemousse, pour les amateurs ?). Les rouges sucrés auront également leur place, surtout avec du melon, ce grands mets de la belle saison, que tout le monde attend impatiemment. Dans tous les cas, régalez vos invités avec du vin bio, histoire de leur montrer que vous vous souciez tout autant de leur bonne santé que de leurs papilles et de la planète !

5 astuces pour passer des vacances healthy ! - Fourneaux Et Fourchettes

5 astuces pour passer des vacances healthy ! - Fourneaux Et Fourchettes

L’été est là, et avec lui ses vacances, ses soirées ,… et parfois ses mauvaises habitudes ! Le fait de partir en vacances et de changer complètement de mode de vie peut vous faire perdre quelques uns de vos bons réflexes. Pour ne pas revenir de vos vacances et enchaînez sur la rentrée en étant fatigué, voilà quelques astuces pour garder la forme et commencer Septembre du bon pied ! 5 astuces pour rester en forme cet été 1 – Buvez de l’eau Je pense qu’on ne le dira jamais assez, mais .. buvez de l’eau ! Beaucoup d’eau ! Les chaleurs de cet été vous font perdre beaucoup plus d’eau qu’en hiver, et votre corps en a besoin pour fonctionner. Vous pouvez bien sûr prendre des cocktails ou des jus, mais gardez bien en tête que la seule chose qui hydratera vraiment votre corps sera un grand verre d’eau ! En vacances, j’ai toujours tendance à demander au bar ou au restaurant un verre d’eau à côté de ma conso. Moi qui déteste laisser des trucs dans mon assiette ou dans mon verre, je m’oblige ainsi à boire des verres d’eau régulièrement ! 2 – Trouvez un peu de temps pour le sport Il n’est pas toujours évident de trouver du temps, de la place, ou même un lieu pour faire du sport. Essayez quand même de gardez le rythme, en faisant par exemple des petites sessions de marche ou de la natation un peu plus active dans la piscine ! Même si l’envie de se laisser dériver sur votre belle bouée licorne est tentante, vous vous remercierez d’avoir continuez un minimum vos efforts lors de la reprise du sport ! 3 – Preparez vos sorties Vous avez très envie de sortir au restaurant ce soir mais vous ne connaissez rien de l’endroit où vous êtes ? Avec Internet vous n’avez plus vraiment d’excuses ! Faites vos recherches en amont pour ne pas tomber dans le premier restaurant qui vous tombera sous la main quand vous aurez un petit creux. Essayez de trouver un restaurant bien noté, qui cuisine des produits locaux et de saison, et qui ne vous servira pas un plat réchauffé, préparé dans la grosse usine d’a côté ! 4 – Faites le plein de vitamines Le changement de rythme peut être un peu dur à gérer pour votre corps. Si vous prévoyez un long voyage, les attentes longues dans des aéroports ou les longs voyages à bord de train archi climatisé peuvent vous causer quelques petits désagréments. Pour armez votre corps et faire face à tout ça sereinement, faites le plein de vitamines avant votre départ ! 5 – Dormez bien C’est tout à fait ok de ne pas dire oui à tout et de rater une soirée. Les vacanes d’étés sont en général les plus longues, alors prenez-les comme une course de fond ! Si vous voulez tenir le rythme jusqu’au bout et ne pas finir sur les rotules à la fin de l’été, prenez le temps de bien dormir, au calme, et entre 7h et 9h par nuit. Vous éviterez ainsi les coups de fatigue de milieu de journée qui vous empêchent de profiter pleinement de vos vacances !

Gagnez du temps avec le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Gagnez du temps avec le Meal Prep - Fourneaux Et Fourchettes

Envie de commencer la semaine du bon pied ? Le Meal Prep, c’est simplement le fait de planifier et de préparer à l’avance ses repas pour plusieurs jours. Prendre du temps pour cuisiner vous permettra en plus de préparer des plats plus healthy ! Vous êtes en manque d’idée pour vos préparations de repas ? Alors vous êtes au bon endroit ! Sur le blog on parle recette, mais aussi de tous les ustensiles indispensables pour un Meal Prep réussi ! Pourquoi j’ai adopté ce mode de fonctionnement Une fois lancé dans la semaine, on est vite rattrapé par son quotidien. Le boulot, les courses, le sport, le ménage, la lessive … Je fais très attention à mon alimentation, je ne mange que très rarement des produits transformés, et vous savez que cuisiner prends du temps ! Je prends donc le temps de préparer tous mes repas les dimanches, pour n’avoir qu’à me servir dans le frigo le reste de la semaine. Je gagne un temps fou sur mes soirées, et je peux du coup le consacrer à pleins d’autres choses. Quelque uns des bienfaits du meal prep Gagner du temps sur votre semaine Faire des économies en achetant que ce dont vous avez réellement besoin pour votre semaine Manger mieux en prenant le temps de préparer vos repas avec des produits frais, locaux et de saison Contrôlez vos apports, en prenant le temps de préparer à l’avance vos menus équilibrés Réduire le stress de “qu’est ce qu’on mange ce soir”. Bye bye les sessions cuisine en panique ! Comment ça marche 1 – Préparez vos menus à l’avance 2 – Faites votre liste de courses 3 – Allez faire les courses 4 – Organisez votre session cuisine (regardez combien de plat peuvent aller au four en même temps par exemple ou faites cuire tout votre riz en même temps pour plusieurs recettes !) 5 – Cuisinez en suivant votre plan 6 – Stockez vos plats dans des contenants adéquats Ma shopping list pour un Meal Prep réussi

