Wok Bok Choy et légumes croquants

Wok Bok Choy et légumes croquants

« Le chou de Chine ou bok choy est une plante herbacée de la famille des Brassicacées, cultivée comme plante potagère pour ses tiges et ses feuilles consommées comme légume. Cette variét?

Les recettes de cuisine similaires à "Wok Bok Choy et légumes croquants" de "JennyCuisineetPartage"


Fougasse aux tomates et aux olives

Fougasse aux tomates et aux olives

Depuis que nous vivons à la campagne, nous avons un beau potager qui ne cesse de s'agrandir et nous fournit pas mal de légumes. L'ét...

Fruits, légumes et recettes du mois de Septembre - Fourneaux Et Fourchettes

Fruits, légumes et recettes du mois de Septembre - Fourneaux Et Fourchettes

Pour vous aider à consommer de saison, voici la liste des fruits, des légumes et des recettes du site pour le mois de Septembre ! Les fruits Coing Melon Figue Mirabelle Myrtille Mûre Noisette Noix Pastèque Poire Pomme Prune Pruneau Pêche Raisin Tomate Les légumes Ail Artichaut Aubergine Betterace Blette Brocoli Carotte Chou Chou de bruxelles Chou-fleur Concombre Céleri Fenouil Haricot vert Laitue Maïs Oignon Panais Poireau Poivron Pomme de terre Potiron Radis Les recettes salées Les recettes sucrées

Fruits, légumes et recettes du mois d'Octobre - Fourneaux Et Fourchettes

Fruits, légumes et recettes du mois d'Octobre - Fourneaux Et Fourchettes

Pour vous aider à consommer de saison, voici la liste des fruits, des légumes et des recettes du site pour le mois d’Octobre ! Les fruits Châtaigne Citron Coing Figue Framboise Myrtille Noisette Noix Poire Pomme Raisin Tomate Les légumes Ail Aubergine Betterave Blette Brocoli Carotte Chou Chou de bruxelles Chou-fleur Concombre Courge Courgette Céleri Endive Fenouil Haricot vert Laitue Maïs Navet Oignon Panais Poireau Pomme de terre Potiron Radis Rutabaga Salsifi Topinambour Les recettes salées Les recette sucrées

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

La graine de chia un super aliment facile à introduire dans nos recettes - Fourneaux Et Fourchettes

