Les fouées de Touraine - Balade à Amboise - Les petits plats de Béa

Les fouées de Touraine - Balade à Amboise - Les petits plats de Béa

J'ai découvert ces fouées en Touraine durant les vacances de Toussaint. Nous avons passé quelques jours à Amboise et il y a un restaurant qui en propose. Les fouées sont des petits pains plats légèrement gonflés servis blancs car ils cuisent très rapidement...

Les recettes de cuisine similaires à "Les fouées de Touraine - Balade à Amboise - Les petits plats de Béa" de "Les petits plats de Béa"


Coquilles saint-jacques aux blancs de poireaux (ww)

Coquilles saint-jacques aux blancs de poireaux (ww)

Coquilles saint-jacques aux blancs de poireaux (recette weight watchers) Une petite entrée sympa, tout en légèreté, mais néanmoins sa...

Petites salades légères

Petites salades légères

Pour faciliter au mieux mon régime, le midi c'est déjeuner à la maison ou boîte repas afin d'éviter le restaurant d'entreprise qui ne fait pas toujours dans le léger (ou sinon les plats légers sont les plus chers !). Pour gagner du temps je me pr&eacut

Canard laqué et crêpes chinoises

Canard laqué et crêpes chinoises

Il y a quelques années maintenant, j'avais mangé dans un restaurant asiatique de fines crêpes garnies de concombre et de canard laqué avec une sauce à la prune. J'avais adoré ce plat, que je vois de temps à autre dans mes livres de recettes, dans celui de Gwyneth Paltrow que j'ai encore feuilleté ré

CABILLAUD VAPEUR ET LÉGUMES RÔTIS AU FOUR

CABILLAUD VAPEUR ET LÉGUMES RÔTIS AU FOUR

Les beaux jours arrivent, et avec eux l'envie de préparer des recettes plus légères. Inspiré d'un plat récemment dégusté au restaurant, ce c...

Oeufs en meurette

Oeufs en meurette

    Un autre plat traditionnel en Bourgogne mais qui, hélas, est tombé un peu aux oubliettes sur les tables familiales. On en trouve beaucoup dans de très nombreux restaurants mais ce qui est servi, même si très bon, ne correspond en rien à la version "paysanne" que nous avions coutume de consommer.La raison de cette différence repose sur la cuisson et la présentation. Au restaurant, les oeufs sont pochés académiquement dans de l'eau vinaigrée puis servis sur une tranche de pain grillé et aillé avant d'être recouvert de la fameuse "meurette". Chez nous, les œufs étaient cuits directement dans la meurette. Si les restaurants fuient cette dernière version c'est uniquement par pur souci esthétique ; en effet, l'albumine de l'oeuf au contact de l'acidité du vin prend une légère coloration verte en dessinant des filaments. Je vous rassure, cela n'influe en rien sur l'excellence du plat et son goût

Kiflice

Kiflice

J'ai une famille.... jusque là, rien de bien extraordinaire. Mais ma famille est bien plus étendue  que ma simple famille biologique. J'ai une famille de coeur ; elle vient des Balkans, et plus exactement de Serbie. Cela fait 25 ans aujourd'hui que j'ai été adopté par cette belle et grande famille qui fait partie intégrante de mon existence. Je les aime ; j'y ai trouvé petits frères et petites soeurs qui, en plus de ma famille "de sang", me supportent au quotidien et savent être là lorsque le besoin s'en fait sentir. Cette famille de coeur a su m'apporter une richesse inestimable : une autre culture. Toutes les facettes de cette culture serbe me sont désormais familières, toutes ou presque s'entend. De cette culture, il est un aspect que je privilégie, et il ne faut pas être grand clerc pour deviner que je m'acharne encore aujourd'hui à décoder la cuisine serbe et ses mille et un trésors. Celle que je connais bien est celle du Sud de Beograd, à mi-chemin entre plaine et montagne, la région de Pozega, Uzice, Mokra Gora, Zlatibor........ C'est une cuisine que l'on pourrait qualifier - sans être péjoratif - de paysanne tant elle puise ses racines dans la terre et ses richesses. Le légume roi est avant tout le chou (kupuc) qui se décline en quelques préparations savoureuses. La meilleure d'entre elles étant - selon moi - la salade de chou. Le chou blanc, voire rouge, est émincé très finement avant d'être assaisonné de sel, poivre, vinaigre de vin et huile avec un soupçon d'eau. Cette salade qui est présente à tous les repas, est brassée à pleines mains avant d'être oubliée quelques heures. Le chou s'attendrit et devient doux tout en conservant un léger craquant. De toutes les salades, c'est la plus rafinée. A celle-ci on peut ajouter la salade serbe ( tomates concombres, oignons et parfois fromage), qui elle aussi, est de toutes les tables. En été, on assiste à des orgies de pastèques énormes ( lubenica ), de fruits savoureux et gorgés de soleil - mention toute particulière et personnelle pour la divine framboise d'Arilje ( malina ) -.Je pourrais écrire quinze pages sur mes coups de coeur et mes découvertes mais je me limiterai à celle qui m'a fait le plus chavirer. Si la culture du fromage est dit-on, française, voire néerlandaise, la  Serbie n'est pas en reste avec les deux ou trois préparations laitières qu'elle connaît. La première et la plus fameuse est le "kajmak". Le lait est mis à tièdir dès la traite et écrémé. Cette crème est réservée et salée pour être longuement affinée et donne naissance au kajmak, fromage crémeux à souhait que l'on peut difficilement comparer. Il est à mi-chemin entre le beurre et la féta. Ce kajmac, malgré son prix élevé, est présent sur les tables aux côtés des salades, des légumes crus, etc.... Il accompagne divinement les viandes grillées, sur lesquelles il fond......... on frôle le péché.... non, c'est un péché. On prépare aussi l'équivalent de la féta. Cette fois le lait est emprésuré et égoutté pour donner ce "sir" que l'on mange à toutes les sauces. On le retrouve souvent râpé grossièrement sur les légumes de la salade serbe. Lorsque je vivais au Kosovo, je m'échappais aussi souvent que possible pour une des enclaves serbes et me rassasier dans un " PESTOPAN" (restaurant). On y faisait grande table de cochonnailles de toutes sortes et grillées. Les énormes saucisses ou encore le roulé à la Karadjorjevic valaient la peine de faire de nombreux kilomètres. Dans ces restaurants, on accompagnait les viandes de bonnes grosses frites maison sur lesquelles le chef râpait du "sir". Indescriptible !!!!Ici et aujourd'hui, je vais vous donner une petite recette. C'est un petit croissant au fromage qui viendra avec succès je pense, agrémenter un buffet, voire un gros apéritif. On les appelle KIFLICE, prononcer "kiflitssé".