Soupe de pois cassés au potimarron (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Soupe de pois cassés au potimarron (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Comment j?ai eu l?idée de faire cette soupe? J?adore les pois cassés, j?adore le potimarron, et les gens ne savent guère les utiliser. En plus, ce jour-là, ça tombait bien, il ne me restait que quelques euros dans mon portefeuille pour faire les courses! Par contre, l?association des deux produits a

Liste de courses toute prête régime céto et lowcarb ? ? Les Assiettes de Sophie

Liste de courses toute prête régime céto et lowcarb ? ? Les Assiettes de Sophie

Ma liste de courses céto à télécharger en PDF pour t'assurer d'avoir tous les ingrédients nécessaires à la préparation de mes recettes ceto et lowcarb !

Curry de légumes, filet de poulet fermier - Les recettes de Mumu

Curry de légumes, filet de poulet fermier - Les recettes de Mumu

En rentrant du bureau hier soir je me suis arrêtée pour la première fois dans un magasin coopératif qui vend des fruits, des légumes et des produits locaux. Hormis les 4 petites courses que j'ai faites pour le dîner du soir, j'ai eu l'agréable surprise...

Pain d'épices maison - Les recettes de Mumu

Pain d'épices maison - Les recettes de Mumu

Après la course du mercredi après midi entre activités et courses me revoilà en cuisine pour me préparer mon petit déjeuner préféré, le pain d'épices ! Voilà une recette simple et rapide qui me réussi à tous les coups. 100ml de lait 250g de miel 100g...

Croissants du chéri à Zaza - Les recettes de Zaza .

Croissants du chéri à Zaza - Les recettes de Zaza .

Depuis quelques temps mon chéri voulait s'essayer à la pâte levée feuilletée ... c'est chose faite et pour une première je suis plutôt fière de lui !! Pourtant ce n'étais pas gagné d'avance car n'ayant pas mis mes lunettes pour faire les courses je me...

Kit alimentaire de quarantaine selon le ministère de la santé

Kit alimentaire de quarantaine selon le ministère de la santé

Kit alimentaire de quarantaine selon le ministère de la santé Ces derniers temps on constate que beaucoup de personnes font leurs courses de façon compulsive et irraisonnable sur des produits en particulier et que ce phénomène se répète à travers le monde. Cette manière de s'alimenter ou de faire ses courses en général n'est pas sans conséquences sur le reste de la population. Ainsi, l'effet FOMO nous pousse à croire qu'il s'est passé quelque chose qu'on ne sait pas encore et inconsciemment on accentue les répercussions de ce petit groupe de gens qui paniquent en surconsommant à notre tour juste un peu plus que d'ordinaire, par précaution. Au final lorsque les personnes les plus vulnérables viennent à leur tour en magasin (pensez aux personnes âgées) elles se retrouvent devant des choix indignes de notre époque à savoir des rayons vides. Mais loin de s'arrêter, les jours passant cette folie continue à s'accentuer. Il est temps d'expliquer certaines bases à ceux qui n'ont rien compris et cela tombe bien je les ai cherchées pendant le week-end et je les ai trouvées dans une source sûre : celle du ministère de la santé portugaise qui l'a éditée spécialement pour cette pandémie. Je vous ai traduit leur "kit alimentaire de quarantaine" car c'est le genre de dépliant qu'on aurait dû avoir nous aussi...

STEAKS HACHÉS AUX LÉGUMES - Les petits plats de MamieMartine

STEAKS HACHÉS AUX LÉGUMES - Les petits plats de MamieMartine

Un repas sourire facile et rapide, même pas de légumes à éplucher !! Pour les jours où l'on n'a pas pu faire les courses pour remplir les...

Tarte aux fraises rapide

Tarte aux fraises rapide

Yes !!! Les fraises pointent le bout de leur nez ! C’est parti pour la première tarte de la saison :-) Version rapide avec une pâte feuilletée ! C’est en faisant mes courses que je suis…