On les ajoute aux smoothies, aux yaourts et aux céréales chaudes. Ils sont présentés comme un super aliment et sont devenus si populaires qu’on peut les acheter à peu près partout, y compris dans les chaînes d’épicerie et les grandes surfaces. À quel point ce super-aliment est-il super ? Dans cet  article nous éclaircissons   les multiples  bienfaits de cette petite graine croquante pour la santé. Que sont les graines de chia et où sont-elles cultivées ? Même si ce n’est que récemment que les graines de chia sont devenues un élément populaire de l’alimentation courante, elles existent depuis très longtemps. Ce sont les graines d’une plante appelée Salvia hispanica, qui est cultivée en Amérique centrale. En regardant son histoire, nous avons appris que la cuisine maya et aztèque utilisait régulièrement des graines de chia. Aujourd’hui, elles sont cultivées un peu partout dans le monde entier. Qu’est-ce qui rend les graines de chia si puissantes ? Pour une quantité relativement faible de calories, vous obtenez une tonne de nutriments. Bien que le concept de super-aliment soit un peu controversé car l’ajout d’un seul aliment dans votre régime alimentaire ne va pas changer votre vie entière,  l’ajout des graines de chia apporte une valeur nutritive que peu d’autres aliments peuvent égaler. Même les données nutritionnelles les plus élémentaires nous ont impressionnés. Selon l’étiquette, une portion de deux cuillères à soupe ajouterait 4 grammes de protéines, 11 grammes de fibres et 9 grammes de graisses à votre smoothie ou à votre gruau. Pour mettre ces chiffres en perspective, une pomme moyenne contient un peu moins de cinq grammes de fibres et un œuf six grammes de protéines. En outre, une portion vous apportera 18 % de l’apport recommandé en calcium ainsi que 30 % de l’apport en manganèse et en magnésium. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car vous consommerez également du zinc, du potassium, du phosphore et les vitamines B1, B2 et B3. Il faut aussi parler des antioxydants. Les graines de chia contiennent de la myricétine, de la quercétine, du kaempférol et de l’acide chlorogénique. Ces nutriments sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anticancéreux dans l’organisme, et la quercétine peut également améliorer la fonction immunitaire. Elles présentent également l’une des plus fortes concentrations d’acides gras polyinsaturés, en particulier d’acides gras oméga-3 sous forme d’acide alpha-linolénique (ALA). Ces acides gras se trouvent dans les tissus qui composent le système nerveux central et jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardiaques, du cancer, des maladies auto-immunes et inflammatoires. Cela étant dit, il est important de savoir que les graines de chia ne contiennent pas la meilleure forme d’oméga-3 pour l’organisme. Comme beaucoup de sources végétales, elles apportent de l’ALA, mais pas de DHA. Le DHA est important pour la santé du cerveau et pour en bénéficier, vous devrez également consommer des poissons gras comme le saumon ou discuter avec votre médecin de l’ajout d’un supplément d’oméga-3 de haute qualité. La consommation de graines de chia peut également favoriser un bon fonctionnement intestinal, diminuer les niveaux de cholestérol et de glucose dans le sang et réduire l’incidence des maladies associées au syndrome métabolique. Comment consommer les graines de chia L’un des grands avantages des graines de chia est qu’il n’en faut pas beaucoup pour obtenir des bienfaits nutritionnels. La portion standard est d’une cuillère à soupe. L’utilisation des graines de chia ne peut être limitée que par l’imagination, le site Mesgrainesdechia regroupe un bon nombre de recettes que vous pouvez essayer, vous pouvez  mettre ces fabuleuses graines dans de nombreux plats tels que les smoothies, les flocons d’avoine, le kéfir, saupoudrées sur des légumes grillés, et pour faire du pudding. Vous pouvez également utiliser les graines de chia ou la farine de graines de chia lors de la cuisson au lieu de la farine de blé. Les graines de chia jouent un rôle intéressant lorsqu’elles sont ajoutées à un liquide : elles l’absorbent et se transforment en une version légèrement gélatineuse et plus volumineuse. Cela est dû à une fibre spécifique qu’elles contiennent.  Elle est appelée mucilage et a la capacité de retenir 27 fois son poids en eau. Pour cette raison, vous pouvez les utiliser pour faire un pudding si vous les laissez reposer dans du lait d’amande pendant la nuit. Elles sont également un excellent substitut aux œufs, en raison de leur forme gélifiée. En général, pour manger plus de graines de chia, il est préférable de les ajouter aux aliments que vous mangez déjà. C’est une option durable car elle ne nécessite pas un changement énorme de la routine ou une préparation supplémentaire des aliments. Il convient également de vous mettre en garde : les produits achetés en magasin qui contiennent des graines de chia peuvent ne pas être aussi sains, et les boissons additionnées de graines de chia contiennent souvent du sucre ajouté.