Gulab jamun ( dessert indien )

Gulab jamun ( dessert indien )

Un dessert indien que l'on trouve à la carte de tous les bons restaurants du même pays. Il a ses détracteurs et ses afficionados. Je fais partie de ces derniers. C'est une pâtisserie légère   ( mais très riche ) qui permet de terminer en douceur un repas épicé et parfois fort. Il mêle avec subtilité la texture de la génoise et le sirop léger très parfumé. L'alliance de la cardamome et de l'eau de rose est parfaite. Les gulab jamun sont universellement connus et se déclinent en plusieurs recettes. Je vous confie celle que j'ai essayée à diverses reprises et dont le résultat est en tous points commun avec ce que j'ai l'habitude de commander au restaurant.   

Chinoiseries cochonnes

Chinoiseries cochonnes

Un peu de cochon à la mode de....... J'aime bien m'inspirer des pseudo recettes chinoises que l'on nous sert dans les restaurants sino-français.Je prépare ce plat presque à la minute, c'est rapide et fin. Un peu de viande de porc cuite minute et aromatisée avant d'être laquée.                                                                         

Crème catalane (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Crème catalane (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Dessert incontournable des restaurants et auberges du Roussillon, la crème catalane n?est autre qu?une version légère de la crème brûlée, parfumée aux agrumes. Faite de lait (nous avons utilisé du lait de soja), d??ufs (que nous avons remplacés par du tofu soyeux), de sucre et d?arômes divers, elle

Oignons bhaji (beignets d?oignons) (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Oignons bhaji (beignets d?oignons) (végétalien, vegan) ? France végétalienne

Entrée incontournable dans la plupart des restaurants indiens, en France et ailleurs, les oignons bhaji sont de délicieux beignets à base d?oignon, de farine de pois-chiche et d?épices. Joliment dorés, sympathiquement hirsutes et légèrement épicés, ils plairont aux enfants et aux grands! De plus, il

Boudins blancs truffés et légumes d'automne - Les petits plats de Béa

Boudins blancs truffés et légumes d'automne - Les petits plats de Béa

Lorsque j'ai vu ce plat, préparé au cours d'une émission de télévision par le chef d'un restaurant dont je n'ai pas noté le nom, j'ai eu envie de le réaliser. Cette assiette regroupe différentes textures, un velouté épais de butternut nappe le fond de...

Courgettes farcies et gratinées - Les petits plats de Béa

Courgettes farcies et gratinées - Les petits plats de Béa

Voici une recette parfumée et légère que j'ai servi le midi d'un jour où un restaurant se profilait dans nos projets de soirée. J'avais bien prévu une belle boule de mozzarella de bufflonne et quelques tranches de coppa pour le reste j'ai choisi de gérer...