La viticulture biologique a le vent en poupe - Fourneaux Et Fourchettes

La viticulture biologique a le vent en poupe - Fourneaux Et Fourchettes

Ces dernières années, voire décennies, les questions environnementales ont le vent en poupe. Quasiment inconnues il y a encore un demi-siècle, elles sont désormais omniprésentes (ou presque !) de nos jours, que ce soit dans le débat politique, à l’école ou bien dans les préoccupations individuelles des Français. Si la France n’a pas été une pionnière en la matière, force est de constater qu’elle a largement rattrapé son retard en ce qui concerne l’agriculture biologique. L’écart qu’avait creusé, par exemple, l’Autriche, se tasse peu à peu. Les consommateurs français, comme nombre de leurs voisins, font de plus en plus attention à la provenance des produits qu’ils achètent. Parmi les denrées connaissant un profond essor du « bio », il y a le vin. Et le vin bio est dans la plupart des cas un réel gage de qualité. L’essor du vin bio Chaque année, le nombre d’hectares consacrés à la viticulture biologique ou en cours de conversion du conventionnel vers le bio augmente très sensiblement. Encadrée par des normes européennes ayant repris ce que des normes françaises avaient régi un certain temps, l’agriculture biologique appliquée à la vigne se veut davantage respectueuse de la nature. Il faut tout d’abord savoir que la vigne que nous connaissons, Vitis vinifera, n’a pas besoin d’insectes pour être pollinisée : le vent lui suffit, à la manière des noisetiers par exemple. À une époque, cela a été la porte ouverte aux traitements chimiques les plus massifs et dévastateurs, aux effets considérablement néfastes sur l’environnement, la biodiversité, la structure des sols et la santé des hommes aussi bien que des animaux. La tendance s’est heureusement inversée, la raison a été en grande partie recouvrée. Les traitements abusifs soi-disant « préventifs » ont été abandonnés : désormais, ce sont les alertes phytosanitaires qui commandent le déclenchement des éventuels traitements nécessaires bon an, mal an. À cet égard, il faut réellement déplorer les particuliers qui, de nos jours, ont parfois dans leurs potagers les légumes les plus massivement contaminées en métaux lourds, en appliquant par exemple sans discernement de la bouillie bordelaise massive à leurs pieds de tomate, « à titre préventif » – en détruisant au passage des fleurs et donc en réduisant leur récolte… Les vignes européennes autochtones sont très sensibles à différentes pathologies, quoique cela diffère en fonction du cépage considéré. Si le phylloxéra est facilement endigué par le choix d’un porte-greffe adapté, on ne peut en dire autant de l’oïdium (qui blanchit les feuilles), du célèbre mildiou qui peut brunir l’entiéreté d’un cep ou encore d’autres atteintes cryptogammiques plus ou moins graves de type fusariose, verticilliose, etc. Autre point positif : peu à peu, les cépages américains ainsi que les dénommés « hybrides producteurs directs » interdits depuis la décennie 1930 en France sous la pression de l’industrie chimique et des viticulteurs craignant une surproduction de vin (à une époque où l’Algérie française exportait massivement du « vin de table » vers la métropole) sont libéralisés, du moins pour les particuliers. Dans certaines régions comme les Cévennes, la tolérance des autorités va jusqu’à permettre à des professionnels d’en faire du vin et même d’organiser de petites foires locales. C’est une mine d’or pour de futurs assemblages novateurs toujours plus avares en traitements phytosanitaires et toujours plus productifs ! Comment choisir son vin biologique ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les vins bio ne sont pas nécessairement plus chers que les vins conventionnels. Ils occupent généralement dans les rayons des magasins et e-commerce, à l’instar de la boutique en ligne Vins étonnants, une place de choix. Pas de fertilisants non naturels, aucun OGM, mais uniquement du soufre et de la bouillie bordelaise traditionnelle en cas de besoin : c’est beaucoup mieux pour la santé. Certains breuvages se doublent de l’absence de sulfites ajoutés, misent sur la biodynamie et/ou profitent de l’engouement autour des « vins naturels ». Cela rompt avec les codes des années qui avaient précédé, où tous les vins de France avaient tendance à se ressembler tout fortement, se montrant « surfaits » et sans aucune originalité. Nous ne pouvons que nous réjouir de la diversité qui est en train de réémerger ! Le vin bio peut aussi bien être du rosé que du rouge ou du blanc, en passant par les mousseux et autres moelleux. Tous les cépages, renommés et moins renommés, grands et petits, se mettent peu à peu au bio, si bien qu’un jour le mouvement biologique sera peut-être (espérons-le !) général dans le domaine de la viticulture française et, pourquoi pas, européenne. Avec l’été qui arrive, nul doute que le vin rosé bio fera de très nombreux adeptes, de même que les blancs à boire bien frais (éventuellement aromatisés au pamplemousse, pour les amateurs ?). Les rouges sucrés auront également leur place, surtout avec du melon, ce grands mets de la belle saison, que tout le monde attend impatiemment. Dans tous les cas, régalez vos invités avec du vin bio, histoire de leur montrer que vous vous souciez tout autant de leur bonne santé que de leurs papilles et de la planète !

CHOU-FLEUR RÔTI AU FOUR

CHOU-FLEUR RÔTI AU FOUR

Côté légumes, la tendance actuelle est à la cuisson au four, qui permet d'obtenir des légumes souvent encore un peu croquants, grillés, voir...

Wrap aux rillettes de maquereau et légumes croquants - Les petits plats de Béa

Wrap aux rillettes de maquereau et légumes croquants - Les petits plats de Béa

Un wrap fraicheur, à déguster sur la terrasse ou dans le jardin par une belle soirée, ça vous dit. Moi j'aime. Le wrap fait sûrement parti de la famille des sandwichs mais je n'ai pas l'impression de manger un sandwich. Il pourrait également garni votre...

Jarret de dinde gremolata et petits légumes - Les petits plats de Béa

Jarret de dinde gremolata et petits légumes - Les petits plats de Béa

Quand nous sommes arrivés dans notre maison, le contexte village à la campagne m'a donné envie de créer dans notre jardin un potager. J' y ai semé de la salade, du persil, des haricots verts des petits pois.... Mais au fil du temps, le mal de dos et les...

Carottes et petit chou cabus au wok - Line Lisbonne Et Cie

Carottes et petit chou cabus au wok - Line Lisbonne Et Cie

Des légumes sautés dans l'huile de coco, puis mijotés avec du lait de coco et des graines de cumin. Servis encore croquants ils peuvent accompagner un plat végétarien ou un poisson poché.

Chou pak choï sauté au wok

Chou pak choï sauté au wok

Le nom est traduit du cantonnais. Cette variété est appelée aussi "bok choy ou chou de Shanghaï". C'est un légume de base en Chine et il est consommé dans tout le pays. Il peut être simplement sauté avec des épices pour accompagner des nouilles comme ici ou encore cuisiné avec des lamelles de viande ou des crevettes.

Eau de Rhubarbe

Eau de Rhubarbe

J'ai planté il y a 2 ans un plant de rhubarbe dans mon petit potager, et aujourd'hui il est bien vigoureux et élance joyeusement ses tiges rougeâtres vers le ciel. Très ornementale au jardin grâce à ses larges feuilles vertes, celles-ci ne se consomment pourtant pas et sont toxiques. La rhubarbe est une plante potagère

Pot au feu de foie gras de canard aux légumes du marché - Le Palais des Saveurs

Pot au feu de foie gras de canard aux légumes du marché - Le Palais des Saveurs

Recette du livre "Les meilleures recettes de foie gras" aux éditions de la Martinière, pour continuer mon menu de Noël. Pour 6 personnes: ...

Tout savoir sur les radis (pas à pas en photos)

Tout savoir sur les radis (pas à pas en photos)