Salade de petit épeautre et lentilles beluga au thon blanc sauvage fumé et pomelos - Les petits plats de Béa

Salade de petit épeautre et lentilles beluga au thon blanc sauvage fumé et pomelos - Les petits plats de Béa

Cette salade complète est à servir en plat, ou à emmener le midi quand on ne mange pas au restaurant ou à la cantine, elle peut se transporter facilement. J'ai utilisé des lentilles beluga qu'on nomme également le caviar des lentilles, elles sont un peu...

Salade de morue aux pois chiches

Salade de morue aux pois chiches

La recette de "Bacalhau com grão de bico" (traduction du titre) est traditionnelle au Portugal. On la prépare à la maison et on la sert aussi dans les petits restaurants populaires. Elle est habituellement servie avec des oeufs durs et beaucoup d'olives. On y trouve tantôt du persil, tantôt de la coriandre. Certaines recettes, plus riches, font revenir la morue effilée dans l'huile avec de l'ail et de l'oignon. J'ai opté pour une recette légère en matières grasses. La bonne morue étant normalement assez salée, inutile de saler le plat.

Cookies aux Gavottes, chocolat et noisette - Les Papilles de Karen

Cookies aux Gavottes, chocolat et noisette - Les Papilles de Karen

Connaissez-vous les Gavottes ?! Vous savez ces petites crêpes sucrées très fines, légères et ultra croustillantes repliées en petits rectangles... Vous en avez sûrement déjà dégusté... Dans les restaurants, elles sont parfois servies en décoration des...

Bûche au citron et au chocolat blanc - Les Papilles de Karen

Bûche au citron et au chocolat blanc - Les Papilles de Karen

Je vous propose aujourd'hui une bûche composée d'une génoise roulée, d'une crème au citron et le tout recouvert d'une mousse au chocolat blanc. J'ai été étonnée de la légèreté de cette bûche ! La mousse est réalisée avec une crème chantilly et des blancs...

Restaurant El Cairat - Falset

Restaurant El Cairat - Falset

Restaurant El Cairat - Falset Pour terminer notre journée après la foire de dégustation de vins blancs au Château de Falset, notre choix s'est porté sur le restaurant "El Cairat ". En effet, il s'agit d'un lieu réputé dans la région où les plats originaux et bons mettent en avant les produits de proximité, artisanaux, écologiques dans le respect de la tradition. Ainsi, la chef Mercé Pellejà interprète d'anciennes recettes en y mettant sa touche personnelle pour une cuisine familiale enrichie par un large choix de vins de la région.

Chapon contisé au Saint-Agur, pommes, poires au thym citron et orange

Chapon contisé au Saint-Agur, pommes, poires au thym citron et orange

Chapon contisé au Saint-Agur, pommes, poires au thym citron et orange Une recette du chef Juan Arbelaez qui est un peu la version simplifiée de celle que j'ai eu la chance de goûter dans l'un de ses restaurants « Le Levain ». Ici, il s'agit d'une recette pour les fêtes de fin d'année, moi qui adore cuisiner la volaille j'ai été ravie de la refaire chez moi. Néanmoins, il faut savoir qu'il s'agit d'une cuisson lente au four donc il faut s'y prendre en avance car il faut compter 3 heures avant de pouvoir découper le chapon. Ensuite vous pouvez la servir soit dans une grande cocotte comme lui ou soit dans des cocottes individuelles comme sur ma photo. La recette avec le chef sera disponible en vidéo du 2 au 22 décembre 2017 sur Youtube. En s'inscrivant sur fetesvousplaisir.fr entre le 15 novembre et le 31 janvier 2018 vous pouvez gagner 1 cours avec le chef dans l'un de ses restaurants, l'une des 10 box festives ou l'un des 50 kits Saint-Agur.

Risotto au Saint-Agur

Risotto au Saint-Agur

Risotto au Saint-Agur Une recette du chef Juan Arbelaez qui nous montre une façon originale de préparer le risotto pour les fêtes de fin d'année. En effet, il s'agit de l'aromatiser au fromage Saint-Agur pour apporter de la force et du fondant à la fois, « une touche qui change tout ». Les ingrédients de sa fabrication sont disponibles dans la box festive Saint-Agur qu'il a élaboré pour l'occasion. En s'inscrivant sur fetesvousplaisir.fr entre le 15 novembre et le 31 janvier 2018 vous pouvez gagner 1 cours avec le chef dans l'un de ses restaurants, l'une des 10 box festives ou l'un des 50 kits Saint-Agur.

Crêpes hongroises « Gundel Palacinta »

Crêpes hongroises « Gundel Palacinta »

Crêpes hongroises « Gundel Palacinta » Une recette de crêpes hongroises rendue célèbre par le restaurant Gundel de Budapest d'où leur nom : Gundel Palacinta. Ces crêpes chaudes fines et légères, garnies d'une pâte à base de noix, de zestes d'orange, de raisins secs macérés au rhum recouvertes d'une sauce crémeuse au chocolat et que l'on peut flamber au rhum sont juste un délice pour les adultes !