Tout savoir sur les radis (pas à pas en photos) Les première récoltes sont arrivées et tout au long de leur croissance j'ai observer mes radis pour les prendre en photo et vous faire comprendre leur évolution de la graine jusqu'à l'assiette. Car lorsqu'on connaît un légume, qu'on le fait pousser et que du coup on prend conscience du travail, de l'investissement en terme de temps et des ressources nécessaires à son évolution (eau, soins...) on apprend aussi à le respecter ainsi que la nature. Les radis sont très faciles à cultiver même dans un tout petit espace. Ainsi, c'est le genre de légume adapté pour les jardiniers débutants car il est presque impossible de rater sa culture. Les seuls soucis que l'on peut rencontrer concernent le manque d'eau (si on oublie de les arroser car on ne peut pas toujours compter sur mère nature!) dans ce cas ils seront juste un peu fort en piquant en goût ou creux ! Ou bien, une invasion d'insectes qui va littéralement les trouer en commençant par les feuilles puis s'attaquer aux racines. Dans ce cas, il y a des solutions biologiques notamment tout simplement de les mettre à côté de ses plantes amies qui vont le protéger. Il est donc par excellence un très bon choix pour la culture en carrés potager. Comment les planter, à côté de qui, quels sont les petites règles à respecter pour une bonne production ? Peut-on faire ses propres graines de radis pour éviter d'en acheter ? Quel est la saison idéale du radis, quand le planter ? Puis, comme on le sème pour le manger, quels sont mes suggestions de recettes ?

Chou portugais à l'ail

Chou portugais à l'ail

Chou portugais à l'ail Une recette traditionnelle portugaise que l'on retrouve aussi au brésil où le chou « Galéga » est très populaire dans tous les potagers pour de nombreuses recettes comme la fameuse soupe « Caldo verde ». Il est aujourd'hui très facile de s'en procurer dans certaines grandes surfaces, en magasins portugais où il est vendu déjà lavé et coupé finement et même surgelé ou dans des magasins de fruits et légumes tels Grand-Frais.

Poulet aux herbes et légumes du jardin

Poulet aux herbes et légumes du jardin

Poulet aux herbes et légumes du jardin Une recette de poulet rôti au four aromatisé aux herbes fraîches du jardin et posé sur un lit de légumes de saison pour constituer un repas complet dont on n'a pas besoin de s'occuper car pendant qu'il cuit au four on peut faire autre chose ! Certes, je n'ai pas de patates douces dans mon jardin ni de gingembre en poudre mais c'est mon premier potager et le fait de cuisiner mes propres légumes comme le poireaux, les pommes de terre (qui poussent très bien d'ailleurs) et les oignons ainsi que d'utiliser mes herbes aromatiques m'a donné envie de mettre ce titre à cette recette.

Pot-au-feu - Mariatotal

Pot-au-feu - Mariatotal

Le classique des classiques français. Et chacun de nous y va de SON pot-au-feu. Je n’ai pas de religion là-dessus, si ce n’est que le dernier que j’ai aimé, celui de la Cantine de l’embuscade, était fait avec du jarret et quelques légumes presque croquants, une très belle interprétation du pot-au-feu que je souhaite le mieux possible reprendre à mon compte.

CARRE DU POTAGE (galette de légumes) - Thermomix en Famille

CARRE DU POTAGE (galette de légumes) - Thermomix en Famille

Un accompagnement qui plaira aux petits comme aux grands et pourquoi pas la préparer avec les enfants justement ? CARRE DU POTAGER pour 4 galettes 200 gr de pommes de terre 100 gr de carotte 100 gr de courgette ½ oignon jaune gros  (env. 50 gr) 10 gr de persil 1 œuf 30 gr de […]

Petits Pois Carottes à ma Façon - La Cuisine des  Jours...

Petits Pois Carottes à ma Façon - La Cuisine des Jours...

Temps maussade pour ne pas dire exécrable ! Quelques légumes au jardin potager ne s’en plaignent pas trop ! C’est le cas de petits pois, qui craignent les fortes chaleurs et les carottes nouvelles pour peut qu’elles soient implantées dans un terrain sablonneux...

Poêlée de choux automnale - Ma p'tite cantine

Poêlée de choux automnale - Ma p'tite cantine

Quand Régis, responsable du potager au CAT qui me fournit en légumes et fruits et aussi papa d'Adèle (CM1), m'a proposé des choux de...